Le mois de Marie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

prière aujourd'hui

Message  Fleur2lys le Ven 27 Mai - 8:17

Certaines vont droit au coeur. Merci de tes recherches et partages. flower
avatar
Fleur2lys

Messages : 1134
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 55
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Invité le Ven 27 Mai - 8:32

Les recherches...

Pas trop Wink ce travail de "collecte", je l'avais fait il y a une dizaine d'années (mon amie Céline saurait plus surement la période).

Juste à partager ici Smile et c'est un grand bonheur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Angelus

Message  Invité le Ven 27 Mai - 18:41

V. L’ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
R. Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

V. Me voici la Servante du Seigneur,
R. Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

V. Et le Verbe s’est fait chair
R. Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie, pleine de grâce. Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
R. Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions. Répands, Seigneur, Ta grâce en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.


L'Angélus est une prière de l'Église catholique d'Occident qui commémore l'Annonciation. Elle tire son nom de ses premiers mots, « Angelus Domini nuntiavit Mariæ ». Elle constitue trois textes décrivant le mystère de l'Incarnation. Elle est récitée en versicule et en répons avec la salutation « Je vous salue Marie ! »

Cette dévotion est récitée dans l'Église latine trois fois par jour, à 6h00, à 12h00 et à 18h00 mais ces heures peuvent varier selon le travail et les régions. À ces heures une cloche de l'Angélus est sonnée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A Notre Dame des Ados - Auteur : Jean-Eudes Sampré

Message  Invité le Sam 28 Mai - 11:00

Marie, Toi qui fût mère,
As-tu aussi connu ces matins amers,
Où ton enfant rejette,
Ta main ouverte ?

Ces sombres matins de dégoûts,
Enveloppés de l'opacité du désespoir,
Où tout semble sans goût.
De ces matins lourds comme un soir.

Marie, Toi la plus douce des mères,
Jamais tu ne désespères.
Ce matin, redonne-moi,
Une larme de cette foi.

Que je puisse l'accueillir,
En prendre soin et l'encourager,
Pour une fois encore, lui dire :
Là, attention danger.

Puis, le laisser aller,
Là où il a décidé,
De forcer le destin,
De son chemin.

Attendre sans angoisse le jour,
Où parfois blessé, abîmé,
Enfin il acceptera l'amour,
Que tu lui as toujours donné.

Dans la quête de lui-même,
Place sur son chemin, afin qu'il aime,
Ces assoiffés d'amour pour partager leur tristesse.
Ils lui feront alors découvrir sa vraie richesse.


Source image http://miss-safaa-02.skyrock.com/2894835421-Justin-Bieber-il-veut-rester-vierge-jusqu-au-mariage.html
Je précise qu'il n'y a aucun lien à faire entre la photo et la prière. Aucun lien de causalité. J'ai juste trouvé ce jeune homme... beau ! Et j'ai alors trouvé qu'il avait toute sa place sur ces pages d'hymne à la Divine mère.
Source http://users.skynet.be/prier/themes/THEM00.HTM


Dernière édition par Annapurna le Sam 28 Mai - 18:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Consécration au Coeur Immaculé de Marie (Prière de Fatima)

Message  Invité le Sam 28 Mai - 18:05

Vierge Marie, Mère de Dieu et notre Mère, nous nous consacrons a votre Coeur Immaculé pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur.

Par Vous, nous serons présentés au Christ, votre Fils et Fils unique de Dieu, et, par Lui et avec Lui, à son Père Eternel.

Nous marcherons à la lumière de la foi, de l'espérance et de l'amour pour que le monde croit que le Christ est l'envoyé du Père dont Il est venu nous transmettre la parole.

Nous serons nous aussi ses envoyés afin de le faire connaitre et aimer jusqu'aux confins de la terre.

Ainsi, sous la maternelle protection de votre Coeur Immaculé, nous serons un seul peuple avec le Christ qui nous a acquis par sa Mort, témoins de sa Résurrection, et par Lui offerts au Père pour la gloire de la Très Sainte Trinité, que nous adorons, louons et bénissons.

Ainsi soit-il.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Fête des mères : Prière pour les mamans

Message  Invité le Dim 29 Mai - 8:43

Marie, Mère de Jésus, Mère dans la foi
et disciple de ton Fils,
toi qui a permis à Jésus dans le foyer de Nazareth
de grandir en âge, en maturité et en grâce,
nous te confions toutes les mamans.
Qu'elles apprennent de toi
la fidélité à leur mission,
qu'elles soient pour ceux et celles
qu'elles ont mis au monde
donneuses de vie
chaque jour de leur existence
par leur écoute et leur tendresse.
Qu'elles apprennent de toi à être attentives
à ce qui grandit et mûrit
dans le coeur de leurs enfants,
qu'elles sachent aussi recevoir autant que donner,
qu'elles sachent reconnaître
les richesses du coeur et de l'esprit
de ceux et celles qu'elles ont
pour mission d'aider à grandir.



Source http://users.skynet.be/prier/textes/PR0903.HTM
Image http://www.spiritualite-chretienne.com/au_fil_des_jours/24-12-2010.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Marie qui défait les noeuds Auteur : Dr. Suzel Frem Bourgerie

Message  Invité le Lun 30 Mai - 17:30

Vierge Marie, mère du bel amour,
mère qui n'a jamais abandonné
un enfant qui crie au secours,
mère dont les mains travaillent sans cesse
pour tes enfants bien-aimés,
car elles sont poussées par l'amour divin
et l'infinie miséricorde qui déborde de ton coeur,
tourne ton regard plein de compassion vers moi.
Vois le paquet de ''noeuds'' qui étouffent ma vie.
Tu connais mon désespoir et ma douleur.
Tu sais combien ces noeuds me paralysent.

Marie, mère que Dieu a chargé
de défaire les « noeuds » de la vie de tes enfants,
je dépose le ruban de ma vie dans tes mains.
Personne, pas même le Malin,
ne peut le soustraire à ton aide miséricordieuse.

Dans tes mains, il n'y a pas un seul noeud
qui ne puisse être défait.
Mère toute-puissante, par ta grâce
et par ton pouvoir d'intercession
auprès de ton Fils Jésus, mon libérateur,
reçois aujourd'hui ce ''noeud'' (le nommer si possible)

Pour la gloire de Dieu,
je te demande de le défaire,
et de le défaire pour toujours.
J'espère en toi.
Tu es l'unique consolatrice que Dieu m'a donné,
tu es la forteresse de mes forces fragiles,
la richesse de mes misères,
la délivrance de tout ce qui m'empêche d'être avec le Christ.

Accueille mon appel.
Garde-moi, guide-moi, protège-moi.
Tu es mon refuge assuré.
Marie, toi qui défais les noeuds,
prie pour moi.

Amen !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Prière à Marie (trouvé sur papyrus du IIIème siècle ap.JC)

Message  Invité le Lun 30 Mai - 17:35

Sous ta protection nous cherchons refuge,
Sainte Mère de Dieu.
Ne refuse pas nos prières dans nos besoins,
mais sauve-nous de tout danger,
Vierge glorieuse et bénie

Amen


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Invité le Mar 31 Mai - 9:38

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,39-56.

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,
et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ?
Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »
Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le Seigneur,
mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom !
Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible

Commentaire du jour :


Bienheureuse Élisabeth de la Trinité (1880-1906), carmélite
Le Ciel dans la foi (Première retraite), dixième jour (OC, Cerf 1979-80, p. 124)

« Marie se mit en route »

Il me semble que l'attitude de la Vierge durant les mois qui s'écoulèrent entre l'Annonciation et la Nativité est le modèle des âmes intérieures, des êtres que Dieu a choisis pour vivre au-dedans, au fond de l'abîme sans fond. Dans quelle paix, dans quel recueillement Marie se rendait et se prêtait à toutes choses ! Comme celles qui étaient les plus banales étaient divinisées par elle ! Car à travers tout la Vierge restait l'adorante du don de Dieu ! Cela ne l'empêchait pas de se dépenser au-dehors lorsqu'il s'agissait d'exercer la charité.

L'Évangile nous dit que « Marie parcourut en toute diligence les montagnes de Judée pour se rendre chez sa cousine Élisabeth ». Jamais la vision ineffable qu'elle contemplait en elle-même ne diminua sa charité extérieure car, dit un pieux auteur, si la contemplation « s'en va vers la louange, et vers l'éternité de son Seigneur, elle possède l'unité et ne la perdra pas. Qu'un ordre du ciel arrive, elle se retourne vers les hommes, compatit à toutes leurs nécessités, se penche vers toutes leurs misères ; il faut qu'elle pleure et qu'elle féconde. Elle éclaire comme le feu ; comme lui, elle brûle, absorbe et dévore, soulevant vers le ciel ce qu'elle a dévoré. Et quand elle a fait son action en bas, elle se soulève et reprend, brûlante de son feu le chemin de la hauteur ».

Source http://www.levangileauquotidien.org/main.php?language=FR (abonnez-vous !)

Je suis heureuse de clore ce mois de Marie avec cet extrait de l'Evangile qui est celui que je préfère. c'est d'ailleurs cette lecture que nous avions choisie pour notre mariage, ce qui a fort étonné le prêtre car il était question d'annonce et non d'union.
Elisabeth est une femme âgée (enfin pour l'époque) et elle n'a pas d'enfant, ce qui est difficile à cette époque de façon sociétale. Enfin, elle attend un enfant et Marie vient la visiter car c'est sa cousine. Elisabeth qui est de sa famille comprend qu'elle est la Mère Divine, la Mère du Seigneur.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Amarante le Ven 15 Juil - 19:03

Notre-Dame de tous les jours

Notre-Dame des tâches monotones
Notre-Dame des lessives sans fin,
Notre-Dame des jours sans joie,
Notre-Dame des nuits sans repos,
Notre-Dame des lendemains incertains,
Notre-Dame des fins de mois sans argent,
Notre-Dame des années sans vacances...

Ménagère sans façon, voisine sans histoire,
disponible à toute heure et tenace à la tâche :
de ton noël de mal logée au dénuement de nos taudis,
de tes angoisses de mère
à nos tracas pour nos enfants,
de tes menus services
aux gestes de notre entr'aide...

De ta vie pauvre mais joyeuse
à nos envies, à nos calculs,
Je Te salue Marie...

Mère de l'humanité,
tu veilles au berceau du monde qui se construit.
Cette humanité-là,
c'est encore ton fils qui grandit...
De ton immense joie, à l'aube de Pâques,
en ton profond amour, au matin de chaque jour,
nous reconnaissons Jésus-Christ

Pour notre résurrection et notre vie.
avatar
Amarante

Messages : 705
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Amarante le Ven 27 Avr - 12:33

Bientôt le mois de Mai et des Fleurs de Lys ! flower
avatar
Amarante

Messages : 705
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Fleur2lys le Ven 27 Avr - 12:39

flower
Que sais tu du manteau de la Vierge Amarante ? Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven
avatar
Fleur2lys

Messages : 1134
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 55
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Amarante le Ven 27 Avr - 13:15

Bonjour Fleur2Lys,

Extrait, "Le petit livre de Marie" aux Ed Chêne :

"Le bleu Marial

Le bleu est la couleur de Marie depuis le XI et XII ème siècle. Auparavant, à l'exception des Egyptiens qui associaient cette couleur à l'au delà, le monde antique valorisait plutôt le rouge et le pourpre, symboles de richesse et de puissance. Puis, les progrès des procédés de teinture ont permis de fabriquer de bleus plus vifs et plus résistants. Cette couleur, froide et impénétrable à l'image du bleu céleste, a pris de la valeur et commencé peu à peu à prendre le pas sur les rouges et les jaunes. L'Eglise choisit alors d'en revêtir Marie, en s'éloignant ainsi des rouges byzantins. Avec le blanc virginal, qui est l'absence de couleur, le bleu du ciel, appelé désormais bleu marial, figure la proximité avec Dieu et symbolise la pureté et la transparence. On lui associe donc naturellement le spirituel et l'immatériel, comme le font d'ailleurs d'autres cultures comme celle des Aztèques, des Hindous ou des Bouddhistes chinois. A partir du XII ème siècle, le roi de France lui-même renonce au rouge pour son manteau et adopte le bleu.L'art gothique fait un usage abondant de cette couleur presque systématique et l'associe à l'or, figurant le soleil et la lumière. A la renaissance, le bleu affecté à la Vierge devient plus clair, plus pâle, à l'image de la tendresse de plus en plus marquée que les artistes veulent traduire. Dans les images pieuses, ont affecte systématiquement au manteau de Marie, le bleu ou le blanc, symboles de pureté. Parfois on y ajoute une robe ou une tunique rouge pour évoquer le sang versé par le Christ.
"

avatar
Amarante

Messages : 705
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Invité le Dim 3 Juin - 12:03

Fleur2lys a écrit: flower
Que sais tu du manteau de la Vierge Amarante ? Like a Star @ heaven sunny Like a Star @ heaven

Le manteau de la Vierge ?

Procure-toi ce livre, vraiment, tu ne le regretteras pas

http://www.lejardindeslivres.fr/08brune1.htm


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Fleur2lys le Dim 3 Juin - 12:47

Merci je ferai cela. I love you
avatar
Fleur2lys

Messages : 1134
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 55
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mois de Marie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum