Puissant rituel d'auto-désenvoutement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Puissant rituel d'auto-désenvoutement

Message  Dhyân le Sam 8 Jan - 15:06

Rituel très puissant, efficacité assurée...


Préparation au rituel
Avant de commencer, lisez bien le rituel dans son intégralité.
Si vous n’avez pas trop l’habitude du latin, ce n’est pas grave, l’important
étant ce qui se passe dans votre coeur, dans votre décision, dans votre
intention.
Entraînez vous à la lecture des diverses prières en latin, ce n’est pas bien
compliqué et jusqu’à présent, personne n’a eu de problème avec.
Dans tous les cas, faites de votre mieux, c’est là l’essentiel.
Sachez que les textes donnés en latin sont nécessaires dans le cadre de cette
pratique.
Réunissez tout ce dont vous avez besoin. Pendant le déroulement du rituel,
rien ne doit vous manquer, vous devez tout avoir sur la table qui vous
servira d’autel.

La pratique
- Vous devrez être nu(e) pour ce rituel ou vêtu d’habits en fibres
naturelles (de préférence sobre et de couleur blanche). Vous serez
également à jeun depuis au moins six heures. Enlevez bagues, colliers,
bracelets, montres, pendentifs, boucles d’oreilles, etc. Bref, vous devez
tout enlever de ce qui est profane, vous devrez être également pieds
nus.
Le rituel se fait face au nord sur un autel (ou une table) muni de trois
grosses bougies blanches (ou encore mieux en cire d’abeille naturelle).

B B B
P
C P

- Devant la bougie centrale, le brûle-parfum. A gauche sur l’autel, une
coupe d’eau avec des fleurs de lavande qui trempent. A droite sur
l’autel, le poignard. Prévoyez également un récipient contenant de
l’huile de millepertuis (ou huile rouge). Vous trouverez cette huile en
pharmacie ou en boutiques de produits naturels de santé.
1. Allumage rituel des bougies, d’abord celle de gauche, puis celle de droite
et enfin celle du milieu.
2. Allumage de l’encens (oliban auquel vous ajoutez quelques gouttes d’huile
essentielle de lavande sur le charbon incandescent).
3. Faites trois respirations lentes et profondes, bras le long du corps,
paumes de mains tournées vers l’extérieur devant vous.
4. Passez les mains dans la flamme des bougies puis dans la fumée d’encens
et touchez-vous sept fois le visage (comme pour vous rafraîchir avec de
l’eau).
5. Purification du lieu, récitez le psaume 2 en latin (en raison de ses
consonances propres et du puissant égrégore auquel il est relié dans la
tradition occidentale):
Note : Le latin est facile à prononcer. Le e se prononce é, le um se
prononcent oum, le j se prononce i. D’autre part, toutes les lettres se
prononcent, par exemple : « gentes », on prononce le s. Ecce se dit
etché.
6. Psaume 2
« Quare fremuerunt gentes, et populi sunt inania ?
Astiterunt reges terrae, et principes convenerunt in unum adversus
Dominum et adversus Christum ejus ; Dirumpamus vincula eorum et
projiciamus a nobis jugum ipsorum.
Qui habitat in coelis, irridebit eos, et Dominus subsannabit eos.
Tunc loquetur ad eos in ira sua, et in furore suo conturbabit eos.
Ego autem constitus sum Rex ab eo super Sion, montem sanctum
ejus, praedicans praeceptum ejus.
Domine dixit ad me : Filius meus es tu ; ego hodie genui te.
Postula a me, et dabo tibi gentes haereditatem tuam, et
possessionem tuam terminos terrae.
Reges, eos in virga ferrea, et tanquam vas figuli confringes eos.
Et nunc, reges, intelligite, erudimini, qui judicatis terram.
Servite Domino in timore, et exultate ei cum tremore.
Apprehendite disciplinam, nequando irascatur Dominus, et pereatis
de via justa.
Cum exarserit in brevi ira ejus, beati omnes qui confidunt in eo ».
7- Récitation de l’Evangile de St Jean.
« In principio erat Verbum, et Verbum erat apud verbum, et Deus
erat Verbum. Hoc erat in principio apud Deum. Omnia per ipsum
facta sunt, et sine ipso factum est nihil quod factum est. In ipso vita
erat, et vita erat lux hominum, et lus in tenebris lucet, et tenebrae
eam non comprehenderunt. Fuit homo missus a deo, cui nomem erat
Johannes. Hic venit in testimonium, ut testimonium perhiberet de
lumine, ut omnes crederent per illum. Non erat ille lux, sed ut
testimonium perhiberet de lumine.
Erat lux vera, quae illuminat omnem hominem venientem in hunc
mundum.
In mundo erat, et mundus per ipsum factus est : et mundus eum non
cognovit.
In propria venit, et sui eum non receperunt. Quotquot autem
receperunt eum, dedit eis potestatem filios Dei fieri : his qui credunt
in nomine eius. Qui non ex sanguinibus, neque ex voluntate carnis,
neque ex voluntate viri : sed ex Deo nati sunt.
(Genou gauche à terre, tête inclinée dites d’une voix plus forte),
ET VERBUM CARO FACTUM EST :
Reprenez sur un ton normal,
Et habitavit in nobis, et vidimus gloriam ejus, gloriam quasi unigeniti
a Patre, plenum gratiae et veritatis. Amen ».
8- Relevez-vous, tracez sur vous une croix de cette façon :
Signez-vous en portant l’index et le majeur tendus de la main droite à …
· votre front en disant : « In Nomine »
· au plexus solaire en disant : « Patris »
· à l’épaule gauche en disant : « et Filii »
· à l’épaule droite en disant : « et Spiritus Sancti »
9- Plaquez les mains (le pouce droit sur le pouce gauche de façon à former
une croix de st André), inclinez la tête en disant : Amen.
10- Récitez (à voix basse) le Pater Noster.
« Pater Noster qui es in coelis, sanctificatur nomen tuum.
Adveniat regnum tuum. Fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra.
Panem nostrum quotidianum da nobis hodie. Et dimitte nobis debita
nostra sicut et nos dimittimus debitoribus nostris. Et ne nos inducas
in tentationem ; sed libera nos a malo. Amen ».
11- Recueillez-vous quelques instants et pensez à vos problèmes, tous vos
problèmes. Ils doivent sortir au grand jour et les voir avec détachement
comme si vous étiez spectateur de la scène.
12- Placez le brûle-parfum sur le sol, mettez une pincée d’encens, et
mettez vos pieds de part et d’autre de l’encens. Imprégnez-vous des
fumées, mettez-vous en posture d’orant face au nord (bras tendus en
avant, paumes vers le haut), et vibrez une dizaine de fois en détachant
bien chaque syllabe et en la faisant traîner sur un mode crescendo:
I Yé Ho Ou Ah
13- Remettez le brûle-parfum sur l’autel, et récitez le psaume d’Assaph
(ps.72. Toujours en latin).
«Quam bonus Israël Deus his qui recto sunt corde !
Mei autem pene moti sunt pedes, pene effusi sunt gressus mei.
Quia zelavi super iniquos, pacem, peccatorum videns.
Quia non est respectus morti eorum, et firmamentum in plaga eorum.
In labore hominum non sunt, et eum hominibus non flagellauntur.
Ideo tenuit eos superbia ; operti sunt iniquitate et impietate sua.
Prodiit quasi ex adipe iniquitas eorum ; transierunt in affectum
cordis.
Cogitaverunt et locuti sunt nequitiam, iniquitatem in excelso locuti
sunt.
Posuerunt in coelum os suum, et lingua eorum transivit in terra.
Ideo convertetur populus meus hic, et dies plenvi invenientur in eis.
Et dixerunt : Quomodo scit Deus, et, si est scientia in excelso ?
Ecce ipsi peccatores et abundantes in saeculo obtinuerunt divitias.
Et dixi ; Ergo sine causa justificavi cor meum, et lavi inter innocentes
manus meas :
Et fui flagellatus tota die, et castigatio mea in matutinis.
Si dicebam : Narrabo sic : Ecce nationem filiorum tuorum reprobavi.
Existimabam ut cognoscerem hoc : labor est ante me,
Donec intrem in sanctuarium Dei, et intelligam in novissimis eorum.
Verumtamen propter dolos posuisti eis : dejecisti eos, dum
allevarentur.
Quomodo facti sunt in desolationem, subito defecerunt ; perierunt
propter iniquitatem suam.
Velut somnium surgentium, Domine, in civitate tuo imaginem
ipsorum ad nihilum rediges.
Quia inflammatum est cor meum et renes mei commutati sunt ; et
ego ad nihilum redactus sum, et nescivi.Ut jumentum factus sum
apud te ; et ego semper tecum.
Tenuisti manum dexteram meam, et in voluntate tua deduxisti me, et
cum gloria suscepisti me.
Quid enim mihi est in coelo, et a te quid volui super terram ?
Defecit caro mea et cor meum, Deus cordis mei, et pars mea, Deus in
aeternum.
Quia ecce qui elongant se a te, peribunt : perdidiste omnes qui
fornicantur abs re :
Mihi autem adhaere Deo bonum est : ponere in Domino Deo spem
meam.
Ut annuntiem omnes praedicationes tuas in portis filliae Sion ».
14- Prenez le bol d’eau (avec les deux mains) et élevez-le au-dessus de
votre tête en disant :
« Aspergez-moi avec l’hysope, Seigneur, et je deviendrais plus blanc
que la neige ».
15- Reposez le bol et à ce moment, placez 3 fleurs de lavande dans l’eau.
Tracez une croix sur l’eau en disant :
« Je te bénis, in nomine Patris et Filii, et Spiritus Sancti. Amen ».
16- Plongez alors vos deux mains dans l’eau tout en récitant trois fois à
voix basse l’invocation suivante :
«AOR MIKAEL ETEBOR ANATOR CREATOR.
AOR MIKAEL TETRATON ANATON CREATON.
AOR MIKAEL ANATERAM ETERNAM ANGELICAM ».
17- Passez vos mains dans la fumée d’encens, puis récitez maintenant le
psaume 91 en posture d’orant.
« Celui qui demeure sous la sauvegarde du Très Haut, et s’abrite
sous la protection du Tout-Puissant, qu’il dise à l’Eternel : Tu es mon
refuge, ma citadelle, mon Dieu en qui je place la confiance.
Car c’est lui qui préserve du piège de l’oiseleur, de la maladie
meurtrière. Il te couvrira de ses plumes ; sous ses vastes ailes tu
trouveras refuge.
Sa bonté est un bouclier et une cuirasse. Tu n’auras à craindre, ni les
terreurs de la nuit, ni les flèches qui voltigent le jour, ni la peste qui
chemine dans l’ombre, ni l’épidémie qui exerce des ravages en plein
midi.
Aucun ennemi ne saura te circonvenir, ni aucun malfaiteur t’humilier
Ma bonté sera avec toi, et ceux qui te haïssent je les abattrai ».
18- Imaginez une colonne de Lumière qui descend sur vous de la tête aux
pieds et vous enveloppe.
19- Récitez maintenant, lentement et d’une voix grave (en traçant avec le
pouce droit, une croix sur le front aux endroits indiqués).
+ Elias + Elohim + Eloa + Leo + Ya + Eserchel + Atha Gabor Leolam
Adonaï + Shaddaï + Adonaï : Agios o Theos, Ischyros, Athanatos,
Eleison Imas : Sanctus Deus fortis, immortalis, adjuva me, (votre
prénom) famulum tuum indignum. Ab omni periculo, a morte aeterna
animae et corporis, ab insidiis inimicorum, visibilum sum invisibilum
eripe me. + Iod He Vau He + Omouzios + Eheiyeh + Alpha et Omega
+ Via, veritas et vita, mihi famulo tuo (votre prénom) salutaria sint
altissima tua nomina.
Dixit : + Hocest corpus meum ; dic : me amet et amore tuo majus erit
prodigium ; animae conversio et salvatio : pessimas potestates quae
contra me ruunt fortiter constringe.
In nomine + Patris + et Filii + et Spiritus Sancti. Amen.
20- Renouvelez l’encens (si besoin est) et passez les mains dans la fumée.
21- Saisissez-vous du poignard et pointez-le sur votre front. Laissez-le
ainsi quelques secondes en imaginant que la pointe aspire et déracine des
forces noires. Ceci fait, passez immédiatement la lame sur le cierge
d’autel du milieu (inutile de la chauffer) puis plongez-la dans l’eau puis
passez-la dans la fumée d’encens.
22- Recommencez cette opération sur chacun de vos centres dans l’ordre
(front, nuque, gorge, coeur, plexus solaire, hara, sexe).
23- Lecture du psaume 92 :
« Il est bon de louer l’Eternel !
Et de chanter à l’honneur de ton Nom, Très-Haut !
Il est bon d’annoncer, dès le matin, ta miséricorde
Et ta fidélité jusqu’au soir, et la nuit !
Sur la harpe à dix cordes, sur la lyre
Avec des chants accompagnés de cithare
Tes oeuvres, Seigneur, font mes délices.
Oui, les ouvrages de tes mains me transportent !
Que tes oeuvres sont magnifiques !
Seigneur ! Que tes pensées sont profondes !
L’homme stupide n’y connaît rien,
Et l’insensé ne saurait comprendre
Si les méchants poussaient comme l’herbe
Si les artisans du mal s’épanouissaient
Ils seraient destinés à une perte éternelle.
Tandis que Toi, Seigneur,
Tu es le Très-Haut éternellement ! »
24- Saisissez-vous du flacon d’huile et placez-en une goutte sur le pouce
droit. Imprégnez votre front en récitant :
« Seigneur notre Dieu, qui as dis par Ton saint Apôtre Jacques : «
Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les prêtres de
l’église et que les prêtres prient pour lui, lui faisant l’onction d’huile
au nom du Seigneur : et la prière de la foi sauvera le malade et le
Seigneur le relèvera ; et s’il a commis quelque péché, il lui sera
pardonné. »
Aussi selon cet enseignement, je m’impose l’huile, moi qui suis ton
serviteur (ou ta servante), guéris-moi par ta tendre miséricorde,
relève-moi de mes maux passés, présents et
à venir, afin que je loue en pleine santé dans ta sainte église, avec
Ton Père éternel et Ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant
et toujours et pour les siècles des siècles. Amen ».
25- Faites la même chose pour chaque centre (nuque, gorge, coeur, plexus
solaire, hara, sexe).
26- Posez le flacon d’huile et récitez bras écartés de chaque côté et
paumes des mains en l’air :
« Dieu, qui selon un ordre admirable répartis les services des anges
et des hommes, sois favorable, accorde-moi que ma vie sur la terre
soit protégée par ceux qui t’entourent sans cesse dans le ciel pour te
servir. Par Iéshouah notre Seigneur qui vis et règnes dans les siècles
des siècles. Amen.
Visites-moi, je t’en prie, Seigneur Iéshouah moi (votre prénom) qui
suis ton serviteur (ta servante) et repousse de moi tous les pièges de
l’ennemi. Que tes saints Anges habitent avec moi, qu’ils me gardent
dans la paix, et que ta bénédiction soit sans cesse sur moi. Par
Iéshouah Notre Seigneur. Amen.
Dieu, dans ton ineffable providence as daigné envoyer des anges
pour nous garder ; accorde à ceux qui te supplient d’être sous leur
constante protection, et de jouir de leur éternelle compagnie, par
Iéshouah Notre Seigneur. Amen.
27- Lecture du psaume 91.
« Celui qui demeure sous la sauvegarde du Très Haut, et s’abrite
sous la protection du Tout-Puissant, qu’il dise à l’Eternel : Tu es mon
refuge, ma citadelle, mon Dieu en qui je place la confiance.
Car c’est lui qui préserve du piège de l’oiseleur, de la maladie
meurtrière. Il te couvrira de ses plumes ; sous ses vastes ailes tu
trouveras refuge.
Sa bonté est un bouclier et une cuirasse. Tu n’auras à craindre, ni les
terreurs de la nuit, ni les flèches qui voltigent le jour, ni la peste qui
chemine dans l’ombre, ni l’épidémie qui exerce des ravages en plein
midi.
Aucun ennemi ne saura te circonvenir, ni aucun malfaiteur t’humilier
Ma bonté sera avec toi, et ceux qui te haïssent je les abattrai ».
28- Récitez une fois, à voix basse l’invocation :
«AOR MIKAEL ETEBOR ANATOR CREATOR.
AOR MIKAEL TETRATON ANATON CREATON.
AOR MIKAEL ANATERAM ETERNAM ANGELICAM ».
29- Puis à voix haute :
Saint Michel, dont le nom signifie qui est pareil à Dieu, toi dont la
puissance est redoutable, ô vainqueur de tous les dangers; je viens
m’abriter à l’ombre de tes ailes, espérant ta protection. Tu as reçu de
Dieu, ô brillant archange, le pouvoir de sauvegarder le genre humain,
la force de détruire Lucifer et ses armées; viens à notre secours, ô
Michel et garde moi de tout mal; éloigne de moi le péril qui
m’entoure ou veut m’entourer; donne à mon faible corps la ressource
de ta protection et l’appui de ton bras puissant, saint Michel. Dieu t’a
nommé chef de la milice des cieux, il a donné à ton nom un pouvoir
semblable au sien, une énergie pareille à sa gloire, car tu es le prince
des anges. Commande, ô Michel, à la terre pour qu’elle me soit un
bouclier, à l’eau pour qu’elle me devienne un rempart, à l’air pour
qu’il m’enveloppe d’un manteau et au feu, qu’il me soit une épée.
Amen
30- Lecture du psaume 30 :
« In te Domine speravi, non confundar in aeternum ; in justitia tua
libera me.
Inclina ad me aurem tuam, accelera ut eruas me.
Esto mihi in Deum protectorem, et in domum refugii ; ut salvum me
facias.
Quoniam fortitudo mea, et refugium meum est tu ; et propter nomem
tuum deduces me, et enutries me.
Educes me de laqueo hoc, quem absconderunt mihi ; quoniam tu es
protector meus.
In manus tuas commendo spiritum meum ; redemisti me Domine
Deus veritatis.
Odisti observantes vanitates ; supervacue.
Ego autem in Domino speravi ; exultabo, et laetabor in misericordia
tua.
Quoniam respexisti humilitatem meam ; salvasti de necessitatibus
animam meam.
Nec conclusisti me in manibus inimici ; statuisti in loco spatioso
pedes meos.
Miserere mei Domine, quoniam tribulor ; conturbatus est in ira
oculus meus, anima mea, et venter meus.
Quoniam defecit in dolore vita mea ; et anni mei in gemitibus.
Infirmata est in paupertate virtus mea ; et ossa mea conturbata sunt.
Super omnes inimicos meos factus sum opprobrium et vicinis meis
valde ; et timor notis meis.
Qui videbant me, foras fugerunt a me ; oblivioni datus sum tamquam
mortuus a carde.
Factus sum tamquam vas perditum ; quoniam audivi vituperationem
multorum commorantium in circuitu.
In eo dum convenirent simul adversum me ; accipere animam meam
consiliati sunt.
Ego autem in te speravi Domine ; dixi, Deus meus es tu, in manibus
tuis sortes meae.
Eripe me de manu inimicorum meorum ; et a persequentibus me.
Illustra faciem tuam super servum tuum, salvum me fac in
misericordia tua ; Domine non confundar, quoniam invocavi te.
Erubescant impii, et deducantur in infernum ; muta fiant labia dolosa.
Quae loquuntur adversus justum iniquitatem ; in superbia et in
abusione.
Quam magna multitudo dulcedinis tuae Domine ; quam abscondisti
timentibus te.
Perfecti eis, qui sperant in te ; in conspectu filiorum hominum.
Abscondes eos in abscondito faciei tuae a conturbatione hominum.
Proteges eos in tabernaculo tuo ; a contradictione linguarum.
Benedictus Dominus ; quoniam mirificavit misericordiam suam mihi
in civitate munita.
Ego autem dixi in excessu mentis meae ; projectus sum a facie
oculorum tuorum.
Ideo exaudisti vocem orationis meae ; dum clamarem ad te.
Diligite Dominum omnes sancti ejus ; quoniam veritatem requiret
Dominus, rt retribuet abundanter facientibus superbiam.
Viriliter agite, et confortetur cor vestrum ; omnes qui speratis in
Domino.
Gloria Patri.
31- Lorsqu’elle est indiquée, tracez avec le poignard une grande croix au
nord en disant :
Que la bénédiction + de Dieu, Père ; Fils et Saint-Esprit descende sur
moi et y demeure toujours. Amen.
Refaites la même chose à l’est, au sud, à l’ouest
Le rituel est terminé.

sunny sunny sunny
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Impressionnant !

Message  Invité le Sam 8 Jan - 15:19

Rien qu'à la lecture, il dissout les larves...

Merci

farao

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un petit "Add-ons" !

Message  Dhyân le Dim 9 Jan - 6:36

Un petit "Add-ons" after : "You smell like a flower !"
http://www.dailymotion.com/video/x2shw2_elie-kakou-plouf-la-pub_fun

Bon après c'est du solide et du sérieux ! LOL

Formules rituelles pour rompre un ou des liens occultes
Remplacez la partie 27 (lecture du psaume 91) par l’une ou l’autre
formule qui sera adaptée à votre besoin.

Première formule :
Pour rompre tout lien occulte avec une organisation magique (ou pas),
une secte, un ordre, un culte voué à une entité, briser l’ascendant
maléfique d’une autre personne sur vous, anéantir une emprise, bannir
une initiation qui maintenant ne vous convient plus, vous libérer d'un
égrégore, etc.

Récitez bras croisés sur la poitrine, (peu importe gauche ou droit) :
« Père céleste, si dans mon ignorance j’ai cru, étudié, pratiqué quoi
que ce soit qui te déplaise ou soit contraire à Ta Parole, je le regrette
sincèrement ; si j’ai accepté d’utiliser des objets, de dire et de faire
pour me protéger, réussir etc. (dites ce que vous avez fait) je le
confesse et le regrette. Je demande ton pardon d’avoir eu des liens
et cherché secours auprès de (citez).
Je renonce à (dites ce à quoi vous renoncez) dans et par le Nom
Saint et Puissant de Iéshouah Notre Seigneur.
Esprit de (citez) je te lie sous le sang glorieux du Seigneur Iéshouah
et je te chasse à jamais et pour toujours. Amen. Amen. Amen. »
Récitez maintenant, lentement et d’une voix grave (en traçant avec le pouce
droit, une croix sur le front aux endroits indiqués).
+ Elias + Elohim + Eloa + Leo + Ya + Eserchel + Atha Gabor Leolam
Adonaï + Shaddaï + Adonaï : Agios o Theos, Ischyros, Athanatos,
Eleison Imas : Sanctus Deus fortis, immortalis, adjuva me, (votre
prénom) famulum tuum indignum. Ab omni periculo, a morte aeterna
animae et corporis, ab insidiis inimicorum, visibilum sum invisibilum
eripe me. + Iod He Vau He + Omouzios + Eheiyeh + Alpha et Omega
+ Via, veritas et vita, mihi famulo tuo (votre prénom) salutaria sint
altissima tua nomina.
Dixit : + Hocest corpus meum ; dic : me amet et amore tuo majus erit
prodigium ; animae conversio et salvatio : pessimas potestates quae
contra me ruunt fortiter constringe.
In nomine + Patris + et Filii + et Spiritus Sancti. Amen.
« Devant les difficultés et les obstacles qui se dressent sur mon
chemin, c’est vers Toi, Mon Dieu, que je me tourne, comme un
pécheur repentant ; du fond de ma détresse, je crierai vers toi, tu
m’entendras et tu me sauveras.
Tu me dis Seigneur : Ne crains pas, ne t’effraie pas devant cette foule
immense ; ce combat n’est pas le tien, mais celui de Dieu. Merci
Seigneur de combattre pour moi dans cette situation difficile et de
me donner la pleine victoire pour la gloire de Ton Nom Très Saint.
Avec Toi je force l’enceinte, avec mon Dieu je saute la muraille. Je
vivrai toujours dans ta louange. Amen. »

Deuxième formule :
Pour se délivrer de ses propres erreurs en magie et qui « collent » encore
à la peau, (influences d’évocations passées, spiritisme, expériences
traumatisantes, incorporations passagères, mauvaises manoeuvres, etc.)

Récitez bras croisés sur la poitrine, (peu importe gauche ou droit) :
« Père céleste, je confesse devant Toi que j’ai pratiqué (citez les
pratiques). Je reconnais que ces choses sont une abomination pour
Toi, des choses que tu détestes. Je te demande humblement de me
pardonner et de chasser de ma vie tout démon qui aurait pu y entrer
à la suite de mes actions, de me purifier de mes fautes et de fermer
pour toujours ces portes d’entrée, par le précieux sang de Notre
Seigneur Christ. Amen. Amen. Amen. »
Récitez maintenant, lentement et d’une voix grave (en traçant avec le pouce
droit, une croix sur le front aux endroits indiqués).
+ Elias + Elohim + Eloa + Leo + Ya + Eserchel + Atha Gabor Leolam
Adonaï + Shaddaï + Adonaï : Agios o Theos, Ischyros, Athanatos,
Eleison Imas : Sanctus Deus fortis, immortalis, adjuva me, (votre
prénom) famulum tuum indignum. Ab omni periculo, a morte aeterna
animae et corporis, ab insidiis inimicorum, visibilum sum invisibilum
eripe me. + Iod He Vau He + Omouzios + Eheiyeh + Alpha et Omega
+ Via, veritas et vita, mihi famulo tuo (votre prénom) salutaria sint
altissima tua nomina.
Dixit : + Hocest corpus meum ; dic : me amet et amore tuo majus erit
prodigium ; animae conversio et salvatio : pessimas potestates quae
contra me ruunt fortiter constringe.
In nomine + Patris + et Filii + et Spiritus Sancti. Amen.
« Devant les difficultés et les obstacles qui se dressent sur mon
chemin, c’est vers Toi, Mon Dieu, que je me tourne, comme un
pécheur repentant ; du fond de ma détresse, je crierai vers toi, tu
m’entendras et tu me sauveras.
Tu me dis Seigneur : Ne crains pas, ne t’effraie pas devant cette foule
immense ; ce combat n’est pas le tien, mais celui de Dieu. Merci
Seigneur de combattre pour moi dans cette situation difficile et de
me donner la pleine victoire pour la gloire de Ton Nom Très Saint.
Avec Toi je force l’enceinte, avec mon Dieu je saute la muraille. Je
vivrai toujours dans ta louange. Amen. »
Et continuez le rituel tel qu’il est jusqu’à la fin.
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Important !

Message  Dhyân le Dim 9 Jan - 6:55

Ne pas oublier :
Le rituel terminé, laissez les bougies se consumer jusqu’à la fin, enterrez le
poignard dans une bonne couche de sel, vous le récupèrerez deux jours plus
tard, le rincerez à l’eau consacrée et le sècherez avec un linge de coton
blanc. Le sel sera jeté dans les toilettes.
L’eau, quant à elle sera placée (avec les fleurs de lavande), pendant
précisément sept jours pleins (jour et nuit) sous votre lit. Au bout de ce
temps, vous la jetterez sur la terre.

A ce point de notre travail, je ne puis vous dire que deux choses : Allez-en
paix et soyez heureux !
Quelques personnes qui ont mis en oeuvre ce rituel m’ont fait part des effets
bénéfiques qu’elles ont immédiatement ressenties en elles et dans leur
ambiance de vie. Si vous le souhaitez, tenez-moi informé de vos résultats. (Roger Gascon)
Source :
R.Gascon vous pouvez visiter son excellent site pleins de ressources http://www.dossiers-esoterisme.com/

ps : Avec toutes ces ressources, attention à ne pas vous éparpiller dans des pratiques qui ne correspondent pas à votre nature...
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 45
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

La seconde formule

Message  Invité le Dim 9 Jan - 7:08

Peut parfaitement convenir aux personnes qui ont "joué" avec un Oui-Ja, écriture automatique...

A conserver précieusement Smile

farao

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Puissant rituel d'auto-désenvoutement

Message  Invité le Mer 31 Oct - 12:51

une petite question: Que faire alors dans le cas où l'on subit les attaques de personnes malveillantes?
merci d'avance pour votre aide :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Puissant rituel d'auto-désenvoutement

Message  Invité le Mer 31 Oct - 13:51

Tout dépend des attaques... non ?

Je trouve la prière très longue, comment poser l'intention et se concentrer autant sur cette prière à ré?"
De plus, si 300 personens font cette prière cela ne la charge t elle pas d'une certaine manière comme un symbole ? Et si c'est le cas et que sur ces 300 personnes la moitié ne pose pas les bonnes intention, cela ne pollue t il pas la prière... ?

Je précise, ce sont des questions personnelles que je me pose assez souvent lorsque je fais face à ce genre de rituels. D'autant plus que le désenvoutement ou auto desenvoutement est souvent voir trop teinté des peurs qui s'y relient


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Puissant rituel d'auto-désenvoutement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum