La PME et l'Adonisme....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La PME et l'Adonisme....

Message  philippe le Sam 1 Avr - 18:55

Bonjour à tous!

Je souhaite lancer un nouveau sujet de débat, débat si ça interesse quelqu'un, bien entendu.....

Je lis, en paralelle à ce forum, celui d'Evisul sur l'Adonisme, qui est très interessant!
Un texte sur les origines de l'Adonisme me laisse perplexe.....
Il est expliqué que F.Bardon à cotoyé cette loge, par le biais de Quintsher(orthographe...?), et que, le contenu de la PME, ne serait que la transcription des enseignements de l'Adonisme.....

Jusque là, pas de problème.....F.Bardon, ne s'est pas caché d'avoir appris à plusieurs sources, il le dit dans le cvim....
Là ou je comprend moins Question c'est quand ce meme texte dit que l'Adonisme aurait été etudié par un certain Sattler au proche orient ou quelque part dans cette région du monde.....pas de problème non plus....

Mais sur le forum Abrasax, sur un sujet sur L'Adinisme j'ai trouvé ce texte interessant, le voici:

Citation :


ADONISME – CULTE D’ADONIS ET DE DIDON

L’HISTOIRE INTRIGANTE D’UN CULTE MAGIQUE PAIEN DANS L’AUTRICHE, L’ALLEMAGNE ET LA REPUBLIQUE TCHEQUE DU 20th SIECLE

L’Adonisme, un culte païen magique moderne avec un parti pris prononcé antichrétien est virtuellement inconnu en dehors du monde germanophone et si vous googlez ce nom sur Internet vous aurez uniquement 2 hits en italien et en anglais, quelques 300 en français et plus de 20.000 en allemand. Au moins cinq éditeurs différent en Autriche et en Allemagne offre des livres ou des brochures relatives à l’Adonisme et excepté quelques disciples isolés quatre ou cinq groupe sont connu, qui tentent de vivre d’après les principes adonistes. Et l’intérêt croit constamment.

Cela dit, l’Adonisme n’est pas l’ancienne religion païennes que ces disciples contemporain pensent être, mais la création d’un seul homme, hautement doué, qui connaissait pas moins de doute langages différents. Son rêve était d’enseigner les langues orientales à l’université. Quand cela échoua, il devint espion, creusant dans les réformes sociales et religieuses et fini comme un escroc de haute volée, organisateur de fêtes érotiques et fondateur de large fausse fraternité occulte. Le nom de cette personnalité extraordinaire était Franz Sättler, qui fut l’auteur d’une douzaine d’épais livres occultes sous sont nom de plume Dr. Musallam. Sättler écrivit aussi cinq nouvelles d’aventures ésotériques volumineuses et une variété d’autres livres et brochures. Son influence dans le milieu magique allemand et significatif. Il influença définitivement le mage allemand Whilelm Quintscher (1893-1945) et également la Fraternitas Saturni, la plus intéressante des fraternités occultes de l’Allemagne moderne. L’importance de son influence sur l’occultiste de renommé international Franz (František) Bardon (1909-1958), dont les œuvres ont été traduite en anglais, français et italien, est toujours une question débattu et demande de plus amples investigations.

Franz Wenzl Sättler est né le 7 mars 1884, fils d’un constable régional à Brüx (Most) dans la Bohème du nord, alors pars de la monarchie austro-hongroise. Il y fit ces études élémentaires et une école de grammaire. Déjà en cours élémentaire, on dit de lui qu’il fonda un cercle magique pour évoquer les esprits. Ces résultats à l’école de grammaire, en particulier en langues, étaient excellents. Bien avant l’examen final de l’école il connaissait le Grec moderne, l’Hébreux et l’Arabe, en sus du Grec ancien et du Latin. Plus tard, Sättler affirma même avoir écrit des articles pour le journal local alors qu’il n’avait que seize ans. Dans ses jeunes années il dévora littéralement les nouvelles aventurières de Karl May (1842-1912), un auteur peu connu dans les pays anglophone ou italiens mais admiré par la plupart des jeunes garçons des pays germanophone comme le furent Albert Einstein, Hermann Hesse ou Adolf Hitler. Karl May devint l’idole de Sättler et procura le fondement des intérêts de sa vie entière, qui furent basiquement idéaliste et accompagné par une insatiable envie de voyager à travers le monde entier. Qui plus est, les nouvelles de Karl May basé dans des pays orientaux donnèrent à Sättler son amour pour la langue arabe et tout ce qui était oriental.

A l’Université de Prague, Sättler commença à étudier la philologie ancienne mais fut rapidement ennuyé par l’enseignement purement analytique de ses professeurs.Il changea pour des étude d’orientalisme et devient l’étuduian préféré du professeur Max Grünert, renommé en son temps. Après un certains temps, Grünert donna à Sättler les notes d’un dictionnaire Perse-Allemand laissé par le Dr. Jakob Polak, un ancien physicien personnel de Shah Nasreddin en Perse. Avec ces notes pour bases, Sättler compila le premier dictionnaire de Persan moderne dans la langue allemande. Durant ses années d’études il travailla également comme superviseur dans un hôtel étudiant pour se supporter financièrement. Durant cette période qui fut très dur pour lui, il fit également ces premières expérimentations hypnotiques.

En 1905, seulement âgé de 21 ans, il entreprit son premier voyage au Monténégro et en Albanie. Le faite qu’il ne soit alors qu’un pauvre étudiant fit monter la rumeur qu’il agissait comme espion financé par le gouvernement austro-hongrois. Sättler à toujours dénié, clamant qu’il était payé pour vérifier la validité des cartes publiées par l’Institut de Géographie Militaire Autrichienne. En 1906 il voyagea à Dresde pour rencontrer son idole Karl May. 1906-1907 il entreprit sont premier voyage oriental en Albanie, Liban et Syrie, qu’il transforma plus tard en trois nouvelles y ajoutant des aventures fantastique. Mais il y attacha également quelques photographie faite par lui, pour prouver, qu’au contraire de Karl May, il avait vraiment entrepris ses voyages. En 1908 il voyagea en Finlande. Comment il finança ces voyages reste totalement flou.

En 1909 il passa son titre de docteur avec une dissertation sur le “Le Dialecte Arabe de Hadramaut” et dans la même année il maria Anastasia Goldschmidt. A la même époque Sättler du travailler dans une école privée pour les langues moderne à Prague, car il fut incapable de trouver un poste dans une école de grammaire, encore moins à l’université- Ensemble avec le propriétaire de l’école, qui travaillait aussi comme instructeur à l’université, il écrivit un livre très populaire sur l’apprentissage de la langue allemande ainsi qu’une suite. Les deux livre était basé sur ce que l’auteur appel la « Méthode directe ». La méthode faisait référence à Jan Amos Comenius et enseignait les langues étrangère de la manière dont les enfants apprennent leur langue maternel, c'est-à-dire avec peu de grammaire et en utilisant des illustrations simple et des phrases claires.

Après sont doctorat, Sättler travailla comme tuteur privé dans la maison du Comte Khevenhüller à Beyrouth ainsi qu’à l’école consulaire de Salonique. Quand la première guerre mondiale éclata il était à Salonique d’où il s’envola pour Constantinople. A partir de ce moment il voyagea apparemment dans toute la Turquie et dans le Caucase aidé par d’importantes personnalités locales qu’il dit avoir personnellement connu. A la fin de 1915 il fut cependant de retour à Salonique, ou il monta probablement un réseau d’intelligence militaire pour son pays. Quand les français occupèrent Salonique pendant la guerre Sättler et sa femme furent fait prisonnier et amener dans un camp d’internement à coté de Lourdes en France ou il fut emprisonné jusqu’en 1919. Mais Sättler ne le regretta pas. Au contraire il se lia d’amitié avec le chez du camp, un certain M. Parizot, qui était un disciple enthousiaste de la société théosophique. M. Parizot fit transférer la totalité de sa bibliothèque occulte dans le camp et Sättler fut autorisé à l’utiliser. C’est ici qu’il lu Blavatsky, Besant et Charles Leadbeater mais aussi Flammarion et Maeterlinck et forma ainsi la base intellectuel de sa futur carrière occulte.

En 1919 Sättler retourna en Autriche, mais n’y resta pas longtemps. Il alla vivre en Allemagne apparemment sous le nom du Dr. Erich Bauer s’occupant encore une fois de travail d’espionnage mais cette fois pour la Tchécoslovaquie, qui devient un état indépendant en 1918 après la chute de la monarchie Austro-hongroise. Selon toute vraisemblance il fut arréter en 1922 et condamné à quatre ans de prison à Brandenburg an der Havel. Mais encore une fois il fut chanceux. La prison était très « progressiste » et il avait suffisamment de nourriture, une cellule agréable et fut autorisé à utilisé intensément la bibliothèque de la prison. Ce doit être là qu’il écrivit plusieurs de ces ouvrages incluant le Livre des Secrets orientaux (Buch der orientalischen Geheimnisse) et sa Bible magique (Zauberbibel), qui comprend sept parties traitant de la cartomancie, l’astrologie, l’interprétation des rêves, la chiromancie, la magie, l’alchimie et la nécromancie. Sättler prétendit que ce fut sa femme qui révéla le secret de ses activités d’espionnage. Le couple divorça donc, probablement à cause des affaires de Sättler avec d’autres femmes. L’année de ce divorce est inconnue, mais il semble que ce soit avant 1922.

Après sa libération de prison Sättler retourna en Autriche en 1926 et s’installa à vienne à la tête d’un groupe occulte appelé la Adonistische Gesellschaft (Société Adonistique). D’après sa constitution et ses règles publié, le groupe fut fondé le 1er mai 1925, c'est-à-dire un an avant que Sättler ne revienne à Vienne. Des investigations menées dans le Bureau des Enregistrements Publiques à Vienne montre cependant que son groupe n’a jamais été enregistré publiquement et avait seulement un bureau commercial pour recevoir des gens et le plus important, de l’argent- La seul chose trouvé dans le Archives d’état Autrichiennes sur Sättler est une fiche l’indiquant comme Grand Maitre de l’Association Adonistique, qui vécu d’après les rapports en Tchécoslovaquie. La fiche contient également la remarque que Sättler était suspecté de fraude criminelle.

Dès 1927, Sättler avait développé toute la doctrine de l’Adonisme et écrit la plupart des traités majeurs sur celle-ci. D’après sa constitution la société adoniste consistait du maison d’édition Adonistique, de la loge maitre Hekate à vienne et de « nombreuses loges d’études dans les régions germanophone », qui ont ou n’ont peut-être pas exister. La société Adoniste était désigné comme l’organisation-sœur et européenne du vraisemblablement fictif ordre Nizâm-el Khâf, dont Sättler prétendait qu’elle avait des branches à Bombay, Constantinople, Teheran et d’autres villes majeures de l’Orient. Pour attirer ses membres la société se décrivait elle même comme une « grande communauté spirituelle » ou « les énergies magique, dont la source inépuisable est la loge maitre Hekate, circulent continuellement » (La déesse de la mort, de la lune, accordant le succès politique et matériel. C’est pourquoi « les influences négatives sont déviées des membres et les positives sont renforcées ». Un grand nombre de lettres des membres confirmeront cela.

Les demandes d’adhésion devaient être adressées directement au Dr. Musallam. Les droits d’adhésion et autres payements devaient être payé en avance en envoyant des billets par courriers ou bien par des ordres postaux car la loge maitre ne possédait pas de compte en banque. Ces circonstances rendait naturellement facile le recours à des pratique douteuse. Les nouveaux membres devaient attendre deux ans avant d’être autorisés à apprendre les « secrets profonds » et devait étudier les livres et les magazines de la maison d’édition Adonistes. Alors il pouvait souscrire à un cour spéciale de douze leçons qui se terminait par une examen. Et seulement en ayant passé cela, l’enseignement final était délivré et les membres pouvaient atteindre le troisième dégrée de maitre de Magie (Châkim Kabâlit).

Il semble cependant qu’aucun travail rituel régulier n’est jamais été fais à la loge Hekate. Sättler prétendit, qu’il existait un livre spécial de cérémonie pour les occasions solennel. Il était modelé d’après la collection maçonnique classique Signatstern, que Sättler réimprima après les éditions de 1803-1821- A coté de ces activités magiques Sättler publia également, certainement pour des raisons financière, un livre de blagues.


Assistante de Sättler dans la Loge était une certaine mademoiselle Justine Schnattinger, qui étant une belle femme était apparemment également son amante. Officiellement elle travaillait dans la loge sous le nom de « Madame Ariela » comme médium, clairvoyante et conseillère en astrologie et autres sciences mantiques. Des jalousies la concernant, et des disputes financières sont certainement les raisons qui mirent fins en 1929 aux relations proches qu’entretenaient le Dr. Franz Sättler et Friedrich Wilhelm Quintscher. Quintscher avait une longue carrière dans des groupes ésotérique et avait été précédemment à la tête de l’Ordre des Architectes Mentaux (Orden mentalischer Bauherren) fondé par lui en 1922. En 1928 il avait fermé son ordre et entrainé la plupart de ses membres dans la Fraternitas Saturni.

Cependant, il joint la société Adoniste de Franz Sättler. Il semble que Quintscher, qui était bien connu comme magicien et médium, mais n’avait pas d’argent, était attiré par le futur plus prometteur que le famboyant et semblant réussir financièrement Dr. Sättler lui avait présenté. Sättler avait besoin de Quintscher à cause de ses talents médiumniques et des instructions magiques basées sur celle-ci.

Mais Quintscher semble également avoir été un croyant sincère de l’Adonisme. Sans cela il n’aurait pas propagé sa doctrine, cosmologie et principe bien après avoir brisé avec Sättler. Pour se différencier de son ancien partenaire, Quintscher appela son nouveau groupe Ateschga-Taganosyn. Un membre notable de ce groupe est frère Silias (Josef Anton Schuster 1896-1968), qui écrivit un journal magique remplis des sceaux de démons et d’anges, qui est célèbre dans les cercles occultistes allemand et réimprimé aujourd’hui.

Bien que Sättler ait écrit un certains nombre de livre, il n’était absolument pas capable de vivre de ces écrits et était totalement dépendant financièrement de sa maison d’édition Bartels à Berlin. C’est seulement à la fin de 1929 qu’il pu se libérer complètement en commençant à vendre des soins occultes miraculeux et des objets magiques à ses lecteurs et aux membres de son ordre. Mais ces affaires conduire également à un gros scandale qui apparu en 1932 et qui anéanti presque tout les efforts ésotérique de Franz Sättler. Des Journaux dans tout les pays germanophones et probablement aussi en Tchécoslovaquie parlèrent de lui comme un fraudeur et un criminel. Une bonne vue d’ensemble de l’affaire est donné dans le journal occulte Erdbruderschaft publié par l’ancien partenaire et désormais ennemi Friedrich Wilhelm Quintscher. Les Objets magiques vendu par Sättler était de différentes factures, à coté des talismans et amulettes contre des maladies diverses et contre le mauvais œil, Sättler vendait du charbon magique contre les ruses de Satan, du sel tibétain pour trouver des trésor, de la poudre du Dalaï-lama pour entrevoir le futur, des enchantement d’amour et le cristal “Billur” pour transformer les matériaux vils en précieux, un élixir qui prolongeait la vie de 50 années, des potions d’amour, des substances stimulantes sexuellement etc., etc.

Sättler fonda également une société par action appelé Olbia-Gold, dont les actionnaires avaient des droits sur un trésor en or que Franz Sättler prétendait avoir découvert au pied du mont Olympe en 1913, mais n’avait pas encore récupéré « à cause de problèmes techniques et légaux ». Pendant deux ans Sättler gagna suffisamment d’argent. Mais de plus en plus de charges pénal était rempli par ceux qui se sentait arnaqué par lui. Quand la police vint finalement pour l’arrêter, il avait déjà fui, selon toute vraisemblance en Tchécoslovaquie puis en Grèce. C’est par pure coïncidence qu’il fut arrêté à Janina (Ioannina) en Grèce alors que la police l’avait pris pour un autre mais plus important escroc Tchèque. Mais il ne fut pas extradé vers l’Autriche, car la totalité des dommages due à ses activités n’était pas suffisamment importante.

Au siège à Vienne la police découvrit malheureusement une liste de 80 membres de la société Adoniste. La presse en Allemagne fut informée rapidement et des articles sensationnels suivirent. Leur contenu principal était que les membres de la loge de Sättler appartenaient à la haute société et que plus important encore il avait participé à des orgies sexuelles stimulé par les potions magiques et les charmes sexuelles de Franz Sättler. Sättler se cachant, les reporters se tournèrent alors vers Friedrich Quintscher et son groupe. Quintscher démenti naturellement toute implication ayant rompu ses liens avec Sättler trois ans auparavant, mais il expérimenta des problèmes massifs à se dissocier de son ancien partenaire.

En 1933 Sättler était base en Grèce. Il avait commencé à recontacter ses anciens membres et à ne recruté de nouveaux. Comme son ancienne maison d’édition Bartels Verlag à Berlin n’imprimait plus ses publication il fonda le Biosophischer Verlag, qui n’avait ni argent ni facilité techniques. Mais qui réussi cependant à publié un mensuel Adoniste appelé Lucifer, dont au moins 10 numéros ont été issu de manière irrégulière. Les articles étaient apparemment tous de lui, concernant des sujets ésotériques et étaient écrit en allemand, grecque et français. Il oublia également un mensuel interne appelé Momivai (Monatliche Mitteilungen von allgemeinem Interesse, Nouvelles mensuelles d’intérêts générales). Cela était de manière assez intéressante écrit dans un allemand réformé utilisant une orthographe simplifié. Sättler avait également entrepris un calendrier réformé dans lequel l’année était constitué de treize mois de 29 jours et qui courait jusqu’à l’an 2000. Sättler attendait cette année comme étant l’année du sauvetage du monde, quand les dieux de l’Adonisme reviendront.

Mais les temps étaient difficiles. Pour assurer sa survie en Grèce Sättler demandait à ses membres de lui envoyer régulièrement de l’argent par la poste et d’acheter ses publications. Il invita aussi des gens à participer à la loterie national grecque avait lui comme intermédiaire. Comme c’était une époque d’hyperinflation il devisa également une monnaie Adoniste en Or.

En 1933 à cause du scandale il dissout la loge Hekate et appela son groupe l’alliance d’Orion (Orion Bund). Il offrait également des antiquités magiques ayant appartenu à la loge. Il n’est pas clair si ces objets n’aient jamais existé. En célébration de son 50ème anniversaire en 1934 il vendit également des photographies signées de sa main. Il est cependant peu vraisemblable qu’il put subsister correctement de tout cela. Dans ses lettres mensuels il se plaignait continuellement de la police allemande (les allemand était déjà sous le régime nazie) qui ouvrait les lettres lui étant adressé et volant l’argent à l’intérieur- Et c’est effectivement dans les archives de la police allemande que sont conservé la correspondance de Franz Sättler avec certain de ses membres allemand et des copie des publications Adonistes de Grèce. Dans ses archives il y aégalement un lettre d’un membre du aprti nazi dénoncant Sättler et son groupe comme faisant parti de la conspiration judéo-maconnique. Sättler n’était d’ailleurs pas dans les petit papiers d’Hitler et du régime nazi, car il les considérait comme populiste et ruinant son business. D’un autre coté il clamait qu’il n’avait pas un seul juif parmi ses « 50.000 membres ».

En mai 1935 Sättler avait déjà probablement quitté la grèce. Sa nouvelle adresse, du moins pour ses correspondants, était maintenant Petržalka, une ville jumelle de Bratislava en Slovaquie. De cette adresse il offrait également des cours en soin naturel et magique. C’est la dernière chose concernant ces activités magiques que j’ai pu découvrir.

Le 20 Juillet 1937, le Reichsführer SS allemande Reinhard Heydrich émit une circulaire pour dissoudre toute les organisations quasi-maçonnique, inculant les loges théosophiques. Cela força entre autres la Fraternitas Saturni et l’OTO a stopper leurs activités. Remarquablement, l’alliance d’Orion de Franz Sättler et la communauté Rosicrucienne d’Allemagne sont spécifiquement exempté par ce décret et c’est seulement le 6 juin 1939 sur une ordonnance du ministre de l’intérieur nazi, qui interdit les officiers publique d’être membre des organisations quasi-maçonniques, que fut incluse l’organisation de Sättler.

Franz Sättler était apparemment encore en vie en 1942, alors que la sixième édition de son livre d’étude mentionné précédemment, porte une introduction de lui et est signée Bratislava 1942. C’est la dernière information que l’on possède sur Sättler. Ou et quand il mourut reste inconnu. Eugen Grosche (Gregor A. Gregorius, 1890-1964), la tête de la Fraternitas Saturni, mentionna que Sättler était mort en prison à Vienne, ce qui semble hautement improbable. D’autres ont dit qu’il était mort en camps de concentration à Mauthausen. Mais le ministère de l’intérieur Autrichien à démenti tout cela. Il n’apparait pas dans la liste officielle des morts.


Donc......si j'ai bien lu et bien compris, l'Adonisme n'est pas une ancienne religion mais la création ex-nihilo d'un seul homme, Sattler....?
Ce qui semble vouloir dire que ce monsieur à en son temps abusé pas mal de gens.......dont Quintsher ami de Bardon, et par contagion, aurait abusé Bardon également....?
Ce qui signifirait que, comme d'après certaines sources, la PME de Bardon soit une transcription des textes de Sattler dans ce cas, doit on en deduire que F.Bardon à été trompé sur la "marchandise", en ce qui concerne l'enseignement qu'il à tiré de l'adonisme, et que, par voie de consequence, bien.....la PME de Bardon, qu'en penser à l'aune de ces textes......????????? Question What a Face Question Shocked

Si les freres et sœurs anciens et anciennes du forum pouvait m'expliquer......
Je pense en outre que ça interessera pas mal de monde d'eclaircir cette part de l'enseignement de F.Bardon, ce qui ne concerne pas le CVIM là, mais uniquement le PME...

Bien à vous tous!

philippe

philippe

Messages : 122
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La PME et l'Adonisme....

Message  Arathos le Sam 1 Avr - 19:19

salut PHIL.
Ne te prends pas trop la tête sur une recherche a laquelle il te manquera forcément quelques "dès" pour jouer .
Pourquoi? les loges que l'on connait par les textes sont celles grand public.
OR;
Il existe des  loges occultes , influentes dans la transmission des courants,qui ne sont pas connues de nous.
Elles sont "en retrait" du monde.
Pour l'Adonisme , il existe des documents concernant la magie kabbalistique évocatoire ou Bardon est cité en collaborateur pas en plagiaire.
https://fr.scribd.com/doc/58910904/Die-Adonistische-Kabbalah

Une chose qui n'est pas aisé d’accepter c'est que Bardon a donné un chemin de développement qui au départ est commun aux 2 voies de la magie...la Blanche et la Noire...
La Fraternitas Saturnii (dont on suppose qu'il a pu la cotoyer)ayant le fort parfum de la deuxieme...
Le CVIM divise ulterieurement les deux categories de chercheurs (mages blancs et mages noirs)en proposant Des "appâts" pour l'ego mais aussi des outils pour les mages blancs quand les mobiles devront êtres présentés et retribués selon les actes...
c'est difficile à expliquer...un mage blanc doit connaitre comment travaille ceux qu'il devra affronter un jour.
--------------------------------------------
La PME possède des enseignements exceptionnels provenant  uniquement de l’expérience de Bardon sur plusieurs existences, d'autres qu'il a apprises en loge au cours de son existence en tant que F.B., d'autres qu'il a partagé lors  des travaux Adonistes en commun et ultérieurement révisées , par exemple aux niveaux des couleurs des sceaux , eu égard à l'electromagnetisme des lignes de force.
Bardon explique dans sa PME qu'il a corrigé les sceaux par contact direct avec les Intelligences .
Ce deuxième ouvrage ne peut être abordée opérativement  avant d'avoir réalisé l'équilibre élémental et avoir la clairvoyance d'activée ,soit les 8 premiers  degrés du cvim accomplis... De toutes maniéres certaines "entités" en analogie vibratoire avec le disciple se présentent d'elles même a la conscience épurée qui comprend très bien qu'il ne va pas s'agir de faire mumuse et contraindre ces altesses avec un cercle un triangle , une dague et une baguette... Suspect mais écouter , méditer intégrer et collaborer activement a ce qui se nomme "Le Plan " c.a.d. la phase évolutive prochaine de la planète .
Avant cela, le génie tutélaire devrait être "trouvé" puis une opération de mise en sympathie vibratoire avec les intelligences de Mercure,( les 72 Rouhoth)qui demande plusieurs années de travail progressif, doit être graduellementement abordée...(ces souffles sont en étroite relation avec le mental et certaines intelligences de Mercure  impriment dans l'aura leurs vibrations particulières qui protègent des influences négatives.)
Bardon possedait  l'autorité magique et spirituelle .
Elle transparaît dans ses écrits en tant que "the boss" pas en tant qu'employé...
Frat.
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

La PME et l'Adonisme....

Message  philippe le Sam 1 Avr - 22:19

Bonsoir!

Merci Arathos d'avoir pris la peine de répondre!

Je ne remettais pas en question l'enseignement de F.Bardon concernant la PME, je sais que tu m'as compris!
Mais, ces textes, glanés ça et là, sement le trouble, (est parfois ce sont des infos dignes d'interet), dans l'esprit d'un curieux de mon espèce cyclops

Non, je me disais que peut etre il avait été abusé par cet enseignement Adoniste et ce Mr Sattler....ce qui pourrait très bien etre le cas, non?
Mais bon........je pense également que si cela avait été le cas, il en aurait rapidement pris conscience...et se serait dirigé vers autre chose...

Pour ce qui est du niveau requis avant d'aborder la PME, je n'en suis pas là.......................j'en suis au premier exercice du premier degrés.......... Rolling Eyes  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Mais comme je commence sérieusement à m'interesser à l'enseignement Bardonien/Bardoniste.....forcement je lis tout ce que je trouve, en plus d'enrichir ma bibliothèque avec les ouvrages le concernant que j'achete progressivement...

Je sais, enfin je pense, que certains anciens parmi les grands frères et les grandes sœurs du forum, ont quelques experiences en terme de magie évocatoire méthode Bardon, et ont probablement quelques réussites à leur actif, et que bien entendu, il ne faut rien reveler.....que chacun doit faire l'experience quand il est karmiquement prêt...dans cette vie ou dans les suivantes......................pas de problèmes......!!!

bien à vous tous!

philippe

philippe

Messages : 122
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La PME et l'Adonisme....

Message  Arathos le Dim 2 Avr - 0:24

Code:
je me disais que peut être il avait été abusé par cet enseignement Adoniste et ce Mr Sattler....ce qui pourrait très bien être le cas, non?
A ce niveau initiatique je dirai que non...c'est impossible.
Quand la clairvoyance est installée ne serait ce qu'à 50/100 ton radar te dit clairement "pas vrai, pas beau, pas bon "en cas de mauvaise fréquentation...de mensonge ou de leurre et les images mentales défilent sur ton écran:  No
Si tu as lu le témoignage de son élève direct  Milan  Kumar et de son Fils Lumir et de sa Femme Marie,   dans "Souvenirs de F.B" tu vois bien le calibre psychique ,initiatique et spirituel du bonhomme, comment veux tu qu'on le berne?
Il voyait très bien, douloureusement bien, derrière le voile des Evènements. Idea
Amicalement Smile
avatar
Arathos

Messages : 1853
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

La PME et l'Adonisme....

Message  philippe le Dim 2 Avr - 9:55

Ok Arathos!

merci pour ces explications!

Je vais relire le livre "souvenirs de FB", il y à probablement des choses que je n'ai pas comprises à la première lecture............................outre le fait, que quand on débute et que l'on à pas encore experimenté, il y à des choses qui paraissent tellement "surnaturelles", qu'on les lis s'en s'attarder dessus...

"choses Surnaturelles" aux esprits non encore eclairés.....

bonne journée!

philippe

Messages : 122
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: La PME et l'Adonisme....

Message  artisanfr le Dim 9 Avr - 18:48

Cher Philippe,
On ne sait rien de ces loges, quelques écrits : sont ils authentiques? Est-ce que c'est uniquement ce que l'on a bien voulu laisser à notre connaissance?

Les loges positives font souvent d'énormes efforts pour brouiller les pistes, à tel point qu'on remet parfois même leur existence en cause.
De la même manière, des loges négatives font souvent de gros efforts pour se parer de lumière.

L'homme d'aujourd'hui manque hélas souvent d'intuition et se trompe souvent lorsqu'il s'agit de se faire un avis sur un ordre.

Pour ce qui est des Maîtres, ou des Occultistes très avancés qui ont une influence sur l'avenir du monde, leur but n'est pas de faire gagner le "bien" sur le "mal", mais de maintenir un "équilibre" susceptible de permettre à l'honnête homme d'aujourd'hui de développer sa conscience.

Pour prendre le cas de Bardon, son Supérieur Spirituel lui avait reproché d'avoir dématérialisé des objets d'une loge noire, un peu plus tôt que ce que la loi Karmique avait décrété ( c'était une histoire dans le genre, le lecteur curieux peut trouver l'histoire exact dans Frabato ou "souvenirs de F.Bardon"). L'intérêt de cette histoire, c'est qu'elle dévoile que les loges noires pouvaient être facilement décimées par les Adeptes supérieurs, mais qu'ils ne le faisaient pas parce que le "mal" a sa raison d'être et que le juste dosage entre le "Bien" et le "Mal" permet à l'être humain de développer sa conscience."

Finalement, Pour Franz Bardon, ce sont de tels niveaux qu'il vaut mieux éviter de se comparer et de réfléchir en partant de son niveau. Pour prendre l'exemple du golf, si on te donne un club de golf et on te dit de rentrer la balle en un coup, tu vas dire que c'est impossible. Pourtant il y a des champions de golfs qui peuvent faire plusieurs "Birdie" à la suite. Ainsi il n'est pas sage de ce comparer à de tels champions. C'est aussi dénué de logique que d'essayer de se comparer à tiger woods alors qu'on vient de toucher un club de golf depuis 15 jours.

Des gens comme Franz Bardon ont atteint la "perfection" du point de vue humain. En tant qu'être humain et vie "humaine", ils n'ont plus vraiment de choses à apprendre : leur terrain d'expérience, c'est de s'occuper de nations, de pays, d'égrégores, de grands mouvements philosophiques ou spirituels.
Ils s'emploient à maintenir un certain équilibre qui permet à l'être humain de se développer.
Leur terrain d'expérience correspond à l'influence qu'ils peuvent avoir sur ces groupes humains et d'autres choses plus secrètes et moins connues.

On ne peut pas se comparer à eux car la logique de leur vie n'obéit plus à la logique d'un destin humain individualisé.

C'est comme se comparer à Tiger Woods alors que ça fait 15 jours qu'on tient un club de golf et que pour nous, faire un "birdie", c'est impossible, vu qu'on arrive même pas à "putter" ...

Bien à toi,

artisanfr

Messages : 428
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La PME et l'Adonisme....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum