État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  P'tit Jo le Mar 17 Jan - 8:43

Bonjour à tous,

Je me permets de vous faire partager un petit passage du livre "l'initiation", de R. Steiner, en libre circule sur internet.
Il explique le principe de la vie intérieure: prendre un peu de temps chaque jour pour méditer et prendre du recul sur les situations quotidiennes...
On ne peut s'empêcher de faire le lien avec l'exercice de paix mentale de F. Bardon.

"Pendant ce temps, l'homme doit se placer lui-même en dehors de son courant habituel ; ses pensées et ses sentiments se présenteront sous d'autres couleurs qu'à l'ordinaire ; ses joies, ses douleurs,  ses soucis, ses expériences, ses actions défileront devant son âme, et il prendra pour les considérer une position telle que tout ce qu'il a vécu lui apparaisse comme d'un point de vue nouveau et plus élevé.
Songez seulement dans la vie combien nous apparaissent différentes les expériences d'autrui et les nôtres propres. Il n'en saurait être autrement, car dans tout ce que nous faisons ou ressentons, nous sommes impliqués nous-mêmes. Dans ce que fait ou ressent autrui il n'y a pour nous qu'un spectacle. Or dans les moments mis à part pour la médiation, ce que nous devons poursuivre, c'est de parvenir à envisager nos sensations comme si elles étaient le fait d'autrui. Imaginez un homme frappé d'un grand malheur. Ne le considère-t-il point tout autrement qu'un malheur de tout point semblable qui aurait atteint autrui ? On ne saurait trouver ce sentiment injuste, il est profondément humain, et il en est dans les petits faits de la banalité courante tout comme dans ces graves événements. L'étudiant doit chercher la force nécessaire pour pouvoir à certains moments se considérer comme un étranger à lui-même. Il doit se regarder dans la tranquillité intérieure qui caractérise un simple observateur. Si l'on y parvient, les expériences personnelles se montrent sous un jour nouveau. Aussi longtemps que nous nous laissons entraîner et comme envelopper par elles, nous demeurons aussi attaché à l'accessoire qu'à l'essentiel. Pour l'observateur tranquille et désintéressé, l'accessoire et l'essentiel se distinguent aisément. Joie et tristesse, chaque pensée et chaque volition apparaissent autre si on les considèrent de ce point de vue. - De même si vous avez pendant toute la journée parcouru une contrée et contemplé de près toutes les parties grandes ou petites du paysage, et que le soir venu vous gravissiez une colline voisine pour jouir d'un coup d'oeil d'ensemble, alors, les rapports réciproques de tous les éléments qui constituent ce paysage vous apparaissent tout autres que quand vous cheminez au travers. Ce qui fait le prix de cette contemplation tranquille de soi-même, c'est beaucoup moins ce que vous y découvrez que le fait d'avoir su trouver en vous la force d'évoluer ce calme intérieur. Car en tout être humain, il existe, à côté de l'homme que l'on peut appeler l'homme de tous les jours, un autre homme plus élevé que le premier. Cet homme supérieur reste assoupi jusqu'à ce que l'on ait pris la peine de l'éveiller et c'est vous seul qui avez le pouvoir de l'éveiller en vous-même. Aussi longtemps qu'il n'est point devenu actif, les pouvoirs supérieurs qui conduisent à la connaissance supra-sensible ne sauraient se manifester.
La force qui donne naissance au calme intérieur est une puissance magique qui libère en nous certains pouvoirs occultes. Aussi longtemps que l'on a pas ressenti cet effet magique, il faut persévérer dans l'observation de la règle intégrale et stricte de la règle énoncée plus haut, et pour tous ceux qui persévèrent ainsi, vient un jour où la clairvoyance spirituelle illumine les choses environnantes et où des yeux nouveaux dont ils n'avaient point soupçonné l'existence voient surgir un monde nouveau.
" Traduit de l'allemand par Jules Sauerwein.

Bonne lecture et surtout bonne médiation...

Fraternellement
P'tit Jo


Dernière édition par P'tit Jo le Mar 17 Jan - 9:01, édité 6 fois (Raison : Faute de frappe)
avatar
P'tit Jo

Messages : 162
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  Invité le Mar 17 Jan - 10:39

Intéressant, mais perso je préfère avoir de temps en temps une approche plus guerrière de la paix mentale et ne pas me dé-coupler. Ne pas me détacher, ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  P'tit Jo le Mar 17 Jan - 11:51

Tes ressentis sont également intéressant ! Smile


Si ça ne te dérange pas j'aimerais creuser un peu plus... Et que tu me dises comment arrives-tu à cohabiter "approche guerrière" et "paix" en même temps Question
Et peux-tu expliciter le "ne pas me détacher" ?
Ca m'éclaircirait !
Je t'en remercie par avance sunny

Frat'
avatar
P'tit Jo

Messages : 162
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  artisanfr le Mar 17 Jan - 17:44

Cher tous,

Ces exercices sont extrêmement importants. Ils sont à la base du développement de "pouvoirs", mais sont aussi un préliminaire, une base nécessaire pour le développement de la voyance et le contact avec les entités.

Ce calme, c'est la partie "Akashique" en nous. Elle est toujours là, mais normalement notre conscience se focalise uniquement sur les corps physiques, astraux et mentaux.

Lorsque notre conscience se focalise sur ce niveau supérieur, "Akashique", on ressent ce calme. La conscience perçoit alors les choses d'un point de vue plus élevé et moins égoïste.

Elle voit les choses plus du point de vue de l'âme.

Le pas suivant est le vide mental, avec l'absence de pensées cet état s'approfondit encore et est la source d'autres phénomènes :

-La voyance, car débarrassé des pensées notre mental de nature akashique fonctionne comme une sorte de miroir dans lequel nous pouvons voir tout ce que nous désirons voir, limités uniquement par l'équilibre magique que nous avons atteint.
-la réalisation de charges : car débarrassés du mental qui affaiblit notre concentration, notre volonté est plus tenace et peut directement s'exercer sur l'Akasha car notre conscience est plus polarisée sur ce plan que sur les autres
-conversation avec les entités : l'absence de pensées permet de percevoir les vibrations d'autres plans, un peu comme il nous est possible d'entendre ce qui est dit dans la pièce à côté, si nous coupons la chaine hifi dont la musique était assez forte.

L'être humain est naturellement doué de magie, c'est la conscience qui se focalise dans les plans inférieurs pendant de très longs âges qui lui donne l'impression d'être limité.
Cette focalisation dans le plan physique, émotionnel et mental donne l'impression d'être le corps limité et permet aussi d'être prisonnier de toutes sortes de pensées qui viennent de l'Akasha et que nous croyons être les nôtres et qui peuvent dans les moments difficiles de la vie nous harceler.

Pourtant plus la conscience se détache du corps , plus elle perçoit qu'elle n'est pas "ce corps", plus la vérité lui apparaît plus clairement et elle peut entrevoir ou espérer une "libération".

Ce genre d'exercices sont la base de l'état qui est obtenu par les lamas très avancés : au lieu d'être dans ces états 5 ou dix minutes, ils peuvent les maintenir toute la journée ou au moins une grande partie de cette dernière et cet état maintenu sur une très grande période de temps leur ouvre des horizons spirituels insoupçonnés : certains atteignent même l'état de bouddha. (ils sont capables facilement de converser télépathiquement avec des magiciens )

Bien à vous,
Artisan


artisanfr

Messages : 448
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

....

Message  Graal le Sam 21 Jan - 21:36

Le livre l'Initiation par Rudolf Steiner m'a beaucoup aidé et appris que je conseille.  Idea
avatar
Graal

Messages : 55
Date d'inscription : 03/05/2013
Age : 52

http://leveildesoi.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  Invité le Dim 19 Fév - 11:10

Bonjour P'tit Jo,

Je suis content que mon avis t'intéresse et je vais m'efforcer d'y répondre au mieux.
Pour commencer, il ne s'agira que d'un point de vue personnel... ceci étant clarifier... bon je commence Smile

La voie que Franz Bardon a débroussaillée montre clairement que le mage est un bras droit de la vie. Si les débutants savaient que la vie était là à les attendre avec patience avec le plus grand désir de les voir devenir des alliés, je doute que beaucoup se risquent sur le chemin. D'ailleurs il me semble que beaucoup préfère ne pas s'y intéresser de part cette sombre intuition qu'ils auront à éviter de : devenir utiles pour les faibles et les causes perdues. L'image que tu as choisie pour avatar est à mon sens ce qu'il faut faire au début de la voie. Mettre un genoux à terre, c'est très beau et je t'encourage à approfondir cette voie qui est celle de la passion. Mais plus tard tu devras comprendre que la vie est compliquée, et qu'il faut devenir compliqué également.

La paix mentale, je l'ai pratiquée également, et ai fortement convoité le moment ou je n'aurais plus aucune tracasserie... J'étais détaché et regardais du coin de l'oeil chaque image mentale ou pensée de manière analytique. Repoussant toujours le coté émotif. Ca a fait de moi un très bon analyste et je me suis orienté vers l'informatique par la suite mais je ne faisais pas corps avec ma pensée... Toutes ces images étaient celles de ma vie et je les laissais passer. Je pense que j'avais tord parce que le temps que j'ai réussi à fuire, je l'ai perdu en temps de vie et de passion. Tu sais, les meilleures choses ont une fin. La vie essaye de vite faire son devoir en nous faisant profiter des choses au bon moment car oui, la vie sait y faire. Elle sait quand il faut s'émouvoir, pleurer, rire et même être distant. Elle te possèdera, mais te laissera tranquille une fois qu'elle en aura fini avec toi. Ca prends des années, mais en évaluant tu y gagnes en temps de répis.

Moi, j'ai 40 ans maintenant, et les 10 années que j'ai passé à rejeter, je les ai eu en retour... Il faut être correct, même si on est un bon guérrier et qu'on sait y faire. Se laisser posséder n'est pas toujours une mauvaise chose, on se renforce... Voilà pour le détachement.

Pour ce qui est de l'approche guérrière qui s'opposerait à la paix, c'est juste le tonus et l'inconfort. Il faut être présent et bien debout mentallement pour être VU et CONNU des forces. La vie doit pouvoir jauger l'homme que tu es. C'est comme la force, elle doit savoir qui tu es : Vacillant, stable, nageur ... Tenace ?? C'est très important. Où le jour ou tu auras besoin d'aide ou d'un soutient, ça ne se passerait pas aussi bien que si elle t'avais vu te battre ou te défendre.

C'est un peu comme ce que Sarkozy à dit, on ne se contruit que dans " l'adversité ".

J'espère que cela pourra t'aider. Pour ma part, ça fait bien longtemps que je fais du hors piste, mais les deux premiers niveaux du CDVIM de Bardon sont pour moi, la référence du développement personnel et la garantie de rester sain face au déferlement de la "magi" et de la "kundalini". La voie externe et étrangère (très dangeureuse "magi") de la voie interne (la kundalini = passion).

Bien à toi Wink

PS: Pour comprendre ce qu'est la "magi" je t'invite à regardé du coin de l'oeil sans trop aimer un micromaster de l'université de Barcelone sur Coursera : Magic in the Middle Age. Et la tu verras à quel point la magie est dangeureuse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  P'tit Jo le Ven 24 Fév - 23:38

Hello Zulul Smile

Merci pour le partage de ton expérience, j'arrive à voir ce que tu as ressenti pendant ces 10 années.
Si je fais le lien avec le symbole du genou à terre, c'est une première étape (obéir à des Vertus plus haute) pour ensuite dépasser ce stade : se reconnaître en Elles et en être vraiment l'acteur (et non plus l’exécutant), et cela passe par les émotions, le cœur, et le désir de faire ce que l'intuition réelle aspire en nous, et non plus l'ordre (qu'il soit intérieur* ou extérieur).

Bien à toi cheers

*Rudolf Steiner appelle ça "la voix intérieure faussement mystique" dans son bouquin Philosophie de la Liberté, cet "ordre" soit disant intérieur où l'individu n'en est pas encore l'auteur, mais qu'il ne fait qu'intérioriser une commande extérieure.
avatar
P'tit Jo

Messages : 162
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: État d'esprit de la paix mentale (R. Steiner)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum