Rituel Mineur du Pentagramme - Les Quatre Archanges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rituel Mineur du Pentagramme - Les Quatre Archanges

Message  Et Basta ! le Mar 1 Juil - 10:08


Voici les images télesmatiques qu'il convient de visualiser lors de l'invocation des archanges.

Je rappelle qu'une "image télesmatique" est une forme convenue et sacrée d'une entité, qui a acquis de la force au fil des siècles et est apte à canaliser l'énergie de l'entité invoquée.
En effet, la pensée est créatrice, et la répétition de la création d'une sorte de "forme-pensée" supérieure dotée des correspondances adéquates crée un "moule" dans l'astral apte à recevoir l'entité. Ne vous imaginez pas l'archange Rapahël apparaître devant vous à la première invocation ! Mais au fil du temps et des répétitions, l'énergie de l'entité habitera la forme consacrée par l'usage et la science, elle prendra pour ainsi dire vie et un dialogue sera possible.

Les descriptions sont issues du livre de J.P. Ruggiu : "Les Rituels Magiques de l'Ordre Hermétiques de la GOLDEN DAWN", mais elles sont sensiblement les mêmes quels que soient les écoles ou les ordres.


Lorsque l'on se tiendra face à l'est avec les bras en croix et que l'on vibrera le nom de Raphaël, on imaginera que derrière le pentagramme se tiendra une entité d'apparence humaine mais d'une taille d'au moins trois mètres de haut. Elle apparaîtra entourée d'une aura éblouissante de lumière violette et elle sera revêtue d'une robe tissée d'or. Son front sera ornée d'un diamant étincelant de mille feux et ses yeux seront d'un éclat insoutenable. Elle portera à la main un sceptre jetant des éclairs. En tant qu'Archange de l'Air, Raphaël paraîtra flottant dans l'air, en état d'apesanteur et entouré de nuages et de souffles d'air.

Une fois la visualisation achevée, on s'efforcera d'entrer en contact avec la force personnifiée par l'archange en lui demandant de vivifier d'un rayon de pensée l'image que l'on aura construite.

On méditera ensuite quelques instants sur les attributs de l'archange Raphaël, ainsi que sur sa noble mission. Son nom ne signifie-t-il point en hébreu « Guérison Divine » ? C'est la raison pour laquelle on s'adresse souvent à lui en cas de peine ou de souffrance, car il est le consolateur et a le pouvoir de guérir toutes les blessures, qu'elles soient physiques ou affectives. Son rôle est essentiellement de veiller sur l'humanité et de la protéger. Raphaël est l'archange de l'Air ; aussi lorsqu'on invoquera, on imaginera qu'un souffle d'air passe à travers le pentagramme afin de purifier la sphère de sensation de l'opérateur de toute pensée négative ou confuse.

Lorsqu'on vibrera le nom de l'archange suivant, Gabriel (qui signifie en hébreu « Force de Dieu »), on visualisera derrière soi une entité revêtue d'une robe de soie d'un bleu profond et portant dans ses mains une coupe de cristal ; derrière l'archange, on imaginera une immense chute d'eau en train de couler avec un bruit de tonnerre ; on s'efforcera de ressentir la fraîcheur et l'humidité de l'élément Eau pénétrer dans sa sphère de sensation afin de la purifier de toute émotion négative, telle que la peur, la haine, etc... L'archange Gabriel est traditionnellement le messager de Dieu ; on s'adressera donc à lui dans tous les cas où l'on désirera obtenir une réponse ou un éclaircissement pour toute question, qu'elle soit d'ordre personnelle ou philosophique, ou pour toute requête ou demande d'aide spécifique ; l'archange Gabriel la transmettra alors aux hiérarchies concernées, car il est l'Intercesseur entre l'humanité et le plan divin.

Lors de l'invocation de l'archange Michaël, l'opérateur imaginera qu'une puissante entité se tiendra à sa droite ; elle sera revêtue d'une armure d'or, d'un casque et d'un bouclier vermeil, ainsi que du Paludamentum, c'est-à-dire du manteau pourpre que portaient les généraux de la Rome Antique en signe du pouvoir magique de l'Imperium dont ils étaient investis.

L'archange Michaël tiendra à la main le glaive à lame flamboyante dont toute loge maçonnique possède la réplique. Michaël étant l'archange du Feu, on visualisera son apparition dans un brasier de flammes et d'étincelles et l'on s'efforcera de ressentir une chaleur intense passer à travers le pentagramme au sud afin de vitaliser l'aura de l'opérateur. Selon la tradition qabalistique, l'archange Michaël est le commandant en chef des légions célestes luttant contre les forces du Mal et contre Satan. On s'adresse plus particulièrement à lui pour invoquer sa protection spirituelle dans tous les cas d'attaques occultes, d'envoûtements, de possession, ainsi qu'afin de lutter contre les œuvres des magiciens noirs.

Enfin, lors de l'invocation de l'archange Uriel (dont le nom signifie « Lumière de Dieu »), l'opérateur visualisera à sa gauche une entité ayant l'apparence d'un vieux sage portant une longue barbe blanche et revêtue d'une robe de couleur noire ou verte constellée de pierres précieuses. En tant qu'archange de la Terre, Uriel est souvent représenté debout avec un pentacle frappé du sceau du pentagramme sous ses pieds ; en tant qu'archange de la lumière, on le représente également avec une lampe rouge allumée entre les mains. Derrière lui on visualisera un paysage champêtre avec des champs de blés dorés sous le soleil et des vergers chargés de fruits. Uriel étant l'archange des richesses, tant matérielles que spirituelles, on s'adresse souvent à lui soit pour solliciter une aide sur le plan matériel (concernant l'obtention d'un travail ou l'améloration des finances), soit afin d'obtenir l'illumination sur le plan spirituel.

La description des formes télesmatiques ci-dessus correspond au plan qabalistique de Yetzirah (qui est le monde angélique des énergies en formation), bien que les archanges eux-mêmes appartiennent en fait au monde de Briah (c'est-à-dire au plan de la Création).

En effet, Briah est un plan spirituel si élevé que le monde des images ne peut y exister que sous la formes de symboles géométriques. Les images télesmatiques à caractère anthropomorphiques ne peuvent donc exister que sur le plan de Yetzirah. On remarquera que dans le rituel mineur du pentagramme, l'opérateur évoque d'abord le monde des archétypes d'Atziluth en vibrant les quatre noms divins, puis celui de la création en Briah en vibrant les noms des quatre archanges, et enfin parvient au plan de Yetzirah et d'Assiah en visualisant les formes télesmatiques adéquates.


Et Basta !

Messages : 1056
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum