Qu'est-ce que la magie hénokéenne ? un historique

Aller en bas

Qu'est-ce que la magie hénokéenne ? un historique

Message  traducteur.enochien le Mar 6 Mar - 13:21

Voici un historique de la magie hénokéenne proposé par Daléa, en 2009 sur le forum des 3pyramides. Je me permets de copier/coller ses posts ici, au cas où ceux ci viendraient à disparaître, mais pour plus de confort de lecture (et pouvoir voir les images), lisez les plutôt sur le site d'origine :

http://les3pyramides.xooit.fr/f6-Le-systeme-Henokeen.htm

Partie 1

L'article qui suit est une tentative de présentation claire, quoique détaillée et chronologique, des manuscrits et du matériel reçu par le Docteur John Dee et Edward Kelly.

Dans un esprit de retour aux sources, et avec le souci de ne pas compliquer un dispositif déjà complexe en soi, nous nous baserons sur les documents originaux et ne parlerons que peu des rajouts et/ou inventions de l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée à qui nous devons pourtant d'avoir sorti l'hénokéen de l'oubli !

Enfin, nous exposerons les diverses méthodes et thèses développées autour de ce système magique quant à son utilisation et son utilité, son but.


* *
*


Le nom Hénokéen (ou Enochien) est construit sur le nom d'Hénoch (de l'hébreu Hanôkh signifiant « initié », écrit parfois aussi Enoch) le 7e patriarche, père de Mathusalem, selon la Genèse, et à ne pas confondre avec son homonyme fils de Caïn.
Hénoch a visité le paradis, sans pour autant mourir pour cela :
"Hénoch a vécu en tout trois cent soixante cinq ans. Hénoch a marché avec dieu et il n'a plus été là car dieu l'a pris "
Il est attribué à cet initié, un récit apocryphe appelé "Le Livre d'Hénoch" dans lequel il décrit la pétition adressée par des anges déchus afin qu'il intercède en leur faveur auprès de Dieu, sa visite au paradis, et comment les anges descendus parmis les hommes leur ont enseigné les secrets de la Magie.


Il en semble pas que Dee et Kelly aient utilisé le terme d'hénokéen ; ils utilisaient le terme "angélique" pour parler du matériel qu'ils recevaient.

Les Protagonistes








Le Docteur John Dee (1527-1608) était l'une des plus importantes figures de son époque et un homme tout à fait exceptionnel. Il était notamment mathématicien (les mathématiques étaient une matière souvent considérée comme proche de la magie et de la sorcellerie à cette époque), astrologue, cartographe, astronome et la Reine Élisabeth 1ère n'a pas hésité à le consulter très régulièrement.


John Dee est également intéressé par la cryptographie, l'alchimie, la qabale et les possibilités de communication avec les forces divines. Il était également féru de logique, de navigation, de littérature et de philosophie, etc... et possédait dans sa bibliothèque (l'une des plus riche d'Angleterre à cette époque) l'ensemble des œuvres de Roger Bacon. Mais, John Dee était par-dessus tout fasciné par les mystères et les sciences occultes.
Le talent de médium de John Dee étant tout à fait insuffisant pour ce qu'il voulait faire, il loue les services d'un charlatan (un dénommé Barnabas Saul )... collaboration qui ne dura pas étant donné le peu de résultats obtenus.







Edward Kelly, (1555-1595), personnage également extraordinaire, mais dans un autre registre, notaire de formation (et semble-t-il pas très honnête puisque la légende veut qu'il eut les oreilles coupées pour falsification de documents) était quant à lui versé dans l'art Alchimique.

C'est dans sa quête de la connaissance alchimique qu'il est amené à frapper à la porte du Docteur John Dee, en 1581, afin de consulter certains ouvrages de sa fameuse bibliothèque, étant porteur lui-même d'un livre mystérieux et un échantillon de poudre rouge sensée être de la poudre de projection. C'est d'ailleurs ce qui a incité le Docteur Dee à lui ouvrir sa porte.

Cependant, il ne tarde pas à découvrir les extraordinaires facultés de Kelly et décide de l'employer comme son médium personnel, en 1582.

Leur collaboration durera jusqu'en 1589.




La Réception du "matériel" hénokéen


Durant les séances, Kelly décrivait tout ce qu’il voyait, entendait et ressentait, et Dee transcrivait toutes ces conversations avec les Esprits dans ses journaux. Ceux-ci nous sont en partie parvenus et sont la base de la Magie Enochienne telle qu’on la connaît actuellement.

Chronologiquement, le travail de Dee et Kelly se divise en trois périodes fortement productives séparées par des mois où rien de valeur particulière ne fut reçu.

Vous pouvez voir les originaux des carnets de Dee en utilisant ce lien :

http://www.themagickalreview.org/enochian/mss/


Vous pouvez également consulter l'excellent site (en français) comselha dédié au système hénokéen qui contient des traductions de ces fameux originaux.


Le "matériel" reçu des anges se compose donc de :

- la Table de Pratique, constituée de la Tabula Sancta, du Sigilum Dei Aemeth et des 7 Insignes de la Création
- l’Heptarchia Mystica, un sous-ensemble basé sur une hiérarchie planétaire de Rois et de Princes regroupés dans la Tabula Bonorum,
- le Liber Loagaeth, un manuscrit crypté et jusqu’à ce jour indéchiffré, constitué de tables de caractères,
- l'alphabet angélique
- La Table de Dieu, ou Tablette de Nalvage,
- Les 18 clés, leur traduction,, et les spécifications de l'ordre correct des invocations.
- Les noms des 91 parties de la terre du Liber Scientae, avec le nombre de leurs ministres et le nombre du Roi Zodiacal contrôlant chacun, la relation des parties aux régions de la terre,
- La grande Table de la terre
- L'invocation aux 30 Aethyrs et le noms des Aethyrs.



Comment tout ceci est arrivé jusqu'à nous ?




Dans les dernières années de sa vie, Dee avait apparemment décidé de cacher ses copies d'enregistrements dans le compartiment secret d'un grand coffre de cèdre qu'il possédait. Après sa mort, ses biens furent vendus et transmis en héritage.
Les documents cachés n'ont pas été découverts jusqu'aux environs de 1662, et sont arrivés dans les mains d'Elias Ashmole en 1672.

Selon Ashmole, environ la moitié des copies cachées ont été détruites par erreur par la bonne du découvreur avant que des efforts soient faits pour préserver le reste. En dépit de ceci, les enregistrements originaux des opérations de 1581-1585 apparaissent presque entièrement intacts.

Certains des écrits de Dee (tout ce qui concernait les invocations des anges, les tablettes et le Liber Scientiae) ont été acquis avec la bibliothèque de Dee par Robert COTTON.

Sir Ashmole est déjà en train de fonder ce qui sera la franc-maçonnerie anglaise lorsqu'il reçoit l'intégralité des manuscrits de Dee et le Sigillum Dei Aemeth.

Finalement, les écrits du Docteur John Dee arrivent jusqu'aux yeux d'un certain Samuel Liddell MacGregor Mathers, un des hommes à l'origine de l'Ordre de la Golden Dawn ...

traducteur.enochien

Messages : 22
Date d'inscription : 26/02/2018

http://luciftias.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie hénokéenne ? un historique

Message  traducteur.enochien le Mar 6 Mar - 13:24

Petit avertissement à l'attention des futurs étudiants de ce système. Les forces mises en oeuvre dans la magie hénokéenne sont extrêmement puissantes. Il est fortement conseillé d'être particulièrement rigoureux dans l'étude et l'usage de cette magie !



Première période : Heptarcia Mystica

Il s'agit du premier système magique communiqué à Dee et Kelly par les anges.
Après avoir indiqué le matériel nécessaire à cette magie, les anges ont présenté cette magie, planétaire, qui fait appel à une importante hiérarchie composée de 49 "bons anges", de rois et princes, et de leurs ministres. L'essentiel de ce système a été fourni en 1582, mais des corrections importantes ont été effectuées l'année suivante après une pause dans le travail.

Le Matériel

Les anges ont indiqué au Docteur Dee qu'il devait tout d'abord se fabriquer un anneau en précisant que celui-ci était le même qu'utilisait Salomon pour contrôler les démons :






Ensuite, deux lamens différents ont été donné à Dee. L'ange qui a présenté le premier lamen a indiqué que celui-ci devait être fait en or et être porté constamment, dans un souci de protection :

(Un lamen est un symbole très important qui doit être porté sur le cœur ; il peut s'agir d'un pectoral. Son aspect est celui d'un pantacle mais sa nature est complètement différente. Il doit non seulement concrétiser l'harmonie de tous les symboles en un seul. Le magicien doit placer dans son lamen, les clefs très secrète de sa puissance. Dans un lamen, les forces y sont déjà à l'œuvre et l'achèvement y est préfiguré.)






Dee et Kelly ont appris par la suite que ce lamen était faux et avait été donné par un mauvais ange...

Les anges leurs ont donc communiqué la table 12x7, contenant les noms des rois et princes Heptarchiques (sans le B), avec laquelle ils devaient confectionner un nouveau lamen. Celui-ci avait pour but de "donner de la dignité" au magicien.



Table 12x7






Vrais lamen en lettres latines et en lettres angéliques :







La Tabula Sancta

Les anges ont fournis des indications très précises pour la confection de cette table qui devait être utilisée spécifiquement pour la magie heptarchique. Cette table avait, selon les anges, un but de conciliation, c'est à dire qu'elle harmonisait les puissances qu'elle représentaient, avec le magicien.

Le plateau de cette table devait etre gravé de lettres (21 lettres par côté) issues elles-aussi de la table 12x7. L'on remarquera qu'à chaque angle du plateau, on retrouve un " B ", qui ne figure pas dans la table 12x7 mais qui est l'initiale systèmatique des 49 "bons anges" du système Heptarchique.
Personne ne semble d'accord quant à savoir si ces lettres du bord de la Tabula Sancta forment des mots, un message ou pas.

Sur le plateau de la Tabula Sancta, au centre, un hexagramme devait être dessiné et au centre de l'hexagramme, devait figurer une grille de 4 lignes et 3 colonnes, remplies de caractères angéliques.
Dee et Kelly devaient également confectionner 7 talismans planétaires, appelés "Insignes de la Création" qui devaient être disposés sur la Tabula. (chronologiquement, ces 7 talismans ont été donné après la présentation du Sigillum Dei Aemeth)
Enfin, par-dessus tout ceci, était disposé le fameux Sigillum Dei Aemeth et sur ce sceau, une boule de cristal.
A noter que chaque pied de la table reposait sur des versions plus petites du Sigillum pour préserver le dispositif des influences terrestres.



Tabula Sancta
Dessin du Dr Dee




Dessin de la croix devant être "de l'autre coté de la table"





Plateau de la Tabula Sancta




Le Sigillum Dei Aemeth

Le Sigillum Dei Aemeth (sceau de la vérité de dieu) est un grand disque de cire, assez compliqué, sur lequel sont inscrits des noms de dieu, d'anges dans une série d'heptagones et d'heptagrammes. Il est le seul élément ayant une correspondance directe avec les systèmes magiques antérieurs.
Pour comprendre la construction du SDA, particulièrement subtile, vous pouvez vour référer au Liber Mysteriorum Secundus :

A titre d'exemple :
Le cercle extérieur du SDA est divisé en 40 parties égales contenant chacune une lettre et un nombre (parfois seulement une lettre, parfois seulement un nombre). Tantôt le chiffre est au-dessus de la lettre, tantôt, le chiffre est au-dessous. Il faut commencer à la case 4 T. Le 4 au-dessus du T indique que vous devez avancer (dans le sens des aiguilles d'une montre) de 4 cases pour trouver une lettre. Vous arrivez sur la case h avec 22 au-dessus... Lorsque vous tombez sur une case avec le chiffre au dessous, cela indique qu'il faut aller dans le sens inverse ... A la fin, vous vous retrouvez avec une liste de 7 noms divins...permettant de continuer l'élaboration du Sigillum.

A noter, que l'ange ayant transmis les directives pour l'élaboration des 40 cases du cercle, tout à la fin de la dictée des lettres et chiffres, montre à Kelly et Dee un "1" entouré de beaucoup de cercles et précisant que "tout est un".
Certains étudiant ont dit qu'il fallait rajouter ce 1 à la somme des nombres du cercle extérieur du SDA...

En effet, si vous additionnez les nombres contenus dans les 40 cases de la circonférence du SDA vous obtenez un total de 440 (qui est la somme du mot "mort" en hébreu (M TH) mais également la somme du mot Théli (TH L I = le Grand Dragon). Or 440 + 1 donne 441 qui est le total guématrique du mot Aemeth = Vérité (A M Th).



Le SDA conservé au British Museum




Le Matériel du Dr Dee


Les 49 bons anges

Ils sont les premières puissances présentées.
Celles figurant sur le Sigillum seraient apparemment supérieurs à nos niveaux de conscience. Les 49 anges appartiendraient aux mondes "inférieurs" en ce sens que leur puissance concernent selon le cas, l'esprit, les qualités de la terre, le commerce, ...
Dee et Kelly ont obtenu sept tables de 7 cases sur 7 permettant, par un code assez simple, de composer les 49 noms de ces anges. Dee, pour plus de facilité de lecture, les a réunis sur un diagramme ressemblant à une grande roue, la Tabula Bonorum, où il a divisé les anges par groupe de 7 (chaque série de 7 anges étant attribuée à une influence planétaire).

Après une coupure de 6 mois dans le travail, les séances reprennent mais le discours des anges est plus confus qu'auparavant.

Les anges présentent les puissances des princes ainsi que leurs sceaux. Ensuite, viennent les Rois heptarchiques qui présentent également leurs puissances et leurs ministres. Les ministres se présentent...

En 1583, les anges ont indiqué qu'il y aurait une séance pour l'utilisation de cette magie heptarchique. Aucune note de Dee à ce sujet n' a été trouvée parmi ses manuscrits. Cependant, à la lueur des commentaires jalonnant les manuscrits, l'on peut voir que le magicien, en utilisant le dispositif précisé par les anges, pourrait invoquer chaque roi (en utilisant les talismans, et en respectant " le protocole", avec force prières, pour les charger d'accomplir une tâche voulue.



La Tabula Bonorum



Seconde période : Liber Loagaeth et l'Alphabet angélique





Le Liber Loagaeth est sans conteste la partie la plus mystérieuse des transmissions faites par les anges. En effet, à ce jour, personne n'a été capable d'en percer le mystère et beaucoup de théories, mêmes les plus fantaisistes ont été avancée. De ce fait, personne n'a pu ni comprendre vraiment de quoi il retournait, quel était son but, ni comment l'utiliser.

Toujours est-il que, selon les anges, le mot "loagaeth" veut dire "discours de dieu", ce qui signifierait, toujours selon les anges, que ce livre contiendrait les mots par lesquels toute chose a été créée. Les anges ont également indiqué que chaque élément de chaque page peut être comprise de 49 manières différentes.
Physiquement, le Liber Loagaeth se compose de :

- 49 invocations dans une langue inconnue,
- 95 grilles dont les cases sont remplies par des nombres et des lettres, un grille étant composée de 49 x 49 cases soit 2401 cases par page...
- 2 grilles vierges,
- 4 tables dessinées, faisant 2 fois la largeur des autres.

Aucune instruction n'a été donnée pour l'utilisation de ce livre, les anges remettant toujours à plus tard les explications, indiquant que seul dieu pouvait décidé que le temps était venu.

La première feuille montrée à Dee et Kelly présentait l'alphabet angélique, au-dessus d'une grille, ainsi que le nom des lettres et leur équivalent en lettres latines. De plus, deux versions de cet alphabet ont été données : un version "cursive" permettant une écriture rapide et une version plus "calligraphiée".







Les anges ont précisé que les lettres servaient, ou avait servi, comme l'hébreu, en tant que base de qabale ou d'un système magique de numérologie et que les lettres doivent être divisées en 3 groupe de 7. Aucune autre indication n'a été donnée quant aux propriétés de ces lettres.

Note sur la langue Hénokéenne

On a dit de cette langue qu'elle était :
- celle parlée par les anges,
- la langue unique des hommes, avant la tour de Babel,
- la langue utilisée par Adam pour nommer les choses qui l'entouraient ...

La langue Hénokéenne semble bien être une langue à part entière, même si nous n'avons pas encore décodé sa logique, sa grammaire. Elle possède des noms, des prépositions et des conjugaisons. Il y a également une certaine cohérence dans le vocabulaire et la racine des mots. Par exemple,


oma signifie compréhension
om signifie comprendre
omax signifie connaître...



Elle a donc en effet résisté à toutes les tentatives d'analyse mais, a également résisté à ses détracteurs et aux personnes qui voulaient y voir un canular...

Les anges ont semble-t-il laisser des instructions précises pour la prononciation des lettres. Pour aux mots, une méthode souvent utilisée consiste à prononcer le nom des lettres : ex : "Madimi", se dirait Em Ah Dee Mee. Quant à savoir si, en fait, il ne faut pas épeler les mots mais avec le nom des lettres en hénokéen... (ce qui donnerait pour le mot "LIL" : Un Gon Ur) ...

traducteur.enochien

Messages : 22
Date d'inscription : 26/02/2018

http://luciftias.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie hénokéenne ? un historique

Message  traducteur.enochien le Mar 6 Mar - 13:26

Troisième Période : Hénokéen

Cette troisième partie est la seule que l'on peut réellement qualifier d'Hénokéenne, et, c'est celle-ci qui a plus particulièrement été utilisée par l'Ordre de la Golden Dawn.

Le travail a débuté en avril 1584 et devait se terminer avant le mois d'août de cette même année.


Cette partie des transmissions a été donnée de façon beaucoup plus aléatoire que les précédentes ; les anges donnant le matériel dans un ordre dont la logique leur appartenait en propre ...

Les travaux se sont terminé le 13 juillet 1584

Le docteur Dee a semble-t-il, là encore, attendu que les anges lui donnent des instructions précise quant à l'utilisation de ce système magique, mais rien n'a été dit, ou rien n'est parvenu jusqu'à nous.



La "Tablette de dieu" ou "Tablette de Nalvage"
(du nom de l'ange qui l'a donnée)


Cette grille est une petite tablette qui ressemble au Lamen qui avait été donné aux magiciens précédemment.






Tablette de Nalvage


Selon Nalvage, cette tablette est en relation directe avec le monde divin et, plus particulièrement, avec la première des 19 clés angéliques (celle qui ne doit pas être exprimée). A part celà, aucune utilisation de cette tablette n'a été donnée.



Les 48 appels


Les anges ont donc transmis à Dee et Kelly 19 clés dont la nature et le but a été décrit par l'ange Nalvage :


" Tu as 49 Tables : dans ces Tables sont contenus les Voix Mystiques ... le véritable langage ... En Elles, le monde entier, toutes les créatures et de tous les genres sont dénomrés, en être et en multitude... Dans 49 voix, ou appels qui sont les clefs naturelles pour ouvrir ces, non pas 49 mais 48 portes de compréhension ; par lesquelles vous devriez acquérir la connaissance pour mouvoir chaque porte , et pour appeler autant que vous voulez ou que vous pensez qu'il est nécessaire, ce qui peut très bien, véritablement, et sagement ouvrir à vous les secrets de leurs villes, et vous faire comprendre parfaitement ce qui est contenu dans les Tableaux."

Il y a en fait 18 appels transmis (plus une clé secrète que personne ne possède) et un appel qui fonctionne exclusivement avec les 30 aethyrs, soit un total de 48 appels.




Une théorie a été développée selon laquelle ces appels seraient en relation avec les 49 feuilles du Liber Loagaeth et non avec la Grande Table de la Terre puisque il semble impossible de faire 49 petits tableaux avec celle-ci, alors que le Liber Loagaeth est clairement en rapport avec le nombre 49...


Par ailleurs, ils semble que les Appels obéissent à des règles mathématiques. Un ange indiquant par exemple : "... pour quelle raison le monde entier est-il créé par les Nombres ? Les Nombres dont nous parlons sont, de raison et de forme. Chaque lettre représente un membre de la substance dont elle parle. Chaque mot signifie l'essence de la substance..."

Nalvage utilise d'ailleurs des termes comme " Qabale de la Nature en voix, substance, corps et mesures "


NB: pour la dictée des appels, l'ange se servait des tables du Loagaeth, montrant telle ou telle lettre. Il est aussi précisé que le 1er appel sert en pratique à mouvoir la seconde table (du loagaeth ou un des angles de la Grande Table de la Terre ?)




La vision des Tours de Guet et La Grande Table de la Terre



Edward Kelly eut la Vision des Tours de Guets le 20 juin 1584.

Cette vision expose symboliquement la structure de la Grande Table de la Terre et l'importante hiérarchie des anges qu'elle renferme.





Vision des Tours de Guet



Cinq jours plus tard, les anges transmettaient ce qui est la pièce centrale du système hénokéen : Les sceaux des 4 parties de la Grande Table et la Grande Table de la Terre elle-même (que la Golden Dawn a divisée en 5 tablettes : 4 tablettes élémentaires et une tablette d'union).

Cette Table se présente comme une grande grille de 25 cases de largeur et 27 cases de hauteur.


Celle-ci est une "carte magique" du monde, contenant tous les niveaux d'existence qui ne font pas partie du monde divin.


Elle est divisée selon un système ordonné permettant de construire toute une hiérarchie de noms divins et angéliques gouvernant divers aspects de l'existence.



La première division consiste à "couper" la grande table en 4 tablettes de 12 cases de largeur sur 13 cases de hauteur.

Ces 4 tablettes sont séparées les unes des autres par une croix, appelée par John Dee "Grande Croix Noire" (juste parce qu'elle a été noircie par Dee sur son manuscrit).




Grande Table de la Terre



Chaque tablette peut elle-même être divisée en 4 "angles mineurs" séparés eux aussi par une grande croix (dont le bras vertical est large de 2 cases et l'horizontal large d'une case).


La ligne horizontale contient les 3 plus grands noms de dieu, respectivement de 3, 4 et 5 lettres (dans chaque tablettes, soit 12 bannières)

Le nom du grand roi gouvernant la tablette peut etre trouvé en opérant une lecture en spirale des lettres centrales de la Tablette...

D'une manière générale, il y a une méthode spécifique à chaque région de chaque tablette destinée à extraire les noms des diverses énergies contenues dans la Grande Table de la Terre.


La Grande Table de la Terre contient donc toute une hiérarchie composée de :


- 12 bannières
- 4 rois
- 24 séniors
- 40 anges gouvernant la Médecine
- 40 anges gouvernant les Métaux
- 40 anges gouvernant les Transformations
- 40 anges gouvernant les 4 Eléments

- 20 anges gouvernant le rassemblement de la Nature,
- 20 anges gouvernant le déplacement de lieu en lieu
- 20 anges gouvernant les arts mécaniques
- 20 anges gouvernant les secrets des hommes

- 24 démons de la Médecine
- 24 démons des Métaux
- 24 démons des Transformations
- 24 démons des 4 Eléments



La Grande Table de la Terre contient en outre le nom de 91 entités gouvernant, non seulement une région de la terre ("une région du royaume magique correspondant à des territoires terrestres", mais également, par groupe de 3, les 30 aethyrs.

Le nom de ces 91 gouverneurs peut-être trouvé grace aux sceaux fournis par les anges et qui sont "éparpillés" sur chacune des 4 parties de la Grande Table, sans tenir compte de la structure interne montrée ci-dessus.


Les 91 sceaux





A noter qu'il existe un 92ème gouverneur "secret", qui règne sur l'ensemble de la Table de la Terre et dont le nom est composé des 8 lettres non utilisées par les 91 sceaux... (Ces lettres ont été notée à l'envers sur le manuscrit de Dee )

A noter également que les 3 gouverneurs du 10ème Aethyr (traditionnellement, lieu de l'Abîme et niveau de l'entité Choronzon, citée par l'ange (cette orthographe du nom est incertaine ; le manuscrit étant abîmé à cet endroit - on ne voit clairement que les lettres c o r * * zom) sont trouvés avec les lettres situées dans la Grande Croix Noire et une des lettres inversées mentionnées ci-dessus.


On retrouve également ces 91 gouverneurs dans le Liber Scientae Auxiliis et Victoria Terrestris qui décrit les relations entre le microcosme et le macrocosme. Le nom des 91 gouverneurs permettrait de transporter le mage sur le plan le plus élevé du macrocosme (chez l'homme, la conscience du divin étant la seule partie de l'être capable d'entrer en contact avec la toute puissance du macrocosme).



Les 30 Aethyrs


Dans les manuscrits de Dee, les 30 aethyrs sont juste mentionnés et leur utilité serait seulement celle de contenir les 91 régions ...








Toujours est-il que ces aethyrs ont interessés beaucoup de personnes par la suite.

Selon différentes théories, ils peuvent être :

- des cercles concentriques garants d’une densité différente à chaque spire,

- des ondes sonores dont il suffirait de déterminer la fréquence pour entrer en communication avec eux (théorie particulièrement intéressante s'il l'on se souvient que Nalvage utilise le mot "voix" pour définir les invocations...)

- des plans intérieurs ou des niveaux de conscience cosmique que le mage doit s'efforcer d'atteindre,

- une succession de mondes cosmo-spirituels sensés absorber toutes les hiérarchies d'entités vivantes que contient l'univers...



* *
*


Dee et Kelly n'ont probablement, jamais utilisé cette magie semble-t-il parce qu'ils attendaient le "feu vert" de la part des anges, ... qui n'est jamais venu.

En revanche, il a été sous-entendu que l'Heptarchia Mystica aurait bien été utilisée à des fins politiques pour aider l'Angleterre contre l'Invincible Armada.

C'est à l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée que l'on doit d'avoir sorti la magie hénokéenne de l'oubli.

Cependant, cette société a été très sélective puisqu'elle n'utilise que les tablettes élémentaires et la division du monde en 30 aethyrs et les clés hénokéenne.


De plus, les fondateurs ont arrangé certaines choses à leur convenance : dans leur système, les appels sont liés aux tablettes élémentaires.

Cet ordre a également rajouté de nombreux paramètres qui ont largement contribué à compliquer un système déjà complexe en soi et à nous plonger dans la confusion pour ce qui est de savoir qu'elle était la matière originelle et quels étaient les rajouts...


En effet, la Golden Dawn rajoute des éléments de qabale, instaure un système d'analogie entre les carrés de la Grande Table et les lettres du tetragramme, rajoute des éléments rose+croix, astrologiques, planétaires, géomantiques, égyptiens etc...

Enfin, il y a eu de leur part également quelques pures inventions...

Aleister Crowley a beaucoup travaillé avec la Magie Hénokéenne tout en suivant, généralement, le système de la Golden Dawn. Son travail Hénokéen le plus connu est certainement sa visite des 30 Aethyrs relatés dans "La Vision et La Voix". Il apparaît qu'il a obtenu un enseignement et une initiation à chaque aethyr de la part de l'ange le gouvernant.
Il a envisagé les aethyrs comme étant un système fonctionnant comme l'Arbre de Vie qabalistique où le 10ème aethyr (ZAX) correspondrait à l'Abîme.

Juste un mot sur l'Eglise de Satan qui s'est appropriée les invocations hénokéennes en changeant de façon tout à fait puérile tous les mots divins tels que Iaida (dieu) pour les remplacer par Saïtan, mot qui ne fait absolument pas partie du vocabulaire hénokéen.




Beaucoup d'autres personnes ne sont intéressées à ce système unique, notamment Benjamin Rowe qui a énormément travaillé sur ce matériel et il a notamment expérimenté un système de correspondances corrigeant selon lui les défaut du système de la Golden Dawn et reflétant la nature réelle des puissances hénokéennes.

Enfin, les époux Schueler ont également exploré ce système mais leurs découvertes sont toujours, à l'heure actuelle, sujettes à polémique.



* *
*


Pour finir, quelle peut être l'utilité de cette magie hénokéenne et dans quel but a-t-elle été donnée à nos deux magiciens ?

Il semblerait que ce système leur ait été donné, à eux, parce qu'ils étaient capables de le recevoir ... une autre personne était destinée à travailler dessus pour qu'une troisième personne ou un groupe l'utilise enfin ...

Révélation hénokéenne
Extrait de "L'Apocalypse Hénokéenne"


" Ce que les anges énochiens ont transmis à DEE n’était pas seulement une puissante forme de magie pour gouverner les esprits tutélaires des nations, c’était une formule introductrice destinée à ouvrir les portes verrouillées des quatre grandes tours de guet qui montent la garde contre le chaos aux extrémités de notre univers.

Les tours de guets sont décrites par l’ange AVE :


« Les 4 maisons sont les 4 anges de la terre qui sont 4 surveillants et Tours de Guet, que le dieu éternel dans sa prévoyance a placées contre le blasphème usurpateur, l’abus et le vol, du mauvais et grand ennemi, le Diable. Avec l’intention de l’expulser hors de la terre, sa volonté envieuse peut être contrainte, les déterminations de dieu réalisées et ses créatures gardées et préservées dans la compassion et la mesure de l’ordre. »


Ces Tours de Guet, représentées en magie énochienne par les carrés alphabétiques, sont équivalents aux 4 piliers mystiques de la mythologie égyptienne qui soutiennent le ciel et le préservait de l’effondrement sur terre. Elles empêchent les légions chaotiques de Coronzon de balayer de part et d’autre, la face du monde. Coronzon, révèlent les anges, est le vrai nom céleste pour Satan. Il est aussi connu par le titre hénokéen de dragon-mort ou celui-qui-est-tombé (telochvovim).


Les appels énochiens ou clés (les anges utilisent ces deux expressions) sont 48 évocations spirituelles données à Dee et Kelly dans le langage énochien et traduits en anglais mot par mot par les anges. Le but déclaré des clés, disent les anges, était de permettre à DEE d’établir une communication rituelle avec les esprits de 30 aethyrs ou aires qui gouvernent les esprits tutélaires des nations de la terre. Il y a actuellement 49 clés, mais la première, disent les anges, est trop sacrée et trop mystérieuse pour être dite.


Les 18 premières clés, explicites, sont complètement différentes dans leur formulation, les 30 dernières sont similaires sauf pour le nom de l’aethyr inséré dans la première ligne. L’ange Raphaël déclare le but exprimé des clés à DEE :

« en 49 voix ou appels : qui sont les clés naturelles, pour ouvrir celles-ci, pas 49 mais 48 (car une ne doit pas être ouverte) portes de la compréhension, par lesquelles tu pourras avoir la connaissance de bouger chaque porte, et de demander à haute voix autant de choses qu’il te plaira ou que tu penses nécessaires, qui peut très bien vertueusement et judicieusement t’ouvrir les secrets de leurs cités et te faire comprendre parfaitement les mystères contenus dans les tables. »



Les tables renvoient au 49 tables alphabétiques (Liber Loageth) d’où les clés sont issues, une lettre à un endroit précis, par les anges énochiens
(...)
L’aveuglement de DEE vis à vis de la vraie fonction des clés est curieux, car il renseigne sur leur nature, qui est partout, pour ceux qui ont les yeux pour le voir. Les communications énochiennes sont emplies de déclaration et d’images apocalyptiques..


Encore et encore, les anges mettent en garde sur l’arrivée de la destruction du monde par le courroux de dieu et l’avènement de l’Antichrist. Cette image apocalyptique est aussi trouvée partout dans les clés elles-mêmes.


Le vrai nom de ces évocations peut avoir été assez indicatif.

Assurément, si les Tours de guet gardent les 4 coins de notre dimension de réalité empêchant les hordes de Coronzon de fondre comme des « dragons plongeants », comme la 8ème clé l’exprime, et si les évocations connues comme les clés sont destinées à ouvrir les portes de ces Tours de guet, nous pouvons suspecter que ce serait une mauvaise idée de déverrouiller ces portes…


Peut-être que DEE croyait, comme les anges l’encourageaient avec duplicité à le croire , que les portes pouvaient ouvrir une brèche pour l’usage d’un humain spécifique et donc claquées avant que quoique ce soit de si terrible ne se glisse dans notre dimension de conscience. DEE aurait pu supposer que la torture de la déesse mère et de ses enfants par les démons de Coronzon ne pouvait survenir avant le temps prédestiné de l’apocalypse, un évènement initié par dieu et probablement au-delà du contrôle de DEE.

Qu’il n’ait pas réussi à comprendre, est dû au fait que la date du commencement de l’apocalypse est (dans le but des anges) la même date que l’achèvement réussi de l’entier travail rituel des 48 clés. Cette date n’est pas prédéterminée mais sera déterminée par la volonté libre et les actions d’un simple humain étant celui qui, dans la révélation de St Jean, est appelé Antichrist."

traducteur.enochien

Messages : 22
Date d'inscription : 26/02/2018

http://luciftias.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce que la magie hénokéenne ? un historique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum