L'Origine du troisieme livre de Bardon sur la Kabbale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Origine du troisieme livre de Bardon sur la Kabbale

Message  Arathos le Dim 12 Jan - 19:13

Bon , je le confesse, j'ai perdu pas mal d'idéaux ces derniers temps...
cependant on peut de moins en moins me faire avaler de couleuvres je pense...
c'est trés bien ainsi.
Bardon n'a pas tout inventé, ni crée de toutes pièces!
C'était aussi et surtout !un Humain bien terrestre.
Descendu de son piédestal je crois qu'il me plait encore plus.
Je vous invite à laisser tomber les idolâtries à son sujet.
Les nouveaux venus à cette voie seront sourds , tant on  colporte encore du fantastique, la machine est bien rodée maitenant... sur le personnage ,ce qui séduit le mental du néophyte  de prime abord.
Bahh...C'est bien aussi! chacun sa route chacun son chemin.
Un temps pour tout.
Au sujet de F.B.
C'était un homme qui avait un caractère bien humain (Il ne fallait pas lui marcher sur les pompes apparemment et il jurait facilement dit on )
Il avait appartenu à différents courants ésotériques de son époque et certains sans doute moins lumineux que d'autres...
On retrouve cette influence dans le cvim...(la magie des mumies et des élémentaires,  par exemple)
Bon, il devint aussi l'éléve de Swami Sivananda , et cela est meritoire car la magie Hermetique est une voie d'eveil avant tout .
l'histoire occulte de ce F.Bardon est peut être celle d'un homme qui passa de l'ombre à la Lumiere...et devint un grand Initié.
On retrouve au long du cvim l'influence de Sivananda dont Bardon avait lu une centaine d'ouvrages  et qu'il considérait comme son "guru personnel" (c'est lui qui le dit en 1958)
-----------------
Le deuxieme ouvrage sur la magie evocatoire est au trois quarts, sinon plus  sous influence Adoniste (milieu auquel , semble t'il, il  avait appartenu; il était le "coach" du fils de Quintscher et l'ami de ce dernier.
Les sceaux de Mercure par exemples sont entièrement copiés de cette ecole ainsi que pas mal d'autres.
Ce qui n'enleve rien à leur valeur ni à sa dignité de Mage initié.
Au jour d'aujourd'hui je ne le vois plus comme un "Mahachohan theosophique " revenu...comme on nous l'a rabaché avec force incarnations inventées ,(pfff...!!) prises  par erreur (mais conservées...)sur un livre allemand "le bouddha de l'occident" mais comme un grand initié.
Un grand Initié, moi ça me va!
et vous?
Le côté avatarique de son incarnation ? du pipeau!
Qu'il fut Hermes ? c'est du pipeau tout ça!
le pauvre...on dit qu'il ne voulait pas que le roman  Frabato d'origine soit publié...
Otti V. devait en pincer pour son maitre... et aussi d'autres chercheurs actuels bien de chez nous qui ont quand même bien martelé les sentences" Frabatosiennes " et tous les "merveilleux contes et legendes entretenues sur le personnage  depuis quelques decennies...(m.d.r.)
Bref , même redevenu à des dimensiosn humaines, on ne sera peut être jamais assez reconnaissant de son talent de divulgateur et propagateur qualifié des arcanes hermetiques mis en un systême coherent ,tout de même ,et de son niveau de pratiquant  qui est extrêmement elevé par rapport à nous .
------------------
le troisieme ouvrage, Sa Formidable Kabbale.
Cependant  si elle reste marquée par l'influence du Sepher Yetsirah  comme le souligne le kabbaliste Orthodoxe Rawn CLARK,
l'origine de la methode vient de l'enseignement qu'il reçut sous l'egide de  l'entité regissant le 26 em degre du Taureau nommé AMALOMI.
Cela expliquera sans doute aux chercheurs le non conformisme de sa demarche ou plutôt l'universalisme de sa kaballe.
Il explique au paragraphe  explicatif des attributs de ce regent;( dans son livre second) ,  qu'il ne divulgua que certaines  formules kabbalistique et ce, seulement avec l'autorisation de cette entité.
voilà bonne recherche! :idea:
avatar
Arathos

Messages : 1807
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Origine du troisieme livre de Bardon sur la Kabbale

Message  artisanfr le Sam 1 Fév - 22:44

Bonsoir Arathos

A mon humble avis, peu importe ce qui a été dit sur Bardon.

Nos égrégores et groupes actuels ont le mythe du "Docteur ou du Notaire/ Haut fonctionnaire providentiel au grand coeur", et en lisant les exploits de Bardon, c'est en fait sur leurs propres exploits futurs que l'homme moyen rêve.

Mais je pense que c'est nécessaire, car on attrape les mouches avec du Miel, il faut bien attirer l'égo, pour que dans un deuxième temps   il y ait une opportunité  de pratiquer quelquechose de plus "Authentique", et avoir une chance de vraiment aller dans l'Initiation.

Ce qui est unique dans le système de Bardon, c'est que ces livres sont réellement une vraie boussole pour ceux qui commencent à développer leurs pouvoirs psychiques et cette boussole, ce "résumé" fantastique, permet d'aller bien plus vite que s'il fallait retrouver tout à soi tout seul (ce qui ne serait pas possible en une vie, même aidé par des entités spirituelles, car il faut un certain temps pour que l'enseignement d'une entité infuse l'esprit du disciple et produise tous ces effets, et il faut encore un second temps pour pratiquer cet enseignement et obtenir quelques résultats. Il faut aussi un peu de temps, accessoirement, pour s'assurer de la véracité et de la qualité du message ...) et la conscience humaine n'est pas équilibrée chez les humains de la terre, aussi l'avantage de ces livres et d'attirer la conscience sur des pratiques qu'on aurait perçues par intuition que très longtemps après...

Les livres de Franz Bardon sont donc pour moi exceptionnels, et presque indispensables. il y a clairement un gain de temps à étudier le système de Bardon, en tout cas à mon avis personnel : je ne dis pas que ca et là, des enseignements similaires n'existent pas, je dis que Bardon les a présentés d'une façon claire, résumée, pure, à l'éthique élevée. retrouver et refondre tous ces enseignements éparpillés me paraît très compliqué surtout dans un monde moderne qui ne laisse que peu de temps à l'étudiant.

A titre personnel mes expériences mystiques me poussent à penser que Bardon était un être positif, il n'est pas "passé de l'ombre à la lumière", selon moi. Ce qui peut, à mon humble avis, donner cette impression, c'est que le Maître s'était occupé d'évoquer, pour les discipliner, les plans négatifs.

Mais tout cela n'a que peu d'importance au fond.

Le plus important, c'est que ses trois livres sont utilisables et sont un enseignement précieux.

Le coeur du sujet, le plus important c'est : "qu'allons nous faire de cet enseignement?"

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 422
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum