Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un point de vue concernant les echecs sur la voie Bardon.

Message  Arathos le Sam 30 Mar - 16:42

De tout ce que j'ai lu ici, avec un vif intêret ,c'est le point de vue d'Artisan envers lequel je me sens le plus en affinité.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J'ai remis "moi aussi" comme d'autres, et je pense qu'il faut le faire ,la méthode de F.Bardon en question...
j'ai appris énormément de choses sur les savoirs faire et leurs variantes techniques.
Devant certains echecs reccurrents
Je me suis remis en question encore et encore.
Aujourd'hui je le confesse;
Le mobile initial , quand j'ai commencé avec Zèle et orgueil, cette voie Hermetique particulière, n'était pas exempt d'un besoin de briller quelque part...donc d'en tirer profit d'une façon subtile.
Forcément ,un certain besoin de reconnaissance allait parasiter l'ouvrier et son ouvrage.
La sincérité et un desir de vouloir bien faire pour aider les autres sont une aide précieuse et cette affirmative un peu crâneuse fut bien des fois mises au pied du mur.
c'est comme si la vie disait<<Vraiment ? tu veux aider les autres? hé bien voyons >>
Je ne suis pas humble au sens commun du terme , car je possede une grande energie à avancer par mes propres forces ce qui me rend un peu "arrogant"...
La volonté personnelle peut être une cause de chute spirituelle aussi.

Ce qui m'a aidé ou sauvé peut être, c'est cette sincerité envers moi même qui consiste à ne pas hesiter à sacrifier mon amour propre, une sorte de narcissisme en fait, pour avancer vers plus de Vérité et de Lumiere.
--------- La voie Bardon apres 20 ans pratiquement que je l'arpente, je la découvre encore nouvelle en ses premiers degrés que je reprends regulierement comme on reprend de temps en temps le travail des postures de bases en Karaté-do.
Cette approche est essentiellement basée sur le travail de la volonté .
Cette methodologie ouvre les portes initiatiques de la problèmatique de l'utilisation, de la legitimité et de la transmutation de la volonté personnelle en quelque chose de superieur ,sans l'annihiler pendant le processus.(ce qui est la difference d'approche majeure comparée à celle de la la voie Mystico-religieuse)
Il faut de la matiere premiere, de la matiere brute, une pierre angulaire au grand'oeuvre.
sur la voie Bardon c'est la volonté, mais il va s'agir de la purifier par l'entrainement.
----------
La voie Bardon n'est pas une ecole basée sur la dévotion, bien que cela soit une aide, mais ne pourra pas mener à terme le postulant.
- La voie Bardon n'est pas une école basée,quant à la pratique proposée,sur l'intelligence.
Bien qu'en Hermetisme ,l'erudition , l'analyse logique ,l'intellect affûté et le discernement soient un plus, cela n'y suffit pas.
----
La Volonté est le Feu secret de cette voie.
Ce qu'il s'agit de trouver c'est la volonté sur-humaine, pas celle d'un surhomme cependant...
Tout un chemin initiatique,est à faire sous cette banniere hermetique bardonienne,particulierement ascetique.
Bien qu'il faille les faire et les réaliser, Le but final n'est pas de"réussir" les exercices!
d'ailleurs l'equilibre élémental et le jeu de la conscience étant toujours impermanents , la maitrise d'hier ne sera pas celle de demain comme tout vrai pratiquant le constate.
L'Apreté des exercices necessite l'intervention , le developpement puis le deploiement et enfin la réalisation du Vouloir.
En passant je ferai remarquer que la bande zodiacale des 360 degrés symboliques de la conscience , commence au signe du Bêlier et chaque interressé, fera les recherches subséquentes pour voir les energies portées par ce signe.
-----------------
Tout recommencer sur la voie Bardon si l'edifice chancelle ou si les fruits menacent de pourrir, necessite abnégation, sincérité, et Foi...
C'est souvent par decouragement et aussi sans doute par incompréhension de ce qu'est le temps de l'incarnation ,qu'on n'ose tout refaire... aussi par dépit commencera -t'on à être aigri...
mais c'est "Etre" qui compte ,nous rappellerons nous .
-----------
Bon autre chose.
Notre mental humain, est en etroite correspondance "sympathique"avec la sphere kabbalistique de Mercure et l'aide arrivera sur le chemin initiatique de la voie Bardonienne sous forme d'inspiration seulement au moment opportun .
(En particulier par l'ange "NITH-AIAH" qui en est le protecteur.)
Quand le discernement levera l'obstacle avec une lucidité que seule permet la nudité et la vérité crûe du face à soi, le prochain pas à faire ou à refaire , ce qui figure aussi une progression!
sera entrevu.
Donc c'est normal qu'on baisse les bras de temps en temps , c'est reprendre le travail , encore et encore, sans rien lacher ,qui compte.
--------------
Les gens volontaires sont rarement patients, on comprendra pourquoi ...mais on peut acquerir une stabilité équivalente typique aux temperaments sus mentionnés,par un chemin propre;
ceci est nommé ; La Pugnacité...la Tenacité.
Bien à vous.
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

un avis .

Message  Arathos le Sam 17 Aoû - 10:37

Sur ce chemin (très pragmatique et essentiellement empirique)nous nous prenons souvent trop la tête dans le contrôle... ce qui durcit le mental de surface.
La principale cause d'echec, selon l'experience que j'en ai,  est que le premier degré est trop vite "bouffé"...dépassé et donc pas intégré à fond *.
On croit que "c'est bon j'ai vu!king " mais non on a juste entr'apperçu !Neutral 
On doit vraiment avoir acquis ce detachement envers les pensées qui naissent et disparaissent.
On doit être devenu capable de le faire  sans y mettre de tonalité emotionnelle (= attachement )
Si ce n'est pas "validé" en ce sens qu'on est capable "à volonté" de prendre de la distance sur le champ au sujet du train train cerebral,
que le mental n'est pas pour ainsi dire dompté , chevauché, ni en partie calmé ...
si le mental est toujours agité ,
alors c'est que le degré un est : "foiré" et en cela reside la cause persistante de nos projections idéales quant à notre état de futur" mage" esperera t'on et supputera t'on ...
De fait , de part ce centrage "raté", l'interiorité, l'individualité qui profondément est  "presence" est toujours enfouie sous les gravats de la mémoire passée  et des projections futures.
Cette Presence ,à soi et en soi, et si importante pour la suite, qu'elle est travaillée des le  degré 1 lors du deuxieme exercice.
Dans cet état de "presence" les exercices sont plus aisés car on ne calcule rien...
La selection naturelle sur ce chemin vient sans doute par le test de la volonté.
Arrivera t'elle , malgré les obstacles, à rester farouchement déterminée ?
Donc ...
Parfois, il faut avoir l'humilité de recommencer,si les fondations  auto satisfaisantes initialement, s'avèrent par la suite , trop  fragiles à supporter le poids de l'edifice en construction...
------------------
*Le CVIM demarre là ou s'arrête là.


Dernière édition par Arathos le Sam 17 Aoû - 10:45, édité 2 fois (Raison : ns doueet par uen sorte)

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Sam 17 Aoû - 13:45

Cher tous,

J'espère que vous avez profité / profitez toujours du beau temps et des vacances.

Pour moi, pour l'être humain, c'est le mental qui est un gros problème, dans le sens où il masque la vérité, et il masque beaucoup de choses à son oeil intérieur.

Je m'explique : les humanités d'avant avaient le mental moins développé, leur conscience était donc plus concentrée sur l'oeil intérieur, et les vérités leur apparaissaient facilement.

L' humain de notre niveau d'évolution , veut tout comprendre et tout disséquer avec son mental, toute son énergie est concentrée sur son mental et ses pensées, et il voit la vérité à travers un prisme mental : il n'y a plus vraiment d'énergie ni de conscience qui irrigue son oeil intérieur.

Or les vérités ne peuvent êtres vues qu'avec l'oeil intérieur, et on ne peut pas les décrire avec le mental. Le mental est certes un outil intéressant pour orienter, guider, encourager le chercheur sérieux et sincère, mais rien ne remplace la vision par un sens subtil supérieur: on a souvent dit que l'intellect est incapable de décrire les choses de l'esprit.

Reflechissez y : essayez de décrire le goût de certains bonbons acidulés / sucrés/ avec multiples goûts : comment décrire la sensation? chaque personne la décrira différemment : ce qu'il faut c'est goûter soi même, et on goute avec la langue, pas avec le mental.

De même les choses spirituelles se goutent avec le sens spirituel adéquat, et non avec un mental qui ne capte rien.

Cette démarche est source de pertes de repères pour l'humain actuel, car il est habitué à se mouvoir et a utiliser son mental, mais il est perdu lorsqu'il s'agit d'utiliser d'autres sens subtils, tout simplement parce qu'il ne les utilise plus.

Arathos a écrit:Dans cet état de "presence" les exercices sont plus aisés car on ne calcule rien...
La selection naturelle sur ce chemin vient sans doute par le test de la volonté.
Je suis d'accord avec toi, c'est pour cela que je pense que tous ces textes bouddhiques qui parlent d'éveil sont si utiles pour ceux qui sont familiers de l'entraînement de Franz Bardon : cette partie qui traite de l'esprit bouddhique décrit d'une autre façon ce qui est expliqué chez Bardon, et cela permettra de donner d'autres repères à ceux qui ont du mal à percevoir les choses. Il est vrai que l'enseignement de Bardon n'est pas écrit totalement en clair, de sorte que certains secrets ne tombent pas trop facilement dans de mauvaises mains

Arathos a écrit:...
La selection naturelle sur ce chemin vient sans doute par le test de la volonté.
Le problème des mots et de l'intellect est que tout dépend ce que l'on met dans le mot "volonté". Quand je vais dans les sphères spirituelles, ce qui me frappe le plus, bien plus que la vibration de pouvoir ou de volonté, c'est une sorte de vibration de pureté, ou d'Amour. Ce qui me frappe là bas, c'est l'Amour.

Pour le dire simplement, plus on va dans des sphères spirituelles élevées, plus on ressent une vibration de pureté, d'Amour, et d'absolu / et de manque de personnalité : si on monte très haut, on finit par basculer dans cet Amour et cette présence absolue, on perd tout intérêt pour le monde matériel, et on est dans un état absolu de conscience présente mais qui paradoxalement ne se connaît pas soi même (et elle s'en moque d'ailleurs, au contraîre de notre mental qui panique pour un rien). On est dans l'éternité.

Plus on décend dans les sphères inférieures, et plus on est dans le sentiment de soi-conscience, d'exister en tant qu'être individualisé, puis plus on descend et ça devient de l'égoïsme, de l'intéressement, puis de la haine, l'envie de s'agripper aux objets de désir : d'une certaine façon il y a un parallèle avec la "saisie" de certains enseignements bouddhiques.


Ce que j'ai constaté, c'est que ceux qui avaient du succès avec leur entrainement magique avaient dans leurs corps psychique une vibration de pureté, d'amour qui correspond aux plans supérieurs.

Ceux qui avaient de la malchance dans leur entrainement magique, avaient un fort sentiment de "personnalité", se soi conscience et de l'intérêt personnel, dans leurs corps psychiques, avec une dominante mentale forte : c'était des gens adorables et sincères, mais tant que les corps psychiques vibrent ainsi, il sont trop "lourds" pour capter les vibrations et les impressions de certains plans supérieurs.

Pour ces gens là, c'est généralement la souffrance qui amène, après un cycle de souffrance, une vibration plus subtile et moins égoîste dans les corps psychiques et après le succès arrive peu à peu dans leur pratique magique.

Il est étrange de constater, que compte tenu du développement actuel de notre humanité, c'est la souffrance qui fait évoluer : en vérité, pour moi, sans la souffrance, la conscience actuelle s'endormirait. C'est triste à dire, mais c'est la souffrance actuellement, qui empêche que l'être humain s'endorme : parce qu'il souffre, l'être humain cherche une solution à ses problèmes, et cette recherche intense et sincère (sincère car on souffre) permet à cette conscience d'avancer.

Pour faire disparaître la souffrance, il faudrait que les êtres humains aient envie d'avancer par Amour (des autres, du bien, ou de l'amélioration de soi même tout simplement)

Mais comme les êtres humains n'ont pas encore cet Amour en eux, c'est temporairement la souffrance qui karmiquement se met en marche pour les forcer à avancer.

Il n'y a aucune injustice, c'est juste que nous, sur terre, sommes des retardataires : nous nous sommes un peu égarés dans la poursuite exclusive de nos intérêts personnels, c'est une conséquences des mauvais comportements que nous avons eu du temps de l'Atlantide...

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  fluorikar le Dim 18 Aoû - 18:01

Merci pour ces lumières !
Pour la personnalité, je me demandais si il pouvait aussi
exister de la personnalité artistique mais sans ego.
Une certaine façon de donner vie au forme tout en
étant libre d'elles.
Ou encore, le fait de ne pas s'accrocher à la personnalité
peu entraîner encore plus d'originalité?
avatar
fluorikar

Messages : 752
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

ego -logique

Message  Arathos le Dim 18 Aoû - 20:32

avoir un ego fort , pas au sens d'egocentrisme forcené, centré sur la jouissance égoiste des desirs du petit "moi-je" mais au sens de conscience individuelle trempée, est la sauvegarde salutaire du tempérament artistique,cela le limite psychiquement,  et, sans doute ,comme disait C.G.Jung "le moi doit être fort pour pouvoir integrer sans dommage la part d'ombre... de  la psyché".
L'intuition "au sens theosophique(=au dessus du mental) cette fois, est la source de l'originalité en ART.
A la difference de la voie de la Sainteté , l'égo ordinaire, fait partie du voyage sur une voie initiatique.*
L'ego ordinaire est comme un petit point de concience de soi auquel on s'accroche.
 Un point  comme celui de l'impact premier du galet lancé dans un lac...
Au fur et à mesure  ,comme  les cercles  concentriques de l'onde se propagent , la conscience de soi s'elargit toujours plus et envahit tout le Lac.(et tout le reste...pourtant initialement tout demarre au premier impact du galet comme à celui du petit "moi"Smile )
Dans l'instant de l'acte créateur ,l'ego est absent*...; il tire les couvertures  à lui, aprés coup:)
 ---------------------------------------------------------------------
*Un égo sain ,plus  la vibration de l'âme= Personnalité vraie.Smile 


*C'est pourquoi L'art est une voie majeure d'expression de la spiritualité.

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 0:52

selon moi et mon ressenti profond, nous sommes des égos incarnés. Il est primordial là encore de saisir le cheminement de pensée de l'âme. Parce que lorsque vous partez régression que vous en faites délibérément le choix.

il est bien d'en avoir saisi le concept : chaque but d'incarnation raté ou faiblement atteint est un échec cinglant pour l'âme, une souffrance et des formes pensées supplémentaire à expulsé.
Chaque vie où les choix originels ont été sabotés ou pire encore oubliés relève d'une mise à mort énergétique pour elle.
Car l'âme durant les incarnations avortées, s'amenuise, perd de sa force, et de sa vitalité, et de sa foi divine face en ça propre nature et la vie en elle même

L'âme vit les incarnations de l'égo uniquement en tant qu'énergie. sur se point je pense ne pas me trompé.
L'âme est énergie. En aucun cas matérielle, tangible, concrète. Cela peut semblez une évidence mais.
Avez-vous réfléchi aux conséquences pour ce qui n'est qu'énergie pour l'ego qui va on ne sais où .

L'égo prime sur l'âme dans l'incarnation. Il peut amener l'âme vers des choix radicaux, totalement opposés à sa réalité habituelle. L'égo peut détruire l'âme ou au contraire l'illuminer d'une force et d'une puissance inattendue.
L'égo dans se qu'il est représenté dans notre société de consommation, et même dans des spiritualités genre new âge, représenté dans une connotation négative,parce qu'il est notre guide de l'âme et ça force divine. Bien nicher dans notre 3em chakras, le chakras solaire

Selon moi, moins l'âme s'incarne, moins elle a de force. Plus l'égo s'incarne et "s'autonomise", plus il devient l'âme. Cette relation évoque assez les premier et septième chakras quand l'un rejoint l'autre, quand au final, il y a renversement, retournement.

Une fois l'égo solide, qu'il existe à plein et sait agir dans la matière avec vigueur, il transmet à l'âme beaucoup de puissance.

Autre chose, l'égo est directement relié au KA. Le KA est fondamental dans la vie de l'âme. Le KA peut vivre sans âme. L'âme sans Ka est en perdition. C'est aussi simple que cela. Le Ka est la somme de toutes nos vies, de toutes nos impressions, émotions, engagements et sentiments.

Malheureusement, beaucoup d'enseignements beaux et précieux nés sur le continent indien, anciennement capitale de l'Atlantide, ont été dévoyés et surtout appliqués de façon à briser l'égo.

Si le petit mental doit être tenu puis absorbé par Kundalini, il va sans dire que le "grand mental", celui de l'âme, ne doit jamais l'être, car cela revient à saccager le pilier de l'Air. Le Mental doit être au service de l'âme, de notre progression vers cette ascension.

Oui, il serait bien de mettre fin à la jalousie et à la compétition stérile et avide, aux disputes et rancunes inutiles. Car cela montre à quelle point nous pouvons encore être puérile.
Nous nous devons donc d'être vigilant sur les termes employés lorsque l'on parle de "mental". Car le Mental est à la fois "petit" et "grand".

Ce n'est qu'une fois Kundalini ascensionnée au 7e chakra, que ce petit mental est totalement annihilé. Il est une somme de préfabrications, de tabous, de préjugés qui nous enferment et nous garrotent constamment. Cet aspect-là freine également le Mental "supérieur". Tous ces mots sont connotés d'une dualité pesante, mais il ne peut en être autrement pour l'instant, dans ce monde méphitique où nous pataugeons.

Pour autant, considérer le mental humain responsable de tout revient à considérer l'âme coupable de tout.
Le Mental est iindispensable à la compréhension et à l'intégration de la connaissance
La connaissance efface le karma.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 6:51

Merci orne .Ce que tu a ecri est bien loin des discours habituels qui sont  peut être LA PRINCIPALE raison à l'échec de la méthode Bardon



Je note bien que :
"Le Mental est iindispensable à la compréhension et à l'intégration de la connaissance
La connaissance efface le karma."
Rajoutons que pour passé  
il ne faut pas oublié notre pièce pour Chiron .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Et Basta ! le Lun 19 Aoû - 13:22


"Pour Charon."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charon_%28mythologie%29

Chiron : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiron_%28mythologie%29

Désolé d'être un affreux coupeur de cheveux en quatre.






Et Basta !

Messages : 1043
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 14:13

J'ai lu avec grand intérêt vos posts et en relisant certains passage du cvim j'ai pour ma part le sentiment que Bardon insiste doucement mais surement sur le fait que cette méthode se "colle" très bien à tout système (sans syncrétisme ou autre atteinte à la diversité des courants de pensées) sans compter sur la nécessité de l'éthique et de la transformation du caractère.
Pour ma part, pour avoir cru réussir des exercices et commençant à comprendre ce que signifie réellement transformer son caractère j'ai le sentiment que c'est la clef de lecture du cvim.
Mais bon je ne sais rien des degrés supérieurs au cinquième (et encore je croyais les avoir réussis ces premiers degrés, c'te blague Rolling Eyes ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Yes Adahn.

Message  Arathos le Lun 19 Aoû - 15:07

Code:
transformer son caractère j'ai le sentiment que c'est la clef de lecture du cvim.
Yes , c'est aussi la clé pour le pratiquer avec succés car  "tel quel" on est rarement "tout bien comme il faut pour reussir sans obstacle".Smile 
Sauf si on considere que la transformation de notre caractere est un succés!
Beaucoup disent  avoir atteint le cinquieme degré mais leur mental tourne à fond de train encore...
perso ;comme toi j'ai réévalué mes progrès à la baisse et sans pression avec plus de maturité ce fût un vrai bonheur!
Se dire que; quelqu'obstacle que l'on puisse rencontrer;  on ne lachera pas !
est une clé du succés sur le cvim,  j'en suis sûr !
car , cela m'a servi plus d'une fois.Smile
Faire Fi du temps que cela prendra.
Etre simplement heureux de pratiquer .
Bon courage et franc succes l'ami car tu es honnete!Wink

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Mar 20 Aoû - 9:08

Merci Arathos, un compliment çà fait du bien Very Happy 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Dim 22 Sep - 17:54

Cher tous,


transformer son caractère j'ai le sentiment que c'est la clef de lecture du cvim.
C'est tout à fait ça, accepter de se changer soi-même, et puis faire son maximum pour rendre service aux autres, ce sont des choses qui déclenchent les progrès.

Les exercices spirituels sont moins difficiles dans l'absolu que le laisse supposer la lecture des sites internet et des forums : ce qui crée tous ces blocages, se sont le déséquilibre dans les corps astral et le fait que la recherche spirituelle est subtilement majoritairement dirigée vers notre intérêt personnel.

Plus on tend à a avoir un corps astral équilibré et plus on tend vers un service désintéressé et plus les facultés et les exercices se réussissent facilement alors que parfois on pouvait avoir bloqué sur une même chose pendant 10-15 ans...

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Salut Artisan, mon ami.

Message  Arathos le Dim 22 Sep - 19:18

Code:
Plus on tend à a avoir un corps astral équilibré et plus on tend vers un service désintéressé et plus les facultés et les exercices se réussissent facilement alors que parfois on pouvait avoir bloqué sur une même chose pendant 10-15 ans...
je ne peux qu'acquiescer, car ce fût vrai pour moi dans l'experience Smile

_________________
ni dieux ....ni maitres...
...Aham asmi...
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Mer 2 Oct - 12:15

Salut à toi mon Ami, Arathos...Very Happy 

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Hélionyme le Mer 2 Oct - 14:19

Bonjour,

Les exercices spirituels sont moins difficiles dans l'absolu que le laisse supposer la lecture des sites internet et des forums : ce qui crée tous ces blocages, se sont le déséquilibre dans les corps astral et le fait que la recherche spirituelle est subtilement majoritairement dirigée vers notre intérêt personnel.
Alors là les gars, je ne suis pas du tout d'accord avec vous. Oui pour transformer son caractère, non pour accepter benoitement un enseignement de manière sectaire alors même que des évidences, des témoignages récurrents nous incite au contraire à une remise en cause.
C'est bizarre que vous n'arriviez pas à "sortir de la boite" d'un enseignement quel qu'il soit et poser un regard critique sur sa nature en vous appuyant pas seulement sur votre expérience, mais aussi sur de nombreux retours d'expériences convergents. Eh oui, à défaut d'institution, le seul média où les pratiquants s'expriment de façon collective reste internet, alors pourquoi ne pas en tenir compte pour essayer de comprendre ce qui cloche ??

C'est aussi cela aiguiser son sens critique. Je ne peux pas oublier les propos d'un instructeur du Tchan, tout à fait transposable au cas présent (le nouvel enseignement Tchan étant par sa modalité de transmission assez proche du CVIM) :
Lorsqu'il y a ...[plusieurs années], un postulant se présentait au "monastère ouvert" de Kliang-Si, demandant à recevoir l'initiation Tchan, le grand maître Wou lui posait la question suivante : "Êtes-vous prêt à accepter pour vrai sans examen, ce que vous diront vos instructeurs ?" Si le candidat répondait : "Oui !", le Maître, avec douceur mais fermeté, l'invitait à se retirer, car "un aveugle volontaire ne peut espérer voir un jour la lumière" ....
Le problème actuel avec la méthode Bardon, c'est que son initiateur n'est plus. Donc le matériel n'est plus susceptible d'évoluer ou alors on prend ça comme une "Bible" : « Bardon a dit que... » et point, on s'en tient là, ça convient ou ne convient pas, mais il n'y a aucune remise en question autre que celle proposée par l'auteur (= celui qu'on a édifié au rang de gourou).

A mon avis, ces approches purement dogmatiques n'ont pas d'avenir car la fusion qui est train de s'opérer (et qui va se poursuivre) entre occultisme et scientisme les remplacera peu à peu.
avatar
Hélionyme

Messages : 202
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 46
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Jeu 3 Oct - 13:22

Coucou Hélionyme!

Je vais te répondre sur ton argumentation intellectuelle, puis je vais faire un commentaire sur la pratique magique elle même dans un deuxième temps.

A) l'argumentation intellectuelle:

Même si je comprends tout à fait ton point de vue, et je le respecte, les premiers arguments que tu as donnés ne me paraissent pas probants pour les raisons qui suivent :

- A la difficulté et le côté élitiste d'un enseignement ne peut prouver qu'il est défectueux:

Très rapidement, afin de ne pas fatiguer ceux qui nous lisent, on pourait faire le même reproche aux classes de mathématiques supérieures françaises, et étendre le raisonnements au concours. Les "prépas" posent les mêmes problèmes. il y a "beaucoup d'appelés et peu d'élus". Pourtant, cet enseignement sélectif est considéré comme "un système d'excellence que le monde entier nous envie". Je ne fais pas la publicité du système des "prépas", je tiens juste à préciser que le taux d'échec en lui même, est inhérent et normal dans un processus séléctif.  On ne peut pas dire d'un système selectif qu'il ne marche pas parcequ'il est ... séléctif! Les résultats ( une très grande séléction) sont inhérents à la structure même de l'enseignement : il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus.

- ceux qui s'expriment sur Internet ne sont pas révélateurs de l'ensemble du groupe de Disciples, c'est une minorité dont les envies et le point de vue sont montés en épingle artificiellement par le média :


Il faut se méfier des apparences données par l'Internet, et surtout ne pas croire que c'est "la vraie vie". Cette erreur est constamment effectuée en marketing. Très souvent, les chefs de produits ne s'intéressent qu'à ce qui se dit sur leur page facebook, ou au contact avec leur communauté : lorsqu'ils voient les résultats catastrophiques de leur politique marketing, ils comprennent que l'internaute actif ne représente parfois que 20% de la cible, et qu'il a ignoré ou incompris plus de 80% de son lectorat ou de ses clients. C'est le type d'erreur que l'on fait aussi en politique, si on ne sait pas ponderer d'un coefficient, l'influence et les activités des internautes.
En effet, les internautes actifs sont ce que l'on appelle une minorité visible & active : minorité, car la majorité des gens touchés par une activité n'a pas la tournure d'esprit qui porte au commentaire systématique sur Internet. Beaucoup même des gens portés à une recherche occulte, soit trouve ça puéril, soit parfois même hésite à poster ses commentaires pour des raisons karmiques ou tout simplement par peur d'envoyer les gens dans la mauvaise direction. Cette minorité  visible et active est parfois composée de personnes agissant avec plusieurs pseudos, qui pour certains ont une statégie de communication assez poussée. Enfin, nombreux dans cette minorité visible et active s'inscrivent, puis se désinscrivent avec émotion, non sans avoir déversé sur le net ce qu'ils avaient sur le coeur : c'est donc une démarche émotive qui a trait avec la souffrance et non la satisfaction. (bien que dans certains cas ce soit utile quand cette démarche révèle enfin avec des preuves des comportements négatifs, mais ça reste quand même une démarche émotive et assez tournée vers la personne qui le fait, moins vers le service.) Une étude marketing est même sortie récemment, qui prouvait que les commentaires négatifs, même faits par des "trolls", modifiaient profondément mais sans raison logique la lecture d'un message : "critiquez, critiquez, il en restera toujours quelque chose".

a cause de ce phénomène, la prestigieuse revue "popular science" a dû fermer ses commentaires, à cause du poids disproportionné que prenaient l'avis de gens ignorants, sur une science pourtant établie sur un protocole strict et une discipline précise. : Mais face à une horde de trolls internet, le doute persistera toujours dans la tête du lecteur moyen.

En conclusion : voilà le sous groupe de la minorité visible et active d'internet : ce sont des gens jeunes, qui n'hésitent pas à s'exprimer parfois avec violence, qui ont un trop plein émotionnel souvent à exprimer, et pour la plus part ce sont des gens qui viennent sur Internet chercher des réponses à leur question.

Je soutiens, comme on le voit dans le marketing, que la minorité visible qui s'exprime n'est pas l'ensemble de la cible à qui est destinée l'enseignement : il y a des gens en province, des gens qui sont restés au livre, des gens qui vivent dans des retraites, dans des communautés : chacun a sa pratique et tout le monde ne décide pas forcément et uniquement de communiquer sur internet où les échanges sont souvent haineux, peux amicaux et vulgaires! Pourquoi iraient ils sur un média qui les repoussent?

L'internet, c'est une minorité, qui parait artificiellement gonflée et dont l'importance est aussi artificielle. ça a d'ailleurs mené à la création du "community manager"...

B) La pratique magique:

Pour moi le livre de Bardon n'a pas vocation à créer facilement des Magiciens immatures, qui avec des "pouvoirs" feraient beaucoup de dégats.

Ma vision personnelle est que la "nature se protège elle même" et qu'elle voile les mystères à ceux qui ne sont pas prêts.

C'est le symbole de l'initiation : isis et le voile derrière elle.

Quand on n'est pas prêt, on ne voit pas ce que cache le voile : c'est tout.

Bardon a dit qu'il y aurait "beaucoup d'appelés mais peu d'élus", il a aussi dit paradoxalement que "n'importe quel humain sur la terre pouvait réussir cet enseignement". (Atteindre la Kabbale en une vie, et pour certains hauts états de réalisation, au minimum deux vies - mais il suffit pour les Internautes de savoir qu'ils peuvent atteindre la kabbale en une vie)

Bardon a maintes fois expliqué que l'Akasha masquerai les choses à celui qui n'est pas prêt.

Personnellement, j'ai tenu à rajouter le fait qu'il y a aussi un problème de jeunesse : il y a beaucoup d'internautes qui sont très jeunes, et qui, même s'ils ont les qualités pour réussir, doivent attendre un peu d'être plus matures. On ne peut pas donner un poste de directeur à un adolescent. De même un Magicien doit avoir une certaine maturité avant qu'on lui ouvre plus avant les portes de l'initiation : cette maturité passe parfois simplement par l'age et nos internautes doivent, à mon avis, apprendre la patience!

Ne pas comprendre cela, ce qui est la base du système de Bardon, et aussi la base de l'initiation dans la plus part des traditions, c'est faire preuve d'une sorte d'orgueil subtil, un manque d'humilité où c'est l'enseignement qui doit changer et non nous même! C'est un comble , mais c'est typique de notre mentalité occidentale et matérialiste d'enfant gâté autour de qui le monde tourne...

Mon avis personnel, mais qui n'engage que moi, est que c'est le déséquilibre des éléments qui empêche les exercices de fonctionner, et j'ai plusieurs exemples de personnes qui pourront témoigner que c'est bien ainsi. J'ai un de mes amis qui l'a vécu. Pourquoi n'est il pas allé sur Internet pour en parler? je ne sais pas, c'est pourtant un grand consommateur de lecture. Je peux lui demander de venir témoigner sur ce forum. Plus intéressant, j'aimerai qu'il nous explique pourquoi il n'a jamais ressenti le besoin de parler ici de ce qu'il a vécu, parce qu'il n'est pas le seul, et pourtant peu témoignent! Pourquoi? Peut être parcequ'ils pensent que la discussion sur Internet est du temps perdu? Je lui demanderai de bien vouloir partager avec nous. Lui et d'autres sont des exemples parfaits de gens qui vivent une vie et des resultats spirituels intenses et qui ne viennent jamais en parler. Peut être la loi du Silence? . Nous verrons bien ce qu'ils nous diront s'ils acceptent de faire quelques petits messages sur Internet.


C'est aussi cela aiguiser son sens critique. Je ne peux pas oublier les propos d'un instructeur du Tchan, tout à fait transposable au cas présent (le nouvel enseignement Tchan étant par sa modalité de transmission assez proche du CVIM) :
Mais dans le système de Bardon on part du principe qu'on ne croit pas forcément tout ce que le Maître dit, mais on va tester sa méthode sincèrement. Au bout d'un certain temps de pratique, chacun pourra donner un avis. Il y a des gens contents de la méthode et d'autres qui n'en sont pas content. Mais honnêtement il est impossible de donner un avis sur la méthode en fonction des résultats des étudiants, car c'est aux étudiants de fournir un travail pour réussir la méthode et non l'inverse.


Pour conclure, je pense que la Magie, est une science Sacrée, Secrète, et donc les Clés et l'Initiation sont bien gardées : par conséquent, il est normal qu'un très grand nombre de gens qui pratiquent subtilement pour les mauvaises raisons (même s'ils n'en sont pas conscients) éprouve des difficultés dans l'application de la méthode : "il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus" (Bardon).
Cependant, à mon avis personnel, ces gens là sont appelés à perséverer et à se remettre en question, car "Toute personne sur terre peut réussir pareil développement" (Bardon).

Mon point de vue (qui est aussi celui de Dieter Ruggeberg) est que les défauts du psychisme sont ce qui bloque la progression : ce n'est évidemment que mon avis, que j'ai le droit de donner comme tout le monde.  Je ne suis pas une sommité, je ne suis qu'un simple commentateur sur un site Internet, aussi c'est au lecteur, de se faire sa propre opinion, et dans son coeur d'adapter sa pratique afin de réussir son Initiation.

Bien à vous

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Jeu 10 Oct - 17:20

Bonjour,

Personnellement je penses qu'une partie de la vérité se trouve et dans le message d'Hélionyme et dans le message d'Artisan. Je voudrais donc essayer de montrer comment je vois le lien entre vos deux visions.

En effet, dans le système du CVIM, je penses que l'introspection possède une place très importante comme dans toute traditions. Mais en meme temps le CVIM n'est surement pas adapté à tout le monde.

Un membre, il y a déjà un bon moment, avait écrit une fois qu'il ou elle avait rencontré quelqu'un qui pratiqua pendant de longues années le CVIM, et qu'il en était arrivé à la conclusion que toutes ces années étaient des années perdues. Donc plusieurs cas de figure sont possibles ici. Soit la personne n'avait dès le départ pas le niveau de conscience requis pour commencer cette pratique, soit cette pratique n'était peut être pas du tout faite pour lui, ou alors encore n'était elle peut être plus adaptée au bou d'un certains moment (à cause de sa difficulté à s'introspecter ou tout autre chose). Et que peut être cette personne ci, en suivant sa "petite voix" intérieure (Coeur) plus tot, aurait elle pu optée pour un autre enseignement qui lui aurait été beaucoup plus bénéfique et adapté à sa structure du moment.

Car bon, je ne penses pas que le forcing absolue sur une voie particulière puisse déboucher pour autant le chemin au bou d'un moment, il faut certes travailler sur soi, apprendre à bien se connaitre, ce qui est ego et véritable nature etc... Mais il faut aussi je penses, écouter son fort intérieur pour déceler ce qui est approprié pour nous ou qui ne l'est pas.

Maintenant je ne penses pas qu'en ce qui concerne le CVIM il s'agisse d'un remaniement de certains exercices. L'enseignement est comme il est, c'est quelque part à prendre ou à laisser. Car jouer à de petits remaniements dans une structure qui est tout de meme assez complexe et carrée est un peu dangereux il me semble.

Pour ma part, d'après mon impression, le CVIM est peut être un bon enseignement pour ceux qui sont amenés à le suivre, mais il ne faut pas non plus abandonner tout son discernement à un quelconque maitre extérieur. Je penses qu'il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas uniquement des machines à pratiquer, mais que nous avons un Coeur et que nous sommes vivants et reliés à certaines informations intuitionnelles qui sont là aussi pour nous guider.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Ven 11 Oct - 21:55

Cher Himakto

Mais en meme temps le CVIM n'est surement pas adapté à tout le monde.
Non, bien sûr, le CVIM est assez élitiste. Il est destiné à des gens qui ont fait un certain chemin. En partant de l'hypothèse que c'est un bon enseignement, on part du principe que ceux qui n'ont pas pu le pratiquer dans cette vie, se verront offrir une occasion de le pratiquer plus sérieusement dans la prochaine.

elle avait rencontré quelqu'un qui pratiqua pendant de longues années le CVIM, et qu'il en était arrivé à la conclusion que toutes ces années étaient des années perdues.
il y a des gens qui pensent ça de leur couple, du diplôme qu'ils ont fait, ou de leur carrière. l'échec d'une personne est triste mais ne prouve rien. Finalement cette personne était peut être dans une période de découragement, on en sait rien, finalement elle est sûrement sortie de l'impasse spirituelle dans laquelle elle se trouvait. Le doute est une composante importante de l'initiation. Les moments difficiles proches de la dépression font aussi partie de l'initiation et de l'entraînement spirituel.

Car bon, je ne penses pas que le forcing absolue sur une voie particulière puisse déboucher pour autant le chemin au bou d'un moment,
Tout à fait. Il n'y a pas de "meilleur" chemin. Il n'y a que des coeurs qui sont "meilleurs" que d'autres. Chaque enseignement clame haut et fort qu'il est le meilleur. Celui qui est prêt amène à lui les enseignements qu'il lui faut. Il ne faut pas oublier que des entités des plans occultes ont beaucoup d'enseignements à donner, et que donc cette "gueguerre" du meilleur écrit est à mon avis personnel une erreur de compréhension totale de ce qu'est l'occultisme. Les livres ne sont que des points de DEPART et non des points d'arrivée. Ils sont supposés nous aider à atteindre les sphères supérieures où se passent les "choses sérieuses".

Maintenant je ne penses pas qu'en ce qui concerne le CVIM il s'agisse d'un remaniement de certains exercices. L'enseignement est comme il est, c'est quelque part à prendre ou à laisser. Car jouer à de petits remaniements dans une structure qui est tout de meme assez complexe et carrée est un peu dangereux il me semble.
Tout à fait. A mon avis, c'est vouloir construire un immeuble en béton sans être un Maître en Architecture et agir au doigt mouillé. C'est à mon avis personnel, la meilleure façon de se retrouver écrasé sous les décombres, quand "l'immeuble" qu'on pensait avoir bien construit s'effondre. On ne peut pas s'improviser Docteur. On ne peut pas s'improviser Chirurgien. On ne peut pas s'improviser Architecte. De la même façon on ne peut pas s'improviser "Kabbaliste" et construire au doigt mouillé un enseignement applicable à tous. C'est à mon humble avis, pure folie. Mais ce n'est que mon avis personnel, je ne prétends rien ni n'impose rien à personne.

mais il ne faut pas non plus abandonner tout son discernement à un quelconque maitre extérieur
Il ne faut jamais abandonner son discernement, même avec un vrai Maître. Si ton Maître te dit "saute par la fenêtre" et que tu sautes, c'est qu'il y a un problème. Le but est de "grandir" spirituellement, donc nous sommes constamment tentés, le but est de permettre à notre conscience de grandir. Il y a beaucoup d'arnaqueurs, c'est 95% de l'occultisme qui est rempli de gens comme ça. Mais même avec un vrai "Adepte" ou un vrai Maître, on est pas dispensé de réfléchir et de faire fonctionner son discernement. C'est un peu logique, sinon nous ne serions plus que des automates, des machines qui appliquent la volonté d'un autre sans réfléchir.

Le système de Bardon est un très bon système, mais à chacun sa voie. Les êtres humains ont des besoins divers et ce n'est pas forcément le chemin de tout le monde de suivre cet enseignement.
Le but est d'évoluer, chaque personne choisit l'enseignement qui lui convient. La vie est éternelle. C'est à dire que l'on a des vies et des vies pour apprendre.

Ce qu'on a pas pu faire dans cette vie, on a le loisir de le faire dans la vie prochaine!

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Lun 14 Oct - 19:48

On est bien d'accord.

Après, il y a juste un petit point qui m'interpelle dans ce que tu dis. Je ne sais pas si c'est réellement ce que tu as voulu dire par là, mais j'ai l'impression de déceler une petite note dans ton message qui insinuerait que le CVIM serait en quelque sorte un passage obligatoire, et que si on a pas pu le suivre dans cette vie on le suivra dans une autre. Ce n'est peut être pas ce que tu as voulu dire mais c'est une interprétation possible.

En tout cas, si c'est ce que tu as voulu dire, je ne suis pas d'accord. J'exprime simplement mon avis bien qu'étant très loin d'avoir la science infuse à ce niveau, et donc je peux me tromper. Mais à mon avis, le CVIM possède un certains type de démarche qui, meme si elle peut être adaptée à certaines structures, ne le sera pas pour toutes. Indépendamment du degré d'évolution de chacun. Je penses que pour deux personnes étant d'un "degré d'évolution" similaires, pour une le CVIM sera tout à fait approprié et pas pour l'autre qui se dirigera vers ce qui lui correspond.

En tout cas, ce n'est qu'un avis, et j'admet tout à fait la possibilité de me tromper. Smile 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  artisanfr le Lun 14 Oct - 20:57

Cher Himakto,

Himakto a écrit:ton message qui insinuerait que le CVIM serait en quelque sorte un passage obligatoire, et que si on a pas pu le suivre dans cette vie on le suivra dans une autre.
Non, le système de Bardon n'est pas obligatoire. On est tout à fait libre d'utiliser une autre voie, une voie Tibétaine par exemple, ou quelque chose d'autre.

Ce que je voulais dire, c'est que dans le système de Bardon, souvent il est des gens qui souhaitent appliquer la méthode de Bardon, mais qui n'y arrivent pas encore. Soit parce que cette méthode est trop dure, soit parce qu'ils manquent de telle ou telle qualité, soit parce que leur vie ne leur en a pas laissé le temps par un accident ou autre chose.

La Littérature tournant autour du système de Bardon affirme donc, - pour ces personnes qui désirent pratiquer le système de Bardon mais qui n'ont pas pu - , qu'il leur sera donné une occasion dans leur prochaine réincarnation une opportunité de le mettre en pratique avec plus de succès.

Cette phrase désigne les gens qui désirent fortement pratiquer le système de Bardon et uniquement celui là.

Il est évident que chaque personne est libre de choisir son système, et qu'il existe aussi d'autres systèmes d'initiation dans d'autres cultures, et que le système de Bardon en lui même n'est pas un "passage obligé".

D'ailleurs Bardon lui-même, lorsqu'il parle de pré-requis pour telle ou telle pratique, demande d'avoir le niveau X tel que mentionné dans son livre "ou dans un système équivalent".

Bardon reconnaît donc l'existences de système d'Initiation équivalents au sien, il ne considère pas que son système est unique.

Il est cependant, à mon avis personnel, un système très bien construit et surtout très adapté à la mentalité occidentale matérialiste.

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 424
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Invité le Mer 16 Oct - 9:06

Tout à fait d'accord.

Merci pour tes réponses.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut être une raison à l'échec de la méthode Bardon ?!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum