La protection de l'Aura

Aller en bas

La protection de l'Aura

Message  Dhyân le Dim 16 Fév - 9:44

lemessagedivinatoire.fr a écrit:PROTECTION  DE L’AURA

Il existe diverses méthodes pour renforcer sa protection aurique. A vous de choisir la méthode qui vous " ressemble ".

En adoptant une bonne respiration

Une respiration lente et profonde permet de donner de la force à l’aura et de le revitaliser.

Respirer amplement permet également à l’aura de s’amplifier.

En s’habillant de blanc, couleur de la protection et de la purification. Le blanc attire les bonnes énergies et rejette les mauvaises. De plus cette couleur contient en elle seule toutes les autres couleurs du prisme et va donc permettre à l’aura de bénéficier de celles qui lui font défaut. Les vêtements noirs quant à eux sont à éviter car ils absorbent et retiennent toutes les énergies et notamment les énergies négatives.

Par le biais de visualisations

- Visualisez une lumière protectrice tout autour de vous

- Visualisez votre aura baignant dans la couleur bleue qui est une couleur de protection

- Visualisez une sphère de lumière à l’intérieur de vous-même, au niveau du cœur. Cette lumière grossit de plus en plus jusqu’à constituer une bulle de lumière tout autour de vous.

- Se visualiser au centre d’une bulle de lumière éclatante. La paroi extérieure de cette bulle est constituée de miroirs tournés vers l’extérieur. Les mauvaises énergies ricochent alors sur ces miroirs et sont projetées sur le sol afin d’être absorbées par la terre.

- Se visualiser sous une grande cloche de verre qui tiendra à l’abri de tout. Le verre a la particularité de faire barrage aux ondes négatives tout en laissant passer les ondes positives.

- Visualisez au-dessus de vous un grand soleil doré. Un de ses rayons descend sur vous pour former un tube de lumière qui vous enveloppe tout entier. Tous les rayons du soleil descendent par ce tube de lumière le long de votre corps et finissent leur course dans profondeurs de la terre. Vous êtes ainsi protégé tout en vous sentant revivifié.

Par le biais d’affirmations

Vous pouvez par exemple renforcer l’effet de vos visualisations en y rajoutant une affirmation telle que « Je suis dès à présent baignée dans lumière blanche. Elle m’entoure, me régénère et me protège de toute énergie négative, de toute intrusion nocive »

Par le port d’un objet aux effets protecteurs sur soi

Des cristaux comme la labradorite qui est une pierre de protection très efficace. Elle absorbe toutes les mauvaises énergies et sert de bouclier efficace pour l’aura.

Le port d’un sachet de gros sel dans sa poche.

Par le biais de prières

« Je suis la lumière,

la lumière est en moi,

la lumière se déplace dans tout mon être,

la lumière m’entoure,

la lumière me protège,

Je suis la lumière »

« Dans la lumière je suis protégé,

mon aura est scellé hermétiquement,

rien ni personne ne peut passer à travers.

je suis dans la lumière et fait de lumières,

je suis le Christ éveillé, conscient et vigilant ».

« Par l’action de l’Esprit Saint,

viens me purifier Seigneur

de tout ce que j’ai reçu

au cours de cette journée

Et qui n’est pas de toi. Amen ».

Voici une de mes prières personnelles qui m’a été très utile lors d’attaques par des entités.

« 15 coques de protection de lumière de Dieu se placent ici et maintenant en pelures d’oignons, de ma première à ma dernière aura. Elles ne laissent dès à présent passer que les énergies christiques du plan divin. En cas d’agression, un million de vibrations christiques sont envoyées à l’agresseur ou à l’agresseuse. »

Vous pouvez y rajouter « que cette protection reste en vigueur tout au long de cette journée ... » ou le temps voulu.

Par le biais d’invocations

En faisant appel à la lumière, a son ange, son guide …

Après s’être visualisé dans un premier temps dans sa propre bulle de lumière on appelle la lumière blanche, lumière protectrice du divin. Elle rentre par le sommet de la tête, traverse tout le corps et prend de l’extension tout autour de soi. Dire en  même temps (à voix haute ou dans sa tête) :

« J’invite la lumière Blanche à descendre sur moi, à me doucher, à m’entourer, à occuper tout l’intérieur de la bulle de lumière où je me trouve. Je demande à cette lumière blanche de m’accompagner tout au long de ma journée »

Pour renforcer cette protection je peux rajouter :

«Je construis à l’extérieur de cette bulle de lumière un revêtement, une sphère composé de milliers de facettes de miroirs de lumière, afin que la lumière se reflète à l’extérieur partout où j’irai aujourd’hui ».

En fréquentant des hauts lieux d’énergies

ou en fréquentant des personnes spirituellement élevées

Les ondes positives attirent les ondes positives.


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La protection de l'Aura

Message  Et Basta ! le Mar 25 Mar - 21:53


Bonsoir,

Les différents rituels de Pilier (AS, Golden Dawn ... même la Croix Kabbalistique de LSR) sont autant de manière de purifier et de renforcer l'aura.
Omraam Aïvanhov insiste sur la nécessité quotidienne de renforcer son aura, de créer un cercle de lumière autour de nous pour nous protéger des influences néfastes et erratiques. Ce serait un péché d'orgueil de ne point le faire, puisque même les plus forts le font !
On peut travailler avec de la lumière blanche, qui croît au fur et à mesure de la respiration.
Cela marche aussi, suivant l'inspiration ou l'intention, avec de la lumière bleue (Hessed), jaune (Tipheret) ou rouge (Gevourah).

On peut aussi tirer de la lumière "Ketherique", lors d'un rituel de Pilier par exemple, avec l'intention que cette protection dure longtemps.
Rawn Clark dans son "Manuel Pratique" donne quelques idées de protection individuelle, de "bouclier" lié à des objets ou non.
Le manuel PDF : http://www.abardoncompanion.com/ABardonCompanionBookFRENCH.pdf
Et voici le texte en question (fin de l'ouvrage, en appendice) :


La protection

La première chose à dire à ce sujet est qu'il n'y a aucune nécessité de verser
dans la paranoïa, spécialement si vous suivez un chemin équilibré
comme celui de F. Bardon. L'univers entier ne va PAS vous persécuter!
;-) Beaucoup de gens ont répandu l'idée qu'il existe un danger dans
chaque recoin quand on poursuit un chemin magique, mais il n'en est
rien - à moins bien sûr que ce soit ce que vous attendiez en permanence
au fond de vous. Le fait est que, quand vous vous piégez vous-même de
cette façon en allant vers la difficulté continuelle, c'est exactement ce qui
sera attiré vers vous, mais ceci n'a rien à voir avec le fait de suivre un
chemin magique.
Cependant, il est important, pendant que vous travaillez avec un bouclier
de protection, que vous restiez à l'écart de toute inclination à la paranoïa.
Un bouclier n'est pas une chose qui devrait simplement servir à asservir
votre peur ; au lieu de cela, ce devrait être un élément de promotion de
votre confiance en vous-même.
Il est impossible d'éviter l'inévitable, aussi si vous pensez qu'un bouclier
vous empêchera toujours de vivre de mauvaises expériences, vous avez
tout faux. Même le plus fort des boucliers ne vous protègera pas des conséquences
karmiques de vos actions.
Ce dont un bouclier peut vous protéger, ce sont des influences errantes,
impersonnelles et des influences qui sont spécifiquement dirigées contre
vous par les autres. Tandis que les dernières sont rares, les premières
sont assez communes. Par exemple, quand vous vaquez à vos occupations,
vous rencontrez inévitablement la mauvaise humeur des autres, ou
le résidu émotionnel stagnant à des endroits particuliers, etc. C'est à repousser
ces influences qu'un bouclier est le plus efficace.
La philosophie (qualité) qui soutient un bouclier est importante. Personnellement,
je préfère un bouclier qui m'alerte de toute intrusion ou des
influences ambiantes négatives et me donne ensuite la possibilité de soit
les laisser pénétrer, soit les rejeter entièrement, selon ce qui me convient.
Nous apprenons beaucoup de nos rencontres avec des forces négatives et
des circonstances déplaisantes, aussi les éviter entièrement est une erreur.
Ce serait la même chose que de vivre toute sa vie la tête enterrée
dans la sable - il devient affreusement difficile de respirer et l'on rate tant
de ce qui se passe autour de soi. ;-)
Les influences dont un bouclier peut vous protéger sont, par nature, de
densité astrale et/ou mentale, par conséquent un bouclier est composé
d'un matériau similaire. Le meilleur bouclier est basé sur l'énergie ET
imprégné d'une idéation spécifique. Par extension, un tel bouclier peut
vous protéger d'une grande part de mal physique, puisqu'en érigeant un
mur à travers lequel les influences astrales et mentales ne peuvent passer,
vous évitez donc les conséquences physiques de ces forces. Mais, ici
aussi, cela n'est efficace qu'aussi longtemps que ces conséquences ne
sont pas d'une nature personnelle karmique.
Il existe trois types fondamentaux de protection dont je vais maintenant
traiter : 1) Etirer jusqu'à soi la Lumière Ketherique. 2) S'envelopper de
l'Energie Vitale. 3) Oeuvrer avec l'Akasha.

1) Utiliser la Lumière Ketherique.

Par ce terme, je veux indiquer tout bouclier qui emploie l'énergie Lumière
tirée vers le bas depuis " au-dessus ". Un exemple de ceci est l'exercice
du " Pilier du milieu " de l'Aube Dorée ou la " Rose Croix ". Tous
deux attirent effectivement vers le bas l'énergie depuis une source plus
élevée que l'individu et l'utilisent pour la protection de l'individu.
Ceci peut, bien sûr, être opéré de façon moins formelle. Par exemple, le
même effet peut être créé simplement par la visualisation.
Avant de s'engager dans quelque sorte de protection que ce soit, il faudrait
entreprendre un bannissement des influences négatives. Que cela
soit accompli par un rituel tel que le " petit rituel de bannissement du
pentagramme " (PRBP) de l'Aube Dorée ou par d'autres moyens
magiques a peu d'importance, aussi longtemps que cela est effectué. La
raison pour laquelle cela est nécessaire est que cela ne rapporte rien que
d'attacher une quelconque négativité à soi, à l'intérieur du bouclier que
vous prendrez un tel soin pour créer. Il est de loin plus sage de ceindre
votre bouclier autour d'un espace purifié.
Quand on façonne un bouclier à partir de cette Lumière supérieure, elle
devrait toujours descendre depuis bien au-dessus de votre tête et s'enrouler
lentement elle-même autour de votre corps tout entier, de la tête
jusqu'aux pieds. La Lumière devrait descendre dans le sens des aiguilles
d'une montre (i.e., en commençant par votre côté gauche et en tournant
devant vous, vers votre côté droit, et ensuite autour de votre dos vers
votre côté gauche, etc.). Votre bouclier devrait conserver ce mouvement
circulaire ou en spirale constant.
Votre bouclier DOIT être imprégné de son idéation fondamentale. A savoir,
qu'il vous protège de la manière dont vous le désirez et qu'il reste
en place aussi longtemps que vous le désirez.
A moins d'établir un bouclier très temporaire, vous aurez besoin de vous
organiser pour son réapprovisionnement. Cela peut être accompli de
deux façons principales : 1) Vous pouvez le garder connecté à sa source.
2) Vous pouvez le déconnecter de son origine et le diriger pour qu'il se
réapprovisionne de lui-même depuis le réservoir universel de Lumière.
Cette dernière est préférable.

2) Utiliser l'Energie Vitale.

Ce genre de protection est du type que j'utilise pour mon bouclier permanent
parce qu’elle est celle qui s'adapte le plus et la plus simple à maintenir.
Par 'Energie Vitale', j'entends l'énergie que F. Bardon décrit dans le
Degré Deux du CVIM.
D'après mon expérience, la meilleure forme d'Energie Vitale à utiliser
pour la protection n'est pas la variété teintée de doré, mais la variété
claire, blanche. Celle-ci semble avoir moins d'affinité avec le corps humain
et n'est pourtant pas dérangeante pour les nerfs quand elle entoure
l'organisme pendant de longues périodes de temps. Cependant, il faut
faire remarquer que créer un bouclier à partir de l'Energie Vitale n'est
pas exactement la même chose que d'accumuler l'Energie Vitale, étant
donné qu'ici on ne pénètre pas le corps tout entier de quelqu'un avec
l'Energie Vitale comme on le fait dans l'accumulation.
La procédure initiale est celle qui suit :
Asseyez-vous confortablement, allongez-vous ou restez debout, comme
cela vous convient, et relaxez complètement votre corps de la tête aux
pieds. Bannissez toute négativité de votre corps comme de votre esprit,
et concentrez-vous sur la sensation d'harmonie.
Tirez l'Energie Vitale à vous de façon à ce qu'elle entoure votre corps
tout entier. Ne la laissez pas pénétrer votre corps, laissez-la seulement
vous entourer. Si vous en êtes capable, condensez l'Energie Vitale à un
très haut degré.
Maintenant, mettez l'Energie Vitale en mouvement et laissez-la tourner
dans le sens des aiguilles d'une montre comme auparavant. Assurez-vous
qu'elle entoure votre corps tout entier, même sous les plantes de vos
pieds.
Ensuite, vous devez l'imprégner de votre idéation. Donnez-lui son but
prédéterminé.
Et enfin, organisez sa durée. Ici, vous êtes face à de nombreuses alternatives.
Je vous recommande de l'attacher au dépôt d'Energie Vitale en lui
demandant de se réapprovisionner constamment depuis cette source. Si
vous ne faites pas cela, il se dissipera dès que vous tournerez ailleurs
votre attention.
En ce qui concerne la durée propre de votre bouclier, vous pouvez soit
en faire une chose permanente soit le concevoir pour qu'il se matérialise
seulement quand vous y pensez, ou quoi que ce soit d'intermédiaire.
N'oubliez pas que vous pouvez toujours changer d'avis plus tard et le
modifier pour qu'il corresponde mieux à vos besoins.
Après vous être occupé de toutes ces choses, vous pouvez alors retourner
à votre conscience de tous les jours ou vous pouvez aller plus loin. Si
vous vous arrêtez là, prenez un moment à l'occasion pour sentir votre
bouclier. Les degrés " supplémentaires " requièrent un petit peu plus
d'entraînement que cette procédure simple.
Le premier " degré supplémentaire " consiste à étendre votre bouclier à
votre corps astral. Cela se fait en sentant tout d'abord les dimensions de
votre corps astral et en créant ensuite le même bouclier d'Energie Vitale
pour lui que vous venez de le faire pour votre corps physique. Les
mêmes règles s'appliquent en ce qui concerne la rotation de l'Energie
Vitale, l'imprégnation de votre idéation, le réapprovisionnement et la
durée. Finissez ce degré en unissant votre bouclier physique et votre
bouclier astral.
Le dernier " degré supplémentaire " consiste à ériger un bouclier autour
de votre corps mental. La procédure est exactement la même, sauf qu'ici
vous devez être capable de sentir les dimensions de votre corps mental.
Les mêmes règles s'appliquent et vous terminez l'opération en unissant
vos trois boucliers ensemble de façon à ce qu'ils agissent à l'unisson.
Comme je l'ai dit précédemment, j'emploie cette sorte de triple protection
pour mon propre bouclier permanent. A l'intérieur de mon idéation
fondamentale, il y a l'idée que ce bouclier m'alertera de TOUTE influence
nouvelle. Ceci me donne l'opportunité de l'accepter ou de la rejeter
à volonté.
Pour la plus grande part, je suis rarement conscient de mon bouclier.

Mais quand je rentre dans une situation ou un espace que je m'attends à
découvrir empli d'influences errantes d'une nature défavorable ou non
souhaitée, je n'ai qu'à focaliser mon attention sur mon bouclier et il est
là, prêt et disponible.
Jusqu'à ce que j'ai perfectionné la connexion de mon bouclier avec le
réservoir universel d'Energie vitale, je devais le réapprovisionner périodiquement.
Je vous suggère de vérifier périodiquement le statut de votre
bouclier, en particulier au début. Au fur et à mesure du travail avec
une protection, le processus de réapprovisionnement deviendra plus facile
et plus rapide et, finalement, non nécessaire.
Si vous y prenez garde, ce type de bouclier peut être rattaché à un objet
physique et/ou une phrase prononcée. Par exemple, mon triple bouclier
est lié à trois anneaux d'auriculaire que je porte toujours : mon bouclier
physique est lié à une bague simple, en argent ; mon bouclier astral, à
une bague d'or jaune simple ; et mon bouclier mental, à une bague d'or
blanc, pas si simple. Tout ce que j'ai à faire pour que mon bouclier soit à
son maximum est de toucher ces anneaux.
J'ai aussi lié mon bouclier à une simple phrase que j'ai apprise durant
mes études de la Wicca. Cette phrase est : " Je rejette toute négativité [le
bannissement] et à sa place laisse l'harmonie être [la bénédiction]. J'invoque
maintenant la loi de trois [ c'est ici que les trois parties de mon bouclier
seront allumées] et, comme je le veux, que l'atome soit ".
Je recommande fortement cette espèce de bouclier d'Energie Vitale à
tous les étudiants du CVIM. Il n'interfère pas avec l'entraînement et il
vous aidera à vous préserver des dommages. Bien évidemment, la plus
grande protection contre tout dommage est la réalisation de l'équilibre
Elémental, aussi il ne faudrait jamais supposer que la protection simple
le fera à sa place.

3) Utiliser l'Akâsha

Ceci est une technique plus " avancée " qui requiert une grande complexité
avec l'Akâsha. Elle sert aussi une fonction légèrement différente
des deux types précédents de bouclier. Ici, le plus grand avantage a un
rapport avec l'évitement des influences négatives qui sont dirigées spécialement
sur vous. Le bouclier offre aussi une protection contre ces influences
errantes casse-pieds, mais quelqu'un qui est capable de travailler
avec l'Akâsha est déjà généralement invulnérable à de telles influences.
Comme auparavant, cette technique ne sert à rien pour tenter d'éviter sa
dette karmique. Ceci vient de ce que le karma réside dans l'Akâsha et
qu'il n'y a par conséquent PAS de fuite face à son karma.
Les particularités de cette technique sont très difficiles à décrire à
quelqu'un qui n'a pas une connaissance complexe de l'Akâsha, et pour
quelqu'un qui comprend l'Akâsha, les quelques explications que je pourrais
offrir seraient superflues, aussi je ne m'étendrai pas sur les détails.
Aussi, je parlerai seulement en termes généraux - je l'espère point trop
énigmatiques !
Essentiellement, cette technique implique de s'envelopper avec l'Akâsha,
mais ce n'est pas le corps que l'on enveloppe. Au contraire, c'est un
niveau spécifique de son organisme qui est encapsulé. J'appelle ce
niveau " perles et fils " étant donné que c'est ainsi qu'il m'apparaît. Le "
fil " est la ligne de vie de chacun et la " perle " est le moment présent de
l'incarnation de chacun. Un autre nom proprement descriptif pourrait être
" sphères et bâtons".
A un niveau de perception dans ce domaine, les influences entrantes sont
vues comme des fils ou des lignes qui coupent la sphère/perle individuelle
à un angle différent de la ligne de vie individuelle. Le degré d'inclinaison
indique la relation temporelle de l'influence entrante. Par exemple,
si l'influence coupe à l'horizontale (la ligne de vie individuelle est
verticale), alors elle vient d'une source très récente, mais quand l'influence
coupe la ligne de vie à un angle quasi-vertical, alors l'influence est
très ancienne et peut même être de nature karmique.
Dans tous les cas, si vous êtes capable de trouver cet " endroit ", vous
comprendrez ce que je veux dire.
Au début, il est seulement possible d'enfermer sa propre sphère/perle
dans l'Akâsha, mais avec le temps il devient aussi possible d'enfermer le
bâton/fil de la même façon. Finalement, il est même possible d'enfermer
les perles et les fils d'autres personnes, et ainsi de leur offrir un degré
similaire de protection.
Voilà comment cela fonctionne : en vous enfermant vous-même, à ce
niveau spécifique, dans l'Akâsha, vous vous retranchez, en effet, des cibles
possibles pour quelque influence nouvelle que ce soit. Quand une
telle influence ne trouve pas de cible, elle se dissipe. Par conséquent, ce
type de bouclier n'est PAS un repoussoir de la force, non plus une espèce
de boucliermiroir du " retour à l'envoyeur ". Au contraire, il dissipe to275
talement et de façon permanente la force entrante et l'énergie originelle
derrière la force est absorbée par le dépôt indifférencié de l'énergie brute.
Je recommande ce type de protection comme essentielle à tout mage accomplissant
un travail très avancé, spécialement ceux qui font le genre
d'oeuvre qui, par nature, provoque une réponse opposée et négative forte
de la part de ceux qui sont, par leur nature, enclins à des telles réponses
envers les ouvrages positifs extrêmement forts.


Et Basta !

Messages : 1085
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

"bémol"

Message  Invité le Jeu 27 Mar - 19:10

Bonsoir ;
Dans l'utilisation de l'Akasha , il y a un "bémol" à mettre.
Car on ne peut utiliser l'Akasha.
Pourquoi?
dès qu'intervient toute esquisse de calcul, , le moindre soupçon de dualité dans une relation aussi subtile qu'elle puisse être entre le "magiste" et l'Akasha, la vibration du Nombre "Deux " est activée.
De fait nous sommes alors dans le monde des phénomènes et plus dans l'Akasha.
L'Akasha ne procede d'aucune technicité quant à sa mise en oeuvre...

l'Akasha est un état de Conscience dont rien n'est exterieur.
Cet état exalté de la conscience ,incorpore et recalibre instantanément  toute manifestation ,
toute volition née,dans la dualité.
aucune magie  ne surpasse l'Akasha...
Il n'y a rien à faire pour l'activer...
juste "ETRE le Cœur"

Bien à vous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La protection de l'Aura

Message  artisanfr le Ven 4 Avr - 16:18

Cher Arathos,

Pour ce qui est de l'utilisation de L'Akasha, je pense que tu as tout à fait raison.

Cependant entre l'humain égoïste et le Maître dont la pureté met en mouvement l'Akasha à la "presque" Perfection,
il existe toutes sortes d'étapes et de niveaux intermédiaires.

Afin d'encourager nos lecteurs, qu'ils sachent qu'il est "possible" de mettre en mouvement l'Akasha si on est bon, et qu'on cherche le bien commun, et ce même si on est pas tout à fait parfait.

La réaction de l'Akasha sera affectueuse, même si, évidemment, cette dernière substance créera des conditions inévitables qui correspondent à nos défauts subtils et qui nous permettront de nous Améliorer encore.

J'ai en tête un exemple concret, un homme d'une très grande gentillesse qui confine parfois à une certaine "candeur".
Il a Oeuvré dans des conditions parfois très dangereuses et dans des temps troublés et pourtant il a échappé à la mort plusieurs fois, comme si l'Akasha l'avait protégé.
Lors de mes rencontres avec lui, et comme nous discutions de spiritualité, à l'aide de quelques expériences, je me suis rendu compte que l'Akasha lui apparaissait comme une "jeune et belle fille vierge, qui l'aimait beaucoup".

Cet homme manquait de connaissances techniques et d'entrainement lui permettant de mettre en mouvement consciemment l'Akasha, mais il avait ce qui est plus important, une bonté fondamentale et une gentillesse, qui , lorsqu'elle se reflétait dans ce plan, lui amenait une protection de la Divine providence et une inspiration pour ce qui était de son travail.

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 650
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Akasha

Message  Invité le Dim 6 Avr - 10:11

Salut la Compagnie des chercheurs.
Je vous invite aussi à reflechir sur le fait que l'Akasha est depourvu de sens Moral...
C'est une "vibe" amorale...pas d'affectif ni d'emotion ...pas de pensée...
de fait les marques "d'affections ressenties" sont celles reçues "après coup , en écho"
provenant de nos corps subtils plus élevés , dits:
bouddhique (intuition pure) et manasique (mental abstrait) qui "traduisent" et "transmettent ces vibrations, en un langage imagé symbolique, affectif ,personnel, correspondant au bagage culturel et intellectuel,  du recepteur,  (via le corps astral puis etherique enfin au cerveau).

Chacun des corps de l'être humain possede au sein du monde vibratoire dans  lequel il existe ;( physique -etherique, astral ;mental etc...)4 subdivisions plus "tênues"...dont trois principales d'ordre superieur vibratoirement parlant ,sont l'expression analogique  de l'Akasha.
Mais l'Akasha , lui même n'est pas "subdivisé".
l'Akasha "Est" (nombre 1)
Ce que l'on decide d'en faire nous en fait sortir...(nombre 2 en action...) mais cela reste , dans le cadre des exercices de visualisations, comme ceux préconisés en Hermetisme,  une demarche invocatoire via les 3 modes  vibratoires "plus spirituels"des corps en question (voir plus haut)  
A force de faire et refaire les exercices on créer un "moule" pour que l'Akasha le remplisse...
ce qui est un acte Theurgique...
Mais ce n'est pas l'Akasha qui est utilisé.
on l'invoque...
Où était il avant ?
soit dit en passant,
Ni dans le passé ni dans le Present(en son acception profane) ni dans le Futur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La protection de l'Aura

Message  artisanfr le Dim 27 Sep - 4:35

oui bien sûr l'akasha est une substance qui crée l'équilibre mais pas de morale ou de mental comme les humains.

pour cet homme, l'akasha lui montrait des signes d'affection, cela veut dire tout simplement que son karma était positif, et que la substance lui manifestait une forme positive au lieu d'une forme "courroucée"

Chacun des corps de l'être humain possede au sein du monde vibratoire dans lequel il existe ;( physique -etherique, astral ;mental etc...)4 subdivisions plus "tênues"...dont trois principales d'ordre superieur vibratoirement parlant ,sont l'expression analogique de l'Akasha.
Mais l'Akasha , lui même n'est pas "subdivisé".

Tout à fait, mais comme on est dans un forum public, tout le monde ne captera pas le même plan. mais ils l'appelleront tous l'Akasha

Monter très haut, ça dépend tout de même du niveau de développement de l'individu.

bien à toi

artisanfr

Messages : 650
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La protection de l'Aura

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum