Les Sept Oraisons mystérieuses de l’enchiridon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Sept Oraisons mystérieuses de l’enchiridon

Message  Dhyân le Sam 24 Sep - 9:00

La prière est une élévation de l’homme vers Dieu. Par conséquent tout ce qui élève la pensée, qui ennoblit l’âme, tout ce qui, dans la vie de la créature est un hommage à l’entité divine, constitue une prière. La méditation, le travail, la lecture sont autant de prières.
Voici ces oraisons pour chaque jour de la semaine.

Dimanche. - Notre père qui êtes aux Cieux, que votre nom soit sanctifié,
que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme aux
cieux. Donnez-nous aujourd’hui notre pain quotidien et pardonnez-nous
nos offenses comme nous les pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; ne
nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. Ainsi
soit-il. Délivrez-moi Seigneur, je vous prie, qui suis votre créature (ici dites
votre nom) de tous les maux passés, présents et à venir, tant de l’âme que
du corps ; donnez-moi par votre bonté la paix et la santé et me soyez
propice, moi qui suis votre créature, par l’intercession de la bienheureuse
Vierge Marie et de vos apôtres Saint Pierre, Paul, André et de tous les
saints. Accordez la paix à votre créature et la santé pendant ma vie, afin
qu’étant assisté du secours de votre miséricorde, je ne sois jamais esclave
du péché ni dans la crainte d’aucun trouble, par le même Jésus-Christ
votre Fils, Notre-Seigneur, qui, étant Dieu, vit et règne en l’unité du Saint-
Esprit dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il. Que la paix du
Seigneur soit toujours avec moi. Ainsi soit-il.
Que la paix, Seigneur, que vous avez laissée à vos disciples, demeure
toujours ferme dans mon coeur et soit toujours avec moi et mes ennemis
tant visibles qu’invisibles. Ainsi soit-il. Que la paix du Seigneur, son visage,
son corps, son sang, m’aide, me console et me protège, moi qui suis votre
créature (ici votre nom) aussi bien que mon âme et mon corps. Ainsi soitil.
Agneau de Dieu, qui avez daigné naître de la Vierge Marie ; qui, étant
sur la croix avez lavé le monde de ses péchés, ayez pitié de mon âme et de
mon corps. Christ, agneau de Dieu, immolé pour le salut du monde, ayez
pitié de mon âme et de mon corps. Agneau de Dieu, par lequel tous les
fidèles sont sauvés, donnez-moi votre paix qui doit toujours durer, tant dans
cette vie que dans l’autre. Ainsi soit-il.


Lundi. - O Grand Dieu par lequel toutes choses ont été délivrées,
délivrez-moi aussi de tout mal. O Grand Dieu qui avez accordé votre
consolation à tous les êtres, accordez la moi aussi. O Grand Dieu qui avez
secouru et assisté toutes choses, aidez-moi aussi et me secourez dans toutes
mes nécessités, dans toutes mes misères, mes entreprises, mes dangers ;
délivrez-moi de toutes les oppositions, embûches de mes ennemis, tant
visibles qu’invisibles, au nom du père qui a créé le monde entier (croix), au
nom du Fils qui l’a racheté (croix), au nom du Saint-Esprit qui a accompli
la loi dans toute sa perfection. Je me jette tout entier entre vos bras et je me
mets entièrement sous votre sainte perfection. Ainsi soit-il. Que la
bénédiction de Dieu le Père tout puissant, du Fils et du Saint-Esprit soit
toujours avec moi. Ainsi soit-il (croix). Que la bénédiction de Dieu le Père,
qui, de sa seule parole a fait toutes choses, soit toujours avec moi (croix).
Que la bénédiction de Notre-Seigneur Jésus-Christ, Fils du Grand Dieu
vivant, soit toujours avec moi (croix). Ainsi soit-il. Que la bénédiction du
Saint-Esprit avec ses sept dons soit toujours avec moi. Ainsi soit-il. Que la
bénédiction de la Vierge Marie, avec son Fils soit toujours avec moi. Ainsi
soit-il.


Mardi. - Que la bénédiction et consécration du pain et du vin que
notre Seigneur Jésus-Christ a faite quand il les donna à ses disciples leur
disant : « Prenez et mangez tous de ceci, ceci est mon corps qui sera livré
pour vous, en mémoire de moi et pour la rémission de tous les péchés » soit
toujours avec moi (croix). Que la bénédiction des saints anges, archanges,
des Vertus, des Puissances, des Trônes, des Dominations, des Chérubins,
des Séraphins, soit toujours avec moi (croix). Ainsi soit-il. Que la
bénédiction des Patriarches et Prophètes, apôtres, martyrs, confesseurs,
vierges et de tous saints de Dieu, soit toujours avec moi (croix). Ainsi soitil.
Que la bénédiction de tous les cieux de Dieu soit toujours avec moi
(croix). Ainsi soit-il. Que la majesté de Dieu tout puissant me soutienne et
me protège ; que sa bonté éternelle me conduise ; que sa charité sans borne
m’enflamme ; que sa divinité suprême me conduise : que la puissance du
Père me conserve : que la Sagesse du Fils me vivifie ; que la vertu du Saint-
Esprit soit toujours entre moi et mes ennemis tant visibles qu’invisibles.
Puissance du Père, fortifiez-moi ; sagesse du fils, éclairez-moi ;
consolation du Saint-Esprit consolez-moi. Le Père est la paix. Le Fils est la
vie. Le Saint-Esprit est le remède de la consolation et du Salut. Ainsi soitil.
Que la divinité de Dieu me bénisse. Ainsi soit-il. Que sa piétié
m’échauffe ; que son amour me conserve. O Jésus-Christ, Fils du Grand
Dieu vivant, ayez pitié de moi, pauvre pécheur.


Mercredi. - O Emmanuel ! Défendez-moi contre l’ennemi malin et
contre tous mes ennemis visibles et invisibles et me délivrez de tout mal.
Jésus-Christ est venu en paix, Dieu fait homme qui a souffert patiemment
pour nous. Que Jésus-Christ, roi débonnaire soit toujours au milieu de moi
et de mes ennemis pour me défendre. Ainsi soit-il. Jésus-Christ triomphe,
Jésus-Christ règne, Jésus-Christ commande. Que Jésus-Christ me délivre
de tous maux continuel-lement. Ainsi soit-il. Que Jésus-Christ daigne me
faire la grâce de tous mes adversaires. Ainsi soit-il. Voici la croix de Notre-
Seigneur Jésus-Christ. Fuyez donc, mes ennemis, à sa vue, le lion de la
tribu de Juda a triomphé. Race de David. Alléluia ; alléluia, alléluia.
Sauveur du monde, sauvez-moi et me secourez. Vous qui m’avez
racheté par votre croix et votre très précieux sang, secourez-moi, je vous en
conjure, mon Dieu, ô Agios, ô Théos, Agios Ischyros, Agios Athanatos.
Eleison Himas, Dieu saint, Dieu fort, Dieu miséricordieux et immortel,
ayez pitié de moi qui suis votre créature (ici dire votre nom) mais soyez mon
soutien, Seigneur ; ne m’abandonnez pas, ne rejetez pas mes prières, Dieu
de mon salut ; soyez toujours mon aide Dieu de mon salut.

Jeudi. - Eclairez mes yeux d’une véritable lumière, afin qu’ils ne
soient pas fermés d’un sommeil éternel, de peur que mon ennemi n’aie lieu
de dire que j’ai eu l’avantage sur lui. Tant que le Seigneur sera avec moi,
je ne craindrai pas la malignité de mes ennemis. O très doux Jésus,
conservez-moi, aidez-moi, sauvez-moi ; qu’à la seule citation du nom de
Jésus, tout genou fléchisse, tant céleste, terrestre, qu’infernal, et que toute
langue publie que Notre- Seigneur Jésus-Christ jouit de la gloire de son
Père. Ainsi soit-il. Je sais, à n’en pas douter, qu’aussitôt que j’invoquerai
le Seigneur en quelques jour et heure que ce soit, je serai sauvé. Très doux
Seigneur Jésus-Christ, Fils du grand Dieu vivant, qui avez fait de si grands
miracles par la seule force de votre très précieux nom, et avez enrichi si
abondamment les indigents, puisque par sa force les démons fuyaient, les
aveugles voyaient, les sourds entendaient, les boiteux marchaient, les muets
parlaient, les lépreux étaient nettoyés, les infirmes guéris, les morts
ressuscités ; car aussitôt qu’on prononçait le très doux nom de Jésus,
l’oreille était ravie et la bouche remplie de ce qu’il y a de plus agréable ;
à cette seule prononciation dis-je, les démons prenaient la fuite, tout genou
fléchissait, toutes les tentations, même les plus mauvaises étaient
déracinées, toutes les infirmités guéries, toutes les disputes et combats qui
sont et étaient entre le monde, la chair et le diable étaient dissipés, et on
était rempli de tous bien célestes, parce que quiconque invoquait ou
invoquera ce saint nom prononcé par l’Ange, même avant qu’il fut conçu
dans le sein de la Vierge était et sera sauvé.

Vendredi. - O doux nom ! nom fortifiant le coeur de l’homme, nom
de vie, de salut, de joie, nom précieux, rayonnant, glorieux et agréable,
nom fortifiant le pécheur, nom qui sauve, conduit, conserve et gouverne
tout, qu’il vous plaise donc très précieux Jésus, par la force de ce même
Jésus, éloigner de moi le démon : éclairez-moi, Seigneur qui suis aveugle,
dissipez ma surdité, redressez-moi qui suis boiteux ; rendez-moi la parole,
moi qui suis muet : guérissez ma lèpre, rendez-moi la santé à moi qui suis
malade, et me ressuscitez, moi qui suis mort ; redonnez-moi la vie, et
m’environnez de toutes parts, tant au-dedans qu’au dehors, afin qu’étant
muni et fortifié de ce saint nom, je vive toujours dans vous, en vous louant,
honorant, parce que tout vous est dû, parce que vous êtes le plus digne de
gloire, le Seigneur et le Fils éternel de Dieu par lequel toutes choses sont
dans la joie et sont gouvernées. Louange, honneur et gloire vous soient à
jamais rendues dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. Que Jésus soit
toujours dans mon coeur et dans mes entrailles. Ainsi soit-il.
Que Notre-Seigneur Jésus-Christ soit toujours au dedans de moi, qu’il
me rétablisse, qu’il soit autour de moi, qu’il me conduise, qu’il soit derrière
moi, afin qu’il me garde, qu’il soit au-dessus de moi, afin qu’il me bénisse,
qu’il soit dans moi, afin qu’il me vivifie ; qu’il soit auprès de moi, afin qu’il
me gouverne, qu’il soit au-dessus de moi afin de me fortifier ; qu’il soit
toujours avec moi afin qu’il me délivre de toutes les peines de la mort
éternelle, lui qui vit et règne dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.


Samedi. - Jésus fils de Marie, salut du monde, que le Seigneur me soit
favorable, doux et propice, qu’il m’accorde un esprit sain et volontaire
pour lui rendre l’honneur et le respect qui lui sont dûs, lui qui est le
libérateur du monde. Personne ne peut mettre la main sur lui parce que son
heure n’était pas encore venue, lui qui est, qui était et sera toujours, a été
Dieu et homme, commencement et fin. Que cette prière que je lui fais me
garantisse éternellement contre mes ennemis. Ainsi soit-il. Jésus de
Nazareth, roi des Juifs, titre honorable, Fils de la Vierge Marie, ayez pitié
de moi, pauvre pécheur, et conduisez-moi selon votre douceur dans la voie
du salut éternel. Ainsi soit-il. Or Jésus, sachant les choses qui lui devaient
arriver, s’avança et leur dit : « Que cherchez-vous ? ». Ils lui
répondirent : « Jésus de Nazareth ». Jésus leur dit : « C’est moi ». Or
Judas qui devait le livrer était avec eux. Aussitôt qu’il leur eut dit que
c’était lui, ils tombèrent à la renverse par terre. Or Jésus leur demanda de
rechef : « Que cherchez-vous ? » Ils lui dirent encore : « Jésus de
Nazareth ». Jésus leur répondit : « Je vous ai déjà dit que c’était moi ». Si
c’est moi donc que vous cherchez, laissez aller ceux-ci (parlant de ses
disciples). La lance, les clous, la croix (croix), les épines, la mort que j’ai
souffert, prouvent que j’ai effacé et expié les crimes des misérables :
préservez-moi Seigneur J.C., de toutes plaies de pauvreté et des embûches
de mes ennemis, que les cinq plaies de Notre-Seigneur me servent
continuellement de remède. Jésus est la voie (croix), Jésus est la vie (croix),
Jésus est la vérité (croix), Jésus a souffert (croix), Jésus a été crucifié
(croix), Jésus, Fils de Dieu vivant ayez pitié de moi (croix). Or Jésus
passant, allait au milieu d’eux, et personne ne mit sa main meurtrière sur
Jésus, parce que son heure n’était pas encore venue.
avatar
Dhyân

Messages : 1858
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum