Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Invité le Jeu 1 Sep - 8:38

En France comme en Angleterre, la magie rituelle commença à susciter un regain d'intérêt au début du XIXe siècle. Mais la publication, en 1856, du dogme et rituel de la haute magie précipitera véritablement la renaissance de la sorcellerie et de la démonologie.
L'auteur de cet ouvrage se faisait appeler Eliphas LEVI (1810 / 1875). De son vrai nom Alphonse Louis CONSTANT, c'était le fils d'un savetier. Autodidacte, il se tourna un moment vers l'église catholique pour lui préférer très vite l'occultisme. S'intitulant présomptueusement "magiste", il s'adonna à la Kabbale, se lia avec l'ordre des rose-croix anglais et publia une revue philosophique et religieuse, interdite en 1858, et à laquelle avait collaboré MICHELET.

Adulé par les uns, critiqué par les autres, sa célébrité ne fléchit jamais, même après sa mort. Encore aujourd'hui, on réimprime régulièrement ses différents ouvrages, considérés avec le plus grand sérieux par les occultistes contemporains.

EDWARD BULWER LYTTON

On peut s'étonner de la réputation formidable de magicien rituel dont jouit Lévi, dans la mesure où il n'apporta la preuve de ses talents qu'une seule fois, en Angleterre, à l'instigation d'un romancier et politicien anglais Edward BULWER LYTTON, qui devint le baron Lytton DE KNEBWORTH en 1863.
Lytton était l'auteur d'un roman occultiste, ZANONI (1842), qui décrit avec force détail les faits et gestes d'un maitre magicien, membre d'une société secrète très puissante, probablement l'ordre des rose-croix.
Cette ouvrage apporta une certaine gloire à son auteur et le fit considérer par ses pairs comme une autorité en la matière.

DES ÉVOCATIONS RÉCALCITRANTES.

Eliphas LEVI se rendit à Londres, en 1854, avec l'espoir de donner des leçons d'occultisme. Il était d'ailleurs porteur d'une lettre d'introduction pour LYTTON. Mais sa visite au baron ne fut guère succès. Les quelques élèves que LEVI réussit à réunir ne cessèrent de l'importuner, comme il l'écrivit lui-même. Ce qu'ils voulaient, c'était "qu'il accomplisse des miracles". Ils souhaitaient qu'il fasse apparaitre des démons en leur présence. Une tâche impossible à mener à bien pour LEVI qui avait besoin, disait il, d'être seul pour évoquer des esprits.
C'est ainsi qu'il donna une description détaillée de sa quadruple évocation de l'esprit d'Apollonios de Thyane, philosophe néo-pythagoricien d'Asie Mineure et auteur d'un traité sur la divination. Aprés plusieurs rituels d'une complexité extrême, le personnage d'Apollonios apparut et accepta de répondre a deux questions, réponses dont LEVI ne voulut jamais révéler le contenu exact. Ils se content de confier à un ami de LYTTON que le philosophe grec avait prononcé très distinctement le mot "Mort".

Pendant sept années, LYTTON se passionna pour l'invocation des esprits, puis devint un politicien très en vue et le "grand patron" de la chambre Maçonnique " la société rosicrucienne». Quelques vingt ans plus tôt, son roman historique, les derniers jours de Pompéi, lui valu une célébrité mondiale. Quant à Eliphas levi, il poursuivit sa brillante carrière d'occultiste.
Œuvres signées sous le pseudonyme d'Éliphas Lévi :
* 1854 : Dogme et rituel de la haute magie Dogme (tome 1 de 2).
* 1859 : Histoire de la magie.
* 1859 : la Clef des grands mystères suivant Hénoch, Abraham, Hermès Trismégiste et Salomon.
* 1861 : le Sorcier de Meudon.
* 1862 : Fables et symboles avec leur explication.
* 1865 : la Science des esprits.
Dans cette section, la date indiquée est la date de rédaction et non celle de parution.
* 1854 : la Clavicule universelle des clavicules de Salomon ou le Grimoire des Grimoires
* 1856 : Carnet de notes d'Éliphas Lévi
* 1860 : la Clavicule prophétique des sept esprits de Jean Trithème
* 1861 : les Mystères de la Kabbale ou l'Harmonie occulte des deux testaments
* 1861 : Cours de philosophie occulte. Lettres au baron Spedalieri
* 1868 - 1869 : le Grand Arcane ou l'Occultisme dévoilé.
* 1869 - 1870 : le Livre des splendeurs.
* 1869 - 1870 : le Livre des sages.
* 1870 : les Éléments de la Kabbale.
* 1871 : les Portes de l'avenir ou les Dernières Paroles d'un voyant.
* 1871 : le Grimoire franco-latomorum.
* 1872 - 1874 : le Voile du temple déchiré.
* 1873 : l'Évangile de la science.
* 1873 : la Religion de la science.
* 1873 : les Paradoxes de la haute science.
* 1874 : la Sagesse des Anciens.
* 1874 : le Livre d'Abraham le Juif retrouvé.
* 1875 : le Catéchisme de la paix suivi de Quatrains de la Bible et de la Bible de la liberté.
* date non connue : Le Livre d'Hermès restitué et expliqué par Éliphas Lévi et commenté par Éliphas Ben Zahed, avec quarante-sept figures in texte et un album cartonné contenant les soixante-dix-huit lames du Tarot
* date non connue : l'Annexe de Salomon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Arathos le Jeu 22 Sep - 21:02

Eliphas, c'est de l'occultisme à la grand-papa... ( du bourrage de crâne , très peu de concretement applicable dans la vie, les titres des ouvrages sont prestigieux, le fruit moindre..)
Un magiste érudit . study
pas un grand Initié. What a Face
Se casser la tête pour invoquer une mêmoire (même pas sûr qu'elle soit authentique...On invoque pas un être de cette envergure Olympienne. Quelle ignorance de sa part si c'est le cas ...) scratch
Le Maitre PHILIPPE de Lyon, "cassa" cette chaine initiatique délétère par le pouvoir du Coeur.( Papus et ses potes commençaient à partir en vrille... Suspect )
Que ceux qui voient un tant soit peu les coulisses des évènements regardent.
La Misericorde Divine entra en scéne avec Nizier Anthelme (PHILIPPE)
A cette époque toute une lignée d'intellectuels de l'occulte dominait les loges...dont l'Apogée culmina avec SEDIR et R.Guénon.( qui dirent aussi beaucoup de conneries parfois...
Papus et Génon qui n'étaient pas des "intuitifs avaient des partis pris et des jugements hatifs sévères qui firent beaucoup de mal à d'autres courants initiatiques)
Guénon Qui eut cette audace et cette honneteté de principe( voir: Aperçus sur l'Initiation)de franchir le pas avec le Sûfisme.
Tous ces gens étaient honnêtes mais trop axés sur une approche mentale prépondérante dans l'etude de l'occultisme.
Ce phénomène ne pouvait durer eut egard au plan prévu pour l'esoterisme en France...
(Avis perso ;Cependant respect pour leur travail de pionniers et de transmetteurs de connaissances , à Stanislas de GUAITA ,PAPUS, R Guenon ,O.WIRTH, R Ambelain ...)



avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  deuch le Mar 27 Sep - 8:50

Pour ceux et celles qui seraient interesse par la magie de grand papa....dixit Arathos Very Happy ,pas mal de livres sur:
/http://gallica.bnf.fr/

deuch

Messages : 146
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 45
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Salut DEUCH!

Message  Arathos le Mar 27 Sep - 9:20

Sur l'invitation de Deuch on trouve des perles sur Gallica
http://gallica.bnf.fr/VisuSNE?id=oai_www.gallimard.fr_9782070297528&r=guenon&lang=FR
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  deuch le Mar 27 Sep - 14:37

Dommage,mais il est en feuilletage libre.....pas de pdf....pas assez ancien pour tomber dans le domaine public.
Pour des pdf:
http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=1223
Bonne lecture
Ps,le tiens n'y est pas mais doit se trouver sur internet...
Pps:plein de livres sur le site...qui ne plairont peut etre pas.... Laughing

deuch

Messages : 146
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 45
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Pouah !

Message  Et Basta ! le Mar 27 Sep - 14:55


En effet.
Pour les PDF, mieux vaut aller chez nos amis de nous-les-dieux.

http://nous-les-dieux.org/Salut_tout_le_monde



Dernière édition par Et Basta ! le Mar 27 Sep - 15:03, édité 1 fois (Raison : Shalom !)

Et Basta !

Messages : 1048
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  deuch le Mar 27 Sep - 15:01

....et chercher des livres de Guenon....

deuch

Messages : 146
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 45
Localisation : toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Wirth et Guénon

Message  Arathos le Mar 27 Sep - 17:40

Pour WIRTH/
http://steponestep.free.fr/Rouge/Wirth%20Oswald/L'imposition%20des%20mains.pdf
--------------------------------
POUR GUENON /
http://oeuvre-de-rene-guenon.blogspot.com/p/liste-des-ouvrages.html-------------------------------------------


LIVRES

APERÇUS sur L'INITIATION

INDEX
AVANT-PROPOS p. 7

Voie initiatique et voie mystique. p.13
Magie et mysticisme p.19
Erreurs diverses concernant l'initiation p.24
Des conditions de l'initiation p.20
De la régularité initiatique p.35
Synthèse et syncrétisme - - - p. 43
Contre le mélange des formes traditionnelles p.48
De la transmission initiatique p.53
Tradition et transmission p.61
Des centres initiatiques ... p.65
Organisations initiatiques et sectes p.religieuses p.72
Organisations initiatiques et sociétés secrètes p.77
Du secret initiatique p.89
Des qualifications initiatiques .. .. p.96
Des rites initiatiques
Le rite et le symbole p.115
Mythes, mystères et symboles p.120
Symbolisme et philosophie p.129
Rites et cérémonies p.136
A propos de «magie cérémonielle » . p.141
Des prétendus « pouvoirs p.Psychiques p. p.147
Le rejet des « pouvoirs » p. p.I53
Sacrements et rites initiatiques . . p.158
La prière et l'incantation p.165
Des épreuves initiatiques p.172
De la mort initiatique p.I78
Noms Profanes et noms initiatiques. p.182
Le symbolisme du théâtre p.188
« Opératif » et « spéculatif » p.192
Initiation effective et initiation virtuelle p.198
De l'enseignement p.initiatique .. p.202
Les limites du mental p.210
Connaissance initiatique et « culture » Profane p.215
Mentalité scolaire et pseudo-initiation p.220
Initiation et «passivité » p.226
Initiation et «Service » p.232
Le don des langues p.236
Rose-Croix et Rosicruciens p.241
Grands mystères et Petits mystères - - p.248
Initiation sacerdotale et initiation p.royale p.254
Quelques considérations sur l'hermétisme p.259
Transmutation et transformation p.-267
Sur la notion de l'élite p.272
De la hiérarchie initiatique p.277
De l'infaillibilité traditionnelle p.282
Sur deux devises initiatiques p.289
« Verbum, Lux et Vita » p.294
La naissance de l'Avatara.. p.299


LES LIMITES DU MENTAL
p.213
…/…
Cette préparation théorique, si indispensable qu'elle soit en fait, n'a pourtant en elle-même qu'une valeur de moyen contingent et accidentel; tant qu'on s'en tient là,. on ne saurait parler d'initiation effective, même au degré le plus élémentaire. S'il n'y avait rien de plus ni d'autre, il n'y aurait là en somme que l'analogue, dans un ordre plus élevé, de ce qu'est une « spéculation » quelconque se rapportant à un autre domaine ; car une telle connaissance, simplement théorique, n'est que par le mental, tandis que la connaissance effective est « par l'esprit et l'âme », c'est-à-dire en somme par l'être tout entier. C'est d'ailleurs pourquoi, même en dehors du point de vue initiatique, les simples mystiques, sans dépasser les limites du domaine individuel, sont cependant, dans leur ordre qui est celui de la tradition exotérique, incontestablement supérieurs non seulement aux philosophes, mais même aux théologiens, car la moindre parcelle de connaissance effective vaut incomparablement plus que tous les raisonnements qui ne procèdent que du mental (2). Tant que la connaissance n'est que par le mental, elle n'est qu'une simple connaissance e par « reflet », comme celle des ombres que voient les prisonniers de la caverne symbolique de Platon, donc une connaissance indirecte et tout extérieure; passer de l'ombre à la réalité, saisie directement en elle-même, c'est proprement passer de l' « extérieur » à l’« intérieur », et aussi, au point de vue où nous nous plaçons plus particulièrement ici, de l'initiation virtuelle à l'initiation effective. Ce passage implique la renonciation au mental, c'est-à-dire à toute faculté discursive qui est désormais devenue impuissante, puisqu'elle ne saurait franchir les limites qui lui sont imposées par sa nature même (3) ; l'intuition intellectuelle seule est au delà de ces limites, parce qu'elle n'appartient pas à l'ordre des facultés individuelles. On peut, en employant le symbolisme traditionnel fondé sur les correspondances organiques, dire que le centre de la conscience doit être alors transféré du « cerveau » au « cœur » (4) ; pour ce transfert, toute « spéculation » et toute dialectique ne sauraient évidemment plus être d'aucun usage; et c'est à partir de là seulement qu'il est possible de parler véritablement d'initiation effective. Le point où commence celle-ci est donc bien au delà de celui où finit tout ce qu'il peut y avoir de. relativement valable dans quelque t spéculation que ce soit; entre l'un et l'autre, il y a un véritable abîme, que la renonciation au mental, comme nous venons de le dire, permet seule de franchir. Celui qui s'attache au raisonnement et ne s'en affranchit pas au moment voulu demeure prisonnier de la forme, qui est la limitation par laquelle se définit l'état individuel; il ne dépassera donc jamais celui-ci, et il n'ira jamais plus loin que l' « extérieur », c'est-à-dire qu'il demeurera lié au cycle indéfini de la manifestation. Le passage de l’« extérieur » à l' « intérieur », c'est aussi le passage de la multiplicité à l'unité, de la circonférence au centre, au point unique d'où il est possible à l'être humain, restauré dans les prérogatives de l' « état primordial », de s'élever aux états supérieurs et, par la réalisation totale de sa véritable essence, d'être enfin effectivement et actuellement ce qu'il est potentiellement de toute éternité. Celui qui se connaît soi-même dans la « vérité » de l' « Essence » éternelle et infinie , celui-là connaît et possède toutes choses en soi-même et par soi-même, car il est parvenu à l'état inconditionné qui ne laisse hors de soi aucune possibilité, et cet état, par rapport auquel tous les .autres, si élevés soient-ils, ne sont-réellement encore que des stades préliminaires sans aucune commune mesure avec lui (3), cet état qui est le but ultime de toute initiation, est proprement ce qu'on doit entendre par l' « Identité Suprême ».
http://www.rene-guenon.org/apercus.html
--------------------
autre site de recherche.( pour lire des extraits d'ouvrages majeurs)
http://rene-guenon.org/indx.html
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

les limites du mental

Message  Invité le Mer 28 Sep - 14:49

Sad
Bonjour, Arathos,
Bien sûr, c'est un sujet passionnant , et à toutes les époques, on a éssayé de comprendre, comment ça marche!
Ce que je reproche aux hermétistes, c'est justement le côté tres hermétique de leurs propos.
Comme si ils voulaient garder pour une élite leurs découvertes qui interessent au plus haut point l'humanité toute entière, qui en ce moment en a le plus grand besoin. Alors est ce bien raisonnable!
C'est pour ça, que je suis une inconditionnelle de Krishnamurti, parcequ'il met à la portée de celui ou celle qui veut faire l'effort d'aller voir, la possibilité de le faire!
N'importe qui, à n'importe quel moment de sa vie, pour peu qu'il soit "de bonne volonté" a cette possibilité, ce n'est pas réservé à une élite. Et ça, il faut le dire! sunny
On nait avec un potentiel, mais ce potentiel n'est pas figé, et toute sa vie, on peut "brancher" des cables suplémentaires. Des connections se font. Nos neurones sont vivants. Déjà on a deux cerveaux, on le sait maintenant, qui interagissent l'un par rapport à l'autre.
Comment s'opèrent ces "branchements? alors, ça si tu as la réponse, je veux bien que tu m'éclaires. Une chose est sûre, ça ne passe pas par le "vouloir". Personnellement, il y a 11 ans, je sais que j'ai "branché quelque chose. OH, rien de tres "décisif", c'était juste un petit fil, un "filounet", mais j'ai "su", ou "senti", ou "compris"... je ne sais même pas quel terme employer, cette connection. Je sais exactement quand, et que plus jamais elle ne décrochera. Il y a eu , c'est tres net le :"avant", et le "apres"
Inutile de vous leurrer, les p'tits gars! A mon point de vue, il n'y a pas de recette , mais il faut quand même "titiller" , la région concernée.
Quoique il y a aussi sûrement d'autres façons d'y parvenir. En faisant un avec son environnement, peut être, en ètant en connection avec la nature, les autres espèces? Peut être.
C'est la première fois que j'en parle à quelqu'un. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Arathos le Mer 28 Sep - 15:19

Mes respects la Doyenne Wink
tu dis
C'est pour ça, que je suis une inconditionnelle de Krishnamurti, parce qu'il met à la portée de celui ou celle qui veut faire l'effort d'aller voir, la possibilité de le faire!
Malheureusement s'il appela tout le monde peu passèrent par le chas...
pourquoi? bah les conditions initiatiques n'appartiennent pas au domaine démocratique...
Oui il y aune forme de prosélytisme dans le langage hermétique abscons au caractere amphigourique (il m'amusait sui là). je sais c'est dur à entendre et soulève le tollé mais c'est ainsi.
D'ailleurs c'est dans le domaine de l'experience que les theoriciens et les baroudeurs se differencient...
Les connexions dont tu parles sont sans doutes ce qui se nomme des liens initiatiques qui perdurent en dehors du monde manifesté.
Je suis pour desocculter l'occulte , là dessus je suis o.k.mais on ne peut aussi niveler par le bas sans saccager les valeurs.
Jadis on prêtai serment pour tenir le niveau.
Maintenant on trouve de tout et souvent rien...
Les qualités prérequises ont toujours existé et les avoir ou se donner les moyens pour les maîtriser est gage d'une certaine élection ...
JADIS ON CERNAIT TROIS NIVEAUX; 1/ceux qui sont nés avec la GNOSE
2/ ceux qui pouvaient aquerrir la Gnose par leurs efforts
3/ ceux qui dans cette vie ne peuvent pas ( pour ceux là rien à faire dans l'immediat)
Cela fait rager ceux qui sentent exclus , c'est vrai.
Mais l'exclusion n'est que momentanée et qui plus est, salutaire au récipiendaire futur, qui sera mieux préparé par lui même plus tard...
On se qualifie soi -même pour l'initiation. Ca c'est incontournable.
C'est une question de croissance de la Conscience et d'evolution atteinte ,
Elle ne s'achète pas ( la décision du moment de l'initiation n'est pas humaine, comme la Méditation d'ailleurs...)
Elle ne peut devenir banale.( quand on est pas prêt on est pas réceptif et cela risque même d'être dangereux... Krishnamurti souffrait beaucoup en son corps ,du maintien d'une telle Altitude de vol au quotidien) Lui même était passé par là (voir "aux pieds du maitre" ;récit de son initiation)
frat
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

occulte

Message  Invité le Mer 28 Sep - 15:40

Re -salut , jeunot!
des liens initiatiques qui perdurent en dehors du monde manifesté.
c'est comme ça que tu appelles une connection de neurones! et tu es pour " désocculter l 'occulte"
Tu te gausses?
Enfin! je suis d'accord avec toi sur le fait que si on est pas prêt, on est pas prêt! mais, tu crois vraiment que l'éducation qu' on donne à nos jeunes, et là, je ne parle même pas des programmes scolaires ,( Je ne sais pas comment ils sont maintenant, mais à mon époque, ils étaient déjà largement "has been", et je crains qu'ils n'aient pas beaucoup changé depuis!) va les amener à plus de clairvoyance? Plus de conscience? Bon, heureusement il y a des sites sympa sur internet, mais il y a de tout aussi sur internet Twisted Evil Alors, appeler un chat un chat, perso je trouve ça pas mal!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Arathos le Mer 28 Sep - 17:36

Ouuhh!! m'est avis que les nouveaux programmes sont comme les nouveaux "has been "pour te citer.
Nous sommes sur le declin d'une civilisation mentale( qui essaie de faire entrer du vin nouveau en repeignant les vieilles outres)
Le passage à l'ere de l'intuition est super difficile et engendre un immense quiproquo entre les générations anciennes (la tienne Wink et nos enfants ou ados actuels, car pratiquement nous arrive une autre race ,par nos jeunes dont le calibrage n'est pas pour "notre" logique de raisonnement ...
pour tes neurones en retraite ,je n'ai pas du "saisir" ce que tu voulais dire confused aussi , je me gausse d'aîe!
bon... sauf ton respect , je plaisante avec toi frangine, bien sûr.
FRAT
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Invité le Mer 28 Sep - 19:32

Rigoles, rigoles Arathos, ne t'inquiètes pas, je vais pas me fâcher.
Tu crois que les jeunes sont en train de "muter"?
Si c'est le cas, je m'en réjouis.
Ils vont avoir du pain sur la planche, mais je suis sûre qu'ils sauront quoi faire.
Nous on est déjà trop vieux, tout ça nous fait peur, mais la jeunesse est une force.
T'inquiète pas pour mes neurones, sauf Eizeimer (?) ils ont encore de beaux jours devant eux, ça ne fait que 10 ans que je les sollicite!!!Ah Ah Ah Ah.......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

PAIX A TOI

Message  Arathos le Mer 28 Sep - 19:34

FORCE ET SANTE aux tiens ! Very Happy
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Invité le Mer 28 Sep - 21:28

Merci pour eux.Bonne soirée Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum