Présentation Argan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation Argan

Message  Invité le Jeu 28 Jan - 17:42

Bonjour à tous,

Je m'appelle Arnaud j'ai 33 ans et je vis en Normandie depuis mon enfance.

Depuis l'age de 13 ans j'ai été attiré par l'ésotérisme en général en lisant des bouquins que parfois je ne comprenais pas à l'époque ou du moins en partie. Depuis je n'ai rien lâché ou presque et je suis toujours revenu à ces sujets malgré l'éloignement.

A ce jour je suis attiré par la spiritualité mais aussi par les pratiques théurgiques et même à l'alchimie et plus particulièrement la spagyrie que je n'ai pas continué à pratiquer n'ayant pas forcément d'affinités avec les plantes.

Pour ma part savoir n'est pas connaître ! Les pratiques "magiques" quelles qu'elle soit doivent être accompagnées d'un savoir vivre, d'attitude positive, de respect et d'ouverture à l'autre et de tolérance.
A quoi bon accumuler des connaissances sans travail sur soi et sur ses défauts. C'est mettre des patchs et continuer à fumer...

J'entends régulièrement parler de théurgie et de ses danger mais je n'y crois pas du moins je pense que le réel danger vient du pratiquant lui même s'il est aveuglé par son égo et s'il est dans une recherche de quête de pouvoir...Je pense qu'il faut premièrement se connaître soi même avant de pratiquer et accepter le changement car combien de personnes pratiquent ces rituels et semblent avoir une haute estime de leur personnes et semblent même auto-envoûté par leur propres égo...Bon j'arrête je vais plutôt créer un sujet Wink


Cordialement.

Arnaud

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Et Basta ! le Mar 2 Fév - 20:05


Salut à toi.
Une présentation agréable.

Je suis de la même opinion que toi : à quoi bon collectionner des pratiques magiques qui ne servent pas à devenir une meilleure personne, utile aux autres et au Monde ?

Le forum est silencieux et morne depuis quelques mois. Mais tu pourras y trouver des idées, des conseils et du soutien.

Amicalement.


Et Basta !

Messages : 1056
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Invité le Mar 2 Fév - 20:32

Merci beaucoup Et Basta Wink


Code:
Le forum est silencieux et morne depuis quelques mois. Mais tu pourras y trouver des idées, des conseils et du soutien.


Oui bien sûr Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  artisanfr le Jeu 4 Fév - 23:29

Bienvenu à toi Argan !

Le forum est endormi - sûrement un effet des cycles - mais tu pourras trouver des gens comme dit Et Basta pour te soutenir et te donner des pistes de réflexion sur certains sujets si c'est ce que tu recherches. On veille lol!

Pour ma part savoir n'est pas connaître ! Les pratiques "magiques" quelles qu'elle soit doivent être accompagnées d'un savoir vivre, d'attitude positive, de respect et d'ouverture à l'autre et de tolérance.
A quoi bon accumuler des connaissances sans travail sur soi et sur ses défauts. C'est mettre des patchs et continuer à fumer...

Ce que tu dis est non seulement très juste, mais c'est la base de la magie! La base du pouvoir en magie, c'est les qualités de la personne, et leur équilibre (ou en tout cas, un équilibre décent et donc une absence de déséquilibre grave qui crée des perturbations)

En fait, c'est là la raison de certaines pratiques ascétiques ou de certaines façons de faire où l'on s'impose à soi même des buts pour l'amélioration de son caractère : c'est qu'un caractère équilibré a tendance à voir ses prières exaucées. D'où l'intérêt d'avoir de plus en plus de qualités sincères et "pures".

Comme le disait un Rabbin: "je ne connais pas de grand Kabbaliste, je connais des gens très Purs" : Il voulait dire par là que plus une personne est honnête, sincère, de confiance, c'est à dur plus les éléments qui composent sa triple structure sont purs, plus ses prières et rituels son couronnés de succès et plus on va dire que sa "Magie" fonctionne.

Dans le système de Franz Bardon, il s'agit de "l'équilibre du caractère" ou l'équilibre pour ce qui est du miroir des qualités et défauts.

J'entends régulièrement parler de théurgie et de ses danger mais je n'y crois pas du moins je pense que le réel danger vient du pratiquant lui même s'il est aveuglé par son égo et s'il est dans une recherche de quête de pouvoir...Je pense qu'il faut premièrement se connaître soi même avant de pratiquer et accepter le changement car combien de personnes pratiquent ces rituels et semblent avoir une haute estime de leur personnes et semblent même auto-envoûté par leur propres égo...Bon j'arrête je vais plutôt créer un sujet Wink

J'aurai tendance à être d'accord avec toi : plus tu est une personne honnête, sincère, voulant le bien d'autrui et voulant sincèrement t'améliorer et plus l'Akasha, le Destin, La Divine Providence, aura tendance à te traiter avec douceur et bienveillance et à te soutenir dans ta démarche d'amélioration personnelle.

Mais la Théurgie a la même démarche que l'Alchimie dans le sens où toutes ces pratiques ont pour but d'amener une amélioration de notre être, techniquement, cette amélioration consiste en une purification des corps mentaux, astraux, ethérico-physiques, physique : comme dans l'Alchimie, la "matière" spirituelle de nos corps va être sublimée et portée à un niveau supérieur.

ça suppose donc quand même que pour que ces améliorations aient lieu, nous modifions quelque peu notre caractère ou nos façons de penser.

Alors il est totalement vrai et juste que tout le monde ne doit pas s'attendre à des drames dans sa vie s'il étudie la Théurgie, néanmoins, à moins d'être très très équilibré, tout le monde sera mis face à son "gardien du seuil", c'est à dire ses défauts.

Il est vrai que celui ou celle qui, dans ses vies antérieures, a fait beaucoup de chemin spirituellement, pour cette personne la pratique Théorique se passera simplement et sans gros drames. Il est vrai aussi que la personne déséquilibrée, au contraire, peut se retrouver dans des situations difficiles, et les plus déséquilibrés voir les plus négatifs peuvent se retrouver avec des maladies, et toutes sortes de mésaventures.

Combien de personnes pratiquent ces rituels et semblent avoir une haute estime de leur personnes et semblent même auto-envoûté par leur propres égo...Bon j'arrête je vais plutôt créer un sujet Wink

L'ésotérisme pratique, l'occultisme, la magie, sont des voies de pouvoir. On attrape des mouches avec du miel. C'est à dire que l'on attire les disciples avec des promesses un peu enfantines de pouvoir, et dans l'idéal, en prenant sur soi et en s'améliorant, ces personnes deviennent des Occultistes responsables et honnêtes, équilibrés, et qui sont récompensés par la nature par des pouvoirs cachés qu'ils utilisent pour le bien public.
Il est donc normal que ce genre d'enseignements attire des gens avec ce type d'égo.
Il est aussi malheureusement tout à fait normal que tous ces égos n'arrivent pas à se réformer et à dépasser un stade spirituel qui consiste à abandonner ses petits intérêts égoïstes pour progressivement avoir une démarche plus altruiste.

C'est normal. Mais ne t'inquiète pas, soit la personne s'améliore, et alors la nature la préserve et protège son évolution, doit la personne reste dans son égo et la nature trouve un moyen de se débarrasser d'elle d'une façon ou une autre.

Ceux qui sont négatifs et qui ne sont pas "nettoyés" par la nature ne sont pas là par hasard, mais paradoxalement leur caractère désaxé et négatif sert en fait un but dans la nature et leur présence - même s'il 'n'en sont pas conscients - est utile pour le tout. Car aucune qualité n'est vraiment une qualité s'il elle n'a pas été éprouvée.

Bien à toi,

artisanfr

Messages : 430
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Invité le Sam 6 Fév - 17:55

Merci pour le partage artisanfr mais cependant j'aimerai partager mon ressentis à ce propos ;

Code:
L'ésotérisme pratique, l'occultisme, la magie, sont des voies de pouvoir.

Pour ma part le terme pouvoir est négatif et ce rapproche de l'égo, la quête de pouvoir c'est se sentir au dessus, faire l’acquisition de "pouvoir" ; mais pour quoi faire ? Je voyais la théurgie comme un moyen de transcendance et d'unité dans le but de s'améliorer en s'éloignant de concepts illusoires et d'attitudes négatives, que cela soit pour soi-même et pour autrui et non pour des besoins profanes loin du cœur et de la réalisation de soi.

Finalement depuis ma présentation j'ai stoppé la théurgie car après plusieurs rencontres que j'ai faite récemment (dans la vie et sur la toile) j'y ai vue des gens peu tolérants, trop sûr d'eux même, et même des gens dédaignent les autres de par leurs différences si je puis dire, parlant de cœur et sortant des propos extrêmement négatifs sur autrui et sur la vision du monde...Je me doute bien que cela ne représente pas la totalité des personnes qui pratiquent, mais cela donne un aperçu comme même limité de ce que ce genre de pratique provoquent chez certaines personnes qui recherchent finalement une valorisation de leurs personnes et non un changement positif d'attitudes et de comportement avec son prochain.

Peut être que ma vision bouddhisme du monde comme le karma et le mécanisme de l' égo n'étais pas du tout en adéquation avec cet univers qui semble quelque fois dangereux provoquant parfois décentrage à force de vouloir chercher toujours à l'extérieur. Le peu de chose positives que j'ai réussi à équilibrer dans ma vie se sont fait par mon rapport à l'autre et le fait de toujours faire oeuvre d’introspection et de travail sur l'ego...

Depuis quelques temps je me réconcilie avec une spiritualité plus simple loin de qui me semble superflus.Le bonheur est déjà là et il ne faut que le laisser entré sans avoir à le cherche à l'extérieur. Enfin ce n'est que mon point de vue...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  artisanfr le Dim 7 Fév - 17:14

Bonjour Argan,

Pour ma part le terme pouvoir est négatif et ce rapproche de l'égo, la quête de pouvoir c'est se sentir au dessus, faire l’acquisition de "pouvoir" ; mais pour quoi faire ? Je voyais la théurgie comme un moyen de transcendance et d'unité dans le but de s'améliorer en s'éloignant de concepts illusoires et d'attitudes négatives, que cela soit pour soi-même et pour autrui et non pour des besoins profanes loin du cœur et de la réalisation de soi.

La Théurgie est un moyen de transcendance et d'unité. Le contraire du pouvoir, c'est la faiblesse. Doit on être "faible" pour être bon? C'est le même problème que le rapport à l'argent. L'argent, c'est mal. Il faut donc être pauvre. Le meilleur donc, serait d'être faible et pauvre, pour le bon sens populaire, ça serait le mieux pour être "bon".

Evidemment, tout ça n'a rien à voir avec la magie, ou la théurgie, mais tout à voir avec le caractère humain et notre façon à nous de voir les choses. Nous voyons le pouvoir et l'argent comme étant "mal" car nous avons en mémoire surtout les actions violentes de ceux qui ont abusé de leur position de pouvoir, ou qui ont abusé des facilités que leur procurait leur argent.

Finalement les loges occultes négatives encouragent aussi les êtres humains à rester pauvre et surtout à n'avoir aucun pouvoir occulte, de sorte que dans une misère financière et privé de tout "pouvoir" occulte lui permettant de se protéger des courants occultes négatifs, l'homme de ce siècle soit un pantin facile à manipuler et sans défense qui se contentera de ses conditions de vies précaires bercé par une bien-pensance mièvre.

En fait, ce ne sont pas les qualités qui sont un problème, mais ce que l'on en fait. Un couteau peut servir à étaler du beurre ou couper du pain ou à tuer une pauvre personne.
De même, bonne santé, force physique, pouvoir de concentration occulte, argent, ne sont ni mauvaises ni bonnes : tout dépend de ce que nous en faisons.
La force physique, le pouvoir occulte , et l'argent ont mauvaise réputation à cause des abus presque systématiques dont ils ont fait l'objet.

Finalement depuis ma présentation j'ai stoppé la théurgie car après plusieurs rencontres que j'ai faite récemment (dans la vie et sur la toile) j'y ai vue des gens peu tolérants, trop sûr d'eux même,

Il doit y avoir d'autres raisons qui font que la théurgie n'est pas pour toi. Si c'est seulement le spectacle de deux ou trois personnes, ça n'a pas de sens de s'arrêter. Je te donnes un exemple :
J'ai commencé à prendre des cours de conduite. Le dernier cours a eu lieu dimanche après midi. Les gens étaient orgueilleux, insultants, vulgaires. Même de jolies jeunes filles dans leur belle voiture m'ont finalement insulté et dit des choses vulgaires que je n'aurai jamais pu penser venir d'elles. Finalement j'ai réalisé que conduire une voiture rendait vulgaire et poussait même des jeunes filles de bonne famille à proférer des insultes indignes de leur rang. J'ai donc décidé d'abandonner mon apprentissage de la conduite, cette discipline ne favorisant manifestement que le pire chez l'être humain.

.... Bon tu comprends le sophisme. Le permis de conduire, c'est juste un outil pour aller d'un point A à un point B, on en a besoin pour aller travailler. C'est pareil avec la Théurgie. Tu trouveras toujours des cons pour donner une mauvaise image de ceci, ou cela : le karaté, la chasse, le camping... il y a des beaufs partout. Est-ce une raison pour tout abandonner et "jeter le bébé avec l'eau du bain", comme le disait Alexandre Moryason?

e me doute bien que cela ne représente pas la totalité des personnes qui pratiquent, mais cela donne un aperçu comme même limité de ce que ce genre de pratique provoquent chez certaines personnes qui recherchent finalement une valorisation de leurs personnes et non un changement positif d'attitudes et de comportement avec son prochain.

Dans la Théurgie, tu as tout, du magicien noir qui coupe la tête des petits enfants pour faire un "volt", aux Bouddhas qui vivent dans la "claire lumière" et qui sont presque invisibles à notre vue, sauf lorsque rarement ils décident de se dévoiler un peu pour nous encourager.
Ce que je veux te dire, c'est que les "méchants" sont très visibles, quand aux "bons", les "bouddhas" ils sont parfaitement invisibles, même presque aux meilleurs d'entre nous. (avec une exception pour des Maîtres comme le Mahatma Koot Hoomi, Morya, ou des Maitres Spirituels comme Ramana Mahrishi qui peuvent être facilement atteints par la méditation, mais ce sont des exceptions dans le sens où c'est un peu leur travail d'être des "phares" faciles à contacter.)
C'est comme si tu dis que la magie c'est forcément mal, parce que tu n'as entendu parler que des actions coupables et des crimes des sorciers. Mais tous les gens qui font tranquillement leurs décoctions Alchimiques dans leur atelier le week end sans emmerder personne, tu n'en entendra JAMAIS PARLER! Et pourtant tous ces gens là se comportent très bien et très dignement! Mais comme ils ne font pas de bruit, comme il ne font pas de publicité, on a l'impression qu'ils n'existent pas et on garde surtout le souvenir des "beaufs" ou des "escrocs" qui eux font parler d'eux...

Peut être que ma vision bouddhisme du monde comme le karma et le mécanisme de l' égo n'étais pas du tout en adéquation avec cet univers qui semble quelque fois dangereux provoquant parfois décentrage à force de vouloir chercher toujours à l'extérieur. Le peu de chose positives que j'ai réussi à équilibrer dans ma vie se sont fait par mon rapport à l'autre et le fait de toujours faire oeuvre d’introspection et de travail sur l'ego...

Mais la théugie c'est une voie d'unité. A la fin nous sommes tous qu'un seul esprit. Quand tu est dans l'Akasha, après un certain temps de pratique, tu réalises cette unité. Après, évidemment, tu ne deviens pas un Bouddha tout de suite, mais juste pour te dire que tu vis alors en même temps l'absolu et le relatif, c'est à dire que tu sais que ce monde n'est qu'un seul être, qu'un seul plan, la claire lumière , l'akasha , sans début ni fin, que c'est toi, ta vraie nature, mais en même temps tu continues à avoir un corps, à aller au boulot...
D'une certaine façon, tous les êtres humains ne sont que des pensées dans l'esprit du seul Etre qui existe et qui est... nous...

Il y a 7 plans allant du plus bas au plus élevé et le fait que tu aies vu quelques "beaufs" du plan le plus bas, ne veut pas dire qu'il faille abandonner et ne pas découvrir tous les habitants des plans supérieurs qui eux sont plus subtils (et bien plus agréables à fréquenter).

Bien à toi,
Artisan

artisanfr

Messages : 430
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Invité le Lun 15 Fév - 14:13

Code:
La Théurgie est un moyen de transcendance et d'unité. Le contraire du pouvoir, c'est la faiblesse. Doit on être "faible" pour être bon? C'est le même problème que le rapport à l'argent. L'argent, c'est mal. Il faut donc être pauvre. Le meilleur donc, serait d'être faible et pauvre, pour le bon sens populaire, ça serait le mieux pour être "bon".

Finalement la faiblesse c'est peut être de se croire "faible" par nature ? Un manque d'amour en vers soi même et le manque de confiance en ses capacités et peut-être un signe de faiblesse intérieur dans le fond...Quand on cherche l'unité à l'extérieur de soi c'est peut être cela la difficulté...

Code:
mais tout à voir avec le caractère humain et notre façon à nous de voir les choses. Nous voyons le pouvoir et l'argent comme étant "mal" car nous avons en mémoire surtout les actions violentes de ceux qui ont abusé de leur position de pouvoir, ou qui ont abusé des facilités que leur procurait leur argent.

Finalement les loges occultes négatives encouragent aussi les êtres humains à rester pauvre et surtout à n'avoir aucun pouvoir occulte, de sorte que dans une misère financière et privé de tout "pouvoir" occulte lui permettant de se protéger des courants occultes négatifs, l'homme de ce siècle soit un pantin facile à manipuler et sans défense qui se contentera de ses conditions de vies précaires bercé par une bien-pensance mièvre.

Justement le problème c'est que tu supposes qu'il faut devenir comme eux en ayant le même but  : l'argent et le pouvoir...A quoi bon dénoncer si ce n'est que pour faire la même chose...Quel est le rapport entre la spiritualité et le pouvoir ? Le pouvoir et l'argent n'ont rien de spirituel finalement mise à part une quête matérialiste...

D'ailleurs j'aimerai partager une citation d'un de mes contacts facebook que j'ai trouvé très belle :

"L'enseignement spirituel, quel qu'il soit, comporte toujours le risque de nous maintenir dans la croyance que nous sommes séparés du divin de même que d'entretenir cette croyance en s'adressant (parfois uniquement) à cette partie de soi qui se croit séparé de son essence..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  artisanfr le Mar 16 Fév - 18:33

Bonjour Argan

Finalement la faiblesse c'est peut être de se croire "faible" par nature ? Un manque d'amour en vers soi même et le manque de confiance en ses capacités et peut-être un signe de faiblesse intérieur dans le fond...Quand on cherche l'unité à l'extérieur de soi c'est peut être cela la difficulté...

Avant de partir sur un débat il faut peut être se mettre d'accord sur les mots et sur la voie que chacun suit. Les mots peuvent être parfois trompeurs car chacun leur donne un sous entendu qui correspond à son vécu et à ses affinités.

La voie que je suis est celle de Franz Bardon, c'est une voie basée sur des exercices à maîtriser sur dix étapes dont la dernière correspond à l'Union avec Dieu. C'est donc une voie d'unité.
Dans le système de Franz Bardon la démarche qui consiste à accepter de faire des efforts pour s'améliorer est un exemple de courage et de noblesse et non de faiblesse. Le fait de ne rien vouloir changer à sa nature au contraire est plutôt vu comme "une voie déséquilibrée". On peut aussi considérer que se croire déjà exempté de tout effort est une forme d'orgeuil et / ou de paresse.
Maintenant, évidemment, il faut se méfier des mots. Quand on dit que toute la force est déjà en nous, c'est juste, dans l'absolu, c'est à dire que la Monade en nous, l'Atma Bouddhi Manas, l'Akasha en nous est bien évident non seulement puissant et "parfait" mais en plus totalement pure : il est impossible de la souiller.  Tout le monde à la Divinité en lui. Mais le problème ce sont les corps inférieurs : le mental, le phychisme, le physique : s'ils ne sont pas entraînés, pourront-ils supporter la "descente" de la Divinité ou vont-ils commencer à "pêter un cable"? (se prendre pour le Christ ainsi de suite...)

Dans le système de Franz Bardon, on considère qu'il est impossible de construire sur du sable, c'est à dire qu'il est impossible à une personne dont les corps inférieurs sont déséquilibrés de canaliser la Divinité, car la 'descente' de la Divinité en lui ferait ressortir ses défauts et des effets secondaires se feraient très vite voir : il suffit d'écouter les histoires d'ésotéristes un peu "fous" pour comprendre ce que Bardon voulait dire.

Le système de Franz Bardon part des corps physiques les plus bas, propose des exercices pour les "harmoniser" ou les équilibrer, et cela permet à la "Divinité" / "Monade" de "descendre dans le corps du Mage et la fusion avec la Divinité se fait. Dans le système de Franz Bardon on considère que la "Divinité" n'arrivera pas à totalement descendre ni s'exprimer si il reste des défauts ou un déséquilibre dans les différents corps du praticien. C'est le cas par exemple de grands Saints dont le chemin bien que très pieu, est vu comme "déséquilibré" dans le système de Bardon.

Donc voilà le praticien de Bardon, in finé, ne cherche rien à l'extérieur de lui, mais il met en pratique un programme afin d'équilibrer sa triple structure (mentale astrale ethérico-physique) c'est une démarche qui est un choix perso : chacun a le droit de choisir la voie qui lui correspond.
Si cette voie ne t'intéresse pas, alors tout est bien et il est évidemment inutile de partir sur un débat sans fin si dès le début c'est une démarche à laquelle tu n'adhères pas.

Justement le problème c'est que tu supposes qu'il faut devenir comme eux en ayant le même but  : l'argent et le pouvoir...A quoi bon dénoncer si ce n'est que pour faire la même chose...Quel est le rapport entre la spiritualité et le pouvoir ? Le pouvoir et l'argent n'ont rien de spirituel finalement mise à part une quête matérialiste...

D'ailleurs j'aimerai partager une citation d'un de mes contacts facebook que j'ai trouvé très belle :

"L'enseignement spirituel, quel qu'il soit, comporte toujours le risque de nous maintenir dans la croyance que nous sommes séparés du divin de même que d'entretenir cette croyance en s'adressant (parfois uniquement) à cette partie de soi qui se croit séparé de son essence..."

Je t'invite à relire mon message et honnêtement, je n'ai jamais rien dit de tel. Je te donne mon point de vue : mon point de vue est que ta vision du pouvoir est de l'argent est une vision politique ou sentimentale de ces problèmes mais qui n'ont rien à voir avec la magie.
C'est comme si tu me disais que les ouvriers sont gentils et les patrons sont des méchants exploiteurs : c'est ton droit de penser ce que tu veux, mais ce n'est pas de la magie!

Je vais le reformuler autrement, mais dans la pratique magique, un des buts est la fusion avec Dieu et donc l'unité et donc la capacité au niveau de la Kabbale à maîtriser le
Yod Hé Vau Hé.

Le premier Yod est le feu qui canalise... le pouvoir! On va dire, si tu ne veux maîtriser que le Vau (l'amour) et l'élément eau, mais il faut que tu saches que par magnétisme ta Maîtrise du "Vau" finira par créer ... du feu... et a un lien avec le pouvoir à nouveau...

Un autre exemple, tu est d'accord j'espère pour accepter que l'on guérisse des gens? Et bien sache que l'excès d'énergie de guérison amène.... L'Argent!... LOL!
C'est à dire que toutes ces énergies sont entremêlées! Toutes ces énergies sont UNES, il n'y a pas de séparation! L'Argent et le Pouvoir ne sont déparées que dans... l'esprit humain! Mais pas dans l'Absolu!
A mon sens on ne peut pas parler d'unité et déjà exclure le pouvoir et l'argent car ces énergies sont UNES et son des variations d'autres énergies . Par exemple l'Argent est une variation de l'énergie de santé et donc exclure complètement la vibration d'Argent par analogie risque aussi de dénaturer la Santé du praticien! Tout est UN, est énergies sont entremêlées et ce que je disais c'est que cette séparation n'existe que dans l'esprit de l'être humain.
Et cette séparation est le produit d'idéologies politiques, par exemple Gauche contre Droite et inversement, mais la matière et les énergies spirituelles n'en n'ont rient à faire de notre politique et ces énergies et ces éléments fonctionnent avec ou sans le consentement des humains : la terre tourne et peut importe les chimères qui peuvent bien agiter l'humanité!

Un dernier exemple en médecine : on bannit toutes les substances qui ralentissent le métabolisme humain et le tuent. Apparemment une bonne idée? C'est le mal, évidemment. Mais le problème c'est que l'anesthésie fonctionne justement avec ces substances : on doit juste les doser de façon très précise afin que la personne ne meure pas, mais aussi ne se réveille pas pendant l'opération. Ce n'est pas une chose facile et c'est pour ça qu'un anesthésiste gagne en France en gros 10.000€ par mois.

Un dernier exemple avec l'argent : ça peut être les bonus des banquiers alors allons y, bloquons tous les virements d'argent. Mais les virements d'Argent, ça peut être aussi les virements de RSA d'une famille de parents isolée qui peine à joindre les deux bouts... Sans argent, que devrait donc faire cette pauvre mère célibataire pour survivre et nourrir ses enfants?

Dans le système de Franz Bardon, nous voyons toutes ces énergies comme des OUTILS et comme tous les outils, ils peuvent être utilisés pour le bien ou pour le mal. Ainsi pour nous l'électricité n'est ni bonne ni mauvaise, c'est son utilisation qui détermine si c'est "bien" ou "mal" : on peut très bien allumer une ampoule avec l'électricité ou faire griller le cerveau d'un condamné à mort!
Devons nous interdire l'électricité sous prétexte que certains l'utilisent pour le mal?

Donc dans le système de Franz Bardon, pouvoir, argent ou toute autre énergie ne sont ni mal ni bien, c'est la façon dont on les utilise qui va déterminer si c'est bien ou mal. Si tu donnes le RSA a une famille qui meurt presque de faim c'est "bien", alors que faire trop de cadeaux à un enfant déjà trop gâté, c'est "mal".

En conclusion, c'est pas l'énergie qui est mauvaise par elle même, c'est le "dosage", l'usage que l'on en fait.

Et d'un point de vue Ultime, toutes ces énergies sont "UNES" et sont une variation de l'UNIQUE chose qui existe, on ne peut donc pas les séparer. Tout est UN.

Il est impossible de séparer l'Argent et le Pouvoir dans une voie d'UNITE, car ... Tout est UN...

Bien à toi,

artisanfr

Messages : 430
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Invité le Ven 19 Fév - 11:00

Code:
Il est impossible de séparer l'Argent et le Pouvoir dans une voie d'UNITE, car ... Tout est UN...

L'argent est un concept humains tout comme l'économie en est un...La spiritualité est une recherche de transcendance et le monde tel que nous le voyons est un concept vue différemment pour chaque personnes...

L'argent n'est pas une énergie ce n'est que des feuilles avec des chiffres et n'a de valeur parce que l'on lui en donne ce qui n'est pas le cas de l'amour qui n'a pas de réalité physique mais qui existe. L'argent est utile dans la vie de tout les jours mais ça n'est pas un facteur de bonheur, de joie et de transcendance tout comme la recherche de pouvoir...

Quelle est la chose qui rend un homme meilleur ? L'argent ? Le pouvoir ? Son sentiment de "puissance" ?

Code:
Et d'un point de vue Ultime, toutes ces énergies sont "UNES" et sont une variation de l'UNIQUE chose qui existe, on ne peut donc pas les séparer. Tout est UN.

Je partage le même point de vue que toi sur l'Unité mais ce qui ne colle pas avec la théurgie c'est le fait d'invoquer YHVH ; Si tout est UN et que Dieu imprègne le TOUT pourquoi l'invoquer par exemple ? Si on cherche Dieu à l'extérieur c'est créer une dualité une séparation qui n'est pas compatible avec une recherche d'unité...Peut être que la grande souffrance c'est de se croire séparé de Dieu...

Après peut être que nous n'avons pas la même "représentation" de Dieu ou la même conception de la spiritualité ce qui fait que ne nous sommes pas d'accord mais je comprends ta vision des choses...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  artisanfr le Lun 22 Fév - 1:08

Bonsoir Argan,

L'argent est un concept humains tout comme l'économie en est un...La spiritualité est une recherche de transcendance et le monde tel que nous le voyons est un concept vue différemment pour chaque personnes...

L'argent n'est pas une énergie ce n'est que des feuilles avec des chiffres et n'a de valeur parce que l'on lui en donne ce qui n'est pas le cas de l'amour qui n'a pas de réalité physique mais qui existe. L'argent est utile dans la vie de tout les jours mais ça n'est pas un facteur de bonheur, de joie et de transcendance tout comme la recherche de pouvoir...

Intellectuellement je suis d'accord avec toi. Mais nous sommes sur un forum qui parle de Magie, de Kabbale, de Rituels... Dès lors ici nous croyons à des courants électromagnétiques que l'on peu appeler courant de chance, qui peuvent apporter la prospérité ou bien la ruine.
L'argent est donc bien une énergie, ou un "courant d'énergie" du point de vue de la magie pratique. Dans la "lumière sur le Royaume" d' Alexandre Moryason, P.414 il est expliqué comment les sentiments d'envie, de haine et de jalousie sont la racine de la magie noire et peuvent créer des situations difficiles dans la vie de l'étudiant, dont des pertes d'argent. La vibration inverse amène des situations agréables et donc aussi des gains d'argent. Ce sont le type d'énergie que l'on essaie d'évoquer par exemple pour obtenir un emploi, pour créer une nouvelle activité...

Quelle est la chose qui rend un homme meilleur ? L'argent ? Le pouvoir ? Son sentiment de "puissance" ?

Dans l'état actuel des choses, ce qui rend un homme meilleur, c'est la souffrance.
La souffrance est une des rares situations où la personne est intensément sincère : dans la perte d'un objet ou d'une personne X, sa souffrance n'est pas feinte. Cela crée un courant de sincérité, de "dévotion/souffrance" qui équilibre le courant négatif qui avait crée la situation.
On dit que l'Argent ne rend pas les gens meilleurs, ce n'est pas l'argent en lui même mais la facilité : toute situation où l'on s'endort sur ses lauriers est potentiellement un risque de nous rendre plus mauvais. L'Amour en excès porte en lui de nombreux risques : si l'on est trop aimé, trop chouchouté, on devinent facilement orgueilleux et capricieux. On a qu'a voir le comportement de certains artistes dont le destin a été saturé d'affection, d'amour par Netsach/Vénus : ils n'ont rien à envier en égoïsme aux 'méchants banquiers' de la City de Londres. Et ils se comporteront sûrement de la même façon avec leurs compagnes. A mon avis ce n'est pas une question "D'amour" ou D'Argent, mais plutôt de facilité ou de difficulté. Parfois on se plaint d'avoir eu une vie difficile, mais c'est plutôt une grâce, car on a développé des capacités et des qualités et dans la prochaine vie ses qualités seront toujours là, et ainsi on sera fortement avantagé face au Banquier qui se réincarnera sans son argent, ou face à l'Artiste qui se réincarne... sans son charme et avec le charisme d'une huitre...
C'est la vie et c'est symbolisé par la lame X du tarot. (le X, c'est malkhut, notre royaume, notre vie, mais aussi les cycles d'incarnations : les gens sont gentils et naïfs, puis le karma les récompensent, ils sont alors en haut de la "roue" de la carte, puis comme ils deviennent des enfants gâtés ils commencent à mal se comporter puis chutent, puis vivent des vies de misère et redeviennent gentils et naïfs et commences à remonter à nouveau.... sans fin!)

mais ce qui ne colle pas avec la théurgie c'est le fait d'invoquer YHVH ; Si tout est UN et que Dieu imprègne le TOUT pourquoi l'invoquer par exemple ?

Le Kabbaliste n'est pas vu comme une personne qui invoque Dieu, mais comme un rayon de "Dieu" qui, à son tour - car il a atteint le niveau de maturité - commence à devenir créateur à son tour. Lorsque ce 'Rayon de Dieu", se met à utiliser la kabbale, il est obligé de respecter les Lois de son système et donc il est obligé de "Parler Kabbalistiquement comme Dieu". Techniquement, il n'invoque pas vraiment Dieu, car il est Dieu ( une goutte d'akasha de l'akasha Universel, ou un rayon de lumière de l'Esprit Planétaire auquel il appartient) la seule chose qu'il fait, c'est qu'il parle exactement en utilisant la même technique ou le même language que l'a fait "Dieu" lors de la création du monde. S'il n'utilisait pas la même technique, cela ne marcherait pas.
D'autre part, lorsque le Mage utise une phrase kabbalistique, son esprit est dans l'akasha au moins pour une lettre selon la formule utilisée, cela veut donc dire qu'il a fondu sa conscience avec la Divinité : lorsque tu est dans l'akasha , tout est un , tu n'as pas l'impression d'être séparé de Dieu. Pour te donner un exemple, c'est comme lorsque ton corps est immergé dans l'océan et que tu peux sentir quand quelqu'un plonge plus loin, tu n'as plus l'impression d'être séparé et tu n'arrives plus vraiment même à concevoir ou est séparé telle ou telle chose un peu comme une goutte d'eau qui tombe dans l'océan : une fois qu'elle est tombée dans l'océan, comment réussir à l'en sortir?

Si on cherche Dieu à l'extérieur c'est créer une dualité une séparation qui n'est pas compatible avec une recherche d'unité...Peut être que la grande souffrance c'est de se croire séparé de Dieu...

Le kabbaliste ou toute personne qui a réussi à se transférer dans l'akasha a ressenti l'Unité et Dieu ou la Divine Providence dans ce plan, il ne la cherche donc plus à l'extérieur, même si évidemment il y a des niveaux différents à cela. Et à force de méditation et de travail avec l'akasha le magicien finira par découvrir, comme c'est écrit dans la Voix du Silence (HP Blavatsky), que ce que les hommes appellent un Maître, n'est que le Soi ou l'Ame de la personne et c'est lui le Maître véritable et celui qui transmet les "Initiations". En conséquence de quoi le Mage ou le disciple arrivé à ce niveau sait que non seulement rien n'est à l'extérieur de Lui, mais même le Maître que les gens cherchent partout n'est que son propre soi, et c'est lui qui se tient devant le portail de l'initiation.
On peut obtenir cette vision aussi par l'enseignement de Ramana Mahrishi , c'est à dire le 'qui suis-je' en suivant cette recherche on découvrira par sa propre vision que notre existence n'a ni début ni fin, que notre soi est non seulement éternel mais qu'il est notre initiateur, le côté illusoire du monde et même avec un peu de temps et persévérance dans cette méthode le fait que notre conscience est déjà parfaite et qu'il n'y a rien à y changer (parfaite car par sa capacité de prendre conscience est d'être, elle est la grande perfection). C'est quand la conscience perçoit des plans inférieurs que l'on s'identifie malheureusement avec ce qui est perçu et qu'on part à la recherche d'une technique pour obtenir la "réalisation" ou sortir de ces cycles négatifs... Alors que la conscience/Soi/vie ne peut être modifiée et est déjà parfaite. Et tout ce programme se vit éternellement de "nirvana en nirvana" (cf les lettres des Maîtres de Sagesse à HP Sinett, lettre 12 je crois).

Donc dans cette voie là, les gens savent qu'ils ne sont pas séparés de Dieu, et lorsque leur conscience est éveillée, ils le réalisent. Après, dans la vie il y a parfois des moments extrêmes où la conscience est tirée vers le bas et où l'illusion est la plus forte, mais celui qui a de l'expérience n'est pas impressionné: c'est comme avoir un mauvais rhume, celui qui sait qu'il a un rhume attend patiemment 5 ou 10 jours que ça passe, pendant que celui qui est dans l'ignorance et qui ne sait pas que c'est un rhume part en panique et agit de façon totalement stupide poussé par la peur et la panique.

Après peut être que nous n'avons pas la même "représentation" de Dieu ou la même conception de la spiritualité ce qui fait que ne nous sommes pas d'accord mais je comprends ta vision des choses...

C'est normal et plutôt rassurant de ne pas être toujours d'accord.
La représentation de Dieu est une chose qui change beaucoup lors du chemin spirituel. Lorsque l'on commence on a la représentation de sa religion que l'on fait évoluer progressivement en fonction de ses lectures et de l'augmentation de sa sagesse.
Puis avec la méditation et la pratique magique, on constate qu'il y a des "dieux" dans chaque système, un peu comme il y a des préfets dans chaque département. Ma vision de la Divinité correspond à l'explication qu'en donne le Maître Koot Hoomi dans les "Lettres des Maîtres de Sagesse. Ce "Dieu" est plus la "Divine Providence", c'est à dire l'Akasha, c'est plus un 'plan' spirituel parfaitement objectif mais donc non doué d'individualité, qui est la Vie, la Respiration, et duquel sont périodiquement expirés et inspirés les mondes.
Pour l'être humain l'idée de Dieu est un chemin piège car il est tenté d'assimiler l'Entité la plus sublime qu'il peut contacter à Dieu, par exemple, dans notre Sphère, Sandalphon, ou La Vièrge Marie, cependant, aucune entité crée ne peut être un Dieu ultime, car à la fin du Pralaya, lors de la destruction des mondes, même ces Entités Sublimes devront réintégrer l'Akasha et s'y faire absorber...
L'humain est un être crée, il a tendance à tout imaginer du point de vue de l'entité crée et a manquer certaines choses vues de l'esprit non duel.

Pour la Kabbale aussi tu peux lire le commentaire de Rawn Clark qui est très intéressant car par exemple il peut faire percevoir que pour l'absolu, pour le non duel, l'éternité englobe à la fois le non manifesté et notre monde extérieur, de sorte que l'action dans ce monde manifesté pour eux est quand même émané de l'absolu. Enfin disons que pour ceux qui ont réalisé l'absolu, leur action dans le plan matériel peut être totalement incompréhensible et indéchiffrable pour nous. La Baghavadgita ne dit elle pas que si un homme qui a atteint l'éveil détruisait les mondes, en fait , il ne détruirait rien!

Bien à toi,

artisanfr

Messages : 430
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Siroco le Lun 22 Fév - 9:38

Bonjour , tu dis

mais ce qui ne colle pas avec la théurgie c'est le fait d'invoquer YHVH ; Si tout est UN et que Dieu imprègne le TOUT pourquoi l'invoquer par exemple ?


Si on cherche Dieu à l'extérieur c'est créer une dualité une séparation qui n'est pas compatible avec une recherche d'unité...Peut être que la grande souffrance c'est de se croire séparé de Dieu...



Oui peut être que la pratique spirituelle consiste à atténuer les effets secondaires de la séparation avec Dieu, cette grande souffrance de se croire séparé avec Dieu

mais si tu me permets , peut être l'illusion est de croire que l'invocation est une action dirigée vers l' extérieure alors qu'elle est peut être , comme le principe des vases communiquants, ou 2 aimants

à la fois appel ( appel intérieur divin enracinée au fin fond de notre conscience spirituel et  adressée  à l'homme en permanence) et réponse ( de l'homme qui se sent en permanence attiré vers son créateur) –

mais là on ne parle plus de but d'union avec Dieu mais carrément de terme du plan divin pour lequel l'homme a été créé , l'union avec Dieu

si se nait en moi un désir  d'invoquer , c'est peut être la volonté de Dieu [ pour parfaire Son bienfait sur nous]
, via ce mysterieux appel intérieur divin très profondément enraciné dans la conscience spirituelle

encore une fois pas seulement pour des louanges et adorations mais bien pour s'unir

Celui qui se connait , connait Dieu
( Saint Antoine le Grand)

Celui qui se connait  , connait son Seigneur
( le prophère Muhammad)

le chemin le plus sûr pour connaître Dieu est d'abord la connaissance de sois-même

et c'est là où il faut se demander ce que signifie la connaissance de sois-même et à quel niveau

avant de parvenir à la Téophanie ( Manifestation du Divin) , d'abord l'Autophanie ( Prise de conscience Vraie de soi)

peut être que cette connaissance de sois-même c'est au niveau de ce que l'on appelle l'âme qu'il faut chercher

via les dergrés d'âme dans la Kabbale , via les degrés d'âme dans le soufisme ?

Peut être au prix d'une pratique arrive t-on à un moment où l'âme se voit octroyée la connaissance de sa propre réalité

l'homme qui a pris conscience de sa propre âme , de facto , prends conscience de l'image de la conscince que Dieu a de lui même

puisque Dieu a créé l'homme à son image

une des définition de l'image est :

Reproduction d'un objet matériel donnée par un système optique et, en particulier, par une surface plane réfléchissante ou un miroir : Regarder son image dans une glace.

Interessant de voir que la pratique dans un certain domaine consiste a polir le cœur ( centre de l'être)
pour réféchir la lumière divine
avatar
Siroco

Messages : 310
Date d'inscription : 09/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  artisanfr le Lun 22 Fév - 16:58

Bonjour Sirocco,

[Oui peut être que la pratique spirituelle consiste à atténuer les effets secondaires de la séparation avec Dieu, cette grande souffrance de se croire séparé avec Dieu

Le but de la Théurgie, c’est le retour vers Dieu. La création s’est expansée à partir de L’Esprit, L’Akasha, Dieu, et maintenant le but et de se réabsorber en Dieu, l’Akasha , la Claire lumière…
Disons que la création retourne naturellement vers Dieu mais c’est assez long, alors qu’avec la voie Théurgique c’est plus rapide puisque dans la Théosophie on donne généralement 7 incarnations au Disciple pour atteindre le But ou tout au moins s’y approcher de très très près une fois qu’il a commencé à vraiment choisir le chemin de l’évolution « on appelle ça entrer dans le courant », (source pour ça et les 7 incarnations la voix du Silence de HPB et les lettres des Mahatmas à AP.Sinett’)



mais si tu me permets , peut être l'illusion est de croire que l'invocation est une action dirigée vers l' extérieure alors qu'elle est peut être , comme le principe des vases communiquants, ou 2 aimants

à la fois appel ( appel intérieur divin enracinée au fin fond de notre conscience spirituel et  adressée  à l'homme en permanence) et réponse ( de l'homme qui se sent en permanence attiré vers son créateur) –

mais là on ne parle plus de but d'union avec Dieu mais carrément de terme du plan divin pour lequel l'homme a été créé , l'union avec Dieu

si se nait en moi un désir  d'invoquer , c'est peut être la volonté de Dieu [ pour parfaire Son bienfait sur nous]
, via ce mysterieux appel intérieur divin très profondément enraciné dans la conscience spirituelle

encore une fois pas seulement pour des louanges et adorations mais bien pour s'unir

Disons que nous sommes l’Ame Divine, déjà parfaite et il n’y a rien à améliorer et à se rapprocher de rien en théorie.
L’Ame ou « ce qui voit » est déjà parfait car en étant Vie/Souffle éternel et Conscience avec la capacité parfaite de percevoir, elle est toute perfection. Elle a une conscience au delà de la conscience (l’absolu ne se connait pas lui même) mais pas vraiment de ‘soi-conscience’ car cette dernière a été absorbée lors de la dernière destruction totale du monde. Le problème, lors d’une nouvelle création, c’est que lorsque la conscience perçoit, au bout d’un temps suffisamment long dans la création et une densification des planètes au niveau de notre matière, il y a un moment ou ce qui perçoit s’identifie aux perceptions et perd de vue totalement son origine.

Donc l’âme donc la conscience est polarisée au niveau de la matière, perçoit la matière et perçoit son caractère agréable, mais aussi tentateur, de même qu’elle perçoit aussi le plan Adi, de la Monade, qui est Sa propre Lumière, mais qu’elle prend pour celle d’un Dieu extérieur à elle même tout simplement car sa conscience est tellement polarisée en bas qu’elle se prend pour un être du bas et elle attribue sa propre lumière à celle d’un Dieu avec lequel elle doit s’unir à Nouveau. Alors qu’il n’y a rien à faire d’en l’Absolu, juste abandonner la fausse identification avec le plan inférieur matériel sur lequel on est juste temporairement « incarné », mais que nous ne sommes pas.

Evidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est la Maya, l’illusion des apparences et c’est ce qui crée Karma. D’une façon Ultime Karma n’est même pas vraiment une conséquence de nos actions - car l’univers étant sans début ni fin, on peut aller chercher des causes et des conséquences absolument partout - elle est plutôt le résultat de notre conscience. Après la grande Illusion, la grande Maya va masquer cette vérité Sublime en expliquant les évènements avec des causes de vies Passées, mais ce n’est qu’une explication Illusoire et Mayavique, car avec un autre état de pensée, une autre Conscience, des Rituels de Purification ou du Karma, les mêmes actions n’auraient pas crée de si mauvaises conséquences négatives.

En vérité la seule chose qui existe, c’est le moment présent. Le passé et le Karma passé, même s’il existe d’une façon empirique, n’est que le masque Illusoire qui va Justifier la façon dont les évènements se présentent à votre Vue Spirituelle.


Celui qui se connait , connait Dieu
( Saint Antoine le Grand)
Celui qui se connait  , connait son Seigneur
( le prophère Muhammad)
le chemin le plus sûr pour connaître Dieu est d'abord la connaissance de sois-même
et c'est là où il faut se demander ce que signifie la connaissance de sois-même et à quel niveau
avant de parvenir à la Téophanie ( Manifestation du Divin) , d'abord l'Autophanie ( Prise de conscience Vraie de soi)
peut être que cette connaissance de sois-même c'est au niveau de ce que l'on appelle l'âme qu'il faut chercher
via les dergrés d'âme dans la Kabbale , via les degrés d'âme dans le soufisme ?
Peut être au prix d'une pratique arrive t-on à un moment où l'âme se voit octroyée la onnaissance de sa propre réalité
l'homme qui a pris conscience de sa propre âme , de facto , prends conscience de l'image de la conscince que Dieu a de lui même
puisque Dieu a créé l'homme à son image

En fait nous sommes l’Akasha, L’univers, l’Espace. Intellectuellement on peut dire une goutte de l’océan d’Akasha ou un rayon de la source lumineuse. Tout ça c’est assez intellectuel car qui arrive à différentier les gouttes d’un océan ou les rayons d’un soleil?
Donc si on prend conscience de notre vraie Nature (la goutte) On prend automatiquement conscience de tout l’océan (l’Akasha), sachant que de toutes façons, ils ne sont pas séparés, mais un.

Je pense comme toi que cette recherche est à faire au niveau de l’Ame.
Je ne connais, avec mon expérience perso, que deux moyens :
1/le travail sur l’Akasha de Franz Bardon et la projection dans l’Akasha de façon très répétée.

2/La technique de Ramana Mahrishi , qui suis-je pour remonter vers l’Ame, le Soi, et le percevoir, le comprendre : cette technique demande quand même d’avoir déjà de bonnes capacités de perceptions des plans spirituels pour que vraiment on soit bien convaincu de ce que l’on voit.

Il existe beaucoup de systèmes possibles , Franz Bardon dans ses livres explique même que le nombre de systèmes possible dépend de certaines analogies ce qui peut donner parfois 32 ou même une centaine de systèmes différents... Il suffit d'en trouver un qui marche pour soi même bien sûr!

l'homme qui a pris conscience de sa propre âme , de facto , prends conscience de l'image de la conscince que Dieu a de lui même
puisque Dieu a créé l'homme à son image

En fait l’Ame de l’homme n’a pas été crée : elle est éternelle sans début ni fin. Ce qui donne cette illusion de création, c’est que les mondes sont détruits totalement absorbés, puis une nouvelle création est faite. A chaque fois on a l’impression que cette création est la première (genre le big bang) mais si on regarde avec son oeil occulte on voit qu’il y avait d’autres créations avant de manière infinie dans le passé et de même dans le futur. C’est un phénomène éternel. C’est pour ça que l’on dit que ce monde est illusion : c’est ce caractère temporaire et trompeur qui se répète éternellement et qui donne l’illusion de la réalité et de la stabilité.

A part ce détail je suis totalement d’accord avec toi, c’est comme ça que l’homme prend conscience de cela car il possède la Divinité en lui.

une des définition de l'image est :
Reproduction d'un objet matériel donnée par un système optique et, en particulier, par une surface plane réfléchissante ou un miroir : Regarder son image dans une glace.
Interessant de voir que la pratique dans un certain domaine consiste a polir le cœur ( centre de l'être)
pour réféchir la lumière divine

Oui l’image du Miroir ou de la loupe grossissante ou un système optique est intéressante et est souvent reprise par les textes Indo Tibétains ou même Chinois.
Dans beaucoup de ces textes, l’Esprit ou le Mental est représenté par un miroir ou une loupe par laquelle ou dans laquelle dansent beaucoup d’images, mais en réalité il n’est jamais affecté en aucune manière par ces dernières.
De la même façon qu’une loupe n’est pas affectée par le caractère triste ou affreux des images qu’elles peut grossir.
C’est notre conscience ‘parfaite’, qui par sa « perfection./vie », premièrement donne vie aux apparences illusoires et deuxièmement en les percevant, les prend pour « réelles » et il y a le risque d’en devenir prisonnier.

Théoriquement, tout ça c’est assez facile à réaliser, mais la difficulté c’est dans la vie réelle de tous les jours : quand telle ou telle situation nous touche alors que cela objectivement n’est pas important, c’est que notre conscience est dans une saisie, on est attaché à cette apparence et c’est donc nous mêmes qui nous emprisonnons.

Il n’y a aucune force extérieure à nous Karmiquement qui nous retienne au monde, c’est une Maya illusoire: la vérité est inverse! Ce n’est pas le Karma qui s’accroche à nous, mais c’est nous qui , par notre attachement à certaines apparences, nous attirons les « courants karmiques «  qui correspondent à notre conscience et on va expliquer les coups du sort avec certains évènements faits dans les vies passées. Seulement ces courants ont été activés à cause de l’attachement de notre conscience à certains objets extérieurs, et sans cet attachement, le Karma n’aurait jamais pu se manifester.
Autrement dit, ce n’est pas le Karma qui vient vers nous, c’est nous qui allons vers le karma.

Au fur et à mesure du temps on sera moins attachés aux objets matériels extérieurs, jusqu’à ce que se produise la « libération », c’est à dire la fin de l’attachement…

Bien à toi,

artisanfr

Messages : 430
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  empathry le Ven 29 Avr - 0:26

artisanfr a écrit: Mais la théugie c'est une voie d'unité. A la fin nous sommes tous qu'un seul esprit. Quand tu est dans l'Akasha, après un certain temps de pratique, tu réalises cette unité. Après, évidemment, tu ne deviens pas un Bouddha tout de suite, mais juste pour te dire que tu vis alors en même temps l'absolu et le relatif, c'est à dire que tu sais que ce monde n'est qu'un seul être, qu'un seul plan, la claire lumière, l'Akasha, sans début ni fin, que c'est toi, ta vraie nature, mais en même temps tu continues à avoir un corps, à aller au boulot ...
D'une certaine façon, tous les êtres humains ne sont que des pensées dans l'esprit du seul Etre qui existe et qui est... nous...
Artisan

Ah !  Comme cela est bien énoncé et rend donc alors totalement stérile le débat (qui n'en est pas un en vérité) de l'égo qui se diluerait ou bien de l'égo hypertrophié.

Le mot "égo" ne devrait même pas exister tellement Il est un concept volontiers et naturellement communiquant et non limité à un "soi" (à un cézigues),

et le fameux "aime ton prochain comme toi-même" illustre parfaitement cette communication naturelle inter-égo et d'ailleurs tout à fait irrésistible ;

le mot "irrésistible" devenant alors un des attributs "du seul Etre" qu'évoque Artisanfr.

Et alors il n'y aurait même pas besoin de Voie (ni l'une, ni l'autre, ni même l'autre-encore-plus-autre) tellement cela entre dans l'ordre naturel des choses ; seulement voilà, humains densifiés comme nous le sommes, la notion du Temps nous semble encore nécessaire et c'est pour cela que nous vaquerions (pourquoi pas) en théurgie !

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Temps, c'est FUN !

Wink

empathry

Messages : 97
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation Argan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum