Traduction de la conference de Rawn sur le degré 1 en 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traduction de la conference de Rawn sur le degré 1 en 2009

Message  Arathos le Mar 30 Juin - 13:55

Rawn m'a autorisé à la traduire pour la poster sur mon forum mais je ne vous oublie pas pour autant Smile
---------------------------------------------------
Par Rawn Clark .
Texte original en Anglais U.S.
Traduction française=Arathos-K.
(relecteurs-Clovis; Myriam et Virgo.)
---------------------------------------------------------
<<Simples Débuts>>
J' ai choisi ce titre, « simples débuts», afin de souligner que le premier degré n'est que le commencement et qu'il est simple.
Trop souvent, un nouvel étudiant de l'initiation va lire les exercices du premier degré et penser qu'ils sont très complexes et que leur achèvement nécessite déjà des capacités avancées,
ou que l'exécution des exercices, requerra beaucoup de temps chaque jour et qu'il ne lui restera plus de temps pour autre chose ,comme construire sa vie, se divertir avec ses amis, etc., etc., etc.
Aucune de ces hypothèses n'est exacte.
Selon ses propres mots, Bardon organisa le CVIM(IIH)
comme s'il était "destiné à l'homme le plus occupé qui soit".
Quand bien même le style de Bardon, quant au phrasé, peut sembler quelque peu archaïque et constitue souvent une source de confusion pour le lecteur moderne, les exercices qu'il décrit à la première étape sont rudimentaires et sont la simplicité même, conçus en ayant à l'esprit le parfait débutant .
En outre, selon les propres instructions de Bardon, chacun d'entre eux peut être achevé relativement rapidement, dans un délai d'une à deux semaines dans la plupart des cas.
Pourtant nombreux ,nombreux sont les gens qui ont été bloqués sur les exercices de la première étape,
ne faisant que peu ou pas de progrès durant des années d'affilée au sens propre,
Ou qui, après plusieurs années,
sont encore à chercher suffisamment de temps dans leur vie quotidienne pour démarrer la poursuite des exercices.

Au fil des années,
j'ai entendu d'innombrables explications selon lesquelles les gens sont coincés dans la première étape ou
pour expliquer pourquoi ils n'ont toujours pas entamé le travail qu'ils prétendent êtres si impatients de commencer.

Cependant il semble exister seulement deux raisons réelles
qui sous-tendent toutes ces différentes explications.
La première ,
c'est avant tout une mauvaise compréhension des exercices
et la seconde ,
c'est une résistance inconsciente à l'auto-transformation.
Les Malentendus peuvent être rectifiés par un apport d'information supplémentaire ou
tout simplement par de nouvelles façons d'expliquer les choses.
Mais la résistance subconsciente n'est pas si facilement traitée.
Tout ce que je peux faire ici est de la décrire et de l'expliquer un peu.
L'élimination effective de la résistance subconsciente peut être accomplie toutefois par l'expérimentateur.
Mon objectif principal quant à cette conférence est de clarifier les exercices de la première étape afin que vous tous puissiez mieux comprendre leur simplicité essentielle.
Mais avant que je commence à discuter des exercices eux-mêmes ,
je dois prendre quelques instants pour parler de la destruction de la
résistance subconsciente, son impact sur la pratique du cvim ( IIH )et quelques moyens pratiques pour y répondre.

Une caractéristique assez universelle de l'aspect inconscient de la conscience humaine est qu'elle a horreur du changement.
Elle a toujours fait de son mieux pour maintenir le statu quo, afin de garder les choses
exactement en l'état, familières, et dans la langue de la psyché, «sûr».
Pour la psyché, "familier "égal "sûr "et "inhabituel "égal "danger", alors quand elle est confrontée à une
opportunité d'auto-transformation volontaire, la psyché se dresse en mode d'auto-préservation et érige ,
n'importe quel obstacle au changement qu'elle peut créer.
Quand on est conscient de ça ,
avec l'intention ensuite de transformer la psyché ,ces barrières s'érigent en auto-sabotage.
Elles sont autodestructrices par rapport à l'intention consciente, mais sont de l'auto-préservation par rapport à la
L'intention de la psyché.
Plus couramment ces obstacles manifestent comme une attitude de défaitisme - "Je ne peux pas le faire»,
"c'est trop dur", "je ne suis pas assez bon", "ça prendra une éternité",
"Je ne ai pas assez de temps dans la journée ", " Je suis trop fatigué ", etc.
Dans d'autres cas, elles se manifestent de façon plus concrète
comme égarer votre copie du cvim ( IIH) ; rester debout trop tard dans la nuit de sorte que dans la matinée
vous êtes vraiment trop fatigué pour vous concentrer; éprouver des crampes musculaires soudaines, des douleurs ou même des maux de tête dès que vous vous asseyez pour méditer;
et ainsi de suite.
Ils peuvent même se manifester comme certaine nébulosité de compréhension à la lecture des exercices du cvim (IIH), résultant en une
incompréhension totale ou partielle des choses qu' autrement vous auriez compris en un instant!

Le psychisme est très subtil et au premier abord, très puissant.
Cependant, la chose merveilleuse est
que l'esprit conscient peut l'emporter et reprogrammer le subconscient, donc tout n'est pas perdu! LOL
Le meilleur remède pour la résistance du subconscient est de vraiment décider de poursuivre le travail du CVIM,
peu importe ce qu'il en coûte.
Vous devez décider de toute votre énergie ou de toute votre force de volonté ,qu'absolument rien ne vous empêchera de le poursuivre.
Au moment où vous décidez vraiment de faire le travail,
la puissance avec laquelle s'exerce la résistance subconsciente sur votre intention conscience
en est très affaiblie, voir complètement annihilée.
Toute résistance résiduelle
est alors facilement traitée par des affirmations positives, simple obstination et autodiscipline.
Les manifestations précitées de résistance du subconscient ont pour résultat de longs retards de
progression à la première étape des exercices, mais il est encore une manifestation plus pernicieuse
qui empêche même beaucoup de gens de commencer les exercices.
C'est un besoin quasi-pathologique de remodeler complètement sa vie afin que suffisamment de temps soit libéré.
Bien sûr, on ne peut jamais vraiment savoir combien de temps par jour est effectivement nécessaire pour poursuivre les exercices jusqu'à ce que l'on soit effectivement à leur poursuite.
Donc cette quête prend les dimensions mythiques d'un but perpétuellement inaccessible .
Souvent, l'excuse de;
«Je veux me consacrer à plein temps" est donnée pour justifier l'attente, et bien que cela puisse paraître
être un objectif noble, il représente en fait une approche déséquilibrée de l'hermétisme.
L'actualité de la question est que, de commencer les exercices du cvim (IIH) ne nécessite pas une complète restructuration de sa vie. Tout ce qui est requis est un remaniement mineur de priorités.
De cela résulte assez de temps consacré à commencer les exercices. Après ce point, les avantages
acquis en poursuivant les exercices changeront automatiquement votre point de vue sur la façon dont vous
utilisez votre temps et votre attention . Ainsi, la pratique s'intègre d'elle-même dans votre vie, au lieu de
que vous ayez à intégrer votre vie dans le concept vague de «pratique».
Mon conseil pour ceux qui sont coincés dans cette région des limbes*(* limbo-land :note du traduc= exprime ici l'idée de flou , d'incertitude, de torpeur...d' hésitation, de vision opaque) de toujours attendre le bon moment pour commencer, c'est de simplement commencer et faire ce que vous pouvez au moment présent .
Ajustez la pratique dans les limites de votre vie actuelle et laisser la pratique transformer votre vie.
Ce qui est de loin,
beaucoup mieux que de ne jamais partir du tout ou perdre des années à attendre pour commencer.
Okay,
donc assez sur la résistance subconsciente.
Passons maintenant aux exercices eux-mêmes et examinons précisément combien ils sont vraiment simples.
La raison pour laquelle je dis qu'ils sont rudimentaires et simples c'est parce que chaque exercice au 1er degré
fait une utilisation consciente et intentionnelle de mécanismes et de capacités entièrement naturels .
d'Ordinaire nous utilisons ces capacités chaque jour sans leur attribuer le moindre soupçon de "spécial "ou de "magique."
Ce qui les transforme de quelconque en magique c'est l'application de son intention consciente.
+++++++++++++++++++++++++++++
Il y a quatre exercices mentaux distincts dans la première étape.
Le premier exercice de l'entraînement mental est le plus simple de tous.
Il suffit de s'asseoir, fermer les yeux et observer votre
esprit.
Le seul travail réel nécessaire ici est de vous habituer à être un
observateur détaché de votre propre esprit.
Il suffit de regarder sans s'impliquer en aucune façon quoiqu'il puisse apparaitre, .
Ne même pas juger ce qui se passe et surtout ne pas essayer de
faire arriver quelque chose .
+++++++++++++++++++++++++++++
Il suffit de laisser apparaitre quoi ce soit qui puisse surgir et d'observer.
Aussi Simple que ça.
Pas vraiment différent que de regarder un oiseau voler à travers le ciel ou une voiture passer .
Vous, l'observateur, êtes séparés de ce que vous observez.
Une répercussion possible de l'observation détachée de votre propre esprit est que toutes ces accaparantes et relativement vaines pensées, qui remplissent habituellement votre esprit pourraient ralentir à un filet.
Toutefois, cela ne doit pas être considéré comme un objectif à s'efforcer d'atteindre.
S'il arrive qu'il en soit ainsi, mais
n' essayez pas de faire que vos pensées ralentissent.
Juste observer, sans intervention.
Le Manque d'intervention ou d'implication est ce que représente l'observation passive et l'apprentissage de cette
habileté à vous séparer de votre propre esprit de surface, est le but du premier exercice.
Il est si simple et rudimentaire qu' après une semaine de pratique, vous devriez facilement être en mesure
d'observer passivement votre esprit pendant au moins 10 minutes sans jamais devenir impliqué dans ce que vous observez.
-------------------------------

Le deuxième exercice mental est tout aussi simple mais seulement si vous avez maîtrisé le premier.
Cet exercice est très similaires
à la pratique bouddhiste de "la pleine conscience "dans laquelle
vous restez simplement en permanence concentré sur ce que vous êtes physiquement en train de faire
au moment présent au lieu de vous impliquer dans le bavardage mental de surface.
Puisque le sujet du bavardage mental est votre réaction émotionnelle à des événements passés,
des pensées, des sentiments, etc.,
l'implication avec votre bavardage mental
déplace naturellement votre conscience loin de ce que vous êtes en train de faire physiquement
dans le moment présent.
Donc, dans cet exercice, vous ignorez simplement
le bavardage de l' esprit tel que vous l'avez appris dans le premier exercice et maintenant,
au lieu d'observer votre esprit, vous focalisez votre attention sur ce que vous faites physiquement.
La principale différence ici est que vous participez activement avec votre conscience
au lieu d'une observation passive.
Néanmoins , puisque vous n'êtes pas en train de consacrer la majeure partie de votre conscience à votre bavardage mental, la quantité et d'ailleurs la qualité de votre attention
focalisée sur le moment présent ,semblera exceptionnellement aiguisée et puissante par rapport à la "Norme".
Maintenant, cela peut prendre une existence pour essayer d'atteindre un état Zen constant dans lequel vous demeurez absolument ancré dans le moment présent, mais qui n'est pas, je le répète, ce qui est attendu ici à la première étape.
Tout ce qui est nécessaire, selon les propres mots de Bardon, est une "certaine habileté" dans cet exercice.
Cela signifie que vous devez avoir pris l'habitude de participer activement avec votre conscience et être en mesure de concentrer votre attention là où vous voulez et la maintenir là pendant plusieurs minutes d'affilée. Telle est l' objectif au degré 1 pour cet exercice et cela devrait vous prendre une semaine d'efforts ou moins pour le mener à bien .
.Néanmoins, comme Bardon l'a déclaré, il est l'un des exercices qui doit être pratiqué
durant le reste de votre vie, l'améliorant ainsi sur le long terme.
------------------------------
Le troisième exercice mental est une extension naturelle du deuxième, à savoir la focalisation de votre attention sur une idée ou un train de pensées au lieu d'une activité extérieure . Cela signifie que vous tournez votre conscience vers l'intérieur et une fois de plus ,tout en ignorant le bavardage de l'esprit, vous concentrez toute votre attention sur une idée pré-choisie. La seule réelle différence entre cet exercice et le dernier est que votre attention est concentrée sur le sujet .
Vous utilisez et vous exercez exactement la même capacité ,
à savoir votre aptitude à concentrer votre attention là où vous le voulez et à l'y maintenir pendant, dans ce cas, au moins 10 minutes de façon ininterrompue.
Encore une fois, à atteindre, cela ne devrait pas prendre plus d'une semaine ou deux, tout au plus .
Ici , dans ce contexte , chacun des exercices qui suit
devient une extension de ce qui a été acquis dans l'exercice précédent .
--------------------------------
le quatrième exercice mental du premier degré est tout aussi simple.
Ceci est le vide légendaire ou vacuité de l'esprit.
Ici, l'attention est totalement éloignée de toute implication avec les pensées et le raisonnement et se concentre plutôt sur le silence paisible qui existe en l'absence de pensée.

Arrivés à ce point, vous aurez expérimenté le fait qu'entre la cessation d'une pensée
et l'arrivée de la prochaine ,un profond silence est perçu.
Cette vacuité est l'épicentre du quatrième exercice mental.
Bien sûr, le maintien de cette focalisation sur le
vide nécessite que vous soyez complètement détachés de toutes les pensées qui pourraient
surgir dans votre esprit, semblable au détachement que vous aviez réalisé dans le premier exercice mental
et pareil au premier exercice, vous devez observer passivement le vide sans aucune attente.
Dans un délai de deux semaines, vous devriez être si habitués à
vous concentrer sur ce vide que vous pourriez maintenir cette vacuité pendant 10minutes au moins sans interruption.
Idem le deuxième exercice de la pleine conscience,
l'exercice de la vacuité de l'esprit doit être poursuivi au-delà
de la première étape et approfondi par la pratique continuelle.
C'est un état de Conscience, ainsi qu'un état d'Etre très important
en regard de l'initiation qui doit être cultivé avec dévouement.
En fait, son approfondissement prolongé a été suggéré par Bardon dans les exercices de toutes les étapes futures.
En d'autres termes, si vous ne maintenez pas sa pratique et n'allez toujours plus profondément dans le silence intérieur,
les exercices futurs seront impossibles à maîtriser.
Néanmoins, tout ce qui est requis au 1er degré
est que vous soyez en mesure de maintenir votre attention sur le vide à l'exclusion de tout autre chose pendant au moins 10 minutes.
Tout au plus, cela ne devrait pas prendre plus de 6 semaines pour maîtriser ces quatre exercices mentaux simples au niveau nécessaire à la première étape.
----------------------------------------------------------------------
Le travail astral de la première étape est d'égale simplicité et devrait être poursuivi à la même vitesse que les exercices mentaux.
En d'autres termes, l'ensemble devrait être terminé dans un délai de 4 à 6 semaines pour que les sections astrale et mentale soient finies à peu près au même moment.
Le premier degré est essentiellement un processus d'acquisition d'une connaissance de soi rudimentaire à travers l'auto-observation. Avec les exercices mentaux, c'est l'esprit et son fonctionnement qui est observé;
tandis qu'avec le travail astral, c'est la personnalité ou le tempérament que l'on observe et classifie.
La capacité à se distancier de l'objet de l'observation et la capacité de concentrer son attention de plein gré sont les outils appliqués à l'observation et à la classification des traits de sa personnalité. Bien sûr, ces mêmes capacités sont pratiquées simultanément aux exercices mentaux, illustrant la façon dont les parties de chaque étape de formation s' ajustent comme une main dans un gant.
La seule chose accomplie dans le travail astral de la première étape est une liste de vos
traits de caractère positifs et négatifs, rien de plus.
Le travail astral au degré 1, n'est pas le sujet d'une
auto-transformation, ni vraiment celui d'une auto-analyse au delà de celle requise pour discerner
entre un négatif et un trait positif.
Vous vous observez avec un minimum de détachement
et écrivez une liste des traits de personnalité que vous percevez. Ensuite vous analysez votre liste
et attribuez à chaque trait une influence élémentale
et enfin, vous triez ces classifications Elementales
en trois degrés de puissance en fonction de la façon dont ils influencent intensément votre
comportement et votre pensée.
Ce processus en trois parties est effectué une fois, mis l'accent sur vos traits de caractère négatifs
et une fois, ciblés vos traits positifs, en cela résulte ce que Bardon à appelé "vos miroirs de l'âme" noir et blanc.
Comme vous pouvez l'imaginer, le deuxième exercice mental de l'attention viendra souvent au secours de ce
processus d'auto-observation alors que vous vous exercer à discerner, en temps réel, quels traits de votre caractère sont en train de s'exprimer à un moment donné.
Et de même, le troisième exercice mental de concentration de
votre esprit sur une seule idée ou un train de pensées développe la capacité identique que vous utiliserez pour analyser votre liste de traits et les affecter à des éléments et influences.
En fin de compte, les différentes sections de chaque étape se soutiennent mutuellement en développant des
capacités similaires de façons légèrement différentes, assurant ainsi une croissance équilibrée de chaque capacité.
Dans les exercices mentaux du premier degré le seul outil utilisé était votre propre conscience. Et donc avec le travail astral, votre seul outil est votre conscience.
Ceci est un concept important donc je
va répéter cette déclaration:
Avec le travail astral, votre seul outil est votre conscience.
Je veux dire que littéralement;
Vous ne devez pas vous fier ni compter sur l'opinion, l'interprétation de quelqu'un d'autre, ses réactions, ses conseils ou positions
, etc.
Ceci consiste à vous auto-évaluer en vous basant uniquement et
exclusivement sur vos propres sensations .
Cela signifie jeter toutes les listes
publiées des traits de caractère, en particulier ceux écrits par Bardon dans le CVIM, et simplement
observez comment vous vous sentez à propos de chaque aspect de votre personnage.
Pas ce que vous pensez de vos traits, mais ce que vous vous sentez dans l'immédiat ,sans réfléchir.
Rappelez-vous,
ceci est le labeur astral et comme tel, il est enracinée dans, et centré sur, vos émotions,
alors comment vous vous sentez est la manière appropriée d'observer et de vous informer.
Ici, vos émotions sont le support avec lequel vous travaillez ,
tout comme vos pensées étaient le support travaillé dans les exercices mentaux.
Le fait est que vous connaissez vraiment ce qui est dans votre propre cœur et dans votre esprit seulement si vous pouvez vraiment
discerner tous vos traits de caractères positifs et négatifs avec précision.
Si vous vous tournez vers une
source externe pour cette information, alors vous cherchez au mauvais endroit et vous ne pourrez pas
créer un miroir de l'âme précis pour vous-même,.
Le seul endroit où cette information peut être trouvée est à l'intérieur de vous-même, c'est tout.(point barre) .
Il ne devrait y avoir aucun retard dans ce processus d'auto-catalogage,
ne pas s'attarder dessus durant des mois sans jamais finir.
Cette sorte de persistance et d'obsession est une manifestation de l'auto-sabotage inconscient
qui doit être banni si vous vous voulez générer quelque chose d'utile.
Soyons simplement sérieux avec ça et se sera fait sans retard ni excuses.
Etablir votre première liste de traits de caractère négatifs ne devrait pas prendre plus de deux semaines tout au plus.
Je recommande que vous cibliez au moins 100 points dans votre liste.
Cela n'a pas à être «Parfait».
La perfection n'a pas sa place dans ce processus.
Le miroir de l'âme que vous créez se transforme
en un organisme vivant et changeant qui sera votre compagnon pour le reste de votre vie,
donc laissez le évoluer au fil du temps et n'exigez qu'il soit parfait à la naissance. LOL

La Perfection, ou du moins la recherche de la perfection, n'a également pas de place dans la suite du
processus d'attribution d'une influence élémentaire à chaque point de votre liste . Il suffit de faire au mieux ,
vous pouvez en méditant brièvement sur chaque point noter quel élément semble correct.
N' intellectualisez trop non plus ce processus !
Vous ne devriez pas dépenser plus d' un total de quelques heures
étalées sur pas plus de quelques jours, .
Rappelez-vous, ce miroir sera avec vous
à partir de maintenant donc vous pouvez toujours corriger les erreurs qui se révèlent elles mêmes un jour ,ou dans mois ou dans un an à partir de maintenant.
La tâche finale de la séparation en trois niveaux d' importance des traits de caractères à l'intérieur de chaque catégorie élémentaire devrait être établie avec un petit plus de temps et de soins. Cette division est vraiment plus importante, d'un point de vue pratique, que la catégorisation élémentaire car cela déterminera à l'étape deux, quels traits de caractère vous commencez à transformer en premier etc.
Donc, prenez une semaine pour soigneusement décider quels traits de caractère vous influencent majoritairement et ceux en minorité . A nouveau , cela ne doit pas être parfait non plus, d'autant que ces rapports vont changer une fois que vous commencerez le processus de transformation de soi à la deuxième étape.
Tout au plus, vous aurez passé 3 semaines et quelques sur la création de votre miroir de l'âme négatif et une fois que cela est terminé, vous devriez immédiatement vous affairer à votre miroir de l'âme positif. Ce miroir est tout aussi important que votre miroir négatif. Sans cela , vous ne pourriez avoir une image équilibrée de vous-même.
On pourrait naturellement penser que l'évaluation des aspects positifs de sa propre personnalité serait être une expérience facile et agréable, et pourtant la plupart des gens semblent trouver que c' est plus difficile que la création de leur miroir négatif!
Cela est dû en partie, à notre besoin culturel d'un minimum de fausse modestie et aussi en partie au fait que la plupart d'entre nous sont éduqués au fait que nous ne sommes pas assez bon de toute façon et donc sans aucune qualité salvatrice notable .
Bien sûr, c'est n'importe quoi.
Toutes les personnes possèdent des traits de personnalité positifs indépendamment de comment mal
elles s'estiment.
Donc, une fois encore, c'est juste une logique à saisir puis de regarder en vous-même pour les réponses.
Après trois semaines tout au plus,
vous devez avoir terminé votre miroir de l'âme positif, ce qui porte le temps total passé sur le travail astral à environ six semaines.
En d'autre mots, vous avez terminé le travail mental et astral de la première étape dans le même laps de temps de 6 semaines
------------------------------------
Pour finir il nous reste à discuter maintenant de ce que sont les exercices de la section physique.
Ceux ci sont également tout à fait simples et sont destinés à vous présenter les concepts de base qui sont développés dans les étapes ultérieures.
Bardon a commencé la partie physique de la première étape ,en instruisant l'étudiant à brosser sa peau
et se baigner dans l'eau froide en première chose chaque matin au lever et puis enchainer cela avec un cycle d'exercices.
Bien que ces instructions paraissent tout à fait particulières et beaucoup tentent de les suivre religieusement, elles sont réellement destinées à exprimer un concept de base au lieu de
prescrire un régime spécifique.
L'idée est de faire quelque chose qui rafraîchit votre corps physique
et élimine toute fatigue persistante avant de commencer à travailler sur vos exercices mentaux et astraux.
Cela peut prendre toute forme qui vous convient personnellement
et n'implique pas nécessairement le brossage de votre peau et de se baigner dans l'eau froide.
Autrement dit,
vous devez créer votre propre régime du matin,
celui qui fonctionne le mieux pour votre corps et
vos conditions de vie.
Si vous concevez un régime qui fonctionne vraiment pour vous, alors il sera relativement facile de s'y tenir
et de le développer comme une habitude quotidienne.
Mis à part les avantages physiques, cette pratique renforcera votre puissance de volonté et votre capacité à développer des habitudes positives, qui sont toutes deux des atouts importants pour l'initiation.
----------------
Les prochaines sections sur le «mystère de la respiration»,
<< l'absorption consciente de la nourriture» et la «magie de l'eau" sont tous enracinés dans un seul principe technique très simpliste .
Le principe en coulisses est le fait que l'Akasha, qui est une partie naturelle de toute substance, attire et capte pensées et idées, surtout celles intentionnellement projetées.
Donc, la technique tire avantage de ce simple processus naturel
en le transformant en un acte conscient, intentionnel.
Tout simplement, tout ce qu'on a à faire est de formuler d'abord l'idée dont on souhaite imprégner l'air, la nourriture ou l'eau ,
puis imaginer que l'Akasha de la substance a absorbé l'idée choisie.
Cela nécessite absolument aucun effort physique,
ni beaucoup plus d'effort mental à accomplir.
Beaucoup de gens se crispent et grognent agissant comme s'ils essayaient de marteler leur idée dans leur air,
leur nourriture ou leur eau,
mais ces derniers sont contre-productifs
. Ce qui est nécessaire c'est de tranquillement orienter la pensée et l'intention , qui bien sûr sont des capacités que les deuxième et troisième exercices mentaux sont destinés à développer.
Bardon n'a pas défini de normes de «maîtrise» en ce qui concerne les exercices physiques de La Première Étape.
Ce qui est nécessaire est que vous développiez une pratique constante de l'application de la technique de base.
Grâce à l'application répétée de la technique votre capacité à atteindre les résultats souhaités va augmenter et ceci est ce qui constitue en fin de compte la «Maîtrise» de ces techniques rudimentaires.
Bardon n'a également donné aucune limite de temps dans lequel vous devez atteindre le succès.
Au lieu de cela, il a déclaré que la nature du désir dont vous imprégner votre air, votre nourriture et votre eau aura en grande partie déterminé combien de temps vous aurez à dépenser dans cette façon de travailler pour atteindre un résultat notable.
Cela signifie que si aucun des résultats notables ont été générés par votre travail avec la magie de l'air, de la nourriture et de l'eau après six semaines, alors vous ne devriez pas ajourner votre passage à l'étape deux jusqu'à ce que les exercices astraux et mentaux aient été maîtrisées. En d'autres termes, , ne laissez pas une pratique apparemment infructueuse de ces techniques retarder votre la progression de la première étape à l'étape deux.
Ainsi se termine ma description du procédé vraiment simple, du travail de la première étape . Chaque exercice enseigne une technique rudimentaire ou une capacité qui peut, et c'est conçu pour l'être ,maîtrisé relativement rapidement.
Ce n' est pas un degré avec lequel on devrait passer des mois ou des années proche de l'obsession.
Maintenant, je sais que beaucoup de gens qui ont passé les derniers mois ou années à travailler sur
La première étape ressentiront beaucoup d'émotions
mitigées en entendant ces mots.
La plupart des gens dans cette situation dont j'ai parlé ,
ont exprimé que les plus nobles motifs et intentions étaient de consacrer autant de temps et d'effort à la première étape.
Et en effet, les attitudes de sérieux, de sincérité et d'attention aux détails sont admirables et sont en fait des attributs essentiels
pour le succès avec l' initiation dans l'hermétisme, mais ils doivent encore être appliquées de manière appropriée.
Malheureusement, ils deviennent inappropriée quand ils empêchent de parcourir le travail de l'Étape Une en temps opportun.
Je dis donc à tous ceux qui ont passé plus de deux mois sur la première étape -
lâchez tout ce qui vous ralentit appliquez-vous aux exercices que je viens de décrire
et maîtriser les une fois pour toutes en temps opportun.
. Qu'ils soient aussi facile qu'ils en ont l'air au lieu de les rendre
inutilement difficile.
Merci de votre écoute!

-----------------------------

Rawn Clark.
avatar
Arathos

Messages : 1800
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum