Devas du plan physique selon le Maître D.K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Devas du plan physique selon le Maître D.K

Message  Invité le Ven 16 Mar - 11:25

Bonjour,

Voici quelques infos interressantes sur les Devas et d'autres travailleurs invisibles du plan physico-ethérique. C'est tiré de Traité sur le Feu Cosmique d'Alice Bailey. Je trouve que c'est assez complémentaire avec la PME même si ce n'est que théorique. J'ai omis volontairement certains paragraphes pour ne pas prendre trop de place.

Juste pour rappel dans les livres le plan physique est constitué de différents sous-plans selon leurs densité et l'ethérique fait partie du plan physique:

1er ether ---> ici réside l'atome permanent
2e ether
3e ether
4e ether ---> ici circule l'électricité domestiqué que nous connaissons (+wifi, ondes radios etc..)
plan gazeux
plan liquide
plan solide

Traité sur le Feu Cosmique
Chapitre Les Elementals du Feu, les Constructeurs Mineurs.

Page 1174 (PDF 25 livres reliés en 1)

…On pense communément que toutes les fées, les gnomes, les elfes et semblables esprits de la nature existent uniquement en matière éthérique, mais il n'en est pas ainsi. Ils existent aussi en corps de substance gazeuse et liquide, mais l'erreur provient de ce que la base de tout ce que l'on peut voir objectivement est leur structure éthérique ; ces petites vies affairées protègent fréquemment leurs activités physiques denses par le moyen du mirage et ils jettent un voile sur leur manifestation objective. Quand la vision éthérique est présente, on les voit, car le mirage, tel que nous l'entendons, n'est qu'un voile jeté sur ce qui est tangible…

… * Premièrement. Certains groupes de dévas qui désirent passer dans le règne humain, ayant développé certaines acultés, peuvent le faire via le règne des oiseaux, et certains dévas qui désirent entrer en communication avec les hommes peuvent le faire via le règne des oiseaux. Une allusion est faite à cette vérité dans la Bible Chrétienne et dans les représentations religieuses Chrétiennes, les anges ou dévas étant fréquemment représentés comme ayant des ailes. Ces cas ne sont pas fréquents, car la méthode habituelle pour les dévas est de travailler progressivement en vue de leur individualisation par la sensation étendue, mais dans les cas qui surviennent ces dévas passent plusieurs cycles dans le règne des oiseaux, établissant la réponse à une vibration qui en fin de compte les entraînera dans la famille humaine. De cette manière, ils s'habituent à utiliser une forme grossière, sans les limitations et impuretés engendrées par le règne animal.

* Deuxièmement. Beaucoup de dévas quittent le groupe des vies passives, dans un effort pour devenir des vies manipulatrices, en passant par le régime des oiseaux ; avant de devenir des fées, des elfes, des gnomes et autres esprits, ils passent un certain nombre de cycles dans le règne des oiseaux…

…Les nombreux groupes de dévas des eaux, appartenant à la classe des manipulateurs, ont été sommairement groupés par les écrivains mythologues sous les termes d'ondines, de sirènes et [3@897] autres appellations, mais leur diversité est grande et ceci apparaît nécessairement si on se souvient que la totalité des eaux sur terre (océans, mers, rivières, lacs et ruisseaux) excède de loin les parties sèches, ou terre, et chaque goutte d'humidité est une vie minuscule qui remplit sa fonction et parcourt son cycle…

…L'une des planètes les plus occultes, Neptune, préside aux "dévas des eaux" ; leur président, le Seigneur déva Varuna, le Raja du plan astral, étant une émanation de cette planète…

…Les dévas de l'eau trouvent le sentier du service dans l'immense travail qui consiste à nourrir toute la vie végétale et animale de la planète ; leur but est d'entrer dans ce groupe supérieur de dévas que nous appelons les dévas gazeux ou dévas du feu. Ces derniers, par l'action de leurs feux sur les eaux, produisent cette succession de l'évaporation, la condensation et la précipitation finale qui – par son activité constante – nourrit toute vie sur terre…

… Mais dans [3@903] le règne humain, bien que l'amour corresponde à l'accomplissement de la loi, on y arrive par le chemin de la douleur et du chagrin, car tous ceux qui aiment et servent vraiment l'humanité sont étendus sur la croix jusqu'à ce que, pour eux, le sixième principe domine et que le sixième type de matière de leur corps soit complètement soumis à l'énergie supérieure. Dans le cas des dévas, l'amour est l'accomplissement de la loi sans douleur et sans chagrin. C'est pour eux la ligne de moindre résistance, car ils sont l'aspect de la mère, le côté féminin de la manifestation et le chemin le plus facile pour eux est de donner, de nourrir et d'entretenir. Donc, les dévas des eaux accomplissent leur service en se déversant sur les règnes végétal et animal ; grâce aux feux de transmutation, tout ce qui les retient au sixième sous-plan sera un jour surmonté ; par "la distillation et l'évaporation" occultes, ces dévas en arriveront finalement à faire partie de ce groupe gazeux de feu et deviendront ces feux qui forment la base de l'alchimie divine.


Page 1183 « Les Dévas du Sous-plan Gazeux

…En traitant des élémentals ou dévas mineurs, placés sous l'autorité des dévas manipulateurs de cet immense groupe, nous avons affaire aux dévas du feu et aux essences du feu de nature substantielle qui se manifestent par des myriades de formes. Certaines subdivisions de ce groupe sont connues de l'étudiant comme :

*Les Salamandres, ou vies de feu que les clairvoyants voient danser dans les flammes d'un foyer ou d'un volcan ; ce groupe peut être subdivisé en quatre selon la couleur – rouge, orange, jaune et violet – ces derniers étant très proches des dévas du quatrième éther.
*Les Agnichaïtans, ce terme est appliqué aux vies de feu qui forment la totalité de la substance du plan, telle que nous l'avons envisagée dans la première partie de ce traité, et aussi aux minuscules essences qui composent les feux de la manifestation. A mesure que l'électricité du plan physique sera comprise et étudiée et qu'on se rendra compte de sa véritable condition, la réalité de l'existence de ces agnichaïtans sera révélée….

…Ces agnichaïtans du troisième sous-plan sont particulièrement placés sous l'influence de l'énergie Saturnienne. Ils sont les grands mélangeurs de substance ; c'est grâce à eux que la transmutation des métaux devient possible. Ils ont avec le règne minéral une relation analogue à celle des dévas des eaux avec le règne végétal et animal. Ils sont reliés, cela deviendra apparent, avec le centre de la gorge d'un Logos planétaire et d'un Logos solaire ; c'est grâce à leur activité que la transmission du son dans l'air devient possible. Les étudiants et les savants seraient surpris s'ils pouvaient comprendre que l'actuelle et rapide croissance des communications radio dans le monde entier est due au contact avec la vibration humaine, effectué par un groupe de dévas du feu, vies avec lesquelles il n'existait jusque-là aucun contact.

Page 1188 Les Elementals des Ethers

Des dévas de toutes sortes et de toutes couleurs se trouvent sur les niveaux éthériques physiques, mais la teinte dominante est le violet, d'où le terme si souvent employé de "dévas de l'ombre" (ndr: ombre ici veut dire le double ethérique). L'arrivée du rayon cérémoniel du violet nous apportera donc une amplification de la vibration violette toujours inhérente à ces niveaux et en conséquence une grande possibilité de contact entre les deux règnes. C'est dans le développement de la vision éthérique (qui est une faculté de l'œil physique humain) et non dans la clairvoyance que cette perception mutuelle deviendra possible.
De même, avec l'apparition de ce rayon, arriveront ceux qui sont sur ce rayon et possèdent le don naturel de vision éthérique. Des enfants naîtront fréquemment qui verront éthériquement avec autant de facilité que l'homme moyen voit physiquement ; à mesure que des conditions d'harmonie sortiront du chaos actuel, les dévas et les humains se rencontreront en amis.

Quand les deux plans, l'astral et le physique, se mêleront et fusionneront, et qu'existera la continuité de conscience sur ces deux plans, il sera difficile, au début, pour les êtres humains de distinguer entre les dévas du plan astral et ceux du plan physique. Au début de cette période de reconnaissance, les hommes entreront en contact principalement avec les dévas violets, car ceux qui, parmi les dévas, sont d'un rang supérieur font des tentatives précises pour entrer en contact avec les humains. Ces dévas de l'ombre sont d'un pourpre foncé sur le quatrième niveau éthérique, d'un pourpre plus clair se rapprochant beaucoup du violet sur le troisième niveau éthérique d'un violet clair sur le second, tandis que, sur le sous-plan atomique ils sont d'une magnifique teinte lavande translucide.

Certains des groupes de dévas que l'on pourra rencontrer sur le plan physique sont les suivants :

*Quatre groupes de dévas violets, associés avec les doubles éthériques de tout ce qui existe sur le plan physique. Ces quatre groupes forment deux divisions, ceux qui sont associés à la construction des doubles éthériques et ceux dont la substance constitue ces doubles.

*Les dévas verts du règne végétal. Ils existent aussi en deux divisions ; Ils sont d'un développement élevé et on prendra contact avec eux principalement par la magnétisation. Les plus grands dévas de cet ordre veillent sur les lieux magnétiques de la terre, gardent la solitude des forêts, réservent des espaces intacts sur la planète, qui doivent demeurer inviolés ; ils les défendent de toute dégradation et avec les dévas violets travaillent nettement à l'heure actuelle, bien que temporairement, sous les ordres du Seigneur Maitreya.

*Les dévas blancs de l'air et de l'eau qui président à l'atmosphère travaillent avec certains aspects des phénomènes électriques et ont la maîtrise des
mers, des rivières et des ruisseaux. Parmi eux, à un certain stade de leur évolution, sont choisis les anges gardiens de la race, lorsqu'elle est en
incarnation physique. Chaque unité de la famille humaine a son déva gardien. Chaque groupe de dévas a une méthode spécifique de développement et
des moyens par lesquels ils évoluent et atteignent leur but particulier.

-Pour les dévas violets, le sentier du progrès réside dans la sensation et l'éducation de la race en vue de parfaire le corps physique dans ses deux parties.

-Pour les dévas verts, le sentier de service est la magnétisation dont la race humaine ne sait encore rien. Par ce pouvoir, ils jouent le rôle de protecteurs de la vie végétale et des lieux sacrés de la terre ; leur travail assure la sécurité du corps de l'homme, car pendant le reste de cette ronde, la nourriture de ce corps viendra du règne végétal.

-Pour les dévas blancs, le sentier de service consiste à garder les individus de la famille humaine ; ils sont chargés du soin, de la maîtrise des élémentals de l'air et de l'eau et de beaucoup de ce qui concerne le règne des poissons.
Ainsi, le service de l'humanité sous une forme ou sous une autre permet à ces dévas du plan physique d'atteindre le but. Ils ont beaucoup à donner et à
faire pour l'humanité et, avec le temps, il apparaîtra aux unités humaines ce qu'elles peuvent donner pour parfaire le règne des dévas. Une
accélération considérable de leur évolution coïncide actuellement avec celle de la famille humaine.

Il existe un autre groupe de dévas, au sujet duquel jusqu'ici on peut communiquer peu de chose. Ils sont venus d'un autre schéma planétaire et sont
des spécialistes dans leur vocation particulière. Ils ont atteint, ou ont passé par le règne humain et sont d'un rang égal à certains membres de la Hiérarchie ; ils
ont choisi de rester travailler en rapport avec l'évolution du plan physique. Ils ne sont pas nombreux, étant seulement douze. Quatre travaillent dans le groupe
violet, cinq dans le groupe vert et deux dans le blanc ; ils ont pour président un déva de rang égal à un chohan. Le chiffre de l'évolution des dévas est six, celui
de l'homme est actuellement cinq ; de même dix correspond à l'homme parfait et douze représente la perfection dans le règne des dévas. Ce groupe préside les
trois groupes précédemment énumérés.

Il existe certains groupes subsidiaires:

*Dans le groupe 1, se trouvent tous les élémentals travaillant en rapport avec les doubles éthériques de l'homme, tous les élémentals formant les
corps éthériques ou réside la vie, et tous les élémentals travaillant avec la contrepartie éthérique des objets prétendus inanimés. Ils sont nommés
selon l'ordre d'importance de leur développement. Les dévas violets sont sur le sentier évolutif ; les élémentals sont sur le sentier involutif et leur
but est de passer dans le règne des dévas violets.

*Dans le groupe 2, travaillent les fées des plantes, les elfes qui construisent et peignent les fleurs, les petits êtres radieux qui habitent les bois et les
champs, les élémentals qui travaillent avec les fruits, les légumes et tout ce qui tend à couvrir la surface de la terre de verdure. Leur sont associés
les dévas mineurs de la magnétisation, ceux qui sont attachés aux lieux sacrés, aux talismans, aux pierres et aussi un groupe spécial qui se trouve autour des habitations des Maîtres, où qu'elles soient.

*Dans le groupe 3, travaillent les élémentals de l'air et de la mer, les sylphes, les fées des eaux et les dévas qui gardent chaque être humain.
Seules des indications générales sont données ici. La liste n'est pas complète et n'inclut pas les élémentals bruns, plus grossiers et ceux qui habitent
les lieux sombres de la terre, les villes et les endroits souterrains de la croûte terrestre.

Les dévas des éthers portent au front un symbole translucide en forme de croissant de lune, qui permet de les distinguer des dévas de l'astral pour ceux
qui sont capables de clairvoyance. En examinant les dévas des éthers, nous nous apercevrons qu'ils tombent naturellement – en ce qui concerne la manifestation – en deux groupes principaux. Chaque groupe est représenté sur chacun des quatre sous-plans, mais cette façon de grouper doit être considérée comme l'une des méthodes de différenciation parmi les nombreuses méthodes possibles.

Ces groupes sont :
premièrement, les transmetteurs de prana à toutes les formes de vie ; c'est le groupe de dévas intermédiaires, que l'on peut considérer comme fournissant
l'énergie dans ses diverses différenciations ; deuxièmement, les dévas qui constituent les corps éthériques de toute forme de manifestation. Ils
représentent la masse des dévas mineurs.

Il y a naturellement beaucoup d'autres intelligences organisées dans la grande Armée de la Voix en relation avec cette division primaire du plan physique, mais si l'étudiant examine ces deux groupes et approfondit la question de leur relation avec l'homme et avec l'Homme Céleste dans le corps
Duquel ils se trouvent, l'étudiant, dis-je, apprendra beaucoup de choses qui lui permettront de comprendre des problèmes jusque-là considérés comme insolubles ; il s'apercevra que sont révélés bien des faits qui tendront à révolutionner les découvertes de la science moderne et qui
apporteront des changements dans les soins du corps physique. ...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum