Une école pour la méthode Bardon ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Hélionyme le Ven 12 Oct - 21:23

Pas de souci Ayin, fais comme tu le sens.
avatar
Hélionyme

Messages : 204
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 47
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Ven 12 Oct - 21:27



Vu que Bailey semble avoir écrit sous l'influence de maître D.K., ne serait-il pas plus simple de lire ce dernier directement?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Ven 12 Oct - 21:40

Tout a été écrit de la main de Bailey. Un certain nombre des ouvrages ayant été dicté par D.K., d'autres écrits par Bailey elle-même.

D.K. n'a rien écrit de sa main.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Ven 12 Oct - 23:19


Demain c'est le grand jour Patrice ! On a hâte d'avoir ton retour sur cette expérience et les réflexions qui ont naîtront :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Lun 15 Oct - 11:22

Réponse de J.F Messager (des éditions Moryason) quant à l'absence de structure pour l'enseignement de Franz Bardon et à l'échec de nombreux élèves :

---------------------------------------------------------------------------------------------

Cher Monsieur,

Je comprends vos interrogations et vais tenter d'y répondre.

Avant tout sur le fait qu'il y ait un taux d'échecs important dans la pratique des ensignements de F. Bardon: J'ai reçu depuis près de 30 ans un volumineux courrier de pratiquants francophones, et maintenant, depuis une dizaine d'années se sont ajoutés les mails, de ceux qui ont avancé et avancent avec satisfaction sur ce Chemin, sans connaître d'autres pratiquants,s ans appartenir à un gropue quelcoque. Les personnes déçues pour diverses raisons qu'elles précisent sur les forum n'engagent qu'une faible portion de ceux et celles qui pratiquent sans jamais visiter de forum (si là est votre source d'information).

F. Bardon n'a pas institué de système fonctionnant sur le modèle des Ordres Initiatiques :

- pour éviter justement le mélange des énergies erratiques qui s'évacuent, avec justesse et bonheur, lors de ce parcours spirituel.

- pour éviter que cet Ordre soit attaqué par les forces adverses car, dès lors qu'un groupe humain à vocation sprituelle se constitue, ces forces se jettent sur cet ordre et les individus.

- pour éviter la prise de pouvoir, au sein de cet Ordre, par qui que ce soit car la nature humaine étant ce qu'elle est, le souci d'être le Maître, le Guru etc. se manifestera très vite. Or, comme vous le suggérez si justement, un humain ordinaire ne peut superviser un avancement spirituel authentique. On trouve ce suivi très précieux auprès de Lamas, à condition que ceux-ci soient des Maîtres Authentiques, capables de voir la totalité de la structure karmique de chacun, de le suivre dans ses exercices etc. le tout fonctionnant en très petits groupes ou quasiment individuellement, et non en grande assemblée (même bouddhiste).

Afin d"éviter ces perturbations, son système fonctionne dans une apparente solitude qui se comble bien vite, aux dires des pratiquants, par la Subtile Présence du Maître.

Un autre facteur joue dans toute cette démarche et vous ne pouvez l'ignorer: c'est la point de départ du chercheur, sa situation karmique (la structure de ses véhicules): tout le monde ne démarre pas sur un pied d'égalité, chacun diffère de l'autre en raison de son passé. Par conséquent, on peut penser que les échecs soient dus à ce facteur, sans compter sur un manque de persévérance parfois, de découragement, d'une pratique inégale, du désir d'arriver "trop vite" etc.

Tout ce ci étant précisé, je conviens qu'il est difficile de se sentir seul sur ce Chemin mais je vous assure que le Lien avec le Maître se fait lorsque le chercheur est prêt (même si consciemment il ignore le fait d'être prêt ou non): ceci étant dicté par sa structure karmique.

Cordialement à vous,

J F Messager

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Hélionyme le Lun 15 Oct - 23:47

Doit on en conclure que ceux qui échouent en masse au CVIM (le fameux égrégore des "gros nuls") se sont donnés le mot pour atterrir sur les forums Frabato ?
avatar
Hélionyme

Messages : 204
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 47
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Lun 15 Oct - 23:57

Hélionyme a écrit:Doit on en conclure que ceux qui échouent en masse au CVIM (le fameux égrégore des "gros nuls") se sont donnés le mot pour atterrir sur les forums Frabato ?

Laughing J'ai pensé exactement la même chose!...

Je donnerai n'importe quoi pour rencontrer ces fameux pratiquants qui ont réussi le CVIM en solitaire et pouvoir leur parler de vive voix. Vous savez par email et tèl, j'en ai connu qui affirmait la même chose. Mais dans le concret, ensemble, durant les pratiques véritables, je me suis rendu compte que leurs jugements étaient largement biaisés. Ce qui ne signifie pas qu'il y en ait pas qui réussissent, hein, j'en sais rien. Mais bon.
Enfin, poser la question aux éditions Moryason me semble déformé à la base: leurs gagne-pain c'est Bardon, vous vous attendez quand même pas à ce qu'ils se coupent l'herbe sous le pied en vous disant que non, qu'ils connaissent personne pour qui ça a marché?! Faut pas déconné (ni être excessivement naif) afro .


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

la sagesse est dans le jardin

Message  Invité le Sam 23 Fév - 18:44

je vous propose le formidable livre de Mabels Collins: L'idylle du Lotus Blanc.
celui qui a reçu l'appelle la divinité seulement doit apprendre à rester en silence et écouter La Voix du silence.
Vivre notre petite vie que avec les années qui passent ne nous semble plus extraordinaire c'est le grand mystère.
Travailler à être présent.... peu importe le degré.
celui qui a besoin de la sàgesse comme l'aire qu'on respire il trouvera toujours la voie du maître.
Le chemin se forge en marchand
la spiritualité sans créativité et service amène vers sakahiaditti.
avant de progresser d'avantage sur le sentier posons nous la question.
Combien avons nous aimé?
tous ceux que nous croyons des maîtres..
combien ils ont aimé?
je suis certain qu'il n'existe pas de vrais transformation sans la chaleur de l'atanor.
alors...
c'est dans la vie et le travail que nous trouverons le sel sacré qui fait fondre l'antimoine

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Dhyân le Sam 23 Fév - 20:53

Merci pour le partage, je vais lire le livre. Very Happy

J'ai beaucoup aimé l'initiation de Elisabeth Haich.

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Grand livre

Message  Invité le Sam 23 Fév - 22:21

initiation de Elisabeth Haich...
j'ai adoré quand elle comprend que elle avait un œil valide.
Son analyse des Eres zodiacales est accord avec ma voie. Pareil que sa vision du Sexe.
Je pense que ses livres initiatique ne tombent jamais par azar dans nos vies.
La liste est bien longue mais pas autant que notre éternité.

amitiés sur le sentier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 24 Fév - 8:49

Puis-je me permettre de vous posé quelques interrogations sur l’œuvre et la pratique de Franz Bardon ?

S’il y a temps d’échec dans l’enseignement de Bardon.

Es ce que cela ne voudrai pas dire que la source (son enseignement, son œuvre) n’a en réalité aucune structure de vérité et de pouvoir réel.
Certains disent que 60% des infos théoriques données par Bardon sont du vent inspirés des croyances de son temps. Les plans dits "astral" sont des plans d'illusion. Il n'y a rien de surprenant à ce que la plupart des gens qui les arpentent en soient les victimes sans même s'en rendre compte et ainsi ne jurent que par les lectures de ceux considérés comme "des pontes".
Beaucoup vénèrent Bardon comme le plus Grand des Initiés et que la divine providence lui as confié une mission, permettre à ceux qui le veulent de suivre l'enseignement hermétique, un processus qui rend plus à même de se grandir….

Combien de ceux et celles qui ont voulus suivre la voie tracé par Franz Bardon ont fini en Psychiatrie ?
Es ce que quelqu’un a séparé le vrai du faux dans ses livres.

Certains disent que ses pentacles sont faux, d’autres disent qu’ils sont codés !
N’es ce pas une façon de caché que son enseignement ne fonctionne pas ?


Cordialement !sunny



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Et Basta ! le Dim 24 Fév - 11:57


Salut,

"Certains disent" : Qui ?
"Combien ont fini en psychiatrie ?" : oui, combien ? Quels chiffres ?

Pour ce qui est de l'adulation et de la non-remise en cause, nous sommes d'accord.
La manne commerciale participe aussi de cette idolâtrie aveugle.

Et Basta !

Messages : 1058
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 24 Fév - 23:11

Et Basta ! a écrit:
Salut,

"Certains disent" : Qui ?
"Combien ont fini en psychiatrie ?" : oui, combien ? Quels chiffres ?

Pour ce qui est de l'adulation et de la non-remise en cause, nous sommes d'accord.
La manne commerciale participe aussi de cette idolâtrie aveugle.

Hélas Et Basta!, le jour où il y aura des enquêtes sectorielles à ce sujet, on aura des chiffres. Mais d'ici ce jour béni...

Plus sérieusement, je ne sais pas combien d'apprenti bardonnistes ont fini à l'asile, mais je sais deux autres choses:

1- beaucoup de bardonnistes chevronnés ont largement leur place dans un centre psychiatrique
2- beaucoup de "collègues spirites" ont subi de graves dépressions, parfois accompagnées de "voix".

Et dans les deux cas, je parle de personnes que je connais ou que j'ai connu...

Concernant Bardon, le CVIM est une base toujours utile (surtout les 5 premiers degrés). Pour le livre 2, et pire, le 3, ils sont... ce qu'ils sont.
Sans porter de jugement, il faut juste savoir les prendre avec des pincettes et en gardant la lucidité indispensable dans ces cas-là.

Bien à vous,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 11:53

Sitting bull said: N’es ce pas une façon de caché que son enseignement ne fonctionne pas

Pourtant d'après Rawn Clark qui personnellement m'inspire beaucoup (le seul Bardonniste qui me parle en fait, les autres sont dans la recherche de pouvoirs et ne sont pas sorti de leur égo) son système marche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 21:16

vent-des-cimes a écrit:

Pourtant d'après Rawn Clark qui personnellement m'inspire beaucoup (le seul Bardonniste qui me parle en fait, les autres sont dans la recherche de pouvoirs et ne sont pas sorti de leur égo) son système marche.


1ere erreur: Rawn Clark n'est pas un bardonniste, mais un kabbaliste à la base. Et c'est lui-même qui me l'a écris lors d'un échange fructueux datant de 3-4 ans... Hé oui!
Et d'ailleurs cela se voit comme le nez au milieu de la figure pour tous ceux qui ont pratiqué le CVIM en se basant sur ses commentaires. Il ne suit pas la méthode Bardon stricto sensu, mais adapte cette méthode à ses pratiques kabbalistiques. Certains de ses commentaires des exercices du CVIM se distancent clairement des explications du même exercice par Bardon.

Encore une fois, on ne peut parler de la méthode Bardon sans l'avoir pratiqué au préalable... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 22:33

De toute façon chaque magicien Bardonniste a son style propre et aucun n'applique parfaitement tout ce que l'on trouve dans le CVIM. Même Bardon a donné des exercices qu'il ne maîtrisait pas forcément mais qui pouvait en aider d'autres à se spécialiser.

Tu oublies que RC a dit une fois que dans sa carrière de magicien, lorsqu'il rencontra Bardon, il arrêta tout le reste pour se consacrer exclusivement à lui. Mais il ne pouvait pas gommer ses intérêts et penchants précédents. Ensuite il n'est ni proche de la kabbale Juive ni de la Kabbale Chrétienne et que reste-t-il sinon la version de Bardon ?

[quote]Certains de ses commentaires des exercices du CVIM se distancent clairement des explications du même exercice par Bardon.[/quote]

Bien évidemment qu'il propose un éclairage différent, d'autres angles d'une même idée. Il n'y a aucun intérêts à redire ce que Bardon a dit !

Au lieu de faire des allusions soit plus précise et je te répondrais.

VDC

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 22:45


Pas d'allusion qui te sois personnellement destiné VDC. Je parle de tous ceux, nombreux, qui descendent ou vantent la méthode Bardon alors que c'est à peine s'ils ont tenté vainement quelques exos du degré 1... C'est facile de mystifier ses propres projections sur ce que l'on ne connait pas.

Et RC, manifestement, connais. Et il l'affirme: la méthode en tant que telle n'est pas compréhensible, et donc difficilement applicable. D'où le fait qu'il a tenté de réaménager cette méthode en esperant l'a rendre praticable. Ceci dit, les puristes rejettent ses commentaires car ils trouvent qu'il dénature la méthode "parfaite" de Bardon. Ces mêmes puristes, qui après verifications, ont eux mêmes pratiqué Bardon à leurs sauces et souvent n'importe comment. Et donc, quid...?

Mon avis perso: Les 5 premiers degrés du CVIM sont faisables avec un peu de volonté. Les 5 suivants, certains exos sont vraiment inconscients. Globalement, le CVIM reste une bonne base, à manier selon ses capacités. Mais le livre 2 est un ramassi d'anneries entrecoupés de quelques très bons conseils et informations. Quant au 3... les kabbalistes (je n'en suis pas) s'étranglent rien qu'à le citer...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 22:56

[quote="ayin"][quote="vent-des-cimes"]Encore une fois, on ne peut parler de la méthode Bardon [u]sans l'avoir pratiqué [/u]au préalable[/quote]

Tu l'as pratiqué toi le CVIM ayin ?

Donc cela suppose beaucoup de choses! Par exemple que tu fais des sorties astrales et mentales conscientes et à volonté. C'est juste un exemple parce qu'il y en a d'autres dans le livre. Parce que pour moi, on ne peut se dire magicien que lorsqu'on sait "quitter" son corps à volonté et agir dans l'astral et voyager dans le mental. Sinon sans ce critère on ne peut se prétendre magicien, c'est du bla bala bla... Tu vois, mon guru qui n'est pas magicien, peut aller où il veut dans l'univers en astral/mental avec sa Divinité, il n'y a pas un endroit dans l'Univers où son Dieu ne peut l'emmener, il a été dans les Pyramides d'Egypte et dans le Sphinx avec Lui; il est allé dans le Royaume des Oiseaux avec Garuda, la monture de Vishnu; il a voyagé dans le temps etc etc.. Alors si un yogi peut faire çà, on en attend pas moins d'un magicien bardonien. Sinon on fait du Moryason. :lol:

VDC

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 23:12

[quote="vent-des-cimes"]
ayin a écrit:
vent-des-cimes a écrit:Encore une fois, on ne peut parler de la méthode Bardon sans l'avoir pratiqué au préalable

Tu l'as pratiqué toi le CVIM ayin ?

Donc cela suppose beaucoup de choses! Par exemple que tu fais des sorties astrales et mentales conscientes et à volonté. C'est juste un exemple parce qu'il y en a d'autres dans le livre. Parce que pour moi, on ne peut se dire magicien que lorsqu'on sait "quitter" son corps à volonté et agir dans l'astral et voyager dans le mental. Sinon sans ce critère on ne peut se prétendre magicien, c'est du bla bala bla... Tu vois, mon guru qui n'est pas magicien, peut aller où il veut dans l'univers en astral/mental avec sa Divinité, il n'y a pas un endroit dans l'Univers où son Dieu ne peut l'emmener, il a été dans les Pyramides d'Egypte et dans le Sphinx avec Lui; il est allé dans le Royaume des Oiseaux avec Garuda, la monture de Vishnu; il a voyagé dans le temps etc etc.. Alors si un yogi peut faire çà, on en attend pas moins d'un magicien bardonien. Sinon on fait du Moryason. Laughing

VDC

C'est quoi cette réponse de naze VDC ?

On parle de la méthode Bardon, pas de moi, ni de toi. Pourquoi tu ramène toujours tout à ton nombril?

On s'en bas les miches de ce que fais ton "gouru", ni de ce que tu aimerais faire toi-même. Ce n'est pas le sujet. Qui plus est je suis fermement opposé à ces pseudos "gouru". Je n'ai de gouru que Dieu.

Et pour ton information: je ne me suis jamais prétendu "magicienne", et il y a des sujets infiniement plus intéressants que ce que je sais faire et ne pas faire. Pour finir, les pratiques "magiques" en tant que telles, j'en parle avec de "vrais" pratiquants tel Arathos et d'autres, pas des "blablateurs" promptes à toujours affirmer en multipliant les "copiés-collés" en espérant que ça les valorise. Et en plus, en privé, pas ici. Car, si tu avais bien le livre de Bardon comme tu le prétends, tu n'aurais pas pu zapper les 4 recommandations de tout aspirant Mage, entre autres le "Se Taire".

Crois-moi pour en cotôyer certains, les véritables initiés sont époustouflants non pas leurs pseudos pratiques "sensationnalistes", mais par leurs maîtrises d'eux-mêmes, leurs modesties, leurs discretions, leurs savoirs, leurs compréhension du microcosme. Les "aptitudes" ne sont pas des gages d'un quelconque statut, mais des conséquences d'un long travail sur Soi. A méditer...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Sam 2 Mar - 23:53

Tu parles Magie (que tu n'es pas, en fait je croyais au vu de ton intervention !) avec des magiciens OK, mais de quoi parlez-vous si tu es pas magicienne ? font-ils des sorties astrales conscientes et à volonté où sont-ils de pseudos-magiciens plus portés à la théorie qu'à la pratique ?? à parler si les entités de Bardon sont vraies ou fausses ? Tu contournes la question ? C'est peut-être des magiciens Moryason ? et là je comprendrais mieux ton attitude défensive. Si je te parle des "exploits" des vrais yogis c'est pour te donner un exemple, et dans le CVIM, c'est plein de ce genre de références ! Je pense utile de montrer des exemples comme Bardon le fait aussi. Tu as raison, j'aimerais faire la même chose que mon guru, en fait je pense que ce sera possible car la relation guru/disciple recèle des choses que tu n'as pas saisi ou ne veut pas saisir. C'est tellement riche en possibilités ! Cela ne se passe pas sur le Plan Physique. Alors baisse le ton car ton intervention est franchement stupide. Rawn Clark est bien évidemment Bardonniste, sinon qui pourrait l'être plus que lui ? Et que faut-il être pour pouvoir se qualifier de Bardonniste ? Question ?

Autre sujet: crois-tu vraiment que je cherche à me valoriser en mettant (rarement) des copié-collés ? Non, tu croyais une chose pareil ?

OK "se taire" mais en quoi je "parle" ?

Conclusion, ton intervention est d....................

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 3 Mar - 0:00

Tu sais mon petit VDC, une personne que je connais bien et qui nous lit vient de m'envoyer sur ma boite mail une analyse de toi vraiment pertinente!

Je cite:

"Ce gars aime le conflit car il veut être reconnu... Il sait y faire, il attise la discorde, juste assez pour faire "chichi", point trop pour ne pas être viré...ce qu'il doit craindre...
Mais lui ne parle pas de pratiques, remarques bien... Je crois que son guru n'existe que dans son imagination..."


J'ai a-d-o-r-é cette analyse qui révèle un excellent sens de l'observation et cette capacité unique à voir au-delà des apparences.

Et cette personne t'as si bien décrit que du coup, je n'ai à rajouté... Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 3 Mar - 0:35

Bonjour,

Pour ma part, je pense que Rawn Clark est un bon pratiquant mais comme beaucoup d'autres, de même valeur, il a réarrangé l'enseignement de Bardon à sa sauce. Si bien que l'enseignement original n'est jamais transmis. D'ailleurs, est-il transmissible ? telle est la question !

Ray del sole ne semble aborder pour le public que des morceaux populaires des points approchés par Bardon (notamment des pratiques liées à l'energie). Là encore pas enseignement original transmis. De plus, il lie trop facilement le nom de Bardon à ses activités d'enseignement.

Ce dernier me confiant qu'il n'y avait aucun intérêt à attendre de preuve physique de la pratique, comme le fait d'allumer une bougie à distance par exemple. C'est un point avec lequel je suis en total désaccord. Ou on fait du Bardon ou on en fait pas. La réussite et ou l'échec est un autre sujet.

Concrètement les gens avancés dans cette méthode semblent ne pas apprécier les preuves physiques que promettent cet enseignement et se réfugient alors dans une forme bien plus subtile, disent-ils, enfin bien moins visible Very Happy (cachant ainsi plus facilement leurs propres échecs).

Le fait d'allumer une bougie par exemple, est pour moi une balise. Un cap fondamental qui permet non seulement de concrétiser l'expérience mais également de valider en parti l'enseignement donné.

À ce jour, il semble qu'aucun étudiant n'ait fait état de la réussite de cet exercice. Et le CVIM est truffé de ce type d'exercice avec preuves tangibles à la clé.

C'est ce qui permet d'expliquer en réalité les morceaux choisis par les étudiants avancés que ces derniers proposent à leur public. Car ces derniers ne sont pas capables de réaliser les prodiges attendus d'un pur bardonien. La science occulte a la particularité de marier plusieurs disciplines où il n'est guère difficile de donner l'illusion que l'on sait lorsque l'on maîtrise un sujet en particulier. Par contre cette illusion ne dure pas longtemps.

Lorsque J.F. Messager me fit part dernièrement qu'il y avait de la réussite dans cet enseignement, j'ai compris que ce dernier ne le pratiquait pas. Ou du moins de manière incomplète. Je ne doute pas qu'il puisse y avoir un épanouissement personnel en suivant cet enseignement mais cet épanouissement nait davantage dans la croyance que dans la pratique elle-même.

Et l'occultisme, plus que n'importe quel domaine, a cette capacité à trouver toujours des excuses à l'échec d'un exercice (karma, personne pas prête ...) qui n'invalide jamais tel exercice ou tel enseignement.

Le souci ne vient évidemment pas de l'enseignement mais de l'étudiant qui le pratique Very Happy Voilà ce que dit en substance l'occultisme moderne. Cet occultisme qui ne veut pas faire un constat d'échec et qui préfère noyer ces manquements à coups de bonniments bien aguisées et orientées.

On en a trop fait autour de Bardon. On a tué le poussin dans l'oeuf au nom du dieu ARGENT. On a créé des émules autour d'un enseignement que nul n'est capable d'enseigner (et sans doute de réaliser dans son intégralité). Il n'y a aucune structure aidante. Là encore, le saint occultisme, qui a réponse à tout, vous dira qu'il est essentiel que chacun fasse son expérience par lui-même. Au moins, cela en soulagera beaucoup vis à vis de leurs responsabilités.

En résumé : démerdez-vous et si vous échouez, ça sera uniquement de votre faute. Parce que nous finalement, on en sait rien mais on ne vous le dira pas pas Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 3 Mar - 0:46

Ah, enfin on revient au sujet!


Le fait d'allumer une bougie par exemple, est pour moi une balise. Un cap fondamental qui permet non seulement de concrétiser l'expérience mais également de valider en parti l'enseignement donné.

À ce jour, il semble qu'aucun étudiant n'ait fait état de la réussite de cet exercice. Et le CVIM est truffé de ce type d'exercice avec preuves tangibles à la clé.


Je suis totalement d'accord avec toi, à une exception.
Oui, mille fois oui il faut, il est indispensable de parvenir à des preuves physiques des capacités acquises. Un milliard de fois oui! Et ceux qui prétendent le contraire tentent de cacher leurs propres défaillances.

L'exception: une personne, que je considère de confiance (et qui est infiniement plus avancé que moi, et ce, dans tous les domaines hermétiques) , a assuré voilà pas plus d'une semaine l'avoir fait, une fois. Et je le crois. Il n'est pas bardonniste ceci dit, mais les premiers degrés du cvim peuvent servir à toutes les obédiances.

.

Et l'occultisme, plus que n'importe quel domaine, a cette capacité à trouver toujours des excuses à l'échec d'un exercice (karma, personne pas prête ...) qui n'invalide jamais tel exercice ou tel enseignement.

Le souci ne vient évidemment pas de l'enseignement mais de l'étudiant qui le pratique Voilà ce que dit en substance l'occultisme moderne. Cet occultisme qui ne veut pas faire un constat d'échec et qui préfère noyer ces manquements à coups de bonniments bien aguisées et orientées.

On en a trop fait autour de Bardon. On a tué le poussin dans l'oeuf au nom du dieu ARGENT. On a créé des émules autour d'un enseignement que nul n'est capable d'enseigner (et sans doute de réaliser dans son intégralité). Il n'y a aucune structure aidante. Là encore, le saint occultisme, qui a réponse à tout, vous dira qu'il est essentiel que chacun fasse son expérience par lui-même. Au moins, cela en soulagera beaucoup vis à vis de leurs responsabilités.


Je n'aurai pas pu mieux le dire...

Quant à ta conclusion: En résumé : démerdez-vous et si vous échouez, ça sera uniquement de votre faute. Parce que nous finalement, on en sait rien mais on ne vous le dira pas pas

Une seule chose à dire: excellent ! Wink

Je suis aujourd'hui persuadé que la méthode bardon n'est pas viable en tant que telle. Et pareil que Patrice, je ne l'a crois pas transmissible en l'état. Il est indispensable de l'améliorer.

Mais j'irai même plus loin que ça: non seulement elle n'est pas viable (je parle de l'oeuvre globale), mais les quelques miettes qui le sont, détournent le chercheur de ce qu'il s'est choisi comme Voie. A moins que son but soit de devenir mentaliste.

Bon d'accord, je réchauffe la pièce. OK. And so what?
Je contrôle un animal, voir même un être humain l'espace de quelques secondes: là encore, et alors? Pour quoi faire?

Si le but est de se croire important, c'est gagné. Mais c'est l'Ego qui enfle, l'âme, elle, s'appauvrit.

Vous savez, j'ai été étonné du nombre de personne qui recherchaient avidement ces capacités, avaient un besoin vital de s'auto-qualifier "Mage", comme pour se venger d'un vécu où ils et elles se sentaient des "moins que rien". En effet, ces trois ou quatre personnes avaient toutes un dénominateur commun: celle de vivre un vie qu'ils trouvaient indigne d'eux-mêmes. Vie familiale chaotique, traumatismes dans l'enfance, boulot pas vraiment valorisant: travail à l'usine comme écailleur de poissons (toute la journée, c'est quelque chose), femme de ménage, ou même voleur (si, si, ce n'est apparemment pas incompatible), etc, etc. Du coup, on veut le pouvoir, la revanche sur la vie. Quoi de mieux que Bardon dans ce cas-là, ou dès les degrés 5 et 6, vous devez "créer" votre serviteur? (pratique qui peut facilement très mal tourné, j'en ferai peut-être un post à part).

Personnellement, c'est la pauvreté spirituelle qu'entourait l'acquisition de ces performances qui m'ont poussé à chercher désesperement une autre Voie, avec peut-être moins à gagner pour mon Ego, mais tellement plus pour mon âme. Je suis une bardonniste repentie. Et, paradoxalement, certaines capacités se réveillent par ricochet, alors même qu'on ne les cherchent nullement. Nous avons tous des capacités endormies, toutes et tous, je l'ai déjà dit et je persiste. Mais ce que beaucoup semblent ignorer, c'est que ces dernières ne sont le reflet d'aucun avancement, ou "grade", ce sont des conséquences, nullement des causes. Et en tant que telles, elles devraient rester secondaires.

Et au final, quand tant bien que mal vous arrivez laborieusement en fin de cvim, en arrangeant par-ci, par-là, les exos à votre guise, vous abordez -enfin- le tome 2. Et là, paf! Votre Ego a tellement gonflé, insidieusement, vous avez tellement détraqué ou accentuer certains déséquilibres dans vos corps, que vous êtes bien incapable de tenter un travail évocatoire digne de ce nom. Ceux qui y parviennent, un peu, sont principalement ceux qui l'ont déjà pratiqué antérieurement. Les autres se sentent trahis: comment, rien ne se passe? Shocked

Mais l'Ego est tellement fort, qu'une remise en question est impossible. Forcément, ce courant d'air que je sens lors du travail est "the" signe de la présence de l'entité! Ha oui! Et puis, la flamme de ma bougie n'est pas droite comme un I, ha! c'est que ça marche! Ouaiii!
Et je caricature à peine.

Mais comme l'a dit cet ami qui a de l'expérience ( pour qui au passage, j'ai beaucoup d'admiration) il y a une semaine: " C'est des c.o.n.n.e.r.i.e.s!" J'adore, c'est laconique et incisif, mais tellement vrai!
Il n'y a pas de courant d'air, ou de fumée d'encens qui s'enroule: si l'entité est là, vous devez la voir. Point. Sinon, c'est des c.... pour se rassurer.

Et là, avec Bardon seul, stricto sensu, je n'ai jamais vu une personne y parvenir.

Rawn Clark lui-même, l'affirme. Il est avant tout kabbaliste.

Moryason aussi, implicitement. Puisqu'il entoure le Cvim de spiritualité egyptienne, chrétienne, et j'en passe.

Le constat reste le même: l'acquisition de capacité pour elles-mêmes amènent à un échec cuisant. Pour les plus chanceux, dès le départ. Pour les moins chanceux, un peu plus loin, mais alors c'est trop tard. Soit l'Ego est incapable de se remettre en question. Soit, pour les moins atteints, c'est possible, mais de très mauvais mécanismes sont pris. Et se "reformater" est autrement plus difficile que se "former".
A bon entendeur...





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Invité le Dim 3 Mar - 11:24


Ceci étant dit, je reste ouverte à tout témoignage sérieux affirmant le contraire! J'espère en lire même !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Il y à u livre

Message  Invité le Dim 3 Mar - 12:01

Il y à un livre immortel au quel il faut se familiariser, voir l'apprendre par coeur, avant de commencer à marcher sur le sentier de la découverte des Shiddis inférieures ou pouvoirs psychiques. Celui que madame Blavatsky à pris le soin de traduire dans le temple bouddhiste de don maître.

voici le lien:

http://www.theosophie.fr/5ac2-la-voix-du-silence-la-voix-du-silence.php

À ceux qui sont pressés de devenir des grandes magiciens, je leurs dirais de se calmer.
Un jour bénit nous apprenons la grand leçon que soulage le mental...
Nous avons tout le temps pour apprendre car, ansi comme derrière nous se déroule l'éternité, devant nous se déroule l'éternité.

amitiés sur le sentier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une école pour la méthode Bardon ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum