La question silencieuse des démons...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La question silencieuse des démons...

Message  Arathos le Jeu 29 Mar - 21:28

<<Qui suis je à tes yeux ? et que suis je à ton coeur?
De quelle vie suis je animé? Quel pouvoir m'a crée?
ô homme , toi que j'éprouve durement rien que par ma presence, dis moi , d'où suis je venu?
Toi seul peut me nommer, aussi je suis intrusif et obsédant, par nature, je dois me rapprocher de toi.
Je me souviens de la grande rebellion ordonnée par le Verbe.
Toi seul peut me faire voir et m'enseigner le sens de ma vraie nature à ce qu'il parait.
Je veux me mirer en toi éperdument!
Gare à toi! si tu ne vois que l'ombre en moi et si je ne vois que l'ombre en ton regard...
Réintegre moi à mon essence originelle , ne m'expulse plus de ton univers .
Ouvres moi ton coeur , seulement s'il est vaillant car je ne connais pas la douceur, afin que je puisse y lire le chemin de la reintégration.>>





avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Electro-choc...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 12:31


Arathos,

Bon. Tu ne crois pas que ce post c’est du délire ?

Il n’y a aucun jugement derrière ma question.

Depuis quelques jours j’essaie de te suivre dans ton raisonnement, et je fais un effort pour tenter de comprendre et d’intégrer ce que tu cherches à nous dire (grâce aux traductions d’Artisanfr).

Mais alors que je venais de comprendre que les entités étaient on va dire ni positive ni négative, et qu’elles n’ont pas de libre-arbitre (un peu comme les anges, autres créatures du Divin), là, tu nous ponds :

Toi seul peut me faire voir et m'enseigner le sens de ma vraie nature à ce qu'il parait.
Je veux me mirer en toi éperdument!
Gare à toi! si tu ne vois que l'ombre en moi et si je ne vois que l'ombre en ton regard...
Réintegre moi à mon essence originelle , ne m'expulse plus de ton univers .
Ouvres moi ton coeur , seulement s'il est vaillant car je ne connais pas la douceur, afin que je puisse y lire le chemin de la reintégration.>>


« Toi seul », c'est-à-dire, l’être humain ? ou plutôt le mage « réalisé » ?
« Réintegrer » à l’essence originelle…
« ne m’expulse plus de ton univers »
« ouvres moi ton cœur »

Arathos,

J’ai vu trop de gens sincère et honnête se laisser prendre au piège de l’Initiation et finir par prendre leurs vessies pour des lanternes, pour que ne te le dise pas, soi-disant par amitié, ou sentiments, que tu es en train de déraper.

Tu répètes au mot prés les enseignements des gens qui ont choisi le chemin de la main gauche.
Au mot prés, tu entends ? A ceci prés, que au moins, eux, (et on leur doit bien ça), assument et ont conscience du chemin sombre qu’ils embrassent, ils l’assument dans tous les sens du terme et à tous les niveaux.

J’en ai côtoyé beaucoup, j’en côtoie encore un certain nombre, et si je ne te connaissais je croirais que c’est l’un d’entre eux, qui a par ailleurs un style poétique et « opaque » un peu similaire au tien. Il va sourire quand il me lira.

Arathos, si on est incarné dans ce plan, c’est qu’il y a de bonnes raisons, d’excellentes raisons.

Que l’Esprit universel soit neutre (je ne parle pas du Divin, mais de l’esprit de Paul, Jean, Jacque, qui est à un certain niveau du subtil ne forme qu’un. Là ok.

Que l’âme de Paul, Jean, Jacque soit neutre, ou que Paul, Jean, Jacque, avec leurs conscience, leurs corps, leurs âmes et leurs esprits, soit neutres, non, sorry, tu te trompes.

Si les démons ont leurs utilités dans notre propre incarnation, c’est une certitude.
Qu’ils aient une Essence unique déterminé par le Divin, unipolaire aux manifestations diverses qui s’adaptent au niveau spirituel de ceux qui les perçoivent, oui.
Mais de là à affirmer (parcequ’en plus tu affirmes, premier danger qui devrait te faire bip aux oreilles,), que :

Toi seul peut me faire voir et m'enseigner le sens de ma vraie nature à ce qu'il parait.
Je veux me mirer en toi éperdument!
Gare à toi! si tu ne vois que l'ombre en moi et si je ne vois que l'ombre en ton regard...
Réintegre moi à mon essence originelle , ne m'expulse plus de ton univers .
Ouvres moi ton coeur , seulement s'il est vaillant car je ne connais pas la douceur, afin que je puisse y lire le chemin de la reintégration.>>


Non Arathos, ce n’est pas le rôle de l’humanité, ni du Mage, d’enseigner aux démons leurs vraies nature. C’est même présomptueux de dire ça. Aucun être incarné n’a le niveau spirituel d’enseigner quoique se soit aux démons.
Si c’est là le rôle que tu crois avoir, alors je te dis, fais gaffe, ça commence comme ça, et on finit dans quelques années par se prendre pour un Avatar.

Le niveau de purification nécessaire à ce travail (enseigner, réintégrer, ouvrir, etc), ne peut être atteint par nous, sur ce plan.

Le mal n’existe pas, etc, ok. Mais au niveau d’incarnation qui est le nôtre, si, il existe, on en a besoin du mal, pour évoluer.
Le mal n’existe pas à un plan d’existence qui est inaccessible pour nous autres pauvres âmes incarnés, en apprentissage.
A un niveau mental subtil, l’énergie est neutre, ok. Mais à notre niveau, et au niveau mental auquel on peut accéder par nos sens, les entités peuvent être négatives.

L’entité que tu appelles Ashmunadaï est l’une d’entre elles, pour autant son effet sur nous peut s’avérer positif à de multiples niveaux. A un niveau d’existence, miroir du Sien à un niveau mental beaucoup plus subtile, oui, l’énergie est neutre, mais à son plan d’existence dans lequel elle se meut en tant qu’être unipolaire, non, son uni polarité est négative.
Est-ce que tu comprends ce que je cherche à te dire ?

Pour finir, toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire. Il faut suivre son Temps, certaines vérités ne doivent pas être entendues par toutes les oreilles.
Ce n’est pas par volonté de cacher ce que l’on sait, et jouir ainsi du fait inconscient de croire savoir ce que les autres ne savent pas, non. C’est assumer le fait que l’on a une responsabilité vis-à-vis des lecteurs, que le niveau spirituel du commun des mortels a besoin de classer les choses pour les comprendre, et qu’il y a certaines informations qui si elles sont dites à des gens qui ne sont pas prêtes à les recevoir, on peut être mal compris, ou, pire, pousser ces gens là à des conclusions –et par ricochet à des agissements- malsains, dont on devra assumer les conséquences dans notre propre Karma.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:04

En vérité, je pense que ce sujet laisse plus de place à la subjectivité de chacun plutôt qu'à une vérité. En tout cas, c'est comme cela que je le conçois et je n'y vois donc pas de finalité personnellement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:18



En vérité, je pense que...

La vérité n'est-elle pas subjective, par essence?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:21

Tout a fait Ayin Laughing , c'est pour cela que je suis parfois très très sceptique et très très attentif à ce que peut dire autrui. Car en règle général, si l'échange participe à la vie sociale des individus, il est sans importance tant que l'un et l'autre n'ont pas fait la preuve de la même expérience.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:23


Tu le sais toi?


Je te pose la même question?

C'est bizzare que tu vois de l'énervement dés lors que l'on est pas d'accord avec toi, c'est trés révèlateur en Soi, pour quelqu'un qui a atteint les sommets de la suprême perception... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:25

Néanmoins, je crois à une vérité absolue dont personne ne peut prétendre en définir les formes et l'essence correctement. Beaucoup se risquent à en être les portes paroles. Je suis avant tout pragmatique aussi j'ai bien compris que les philosophies que l'on nous sert (aussi bien pensante soient-elles) ne sont pas toujours suivies dans les faits.

Le terrain ne ment pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Arathos le Ven 30 Mar - 14:27

oupss sorry je reposte ici, boulette de manip
Non Arathos, ce n’est pas le rôle de l’humanité, ni du Mage, d’enseigner aux démons leurs vraies nature.

Tu le sais toi?
reste calme; car rien n'est moins sûr...
confiant ,serein je pérégrine.

pour quelqu'un qui a atteint les sommets de la suprême perception...
chutt faut pas le dire ça fait des jaloux.... Wink
frat.
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 14:36


Haaa... Mon ami, c'est le chemin le plus facile qui soit, de dire aux autres si vous êtes pas d'accord avec moi, c'est que vous êtes jaloux.

Mais tu sais au fond de toi que c'est faux.

Quand je te dis que tu dérapes, ton message me conforte dans mon opinion, je, ou plutôt, nous, connaissons un autre zozo qui se prétend avoir atteint les sommets, et qui taxe de jaloux et d'envieux tous ceux qui, avec raison et parcimonie, le rapelle à la raison...
Tu vois de qui je parle?

Enfin, bref, chacun son avis, et je prends note du tien et avec bienveillance.

Patrice, ce passage :

Néanmoins, je crois à une vérité absolue dont personne ne peut prétendre en définir les formes et l'essence correctement. Beaucoup se risquent à en être les portes paroles. Je suis avant tout pragmatique aussi j'ai bien compris que les philosophies que l'on nous sert (aussi bien pensante soient-elles) ne sont pas toujours suivies dans les faits.

Le terrain ne ment pas.


C'est trés bien dit, rien à rajoutter. Ou plutôt si: Tu as une perception des choses qui force le respect. Surtout continue à exercer ton esprit critique, c'est une grande force!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

oui Ayin

Message  Arathos le Ven 30 Mar - 14:38

Mon ami, c'est le chemin le plus facile qui soit, de dire aux autres si vous êtes pas d'accord avec moi, c'est que vous êtes jaloux.

Mais tu sais au fond de toi que c'est faux.
quand j'ai ecrit cela ci dessous,
chutt faut pas le dire ça fait des jaloux....
je voulais tourner ça en dérision...heu raté, autant pour moi
c'était une boutade au second degré sister...coool.(je me demande si c'est bien toi qui me parle aujourd'hui... je dois alluciner MDR... Shocked )
Néanmoins:
Je comprends ce que tu me dis et suis d'accord avec certains paragraphes de ton message ci dessus , je savais que je soulèverai le Tolé sur le sujet,
mais je sais très bien ce que je fais et pourquoi je le fais...
je repète que je réitère ce que j'ai dit sans rien y changer et sans avoir la grosse tête pour autant ,( merci de votre inquiètude, tout va bien!).
Le moment propice vient rarement comme celui de la pratique , il faut donc le prendre.( et là ça coince...)
Je sais que j'irrite parfois (souvent même)par mes affirmations et mon style mais que voulez vous ?
C'est comme ça .
Pour moi ce n'est pas grave de me faire traiter d'ignorant ou autre chose du genre; le mec qui aurait la "courge" car il pense avoir tout compris .
ou "non tu n'as rien compris ou autres " Rolling Eyes
Libre à chacun de croire de moi ce qu'il veut . Smile Il serait dommage pour ma personne qu'il ai fallu attendre autant d'années pour que vous me dites enfin qui je suis( MDR Very Happy
C'est vrai le terrain fait la difference et j'y suis plus à l'aise, c'est pour ça que c'est chaud de s'exprimer sur le web...
Fraternellement.
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 15:32

Bonjour Patrice,

ayin a écrit: Patrice, ce passage :

Néanmoins, je crois à une vérité absolue dont personne ne peut prétendre en définir les formes et l'essence correctement. Beaucoup se risquent à en être les portes paroles. Je suis avant tout pragmatique aussi j'ai bien compris que les philosophies que l'on nous sert (aussi bien pensante soient-elles) ne sont pas toujours suivies dans les faits.

Le terrain ne ment pas.


C'est trés bien dit, rien à rajoutter. Ou plutôt si: Tu as une perception des choses qui force le respect. Surtout continue à exercer ton esprit critique, c'est une grande force!

+ 1 pour moi aussi.

Même commentaire que ayin sinon. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Ven 30 Mar - 17:53

Salut! Very Happy

Ah! ça commence à devenir interessant! Very Happy Je sors les pop-corns!!! lol! ha! ha!

Pour ma part, je sais qu'Arathos ne se prend pas pour un Maitre. Mais je comprend tout à fait les questions des membres etc... qui me paraissent tout à fait légitimes, et peut être d'ailleurs tout simplement utiles pour jauger un peu les choses. On pose une question selon notre point de vue, Arathos répond selon le sien, et voilà, on est d'accord ou pas d'accord, ce n'est pas important, mais au moins on fait l'effort d'aller de l'avant et de se comprendre. Donc rien d'anormal.

Par rapport à mon attitude avec les choses, je suis un peu comme le dit Patrice, très sceptique parfois, distant. Donc une prudence vis à vis de tout. Que ce soit un mage noir qui soit devant moi ou un quelconque Maitre, Lama etc... J'aurais tendance à avoir la meme méfiance.

Donc sur un forum c'est pareil (du moins j'essais car parfois tout de meme je me laisse comme meme un peu embobiner...). C'est à dire que tout ce qui se dit ici je le prend avec des pincettes, peu importe de quelles traditions c'est sortit etc... Pour moi les traditions ne sont pas synonymes de sécurité. Tout les enseignements spirituels que nous voyons passent par l'homme... Il n'y a rien qui est à coup sur sortit tout droit de la Grande Perfection... Donc je fais gaffe...

Mais pour en revenir à ce que tu dis Arathos, je trouve ton texte interessant car j'ai l'impression de reconnaitre une partie de moi dans ceci... J'ia l'impression de reconnaitre une partie de l'homme...

Ainsi, peut être que l'homme est donc à la fois ange et démon. ça me fait penser aussi que l'éveil, l'unité passe peut être par l'intégration de ces deux parties... l'intégration et l'équilibre...

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  fluorikar le Ven 30 Mar - 18:34

Bouddha : "Doutez de tout et surtout de ce que je vais vous dire. "
Tant mieux si on discute et remet en cause. Dans le fond c'est là
un mental assez sain !

On doit peut-être préciser que logiquement, le débutant ne va
pas non plus chercher le contact avec ce genre de chose.
Il faut une lumière déjà très forte pour s'aventurer dans l'obscurité.


avatar
fluorikar

Messages : 752
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

LOL

Message  artisanfr le Ven 30 Mar - 21:05

LOL!


A/ Arathos essaie de nous introduire à une vision non-duelle des choses.

Si cette vision non duelle est trop éloignée de celui qui la lit, alors, il y a incompréhension et le lecteur peut avoir l'impression que ce dernier "dérape".

Pourtant, pour un Haut Fonctionnaire comme Monsieur le Préfet (pour qui j'ai énormément de respect par ailleurs), vos discussions sur les entités motiveraient un internement d'office et vous ferait apparaître pour des fous furieux : pour vous cependant, ces discussions ont du sens, car vous avez un niveau de développement ou des expériences avec les entités qui vous permettent de comprendre le message.

Monsieur le Préfet, même s'il est un grand Serviteur de la République Française, n'est pas un spécialiste de l'Evocation des esprits et pour lui, votre expérience sera de la folie furieuse : on ne peut comprendre le message que si on a un vécu qui correspond.

B/ On peut avoir dépassé la dualité et ne pas être un Adepte.

Tout est progressif dans le monde. On ne devient pas un Adepte en un jour.
On peut dépasser la dualité, et dépasser le voile, et ne pas être un Adepte : il existe une infinité de niveaux d'évolution entre tout cela. C'est le manque d'expérience des humains qui voit les choses binairement et qui pense que si tu est sorti de la dualité, tu est forcément un Adepte : la pratique est plus complexe : il existe des états intermédiaires entre le moment où on commence à quitter la Dualité mais on est toujours sur bien des points "humain".

L'égo réagit naturellement avec jalousie lorsqu'il est face à une situation qu'il ne maîtrise pas : aussi il est tout à fait normal que le subconscient d'une personne réagisse avec jalousie, même très subtile, face à une personne qui assure avoir dépassé la Dualité : c'est humain, et c'est un comportement qui est connu et utilisé par tous les aigrefins, manipulateurs, et "con-man" : même des gens très bien et intellectuellement très développés se font avoir.

C/ Arathos a bien dépassé la Dualité

Je peux vous assurer qu'Arathos a bien dépassé la Dualité. Je ne peux pas vous le prouver. C'est comme pour l'évocation : la personne vous donne des détails que ne peut connaître qu'un pratiquant et qui correspond à votre expérience.

Tout celà n'est pas si important en fait : "Nous sommes tous des Disciples, du plus Humble Chéla jusqu'au Christ et au delà" : cette phrase montre que tout celà n'a d'importance que pour l'égo : pour certains, le "must" c'est d'avoir fait l'Ena, pour d'autres c'est Polytechnique, pour d'autres, c'est la Kaballe , pour d'autres être un bouddah : mais une fois qu'on a atteint ces états, une fois qu'on a fait l'Ena, ou qu'on est devenu un Bouddhah, une autre leçon vient et est à apprendre , et le chemin n'a pas de fin.

Croire qu'un enseignement ou un chemin a une "fin" est un signe que l'enseignement est ignorant et impreigné de dualité, car en fait tout est eternel, et rien ne dure toujours : même vos "pouvoirs" et vos facilités à évoquer les Entités, il faudra les "reconquérir" ou les réapprendre dans un Manvatara ou deux, dans un autre système : -> Gardien du Seuil : nous verrons si nous en serons capable en fonction de ce que nous aurons laissé grandir et s'installer dans notre coeur.

D/ Les Démons se Languissent de D.ieu? Et alors ??... C'est écrit dans La Lumière Sur le Royaume...

Pourquoi cela serait si révoltant? Une réalité si repoussante? Lorsque les Entités négatives ont vu D.ieu, Elles ont eu peur, puis depuis, elles se Languissent du Ciel. Si Nous agissons en tant qu'outil de D.ieu, pourquoi ne serions nous pas capables d'entendre leurs Désir de Réintégration dans la source Une?

Tout cela en plus, est écrit dans la lumière sur le Royaume.

CONCLUSION:

Arathos n'a fait que nous introduire à une forme de pensée non duelle à laquelle nous ne sommes pas habitués, car nous sommes habitués à vivre en terme de dualité.

Cependant , de la même façon que ses messages sur l'Evocation sont clairs à ceux qui ont fait le chemin, de la même façon ses observations non duelles sont accessibles à ceux qui s'ouvrent à ces vérités.

Le Préfét peut penser que nous sommes des fous furieux lorsque nous parlons d'Entités, mais pour nous, ces choses sont une réalité prouvée.

De la même façon, il est possible de penser qu'Arathos dérape, pourtant ce mode de pensée non duel est une réalité prouvée pour lui.

Enfin et finalement, on peut commencer à approcher la non-dualité sans être encore un Adepte : Il existe une grande quantité d'états de conscience entre le moment où on commence à "passer le voile" et a quitter la Dualité, et le moment où l'on devient un Adepte complet.

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 422
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Dhyân le Dim 1 Avr - 11:55

Arathos n'a fait que nous introduire à une forme de pensée non duelle à laquelle nous ne sommes pas habitués, car nous sommes habitués à vivre en terme de dualité.
Merci Arathos ! sunny

Je me souviens de la grande rebellion ordonnée par le Verbe.
Toi seul peut me faire voir et m'enseigner le sens de ma vraie nature à ce qu'il parait.
Je veux me mirer en toi éperdument!
Gare à toi! si tu ne vois que l'ombre en moi et si je ne vois que l'ombre en ton regard...
Réintegre moi à mon essence originelle , ne m'expulse plus de ton univers .
Personnellement j'en comprends le sens au delà de la dualité, mais est-ce le cas pour tous, certains petits jeunes pourraient le prendre pour argent comptant et basculer, parfois il ne suffit qu'une petite tape sur l'épaule pour mettre au fond du précipice une personne qui n'avait besoin que de se retourner et regarder la lumière... Enfin cela ne reste que mon point de vue. scratch
avatar
Dhyân

Messages : 1861
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

nuances.

Message  Arathos le Dim 1 Avr - 13:50

Merci Dhyan.
c'est vrai je dois dire que, en général, je n'écris pas pour les débutants, mais pour des gens assez aguerris tout de même.
Pour les débutants il ya tout ce qu'il faut en librairie maintenant pour commencer .( si l'on est sincère on saura trouver la bonne route )
et aussi de bonnes ecoles , yoga, chi kung, theurgie etc...(il faut trier)
--------------------------
Cette serie d'exposés "brut" de décoffrage volontairement provocante , ne s'adresse pas aux petits "jeunes de l'esoterisme." .
Pour un pratiquant dans les 3 mondes ,la hierarchie obscure existe et demeure redoutable... le cercle tracé est utile...l'épee aussi...
La magie noire est une école de bien mauvais conseils et de bien mauvais resultats en naissent..
La hierarchie négative existe dans les trois mondes de la manifestation.(physique astral mental)
la vision mentale est necessaire pour s'y diriger et le mental doit être affûté en ce sens.
Je suis passé par là ainsi que dans certaines ecoles initiatiques, pour un temps.
Cela est enrichissant , salutaire pour comparer ses vues, et je conseille d'y faire un tour.
Mais l'occident offre une vue limitée des mysteres majeurs ,
aussi c'est encore seul que l'on doit reprendre le chemin et attendre que le maitre apparaisse.
Néanmoins , après une pause , j'enclancherai un nouveau cran ,dans cette non dualité du monde obscur et de la lumière.
Un nouveau pavé dans la mare des habitudes ? je ferai au mieux pour ne pas heurter ...
On ne peut faire face à la hierarchie obscure que si on ne la prend pas pour ce qu'elle est...
bien qu'elle soit vraiment ce qu'elle demeure en apparence...
Sans être un maitre pour autant , imparfait, je vous salue.

Frat.



Dernière édition par Arathos le Ven 26 Avr - 20:51, édité 4 fois

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Dim 1 Avr - 14:09

Salut Arathos

y-a-t-il un point commun dans ce que tu dis avec ce que l'on appelle les divinités paisibles et courroucés du bouddhisme tibétain ?

je ne me sens pas choqué puisque dans un autre registre , je cherchai il y a quelques temps des pistes sur le satanisme initiatique

j'ai assez à faire avec mes démons intérieurs cela dit Very Happy , dans le ciel de mon esprit je chante Gésard de Ling

la merveille d'être un homme , et la terreur d'être un homme comme le dit un vieux sorcier yaquis Wink






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Arathos le Dim 1 Avr - 14:20

salut amigo.
y-a-t-il un point commun dans ce que tu dis avec ce que l'on appelle les divinités paisibles et courroucés du bouddhisme tibétain ?
j'ai présenté pelle melle plusieurs cas de figures.
celui dont tu me parles exprimait le jeu trompeurs des apparences.
Les entités courroucées ne sont pas de la hierarchie negative , bien qu'elles en prennent souvent la forme pour les assujetir.(là aussi une sacrée leçon)
Un yidam c'est encore autre chose.
La hierachie obscure est complexe ...
telle que nous la connaissons elle n'est valable que pour la tradition occidentale, et surtout fortement teintée de notion judéo chretienne.
Les formes pensées parasites( vampirisantes) sont aussi "un mal" dans le monde phénomenal.
Certaines entités(nagas) sont naturellement agressives et sont faussement apréhendées comme "obscures"ou démoniaques
Il ya tout un tas de legion d'êtres manifestant la polarité destructrice, de la divinité de notre planete non sacrée.
Il y en a qui expriment l'ombre de notre Logos solaire non encore totalement réalisé... on appelle cela le mal "systemique"..etc...etc...ad infinitam selon ce point de vue...relatif Rolling Eyes
Il ya d'autres entités les "Rudras" par ex; qui sont les donneurs de mort (dans les 3mondes) pour liberer la vie consciente (prisonniere du relatif et oublieuse de l'absolu) et qui obligent à mediter sur la notion d'impermanence des phenomènes. .

bon je me tais...


Dernière édition par Arathos le Dim 1 Avr - 19:05, édité 1 fois

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Dim 1 Avr - 18:25

salut arathos ,

ok ok oui les divinités féroces ne sont pas de la hierarchie négative , elles "s'occupent des rude boys " Very Happy

tu en as dis beaucoup je te remercie et je respecte ton silence bien à toi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 10:16

Les entités courroucées ne sont pas de la hierarchie negative , bien qu'elles en prennent souvent la forme pour les assujetir.(là aussi une sacrée leçon)

Ca me rappelle un grand ami, « instructeur », qui fût lui-même élève d’un célèbre occultiste aujourd’hui décédé (désincorporé comme il dit Very Happy ), qui nous apprenait comment « nettoyer » les maisons « habités »…En l’occurrence, l’habitation d’une personne qui souffrait de mal-être, mais aussi de claquements, de bruits, de portes qui claquent, de jet de pierre, toutes les nuits…

La toute première fois, avec un groupe d’étudiants (dont moi), il décida d’arrêter le blabla, et de passer aux travaux pratiques.
Tous, on devait le suivre, par « projection » pour assister en direct live au « nettoyage », voir comment, concrètement, il s’y prenait dans ces cas-là.
Une fois « dans » les lieux, nous vîmes un esprit, ou entité, habillé comme au moyen-âge, avec une cape… Son visage était hideux, et son regard noir, nous comprîmes alors que c’était ce qu’on appelle grossièrement un « esprit frappeur »… De 8 ou 9 étudiants qui suivions notre « prof », bizarrement après cette « vision » on était plus que 3, 4, les autres, probablement apeurés (à leurs décharges, c’était la première fois…), les autres avaient mis brutalement un terme à l’expérience.
Dés qu’il nous ressentis, cet « esprit » brusquement gonfla, et fit mine de se jeter sur notre groupe ! Déjà franchement effrayé, quelle ne fut pas notre surprise de voir notre prof, un homme affable à la bonhomie bonne enfant, gonfler son corps astral tout aussi brusquement, trois fois plus que le moyenâgeux, prendre un air abominable, monstrueux, et se pencher de toute sa hauteur avec violence dans une grimace épouvantable… Comme les masques dans les processions chinoises…L’espace d’un instant, il était… terrifiant ! C’est une chose de l’écrire, s’en ai une autre de le « voir » et pire, de le vivre !
Ne demandant pas son reste, l’esprit frappeur décampa aussi sec.
L’expérience ne s’arrêta pas là, puisqu’il s’agissait ensuite de faire en sorte que ce départ soit définitif, mais tout ça pour dire, que oui, je comprends tout à fait ce passage d’Arathos, et j’ai aucun mal à le croire…


telle que nous la connaissons elle n'est valable que pour la tradition occidentale, et surtout fortement teintée de notion judéo chretienne.


Je dirais même fortement teinté de notion des judéo-arabo-chrétiennes...
Il y a une grande différence entre les traditions orientales qui développent essentiellement des religions (hindouisme, bouddhisme, taoïsme…) qui proposent aux personnes de grandir spirituellement par le respect d’une éthique et la méditation (vertu). Elles ne séparent pas les opposés (complémentarité du yin et du yang).
Les sociétés occidentales, elles, se caractérisent par des religions (judaïsme, christianisme et islam) fondées sur la présentation d’une vérité que les croyants doivent accepter. Elles proposent des logiques manichéennes ! On est dans le bien, ou dans le mal, avec ou contre...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 11:37

Bonjour Arathos,

Arathos a écrit:Mais l'occident offre une vue limitée des mysteres majeurs ,

Ah bon ? Vu que tu mets Bardon en exergue, tu le places où ? Selon ce système hermétique, les 22 lames majeures sont justement les mystères majeurs et les 56 suivantes les arcanes (mystères) mineurs.

Arathos a écrit: aussi c'est encore seul que l'on doit reprendre le chemin et attendre que le maitre apparaisse.

La sentence "Quand l'élève est prêt le Maître apparait" a bloqué plus d'un étudiant. Ceux qui attendent qu'un Maître les contacte risquent d'attendre très très longtemps. Si vous voulez un Maître, entendons un professeur ben faut prendre ses petites papattes et bouger. Blavatsky a bougé toute sa vie elle. J'en ai rencontré des tas moi des gens qui avaient pour Maître Koot Houmi, D. K ou Morya ou autre, Saint Germain même. Vous allez dans une librairie eso et vous en rencontrerez beaucoup. C'est du vécu je vous l'assure, je connais au moins une trentaine de personnes presque quarante qui se disent leurs disciples et je suis certain que je ne suis pas le seul ici. Ils font en pack dans les librairies eso. Les Mahatmas recrutent large dirait-on et ils ont vraiment vraiment beaucoup, beaucoup de temps pour s'occuper de leur armée de disciples. En fait en y réflechissant bien ce sont tous ceux qui ont lu les ouvrages théosophiques ! Je n'en connais d'ailleurs aucun qui n'ait été contacté alors qu'il n'avait jamais lu un seul ouvrage théosophique, étrange non ?

Au fait, ce Maître ne serait il pas plutôt en réalité le Maître intérieur que les traditions diverses appellent ange gardien, ange solaire ou par d'autres vocables ? Il faut attendre ? Attendre quoi ? Et moi qui croyait qu'il fallait bosser ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 12:10

Si vous voulez un Maître, entendons un professeur

Tout à fait d'accord, et cette précision est importante...

Attention pour tous ceux qui vont prendre ce passage à la lettre et courir sur google taper "maître ésotériste" (ou occulte, ou spirituel, ou bardonniste, etc). Sachez bien qu'un véritable maître n'est pas un pseudo-maître auto-proclamé qui affirme sans se remettre en question.
De même les vrais maîtres ne perdent pas leurs temps à se créer des sites ou forums, qui sont en fait des vitrines à leurs gloires et surtout des hameçons à recruter les poissons qui les gobent.
Ce genre de personnes sont à fuir!

Enfin, c'était juste un message de prévention pour préciser un point important.

Sinon, oui, c'est vrai, qui ne cherche pas ne trouve rien... Faut se retrousser les manches et ne pas forcément chercher "ailleurs"!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 15:33

Salut!

Oui, interessant le sujet sur: "quand le disciple est pret, le Maitre apparait".

Pour moi, cette phrase n'est pas à prendre au pied de la lettre, il s'agit surtout d'une formule, une métaphore, une image... Cela montre simplement le moment où l'on est mur pour comprendre une chose, voilà tout. Smile Pas de quoi en faire tout un camembert avec ces histoire de maitre à disciple! lol!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 16:03

Bonjour,

A la formule ""quand le disciple est pret, le Maître apparaît", je dirais qu'elle a une connotation double, elle a un sens figuré et un sens propre.

C'est relatif à la nature du Maître, plus simplement. Sous-entendu, qu'il existe plusieurs type de "Maîtres" vis à vis de ce que nous sommes. Envisageons deux secondes un système spirituel avec une dimension de poupée russe. La poupée plus grande permettra toujours à une poupée plus petite de se hisser plus haut. Il existe des chemins précis qui permettent à l'homme de gravir un chemin, plus haut. Dans ce cas, le Maître est celui qui tend la main, de manière juste, répondant à une nécessité.

Dès lors qu'une prise de conscience est amorcée en contact avec une conscience plus grande, alors le chemin est en passe d'aboutir à un renouveau (du paysage d'expérience) et à une continuité du chemin. Ce dernier prenant le temps nécessaire à une nouvelle prise de conscience vers la prochaine main tendue.

Ce qui veut dire qui si l'effort n'est pas donné afin de faire l'expérience de ce sas de transition, alors une stagnation se fait ressentir sur le plan de l'évolution personnelle. Ce qui pose la question suivante : Un étudiant avancé, peut-il "refuser" ou "ne pas voir" (consciemment ou non) la nécessité de son évolution dans telle ou telle direction ?

Le monde physique a ses limites. Il ne permet pas de satisfaire de manière permanente les besoins liés à l'évolution de l'homme. Ce qui conduit l'homme à vivre et à user des différents plans de consciences.

C'est très métaphorique mon affaire. Vous l'aurez compris. Mon développement ciblait essentiellement le sens figuré.

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Invité le Lun 2 Avr - 18:19

....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La question silencieuse des démons...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum