Les Protections et Contre-Envoûtements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Protections et Contre-Envoûtements

Message  Dhyân le Mer 22 Fév - 6:46

Les Protections et Contre-Envoûtements

Écrit par : Aheila

Difficile à identifier, parfois quasi impossible à contrer, l’envoûtement est quelque chose que l’on préfère éviter car s’il est peu fréquent, il n’est quand même pas agréable à subir. Comme on le dit souvent : « Mieux vaut prévenir que guérir ».

La première partie de cet article est consacrée aux diverses formes de protections qui peuvent être adoptées pour éviter d’être victime d’envoûtement. Dans un premier temps, les protections dites passives, c’est-à-dire qui ne demandent pas d’action consciente, sont exposées et démystifiées. Ensuite, les protections dites dynamiques, soit celles qui requièrent une action magique à proprement parler, sont identifiées.

L’autre moitié de cet article est consacrée au contre-envoûtement. Cette pratique n’est pas pour les débutants et, pour cette raison, elle n’est pas exposée dans les plus fins détails. En revanche, les fondations de la pratique, les risques, les résultats que l’on peut attendre et les bases de la méthode sont expliqués.

Le contre-envoûtement est la seule manière de « guérir » de façon permanente un envoûtement. Si ce n’est pas le remède utilisé, les protections sont nécessaires pour maintenir la paix d’esprit de la victime. Aussi, chaque section de cet article est une connaissance importante pour bien se parer à la possibilité de l’envoûtement.

Les protectionsGénéralités
Nous aimerions bien avoir un vaccin ou une simple formule pour nous protéger de tout ce que la vie peut nous amener de négatif. Toutefois, dans le cadre de la magie comme en toute chose, il n’existe pas de protection aussi définitive. Pas de gris-gris achetés sur le net ou de petite poudre de plantes à diluer dans son jus d’orange le matin ; la protection contre l’envoûtement est relativement complexe ou, à tout le moins, exigeante.

Le principe d’une protection est de mettre une barrière de plus dans le chemin de l’envoûteur. Toutefois, quelqu’un qui a énormément de volonté et l’expertise pour la canaliser pourra, éventuellement, passer au travers des obstacles mis en place. Il reste donc toujours un pourcentage, certes minime, d’être envoûté.

Dans un premier temps, vous trouverez ici les protections passives. Ces formes de défense ne nécessitent pas d’action particulière au moment de l’envoûtement. Elles sont comme une barrière permanente qui ne demande pas de concentration particulière. En second, il y a les protections dynamiques, celles qui sont en fait plus des réactions à l’envoûtement que des boucliers pour l’empêcher. Ces protections demandent donc des actions conscientes et une concentration au moment où survient l’envoûtement.

Les protections passivesLa prière
Bien que ce type de protection apparaisse parfaitement logique pour les croyants, les agnostiques la comparent un peu à la « pensée magique ». Il y a pourtant un fondement bien logique derrière cette pratique.

Une prière faite en parfait accord avec la foi d’une église permet à celui qui la « vit » régulièrement de rejoindre l’égrégore de sa croyance. Le terme « vit » est d’ailleurs le meilleur pour bien illustrer qu’il ne suffit pas de réciter des mots pour être inclus dans l’entité d’une pratique ; il faut s’y impliquer spirituellement. L’inclusion dans la protection d’un tel égrégore, nourri par des milliers de croyants et défendant des valeurs auxquelles le pratiquant s’identifie par le biais de sa prière, est une protection puissante. En effet, sans que la victime potentielle n’ait à faire quoi que ce soit de plus que de continuer sa routine de prière, l’égrégore, lui, agira comme une barrière violente pour quiconque tentera de perturber un être sous sa protection.

En revanche, comme vous l’avez peut-être compris, il est inutile de vous mettre à prier maintenant pour une religion en laquelle vous ne croyez pas vraiment ; les grandes religions de ce monde ne tolèrent pas les prières intéressées.

L’évocation
Protection très puissante, l’évocation n’a rien de facile. La technique consiste à évoquer une entité qui fera office de gardien anti-envoûtement. La partie la plus complexe est donc l’évocation en tant que telle. Une fois l’entité appelée et attachée à sa protection, le pratiquant n’a plus de soucis à se faire. Il s’agit, avec la prière, de la protection la plus efficace car seul un envoûtement égrégorique peut la traverser.

Les talismans
Souvent utilisés conjointement à la prière, les talismans sont en eux-mêmes une forme efficace de protection. Il faut par contre être prudent et ne pas accorder toute sa confiance en un bijou acheté dans une boutique souvenir.

La talismanie est une pratique complexe et seul quelqu’un de familier avec ce domaine est apte à fabriquer un talisman efficace. Ce dernier doit être fait sur mesure et calibré pour son porteur. Il est en général gravé sur du métal et allie à la fois des notions de kabbale, de magie cérémonielle, d’astrologie et de langues anciennes. Le pentacle est une forme de talisman assez courant qui, une fois complémenté par des spécifications uniques au porteur et à l’objectif du talisman, devient une protection adéquate.

Les plantes
Plusieurs plantes ont des propriétés pour éloigner les énergies négatives ou renforcer les protections d’une personne. La manière la plus efficace de les utiliser dans le cadre d’une protection contre l’envoûtement est sous forme de sachet que l’on porte sur soi. Pour l’emplacement du sachet, le plexus solaire est souvent privilégié en tant que centralisation des énergies du corps.

Dans la multitude de plantes qui peuvent être utiles pour la confection d’une telle protection, l’absinthe, l’achillée, le céleri, la fumeterre et le quinquina ressortent de la liste en étant orientées sur les désenvoûtements. Toutefois, selon la personnalité du porteur, il est avisé de cerner les faiblesses de la personnalité de ce dernier afin de voir les points qui risquent d’être exploités par un envoûteur. On rajoute ensuite au sachet des plantes visant à renforcer ces points faibles spécifiques.

Les pierres
Ayant plus ou moins les mêmes propriétés que les plantes, les pierres sont aussi des protections intéressantes et qui se portent facilement. Tout comme les plantes, les pierres ayant un impact sur les énergies négatives sont très nombreuses et aucune liste exhaustive ne sera faite ici.

Les principales pierres axées sur la protection contre l’envoûtement sont en revanche en nombre limité. L’œil de tigre agit comme un miroir en renvoyant le mauvais œil à son exécutant. La labradorite contribue à renforcer considérablement le bouclier de son porteur. Le corail (végétal, animal ou minéral) a été longtemps utilisé au Moyen Age pour détourner le mauvais œil. Finalement, la pierre d’Alun est utilisée dans certains principes de détection de l’envoûtement.

Les traditions paysannes
Plusieurs petits « trucs de grand-mère » sont aussi utilisés en protection contre l’envoûtement avec des résultats marginaux. Ce type de protection est très diversifié ; de l’aspersion d’eau bénite dans les pièces au morceau de charbon sous le lit que l’on jette au quartier de lune en passant par les clous de charpentier placés en croix dans les cadres de portes et de fenêtres. Malgré les croyances, si ces protections sont suffisantes pour contrecarrer les tentatives du voisin, elles s’avèrent complètement désuètes face au travail acharné d’un envoûteur un tantinet expérimenté. bague / talisman

Les protections dynamiquesLes armes magiques
En fait d’armes magiques, on fait surtout référence à un athamé, couteau à double tranchant au manche isolé, utilisé pour couper l’énergie. L’athamé est utilisé afin de combattre un envoûtement direct. En effet, lorsque l’envoûteur se présente chez la victime dans le monde astral, l’envoûté peut alors riposter rapidement en frappant avec son athamé. Les blessures ainsi infligées au corps astral de l’envoûteur se répercutent dans son corps physique, le forçant à battre en retraite. Le problème est que les armes magiques ne sont utilisables que contre l’envoûtement direct. Par conséquent, si on réussit à faire fuir définitivement l’envoûteur après deux ou trois altercations, il y a des fortes chances qu’il essaie d’employer une autre méthode pour finalement arriver à ses fins. On aura donc seulement retardé l’inévitable.

Le désenvoûtement
Décortiqué dans l’article du même nom, le désenvoûtement est considéré par certains comme une protection, par d’autres comme un remède. Une chose est certaine : un envoûteur qui voit son travail annulé de la sorte abandonnera peut-être sa démarche… ou attendra pour recommencer plus tard. Certaines formes de désenvoûtement, comme celles présentées ci-dessous, sont plus durables que d’autres et donc, offrent une protection momentanée à la victime.

Le transfert
L’une des méthodes de désenvoûtement consiste à transférer l’envoûtement sur quelque chose d’autre. Cette méthode a été présentée dans l’article sur les désenvoûtements. Bien que le choix d’un support adéquat pour le transfert qui sera également efficace comme protection ne soit pas nécessairement aisé, il est possible d’arriver à des résultats intéressants. En effet, si le support est « accordé » à la personne qu’il remplace et que le transfert est bien effectué, l’ensemble des envoûtements, présents et futurs, peut être dévié vers le support. Nous avons donc une protection efficace et difficilement contournable.

À titre de précision, par « accordé », on entend tous les facteurs qui rapprochent un support de l’envoûté que ce soit une question d’astrologie, de psychologie (oui, le support peut être un être vivant) ou de symbolisme. C’est un des faits qui complique sérieusement cette méthode et ce, même en ne prenant pas en compte les risques inhérents au désenvoûtement.

Le contre-envoûtementProtection dure à atteindre et redoutablement efficace, le contre-envoûtement est probablement la méthode la plus sûre de se protéger contre l’envoûtement. Il est donc intéressant de décortiquer son fonctionnement dans la présente section.

Les fondements
Le contre-envoûtement se base sur un principe très simple et connu de tous en magie ; le choc en retour. D’une certaine façon, le contre-envoûtement se veut à la fois un déclencheur de choc en retour et une police d’assurance que ce dernier ne manquera pas la cible.

Dans le processus pour contrer l’envoûtement, le pratiquant se trouve à faire office de miroir pour renvoyer à l’expéditeur les problèmes qu’il souhaitait causer. La méthode pour y arriver est comparable à une technique d’arts martiaux qui consiste à utiliser la force de son adversaire contre lui. En effet, l’objectif de l’opérateur du contre-envoûtement n’est pas de combattre la volonté de l’envoûteur mais de l’utiliser contre l’attaquant.

Une telle technique, bien qu’efficace, peut poser un problème moral à certaines personnes. On comprend bien que dans ce cas-ci, on ne fait pas seulement arrêter l’envoûtement ; on se venge d’une certaine façon et on se fie sur le côté désagréable de cette vengeance pour dissuader notre enquiquineur de tenter de nouveau sa chance. C’est pour cette raison que les techniques de contre-envoûtement sont beaucoup moins utilisées que leur pendant pacifique.

La méthode
La réalisation la plus commune d’un contre-envoûtement est un mélange de désenvoûtement par transfert et d’un envoûtement par dagyde. Si la base de la méthode est généralement la même, elle est toujours adaptée aux croyances du pratiquant. À titre d’exemple, Pierre Manoury présente une méthode qui comporte des prières en latin et en hébreu, purifiant l’envoûté avec l’aide de dieu.

Si on fait fit des caractéristiques spécifiques liées aux croyances du pratiquant, la méthode de travail est relativement simple. Un contre-envoûtement commence comme un désenvoûtement par transfert. L’envoûté doit donc se remémorer les détails liés à l’envoûtement et le pratiquant peut alors les absorber pour ensuite les rejeter sur un support. Le support de ce transfert, dans un cas de désenvoûtement, est toujours une dagyde identifiée à l’envoûteur. En d’autres mots, la dagyde doit être fabriquée de la même façon que si le pratiquant voulait jeter un envoûtement à quelqu’un et ce quelqu’un se trouve être l’envoûteur que l’on désire combattre.

Le pratiquant exécute donc le transfert en ayant pour objectif d’appliquer sur la dagyde l’envoûtement qui accablait le patient. Par la suite, le contre-envoûteur purifie l’envoûté et achève de le libérer des énergies négatives qui pourraient encore lui nuire. Une fois cette étape accomplie, le désenvoûtement est effectué. Il reste ensuite à raffermir l’emprise de l’envoûtement d’origine sur la dagyde afin de renvoyer le maléfice à son expéditeur. Ce processus, le même que la clôture d’un envoûtement par figurine, assure le contre-envoûtement.

Une dernière petite purification puis on va enterrer la dagyde quelque part et on laisse le temps faire son œuvre.

Les risquesLe contre-envoûtement comporte, en gros, les mêmes risques qu’un désenvoûtement. Dans un premier temps, il y a le risque que l’opération échoue. Dans ce cas-là, l’envoûté trouve son enfer renforcé puisqu’il a dû revivre tous les problèmes de l’envoûtement en début de procédure, ce qui confère à celle-ci encore plus d’emprise. Il est aussi possible que le processus ne se réalise qu’à moitié, la dernière partie du transfert ne s’étant pas accomplie. Le pratiquant a réussi à extirper l’envoûtement de l’envoûté, mais n’est pas parvenu à le transférer au support. Le pratiquant reste donc au prise avec l’envoûtement et les problèmes que cela implique. La victime d’origine est certes sauve, mais il y a un nouvel envoûté qui aura fort à faire pour se débarrasser du problème. Finalement, il est toujours possible que le tout fonctionne bien, mais qu’à cause d’un manque de concentration de la part de l’un des participants, aucun résultat n’en ressorte. Dans un tel cas, il faut recommencer le processus.

Les résultatsLe contre-envoûtement agit en deux temps. Premièrement, il libère l’envoûté de sa problématique et, deuxièmement, il envoûte l’envoûteur.

Pour la première étape, tout comme dans le cas du désenvoûtement, il ne faut pas s’attendre à un résultat instantané ni se fier à notre première impression de guérison. Après le « traitement », il faut observer son patient pour au moins un cycle lunaire. On prend ainsi le temps de voir si, malgré les stress de la vie et les influences planétaires qui peuvent faire ressortir l’envoûtement, la victime est vraiment guérie. Il faut être prudent pendant cette période d’observation. Oui, on cherche à dénoter s’il y a encore des traces d’envoûtement mais il ne faut pas en faire une obsession car l’on risque d’envoûter notre patient tant on est convaincu qu’il est encore sous le sortilège.

Pour ce qui est de l’effet sur l’envoûteur, cela fonctionne de la même façon qu’un envoûtement. C’est donc dire qu’il faut attendre un ou deux cycles lunaires afin de laisser le temps à l’envoûtement de s’implanter et de germer pour affecter la conscience. C’est seulement à partir de ce moment-là que des signes d’envoûtement pourront être perceptibles. Il est également possible, si l’envoûteur est très bien protégé, que le contre-envoûtement ne prenne pas sur lui. Ce type de situation reste quand même des cas d’exception.

ConclusionMême si les protections présentées sont efficaces jusqu’à un certain point et malgré les possibilités du contre-envoûtement qui règle en général les problèmes d’envoûtement, il y a une protection qui supplante tout cela : la volonté. Tel qu’il a été exposé depuis le premier article, un élément peut faire échouer l’ensemble du travail du plus acharné des envoûteurs, et il s’agit de la volonté de l’envoûté. La confiance en soi et la force de caractère assurent que l’envoûtement ne puisse pas trouver d’emprise. Déjà, en ayant lu ces articles et en ayant des connaissances en ésotérisme, vous avez moins de chance d’être envoûtés car vous savez de quoi il retourne tout comme vous savez que c’est peu commun. L’envoûtement le plus commun restera toujours l’auto-envoûtement et, ayant connaissance de cause, vous devriez être en mesure de vous en sauver.

Voilà maintenant la réalité des envoûtements démystifiée. Il n’y a peut-être pas de ligne claire pour différencier une personne sensible, qui développe des problèmes physiques à cause d’un stress, d’une personne victime d’envoûtement, mais vous avez à présent, avec ces trois articles, les outils de base pour structurer votre analyse.

Notes & Sources
MANOURY Pierre, Traité du désenvoûtement, contre-envoûtement et de l’exorcisme
VEDRINE Hettie-Henriette et JORDY Jean, La magie et la sorcellerie, Éditions de Vecchi, 1995
BOURRE Jean-Paul, B.A.-BA de l’envoûtement, Éditions Pardès, 2000
POISOT M.C, Secrets et Pratique du désenvoûtement, Éditions Bussière
BUSHNELL Laura, L’envoûtement par les figurines, Les Éditions Québécor, 2004
D'ESTISSAC Mikhaël, De l’usage des herbes, poudres et encens en magie, Éditions Grancher, 2002
Site Internet de Sorcellerie.Net

Dhyân

Messages: 1777
Date d'inscription: 08/12/2010
Age: 42
Localisation: Nîmes

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

le passé s'en va et emporte ses methodes inadaptées au nouveau monde

Message  Arathos le Mer 22 Fév - 9:27

Le contre-envoûtement est la seule manière de « guérir » de façon permanente un envoûtement

Ce n'est qu'un pis aller... la methode liée à l'esprit d'une époque qui s'achève...était liée à l'experimentation de la "fission" .
Cette époque qui attend comme on dit "dans les douleurs de l'enfantement" sera basée sur la fusion, la synthèse.
Les conjurations des contre envoutements , les exorcismes , fonctionnent de plus en plus temporairement...de moins en moins durablement (vous vous en rendez compte car cela a tendance a revenir )
Avec un frere de Belgique nommé Luminus qui m'avait présenté le cas ,nous avions aidé un pratiquant qui avait un gros soucis avec une entité qu'on nomme Naga en Orient .
je m'étais chargé du contact avec cet entité. (il faut savoir que moine bouddhiste ou pretre chretien se voyaient bousculés physiquement et même frappés ! au cours de leurs cérémonies qui se terminaient mal... ce qui valu l'excusion de ce frere de la "sangha"ou communauté bouddhiste.
Employer la contrainte aurais à coup sû provoqué la fureur de cet être, déjà couroucé!
Sa vie était menacée, mais il advient ...qu'il dû avouer... qu'il avait "merdé" dans sa volonté d'asservir un être aussi puissant ( telluriquement) sans rendre en retour.
Il dû faire oeuvre de penitence , de demande de pardon, de regrets sinceres, d'offrande rituelles, etc...
j'espère pour lui qu'il a tenu parole car cette entité me fit parvenir l'information que sa vie serait le tribu qu'elle preléverait...( c'était prévu).
Les entités negatives ont quelques chose à dire... Elles sont un pan du Verbe.
C'est celui qu'emet toute forme manifestée, aussi subtile soit elle.

Les entites negatives à defaut de pouvoir revenir au créateur car le moment n'est pas encore venu,elles erent elles frappent, elles obsedent cherchant une porte de sortie, ou d'entrée...les entités negatives sont mues et nourries par l'energie de la peur, peur de la dissolution, peur sauvage et destructrice animée par l'instinct de survie, partie dense de l'Akasha...
La séparation de quoi que se soit avec le reste de l'univers, n'est qu'apparente , et relative aux monde formel Idea
-------------------
Autre chose ...
De plus en plus de noirceur s'approchera de ,nous pour être réintegrée .
Là ou il y a un peu de lumiere, un coeur de guerrier spirituel qui s'eveille,une force de compassion en deploiement, il y aura proximité avec l'ombre.

De plus en plus...
Les exorcisme seront relégués dans la caisse à outils car devenus inadaptés.
Les rites de desenvoutements , les conjurations pèseront de moins en moins dans la balance du" bien" contre "le mal".

Il y a une bonne raison à cela...( c'est marrant , je medite sur ce sujet depuis des jours, suite à des experiences recentes, qui m'éclairent sur une vision de l'occulte encore peu abordée, et me demandant comment mettre ça en mots, je vois mes camarades créer de véritables synchronicités, anticipées... Idea )
-------------------------------------------------------------------------------------------------
méditons ensemble la dessus ;
<< qu'est ce que la synthese au niveau du service occulte?>>
<< quelle est vraiment la nature du combat occulte?>>




Arathos

Messages: 1380
Date d'inscription: 13/12/2010
Localisation: France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Protections et Contre-Envoûtements

Message  Anna le Dim 3 Juin - 11:47

Envoûtement ?
=> contre-envoûtement, Rituels de Protection, Rituels de renvoi de Magie, tout cela a été inopérant lorsqu'il s'est agi de détruire le "sarcophage mental".

Elevons notre Conscience, pratiquons pour le Bien et nous deviendrons "inatteignables" (je ne sais pas si ce mot existe vraiment).

Il est évident qu'en ayant une Ame pûre, élevée, ce qui grouille sous nos pieds ne peut plus nous atteindre.

Voyez vous le sarcophage mental auquel je fais référence a eu pour effet de renforcer, densifier, rendre tous ces miasmes particulièrement nocifs. Je m'épuisais en pratiques de toutes sortes mais comme le souligne Arathos c'était de courte durée (même pas une lunaison).

Je vous dis, Elevons notre Conscience et nous n'aurons plus besoin de contre-envoûtement ou de Rituels de Protection.

Anna

Messages: 1872
Date d'inscription: 10/12/2010
Age: 58
Localisation: Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Protections et Contre-Envoûtements

Message  Dhyân le Dim 3 Juin - 12:28

il y a une protection qui supplante tout cela : la volonté. Tel qu’il a été exposé depuis le premier article, un élément peut faire échouer l’ensemble du travail du plus acharné des envoûteurs, et il s’agit de la volonté de l’envoûté.
Idea

Dhyân

Messages: 1777
Date d'inscription: 08/12/2010
Age: 42
Localisation: Nîmes

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Protections et Contre-Envoûtements

Message  artisanfr le Ven 6 Juil - 1:52


La plus part des gens s'auto-envoutent. Il est quand même très rare qu'une personne soit envoutée (même si ça arrive forcément à un certain niveau de l'initiation, car quand on avance vraiment vers le "Bien", on va forcément se prendre régulièrement des décharges du "plan négatif".

Mais je suis d'accord avec vous, la véritable protection contre l'envoutement, c'est d'être équilibré au niveau des éléments, et d'être tourné vers le Bien.

Si vous regardez le célèbre arnaqueur Christophe Roquencourt, il expliquait qu'il arrivait à arnaquer ses victimes car elles avait un défaut : l'attrait de l'argent, de la réussite, être connu, ainsi de suite. Il disait "je ne peux rien faire contre un type honnête".

C'est le même système pour l'envoutement: si l'envoutement a marché, s'il a "pris", c'est qu'il y a un défaut, une partie du psychisme sur lequel s'appuyer.

Tout cela est expliqué dans la documentation du Dégagement Psychique de Messager aux éditions Moryason, généralement, la vraie cause des problèmes est notre psychisme, le magicien noir n'est juste que l' "accident" qui a révélé le problème...

Donc la solution, c'est de se comporter dignement en toutes circonstances dans un état de dévotion, d'humilité et de service envers la Divine Providence et l'Humanité : ce genre d'attitude humble et sincère crée une charge qui dissipe la négativité qui ne tardera pas à se produire... Nous sommes sur une sphère, la terre, qui est assez négative, aussi ce genre de problèmes finit toujours par se produire, la solution est donc de contrebalancer ces vibrations négatives par une attitude d'humilité, de sincèrité et de service, et ce en complément des rituels et pratiques traditionnelles de purification

Bien à vous

Bien à vous

artisanfr

Messages: 245
Date d'inscription: 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Protections et Contre-Envoûtements

Message  Anna le Ven 6 Juil - 7:42

Je suis d'accord avec toi... dans la plupart des cas Wink

Le seul Bémol que j'y mets c'est que sur ce Forum iniatique donc... parfois les mouches sont attirées par la lumière. Prudence donc, les lieux qu'on fréquente on leur importance.

Frat.

Anna

Messages: 1872
Date d'inscription: 10/12/2010
Age: 58
Localisation: Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum