Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mystique et magie

Message  Invité le Mar 8 Mai - 18:21

Salut les amis;
A mon avis,(relatif)
Ici cela signifie qu'il n'y a pas ,au sein de l'Akasha ,de coeur ou de cerveau au poste de commande.(il est sa propre cause d'existence, n'a donc besoin d'aucun organe vital et ne se limite a aucune particularité si ce n'est de toutes les contenir...)
Maintenant Peut on accumuler de l'Akasha?(je pose la question...)
L'Ocean peut il entrer dans une de ses vagues?
Dans la dimension Akashique, la magie est Divine ,il n'y a plus de methode ,Non plus de délais théoriques de réalisation de la pratique .(l'ajournement, un serieux éccueil...)
La notion de temps d'entrainement est toute relative...
-------Cependant ...
le coeur energetique ( Chakra Anahata) est une porte ouverte sur l'Akasha et donc un outil au service de la non dualité...puisque l'Akasha s'exprime aussi (et surtout)par le coeur...
Il s'agit de cet Amour gisant (voilé au profane)au sein de la Volonté ...
Le Coeur est la porte de la vraie Magie.(celle de l'Ame) Idea
Actuellement,devant l'urgence des temps, le Coeur est le centre prioritaire quand à la poursuite de l'evolution humaine sur cette terre.
A la suite de Maitre Eckhart(13em. ) on pourrait comme lui, dire , ici dans le contexte en parlant du coeur:
<< je le contemple avec l'oeil même par lequel il me contemple>>

Frat.

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Jeu 10 Mai - 16:50

De rien ! ça me fait plaisir ! Merci pour vos précision sunny !
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Jeu 10 Mai - 17:02

Degré 4 Formation magique du corps Physique:

Gestuelles et mudras:

Pour commencer, comme le dit Bardon (To begin with Bardon states), tous les exercices précédents
pour la formation du corps physique doivent être développée encore plus loin, en particulier la posture
Asana pour laquelle l'étudiant doit maintenant être en mesure de tenir pendant quelques heures à la fois,
sans aucune gêne. Les exercices donnés ici à la 4e étape de la formation du corps physique sont les
deux ou trois exercices dans l'ensemble du CVIM que je pourraient appeler «facultatif». Bien que je
recommande fortement à l'étudiant de cultiver les techniques des gestes et des mudras pour effectuer
les actions souhaitées, il n'est pas absolument nécessaire pour l'achèvement CVIM et pour continuer
avec l'évocation et la kabbale pratique avec succès.

Maintenant Bardon se concentre principalement sur l'exécution de certains mouvements du doigt pour
la production des phénomènes magiques dans les exercices de cette étape. Pour les étudiants qui ne
savent pas exactement comment commencer, je vais vous donner quelques trucs et astuces.
Généralement lorsque l'on travaille avec les éléments (avec laquelle tous les phénomènes magiques
peuvent être réalisés sous une forme ou une autre), il est avantageux de mémoriser les attributions
des éléments aux doigts et de programmer ceux-ci dans l'esprit. En général, les doigts sont mobilisés
un peu comme s'ils tiraient les ficelles astrales. Je vais décrire la pratique à cet effet. D'abord placer
la paume de la main droite vers le haut à plat sur une table où toute autre surface plane et étendre
tous les doigts complètement droits. Maintenant à partir avec le pouce et terminant avec le petit doigt,
soulevez lentement chaque doigt jusqu'à ce qu'il soit vers le haut puis l'abaisser lentement vers le bas.
Le but ici est d'être capable de soulever jusqu'à chaque doigt sans que les autres se déplaçant de la
moindre façon. La plupart des gens seront en mesure de faire ce jusqu'à ce qu'ils obtiennent facilement
à l'anneau ou le petit doigt à quel point il aura un moment difficile individuellement la mobilisation du doigt,
sans les autres. Pratiquer cela avec la droite, puis la gauche la maintenant à partir avec le pouce et se
terminant avec le petit doigt, soulevez lentement chaque doigt jusqu'à ce qu'il soit vers le haut puis
l'abaisser lentement vers le bas. Le but ici est d'être capable de soulever jusqu'à chaque doigt sans que
les autres se déplaçant dans la moindre façon. La plupart des gens seront en mesure de faire jusqu'à ce
qu'ils obtiennent facilement à l'anneau ou le petit doigt à quel point il aura un moment difficile individuellement
à la mobilisation du doigt, sans les autres. Pratiquer cela avec la main droite, puis la gauche pendant
quelques semaines jusqu'à ce que chaque doigt puisse être levé complètement indépendamment de
toutes les autres doigts. Bien que n'étant pas nécessaire, il est utile pour l'étudiant d'apprendre à soulever
juste la petite extrémité de chaque doigt séparément, le soulever de l'articulation médiane et puis aussi lever
le doigt ensemble de manière à pointer directement vers le haut. Cela permettra différentes subtilités dans la manipulation des forces astrales. la main gauche accumule et la main droite dissout les éléments. En ce qui concerne l'attribution des éléments aux doigts, je suis d'avis que ce n'est pas l'akasha qui est attribué au doigt
du milieu, mais plutôt la force vitale. il y a deux raisons pour lesquelle Bardon n'a pas appris à accumuler
l'akasha à ce point, et l'akasha est travaillé de manière très différente que les éléments ou force vitale. Pour préparer magiquement les doigts, l'étudiant doit régulièrement accumuler chaque élément dans le doigt approprié
de la main gauche, puis projeter les éléments par l'intermédiaire du doigt correspondant de la main droite.
Pratiquez cela tous les jours. Après environ une année de formation régulière, l'étudiant sera en mesure
d'accumuler de grandes quantités d'un élément ou dissoudre la même quantité en une seconde, d'un mini
geste du doigt. Lorsque l'élève apprend à accumuler des éléments directement à partir de l'univers dans
l'étape V, alors il agira en accordance, s'il le désire. (((When the student léans To accumulate éléments
straight from the universe in step V, then he will act accordingly if he so desires.)(cette phrase a-t-elle
un sens caché? d'où est-ce qu'on tire les éléments avant l'étape V?)))
Apprendre à faire la même chose avec des éléments extérieurs permettra la magie pratique réelle avec les
gestes des doigts. Il devient possible d'accumuler de très grandes quantités d'énergie élémentaire dans l'univers dans des configurations complexes d'accumulation et de dissolution et d'accomplir des actes magiques sur une grande échelle avec quelques années de pratique régulière de cette technique.

Lorsque vous travaillez avec d'autres intentions magiques telles que la réalisation des souhaits, la guérison, etc., l'élève peut exprimer la liberté créatrice à venir avec de nombreuses combinaisons différentes des doigts à la fois seuls et joints avec l'autre main. Cela peut également être utilisé pour entrer dans des états de transe et de méditation profonde. Il n'y a vraiment pas de limite à laquelle ceci peut être réalisé.

Comme note finale sur les mouvements des doigts ou mudras, il n'est pas nécessaire que l'étudiant suive les attributions des éléments aux doigts. Bardon donne simplement la disposition élémentaire naturelle des doigts
comme lié au symbolisme universel, mais l'élève peut réussir avec succès la formation magique des doigts dans
une attribution complètement différente. Si vous utilisez la méthode que j'ai donnée ci-dessus, certains diront
"mais Bardon affirme que les mudras doivent être personnelles et secrètes où ils ne seront peut-être pas aussi efficaces!". Je suis entièrement d'accord avec cela, et donc encourage vivement l'étudiant en plus de la formation magique des doigts de la manière ci-dessus, a développé également ce que j'appelle "la clé des mudras "qui
agissent de façon à débloquer la capacité des doigts en fonction de l'acte désiré. faite ces mudras clés aussi complexes que possible, mais tout de même faisable avec une seule main. Ainsi, si vous accumulez une énergie
votre main gauche exécute le mouvement approprié pendant que la main droite effectue la mudra clé appropriée (peut-être l'élément spécifique ou tout simplement un geste général pour signer les accumulations) et vice-versa lors de la dissolution à de l'énergie dans l'univers ou pour commander son mouvement. Comme vous pouvez le voir, ces mudras des doigts peuvent être réalisées à des niveaux très complexes et l'étudiant souhaitant se spécialiser dans ce type de magie, devrait tenter de tous ses efforts à faire tout un langage complexe avec ses doigts en les utilisant individuellement, en combinaison, et entremêlés avec les doigts opposés, de son autre main. Aux plus les doigts sont entrainés de façon complexe au plus spécifique le magicien peut être dans son effet désiré. Par exemple, il pourrait y avoir une formule exacte composée de 10 ou 11 mudras doigts faites dans un ordre exact, pour que la conjuration d'orages, puis la formule exacte faite à l'envers bannissent l'orage. il y a quelques esprits, en particulier
dans la zone de ceinture de la Terre (the zone Girdling Earth) qui peut enseigner au magicien de très complexes techniques secrètes avec l'utilisation des mudras doigts. Un tel magicien très développé dans la magie des mudras serait en mesure d'effectuer un entier rituel juste avec ses doigts, être en mesure de mettre en place le cercle et
le triangle avec les unités astrales(astral ward), condenser les éléments, effectuer les circumambulations, employer des forces des et outils rituels différents, de bannir des énergies et d'évoquer à l'apparence physique avec juste l'usage de ses doigts alors qu'il était assis tout à fait tranquillement. Un tel degré de maîtrise prendrait des années et des années de pratique régulière.

Lumir Bardon le fils de Franz Bardon rappelle l'histoire de son père que lui a racontée sa grand-mère.
Lors d'une année de la récolte, une tempête brutale est venu à l'horizon rapidement et la famille était inquiète au sujet des pluies abondantes et de grêle, en particulier pour le bien des cultures. Bardon dit de ne pas s'inquiéter
et a effectué une série de mouvements des doigts pour faire s'en aller la tempête. elle dit que, après quelques minutes, le vent tomba, les nuages de tempête s'étaient dissipée, le taux d'humidité a baissé et le ciel se
transforma en un jour clair et ensoleillé.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Invité le Ven 11 Mai - 10:36

Salut,

Arathos a écrit:Maintenant Peut on accumuler de l'Akasha?(je pose la question...)

Oui, puisque l'akasha est la substance divine primordiale. L'akasha n'est donc pas Dieu lui même mais la manifestation la plus pure de celui-ci dans le macrocosme, ce qui n'est pas du tout la même chose. Dieu en effet n'a aucune limite, il est arupa (sans forme), alors que l'akasha est lui rupa (avec forme). Cette quintessence est quand à elle qualitativement toujours pure mais quantativement plus ou moins importante dans ses différents supports (individus, objets, autres ...). Il est donc possible de l'accumuler. L'alchimie de laboratoire et la spagyrie enseigne d'ailleurs sur le plan matériel comment épurer la matière physique de manière à la transformer en aimant pour attirer et surtout conserver cette substance afin de l'utiliser pour la guérison et pour la transformation de l'Être.

L'akasha est pour ceux qui souhaitent des références plus hermétiques ce que les anciens nomment la lumière de la Nature et Dieu la lumière Divine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Invité le Ven 11 Mai - 11:41

merci de ta lumière;Palcebard.
je cite "dans le contexte" un extrait de Bardon p 30 version Fleury.

<<.......L'âkâsha ou l'éther
En décrivant les éléments, j'ai déjà mentionné à plusieurs reprises
qu'ils sont issus de l'éther. Il est par conséquent l'Etre le plus
sublime, le plus puissant, l'Inimaginable, l'Etre primordial, le
principe de toutes choses et de tout ce qui est créé; bref, il est la
sphère des causes. C'est pourquoi l'âkâsha est infini et éternel. Il
est l'Inengendré, l'Incompréhensible, l'Indéfinissable. Les religions
l'appellent Dieu. Il est la cinquième force, la force primordiale;
il est ce qui a tout créé et qui tient tout en équilibre. Il est la
source et la pureté de chaque pensée et de chaque idée, il est le
monde des causes dans lequel se maintient tout ce qui a été créé,
des sphères les plus élevées aux plus basses. Il est la quintessence
des alchimistes. Il est tout dans le Tout.>>

la question alors ...est la suivante:
si l'Akasha est la source des phénomènes, n'est il point illusoire de l'accumuler à partir d'une position sujet -objet?
Au travers de l'exercice respiratoire Bardonien, d'absorbtion d'une coulée d'akasha ;
n'est il pas plutôt question d'une "Syntonie" , c'est à dire une mise au diapason du contenant (vivant dans la dualité) avec le contenu (expression subtile et sublime de l'unité) plutôt qu'appropriation , espererait t'on ,de l'akasha à partir de la volonté individuelle?... Wink ce qui serait plutôt cocasse comme situation ...
Frat.


définition:
syntonie (nom féminin)
Physique : Etat de systèmes oscillant à la même fréquence ou capables d'émettre ou de recevoir des ondes de même fréquence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  artisanfr le Lun 14 Mai - 5:21

Cher tous,

Pour moi il n'est pas possible d'accumuler l'Akasha dans les plans subtils.

En fait, réaliser pleinement l'Akasha, c'est réaliser l'éveil et c'est le but de tout ceux qui sont sur ce chemin.
Toute la littérature indo-tibétaine qui décrit l'Akasha, et qui lui donne des noms innombrables, insiste bien sur son côté incrée, transparent, source de tous les phénomènes, vide ... ainsi de suite.

Par conséquent l'idée d'accumulation, comme la bien souligné Arathos, paraît illusoire.

Si il est question de purifier un composant physique afin de le rendre plus apte à recevoir l'Akasha, dans ce cas là on "accumule" pas l'Akasha, on "purifie" la substance physique, ce qui va logiquement permettre une meilleure imprégnation de l'akasha : on a donc pas "accumulé" l'Akasha, mais on a "purifié" une substance physique (qui peut donc mieux s'impregner d'Akasha).

Dans cet exemple là on a pas eu d'influence sur l'Akasha (cela ne pourraît être d'ailleurs), on a eu une influence sur la matière en la purifiant, en la rendant plus apte au travail auquel on la destine.

Bien à vous,
Artisanfr

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Invité le Lun 14 Mai - 12:08

Bonjour Arathos, bonjour Artisan,

artisanfr a écrit:
Si il est question de purifier un composant physique afin de le rendre plus apte à recevoir l'Akasha, dans ce cas là on "accumule" pas l'Akasha, on "purifie" la substance physique, ce qui va logiquement permettre une meilleure imprégnation de l'akasha : on a donc pas "accumulé" l'Akasha, mais on a "purifié" une substance physique (qui peut donc mieux s'impregner d'Akasha).

Et pourtant l'alchimie de laboratoire démontre que cela est possible. Il est nécessaire de comprendre dans cette dernière discipline ce qui est recherché pour appréhender comment cela est réalisable. En effet, il ne s'agit pas juste de purifier une matière pour que cela fonctionne : si l'on se borne à cette étape alors nous sommes dans le particulier, c'est à dire dans le domaine de la spagyrie avec ses limites.

Je développe un peu : en alchimie, le but recherché est de faire perdre son caractère déterminé, sa personnalité à la matière afin que cette dernière tende vers l'Universel. Là est toute la différence. Lorsque cette étape est réalisée on obtient alors après les œuvres successifs un cristal rouge : c'est la Pierre Philosophale qui est selon les alchimistes la matière physique la plus parfaite qui puisse exister sur Terre. Il s'agit de l'Aimant des Sages qui est représenté aussi sous forme d'un filet parfois et qui est seul capable de capter, d'accumuler l'Esprit et de le rendre "prisonnier". Beaucoup de gens pensent à tord que l'alchimie est essentiellement transformatrice par nature tout simplement puisque certaines de ses applications comme par exemple la Poudre de Projection permet la transmutation des métaux. Il n'en est rien. Il existe en effet des particuliers qui permettent d'obtenir de l'or ou même des pierres précieuses, il n'y a pas nécessité d'utiliser la Pierre Philosophale. D'ailleurs, la Poudre de Projection, tout comme l'Elixir de Vie, ce n'est déjà plus vraiment la Pierre Philosophale. En effet, pour obtenir la Poudre de Projection, on féconde généralement la Pierre avec de l'or physique pour obtenir un verre transmutatif : on commence donc à orienter et déterminer son action.

artisanfr a écrit:Dans cet exemple là on a pas eu d'influence sur l'Akasha (cela ne pourraît être d'ailleurs).

Effectivement, il n'a jamais été question dans cet exemple, "d'influencer l'Esprit" mais juste de le capturer en grande quantité et de le maintenir, ce qui n'est pas du tout la même chose. Ceci est possible puisque l'Esprit n'est pas Dieu. L'Esprit n'est que de la subtance : c'est un reflet du miroir mais ce n'est pas le miroir et le reflet lui-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Invité le Lun 14 Mai - 20:39

Bonsoir les amis:
Merci pour vos lumieres.
Je me disais...
L'Homme , l'être humain a ceci de particulier qui le singularise par rapport au monde phenomenal et ses reflets,:c'est qu'il porte tout autant qu'il est en son principe ultime, la source, le moyen et le but même de sa quête... scratch
"TAT TVAM ASI"...tu es cela ...tu es cela...
Il y a differentes maniere d'envisager , selon les ecoles , cette notion "d'Akasha".
On peut le voir comme un plan vibratoire "la mer de feu".
On peut le voir comme la matiere -esprit et mêmoire universelle tout autant.
On peut le voir comme la source de tout ce qui apparait , la cause de tout ce qui perdure et la cause de tout se qui se dissout.
On peut aussi le voir donc, comme le "SOI".
J'aime beaucoup la theorie de l'hylozoisme qui nie l'existence d'une matiere inaminée et prète vie à toute substance.
Néanmoins , dans une approche differente, on peut aussi envisager la négation de tout reflet , de toute enveloppe dans la quête de la claire lumiere, comme étant de la nature de l'illusion.
Le monde des apparences-reflets vus comme "Maya".
"NETI-NETI " pas cela , pas cela ... se dit on , rejetant toutes les identifications successives de la conscience au sujet de ses formes de manifestation qui apparaissent au méditant comme des fascinations de la conscience repliée sur elle même et divisée en sujet -objet, par son amnesie spirituelle.
Vu sous cet angle complementaire (néti-néti) à la premiere approche inclusive (tat tvam asi)
même "Dieu" n'est pas "Dieu" .
<<je prie Dieu de me liberer de Dieu >>disait maitre Eckhart au moyen age.
L'Alchimie est une sainte science, que je respecte infiniment.
L'aspect Corrosif du feu devorant se devoile sans doute dans toutes les voies authentiques.
Sans doute Hui Neng connaissait l'Akasha...selon sa voie.
jaugez plutôt ...
un extrait d'une histoire connue dans le milieu Zen
........le Cinquième Patriarche annonça solennellement aux cinq cents moines vivant sous sa direction qu’il désirait nommer son successeur.

Quiconque lui présenterait une stance ou un poème exprimant parfaitement l’esprit du Zen serait instantanément désigné comme Sixième Patriarche.

Le moine Jin-Shu, le plus savant de la congrégation composa les vers suivants :

« Ce corps est l’Arbre de Bodhi

» Et l’esprit est comparable à un miroir clair posé sur un support

» Balayons-le constamment

» Et ne laissons aucune poussière s’accumuler sur lui. »

Cette stance ne fut toutefois pas approuvée par Hung-Jen. Le Cinquième Patriarche estimait qu’elle n’exprimait pas un état d’illumination véritable. Au surplus, cette image avait été employée par Chuang-Tzu, le principal successeur de Lao-Tzu, fort longtemps avant le moine Jin-Shu.

Tandis que tous les moines du monastère discutaient entre eux du refus des vers composés par Jin-Shu, Hui-Neng demanda à l’un d’eux de lui montrer l’inscription se trouvant sur le mur du grand hall du monastère.

Etant illettré il ne parvint pas à la déchiffrer et pria un moine de la lui lire.

Après avoir écouté attentivement le poème de Jin-Shu, Hui-Neng pria un moine de l’accompagner durant la nuit et lui dicta les vers suivants :

«La Sagesse ne connaît aucun arbre qui puisse croître

» Et le miroir ne repose sur aucun support

» Depuis le commencement rien n’existe

» Où, la poussière pourrait-elle s’accumuler. »
-------------------


-----------------
tout ceci , pour exprimer l'idée qu'il s'agit, selon cette particularité akashique latente en l'être humain , vraissemblablement,plus d'une synchronisation ou d'une sintonie, entre le manifesté (quantitatif chez l'homme)et le non manifesté( qualitatif ultime en l'homme) qu'une accumulation d'une sublime substance-esprit comme pour le minéral travaillé et purifié (mis à nu?)en laboratoire.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
p.s. Idea
PALCEBARD pourrais tu eclairer nos lanternes, un tant soit peu en te remerciant d'avance, au sujet de l'Alkaest?...
FRAT.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  artisanfr le Mar 15 Mai - 6:30

Cher Palcebard,

Si on "accumule" l'Akasha, on a donc une action sur l'Akasha, puisqu'on le contraint à être accumulé : or, cela ne pourraît être, car il n'est ni ici, ni là, sans commencement ni fin, et donc, sans possibilité d'être contraint a une modification d'êtat: On ne peut donc pas avoir d'influence sur l'Akasha (cela ne pourraît être d'ailleurs).

Deux solutions donc, soit nous ne parlons pas du même Akasha, et il convient de vérifier notre vocabulaire, soit palcebard dans ta vision des choses tu considères qu'augmenter la faculté qu'a la matière de conduire ou de conserver une énergie subtile revient à "accumuler" cette énergie subtile : dans ce dernier cas, nous avons donc une vision différente, car il est impossible pour moi d'accumuler de l'Akasha, et le fait d'avoir préparé la matière afin de la rendre plus susceptible d'accumuler ou de conserver une charge d'Akasha, n'accumule pas plus l'Akasha (cela ne peut être), mais rend juste la matière préparée plus "propice" à conduire ou conserver une force subtile (dans ce cas l'Akasha).

Cher Arathos,

Il y a differentes maniere d'envisager , selon les ecoles , cette notion "d'Akasha".
On peut le voir comme un plan vibratoire "la mer de feu".
On peut le voir comme la matiere -esprit et mêmoire universelle tout autant.
On peut le voir comme la source de tout ce qui apparait , la cause de tout ce qui perdure et la cause de tout se qui se dissout.
On peut aussi le voir donc, comme le "SOI".

Je pense que c'est tout cela à la fois, même si ce genre d'approche est personnelle et dépend bien évidemment du niveau spirituel que l'on a atteint : je rajouterai aussi que, d'une certaine façon c'est un Etre, ou plutôt, ce qui serait plus juste, une VIE.
C'est toutes ces choses, et à la fois, chaque description est imparfaite, le mieux est de méditer dessus, méditer sur l'esprit, c'est ainsi qu'on en acquière une idée à peu près juste, en fonction de notre niveau de développement : une idée en tout cas plus juste que n'importe quel système mental et intellectuel.


AltaMajor, je suis ok avec l'exemple de Rawn Clark, c'est aussi comme celà que je ressens les choses au moment de l'exercice. La vraie différence avec l'utilisation de l'Akasha, c'est la "profondeur" avec laquelle on plonge dans l'esprit: soit on utilise l'Akasha magiquement en surface, soit on plonge au profond de cette substance et on découvre que c'est notre propre nature , donc incrée sans début ni fin... Ça fait un choc car ça remet pas mal de croyances en cause... la précision et la profondeur de ces prises de consciences dépendent du niveau d'évolution, mais comme Arathos et d'autres aussi ont témoigné, il est possible d'aller très loin dans les prises de consciences spirituelles sans être pour cela un être exceptionnel.

Bien à vous,

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Invité le Mar 15 Mai - 11:03

Bonjour les garçons,

Je ne pense pas du tout que nos visions s'opposent. J'ai répondu à la question d'Arathos de manière très large en expliquant que l'accumulation de l'Esprit était possible par l'intermédiaire d'une branche de la physique occulte. Cependant, cela ne veut pas dire que cela soit envisageable de faire de même pour un être incarné dont la texture des différents corps qui le compose est des plus grossière. Au niveau physique, il est en effet hautement improbable qu'un être prenne forme avec un corps physique de la qualité de la Pierre Philosophale, à moins biensûr qu'il ne soit un Bouddha.

Je suis donc en conclusion entièrement d'accord avec vous sur les applications limitées que propose la magie structurelle au niveau de l'accumulation de l'Akasha par un être humain.

Par contre ces limites que nous offre la magie structurelle peuvent être repoussées par d'autres disciplines hermétiques dès lors que l'on comprend que chaque branche se complète par une autre pour former un tout cohérent. C'est ce que les hermétistes nomment le trivium hermeticum. C'est une fois que ces trois branches du savoir hermétique étaient réunies que les anciens estimaient qu'il était réellement possible de pratiquer la magie, c'est à dire sans quasiment aucune limite, pas avant.

Voici un petit texte tiré du Lumen de Lumine de l'alchimiste Thomas Vaugan (1622-1666) qui illustre très bien cette vue :

"En une époque plus savante du monde, lorsque la magie était mieux et plus généralement comprise, les professeurs de cet art la divisait en trois parties : élémentale, céleste et spirituelle. La partie élémentale contenait tous les mystères de la physique, la céleste ceux de l’astrologie, et la spirituelle ceux du divin. Chacune de ces parties en elle même n’était qu’une branche ou membre, mais une fois toutes les trois réunies, elles étaient les Pandectes de la science. Or aujourd’hui, en celles-ci personne ne peut te montrer aucune physique ou astrologie réelle, de plus, ils n’ont même pas une langue ou un livre concernant le divin."

A ma connaissance, seuls les véritables R+C (c'est à dire les Aurea Crucis) ont été en mesure de mettre en application cette vision des choses, vision qui remonte au minimum à la période alexandrine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Sam 19 Mai - 13:17

On pourrait aussi imaginer que l'Akasha est au delà de la conception
matière/vide. Il est immatériel mais il peut néanmoins influer sur la
matière ou avoir une existence matérielle par moment.
Il serait le "lieux" ou la matière et l'énergie peuvent surgir du vide
incréé.?)
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  artisanfr le Sam 26 Mai - 11:50

fluorikar,

Ce que tu dis est très juste, c'est ça, mais bon comme les mots sont traitres, le mieux c'est de méditer et de "regarder dans son propre esprit" comme le suggère Padma Sambhava dans son livre "THE TIBETAN BOOK OF THE GREAT LIBERATION".

Beaucoup de Yogis ou de Lamas ont tous dit, en fait, peu ou prou la même chose.

Les subtiles différences apparentes sont soit crées par les mots qui sont finis, et inaptes à rendre une expérience spirituelle non duelle, que l'on ne peut pas définir, ou parfois les difficultés sur lesquelles bute le disciple sont faites exprès pour "titiller" son égo et favoriser une réaction ou un mouvement sur l'eveil.

Si tout était écrit parfaitement et parfaitement décrit, le danger serait que l'égo se repose sur cette "vérité" et la ressasse en perroquet sans cesse et cela arrêterait sa recherche.

Laisser des subtilités et des apparentes incohérences permet de s'assurer que la recherche, bien que totalement illusoire, continue pour l'égo, cela donne une chance qu'il soit finalement "dissous" sur le long terme.

(l'égo ne disparait pas totalement, mais il s'efface quand même de façon très importante de sorte qu'il n'est plus majoritaire et c'est l'"Esprit" qui inspire et guide, à un degré de quantité et de qualité qui dépend du niveau d'évolution, la personne qui a "réalisé" cet état)

Bien à vous
Artisan

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Ven 29 Mar - 19:24

Voici enfin la suite de cette traduction !
J'attendais bien sûrs de maîtriser et de vérifier...
Non je rigole !!!))) Very Happy Very Happy Very Happy sunny clown
Je ne sais même pas si j'ai réussit le premier exercice !
Je pratique d'une façon très différente même si Bardon
m'influence beaucoup..
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Ven 29 Mar - 19:39

Degré 5 formations magiques du corps Mental:

C'est un exercice extrêmement important. Si La faculté d'entrer dans l'akasha d'objet et de vous-même
n'est pas perfectionnée, il sera impossible d'influencer quoi que ce soit sur le plan causal. L'akasha des
objets et de vous-même sont les archétypes depuis lequel le "pattern" se déroule.
(pattern = configuration ou séquence)
C'est le centre profond ou la clé à l'origine de la chose, ou comme dirait Kant, "la chose en soi."
Il existe trois types d'akasha avec laquelle le magicien travaille sur une base régulière: l'akasha personnel
ou subjectif, l'akasha extérieur ou objectif, et enfin l'ultime akasha universel d'où émergent les deux autres.
Chacun de ceux-ci est en fait divisé selon les quatre éléments, en 5 formes au total, dont les trois types
d'Akasha.
Dans l'objectif du CVIM et de la plupart des opérations magiques, les quatre autres akashas ne sont pas
nécessaires et le magicien devra les apprendre et leurs applications par les esprits appropriés par la suite.
Bardon est principalement concerné avec l'Akasha principe à partir duquel tout l'univers manifesté entre
en être/vie. Il s'agit de la soi-disant "Abyss" de certains occultistes modernes, et comme Bardon l'affirme
il agit en tant que le régulateur magique de l'univers, ne permettant qu'aux magiciens qui ont maîtrisé
l'équilibre élémental de le maîtriser.

Dans ce 5e degré les exercices porte uniquement sur l'Akasha subjectif et objectif (celui de votre être
propre et de l'objet), tandis qu'au degré VI on travaille sur l'Akasha universel. les Akashas objectif et
subjectif sont saisis en entrant dans la plupart des États de transe et en travaillant comme par magie
dans l'Akasha ils doivent être «accumulé», c'est-à-dire l'Akasha personnel ou subjectif doit être fusionné
avec l'Akasha universel.

Maintenant, l'étudiant doit comprendre comment les choses sont perçues dans l'Akasha. lorsque Bardon
parle des perceptions dans l'Akasha telle que de «voir» les limites de l'objet sondé, il ne signifie pas que
vous voyez réellement comme avec vos yeux physiques. Dans l'Akasha la visualisation de base de violet
foncé (the basic visualisation of dark purple?)est utilisé comme une aide, mais tout dans l'Akasha est en
fait connu sur le plan intuitif. Des choses comme les formes concrètes et le temps n'existent pas dans
l'Akasha, et en tant que tel, il est impossible de «voir» quelque chose dans l'Akasha. Non, tant ici dans
l'étape V mais surtout à l'étape VI, la pratique avec l'Akasha développe une intuition surnaturelle chez
le magicien. Elle devient un outil bien aiguisé qui fonctionne avec une précision incroyable.
Pour l'instant Bardon n'attend pas nécessairement de l'étudiant qu'il entre réellement complètement dans
l'Akasha; c'est dans la sixième étape que cela se passe. Le point principal de ces exercices est d'apprendre
à l'étudiant à entrer dans un état d'existence intemporel et sans espace pour la durée de l'exercice. Vous
devez faire l'expérience de la quatrième dimension. Dans l'étape suivante, vous apprendrez comment faire complètement fusionner la conscience dans la quatrième dimension et comme par magie l'influencer.
Pour cet exercice, l'élève doit apprendre à réduire sa conscience à la taille d'un atome pour qu'il puisse
percevoir les objets et lui même comme un univers entier. Ceci est la clé! vous devez «voir» l'objet comme
un immense univers dans lequel vous êtes le centre. Maintenant, le centre ne fait référence à aucun centre physique, et en tant que tel l'esprit peut entrer dans l'Akasha de l'objet à partir de n'importe quel point, mais
cela aide le débutant d'employer un centre physique pour le transfert de conscience. Dans l'Akasha il n'y a
pas une telle chose comme un «centre», et en tant que tels à des stades supérieurs de la pratique l'étudiant
peut entrer dans l'Akasha de quoi que ce soit quelque soie la distance ou sans même savoir ce a quoi l'objet
ou une personne ressemble par une simple expression de la volonté. Par le biais de son intuition entrainée de
façon magique de façon répétitive en travaillant avec l'Akasha le magicien va apprendre à comprendre quoi
que ce soit à partir de cet "Inside Out" et de voir les raisons de beaucoup de choses à l'échelle universelle.
La graine de Karma est également contenues dans l'Akasha, et ainsi le gourou connaît le Karma de son disciple
et affecte sa destinée selon ce que permet la Divine Providence.

Apprendre à transférer la conscience dans la quatrième dimension nécessite un certain talent, c'est presque
comme s'il y avait un truc, une astuce. (Almost like there is a trick To it.) Après des pratiques régulières l'élève connaîtra cet état et sera alors en mesure d'entrer très facilement dans cet état avec un objet ou une chose à volonté. Il se sentira comme si vous étiez suspendu dans les airs et en même temps au centre exact et l'entière circonférence de l'objet. Attendez-vous à passer quelques mois de pratique avant de pouvoir entrer dans la quatrième dimension à volonté.
Une fois que vous y arrivez, vous serez en mesure de progresser dans le reste de cet exercice très facilement. Contrairement au transfert régulier de conscience dans d'autres choses, avec l'Akasha la technique est essentiellement la même et donc une fois que la compétence a été développés, il est assez facile d'entrer dans l'Akasha de toute chose ou de soi-même.
Comme la plupart des exercices de Bardon, celui-ci devrait exiger de 4-6 mois de diligente pratique quotidienne
deux fois par jour. Je vais aller plus dans les détails sur l'utilisation pratique de l'akasha dans le commentaire sur
le degré 6 de la formation magique du corps Mental.


avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Jeu 4 Avr - 19:45

Degré 5 formations magiques du corps Psychique:

Maîtrise pratique des quatre éléments

Ceci est un fameux exercice qui fait du 5e degré le plus dur de tous les degrés selon mon opinion. Même un élève particulièrement doué doit s'attendre à passer pas moins de 9 mois sur cet exercice. Pour beaucoup, il faudra plus
d'un an pour maîtriser cet exercice suffisamment pour avancer en toute sécurité à l'étape suivante. La formation astrale ici est divisée en deux phases principales, qui ont de multiples étapes chacune:

1. À travers le corps
a) projection à travers le plexus solaire vers l'extérieur
b) de certaines parties du corps vers l'extérieur
c) à travers le plexus solaire avec des formes spécifiques

2. Depuis l'Univers
a) accumulation de l'élément dans la pièce
b) en donnant une forme spécifique à l'élément extrait de l'Univers

Cette formation astrale est une étape importante dans le développement du magicien. sans développer les compétences de cette étape, aucune magie pratique utilisant les éléments ne serait possible. l'étudiant doit développer toutes ses compétences complètement au point d'être objectivement perceptible même par un laïc.
À ce moment, l'étudiant est assez familier avec l'accumulation des éléments dans le corps et la première partie
de cet exercice ne lui prendra que quelques mois à maîtriser, en particulier s'il a développé les exercices avec
les éléments de l'étape trois et quatre au point pouvoir les percevoir physiquement. La seconde partie nécessite cependant un temps très long pour devenir assez à l'aise pour progresser.
L'étudiant doit apprendre à ressentir les éléments telles des forces objectives dans l'univers en dehors de son
propre être, ce qui nécessite beaucoup de formation fréquente et assidue. pratiquement toutes les opérations magiques dépendent de la maîtrise de cet exercice si vous avez l'intention d'avoir du succès avec le système
de Bardon.

C'est aussi l'exercice le plus intense de tout le CVIM. Il n'y a rien d'autre qui épuise autant l'esprit et le corps astral. Après quelques mois, la plupart des étudiants auront peur de cet exercice. vous devez être fort!
Vous êtes arrivés si loin, ce n'est pas le moment d'abandonner! persévérer!
Au début, l'élève ne sera pas en mesure de travailler avec les quatre éléments l'un après l'autre, même étalés
dans le cours de la journée. sa volonté ne sera pas assez forte, et le corps astral ne sera pas assez élastique.
Sauf si vous êtes absolument confiant dans votre équilibre des éléments et dans votre maîtrise sur les miroirs de l'âme noir et blanc, ne faites jamais moins de deux éléments par jour et assurez-vous que les éléments sont aux antipodes pour maintenir l'équilibre dans l'esprit et l'âme. Par exemple, si vous accumulez l'élément du feu alors
soit immédiatement après ou plus tard dans la journée, assurez-vous que vous travaillez aussi bien avec de
l'élément de l'eau, de même si vous travaillez avec l'élément de la terre, alors assurez-vous de travailler avec l'élément de l'air par la suite. Je recommande de travailler les uns tout de suite après les autres afin de former la volonté autant que possible. Si vous ne vous sentez pas sûr à 100% que vous pouvez pratiquer les deux éléments tard dans la journée ou juste après, alors il ne faut même pas s'asseoir pour le faire ou bien vous aurez tendance
à être trop fatigué pendant l'un des éléments et ne compléterez pas l'autre. Cela pourrait entraîner un déséquilibre des éléments. Je recommande que l'étudiant travaille toujours avec l'accumulation des éléments dans les régions
du corps tous les jours pendant cette étape de la formation afin de maintenir l'équilibre astral du caractère. Vous devez également travailler avec la force vitale de la précédente étapes. Après quelques semaines d'entraînement régulier avec les deux éléments à la fois, continuer jusqu'à quatre éléments à la fois si vous le pouvez. Commencez avec deux le matin, puis les deux autres le soir. Tout cela sera pendant les premiers exercices du travail à travers le corps. Après un mois ou deux, vous pouvez augmenter votre pratique de faire les quatre éléments deux fois par jour. Un étudiant qui peut développer la Volonté et le corps astral à ce point devrait atteindre un plein succès avec les éléments du degré six en huit ou neuf mois. Il sera en mesure de démontrer objectivement les éléments même à un laïc.

Une fois que vous travaillez avec les quatre éléments sur une base quotidienne, la première partie de la formation
(à travers le corps) se fera rapidement. Puis vient l'accumulation des éléments directement depuis de l'univers.
Apprendre à maîtriser les éléments extérieurs est la clé du contrôle magique sur ceux-ci. Maintenant, il ne faut
pas se leurrer ici! Au début, vous serez certain que vous avez chauffé ou refroidit la salle. Vous aurez de la
transpiration, des frissons, vous vous sentirez en apesanteur ou bien lourd et vous serez sûr que vous le sentez
sur la peau et non pas seulement à l'intérieur, donc logiquement, vous penserez que les éléments sont dans l'air.
Vous aménerez fièrement un témoin dans la salle (qui devrait être un enseignant ou un camarade étudiant si possible) et vous tenterez d'influer sur l'atmosphère de la pièce. Vous pouvez la remplir avec de l'élément Feu et être couvert de sueur alors que le témoin va proclamer qu'il n'a pas ressenti le moindre changement dans la pièce. Dans la frustration vous pensez qu'il ment et allez prendre un autre personne et effectuer le même exploit et
obtenir la même réponse. Après avoir répété cela avec plusieurs personnes (maintenant en supposant qu'il existe une conspiration contre vous!), vous pourrez enfin réaliser que vous n'affectez pas la pièce le moins du monde.
Ce qui va se passer à la fois avec le remplissage de la chambre à travers le corps et par la suite avec la forme issue de l'univers. Je vais expliquer les raisons à celà qui peuvent être observés par clairvoyance se produisant à l'étudiant:

Première raison: avec la projection de l'élément depuis le corps dans la salle; la raison est que l'élève n'a pas
jusqu'à présent conservé l'existence de l'élément après qu'il ait quitté son corps. L'étudiant va essayer de sentir
quel effet il a sur la pièce en essayant de sentir sur sa peau. L'élément n'est pas réellement sorti du corps mais
il se conserve seulement en dessous de la surface de la peau donnant l'impression que la pièce elle-même est effectuée. C'est pourquoi l'étudiant sentira l'élément à de tels extrêmes alors que personne d'autre ne perçoit
même le moindre changement. Il doit apprendre à oublier de sentir l'élément sur la peau quand il le projette. Il
doit garder la visualisation parfaite et intense, puis l'élément va naturellement l'affecter en même temps qu'il
affecte tout le monde dans la salle. Ne pas se concentrer sur votre ressenti, mais plutôt sur le ressenti de la CHAMBRE. Ensuite, vous en ferez l'expérience naturellement et régulièrement que cela affecte l'atmosphère de
la pièce.

Deuxième raison: avec l'accumulation depuis l'univers, la même situation se produira au début, l'étudiant croit
avoir condensé une grande quantité de l'élément dans la salle, et même s'il l'éprouve à un degré élevé, personne d'autre ne le sent et il n'y a pas de preuves externes de la réussite. C'est parce que l'élève n'a pas encore appris
à «penser externe ". Il faut presque que vous vous sentiez la pièce comme un organisme externe dans lequel vous versez l'élément. Jusqu'à ce que cela soit fait, l'élève ne fait rien de plus que par inadvertance accumuler de l'élément dans son propre corps et non dans la pièce. Cela peut prendre un ou deux mois avant que l'élève puisse réussir à accumuler un souffle d'un élément externe dans la chambre. Une fois cela fait, vous pouvez réellement commencer la formation des accumulations externes. La projection des éléments avec des formes directement à partir de l'univers est essentielle pour de nombreuses opérations magiques, en particulier celles impliquant des choses en dehors de vous, tandis que l'accumulation dans le corps est le meilleur début lorsque vous travaillez
pour vous-même la magie (comme la création de talismans ou élémentaux pour votre usage).

Maintenant, neuf fois sur dix, l'étudiant devra terminer sa formation pour le mental et le corps dans l'étape V longtemps avant qu'il ne termine sa formation astrale avec les éléments. L'étudiant doit maintenir ces exercices régulièrement et travailler également sur l'approfondissement des précédents exercices des autres degrés, en particulier ceux avec la force vitale et le transfert de conscience, jusqu'à ce qu'il termine cette formation des éléments. Avec cette étape, plus que tout autre, il est préférable d'avoir un enseignant pour vous aider à savoir quand vous êtes prêt à progresser.

Si vous ne pouvez pas en trouver un, alors vous devrez utiliser les différents tests que je vais décrire ici. Si
vous avez un ami formé à la magie alors utilisez d'abord celui-ci parce qu'il sera en mesure de dire si l'élément s'accumule dans l'astral de la salle longtemps avant qu'un laïc ne sentirait les effets physiques réels. Vous
pouvez alors passer à l'aide d'un ami à l'esprit ouvert, mais sans formation, si possible. Si vous ne voulez pas
que quelqu'un soie impliquée dans votre entrainement et si vous n'avez pas de professeur, alors il y ait quelques tests simples que vous pouvez faire.

- comme Bardon le décrit, condenser les éléments dans des verres d'eau.
Le goût de l'eau sera modifié en conséquence: feu-aigre, l'eau acidulée ,air sucré, la terre moisie/rassise.
Essayez d'être le plus objectif possible, ne pas penser du tout quel élément a été condensée dans l'eau,
mais mettez l'accent sur le goût physique.

-Remplir la chambre avec l'élément et le confiner à rester dans la salle. Puis se lever et quitter la pièce
assez longtemps pour que les sensations astrales ou physiques des éléments vous quite. (cela devrait
prendre 5-10 minutes.) Ensuite, entrez dans la pièce, et il devrait y avoir un changement apparent de
l'atmosphère.

-Condenser les éléments dans un thermomètre. Le feu et l'air, devraient le réchauffer, et l'eau et la terre
le refroidir. Il est difficile de tester l'air et la terre de cette façon de manière efficace, mais c'est très bien
pour le feu et l'eau.

-condenser de l'élément dans un objet métallique. Il devrait se réchauffer, devenir plus léger, plus frais ou
sembler plus lourd en fonction de l'élément. Une fois encore, il est plus facile de tester objectivement les
éléments du feu et de l'eau que ceux de la terre et de l'air. Il faut une quantité incroyable d'éléments de
terre ou d'air pour augmenter ou réduire le poids physique d'un objet à un degré mesurable (sauf si vous
avez un appareil de mesure très détaillé qui peut lire des unités plus petites).

Les tests les plus efficaces par soi-même sont les deux premiers. Le test de thermomètre est difficile pour
obtenir des résultats précis avec la terre et l'air, tandis que dans le test avec un objet métallique, il est
trop facile par hypnose de sentir que l'objet est différent. Bien sûr, les meilleures méthodes sont celles
qui emploient une combinaison des tests précédents et d'autres personnes.

avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Lun 15 Avr - 15:58

Degré 5 Formation magique du corps Physique:

communication passive:

Personnellement, je ne vois pas la nécessité de cet exercice pour la réussite à l'une
des étapes ultérieures ou pour travailler avec les deuxième et troisième livres de Bardon.
Pourtant, c'est une bonne pratique d'apprendre à communiquer ainsi, et si l'étudiant
choisit de poursuivre cette ligne de formation magique, il sera capable de communiquer
passivement d'une manière contrôlée avec d'autres êtres et Guru ou son Ange gardien
personnel. C'est également un technique utile (bien que loin d'être nécessaire) à utiliser
dans les évocations comme un moyen pour l'esprit de communiquer par écrit exactement
ce qu'il veut signifier. Ce qui est plus important que l'acte réel de communication passif
sont les compétences qui le permettent. Si c'est effectuée sur les deux bras dans cet
exercice, les exercices de projection mentale du degré huit seront un peu plus faciles.
En outre, les mêmes principes peuvent être appliqués aux fluides électrique et magnétique
pour déplacer réellement le corps d'autres personnes où des parties du corps astral ce qui
donne une bonne raison de faire ces exercices.

En ce qui concerne la compétence de lévitation développée dans cette technique, comme
Bardon je ne recommande pas de le poursuivre. La lévitation est beaucoup plus facile pour
un magicien mature par le contrôle des fluides électriques et magnétiques. Par conséquent,
il peut être considéré comme une grande perte de temps de passer plus que quelques
semaines sur la formation magique de la main avec l'élément de l'air dans cet exercice.
Habituellement, l'étudiant doit faire preuve de diligence, il se trouvera en mesure de
s'engager dans la communication passive simple et contrôlée en juste quatre ou cinq mois,
tandis que l'écriture automatique réelle prend de quatre à six mois supplémentaires pour
être cultivée, parfois plus longtemps. La clé ici est de complètement réaliser que la main
astrale a été déplacé de façon à complètement oublier la main physique. C'est mon opinion
personnelle qu'une fois que l'étudiant a cultivé cet exercice au point d'être en mesure de
communiquer avec l'ange gardien par un dispositif simple comme un pendule ou le mouvement
d'un doigt, il peut sans risque se considérer comme prêt à continuer dans sa formation.
Comme dit précédemment, la formation avec les éléments prendront beaucoup de temps,
alors soyez libre de poursuivre cet exercice si vous êtes disposé pour la communication
passive. (Feel free To continue with this exercice should you be so inclined all the way up To
passive communication.)

La manifestation la plus avancée de cette technique est d'avoir le corps complètement pris
en charge par un autre être. C'est beaucoup plus difficile car la conscience propre doit quitter
le siège du cerveau et une autre conscience en hériter, et en tant que tels seuls les magiciens
les plus matures devraient poursuivre cette technique à un tel degré. Je ne vois pas très peu
de raisons justifiables pour lesquelles le magicien devrait permettre quoi que ce soit d'avoir le
contrôle sur tout son corps, et le magicien qui va développe cette faculté devrait être un maître
de l'évocation magique de sorte que pour lui renvoyer même les plus grands esprits dans leur
demeure semble très facile.

sunny
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Mer 24 Juil - 16:27

Degré 6 Formation magique du corps Mental:

Méditation sur le mental

Cet exercice comporte quatre étapes:

1) La méditation sur les quatre éléments qui se manifeste dans l'esprit
2) La méditation sur le corps mental, astral et physique
3) L'action consciente
4) Mettre en place les sens mentaux

Il devrait être évident pour l'étudiant à la lecture de ces exercice dans
le CVIM qu'ils sont absolument nécessaire pour la projection mentale,
la projection astrale et le développement des sens astraux dans l'étape
VII, ainsi que pour apprendre à agir magiquement pour rendre les rituels
efficaces. Ainsi, l'étudiant doit accorder la plus grande attention au
développement de l'ensemble de ces compétences. Elles exigent toutes une
certaine habileté ou astuce, l'élève doit apprendre à penser différemment
de ce qu'il est habitué. L'étudiant dispose de plusieurs options ici dans sa
pratique. C'est possible, le succès peu être atteint, avec la pratique de
tous les quatre exercices les uns à côté des autres. Quoi qu'il en soit, je
ne recommanderais pas contre celà. Dabord pratiquez la méditation sur les
quatre éléments dans l'esprit jusqu'à ce que vous puissiez sentir
distinctement chacune des quatres qualités mentales. Vous devriez être
capable de sentir la présence subtile du corps mental et passer de chaque
qualité de l'environnement à l'autre à n'importe quelle vitesse à la perfection
selon votre désir.

L'étudiant ne doit pas sentir que son esprit se trouve dans sa tête
physique. Bien que ce soit le siège de la conscience, car il agit sur le
cerveau, le corps mental lui-même (l'esprit) est en fait plus grand que
votre corps physique, et il devrait au moins être ressenti comme occupant
toute le corps physique. Dans un souci de faciliter la visualisation,
Bardon décrit le corps mental comme si elle est à l'intérieur du corps
astral ou plus petit ce qui rend les visualisations beaucoup plus facile.
Vous devez donc apprendre à sentir chacune des quatre qualités
élémentaires de l'esprit dans l'ensemble du corps mental, et pas seulement
dans la région de la tête (de nombreux étudiants sont enclins à le faire).
Ils doivent être vécus comme des degrés divers dans le corps mental
lui-même, comme quatre couches qui composent l'ensemble. Lorsque cet
exercice sera perfectionné, l'équilibre magique deviendra très facile à
entretenir à la fois en soi et chez les autres. Toute mésentente mental
sera facilement détectées et corrigées selon les désirs du magicien.

La méditation sur le corps mental comme étant le «moteur initial" du Soi,
avec le corps astral comme un vêtement sur lui et le corps physique
comme un vêtement sur le plan astral, est un exercice clé pour les
prochaines techniques de projection astrale et mentale. La différence
dans les degrés de vibrations ou de subtilité doit être vécue comme une
réalité absolue.  Pratiquer cette méditation trente minutes chaque
séances. Le premier exercice de sentir les qualités mentales doit être
perfectionné avant que cet exercice puisse être effectivement accomplit.
Lors du travail avec les sens mentaux, ne vous attendez pas à de la
clairvoyance ou des choses similaires, mais ceux-ci peuvent très bien
commencer à se développer avec cet exercice. L'objectif est d'être
capable de sentir comme si le centre de perception ou la conscience est
à la recherche et la détection dans le monde autour d'elle dans le corps
physique comme si le corps est un vêtement ou un outil. Par exemple,
lorsque vous regardez à travers les yeux, essayer de voir effectivement
comme si vous étiez dans une couche subtile du corps regardant par les
deux fenêtres des yeux, qui sont ressenties comme externe comme si
vous sentiez que vous aimez une paire de lunettes. Vous voulez avoir
l'impression que vous rencontrez tout l'environnement de cette vue
mentale à distance. L'étudiant peut considérer avoir du succès avec cet
exercice lorsque l'environnement autour de lui n'est pas détecté par les
organes physiques eux-mêmes, mais plutôt avec les sens mentaux subtils,
à savoir que tout ce qui est vécu l'est comme une pensée ou impression
au lieu des sens physiques. Cela crée un fort sentiment de non-attachement
et aidera énormément pour apprendre à vous immerger dans le domaine
mental pour la projection mentale à l'étape VIII. Attendez-vous à passer six
bons mois sur cet exercice, et une fois qu'une des partie a été maîtrisé elle
devra encore être pratiqué même quand vous passez à la partie suivante.
Par exemple, une fois maîtrisé la conscience des quatre qualités de l'esprit,
quand on pratique la méditation sur le corps astral et mental, l'étudiant
devraient s'efforcer de poursuivre les quatre qualités et les exercer de plus
en plus profondément, et l'apprendre à ressentir les quatre qualités chez les
autres aussi. Une fois dans la pratique finale des "sens mentaux", une bonne
routine serait dix minutes pour les quatre qualités, à dix minutes de méditation
sur les corps astral et mental, à dix minutes agissant dans le corps mental, et
trente minutes de travail avec les sens mentaux. Cela donnera à l'étudiant
une bonne heure de travail mental dont il tirera des avantages considérables
dans les pratiques ultérieures. Certains des sens astraux telles que la
clairvoyance peuvent aussi commencer à se développer à ce stade, ce qui
rendra la septième étapes beaucoup plus facile pour l'étudiant.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Ven 26 Juil - 16:46

Degré 6 formations magiques du corps Psychique:

Maîtrise de l'Akasha

Les merveilles de l'Akasha ne peuvent pas être décrites de manière adéquate.
Les deux exercices donnés dans cette étape pour l'Akasha apprennent à
travailler avec l'Akasha Universel et à maîtriser les éléments via cette
technique. Ces deux exercices devraient être pratiqués religieusement même
des années après avoir complété le CVIM. Le magicien qui contrôle l'Akasha
contrôle tout avec un simple désir ou souhait. Un désir qui est comme par
magie libérée dans l'Akasha entrera en vigueur conformément à la volonté
exacte du Magicien. Le contrôle de la destinée, conaître le passé, le présent
et l'avenir, l'invisibilité, le contrôle du karma (afin de ne pas en générer),
et d'autres choses appartiennent à l'Akasha. Il existent des êtres qui,
lorsqu'il sont évoqué peuvent apprendre beaucoup de techniques étonnantes
avec l'Akasha. Avec cette force primordiale du magicien change le monde de
l'intérieur.  

Rappelez-vous dans l'étape précédente l'Akasha a été décrit comme ayant
trois modifications,celle-ci étant subjective, objective et universelle. Alors que
le précédent travail sur l'Akasha a été fait sur le plan subjectif et objectif, dans
cette étape, l'élève apprend à travailler au Niveau universel, en élargissant ses
possibilités de façon spectaculaire. Seul l'Akasha universel est «accumulé», bien
que ce terme est utilisé de façon imprécise. Quand Bardon parle d'accumuler
l'Akasha, il utilise les techniques de visualisation de base de l'accumulation
employée jusqu'ici comme une aide à l'étudiant pour apprendre comment
réellement mélanger Akasha propre ou subjectif avec l'Akasha Universel.
En tant que tel, alors que dans les étapes précédentes aucun visualisations n'
étaient utilisée pour visualiser l'Akasha (qui est en fait clair), ici il donne la
couleur violet foncé pour l'aide dans l'"accumulation", comme un scientifique
utiliserai un colorant pour regarder le mouvement d'un fluide ou d'un gaz clair.
De cette façon, l'élève apprend vraiment à fusionner sa conscience via son
propre Akasha personnel dans l'Akasha universel. Cet exercice doit être fait à
plusieurs reprises jusqu'à entrer à volonté dans de profonds états de transe
dans lequels l'étudiant se sent comme un avec l'Akasha. Comme cette force est
en réalité intemporelle et sans espace, l'élève doit se sentir lui même étant à la
fois l'exact centre de l'univers tout en étant conscient de son infinité. C'est un
outil utile pour visualiser le corps physique se "désintégrer" pendant qu'il
fusionne avec le violet foncé de l'Akasha et que la conscience s'absorbe dans le
centre absolu ou point d'origine de l'univers entier. Il devrait se sentir comme
s'il est au cœur même de l'univers, capable de le déplacer avec un simple souhait
ou désir. apprennez Comment vous reposer ici et oublier le temps et l'espace. Ne
vous sentez pas comme une forme, mais plutôt sans forme. Il n'ya pas de forme,
aucune distinction dans l'Akasha. Toutes les formes de l'Akasha sont en réalité
seulement différentes manières dont l'esprit conscient travaille et perçoit cette
même force/essence indivise indivisible. Tout est vraiment superficiel.

L'Akasha est le premier moteur de l'univers. Vous allez apprendre à vous déplacer
de la même façon, comme si vous étiez vous même l'Akasha projetant le plan divin
à travers la Divine Providence sur le plan de l'univers archétypal (domaine mental).
L'Akasha est le féminin universel. Il ne crée pas de lui-même, mais est la matrice
d'où émerge la volonté du Père ou principe masculin. Sans l'intention et la
volonté de la Divine Providence, l'Akasha est un ventre stérile ne produisant rien.
C'est le calme absolu. Quand la Divine Providence le veut,l'Akasha crée. Grâce à
l'Akasha, le magicien comprend intuitivement la volonté de la Divine Providence.
le parfait magicien, est à l'image de Dieu, devient l'incarnation de la volonté
même de la Divine Providence, et crée ainsi également à travers l'Akasha comme
un Dieu. De cette façon il reconnaîtra tous ses souhaits sur n'importe quel plan.

Ainsi, nous voyons l'importance non seulement la pratiquer intensément cet
exercice, mais aussi de ardemment le poursuivre encore pendant des années
après la fin du CVIM. Attendez-vous à passer, comme pour la plupart de ces
exercices, quatre à six mois d'approfondissement de cette pratique. La marque
du succès est d'être capable d'entrer dans une transe tranquille, immobile et
intemporelle dans lequel l'étudiant se sent comme si il est dans le point d'origine
de l'univers et a au moins une compréhension intuitive basique du fonctionnement
de l'Akasha. Cet exercice permettra de développer les capacités intuitives du
magicien à des hauteurs remarquables. l'étudiant qui pratique fidèlement cet
exercice va en quelques mois commencer à réaliser que l'intuition n'est plus une
forme modeste de «gut-feeling" ou instinct, mais commence à devenir un outil
exact aussi précis que le scalpel d'un chirurgien. L'intuition se développera dans
une telle mesure qu'il sera attribué comme ayant beaucoup de capacités soi
disant «miraculeuses». Il saura des choses avant qu'elles ne se produisent et
des choses qui se produisent loin, il comprendra les rouages du Karma, il sera
en mesure d'expliquer la loi karmique derrière toutes les actions, il saura
intuitivement non seulement ses vies antérieures mais aussi celle des autres,
comprendra l'esprit et les actions des autres, et beaucoup d'autres choses.
Vous serez surpris de la rapidité avec laquelle ces compétences se développent,
la plupart d'entre elles commencent à se produire en moins d'un an.

Le deuxième exercice donné dans cette partie de la formation de l'étape VI est
l'utilisation de l'Akasha pour maîtriser les éléments. Ce n'est pas l'équilibre
magique, qui aurait déjà eu lieu, mais plutôt pour la maîtrise des éléments
universels. Pour la maîtrise des éléments personnels dans le corps l'élève entre
simplement dans son propre Akasha sans se fondre dans l'universel et observe la
façon dont les éléments fonctionnent dans son corps, les réparant (fixing) en
conséquence. C'est un moyen très rapide pour un étudiant avancé pour résoudre
les problèmes subtils dans l'esprit et l'âme. l'accumulations régionale est de loin le
meilleur exercice magique d'harmonie élémentaire. Mais ce n'est pas la préoccupation
de cet exercice. Au contraire, l'étudiant doit apprendre à s'imposer comme maître
des éléments du point de l'Universel Akasha. La fusion avec l'Akasha comme avant,
l'étudiant affirme intensément qu'il est déjà maître des éléments, car il n'ya pas de
notion de temps dans l'Akasha. Tout est «maintenant». L'étudiant doit sentir qu'il est
la source même et l'auteur des éléments de tous les royaumes, sentant sa maîtrise
sur eux comme s'il les utilise aussi simplement qu'il utilise ses propres parties du corps.
Les éléments doivent se sentir comme si ils ne sont que des extensions de vous-même,
qui agissent en parfaite harmonie selon vôtre volonté dans tous les domaines.

Si l'étudiant travaille régulièrement et perfectionne encore à cette sixième étape les
accumulations élémentaires, alors cet exercice sur l'Akasha est une excellente pratique
à faire préalablement. En conjonction avec la formation élémentaire en cours cette
technique va considérablement augmenter le taux de progrès, surtout si l'état d'esprit
de maîtrise peut être maintenue au cours des exercices sur les éléments eux-mêmes.
Ayant déjà acquis une bonne maîtrise de l'Akasha dans l'exercice précédent, celui-ci
ne vous prendra que deux ou trois mois pour obtenir une bonne maîtrise. Vous pouvez
évaluer vos progrès en travaillant avec les éléments et notant votre réussite. Tel qu'
elle est, avec la pratique régulière de cette technique l'étudiant peut aller encore plus
d'un an sans exercer directement avec les éléments du tout et tout en conservant la
plupart de ses capacités dans ce domaine pour le moment ou il décidera de finalement
tourner son attention vers l'approfondissement de ses exercices élémentaires (ce qui
est fortement recommandé après avoir atteint le huitième degrès). Faite cet exercice
et le précédent exercice sur l'Akasha jusqu'à au moins vingt minutes chacune, même
après que l'étape six soie terminé.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Dhyân le Ven 26 Juil - 17:10

Passionnant l'Akasha ! Merci pour la traduction. Very Happy 

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Hummm...quelques precautions

Message  Invité le Sam 27 Juil - 12:58

Bonjour;
Apres avoir hesité longuement à rebondir sur ce que dit Frater Veos avec qui j'avais correspondu à une epoque.

Plus j'avance sur ce chemin , plus j'emets des  doutes sur la validité de cette interpretation MENTALE très personnelle qui nous est donné du CVIM...
l'Akasha .
L'Akasha est , entre autres, le Grand Present.
Bon ça on le sait maintenant quasiment tous.
Mais garder encore la vision progressiste d'un système initiatique intellectualisé avec pour base du travail , le support Akashique, c'est tout  simplement im-po-ssi-ble.
cette notion de temps  définie pour chaque exercice est justement le stade à dépasser ; 
En effet , d'elle  même, la mise en contact avec l'Akasha efface toute notion de perspective quant aux futurs progrés...
tout devient ce qui "est" ici et maintenant".
C'est à ce moment que la voie horizontale (mentale -temporelle)cesse et que la verticalité spirituelle( spatiale liant hauteur et profondeur...) est activée ,donnant lieu à de nouveaux horizons initiatiques debouchant sur un mode de penser paradoxal.

ET C'est là, justement,  un des critères qui revele que la Connaissance est initiatiquement acquise par la connexion operative avec l'Akasha "non duel" (qui n'est pas l'aspect "Mere" de l'univers...non plus que l'aspect causal provienne du mental))
Alors voilà.... <<Le magicien qui contrôle l'Akasha
contrôle tout avec un simple désir ou souhait>>

Là il y a un hiatus...c'est que ce n'est pas de l'Akasha veritable dont on parle.
Suspect scratch
Note ;la derniere couleur à être absorbée (apres toutes les autres )par la vibration Akashique est le violet... on se trouve ensuite avec le Noir primordial .(Noir qui contient la veritable Lumiere)
Ce Violet noir dans la perspective Bardonienne, est donc une tentative d'apprivoisement "au plus prés encore possible dans la dualité "de cette "vibe" qui n'a ni dieu(x) ni maitre(s)...et qui nécessitera pour "paradoxalement "y "resider opérativement"  l'abandon de ce qui nous fût le plus cher, à ses pieds...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Sam 3 Aoû - 17:35

Merci pour ces commentaires très intéressant !)
Quand j'aurai terminé je ferais un pdf.. J'aurai bien
envie de rajouter les commentaires ou un lien qui
mène à eux sur le forum.. Qu'en pensez vous ?
I love you sunny 
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Sam 3 Aoû - 17:45

Degré 6 formations magiques du corps Physique:

Maîtrise de l'Akasha:

Les élémentaux:

Lisez ce segment du cvim à plusieurs reprises. Il offre une grande perspicacité,
non seulement dans la création pratique de élémentaux mais également dans celle
d'autres types d'êtres astraux. Il ya peu de choses à exposer ici que Bardon n'a pas
déjà donné. Pour la pratique, je recommande de choisir une tâche mentale simple
qui peut être récurrente à faire pour l'élémental. Une fois par semaine, dissolvez
l'élémentaire et créez en un nouveau pour le même but ou un autre.  Par exemple,
créez un élémentaire pour avoir une meilleure mémoire,recharger le tous les jours.
A la fin de la semaine au temps nommé dissolvez le à nouveau dans l'univers et
créer un nouveau élémentaire (qui devrait être avec un autre nom, mais ce ne sera
pas de beaucoup d'importance si l'étudiant peut suffisamment séparer les noms des
élémentaux précédents dans son esprit) aussi pour la mémoire et continuez de la
même façon. Maintenant, au début, il sera difficile de réaliser un succès notable,
mais cet exercice n'est pas tant pour réussir dans cette tâche, il est conçu de telle
sorte que l'étudiant peut devenir très habile dans la création, la charge et la dissolution
d'un élémentaire. Finalement, vous serez capable de «sentir» l'élémentaire quand il est
créé, ou lorsque vous le rappellerez pour la recharge et vous sentirez aussi sa dissolution.
Lorsque cela peut être fait de façon sure, alors l'étudiant peut se considérer avoir
progressé assez pour réussir dans cet exercice. Les élémentaux sont très utiles et
peuvent être d'une grande aide pour harmoniser non seulement votre propre personnage,
mais celui des autres aussi. N'oubliez pas de toujours exercer vôtre maturité pour décider
de la tâche d'un élémentaire. C'est un autre exercice que je n'envisagerais pas nécessaire
pour l'évolution spirituelle de l'étudiant, mais qui n'en est pas moins d'une grande aide
pour le magicien matures et est très pratique pour apprendre à condenser et imprégner la
lumière astrale, qui sera utile pour des progrès rapides avec la septième étape des sens
astraux. attendez vous à passer trois ou quatre mois sur cet exercice avant de pouvoir
créer efficacement un élémentaire de travail, le recharger à volonté même à distance, et
le dissoudre facilement dans l'univers.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Jeu 22 Aoû - 14:41

Degré 7 Formation magique du corps Mental:

L'étudiant doit maintenant travailler avec une grande volonté, même les plus petits
détails de ses miroirs de l'âme noir et blanc par l'influence directe magique.
Apprenez à entrer dans votre corps mental et juste "observer" toutes les actions des
corps mental, astral et physique. Cela peut même être fait plus efficacement en
entrant dans l'Akasha personnel et en travaillant sur vous-même dès le principe de
base. Apprenez à sentir le mouvement et le travail des éléments à tous les niveaux
de l'être. vous pourrez finalement sentir les perturbations élémentaires dans l'esprit
et l'âme, et les soigner en conséquence. Bardon donne une méthode de travail unique
avec les éléments pour atteindre l'harmonie à ce niveau de pratique. Ces exercices
combinés avec la pratique quotidienne des accumulations régionales des éléments et
le travail dans l'Akasha permettront le maintien de l'équilibre élémentaire. Il n'y a pas
de table du temps pour cet exercice. Les grands principes que Bardon couvre doivent
être appliquées au reste de votre quête magique. Le magicien doit être capable de
sentir toute perturbation dans son âme ou esprit et agir immédiatement et avec
précision.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Ven 13 Juin - 19:20

Excusez moi d'avoir autant trainé,  Embarassed 
voici enfin la suite et le reste arrive bientôt..  Cool 
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  fluorikar le Ven 13 Juin - 19:21

Degré 7 formation magique du corps psychique:

Clairvoyance, clairaudience, Clairsentience

Nous arrivons maintenant à l'étape préférée de presque tout le monde.
En fait, beaucoup de gens ont échoué dans le CVIM à cause de leur
impatience à accéder à cette étape, très souvent en sautant des
étapes entières pour pratiquer et développer ces capacités. Ce sont
les capacités magiques les plus recherchés, et je vais m'efforcer de
passer beaucoup de temps à exposer le développement de ces
capacités à travers la techniques que Bardon nous a donné.
Sur l'ensemble des exercices que Bardon donne dans le CVIM, son
explication de l'exercice de la septième étape est peut-être la plus
stricte de toutes. Beaucoup de gens sont égarés parce qu'ils ne
savent pas comment progresser correctement. Nombreux sont ceux
qui découvre le cvim, passe directement à ces exercices et pratique
pendant quelques semaines pour en fin de compte rejeter le livre et le
disqualifier en raison du manque de résultats. Bien sûr, ils l'ont fait!
Comment peut-on courir avant de marcher? Je peux témoigner, tout
comme d'autres, que ces exercices développent les sens astraux, et
à un degré très étonnant.

Commençons par l'exercice de voyance. A ce niveau, l'étudiant a déjà
commencé à développer une certaine capacité de clairvoyant grace à
l'équilibre magique et le travail avec les sens mentaux de la sixiemme
étape. Je vais supposer dans ce commentaire que cela n'a pas eu lieu
et que l'étudiant, malgré les un travail diligent, n'a pas un soupçon de
clairvoyance en commencant la septième étape. Maintenant certains
des signes de progrès que je vais décrire ne seront pas visible pour tout
le monde, mais sont des généralisations. Tout le monde va progresser
un peu différemment, mais au moins une partie des effets de cette
technique devraient être expérimentés par tout le monde. Je vais aller
dans autant de détails que possible pour fournir des indications sur la
pratique et le succès de cette technique que Bardon ne décrit pas dans
le CVIM.

Tout d'abord, les avantages de l'emploi de la teinture liquide pour les yeux,
cette technique est si grande que je considère qu'il est absolument inutile
de pratiquer sans elle, sauf en raison d'événements imprévus ou l'étudiant
se retrouve dans une situation où il ne peut pas utiliser la teinture pour les
yeux et doit n'utiliser que la technique en elle-même.

Je dirais que cela double, ou même triple la progression dans cette
technique. Après quelques séances avec le "eyewater", l'étudiant ne
voudra plus pratiquer sans elle. En tant que tel, je vais donner mes
conseils et commentaires sur cet exercice comme si l'étudiant utilisait
la teinture. Avant de tremper les boules de coton dans la teinture, je
tiens à maintenir la teinture de façon respectueuse, comme si la
teinture elle-même était le liquide de la clairvoyance qui à lui seul
peut me donner la vue spirituelle. Imprégner le intensément avec ce
désir, comme si à la seconde ou il touche vos paupières, vous accéder
instantanément à la clairvoyance. Faites tremper la boule de coton
(je recommande de grosses boules de coton) dans la teinture de sorte
qu'au moins un côté du coton soie trempé. Prenez un long morceau de
tissu et fixer les boules de coton humide vers le haut du bandana. Il est
bon de prendre l'habitude de mettre un peu de charges supplémentaires
de l'élément feu dans les boules de coton. Soulevez-les avec le bandana
et fixer le autour de la tête de sorte que le coton soie enfoncé bien
(pas trop fort) contre les paupières. Prenez quatre ou cinq respirations
maintenez la concentration intensément sur le dos des paupières tout
en tirant l'élément de feu du coton dans l’œil. Cela permet de stimuler la
vision éthérique. Avec assez de pratique l'étudiant va commencer a voir
des énergies éthériques colorés dans l'air comme autant d'atomes se
déplaçant au hasard et rapidement dans l'air. Après ces quelques
respirations initiales transférer le focus sur le corps et faites des
accumulations de lumière astrale dans le corps imprégné du désir de
clairvoyance. après au moins vingt accumulations ou respirations, inspirer
et apporter la lumière dans les yeux depuis le corps, et expirez tout en
appuyant sur la lumière intensément dans les yeux physiques de manière
à presser la qualité de la lumière dans les yeux physiques eux-mêmes.
Ensuite respirez de façon neutre pour le reste de l’exercice.

pour le reste de l'exercice. Méditez intensément sur la lumière dans les yeux.
Si la concentration est assez forte, une sensation distincte se produit comme
si les paupières physiquement s'ouvrent même si elles sont fermées. quand
cela commence à se produire ,vous faites le premier pas vers le succès. Ce
sentiment est l'ouverture des yeux astraux. Accompagné de cette sensation,
l'étudiant notera que l'obscurité des paupières va soudainement commencer
à prendre une certaine profondeur, comme si les yeux étaient grands ouverts
mais dans une chambre noire. C'est très bon signe. Une fois que vous sentez
l'ouverture des yeux astral, concentrer votre attention à cette profondeur de
l'obscurité et essayer de la percer. Voyez la devenir plus légère. La première
chose que vous remarquerez est l'apparition de vagues contours à la vision
périphérique avec les yeux fermés. Vous verrez les contours de votre corps
physique et le sol/mur autour de vous. Ceux-ci seront de très sombre contour
au premier abord. Vous noterez également à ce stade que toutes les pensées
que vous pourriez avoir semblent quasi-réelle, étant plus cristallisé que la
normale. elles peuvent apparaître même physiquement dans l'obscurité.
Ceci est à éviter. Il faudra environ deux mois pour arriver à ce point, peut-être
plus ou moins en fonction de l'inclinaison naturelle.

Avec assez de pratique, la prochaine chose à se produire est généralement la
perception d' objets, de personnes et d'environnements comme si il étaient
physiquement réel. Ceux-ci vont tous apparaitre avec les yeux fermés.
Lutter contre eux à moins que vous ne vouliez qu'ils existent.
"Fight these off unless you specifically Will them into being."
L'élève sera tenté d'entrer dans un état passif de l'esprit ou il suffit de laisser
les images apparaître devant ses yeux. Ceci doit être évité pour le moment.
Nous voulons former la clairvoyance et ne pas perdre de temps. La pratique de
l'exercice devrait être poursuivi jusqu'à ce que l'élève puisse tenir sa main
devant ses yeux fermés et les yeux bandés dans un pièce sombre et clairement
voir son contour. elle apparaîtra souvent comme une masse éthérique à l'état
brut de la forme d'une main et des doigts. Pour aider vous pouvez accumuler
une force vitale dans la main de sorte qu' elle puisse être perçu plus facilement.
Une fois que vous pouvez voir clairement la masse éthérique de la main alors
vous avez atteint la prochaine étape de la technique.

Une fois cela fait , l'étudiant doit commencer à mettre davantage l'accent sur
la quantité de temps qu'il passe avec le coton et le bandana retiré et les yeux
ouverts. Continuez comme d'habitude la pratique avec les yeux fermés sous
le bandana et les boules de coton imbibé de teinture, en essayant d'augmenter
votre capacité à voir à travers le bandana avec les yeux fermés. Après environ
10 minutes, retirez le bandana et au lieu de dissiper l'élément de la lumière
et du feu dans les yeux, comme d'habitude, la conserver dans le yeux pendant
qu'ils sont ouverts. Ayez l'affirmation intense que tout ce que vous voyez n'
est pas physique, mais est en fait la contrepartie astrale des objets physiques
et de l'environnement. Ce sera très difficile au premier abord, mais une fois
atteint, cela permettra aux yeux astraux de commencer à travailler dans un
environnement plus complexe. Vous allez sentir la vibration des yeux se soulever
légèrement comme si vos yeux sont sur un domaine différent de celui du reste
de votre corps. C'est un sentiment particulier qui doit être gardé pour quelques
minutes, finalement le tenant au moins cinq minutes et s'étendant progressivement.
Concentrez les yeux sur une place en face de vous et soyez conscient de votre
environnement. Vous allez commencer à voir des étincelles astrales. Au début,
ceux-ci seront dans la vision périphérique, mais après quelques semaines, vous
serez en mesure de réellement vous concentrez sur eux avec les yeux sans les
voir disparaître. Ils sont très beaux, comme une petite flamme au couleur d'arc-en-
ciel qui est très lumineuse. Ces étincelles ne durent qu'une fraction de seconde.
habituellement après quelques minutes comme cela, les yeux commencent à se
contracter, ce qui est un bon signe pour expulser l'énergie et arrêter l'exercice.
Assurez-vous de dissiper complètement l'élément de lumière et de feu dans les yeux.
Il est bon de fermer les yeux et expirez l'énergie, puis ouvrez les yeux avec la ferme
conviction que les yeux astraux sont fermés et tout ce que vous voyez est le
domaine physique avec les yeux physiques.

L'élève aura remarqué que maintenant sa vue pendant la journée a été affectée
légèrement. Ce n'est pas la clairvoyance incontrôlée, mais l'accroissement
naturel de la sensibilité des yeux physiques dus à une exposition fréquente à la
lumière astrale condensée. ce ne sera pas pire que quelques formes occasionnelles
se déplaçant dans la vision périphérique et une étincelle astrale de temps en temps.
Parfois, ce n'est que le résultat d'une libération incomplète de l'énergie dans les
yeux. Aussi, ne faites pas l'excercice avant d'aller dormir. Vous allez commencer à
voir la pièce à travers les paupières tout en essayant de dormir. Même si cela peut
paraître amusant, ça devient terrible après quelques nuits blanches. donner au yeux
au moins une heure pour se reposer avant d'aller dormir.

L'exercice doit être approfondie en utilisant les techniques précédentes jusqu'à ce
que, après la suppression du bandana, l'élève voie l'environnement physique se
transformer en environnement astral. d'abord ce sera une action un peu violente
impliquant des objets dans la chambre qui semble s'étirer, rétrécir, s'effiler, devenir
transparent, avec ce qui semble être des vagues de chaleur. Finalement la transition
sera immédiate et facile . C'est seulement à ce moment que l'étudiant peut se
considérer clairvoyant. Je m'abstiendrai de décrire l'apparence du royaume Astral .
Vous verrez par vous-même. Attendez-vous à passer six bons mois de pratique deux
fois par jour sur cet exercice. Une fois par jour nécessitera neuf mois ou plus
facilement. Votre équilibre élémentaire aura une incidence sur la durée nécessaire.
Si l'élément feu n'est pas en harmonie avec le reste, il faudrait un temps très long à
développer la clairvoyance. Par conséquent, assurez-vous de travailler sur la formation
magique du mental dans cette étape. Un exercice amusant pour tester vôtre progrès
est de regarder la flamme d'une bougie dans une pièce sombre, alors que les yeux sont
toujours magiquement chargé avant d'expulser l'énergie. Si les yeux astraux sont assez
développé, vous allez voir une très petite mais très lumineuse flamme blanc-jaunâtre
tournant autour de la flamme. S'il y a deux flammes elle se déplace selon un motif en
forme de huit en boucle autour des deux flammes, et ainsi de suite en fonction du
nombre de flammes, elle se déplace d'une flamme à l'autre exécutant au moins un cercle
autour d'elle avant de passer. C'est l'une des formes d'une salamandre, un élémentaire
de feu, quand il maintient une flamme.

Les exercices de clairaudience et clairvoyance donné par Bardon sont aussi
essentiellement donnés par Patanjali dans ses "Yoga Sutras". Avec la clairaudience, la
méthode est presque exactement le même, mais Bardon va plus en détail que Patanjali.
Beaucoup de gens veulent n'exercer que la voyance et ainsi négliger les techniques de
clairaudience et Clairsentience. Pourquoi ? A quoi bon pouvoir voir un esprit si vous ne
pouvez pas l'entendre ? La clairaudience est tout aussi importante que la clairvoyance
et doit être développés en conséquence.

Il est impératif que l'élève utilise la teinture avec cet exercice. Il s'agit d'un fluide
condenseur qui est rempli avec l'élément de l'air avant l'application sur les oreilles.
Pour cela je prends habituellement, un grand tampon de coton et le coupe en deux,
et je fais tremper environ 1/3 des deux moitiés. Vous ne devez pas tremper trop le
coton ou le fluide s’écoulerait dans le canal de l'oreille au cours de l'exercice et il
peut causer une infection (surtout si le condenseur de fluide se fait vieux). de toute
façon, il est ennuyeux d'avoir du liquide qui coule dans l'oreille. Si vous remplissez
1/3 de chaque partie, puis appuyez sur le cotons, l'ensemble du condenseur se
propage dans tout le reste de la tige et fait une belle boule humide de coton au lieu
d'un boule trempée. En coupant la grande boule de coton dans la moitié, vous aurez
deux moitiés qui s'adapteront bien serré dans les ouvertures des oreilles.

Je vais entrer dans le détail sur la pratique de la clairaudience ,en donnant quelques
trucs et astuces comme pour l'exercice de clairvoyance. Une fois que vous avez mis
le coton dans les ouvertures de l'oreille, prenez quelques respirations pour accumuler
l'élément de l'air dans l'ouverture externe de l'oreille au environ où le coton se trouve.
Cela va stimuler les oreilles magiquement pour l'accumulation de l'Akasha, et aussi
former les oreilles pour la clairaudience physique (entendre des choses à distance,
comme si on était à côté). Pour l'accumulation de l'Akasha , on peu l'accumuler dans
la tête, car il fonctionne sans espace et au niveau intemporel et donc il n'affecte pas
le cerveau d'une manière négative, à moins d'être condensé à des niveaux inférieurs.
Pourtant, l'étudiant obtiendra les mêmes résultats s'il peut juste accumuler l'Akasha
dans l'oreille interne. Ressentez les tympans étant pris en charge par l'Akasha. Avec
la pratique, cela provoque une certaine sensation dans laquelle vous sentez comme
si vos oreilles sont à l'écoute par un tube dans un royaume plus élevé. Si vous faites
l'exercice entier de clairaudience avec les yeux ouverts, cette sensation viendra plus
facilement. Sentez que vos oreilles sont à un niveau complètement différent du reste
de votre corps. Soyez absolument convaincu que tout ce que vous entendez est dans
le royaume astral. dites vous que seules les oreilles astrales sont actives, tandis que
les oreilles physiques sont devenus inactives. tenez cet état pendant au moins dix
minutes, vingt minutes si on préfère, puis expulser l'élément de l'air et l'akasha des
oreilles lors du décollage des cotons-tiges.

Au cours de l'exercice, une des premières choses qui est généralement expérimenté,
est que vous pouvez concentrez vôtre attention sur des sons plus facilement, ainsi
que de rendre tous les sons de vos pensées très concret. Après cela, vous allez
commencer à remarquer que chaque son a une qualité d'écho en lui. Après avoir
pratiqué de plus en plus, vous allez commencer à entendre les pensées des gens
comme une voix mentale à l'intérieur de vous pendant l'exercice. Cela continuera
ensuite jusqu'à entendre les rêves des gens, puis à l'audition de sons aléatoires
astrals. Tout cela se produit en fonction de votre volonté au cours de l'exercice lui-
même. Enfin, vous allez commencer à entendre ces choses comme si elles venaient
des oreilles physiques. Lorsque que l'on peut rappeler cet état à volonté à tout
moment, l'étudiant a réussi à développer la clairaudience fonctionnelle.

Clairaudience et clairvoyance sont des éléments clés pour l'évocation magique
ainsi que pour observer vos propres progrès. La clairsentience est la prochaine
étape. C'est un exercice de détente, donc soyez prudent de ne pas vous endormir.

Le "centre de la sensibilité» est important ici. (“center of sentience”)
Le centre le plus pratique est l'élément de la terre qui est astralement ressenti à
travers les mains. Cela vous aidera à développer la psychométrie, la capacité de
connaître une objet astral par le toucher. C'est peut-être la plus pratique dans la
mesure où d'autres capacités magiques sont concerné, tout centre de la sensibilité
fonctionne très bien. En fait, les trois autres sont plus facile à partir d'un point de
vue de méditation et pourrait finalement être plus utile à l'étudiant. Maintenant,
Bardon dit au lecteur d'utiliser le centre qui est élément dominant, donc si l'élément
feu prédomine vous utiliserez ensuite la région de la tête. Bien que ce soit d'une
certaine utilité, ce n'est pas absolument nécessaire. l'étudiant peut développer
les quatre centres ou l'un d'eux, s'il le désire, mais celui vers lequel son équilibre
élémentaire se penche rendra les travaux plus facile.

Qu'est exactement la clairsentience ? c'est une habilité un peu moins connu que
les deux autres facultés astrales célèbres. La Clairsentience est importante
pour le magicien, car il sera en mesure de réellement sentir non seulement la
présence d'autres esprits, mais aussi leur compositions, leur désirs, leur pensées,
et leur spécialités. La clairsentience peu être développés à un degré tel que le
magicien puisse effectivement sentir encore le mouvement subtil de la pensée
dans l'esprit d'une personne. Il peut détecter les perturbations astrales de loin,
et peut même sentir le mouvement des esprits dans les différents domaines sans
aucun effort. le but principal ici est de développer la capacité en évocation pour
l'étudiant de comprendre la nature astrale d'un être et son énergie, ainsi que l'
environnement astral de l'espace de travail. Suivez les instructions de Bardon
pour cet exercice. Il n'y a pas vraiment de degrés divers avec cette pratique.
elle sera manifesté par une capacité croissante à sentir les choses autour de
vous, jusqu'à ce que finalement, vous puissiez sentir les choses à des centaines
de miles de là où vous êtes.
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avec l'accord de l'auteur; Traduction du Commentaire de Chris Murphy "VEOS"sur le chemin de la véritable initiation magique.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum