Soufisme - points subtils [ lata'if]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soufisme - points subtils [ lata'if]

Message  Invité le Sam 9 Juin - 16:10

Bonjour , un très très court aperçu des lata'if dans le soufisme , et une prière soufie du coeur à venir

( texte en chantier - évolution permanente )
-------------------------------------------
Tout d'abord au sujet des 7 cieux , extrait des degrés de l'âme de Shaykh'abd Al-khâliq Al-Shabrâwî

Les degrés de l'âme

le Coran, les Hadith comme la littérature et la pratique soufie contiennent de nombreuses références au chiffre 7 . Sans parler de l'ésotérisme pur, on peut citer ici le voyage nocturne de Muhammad au cours duquel après avoir été transporté à Jérusalem et y avoir conduit la prière des autres prophètes , il est élévé jusqu'au « Lotus de la limite »

extrait sourate 53 l'Etoile ( qui désigne probablement Sirius)
13. Or il l'avait pourtant vu, lors d'une autre descente,
14. près de la Sidrat-al-Muntahâ, près du lotus des confins 
15. près d'elle se trouve le jardin de Maawa: le Jardin du Refuge

«  conduit par l'Archange qui se manifestait désormais sous sa forme d'Être céleste , ils s'élevèrent au delà des limites de l'espace et du temps terrestre et des formes corporelles , et tandis qu'ils traversaient les 7 cieux , ils rencontrèrent de nouveau les prophètes en compagnie desqueles il avait prié à Jérusalem . Cependant, ils lui étaient alors apparu sous l'aspect qu'ils avaient revêtu durant leur vie terrestre tandis qu'il les voyait à présent sous leur réalité céleste comme eux-même le voyaient ainsi – et il s'émerveillait de leur transfiguration . »

Au cours de cette ascension nocturne , et à plusieurs reprises , des coupes contenant des breuvages variés sont proposés à Muhammad qui prend systèmatiquement le lait
et s'attire toujours la même remarque ( par exemple de Gabriel : tu as chois la fitra – c'est à dire ta disposition naturelle ) .

Voici une synthèse des éléments de ce voyage nocturne , puisés dans de nombreux hadith auquel on a ajouté la qualification des prophètes telle qu'ibn arabi l'a établit dans son Kitab fusûs al hikam
( à suivre)




Il est intéressant de compléter ce bref aperçu par un aspect très pratique du soufisme . La tarîqa naqshbandiyya utilise encore aujourd'hui un dikhr très ancien souvent pratiqué de façon muette et totalement intériorisée ( exigeant donc du disciple une grande "virilité" spirituelle ) et qui fait appel à 7 points subtiles ( latîfa-s - soit lata'if au pluriel )
Il s'agit donc ici autant de physiologie spirituelle que de psychologie spirituelle , puisque le but est d'activer successivement 7 endroits précis du corps afin de libérer l'être humain de sa prison matérielle .
En voici une présentation , sachant qu'il existe des differences au sein de cette confrérie au niveau des couleurs et dans la définition des points subtiles :



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufisme - points subtils [ lata'if]

Message  Invité le Sam 9 Juin - 18:28





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufisme - points subtils [ lata'if]

Message  Invité le Sam 9 Juin - 19:10

1) le premier latifa est QALB , le coeur situé à deux largeurs de doigts sous le sein gauche , vers le coeur. sa "lumière" est "jaune" . correspondant à Adam, sa qualité est la repentance , quand on se sent désireux de réparer une erreur qu'on a commise

2) le second latifa est RUH, deux largeurs de doigts sous le sein droit , vers la poitrine . Sa "lumière" est "rouge" . Correspondant à Noé et Abraham , la qualité est la perseverance et la puissance dans la Foi , la détermination malgrès les obstacles et les oppositions

3) le troisième Latifa est SIRR , deux largeurs de doigts au dessus du sein gauche . Sa "lumière" est "blanche" - correspondant à Moïse, la force de se dresser pour la vérité qu'importe ceux qui s'opposent - la patience , le calme , la bonté . l'habilité de combattre les energies négatives et de devenir spirituellement fort

4) le quatrième latifa est KHAFEE est symboliquement placé à deux doigts au dessus du sein droit, vers la poitrine . Sa "lumière" est "noir" - Correspondant à Hissa ( Jésus) - quand ce latifa est purifié vous devenez indifférent par le négatif ou positif qu'on peut emmettre sur vous - on devient de plus en plus humble et humain - on est guérit de l'arrogance

5) le cinquième latifa est IKHFA situé symboliquement au milieu de la poitrine - Sa "lumière" est "verte" - correspondant à Muhammad , avec la purification de ce centre , l'amour pour l'humanité se développe , l'équilibre et la sagesse . nous voyons de façon plus claire les choses qui nous arrivent

6) le sixième latifa est situé symboliquement entre les yeux -NAFS et le 7ème " Sultan ul azkar" est symbolisé par le corps des pieds à la tête , son point subtil est le sommet du crâne - ces points ne sont pas considérés comme de l'esprit mais du monde de la création

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

une méthode de zikhr

Message  Invité le Sam 9 Juin - 19:34

une méthode de zikhr pour débutant

Après bonne préparation , bonnes conditions

1) se concentrer sur la respiration , inhalation et expiration sans contrainte , avec aisance
2) A l'inspir, reciter "Allah" dans son coeur
3) Visualiser le mot "Allah" sous forme de lumière blanche descendre par le sommet du crâne pour aller directement dans QALB
4) A l'expir , réciter le mot "Hou" ( Lui) dans son coeur
5) visualiser la lumière blanche qui était dans le coeur se répandre devant soit avec l'expir , et qui rerentre dans votre coeur
répétez cet exercice mais cette fois-ci dans les autres points subtils de la manière suivante :

1) a l'inspir , réciter "Allah" dans son coeur
2) visualiser le mot "Allah" sous forme de lumière blanche descendre directement depuis le haut jusqu'au coeur ( Qalb)
3) A l'expire , réciter "Hou" dans le coeur
4)Visualiser la lumière qui était dans le coeur sortir avec l'air expiré , mais cette fois-ci la lumière entrera dans le point subtil suivant
avec pour ordre :

RUH, SIRR,KHAFEE, IKHFA

pour les deux latifas : Nafs ( entre les yeux ) et "sultan-ul-azkar" procéder de la manière suivante :

1) pour Nafs , a l'expir reciter "Hou" dans le coeur visualiser la lumière qui était dans le coeur entrer directement sous forme de flamme jusqu'à Nafs brûlant toutes les impuretés du mental

2) pour sultan-ul-azkar , a l'expir on récite " Hou" dans le coeur et on sort la lumière qui était dans le coeur par tous les pores de la peau des pieds à la tête

Rester focus de bons instants sur chaque latifa avant de passer au suivant .




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufisme - points subtils [ lata'if]

Message  Invité le Sam 9 Juin - 20:21

méthode de zikhr Naqshbandi

Sache que le Dikhr du coeur se pratique de deux façons :

1/ avec le nom de l'Essence suprême: «  Allah »
2/ avec la formule de négation et d'affirmation « Lâ ilâha'illâh-Llah » ( nul divinité si ce n'est Dieu ( absolu et universel) )

le Dikhr du coeur a 11 règles :

- l'état de pureté rituelle obtenue par les ablutions
- l'accomplissement d'une prière de 2 rak'ah
- l'orientation avec la face tournée vers la Qiblah , et dans la solitude
- la position appuyée sur l'autre côté que celui sur lequel on s'appuie lors de la prière ( donc le séant appuyé sur le talon du pied droit couché vers l'intérieur pendant que le pied gauche reste en dehors , appuyé sur la pointe des doigts avec le talon redressé )
- la demande de pardon pour tous ces péchés
- la récitation d'al-fatiha ( 1ère sourate) une fois et de al-iklas ( 3 fois)
- on ferme les yeux, on serre les lèvres, et on colle la langue contre le palais vers la gorge avec un calme parfait
- l'acte spirituel appelé « l'attache au tombeau » qui est considération de la mort
tu te vois mort, lavé , enveloppé dans le linçeuil .la prière funéraire faite à ton sujet. Tu te vois porté au tombeau et enseveli dedans . Tes proches sont partis, te laissant tout seul , et tu sais ainsi que rien ne saurait te porter profit si ce n'est tes bonnes oeuvres
- l'acte initiatique appelé l'attache au directeur spirituelle
le disciple tient son coeur face au coeur de son maître , et garde l'image dans sa conscience même quand son maître est absent . Il se représente que le coeur du maître est comme une gouttière, et que le flux spirituel ( al-faîd) vient de sa « mer enveloppante » vers son propre coeur
- la concentration de tous les sens corporels en les soustrayant à toute autre occupation et à toute suggestion venue de l'intimité même de l'être , en s'orientant avec toutes les facultés de perceptions vers Dieu – Ensuite on dit : Tu es mon but et Ta satisfaction est ce que je demande »
- l'attente de l'effet éventuel de l'invocation , lors de sa cessation, en restant ainsi un peu avant de rouvrir les yeux . S'il se présente un évanouissement extatique ( ghaîbah) ou un « rapt spirituel » (jadhbah) qu'il se préserve de l'interrompre


I) avec le Nom de l'Essence suprême :

« Sache que les maîtres de cette voie élevée envisagent de façon technique certains centre subtils de l'être humain dans le but de faciliter le parcours de la voie aux pratiquants :
Comme moyen de dikhr en rapport avec ces centres subtils , ils emploient le mot divin «  Allah » afin de réaliser l'état dit « de rapt essentiel »

1)le premier de ces centres est le coeur « Qalb » - qui est considéré comme se situant à deux largeurs de doigts sous le sein gauche – incliné vers le flanc et ayant la forme d'une « pomme de pin » - le coeur ainsi considéré est considéré comme étant sous le « pied » (Qadam) d'Adam ( sur lui le salut!) - la lumière qui lui correspond est « jaune » . quand la lumière de ce centre subtil ( latifa) sort du côté de son épaule et s'élève, et qu'il s'y produit un tremblement, ou quelque agitation puissante, le dhakir ( pratiquant du dikhr) fera un transfert dans le point subtil qui se nomme « l'esprit » ( ar rûh)
2) « l'esprit » ( ar rûh) est symboliquement situé à deux largeurs de doigts sous le sein droit , vers la poitrine . Ce centre subtil est sous « le pied » de Noé et d'Abraham ( sur eux le salut!) . Sa « lumière » est « rouge » . Ainsi le Dikhr sera dans « l'esprit » et l'arrêt dans le coeur S'il s'y produit quelque agitation , le Dhakir fera un transfert au centre subtil appelé « secret «  ( as sirr)
3)le « secret » ( as sirr) est symboliquement situé à deux largeurs de doigts au dessus-du sein gauche . Ce centre subtil est considéré comme sous le « pied » de Moïse ( sur lui le salut !) - Sa « lumière est « blanche ». C'est dans ce centre que se fera le dikhr tandis que l'arrêt sera dans le coeur . S'il s'y produit quelque trouble , le dhakir fera un transfert au point nomme « le caché » ( al akhfa)
4) . le « caché » est situé symboliquement à deux doigts au dessus du sein droit vers la poitrine . Ce point est sous le « pied » de Jésus – sur lui le salut ! . Sa « lumière » est « noire » . Si le dhakir éprouve quelque trouble , il fera un transfert au centre qui s'appelle le « plus caché »
5)le plus caché ( al-akhfa) est situé symboliquement au milieu de la poitrine . Ce centre est considéré comme sous le « pied » de Muhammad ( sur lui le salut!) - Sa « lumière » est « verte » . Il y oeuvrera comme dit précedemment ( c'est à dire , que comme pour tous les centres subtils indiqués , le dhakir y fera son dikhr pendant que l'arrêt sera toujours dans le premier centre appelé « coeu »)

Celui qui obtiendra l'ascension vers l'un de ces centres subtils et y constastera la particularité et l'état afférend puisera son « breuvage » auprès du prophète sous le « pied » duquel se trouve le centre subtil en question

(suite à venir)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Soufisme - points subtils [ lata'if]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum