Aiguiser les facultés de contrôle de vipassanā

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aiguiser les facultés de contrôle de vipassanā

Message  Dhyân le Dim 16 Sep - 15:54

Selon : le vénérable Sayādaw Ashin U Kundalābhivamsa. OM !

Ce livre rassemble les enseignements relatifs aux neuf facteurs qui renforcent les facultés de contrôle du méditant vipassanā.

(a) Les bénéfices qu’amène la méditation vipassanā
Les bénéfices de la méditation vipassanā ne vont pas se manifester très clairement au début. Mais lorsque le méditant sera arrivé à la moitié du parcours, de même que dans les stades plus avancés, ils deviendront très évidents. Dès que sa concentration (samādhi) et ses connaissances (ñāna) auront atteint un certain niveau, le méditant obtiendra les bénéfices suivants : un esprit clair et calme, un esprit fort et déterminé, la guérison des maladies, le renforcement de sa faculté de compréhension et enfin, le bénéfice le plus élevé, la réalisation du Noble Dhamma, à commencer par la fermeture des portes des quatre mondes inférieurs, les apāya, ce que tout méditant espère et s’efforce de réaliser.

Calme et clarté de l’esprit
La pratique de vipassanā va rendre l’esprit calme et clair. Pourquoi l’esprit n’est-il ni calme, ni clair ? A cause de la convoitise et du désir, autrement dit, à cause de lobha, l’avidité; à cause de la haine et de la colère, dosa; à cause de l’ignorance et de l’illusion, moha. Tout cela rend l’esprit agité et confus. Lorsque vipassanā est pratiqué, l’esprit contemple et observe d’instant en instant et connaît donc une libération momentanée (tadanga-tadanga) de lobha. Il est impossible que l’avidité pénètre dans l’esprit du méditant s’il observe et note avec sérieux. C’est de cette façon qu’il se libère de lobha. Lorsque vipassanā est pratiqué, l’esprit du méditant est également libre de la colère; à chaque instant, il connaît une libération momentanée (tadanga-tadanga) de dosa car il est inconcevable que cet état mental pénètre dans l’esprit au moment où vipassanā est pratiqué. Lorsque vipassanā est pratiqué, l’esprit du méditant est également libre de moha car il est impossible d’être distrait ou confus au moment où vipassanā est pratiqué.

Si donc vous désirez obtenir un esprit calme, paisible et heureux, et connaître la liberté momentanée (tadanga) par rapport à lobha, dosa et moha, il faut que vous pratiquiez la méditation vipassanā. Mais cette clarté et ce calme de l’esprit ne deviendront très manifestes que dans les stades avancés de la pratique; au début, ce ne sera pas le cas.

La suite du livre si cela vous intéresse : http://dhammadana.org/book/alfdc.pdf


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum