Charger une baguette magique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Charger une baguette magique ?

Message  Invité le Jeu 16 Déc - 9:38

Bonjour
Ce matin au réveil, une idée (lumineuse ou à mettre à la poubelle, ce sera selon votre avis Very Happy )
Pourquoi ne pas charger une baguette magique en la huilant comme pour les chandelles rituelliques. En Appel ou en Renvoi, je n'ai pas encore la réponse Embarassed

Vous en pensez quoi, vous les spécialistes Wink

Allez, belle journée à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charger une baguette magique ?

Message  Invité le Dim 15 Mai - 12:22

Bonjour,

Voici ce que j'en pense

L'huile sert à consacrer.

La baguette se charge avec l'usage, à chaque fois que nous y fixons notre intention.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Charge de la baguette .

Message  Arathos le Lun 6 Juin - 9:49


Citation tirée du tome 2 de l'oeuvre de Franz Bardon
IV-LA BAGUETTE MAGIQUE
En Magie Cérémonielle, l'instrument le plus important est, et sera toujours, la Baguette et c'est avec
celle-ci que, depuis des temps anciens, le Mages et les sorciers ont été représentés; les charlatans,
d'ailleurs, et les prestidigitateurs l'utilisent encore aujourd'hui, essayant de jeter de la poudre aux yeux
de leurs spectateurs par toutes sortes de supercheries. Mais celui qui pense qu'il suffit de tenir dans les
mains pareilles Baguette pour réaliser tout ses voeux, se trompe. Je vais donc à présent expliquer ce
que l'Hermétisme symbolise par cet instrument, tant sur le plan théorique que pratique.
La Baguette symbolise essentiellement la volonté, le pouvoir et la force qui vont permettre à
l'opérateur de maintenir sous son influence la Sphère énergétique pour la maîtrise de laquelle il a fait
et chargé cet instrument. Ceci implique que l'on n'aura donc pas qu'une seule Baguette mais plusieurs,
une par but poursuivi.
La principale fonction de la Baguette magique est d'aider le praticien à projeter sa volonté sur quelque
plan ou quelque Sphère que ce soit. Il peut ainsi réaliser une première Baguette pour soumettre à sa
volonté un être, que celui-ci soit un humain ou un animal, une deuxième Baguette pour guérir les
maladies et dégager ainsi des vibrations négatives, enfin une troisième Baguette pour évoquer de
Hautes Intelligences ou soumettre les démons et des êtres immatériels. Lorsque l'on dit que la Baguette
magique symbolise le pouvoir absolu du Mage, on ne ment pas et celui qui a pleinement compris le
grand mystère qu'elle recèle, n'entreprendra jamais une cérémonie sans elle. Cela nous conduirait trop
loin si j'essayais d'en énumérer ici toutes les possibilités mais l'étudiant intelligent trouvera ces
quelques indications suffisantes pour en faire des principes directeurs et une profonde méditation
élargira ses connaissances.
La Baguette magique est un condensateur et le matériau qui la constitue ou la façon dont elle a été
fabriquée sont très variables et importent peu. Chargée par (et de) la volonté du Mage, elle exprime un
certain pouvoir. Elle peut être très simple (une baguette habituelle) ou très élaborée. Toutes les
baguettes en bois sont considérées comme des baguettes simples. Cependant, seul un bois spécifique et
dont la nature correspond au but du travail magique, doit être choisi. Ainsi:
Le noisetier ou le saule doivent-ils être employés pour confectionner une baguette destinée à
concrétiser les voeux; cette Baguette reçoit de cette façon sa spécialisation.
Le frêne: bien que l'on puisse faire une baguette à buts divers avec ce bois, on ne l'utilisera
cependant que pour faire une baguette destinée à la guérison des maladies.
Le sureau: une baguette faite de ce bois s'avérera particulièrement efficace pour maîtriser des
démons ou des esprits élémentaires car cet arbre, par sa nature, correspond vibratoirement à la
Sphère de Saturne.
Les branches de saule: elles peuvent devenir des Baguettes à buts multiples car cet arbre est un
excellent condensateur fluidique. Le lecteur attentif se rappellera que le saule est souvent frappé
par la foudre car, en raison de sa haute taille, il garde les eaux de pluie et devient ainsi un aimant;
on se souviendra également d'anciens proverbes ayant trait aux orages: «De saule, t'enfuis. Sous
hêtre, te réfugie.»
Le hêtre ou l'acacia sont d'excellents matériaux pour faire une Baguette magique.
Il est, en fait, très facile de confectionner une Baguette magique dans n'importe lesquels des bois
mentionnés. Coupez à cet effet une branche de 1 à 2 centimètres de diamètre et de 30 à 50 centimètres
de longueur. Otez l'écorce de façon à rendre le bois bien lisse. Traditionnellement la cueillette du bois
devant devenir une Baguette magique a été limitée à la présence de périodes astrologiques précises.
Celui qui connaît ces périodes est libre d'appliquer son savoir; toutefois, cette condition n'est
nullement nécessaire car le Mage sait que si les étoiles ont quelque influence sur les êtres, les
événements et les choses, elles ne peuvent aucunement obliger le Sage à faire quoi que ce soit dès lors
que celui-ci contrôle leurs énergies respectives. En conséquence, n'importe qui, s'il le désire, peut
réaliser lui-même une Baguette dans l'un des matériaux précédemment mentionnés. La Magie
Cérémonielle exige un couteau neuf pour couper la branche; ce couteau trouvera d'ailleurs d'autres
usages lors de nouvelles opérations. Dans ce cas, il ne devra plus être voué à un usage profane mais
seulement magique. Cependant, si l'on pense ne plus avoir besoin de ce couteau par la suite, après
avoir coupé et lissé la branche destinée à la Baguette, on l'enterrera pour qu'à l'avenir il ne puisse
tomber dans d'autres mains.
Un acier aimanté, muni d'un manche isolant, peut constituer une autre sorte de Baguette. Prenez une
canne cylindrique d'acier (le meilleur acier à utiliser est l'acier aimanté) d'environ 30 à 50 centimètres
de longueur et de 1 centimètre de diamètre. Polissez-la et recouvrez-la de nickel afin d'en empêcher
l'oxydation. Cela fait, magnétisez cette canne au moyen d'une bobine électrique comme on le fait d'un
fer à cheval ou d'un aimant de moteur électrique. Plus le pouvoir d'attraction de l'aimant est grand, plus
celui-ci est efficace. Ceci est donc le procédé permettant d'obtenir un acier aimanté très puissant qui
non seulement attirera mais qui fera aussi une excellente Baguette pouvant servir à tous les travaux
magiques et expériences de magnétisme. Avant tout emploi, on doit repérer le pôle nord et le pôle sud
de la canne électromagnétique et marquer chacun d'eux d'un signe distinctif: le pôle sud par le signe
«moins» et le pôle nord par le signe «plus» .Le centre de la Baguette sera isolé au moyen d'un morceau
de soie d'une largeur égale à celle de la paume de la main, c'est à dire de 7 à 10 centimètres. A cet
effet, on peut également utiliser un tuyau en caoutchouc de même dimension ou un tube de bois qui
s'enfilera sur la canne et viendra en son milieu. Ainsi, une telle Baguette rendra-t-elle le Mage capable
de produire de nombreux phénomènes magnétiques et magiques dont quelques-uns seulement vont
être exposés.
Si l'on travaille avec le Fluide Électromagnétique Universel, et que l'on veut rendre b"ès intense
l'action de ce dernier sur le plan physique, on tiendra alors la Baguette entre les deux paumes, ainsi le
pôle nord ( +) touchera la paume droite et le pôle sud ( -) touchera la paume gauche. Puis, par le
pouvoir de la pensée, on dirigera le Fluide Électrique issu de l'Univers et passant par la Baguette dans
les corps physique, astral et mental. La radiation positive de la Baguette augmentera ainsi en intensité
puisque la main droite et le pôle nord sont de même nature vibratoire; on pourra donc accumuler plus
facilement l'Électricité en soi. Puis on appliquera ce même procédé quant à la charge magnétique liée
au pôle sud. Ensuite, on intensifiera à nouveau le Fluide Électrique, déjà accumulé dans le corps
physique, mais, cette fois-ci, en le propulsant sur le pôle nord (+) de la Baguette et avec une force telle
que l'on pourra alors agir directement sur le plan physique. Enfin, on répétera cette opération pour la
charge de l'instrument en Fluide Magnétique. Le milieu de la Baguette, recouvert d'un matériau
isolant, reste neutre. A présent, si l' on concentre, par le pouvoir de la visualisation, la volonté dans le
Fluide Électromagnétique ainsi condensé, la canne d'acier aimanté devient immédiatement une
Baguette magique. Grâce à ce fluide, qui irradie par la Baguette une lumière éclatante, toutes les
réalisations sur le plan physique deviennent possibles. Les Initiés utilisent en général cet instrument
pour guérir les malades et pour produire des phénomènes liés au Magnétisme. Cette Baguette magique
condense parfaitement, selon la Loi Cosmique, le Fluide Électromagnétique qui est issu de
l'Électromagnétisme Universel mais elle le fait de façon beaucoup plus subtile. Celui qui médite sur
cet exposé pourra trouver d'autres méthodes qu'il déduira facilement des Lois Universelles. Par
exemple, on captera ce Fluide de l'Univers, comme le fait une antenne, et, soit on l'accumulera dans le
corps, soit on le dirigera par le pouvoir de la pensée sur une autre personne, proche ou éloignée. La
Baguette deviendra vite un instrument indispensable au Mage car les forces positives et négatives
qu'elle condense l'aideront à créer la vibration adéquate dans son propre Électromagnétisme.
De plus, il existe des Baguettes chargées de condensateurs liquides ou solides ou bien des deux à la
fois. Il y aurait beaucoup à dire sur la façon de confectionner des Baguettes et sur tous les procédés
utilisés mais je ne citerai que le plus apte à servir le travail du Mage. Prenez une branche de sureau de
30 à 50 centimètres de longueur et de 1 à 2 centimètres de diamètre. Otez-en l'écorce et lissez-la au
papier de verre. Creusez alors un canal de façon à obtenir un tuyau de bois. Mettez un petit morceau de
liège à l'une des extrémités et scellez-le avec de la cire chauffée. Introduisez ensuite du condensateur
(liquide, si vous le souhaitez) par l'autre extrémité restée ouverte et scellez celle-ci. La Baguette est
maintenant prête. Vous pouvez, si vous le voulez, utiliser différentes sortes de bois, par exemple du
frêne, du saule, du chêne ou du noisetier. La branche devra être percée au moyen d'un fine tige
métallique afin de faire le canal voulu. Au lieu d'un condensateur liquide, on peut y introduire un autre
ainsi que le précise «le Chemin de la Véritable Initiation Magique».
On peut également utiliser un morceau de papier buvard imprégné de condensateur liquide qui, une
fois bien sec, est chargé puis enroulé de manière à pénétrer le canal percé. L'inconvénient d'une
Baguette de bois réside dans sa détérioration et par le temps et par la présence du liquide; elle risque
alors d'être, à terme, perforée. Elle pourra donc être remplacée par une Baguette métalliqueLes
meilleurs métaux à cet usage sont ceux qui sont de bons conducteurs d'électricité et de chaleur. Un
tube de cuivre de quelques millimètres à un centimètre de diamètre peut devenir un excellent
instrument magique. Afin d'éviter toute oxydation de la surface, ce tube pourra être recouvert de
nickel, de chrome ou de fer étamé, avant d'être rempli de condensateur. A cette fin, une des extrémités
devra être scellée, ensuite l'autre. Ainsi, avez-vous une Baguette de première qualité et à multiples
usages. Ceux qui travaillent tour à tour avec le Fluide Électrique et le Fluide Magnétique feraient bien
de se procurer deux baguettes: l'une faite de fer fin ou d'acier, pour agir par le Magnétisme, l'autre faite
de cuivre pour oeuvrer avec l'Electricité. Une Baguette universelle (électromagnétique) est
confectionnée de la même façon sauf qu'au lieu de cuivre ou de fer, on prend du laiton que l'on
recouvre de nickel.
Le Mage, dont les moyens financiers sont considérables, peut utiliser des pierres semi-précieuses à la
place de condensateur liquide ou solide. Pour condenser le Fluide Électrique, il pulvérisera alors de
l’Ambre qu'il introduira ensuite dans sa Baguette de cuivre, ce minéral étant un condensateur inégalé
de l'Électricité. Quant à son travail avec le Magnétisme, le Mage pulvérisera du cristal de roche et en
rempliera sa Baguette d'acier. Le cristal de roche condense, en effet, le mieux ce Fluide. Toutefois, on
peut aussi souder deux petits tubes pour n'en former qu'un seul et on les réunira par une tige de métal
qui passera à l'intérieur; l'un sera rempli d'ambre pulvérisé et l'autre de cristal de roche. L'extérieur
peut être recouvert de nickel. Cette unique Baguette sera conductrice des deux Fluides Universels, elle
sera électromagnétique, et servira à toutes les opérations magiques. On peut aussi procéder autrement
on enfilera sur une baguette de bois sept anneaux métalliques, correspondant chacun à un métal
planétaire. lis seront placés suivant leur ordre kabbalistique: un anneau d'or pour le Soleil viendra au
milieu et trois de part et d'autre de ce centre. Les métaux liés aux Planètes sont les suivants: le plomb à
Saturne, l'étain à Jupiter, le fer à Mars, l'or au Soleil, le cuivre à Vénus, le laiton à Mercure et l'argent à
la Lune.
De plus, on gravera sur chaque anneau le symbolisme de la Planète qui lui correspond. Ce type de
Baguette n'est généralement réservé qu'à l'Évocation des Intelligences planétaires et, lorsqu'on
l'emploie à d'autres fins, il n'est pas plus efficace que les autres Baguettes.
Ces explications suffisent car elles permettent l'élaboration de plusieurs variantes à partir des
baguettes-types décrites. En conséquence, la forme et la longueur de cet instrument ne jouent qu'un
rôle mineur car le plus important réside dans «la charge», procédé que l'on va aborder à présent. Cette
charge s'apparente à celle des Miroirs magiques enduits de condensateurs fluidiques. li existe plusieurs
sortes de «charges»; tout dépend du but poursuivi. Ce qui compte le plus est la conscience constante
de l'opérateur que cette Baguette représente sa propre volonté, sa force et son pouvoir, lesquels sont
concrétisés par les Fluides que cet objet véhicule. Il sera donc non seulement capable de transférer en
eux ce pouvoir et cette volonté mais aussi d'y accumuler le degré de densification qu'exigera la
manifestation souhaitée. En conséquence, peu importe que cette baguette ne soit qu'une simple
branche, coupée de son arbre et travaillée ensuite comme on l'entend ou bien qu'elle soit d'une
élaboration complexe, saturée à l'extrême de condensateur fluidique. Cet instrument peut être chargé,
soit du pouvoir de la volonté du Mage, soit de qualités ou facultés particulières, soit de Magnétisme,
Biomagnétisme, soit des Éléments, soit d'Akâshâ, soit, enfin, de Lumière. Voici donc des exemples de
charges.
- Charge du pouvoir de la volonté.
Tenez bien en main la Baguette que vous avez confectionnée et concentrez votre volonté sur elle ou
plutôt en elle. Cela signifie que vous devez vous y projeter, avec la totalité de votre conscience, de tout
le pouvoir de votre volonté et devenir ainsi la Baguette elle même. Cette concentration doit durer au
moins cinq bonnes minutes sans interruption. Pendant que vous opérez ainsi, vous devez penser que
chaque fois que vous tiendrez cette Baguette en mains, votre pouvoir et votre volonté rentreront
immédiatement en activité et que tout ce que vous voudrez voir se réaliser à ce moment là se réalisera.
Lorsque vous avez terminé cette accumulation grâce à la plus haute tension et la visualisation la plus
parfaite, vous mettez fin à cette charge en enveloppant la Baguette dans un morceau de soie et en la
rangeant ensuite avec vos autres instruments magiques.
Après quelques temps, chargez-la à nouveau en suivant ce procédé et à chaque réitération vous devez
accroître l'intensité de votre visualisation. N'oubliez jamais que la totalité de votre volonté spirituelle
est en elle. Il est également important de déterminer la durée et le champ d'action de ce pouvoir. Vous
devez vous concentrer à cet effet avec l'idée que tant que cet objet existera, il représentera votre
volonté et tout votre pouvoir et qu'il sera opératif. Une Baguette, ainsi chargée, restera active jusqu'à
votre mort et, si vous le voulez, après la disparition de votre corps physique; elle gardera donc son
caractère magique. Celui-ci peut durer pendant des siècles et sa puissance peut augmenter avec le
temps pourvu que, dès le départ, lors de la charge, vous ayez spécifié que ce pouvoir doit s'intensifier
de jour en jour.
La Baguette magique sera d'abord active sur le plan mental, puis, avec le temps et après plusieurs
réitérations de charge, elle opérera sur le plan astral pour finalement toucher le plan physique. Le délai
après lequel une Baguette, déjà active sur le plan mental, peut fonctionner sur le plan matériel, dépend
du degré de développement du Mage, du pouvoir de sa visualisation et de la nature des buts
poursuivis. Celui qui possède de bonnes connaissances en Kabbale doit savoir que la concrétisation
d'un résultat, du plan mental sur le plan physique, exige une charge 462 fois répétée car alors ce qui
existe sur le plan élevé peut enfin prendre une forme et se manifester ainsi sur le plan matériel.
Toutefois, cela ne signifie pas que l'on ne peut pas réussir cette densification plus tôt. En effet, comme
on l'a déjà souligné, l'efficacité du pouvoir accumulé dans une Baguette dépend de l'intention pour
laquelle celle-ci a été confectionnée et chargée.
On pourrait également se demander si pareille charge est nécessaire alors qu'il suffit d'exprimer sa
volonté à chaque fois, lors de chaque opération. Il faut savoir que l'on ne sera pas toujours en mesure
de faire agir sa force mentale de manière à rendre sa volonté efficiente. De fait, dans la vie peuvent se
présenter des situations susceptibles d'épuiser même le meilleur des Mages; ce dernier deviendra alors
incapable de se concentrer et d'exercer à la perfection son pouvoir. Dans ces cas, une Baguette
magique, chargée selon le procédé indiqué, sera active, sans que le Mage ait besoin d'exercer
intensément son pouvoir de volonté; il n'aura qu'à simplement penser à ce qu'il désire voir se réaliser
en utilisant cet instrument Il se peut aussi, et c'est un risque, qu'une personne, totalement
irrévérencieuse envers la Magie, s'empare de cette Baguette afin de réaliser ses propres désirs; ce
contact se fera alors au détriment à la fois du Mage et de la charge de la Baguette. En conséquence, on
prendra garde de ne révéler à quiconque, même à son meilleur ami, dans quelle intention, pour quel
but, et comment cette Baguette magique a été chargée.
Le procédé de charge qui vient d'être explicité accumulation du pouvoir de volonté sera généralement
utile pour exercer une influence sur toutes les créatures: esprits, êtres humains et tout animal. Ceux-ci
doivent donc se conformer à la volonté absolue du Mage et obéir à ce pouvoir, que ce soit sur le plan
physique ou sur les plans psychique et mental. L'étendue de l'action de ce pouvoir ne se limite pas aux
êtres vivants; il sera également efficient sur les personnes décédées pourvu que cela soit spécifié, dès
le départ et lors des charges réitérées de l'instrument.
- Accumulation de qualités diverses.
Par le mot «qualité» il faut comprendre des facultés telles que l'omnipotence ou toutes autres
possibilités particulières dont le Mage aura besoin pour travailler sur les plans mental, psychique ou
physique, qui seront alors projetées dans la Baguette selon le procédé qui vient d'être décrit. On peut,
pour ce faire, charger la Baguette de la qualité voulue, non seulement en immisçant sa propre
conscience dans l'objet et en y concentrant la force requise mais aussi en attirant directement de
l'Univers, par une puissante visualisation, cette qualité et en projetant ensuite celle-ci dans ce support.
Une charge réitérée rendra la force directement opérante sur le plan physique. Cela signifie que dans
sa Baguette, le Mage possède une accumulation d'énergie comparable à une batterie électrique chargée
à l'extrême. Il est vrai alors que la même force peut être utilisée pour faire le mal comme le bien mais
un Mage authentique, celui qui aura donc atteint le degré de développement que ce point de
l'Enseignement implique, n'aura aucune pensée ou motif malsain et n'agira pas de la sorte car son
perpétuel désir sera d'être considéré par la Divine Providence comme Son véritable et fidèle serviteur.
-Charge en magnétisme, biomagnétisme ou prâna.
Le même procédé s'applique ici à l'exception que la charge s'opère par l'émergence de la conscience de
l'opérateur dans l'objet. L'accumulation se fait par la simple visualisation, que l'énergie soit tirée des
différents corps du Mage ou directement de l'Univers. Là encore, on n'oubliera pas de spécifier la
nature du pouvoir devant agir. Le but pour lequel la Baguette est réalisée devra donc être précisé et les
charges successives rendront celle-ci opérante non seulement sur les plans mental et astral mais aussi
sur le plan matériel. Il est inutile de souligner à nouveau que la puissance contenue dans cet instrument
irradiera sur les distances les plus lointaines. Si, à cette fin, on condense de la substance éthérique
entre soi-même et la Baguette, on peut alors franchir l'Espace et le Temps et la force agira sur la
personne que l'on souhaite atteindre avec la même intensité que si l'intéressé était physiquement près
de soi.
Chargée de force vitale ou «Biomagnétisme» dans un but précis (c'est à dire, dans ce cas, avec l'idée
que le Magnétisme va s'accroître automatiquement dans l'objet et de jour en jour), la Baguette
permettra de réaliser avec facilité n'importe quel phénomène nécessitant l'action de ce fluide. Au
moyen d'un tel instrument, même une personne dépourvue d'expérience en Magie, pourra produire des
«miracles» à condition qu'elle sache comment le mettre en activité. C'est pourquoi, il est de l'intérêt du
Mage de garder le silence sur l'endroit où elle range.
On peut également charger la Baguette du pouvoir d'apporter instantanément et directement de
l'Univers de l'énergie vitale à son propriétaire sans que ce dernier ait un effort quelconque à faire pour
la capter. Ce type de charge est, en effet, utile pour guérir les malades. Celui qui veut donc soigner
peut appliquer cette méthode pour le bénéfice de personnes qui se trouveraient loin de lui. Dans les
mains d'un Mage, une Baguette ainsi chargée et qui a le pouvoir de guérir sur de grandes distances est,
sans aucun doute, une bénédiction pour l'Humanité souffrante.
La charge d'une Baguette avec le Fluide Électrique, Magnétique ou Électromagnétique, se fait donc
toujours de la même façon, sans que, toutefois, le Mage se projette en conscience dans son instrument
Si, cependant, on veut charger une Baguette avec un seul Fluide (Électrique ou Magnétique), celui-ci
doit être attiré au préalable de l'Univers, par les sens psychiques et mentaux, puis projeté dans l'objet.
On se concentre alors sur l'idée que partout où l'on souhaite voir ce Fluide agir, ce dernier le fait même
s'il est dirigé sur les Sphères les plus lointaines ou sur le plan Akâshique. Si vous spécifiez, lors de la
charge, que le Fluide devra s'alimenter automatiquement à son Réservoir Universel -en d'autres
termes, que la Baguette fonctionnera par elle-même en Électricité ou en Magnétisme- celle-ci
deviendra une énorme et puissante batterie. Il est recommandé à l'opérateur d'emplir sa propre
personne de l'énergie en question, en l'extrayant de l'Univers, avant d'utiliser un instrument si
fortement chargé afin qu'il puisse travailler ensuite sans risque. S'il ne souhaite pas suivre ce conseil, il
devra alors au moins s'isoler avant d'aborder ses opérations en portant des gants de soie qu'il aura, de
préférence, confectionnés lui-même et il ne touchera pas sa Baguette avant d'avoir mis ses gants.
Puisqu'en Magie on travaille généralement avec les deux Fluides Universels, on tiendra une Baguette
chargée d'Électricité de la main droite et celle qui condensera le Magnétisme de la main gauche. C'est
pourquoi, il vaut toujours mieux posséder deux Baguettes, une pour chaque Fluide, surtout si l'on
utilise de simples branches de bois, non imprégnées de condensateur car, en effet, cette imprégnation
n'est pas d'une absolue nécessité mais elle rend le travail plus efficient Toutefois, si l'on imprègne le
bois de condensateur (sans qu'il soit nécessaire d'y percer un canal longitudinal), on s'apercevra qu'il
est plus facile de travailler avec une Baguette chargée d'une seule Force.
Lorsque l'on veut charger une seule Baguette des deux Fluides à la fois d'Électromagnétisme- on doit
alors se munir d'un morceau de bois que l'on ne percera pas d'un bout à l'autre mais, à partir de chaque
extrémité, on fera un sillon s'arrêtant au milieu de la longueur. On obtient ainsi deux canaux, séparés
au centre par du bois plein. Par chaque orifice on versera alors le condensateur approprié à chaque
fluide, puis on fera une marque, à l'extérieur, sur la Baguette, afin de distinguer la partie électrique de
la partie magnétique. Par exemple, (et pour mieux faire comprendre ces manipulations au lecteur) la
partie électrique sera peinte en rouge et l'autre, celle qui contient le Magnétisme, en bleu. Enfin, les
deux Forces Universelles devront être accumulées de façon à ce que la plus forte intensité de chacune
d'elles se concentre sur l'extrémité concernée, laissant, à partir du milieu de la Baguette, une petite
longueur de nature neutre, isolée dans de la soie. Un seul Fluide à la fois doit être accumulé, à partir de
l'Univers, en alternance avec l'autre. Cela signifie que l'on extraira du Réservoir Universel
correspondant, en premier l'Électricité, puis on concentrera celle-ci dans la partie de la Baguette qui lui
est réservée jusqu'à ce que cette dernière en soit emplie puis, immédiatement après, on procédera de
même avec le Fluide Magnétique. Ou bien on commencera par ce dernier et on continuera par
l'Électricité de façon identique. En conséquence, on n'accumulera jamais le Fluide Électrique en en
faisant des charges réitérées pour passer ensuite, en le condensant également plusieurs fois de suite, au
Fluide Magnétique car l'équilibre, en intensité, entre les deux Forces doit toujours être maintenu au
sein de la Baguette. On accumulera donc d'abord l'un des fluides puis on fera de même avec l'autre. De
plus, on chargera d'un des deux Fluides ou des deux à la fois, si l'on veut agir sur des objets proches de
soi ou très éloignés, sans tenir compte du fait que ceux-ci existent seulement sur le Plan Akâshique ou
également sur le plan mental, astral ou physique. Différentes variantes de ce d'opérations créer, par
exemple un volt ou traiter un malade, ou bien renforcer certaines visualisations ne seront pas
explicitées ici car celui qui a bien étudié jusqu'à cette phase de l'Enseignement doit être maintenant
capable de forger ses propres méthodes de travail.
- La charge par les Éléments.
Ce type de charge peut être effectué de deux façons différentes:
I. On charge, par visualisation, la Baguette (que celle-ci contienne ou non un condensateur) de l'idée
que lorsqu'on l'utilisera, les Éléments, à quelque Sphère qu'ils appartiennent, devront agir. Si la
Baguette est suffisamment bien chargée du pouvoir du Mage sur les Eléments, alors les résultats
attendus seront concrétisés par les esprits élémentaux. Les Quatre Éléments devront être soumis à ce
pouvoir: le Feu, l' Air, l'Eau et la Terre, afin de ne pas restreindre les opérations magiques à l'action
d'un seul. En conséquence, lorsqu'il fera une Évocation, le Mage appellera tour à tour, à partir de son
Cercle, le Chef de chaque Hiérarchie Élémentale et lui fera prêter serment, sur sa Baguette, de lui
obéir en toute circonstance. Puis, s'il le souhaite, il peut graver sur cet instrument magique les
différents symboles ou Sceaux correspondant à chacun de ces Gouverneurs; cependant, ceci n'est pas
d'une absolue nécessité car la Baguette représente dans ses mains la totalité de sa volonté et de son
pouvoir sur chaque esprit élémental. Le praticien verra les Sceaux adéquats dans son Miroir magique
ou par sa vue mentale et il les projettera ensuite dans le Royaume de l'Élément concerné. De plus, le
Mage peut très bien, compte tenu de son expérience personnelle et du degré de son développement,
créer un symbole pour chaque Élément et amener le Chef de ce dernier à jurer sur cette réalisation
individuelle qu'il sera toujours le serviteur obéissant, non seulement de ce symbole mais de la Baguette
entière.
2. Voici le deuxième procédé:
On attire, par la visualisation, un seul Élément à partir du Royaume Universel de ce dernier, puis on
l'accumule puissamment dans la Baguette. Lorsque un travail est effectué avec un instrument ainsi
chargé, les résultats sont produits, non pas par les esprits élémentaux mais par le Mage lui-même.
L'avantage de cette méthode réside dans l'intense satisfaction que ressentira l'opérateur par le fait qu'il
est lui-même la cause immédiate des effets obtenus. Toutefois, il est nécessaire de confectionner
quatre Baguettes (une par Élément) et ranger celles-ci séparément les unes des autres. Afin d'éviter
toute confusion entre elles, on les marquera d'un signe distinctif. Par exemple, chacune sera peinte de
la couleur correspondant à son Élément Toutes les premières opérations conduites avec une telle
Baguette ne donneront, au début, des résultats que sur le plan mental mais plus on continuera avec son
concours et plus on la chargera, plus les effets se manifesteront sur le plan astral et aussi, si on le
souhaite, sur le plan matériel. Ce type d'instrument permet à son possesseur d'agir, au moyen d'un seul
Élément et de même manière que le fait le Fluide Électromagnétique, sur les esprits de toutes sortes,
les êtres humains, les animaux et même sur des objets inanimés et sur la nature. Les Mages éprouvés
sont capables de provoquer, par la puissance d'une telle Baguette, des phénomènes naturels apparentés
au merveilleux, par exemple, faire tomber la pluie en changeant un ciel radieux ou inversement
ramener le soleil en plein orage, accélérer la croissance des plantes, etc...
- La charge avec le Principe Akâshique.
Lorsque l'on travaille avec ce Principe, la charge d'une Baguette magique est possible mais pas au
moyen d'une accumulation car l' Akâshâ ne peut être condensé de la sorte. C'est seulement en méditant
sur les qualités de ce Principe susceptibles d'être canalisées par la Baguette que l'on obtiendra
finalement le pouvoir de créer des causes au sein de l' Akâshâ, lesquelles se réaliseront ensuite sur les
plans mental, astral et également sur le plan matériel. En utilisant une Baguette ainsi chargée, le Mage
pourra donc projeter, grâce à l'intensité de sa visualisation, une force ou qualité, par l'intermédiaire de
cet instrument, dans l' Akâshâ, qui alors, tel un volt créé par le Fluide Électromagnétique, agira
directement en descendant sur les trois plans. Cette .Baguette sera considérée avec respect par les
Intelligences Bénéfiques mais elle paraîtra effrayante aux entités négatives. Les Mages qui travaillent
sur ces dernières, appelées aussi «démons», préfèrent utiliser une Baguette chargée du Principe
Akâshique afin de se les soumettre. Pour de plus amples informations sur ce sujet, reportez-vous aux
pages traitant de la Démonologie
- La charge avec la Lumière.
La Lumière Universelle, créatrice de tout ce qui existe, est accumulée, grâce à la visualisation et eu
égard à ses qualités essentielles, dans la Baguette qui doit devenir éclatante comme un soleil
(concentré de Lumière Universelle). Une Baguette ainsi chargée est généralement utilisée en Théurgie,
pour évoquer de Hautes Entités Spirituelles et des Intelligences car elle constitue un aimant très
puissant qui attire l'attention de ces Grands Êtres sur le souhait du Mage. De plus, toutes les
précautions doivent être prises en ce qui concerne, par exemple, l'isolation de la Baguette avec de la
soie blanche, le moyen sûr de la prendre en mains, etc. Grâce à cet instrument, le Mage pourra non
seulement agir sur le plan matériel mais aussi projeter, avec sa main mentale ou astrale (ou bien les
deux à la fois), la forme mentale et astrale de la Baguette sur les plans concernés et là, travailler sans
avoir à tenir dans sa .main physique l'objet magique matériel. S'il se projette totalement sur le plan
mental, il peut entraîner avec lui non seulement sa Baguette, en sa forme mentale, ainsi que les
qualités de cette dernière, mais aussi tous ses instruments magiques -également en leur forme mentale
respective et là, il agit comme s'il était présent avec son corps physique.
Que le Mage n'oublie donc jamais que sa Baguette représente sa volonté véritable dans ce que celle-ci
a de plus complet, de plus absolu et de plus puissant, et qu'elle peut, à juste titre, symboliser un
serment magique; ceci explique que pour certains praticiens, la Baguette est non seulement le pouvoir
de leur volonté mais aussi leur serment et ce dernier, considéré du point de vue de l'Hermétisme, ne
doit et ne peut jamais être brisé. Certains Mages gravent sur leur Baguette le symbolisme lié à ce
pouvoir de leur volonté ainsi qu'à la charge spécifique contenue. Tous ces usages sont laissés à
l'appréciation libre et personnelle de chaque intéressé. En effet, on comprendra, à partir des
instructions qui viennent d'être données, comment on doit procéder pour atteindre un but, et il
appartient à chacun d'attribuer, s'il le souhaite, à sa Baguette un nom qui représentera le pouvoir de sa
volonté. Il sera également évident à celui qui pratique la Magie qu'un tel nom doit être gardé secret et
que jamais il ne sera révélé, quelle que soit la pression des circonstances.
avatar
Arathos

Messages : 1800
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : France

http://planetefrabato.forumforever.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Charger une baguette magique ?

Message  Invité le Lun 6 Juin - 12:44

Et oui, tu as raison Arathos, revenons aux fondamentaux !!!

I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Charger une baguette magique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum