Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Aller en bas

Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Sam 4 Fév - 23:20

( 27 mai, 2011 )

Arathos


Hummm… ce que je vais écrire est imparfait et il faudra lire entre les lignes .
Ce  n 'est pas à prendre à la lettre mais vise à  être vu comme  une hypothèse et déjà ce sera bien gentil de votre part… et si cela evoque quelque chose ,alors y reflechir tranquillement peut être ?)

Voici un aperçu quelque peu inhabituel sur le sujet.

La loge noire est une usurpation de puissance légitime par des êtres appartenant à plusieurs Hiérarchies dont celle , humaine, qui n'acceptant pas, ou plus, la mission qui leur  fût donnée d'exécuter et donc du rôle cosmique qu'ils durent  jouer dans la LÏLA du Seigneur,EN SONT VENUS A PERVERTIR LA PUISSANCE DU FEU NOIR .(qui, faute de mieux, j'en suis venu  à nommer ainsi)et ce, à  des fins d'auto préservation.

Il faut le savoir  ,Une des plus grandes peurs  de la loge noire est l'Amour…

Mais “la “plus grande peur, pour cette hiérarchie est la Renonciation INITIATIQUE et donc paradoxalement l'entrée dans ce feu noir…(on appelle ce feu SHIVA ,PTAH ou SATURNE ou seigneur  de la Volonté)

Prologue de Jean ,<<La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.>>

A l'origine ces noirceurs étaient la plus pure  des Lumières.

Sans éclat , sans forme et sans mort car sans naissance.

Rien ne saurait exister séparément de ce feu si intense qu'il est vu comme NOIR. Car tout retourne  à lui, tout vient de lui  et tout subsiste par lui . Dans sa fonction dispensatrice  de vie il est pure LUMIERE BLANCHE et la loge blanche est la gardienne de ce feu connu comme KETHER EN KABBALLE .

Avant nos conceptions héritées, existait la fraternité  cosmique du Feu NOIR .( qui ne servait que l'UN )

les plus grands maîtres et les plus grands êtres siègeant  à  des hauteurs d'existences spirituelles insoupçonnables , en faisaient partie. Et même encore , seuls les plus grands maitres( Mahasiddhas) y adhèrent. Car La démence est la gardienne qui met à l'epreuve  tous les postulants.
Les mystères de SETH sont une parodie de cette initiation majeure et l'histoire de CROWLEY en fut le vaudeville( qu'il payât très cher).

puis jaillit le verbe !

La lumiere créatrice fit son entrée.( et son ombre se precisa, puisque déjà elle fût le premier voile d'ISIS…)

Seulement dans cette course  déferlante, pour  l'avènement de  formes parfaites , dont la hiérarchie de Mercure clame encore le souvenir  tel un “Gloria in excelsis DEO”

(La hiérarchie de Mercure ou anges de la kabbale, inspire la dédicace de nos actes à la gloire du très haut.)
Dans ce déferlement d'énergies donc, il fallait un frein à la volonté créatrice aveugle des hiérarchies constructrices de formes, constructrices de mondes , d'univers, car la forme est un voile comme le savent les occultistes, qui ne peut révéler maladroitement, qu'une partie de l'infini, par nature.

Donc ce frein était donné par l'entrée en action périodique du Feu noir ,qui, pour une vie plus abondante ,détruit toute forme cristallisée au bout d'un temps donné.

Seulement L'amour pour la forme et donc l'amour du pouvoir par le POUVOIR  prévalu et avec lui le refus pour certaines classe d'êtres, de s'y soumettre également mais de l'utiliser à leurs funestes desseins .

Ce fût “la grande rébellion cosmique” dont parlent les légendes religieuses, et la naissance de la loge noire usurpatrice…

Alors ceci engendra  LA PEUR au niveau cosmique…

Ce rappel constant ,du retour à l'unité  qui est aussi un principe universel  est connu sous le nom de MI-KA-EL?  en occident. et acceptée dans sa forme astrale( symbolique donc) et tout à la fois  anthropomorphisme religieux… en tant que archange MICHAEL.

La magie noire , n'est donc qu'une technique issue d'un refus .

Un moyen désespéré pour perdurer, au détriment de n'importe qu'elle forme de vie.

Une vision séparatrice basée sur la peur de l'unité et donc dispensatrice de Haine en réaction à l'Amour. Pour ma part je suis confiant car malgré tout le chaos apparent ,derriere le rideau des événements , bien en coulisses des manipulations et machination mondiales, gît le Feu secret ,le grand SOLVE.

POST SCRIPTUM ; le phenomene naturel qui ressemble le plus à l'impression de ce feu ” froid” est la RADIOACTIVITE…

j'intègre symboliquement,   cette notion de feu noir, comme  une lumiere au delà de l'ultra violet et de longueur d'onde zéro …




extrait du KAIVALYA Upanishad
<<.....Ce qui apparaît dans les trois états :l’objet de l’expérience, l’expérimentateur et l’expérience elle-même,

je suis autre que tout cela. Je suis le Témoin, Pure Conscience, Shiva à jamais.

Tout naît de Moi, tout existe en Moi, en Moi tout se dissout.

Ce Brahman, Un sans second , Je Suis.



Plus subtil que l’infime, Je suis aussi le plus grand,je suis cet univers diversifié,

je suis l’Ancêtre, je suis l’Esprit, je suis le Seigneur,

je suis le Doré, j’ai pour forme Shiva.

Dépourvu de mains et de pieds, ma puissance est inconcevable,

je vois sans yeux, j’entends sans oreilles. je suis celui qui connaît,

dépourvu de forme, et nul autre ne Me connaît,

Moi qui suis à jamais Pure Conscience.>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Dim 5 Fév - 2:27

Merci Arathos, interessant comme texte. scratch Smile

Alors Feu Noir, Feu Blanc, ça me fait penser un peu au principe de construction et de destruction, qui ne sont pas Bons ou Mauvais en soi, mais seulement des phénomènes agissant avec des particularités qui leurs sont propres.

Certaines choses m'interpellent. Par exemple au sujet de la Renonciation initiatique... scratch Comment est ce que tu vois ça en gros? Car en ce qui me concerne, je sais que j'ai eu des périodes qui peuvent être qualifiés de renonciations (mais qui ne sont peut être pas la Renonciation dont tu parles...), durant lesquelles je renonçais à moi meme, à ce que je suis, à mon corps etc... Avec parfois cette envie de ne plus exister. Mais durant ces périodes, je penses que c'était plus une sorte de frustration... Voyant ce qu'est la vie, ne me sentant pas chez moi, pas à l'aise, comme si j'étais une erreure, un bug inséré par défaut dans ce monde (ha! ha! ha! lol! tristement drôle!!! Very Happy Plus déprimé comme mec tu meurs!!! ha! ha! lol! ), vient alors une période où on lache tout (car marre de tout) et où l'on se laisse balloter par les évènements, en étant dans cet état de rien, d'autodestruction, oui-oui attitude, on se laisse manipuler, sans refus, sans révolte etc... Mais pour moi dans ces moments on se laisse mourir, je ne penses pas que cela soit bon.

Mais je ne penses pas que cela soit la Renonciation dont tu parles. Si il s'agit de renoncer à l'ego, la personnalité, pour le Divin, le Soi supérieur etc... je penses que cela amène au final à la situation que j'ai décrite plus haut. Je ne vois pas pourquoi fragmenter ainsi la chose, ne pourrait on pas voir cela comme une évolution de la personnalité, qui integrant de nouvelles données se transforme? Car cette vision d'ego/soi supérieur peut porter à confusion, car je penses qu'on risque de se faire du mal inutilement en détruisant la seule chose que nous sommes... Je voudrais donc avoir ton avis en gros si tu le veux bien.

Concernant la Haine/Amour, ces mots exprimés comme ça sont pour moi comme la Destruction/Construction, donc ni Bien ou Mal en soi. Simple avis. Mais je penses que peut être utilises tu ces mots dans un sens plutôt proche de Ordre/Désordre, Juste/Injuste... que d'acceptation/rejet.

Tu parles aussi du retour à l'Unité... mmmmmm.... scratch Vision assez répandue, mais peut être mal comprise?... Alors si tu le veux bien, qu'elle est ta vision là aussi en gros? Car c'est pas évident... L'idée c'est quoi? Unité dans le sens Fraternité? Au diapason? La Paix etc...? Ou Unité comme Unique? Donc une seule conscience? Un seul "corps"?

Car dans le milieu spirituel il y a souvent ce mépris de la matière, de la forme, comme si le but c'était d'être des êtres sans formes, sans différences, sans particularités, sans personnalité. Comme si il s'agissait de n'être rien, de n'avoir aucune experience, aucune saveur, odeur, pas de corps etc... Ce qui me semblerait assez bizarre car lorsque nous voyons la vie, il y a plein de différences, de couleurs, de formes, et n'est il pas beau parfois de voir un paysage animé de toutes ces différences qui le composent? Une telle vision me semble plus être de l'involution que de l'évolution.

Et puis ces histoires de Terre-école... pour apprendre quoi? Et pour quand? Où? Dans une autre vie? Suspect Suspect... Et puis si c'est pour tout le temps apprendre des choses et vivre tout le temps dans la merde... je préfère encore ne rien apprendre...

Le fait que la vie ici soit loin d'être des plus correct, ne veut pas dire que la matière, nos personnalités et tout, soit à jeter à la poubelle, cela peut être bien mieux. Je penses que tu as une vision différente de ce que je viens de décrire, mais c'est pour ça que je te fais part de mes pensées, je penses que cela permet de mettre certains repères dans la discussion.

Et bien sur il ne s'agit pas de discourir des plombes, Smile mais au moins voir nos avis respectifs, ça peut être intéressant pour la suite.

A plus!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  artisanfr le Dim 4 Mar - 3:26

Cher Arathos,

Quel sujet!

Pour moi, qu'est ce que le feu noir?

Et bien c'est nous, notre véritable nature. Mais, trop habitués à un mode de vie "manifesté", la plus part de la création ne le réalise plus.

Dans le monde matériel, et pour les êtres manifestés, l'Akasha apparait comme un vide terrifiant, incolore, inodore, dans lequel il n'y a rien. Rien.

Dans l'Akasha, c'est l'inverse. Au sein de l'Akasha, quand on s'est laissé glisser dans l'Absolu, on constate que cet espace n'est pas totalement vide et passif, il est passif, évidemment, comparé au monde manifesté, mais au sein de celui ci on peut distinguer des "feux" qui ont une sorte de "signature" unique, et une sorte de "caractéristique" unique.

Dans cet état, et pour les êtres qui peuvent s'y maintenir en conscience, notre monde n'existe pas, ou disons qu'il voient les choses tout autrement: dans cet univers, qui est aussi un état de conscience, notre univers est vu comme une illusion , une Maya, comme l'a enseigné le Bouddha. Mais c'est plus que le sens traditionnel bouddhique, c'est que dans cet état de conscience, ils balaient d'un coup d'oeuil des dizaines de milliers de civilisations qui se sont crées et détruites et pour eux, c'est comme si elles n'avaient jamais existé.

De leur point de vue, c'est comme si notre monde n'existait pas, il est une illusion, il ne durera pas plus, et n'est pas plus réel qu'une bulle de savon, une fois qu'elle a éclaté, on peut demander : a - t - elle seulement existé?

Un autre enseignement de ce plan, c'est qu'au sein de cette substance, il est clair que nous sommes incréés, nous n'avons ni début, ni fin. Chacun d'entre nous est présent au sein de cette substance, une petite goutte de feu, incréé, sans début, sans fin.

La manifestation arrive tout simplement, car a force d'être resté trop longtemps dans un état de non être, la "vie" va se déverser dans une existence sensible. Et puis, a force de trop de manifestations, la vie, finit par se réabsorber dans le non être: mais nous, nous existons toujours, c'est juste notre mode d'existence qui passe d'un mode non manifesté et passif "Akashique", a un mode manifesté de créatures avec une forme, que nous connaissons bien qui est plus "actif" avec une forme, et donc des limitations et un karma.

Pour les êtres de ce plan Akashique qui peuvent se maintenir en conscience, le mal n'existe pas, en fait, il n'y a que des ignorants, des êtres stupides : Ignorants car dans le plan Akashique, on constate qu'il n'est pas possible d'échapper à l'akasha, ou a Dieu, nous sommes tous baignés, et composés de Lui, et nous sommes tous une petite partie de Lui, une goutte d'Akasha!
Les soit disant "Mages noirs" qui pensent pouvoir exister en dehors de Dieu, vivent dans une illusion totale, ils croient être séparés de Dieu, par leur propre ignorance, mais en fait, ils ont aucun moyen d'être en dehors de Dieu, puisque tout est en lui!

Pour les êtres du plan Akashique, il n'existe aucun moyen pour les confréries démoniaques de faire fonctionner leurs plans : aussi dès le début, leur démarche est stupide et vouée à l'échec, car elle est le produit de l'ignorance, il n'y a pas plus moyen de faire fonctionner leurs plans, que d'arrêter simultanément toutes les étoiles de l'univers.

Leurs plans stupides sont le produit de l'ignorance, et ils ont l'impression qu'ils pourront réaliser leurs buts car ils se meuvent dans un plan bas , où ce genre de démarche parait possible et intelligente, alors que dans l'Akasha il apparaît clairement qu'elle est stupide et structurellement vouée à l'échec : d'ailleurs les êtres qui font partie depuis longtemps de la loge noire, savent que le succès est impossible et que la destruction à terme est la seule option qui s'ouvre à eux.


Ainsi on voit clairement du message qui précède, que les existences manifestées ont juste "oublié" ou "perdu de vue" qu'elles pouvaient se maintenir en conscience dans l'Akasha, en non être et exister malgré tout, et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui l'akasha crée une sorte de sentiment de vide et de peur, pour les êtres crées.

C'est cette vision stupide, née de l'ignorance, qui est à la racine d'essayer de retarder les destructions perdiodiques, et qui est à la base de ce désir de la loge noire, de maintenir le monde tel qu'il est.

Il est vrai qu'il est difficile de se maintenir en conscience dans l'Akasha, car dans cette sphère sublime, on perd tout intérêt pour sa vie personnelle, pour son "ego", et on se fond dans l'absolu.

C'est ce qui se passe souvent quand les gens méritants meurent : arrivés dans de très hauts plans, ils ne peuvent rester "en conscience" et ils basculent dans le non être, dans l'absolu, dans un état de félicité.

Ainsi on comprend la stupidité de la loge noire, l'ignorance totale de leur stratégie : il y a des destructions et des créations périodiques, des périodes de manifestation de la conscience, et des périodes ou on est réabsorbé dans le non être, et il est impossible de l'empêcher, de la même façon qu'il est impossible d'empêcher un conseil de classe.

Toutefois, on dit d'eux, qu'ils sont un "collaborateur de la nature", mais alors que font t'ils donc d'utile, si leur stratégie et si stupide?

Et bien en fait, ils mettent en place la dynamique qui va tester les gens : ces entités sans conscience, qui sont incapables de réaliser qu'elles sont éternelles, vont tout faire pour amener d'autres âmes au même niveau d'ignorance, et ce dans l'espoir de continuer a "vivre" plus longtemps (ce qui est impossible , mais bon, elles ne le comprennent pas)

Ainsi donc, elles aident la nature, car elle tentent l'humanité qui atteint le niveau de développement, et ceux qui ne sont pas prêts tombent dans le piège, et sont aspirés dans la sphère négative qu'ils méritent:

On constate que tout est parfait dans l'univers, et qu'il n'y a rien de négatif dans le Monde.

Le grand Adepte Franz Bardon parlait donc ainsi de ces êtres, il les nommait " Le Bien Négatif" et on comprend ainsi que
"tout est Bien", et que le mal n'existe en fait, que dans la conscience humaine.

Bien à vous,
Artisan

artisanfr

Messages : 664
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Dim 4 Mar - 15:18

Très très bizarre ton message Artisanfr! rabbit

Donc avec ta vision des choses, quelle est l'utilité de tout ça? L'utilité de la vie?... scratch Car je vois pas trop là. Si l'on bascule tout le temps du être au non être, et que tout est déjà calculé d'avance, bah autant me suicider ça n'y changera rien! lol! ha! ha! Et autant ne rien faire dès maintenant, sans aucun but, car de toute manière les choses se termineront de la meme manière. Smile J'ai l'impression qu'il manque quelque chose dans tout ça. scratch

Lorsque je lis ton message, cet Akasha me fait penser à une sorte de matrice. Une fusion avec une certaine matrice de la vie qui donnerait donc cette vision de la vie... scratch Cependant, sommes nous réellement cette matrice? Avons nous raison de la comparer au manifesté? scratch N'y aurait il pas quelque chose au dessus de l'Akasha?... scratch

Bon, beaucoup de questions sans réponses, je dis surtout ça pour rester ouvert à d'autres possibilités. Peut être un jour j'expérimenterais cet Akasha et verrais par moi meme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  artisanfr le Lun 5 Mar - 1:00

Coucou Ermite,

Quoi qu'il arrive, à un moment, même si cela prend des "Kalpas" de temps, tout sera détruit, et il ne restera que la conscience qui a été développée par l'expérience.

La Nature, dans le monde manifesté, nous teste :

-Les Maîtres de Sagesse, collaborateurs de la Nature pour le Bien, essaient de développer notre conscience pour nous amener vers Dieu,
-Les Mages noirs, collaborateurs de la Nature pour le Mal, essaient de nous amener à leur niveau, et de nous faire perdre notre "conscience" (ils croient ainsi qu'ils augmentent leur vie, mais ce n'est qu'une illusion, et cette illusion les force à participer au Jeu de la Nature.)

Le but de la vie, il est différent pour la Nature ou nous :

-Pour la Nature, son but est de séparer les âmes, de peser les âmes : Comme dans le livre des morts égyptien, la Nature nous pèse , puis nous envoie dans le monde spirituel que nous méritons : un plan évolué spirituel, de félicité, ou un plan matérialiste ou démoniaque de souffrance.
La Nature , par reflêt dans l'Akasha, crée les causes dans notre vie extérieure à partir de choses que nous avons au plus profond de notre coeur, et qui sont parfois inavouées: nos désirs , nous sont ainsi présentés, et la façon dont nous réagirons à ces sortes de "Tests", influencera notre conscience : soit la conscience s'élève, soit la conscience s'abaisse.
Au bout d'un certain temps, la concscience humaine choisit une orientation, subtile ou très dense, et , généralement à l'occasion de la mort, elle est projetée dans le plan spirituel qui lui correspond, et alors elle souffre ou elle vit la félicité.
C'est les mystères du livre des morts égyptiens, ou du Bardo tibétain.
Toutefois, ce qu'on sait peu, c'est que ces mystères agissent tout le temps dans la vie de tous les jours, : ils se manifestent alors en Karma.
C'est pour ça que l'on dit que "celui qui a les clés de la mort a les clés de la vie" et une des raisons du symbole occulte de la tête de mort dans la Franc Maçonnerie : a l'origine tous ces secrets ont trait au secret de la mort, et donc au secret de l'âme et de l'akasha, et la façon de changer son karma et de contrôler ou favoriser sa prochaine renaissance, ou même son karma actuel.

-Pour nous, notre but,en tant qu'entité incrée sans début ni fin, c'est le développement de la conscience, prendre pleinement conscience de la façon dont la nature fonctionne, pas seulement d'un point de vue mystique mais aussi dans une certaine mesure au niveau Magique et c'est le sens de l'enseignement du grand Maître Franz Bardon.

Une fois que la conscience est bien intégrée et qu'on a atteint l'Adeptat, ou l'état de non retour (un stade spirituel où on ne peut retourner en arrière spirituellement), le but de la vie est d'aider les êtres humains à atteindre la même conscience : c'est le chemin du Boddisatvah, ou présenté autrement pour les occidentaux, des vies de sacrifice par des Maîtres comme Franz Bardon.

Mais bon Ermite je vais répondre plus simplement à tes questions:

Donc avec ta vision des choses, quelle est l'utilité de tout ça?
: voir vraiment ce que tu as dans les tripes, une fois que tu est dans le monde de la matière : est-ce que tu vendrais tes enfants? est-ce que tu tuerais un homme? est-ce que tu abandonnerais la femme que tu aimes le plus au monde pour une vulgaire histoire d'habitudes culturelles?

La chanson "across 110th street" dit " You don't know what you'll do until you're put under pressure", c'est à dire en gros , ton vrai caracrère se révèle dans la pression : la manifestation dans la matière, révèle notre vrai niveau de développement spirituel, le nôtre, et celui de nos nations, nos pays, notre planète.

L'utilité de la vie?...
: Développer la conscience (d'abord la soi-conscience ,ça au moins on a réussi), puis la conscience d'être une divinité incarnée, c'est l'éveil bouddhique, révèler ce que nous avons réellement dans le ventre, ce qui révèle le vrai niveau de développement spirituel que nous avons atteint, et finalement, la découverte du Service, c'est à dire que rien n'est à nous dans un univers qui change tout le temps, impermanent, où rien ne dure, la seule chose qu'il reste à faire, c'est aider, par le Service, les autres consciences à réaliser aussi ces vérités et à réussir à vivre à la fois comme esprit Absolu, et aussi comme un être de chair et de sang avec ses limitations, et ses besoins.

Si l'on bascule tout le temps du être au non être, et que tout est déjà calculé d'avance, bah autant me suicider ça n'y changera rien!
: En effet ça ne change rien pour la "goutte d'Akasha" qui nous compose, qui est de la nature de la "claire lumière" et qui ne peut être souillée par rien de tout ce qu'on fait, mais le problème, c'est que notre conscience sera touchée par le suicide et nous attirera dans des plans négatifs, lesquels créeront de la souffrance. En gros la goutte d'akasha est indestructible et ne peut pas être souillée, mais la conscience elle peut tomber vers le bas et la souffrance, ou monter vers le haut et la félicité.
Les actes ont en effet une influence relative car ce n'est pas tellement les actes qui créent le karma, mais la perception qu'à la conscience de l'acte ( si tu tues une fillette, le karma est négatif. mais si elle est morte lors d'une opération, alors que tu étais docteur, le karma n'est pas négatif : pourtant l'acte et le même, c'est le contexte qui est différent, c'est la conscience qui va déterminer le karma, car elle va fixer les "aggrégats" (skandas je crois chez les tibétains) qui vont créer les situations négatives futures. En fait ce n'est pas tellement l'acte ou la situation qui crée le karma, mais plutôt l'attitude de la conscience qui était l'intention lors de l'action.

Et autant ne rien faire dès maintenant, sans aucun but, car de toute manière les choses se termineront de la meme manière.
Ben on mourra tous, et toutes nos possessions on ne les emportera pas avec nous. Même les pouvoirs spirituels sont à réapprendre périodiquement, de même qu'il nous faut à chaque incarnation apprendre à lire ou à écrire.
En fait il faut faire des efforts à chaque incarnation pour "conserver sa conscience" ou même l'augmenter, sans quoi on régresse.
On peut se réincarner "doué" pour les sciences occultes, mais si on ne travaille pas beaucoup et si on a pas "l'attitude juste" et l'équilibre des éléments, les défauts se reflètent dans l'akasha et on arrive à rien.
En fait, il n'y a rien qu'on puisse stocker, aucun acquis, rien qui dure infiniment, à part l'Amour, les bonnes actions, les choses que l'on a fait avec noblesse. C'est les seules choses qui nous suivent comme des "acquis" qui jouent pour nous donner une bonne famille pour nous réincarner, un corps en bonne santé et doué intellectuellement et dans les sciences occultes, et qui nous permet d'être entourés de bons amis aimants et de trouver l'Ame soeur.
Le bien que tu as dans le coeur (l'Amour), c'est la seule chose qui dure éternellement. Et c'est ce qui fait que tu peux retrouver ceux qui t'aiment malgré que les mondes et les civilisations ainsi que nos pauvres corps physiques soient détruits si souvents.

Avons nous raison de la comparer au manifesté? :
normalement non , il ne faudrait pas, car "toute spéculation est sans objet" , mais bon , nous sommes sur un forum spirituel, et puisque Arathos a commencé, c'est une bonne occasion de parler de ces sujets hautement spirituels. Il n'y a pas de hazar, et cela a sa raison d'être même si nous ne perçevons pas pourquoi immédiatement.

N'y aurait il pas quelque chose au dessus de l'Akasha?...
: il y a quelque chose d'autre, car la Tradition nous explique que nous sommes dans le 7ème plan le plus matériel. Ce qui pour nous est l'Ultime, reste très matériel au regard des 6 autres plans supérieurs, mais cela n'a aucun sens pour nous, tant que notre système de mondes ne se spiritualise pas plus. Franz Bardon a mentionné dans son livre sur l'évocation, les spères qui auront une influence sur la terre dans un lointain avenir, mais qui pour le moment n'ont aucun sens pour nous. De toutes façons, leur action est si subtile, que cela ne voudrait pas dire grand chose pour l'être humain moyen.

Peut être un jour j'expérimenterais cet Akasha et verrais par moi même. :
oui j'en suis sur, c'est sûrement bien plus facile que ce que tu crois, car c'est ta vrai nature, c'est ce que tu est vraiment. Le plus grand obstacle à cela, c'est le mental humain, qui "discute" tout le temps, et c'est sans aucun doute pour ça que dès le premier niveau de Bardon on s'emploie à le calmer pour atteindre le "vide mental". Le mental est ce qui empêche le plus l'utilisation des facultés supérieures, et la réalisation de l'Akasha,
C'est aussi pour ça que les anciennes Races/Ames-des-anciennes-rondes étaient bien plus douées naturellement pour la Magie, car leur mental ne parasitait pas sans cesse leur pouvoir créateur.

Bien à toi
Artisan

artisanfr

Messages : 664
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  fluorikar le Lun 5 Mar - 19:44

C'est très intéressant !
On en revient encore au Karma !
Je vais devoir méditer longtemps pour comprendre tous ça !
Et si j'y arrive ça dépassera le mental et je ne pourrai peut-
être pas l'exprimer autrement que par rapprochement..
Donc j'ai des idées qui me viennent a l'esprit qui ne sont que
des pistes, et c'est parfois confus..

Je me dits, est ce vraiment la conscience ou la possibilité de
partager l'amour et la vie. Mais si on partage ça aide la conscience.
Et parfois, c'est incroyable aussi comment l'amour rend plus
subtil la conscience. J'ai l'impression que le meilleur philosophe
tournerait complètement à vide sans amour. Mais c'est très
subtil car l'amour n'est pas une idéologie ou un concept, c'est
quelque chose au delà des mots. C'est non quantifiable..
Ce qui est marrant aussi c'est que si on évolue que pour soi,
même à travers l'aide au autre, l'intention est égoïste..
Mais souvent on évolue dans l'espoir d'aider les autres !
Et en même temps il y a peut-être un "égoïsme" positif,
dans le sens ou si je ne me donne pas la vie,l'amour,le bon,
le beau; j'ai tendance à prêcher la mort et l'esclavage.
Et pourtant les grands maîtres parfois se sacrifie, car le
partage reste le plus important..
(houla mon cerveau va bouillir, merci a ceux qui pourrait
éclairer tous ses paradoxes..)

Je me dit aussi, attention quand on apprend les axiomes
métaphysiques aussi proche de la source, et qu'on essaie
de les appliquer à notre monde sensible. On aurait envie
de pouvoir expliquer chaque once de matière ou d'énergie
et de faire le lien avec ces axiomes. Mais le lien est très
compliqué a percevoir car il y a des tonnes de reflets
déformants, de densification aléatoire, de conceptions,
et que sais je d'autre qui sont autant de chose qui font
que même si on comprend l'axiome, on va peut-être voir
une justice ou autre chose là ou il faut encore la/le découvrir..

Je pense aussi à ce que je croit être une conception shivaïste ;
c'est la danse d'un Dieu qui crée un monde et celle-ci ne peu pas
être raisonné, conceptualisé ; un peu comme le partage d'amour !
Il faut le vivre plus encore que le comprendre ???

En même temps le concept et la raison sont de très beaux outils !

Puis j'ai envie de mettre une image d'alchimie mais je ne sais pas si
je vais choisir la plus indiquée à notre discussion. J'aime l'alchimie
qui lance aussi des philosophie analogique/fractale symbolique...
(enfin la encore c'est un avis éphémère dans un flot de poésie
qui se cherche une philosophie...et mal expliqué.. Bon j'envisage
de parler de l'imagination dans un autre post même si je me
considère pas ancien, sauf que si j'avais trop confiance en cette
imagination je serais un ancien fou hihihi. Et merci au vrai ancien
sans qui ce beau carburant m'aurait envoyé a la casse !!)


(Cadeau absurde!, un Vst avec cette image alchimique;
c'est un fichier qu'on peu ouvrir avec des programmes de
musiques divers comme plugin: mediafire.com ?0k7f5clw5oddbpn)
avatar
fluorikar

Messages : 757
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  artisanfr le Mar 6 Mar - 3:02

Bonsoir Fluorikar

Et parfois, c'est incroyable aussi comment l'amour rend plus
subtil la conscience.

C'est très juste ce que tu dis.

En fait l'union avec la Divinité s'opère dans le plan Astral, en réalisant les Qualités qui lui correspondent.
Mais celle qui frappe le plus, c'est l'Amour.

Car le Maître Koot Humi a bien expliqué dans les "lettres de Mahatmas" que les seuls sentiments éternels sont l'Amour et la Haine, et qu'ils sont même, les "deux pôles de l'Ame".

Lorsque l'on sait que l'union avec la Divinité se fait par le très haut plan Astral, on comprend que l'Amour (que l'on a eu pour une Idée, des valeurs, ou même des personnes) est l'énergie qui nous amène au "pôle" supérieur de l'Ame : en vérité, au moment de la nouvelle incarnation, cet Amour qui est présent attire les atômes mentaux, astraux, et physiques et influe sur notre nouveau corps, notre nouveau caractère, et notre nouveau corps mental.
Là où c'est d'une immense importance pour l'occultiste, et le Disciple de Bardon, c'est que plus on aura eu des sentiments élevés (Amour) plus ces sentiments élevés vont attirer des Atômes mentaux de qualité supérieure et façonner un corps mental naturellement doué pour ... les exercices de Bardon...

D'où l'importance du miroir des qualités et défauts dans le système de Bardon, il est important pour cette incarnation, mais encore plus pour la suivante...!

Ta phrase est donc immensément juste car l'Amour qui aura été ressenti renforcera dont la subtilité de la conscience.

Si on a du mal à comprendre cela l'inverse est facilement compréhensible : se laisser aller à la haine et a des sentiments vils et négatifs, finit par abaisser la conscience, et surtout à la renaissance ça tend à créer des corps imparfaits, avec lesquels on aura du mal à pratiquer spirituellement.

Ce qui est marrant aussi c'est que si on évolue que pour soi,
même à travers l'aide au autre, l'intention est égoïste..

Au début l'intention est égoïste, et ce n'est pas grave, car il faut bien commencer quelque part. Sur le long terme, je pense qu'on ne peut rien obtenir de spirituel pour soi uniquement, car l'expérience me prouve que les plus belles découvertes spirituelles que j'ai eu, ne m'ont été accordées, que pour que je les partages avec ceux qui seront prêts.

La nature suit la loi de l'économie, et ne vous fait pas de cadeaux pour rien, généralement, une évolution ou un don nous est toujours donné pour une raison, et pour qu'on en fasse profiter les autres.

Quand un arbre a des fruits c'est bien pour qu'ils soient mangés


c'est la danse d'un Dieu qui crée un monde et celle-ci ne peu pas
être raisonné, conceptualisé ; un peu comme le partage d'amour !
Il faut le vivre plus encore que le comprendre ???

Chacun a sa vision spirituelle, mais moi, ça me parle, les choses sont parfois parcequ'elles sont!
Bien sûr, il y a des suites de causes, mais elles sont pour moi quand même un voile de la Maya.

On parle d'une danse, et parfois on peut parler d'un jeu, mais c'est un jeu cruel dans le sens ou si on se laisse aller au mauvais penchant de sa nature, les réveils peuvent être difficiles!

Bien à toi!
Artisan

artisanfr

Messages : 664
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Mar 6 Mar - 15:06

Salut!

Merci beaucoup pour ton message assez détaillé Artisanfr.

Donc le but, l'utilité est le développement de la conscience? Voir ce que nous avons dans les tripes? scratch Je vois pas trop. En fait parfois je me pose la question car lorsque je vois comment la vie peut être un enfer (surtout au niveau conscience, intérieur, je parle pas de l'exterieur. Des personnes différentes vivants les memes choses pourront le ressentir différemment intérieurement.), je me demande si tout cela sert à quelque chose au final. Car évoluer, développer sa conscience, OK. Mais si c'est pour tout le temps le faire dans la souffrance, je vois pas non... scratch

Mais bon, je ne cherche pas de réponses en fait, du moins pas extérieurement, car meme si un Vrai Maitre était présent sur le forum et me répondait, le fait de gober sa réponse serait pour moi une erreur... Car sa réponse passerait dans mes filtres internes, et donc par là meme cela ne serait au final plus sa réponse... Car meme si quelqu'un dirait quelque chose de très juste, cela passerait par divers filtres, et cela ne serait par conséquent plus de la justesse. C'est pour cela que je penses que quoi qu'on puisse entendre, lire à partir de l'exterieur, meme si cela vient d'un soi disant "Maitre", il ne faudra pas le gober... Car tout ceci doit d'abord passer par notre propre experience, notre propre conscience des choses, pour qu'on puisse le valider. Je penses que l'utilité de nos échanges vient surtout du fait de remuer nos idées, découvrir de nouvelles pistes à explorer. Les membres d'un forum étant comme des miroirs pouvant refléter un peu ce que nous sommes afin que l'on puisse évoluer. Mais pour moi il ne s'agit pas de donner des réponses toutes cuites, cela c'est de l'illusion pour moi.

Concernant ce que tu dis sur l'Amour et la Haine après la mort, pour la Haine il ne s'agit pas de la Haine de l'injustice, du viol, des diverses inégalités, non? Car pour moi la Haine est nécessaire aussi, tout comme l'Amour. Je ne vois pas pourquoi tout aimer. Mais je penses que les mots que tu emplois ont un sens différent pour toi.


Bonne journée.













Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  artisanfr le Mar 6 Mar - 16:04

Car évoluer, développer sa conscience, OK. Mais si c'est pour tout le temps le faire dans la souffrance, je vois pas non...


Disons que c'est le problème de notre niveau de développement. Si tout va bien, l'être humain normal est "conditionné" comme le disent les bouddhistes, c'est à dire qu'il devient une sorte de robot, on a un job, on achète une maison, on se marie, et puis les choses continuent, tout paraît super d'un niveau humain, mais au niveau de la conscience, en fait on évolue plus et c'est pas positif.
C'est un peu ce qui est arrivé aux Atlantes, en tout cas c'est la leçon à retenir de leur histoire.

La souffrance n'est pas un principe, mais dans le niveau de développement actuel, c'est souvent elle qui réveille la "conscience" chez l'être humain.

C'est de notre faute, si nous avions l'habitude de nous remettre en cause, nous changerions de comportement avant que la "souffrance" n'arrive et crée des situations insurmontables.

La présence de la souffrance due au fait que nous ne nous rendons pas compte qu'il faut changer, et que nous attendons le dernier moment pour évoluer, plus exactement nous attendons de souffrir pour changer de fonctionnement.

Mais avec une humanité qui fonctionne comme ça, la souffrance est positive car elle force une remise en question et elle est une opportunité pour la conscience de se remettre à évoluer.

car meme si un Vrai Maitre était présent sur le forum et me répondait, le fait de gober sa réponse serait pour moi une erreur...

De toutes façons tout ce dont on a traité là est écrit, présenté comme ça ou un peu autrement, dans tout plein de textes, les Védas, la Bagavad Gita, les textes Tibétains, Les livres de Moryason ou de Bardon, le but n'est de pas croire aveuglement, le but est que tu te fasses ta propre expérience.

Mais en discuter sur les forums est utile car ça crée des questionnements et ça permet à certains concepts d'entrer dans le mental, et si ils doivent murir dans ta conscience, ils germeront au moment voulu.

De toutes façons il n'y a pas de spiritualité pré-mâchée, c'est à toi et à toi seul de réaliser ces choses là par ton expérience perso.

Mais l'avantage d'un forum, c'est de voir que la tradition n'est pas morte et qu'il y a des gens qui vivent dans des villes polluées et dans notre monde occidental et qui pourtant réalisent au quotidien ces choses là : c'est bon pour le moral, on voit que c'est possible.

Car pour moi la Haine est nécessaire aussi, tout comme l'Amour.

En fait, là on est dans le plan de l'Absolu, on est plus dans le plan philosophique, ou mental : en fait si qqn a été tué par injustice, par exemple il a été torturé, si c'est quelqu'un de bon, et bien ce qui se passe c'est qu'il abandonne complètement son idée de revanche, il abandonne toute haine de ce qu'on lui a fait subir, il est plein d'humilité, il a tout abandonné, etc...

C'est un peu difficile à décrire avec des mots, mais tu peux essayer de comprendre en te mettant à sa place, quand on vit une très grande injustice, il y a un moment ou on renonce même à toute envie de compensation, on 'lache prise' sur tout.
Ce lâcher prise fait que la conscience prend une vibration très subtile, et va dans un haut plan , ou se réincarne après dans une très bonne destinée: tu as la carte numéro 10 du Tarot qui symbolise bien ça avec des sortes de petits animaux ou d'humains qui montent avec une couronne ou qui chutent vers le bas, et ça cycliquement.

C'est cyclique car généralement celui qui a vécu une grande injustice, quand il se réincarne dans une bonne destinée, sur le long terme finit par prendre de mauvaises habitudes et se comporte avec dureté, et alors il rechute a nouveau dans une existence pourrie : c'est un des sens de cette carte le 10 : le "monde des effets" par opposition au "monde des causes".

Il n'y a que le développement de la conscience qui permette d'éviter ces fâcheuses variations, en tout cas les limiter fortement, et à nouveau l'importance de l'Amour : c'est cet Amour qui se manifeste en "conscience" qui nous empêche parfois de faire des erreurs qui créeront des situations de souffrance.

De toutes façons, dès que l'on est manifesté, on agit, et si on agit pas de façon équilibrée, le déséquilibre va créer de la souffrance, souffrance qui va s'imposer à nous jusqu'à ce que l'on change : ça c'est mathématique.

La bonne nouvelle est que l'on peut rétablir l'équilibre par des pratiques Magiques et Spirituelles, et on est donc pas obligé de supporter stricto sensu TOUTES les conséquences concrètes.

L'histoire de Milarepa est le meilleur exemple pour moi de cette réalité occulte, et pour le reste, eh bien c'est ce qui donne un sens à la pratique de nos rituels et de nos exercices psychiques

Bien à toi

artisanfr

Messages : 664
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Mer 7 Mar - 0:43

J'aime bien cette vision de la souffrance "alarme", car en effet je penses que lorsque l'on souffre c'est que quelque chose ne va pas. Récemment d'ailleurs, ça m'est arrivé, je ressentais une souffrance intérieur alors que rien autour n'avait l'air d'avoir changé. Et puis je me suis laissé un peu de mou au niveau de la pratique spirituelle, moins de méditation, plus de détente, d'autres choses, et apparemment ça s'est remis dans l'ordre. Peut être que l'équilibre c'est ça aussi, un peu de tout, et non des extremes, du genre total sacrifice personnel, meditation toute la journée etc... Je penses qu'il y a un temps pour tout, un temps pour la pratique, un temps pour la détente, un temps pour soi, un temps pour les autres... En tout cas, c'est ce que j'essaye d'expérimenter dans mon cheminement, de voir où mon ressenti me guide, de me remettre en question, d'éviter les extremes. Après, peut être que le chemin de chacun est différent aussi.

C'est de notre faute, si nous avions l'habitude de nous remettre en cause, nous changerions de comportement avant que la "souffrance" n'arrive et crée des situations insurmontables.


Bah en ce qui me concerne, je penses pouvoir dire que j'ai l'habitude de me remettre en cause, et c'est pas pour autant que je vois venir toutes les souffrances qui peuvent me tomber dessus. Parfois on dirait que ça tombe comme ça, sans raison. Mais bon, je penses aussi qu'il y a des souffrances comme ça que l'on peut ne pas comprendre tout de suite mais qui nous ramène vers l'équilibre peut être... Par exemple, je me rappelle que j'ai fais plusieurs tentatives de pratiques "spirituelles" assez extremes, ou que j'ai pratiqué de manière trop importante, et à la suite de ça j'ai eu de la souffrance, mais ici peut être que cette souffrance veut simplement me montrer que je me goure et qu'il faut que je sois plus équilibré dans ma démarche (je parle de ces souffrances comme des petites déprimes sorties de nulle part). Pour ma part, je ne pense pas que l'on peut dire que c'est entièrement de notre faute. Bien sur que c'est vrai pour certaines choses. Mais nous sommes un peu aussi dans une experience, on est forcé à y être, et nous ne possédons pas les regles du jeu non plus, ou elles viennent sur le tas en se prenant des murs. Donc ce n'est pas comme si nous étions conscients de tout et que tout était de notre faute. C'est plus nuancé je penses.

En tout cas, plus nous sommes conscients des choses, moins nous nous prenons des murs.

En fait, là on est dans le plan de l'Absolu


Ca j'ai du mal à comprendre (pas ceci exactement, mais tout le développement). Pour toi devons nous donc tout accepter dans la vie? Quelqu'un vient pour m'agresser ou agresser une connaissance, dois je accepter? En tout cas, peu importe la réponse que tu donneras, je n'acceptes pas, c'est clair. Donc forcément il y aura rejet et peut être bien Haine. Mais je vois pas en quoi c'est mal vu la situation, et la personne qui agresse mérite une bonne branlée. Et qui sait? Peut etre que les coups que je vais lui donner participerons à lui purifier son karma. flower Non?

Mais je te rejoins sur le développement de la conscience, c'est sur que si l'on devient de plus en plus conscient des choses, on se prendra de moins en moins de murs.

L'histoire de Milarepa est le meilleur exemple pour moi de cette réalité occulte, et pour le reste, eh bien c'est ce qui donne un sens à la pratique de nos rituels et de nos exercices psychiques


Euh... Bon, c'est peut être un certain exemple concernant le redressement de son caractère (et encore, j'en sais rien... peut être que ce qu'il a fait était justifié après tout). Cependant si on parle d'équilibre, je ne penses pas que Milarepa soit le meilleur exemple. Smile Y a mieux en terme d'équilibre qu'un ermite coupé du monde absorbé non-stop en méditation durant toute sa vie! Pour moi c'est avant tout une pratique extreme.

Mais bien sur que l'on se dit: "oh! Milaprepa! Il s'est sacrifié! A méditer toute sa vie! waou! Quel volonté!..." Rolling Eyes Mais quel est donc le message que cela véhicule pour tout le monde? Que nous fassions comme lui? Suspect

Pouvons nous nous imaginer tout les êtres humains en train de vivre comme lui? Déjà, l'espèce humaine finirait par disparaitre avec l'abstinence sexuelle. Ensuite c'est impossible, tout simplement car il faudrait cultiver la nourriture. Et puis y a pas des horties partout, et c'est pas si top pour la santé de manger que ça! lol!

Juste pour dire aussi que l'on met souvent en avant le sacrifice de certains pratiquants dans l'histoire. Mais je me demande si ce genre d'attitude est réellement bénéfique pour tous... Car je crois que l'on évolue pas avec l'enseignement des autres, mais surtout sur notre propre chemin, la vie de chacun, notre experience. J'ai déjà été un peu dans cet état de sacrifice personnel, je me suis rendu compte que j'étais faible, que je n'avais rien à donné car je ne me donnais rien moi meme... Et puis quelle image cela véhicule aux autres? De faire comme nous? Que tout le monde se sacrifie "pour les autres"? (ou peut être... pour leur propre ego?... car cela fait un peu comme Milarepa et compagnie non?... "oh je souffre pour les autres! C'est beau non? Je suis un martyr! Je suis un pauvre petit poussin, regardez moi!" Laughing ).

Après, chaque vie est différente, mais pour moi, le sacrifice personnel soi disant pour les autres etc... ne fait pas partie d'une démarche équilibrée. Je penses qu'il faut autant savoir se donner du plaisir qu'en donner aux autres. Après, il peut y avoir divers cas, mais je ne penses pas que le sacrifice fasse partie d'une norme obligatoire en spiritualité. Je penses que le mot Service c'est déjà autre chose.

Artisanfr, loin de moi l'idée de m'éterniser sur ces sujets, mais je trouve que cette discussion est interessante car elle ne brosse pas nos idées respectives dans le sens du poil, et c'est là justement que c'est interessant car ça peut ouvrir sur de nouvelles perspectives.


Bien à toi. Smile




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  artisanfr le Mer 7 Mar - 2:16

Coucou Ermite,

Non mais ne t'inquiète pas, un forum c'est fait pour ça! Pour échanger des points de vue et des idées.

Mais bon, sur un sujet aussi subtil, ça serait peut être mieux d'en discuter de vive voix, car certaines choses sont à prendre au dessus du plan philosophique, et ce n'est pas avec deux phrases sur un forum que je réussirai à te rendre l'esprit de cet enseignement.

Mais bon on va faire une tentative!

Je penses qu'il y a un temps pour tout, un temps pour la pratique, un temps pour la détente, un temps pour soi, un temps pour les autres...

Evidemment, il faut trouver le juste équilibre. On s'en rend compte avec l'expérience. Au début, on est forcément un peu fanatique dans sa pratique, car on a une vision duelle et un peu trop binaire ( Entraînement = Bien, pas de pratique = Mal) et on a tendance à aller dans les extrêmes. Avec l'expérience, on se rend compte que c'est plus compliqué que ça, ou plus exactement, cette attitude un peu fanatique est conditionnée par le fait qu'avant nous ne faisions rien spirituellement, elle n'est donc pas parfaite, cette attitude n'est donc qu'un début, une attitude de débutant, et avec le temps et l'expérience, une meilleure attitude plus productive sera trouvée.

Bah en ce qui me concerne, je penses pouvoir dire que j'ai l'habitude de me remettre en cause, et c'est pas pour autant que je vois venir toutes les souffrances qui peuvent me tomber dessus. Parfois on dirait que ça tombe comme ça, sans raison.

Ce que je disais sur la souffrance est à prendre du point de vue spirituel. En général, c'est l'ignorance chez l'homme qui crée des actions ou une attitude stupide , et ces actions ou cette attitude va créer de la souffrance.
C'est l'ignorance fondamentale de l'esprit, tout les êtres humains l'ont.
cette ignorance fondamentale est présente dans la conscience, et elle est donc présente même si ta personnalité "Ermite qui va en cours, et qui se remet en question etc" est très sympa, se remet en question, et fait beaucoup d'efforts sur tout.
La personnalité Ermite qui va en cours, et qui se remet en question etc", va récolter le karma positif de ses actions sur le plan de sa personnalité, mais sur le plan supérieur à sa personnalité, l'ignorance fondamentale est toujours là et va continuer à créer du karma.

Le mieux pour ça, si ça t'intérresse, c'est de lire un peu la littérature liée au bouddah et à l'éveil, ils l'expliqueront mieux que moi, je pense.
Le principe c'est que l'esprit est voilà par des illusions (maya) que l'on appelle ignorance, et les actions basées sur ces illusions vont forcément créer des problèmes plus tard.

Cette illusion porte sur toute la vie en général, l'existence de notre corps, des divinités, de la matière, tu vois c'est très large, il ne s'agit pas seulement de ta vie de tout les jours et de bien se comporter avec les gens qu'on rencontre.

Mais tu as aussi raison de dire que parfois il y a des choses qui tombent "sans raison", ou du moins sans une raison de karma individuel : c'est ce qui arrive quand un disciple par exemple décide de faire un travail pour l'humanité et on le met bien en garde que sa vie risque de devenir plus dure : cependant les problèmes qui lui arrivent ne viennent pas de son karma individuel, mais plutôt de la charge karmique de l'humanité elle même.

Pour toi devons nous donc tout accepter dans la vie? Quelqu'un vient pour m'agresser ou agresser une connaissance, dois je accepter? En tout cas, peu importe la réponse que tu donneras, je n'acceptes pas, c'est clair. Donc forcément il y aura rejet et peut être bien Haine. Mais je vois pas en quoi c'est mal vu la situation, et la personne qui agresse mérite une bonne branlée. Et qui sait?

Je te conseille de lire la Bagavad Gita, c'est l'histoire d'un guerrier qui doit se battre contre sa propre famille lors d'une guerre d'un clan et il hésite car il y aura des morts : en gros Dieu lui explique la voie de l'action.

Pour ton histoire, je te donnes un exemple :

quelqu'un vient t'agresser, il vient avec un couteau :

sur le plan humain : tu ne dois pas l'accepter et tu te bas pour sauver sa ta vie, tu peux même être énervé pendant le combat.

Supposons qu'il te tue avec un couteau : tu as donc protégé la connaissance dont tu parlais, eh bien au moment ou tu prends conscience de ta blessure, on va dire, comme tu est quelqu'un de très positif, tes sentiments passent sur un plan supérieur : tu ne penses pas à haïr le pauvre type qui t'a poignardé, parceque de toutes façons il est totalement stupide, et il est le dernier de tes soucis : tu penses plutôt à ta mère, a ceux que tu aimes, bref tu as des pensées qui sont élevées .
-> ça se passe sur un plan supérieur, lorsque tu est face à cette situation, le type stupide qui t'a poignardé, tu n'y penses plus, car il est tellement évident qu'il est stupide, ignorant, et pas vraiment conscient de ce qu'il fait, disons que ta conscience ne s'intéresse pas plus à lui qu'au couteau qui t'a poignardé, elle va aller se fixer sur ce qui est vraiment important pour elle.


Milarepa soit le meilleur exemple. Y a mieux en terme d'équilibre qu'un ermite coupé du monde absorbé non-stop en méditation durant toute sa vie! Pour moi c'est avant tout une pratique extreme.
Mais bien sur que l'on se dit: "oh! Milaprepa! Il s'est sacrifié! A méditer toute sa vie! waou! Quel volonté!..." Mais quel est donc le message que cela véhicule pour tout le monde? Que nous fassions comme lui?

L'exemple de Milarépa, c'est que quel que soit ta charge Karmique, tu peux atteindre l'éveil en une vie.
évidemment sa pratique était extrême, car sa vie a été entre deux extrêmes, il ne faut pas faire comme Milarépa dans le sens où il faut faire le mal puis le bien non! L'exemple de Milarépa, c'est de ce dire que quelle que soit la charge karmique, on peut réussir à atteindre son but spirituel, le but ultime.

Milarépa sacrifié? Lol! Ils ne pensent pas comme nous à ce niveau! A ce niveau il n'y a rien à sacrifier!

Tu crois sincèrement que ça peut interesser un yogi, une misérable petite vie, avec quelques rencontres affectives, des problèmes de travail, puis des maladies à répétition et la mort! LOL! Pour un yogi la plus part des vies des humains sont de la souffrance, et les vies exceptionnelelles (comme celles des stars ou des gens riches) sont des pièges pour l'homme spirituel.

Pour eux il n'y a rien à sacrifier car il n'y a rien à perdre ou rien à gagner dans cette vie : ils voient plus loin que toi et moi, ils voient à quel point la vie est courte, combien de temps il leur reste à vivre, ils voient les défauts de ceux que tu prendrais pour "tes meilleurs amis qui ne t'abandonneront jamais" et ainsi de suite...

Ensuite Milarépa a laissé une empreinte psychique incroyable, et tu as raison de dire qu'il est allé bien plus loin que ce que toi ou moi devrions faire, et il n'était pas obligé d'aller si loin: il aurait pu se contenter d'atteindre l'éveil, et de se fondre dans la Divinité. Mais je pense que Milarépa, par son passé de magicien noir, était bien placé pour connaître et savoir ce que c'est que la déchéance d'être dans cette situation : il a donc laissé une empreinte dans les mondes spirituels, pour être accessible même par les êtres les plus vils. C'est un grand Boddisatva. Toute personne qui l'appelle sincèrement , aura sa présence et son aide , et ce même s'il n'en est pas conscient.

Donc Milarépa est allé aussi loin dans sa pratique, mais il n'en était pas obligé, il l'a fait je pense pour être une lumière intense et une aide puissante pour l"humanité.

Pouvons nous nous imaginer tout les êtres humains en train de vivre comme lui? Déjà, l'espèce humaine finirait par disparaitre avec l'abstinence sexuelle. Ensuite c'est impossible, tout simplement car il faudrait cultiver la nourriture. Et puis y a pas des horties partout, et c'est pas si top pour la santé de manger que ça!

LOl oui mais bon, ça c'est les conneries des pratiquants d'aujourd'hui : le Maître de Milarépa, Marpa, non seulement avait une très jolie femme qui était superbe et très gentille et ils s'aimaient tout les deux très fort, mais en plus .... il était très riche! ( cris de la foule : booooo! ). Et pourtant c'était le Maître de tous ces gens là, et il avait une femme et de l'argent...

Donc attention, on ne se met pas en mode "sacrifice aveugle", sous pretexte qu'on suit un chemin spirituel! Mais tout dépend des conditions de vie qu'on a hérité. On peut très bien être un acteur, ou un chanteur, et on peut poursuivre le but de sa vie sans passer sa vie à manger des orties dans une caverne et s'évertuer à avoir une belle couleur de peau verte!

Quand je dis "sacrifice" c'est que forcément, quand on est positif et qu'on veut faire du bien aux autres, on fait passer l'intérêt commun avant nos petits interêts mesquins, alors qu'on aurait pu très bien profiter du système et s'en mettre plein les poches : il y a donc bien un sacrifice... Enfin tu dois comprendre le principe...

Le sacrifice personnel soi disant pour les autres etc... ne fait pas partie d'une démarche équilibrée. Je penses qu'il faut autant savoir se donner du plaisir qu'en donner aux autres. Après, il peut y avoir divers cas, mais je ne penses pas que le sacrifice fasse partie d'une norme obligatoire en spiritualité. Je penses que le mot Service c'est déjà autre chose.

Tu as raison, mais il ne s'agit pas de la même vie, c'est pas la même conscience, pour eux le sacrifice n'est pas le même que pour nous.
En tant qu'humain, dans la vie de tout les jours, tu donnes du plaisir aux autres et tu donnes tu reçois, et ça se passe bien comme ça.
Mais là on parle d'un état au dessus de l'humain normal, il y a une dimension supérieure. Mais le sacrifice pour eux n'en est pas forcément un car ils ont la vision que dans la vie il n'y a ni gain, ni perte. De plus il y a une vision d'aider l'humanité, et parfois contre ses propres intérêts mesquins.

C'est au dessus du type de relation que tu peux avoir à la fac ou au bureau avec les collègues, parceque c'est pas le même niveau d'expérience.

Si tu veux, c'est pas un sacrifice sans but, du style "je me sacrifie, qu'est-ce que je suis bon", non en général, il y a un "plan Divin" qui est visible au voyant, et la personne prend le parti de collaborer à ce plan, et généralement, ce qui amène des désagréments dans sa sphère humaine qu'elle n'aurait pas eu: mais elle le fait car c'est son niveau d'évolution, et que c'est ce qui l'intéresse aussi. Il y a une raison pour laquelle la personne encaisse les problèmes que nous mettons dans le mot "sacrifice", elles les encaisse car elle pense que ça va améliorer le monde ( faire venir le "royaume de Dieu" pour les Chretiens, ou tikkun Olam pour les Juifs)

et une dernière chose c'est que ce Service ( qui est sûrement meilleur pour toi que le mot sacrifice, mais c'est un peu la même chose puisque le sacrifice est gratuit, on perd donc bien qqch) donc ce service, à ce niveau spirituel, sera sûrement la seule chose qui les motivera et qui aura vraiment de l'interêt pour eux:
ils sont passés à autre chose, ils ne sont plus attirés par les choses qui sont notre terrain d'expérience...

Bien à toi,
Artisan

artisanfr

Messages : 664
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  fluorikar le Mer 7 Mar - 3:49

Mais en fait, tout est il vraiment Karma..
Je pense parfois au fait que Dieu ne peu pas non plus
intervenir trop directement sur terre. Il aimerait bien;
mais il sait que si il intervient les hommes deviennent
trop dépendant de cette aide. On a envie de se dire mince,
il devrait quand même intervenir; mais c'est très compliqué.
Imaginons que Dieu intervient pour régler un conflit.
Les hommes sont content et une semaine plus tard un autre
conflit se crée et cette fois les hommes n'ont même plus
peur des conséquences...
J'ai l'impression qu'il y a quand même une aide, mais elle
doit passer à travers des humains qui devront faire un travail
très difficile. Et ce monde est peut-être assez pourri; même
si on y envoi des êtres très évolués il y a moins de chance que
ceux ci atteigne l'éveil et le souvenir de leur mission..
Et même si ils se souviennent il y a tant d'obstacles.
Et en même temps si toute la population s'éveille même à un
moindre niveau ça peu aussi tout changer.
là encore ça reste un long travail pour faire changer les choses..
J'ai l'impression que c'est un danger avec notre planète;
il y a des injustices qu'on ne peu pas imputer entièrement au Karma
car les personnes n'avait en quelques sorte quasi aucun moyen de
se défendre. Aurait elle pu décider de s'incarner sur une autre
planète ? Peut-être ! mais quelque chose nous donne envie de revenir
à la terre, de ne pas l'abandonner.
Mon message est un peu sombre alors que les vôtres sont pleins de
lumières. Néanmoins j'ai quand même aussi beaucoup d'espoir !


avatar
fluorikar

Messages : 757
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Mer 7 Mar - 21:24

Salut!

Artisanfr je penses que c'est bien clair maintenant. Je voulais surtout pointer du doigt certains extremes.

Le fait que certains pratiquants font certaines choses ne veut pas dire justement que tout le monde doit faire pareil dans un cheminement spirituel. Faut voir en effet que chaque chemin est différent. Mais en tout cas je penses que l'équilibre est à rechercher, et peut être d'ailleurs que Milarepa a recherché son équilibre de cette manière là en suivant son ressenti, mais c'était son chemin à lui.

Quand je dis "sacrifice" c'est que forcément, quand on est positif et qu'on veut faire du bien aux autres, on fait passer l'intérêt commun avant nos petits interêts mesquins, alors qu'on aurait pu très bien profiter du système et s'en mettre plein les poches : il y a donc bien un sacrifice... Enfin tu dois comprendre le principe...


Oui je vois. Smile Le truc avec les mots c'est que l'on a pas tous la meme vision de ceux ci. En effet, ce que tu me dis là ne me donnera pas l'impression d'un sacrifice. Sacrifice pour moi c'est carrément plus extreme, mais bon, c'est juste une vision perso. Smile Dans ce cas là je dirais plutôt altruisme, bienveillance, control de soi etc... Parce que sacrifice évoquera pour moi l'extreme de totalement abandonner sa personnalité, donc se sacrifier pour les autres. Mais bon, comme j'ai dis, c'est une vision perso.

Donc merci pour cette discussion qui fut fort interessante. Smile

Fluorikar, dernièrement je me dis aussi que certains de mes messages peuvent paraitres sombres, mais ce n'est en fait qu'une tentative de dévoiler les diverses possibilités de la vie. J'espère qu'on est pas en train de démoraliser des membres! Laughing Smile

Bien à vous.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Fleur2lys le Jeu 8 Mar - 12:47

artisanfr a écrit:
Et parfois, c'est incroyable aussi comment l'amour rend plus
subtil la conscience.

C'est très juste ce que tu dis.

En fait l'union avec la Divinité s'opère dans le plan Astral, en réalisant les Qualités qui lui correspondent.
Mais celle qui frappe le plus, c'est l'Amour.

Lorsque l'on sait que l'union avec la Divinité se fait par le très haut plan Astral, on comprend que l'Amour (que l'on a eu pour une Idée, des valeurs, ou même des personnes) est l'énergie qui nous amène au "pôle" supérieur de l'Ame : en vérité, au moment de la nouvelle incarnation, cet Amour qui est présent attire les atômes mentaux, astraux, et physiques et influe sur notre nouveau corps, notre nouveau caractère, et notre nouveau corps mental.
....
D'où l'importance du miroir des qualités et défauts dans le système de Bardon, il est important pour cette incarnation, mais encore plus pour la suivante...!

Artisan

Au contraire Ermite ! cette discussion, suivie attentivement remet les pendules à l'heure sous un angle positif et constructif. Merci à tous les ...4 je crois, d'être aussi clairs . sunny
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Bravo à vous tous !

Message  empathry le Mer 7 Nov - 0:23

artisanfr a écrit:

Vu du monde matériel et pour les êtres manifestés, l'Akasha apparaît comme un vide terrifiant, incolore, inodore, dans lequel il n'y a rien. Rien.
Dans l'Akasha, c'est l'inverse. Au sein de l'Akasha, quand on s'est laissé glisser dans l'Absolu, on constate que cet espace n'est pas uniquement vide et passif, il est passif, évidemment, comparé au monde manifesté, mais au sein de celui ci on peut distinguer des "feux" qui ont une sorte de "signature" unique, et une sorte de "caractéristique" unique.

Artisanfr

Excuse-moi Artisanfr d'avoir un peu modifié ta citation !

Oui, pour parler de l'Akasha, je cite souvent cette phrase de flics "Circulez, y'a rien à voir" ! Mais quel putain de point de vue (point of sight) sur la Création ! Un vrai non-décor Tao !

Alors je vais m'approcher de la philo de l'Ermite (un des derniers avatars du grand Saint Thomas peut-être) pour lui suggérer que surtout, il ne doit pas croire pas un traître mot de ce que je vais dire présentement !

Artisanfr nous parle de souffrances qui "guident et redessinent" (FELIX CULPA aurait dit Saint Augustin ... je crois que c'est lui ???)

Une manière de procéder à ne SURTOUT pas suivre : la mienne

POINT N° 1 : Comment mesurer pratiquement son Karma ? Ben en n'ayant pas peur de faire des bêtises voyons, il suffit de "mal faire" pour se prendre une gifle quasiment illico presto. je préconise cette méthode parce que les bienfaits retournés du karma sont bien plus difficiles à observer que les gifles ou les coups de pieds au cul (karmiques of course).

Au bout d'un certain temps, le Karma s'accélère et on arrive presque à une véritable observation (de laboratoire) causale entre l'action effectuée et la réaction karmique.

Une fois qu'on a bien calé son réactionnel karmique sur une durée de 24 à 48 heures max, on passe à la phase suivante qui est la phase dite de "saut quantique".

POINT N° 2 : LE HURLEMENT Ceux qui sont mariés (ou vivent avec des femmes) doivent savoir que quand la femme hurle, RIEN NE LUI RESISTE ! D'où le proverbe : << Ce que femme veut, Dieu le veut ! >>

Le H U R L E M E N T doit être totalement hystérique, provocateur, inouï, puissant, personnalisé et canalisé.

Y'a pas un Akasha qui résiste à cela (je vous le jure) ...mais, savez-vous vraiment hurler avec vos tripes COMME SEULES BONNES FEMMES SAVENT LE FAIRE ?

POINT N° 3 : LA DIGESTION Y faut (pour la petite tête de linotte que je suis) environ dix bonnes années de digestion pour comprendre ce qui s'est passé.

Maintenant je m'aventure sur le Service !

Ca fait environ 18 ans que je m'évertue à faire hurler mon mono-disciple (un collègue de bureau qui a eu l'IMMENSE chance de connaître personnellement Marthe Robin). Ce mec là, il va vraiment sur la voie de la Sainteté et mon "enseignement sur mesure" consiste (Ermite va apprécier !!!) justement à être le MAUVAIS EXEMPLE à ne pas suivre, à faire le contraire de ce qui semble être (le) BIEN.

Nous nous engueulons sans cesse et tels la Pitié qui se moque de la Charité, continuons vaillamment à progresser cahin-caha !

Lui, c'est un mec bien qui fait l'aumônerie des prisons ; moi, je suis l'égoïsme (the real selfishness) qui lui fait la plus parfaite horreur.

Néanmoins, mon sourire sera que Egoïsme et Empathie doivent aller de pair ; comme le Yin se marie avec le Yang !.

Bisous à tous,

Empathry

flower

empathry

Messages : 149
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

mea culpa !

Message  empathry le Mer 7 Nov - 22:27

J'ai l'absolue certitude d'avoir écrit (hier) des choses sur un ton trop léger et badin qui n'a d'évidence pas été apprécié "la haut" et je m'en excuse.

Venant tout juste de prendre une remontrance karmique de première grandeur, je m'auto-exile le temps que ça se passe !

Mille excuses, je vais essayer de m'améliorer.

Empathry

flower

empathry

Messages : 149
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Invité le Jeu 8 Nov - 22:35

c'est clair!...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

7 ans déjà !

Message  Arathos le Mar 4 Sep - 2:54

7 ans déjà que j'ai écris ce post!
toujours d'actualité pour myself Smile
précision ; le Feu Noir *gît  en amont de Kether,
*si on peut dire qu'il est sis en un endroit pour illustrer.(ce qu'il n'est pas...)

_________________
ni dieux, ni maitres, Aham Asmi...

Arathos

Messages : 360
Date d'inscription : 10/06/2018

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loge blanche et loge noire , Feu Blanc ,Feu Noir….

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum