Déjà l'eveil !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Déjà l'eveil !

Message  fluorikar le Dim 8 Jan - 20:26

Dans quelque message Ermite disait : Nous sommes déjà éveillé.
ça ma fait réfléchir..

Et parfois dans des méditations, j'avais une impression qui
confirmait cette parole. Je me rendais compte que le(s) corps
dans la méditation sont capable de sentir les choses.
Si on se concentre sur cette capacité, on se rends compte
que les perceptions ont quelques chose qui tient vraiment
de l'éveil. Si on écoute bien le corps, on se rends compte
qu'il est "éveillé" et qu'il nous envoit toutes les sensations
utile pour la guérison et/ou l'éveil.

J'ai pensé a autre chose grâce au parole de deux amis.
Il me parlaient d'un problème spirituels, le phénomène de
l'attente. Je vais essayer de le résumer car celui ci peu
prendre diverses formes.

C'est un peu comme si on cessait de vivre pleinement, dans
l'attente; l'attente d'un jour ou tout les problèmes seront
réglés, tout les soucis envolés, l'attente de l'éveil, de la
maitrise parfaite.... ou autres..
On attends ce moment là, et en attendant on laisse se dégrader
notre présence, on ne s'attaque pas vraiment au problème car
on attend la solution ou la maitrise, on essaie pas vraiment
d'être heureux car on attend d'être un saint.. on a pas vraiment
confiance en ses capacité car on attend un déclic...
on laisse les choses stagner, on travaille sur ce déclic mais
comme quelque chose de futur.. On ne se donne pas vraiment le
droit d'être heureux avent celui ci, mais paradoxe, il faut être
heureux (ou saint/chevalier) pour l'entrevoir......
On se bat pour atteindre quelque chose, mais a force cela devient
une habitude, on a presque peur de l'atteindre car que deviendrait
ce combat ? (il continuerait sur une autre forme..)


Bon, j'ai essayé de résumer, mais c'est encore plus complexe que
cela.. Il peu y avoir beaucoup de variante..

Pourquoi ne pas essayer d'imaginer qu'en fait on est déjà dans cet
état d'éveil qu'on attendait et qu'on imaginait si puissant !?

J'essaie cette idée, bien sur, il faut faire attention à l'ego ou aux
illusion. Mais je dois dire que c'est un état d'esprit très intéressant.

En fait cette idée existe depuis longtemps.. Mais je ne l'avais pas
vraiment compris avec ces mots..
avatar
fluorikar

Messages : 756
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Lun 9 Jan - 21:11

fluorikar a écrit:Pourquoi ne pas essayer d'imaginer qu'en fait on est déjà dans cet
état d'éveil qu'on attendait et qu'on imaginait si puissant !?
Parce que ça restera de l'imagination alors que le processus d'Eveil est une prise de conscience.

Les tchanistes ont une vision particulière de l'Eveil, ils comparent le fait de s'éveiller, à l'action qui consiste à replier un des doigts de la main sur la paume. Avant il semblait que celui-ci était séparé du reste, mais une fois en "contact" avec la paume, il prend conscience de faire partie d'un tout.
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Mar 10 Jan - 0:12

Salut!

Sujet intéressant, en effet, qui regroupe un certains nombres de ramifications possibles.

Alors comme en mémoire à long terme je suis ce que l'on appelle une quiche, je ne me souviens pas d'avoir dis ça mais j'ai surement du le dire. Smile Et comme aussi durant ces derniers temps j'ai énormément changé mes points de vues, ma perception actuelle n'a rien à voir avec ce qu'elle était.

Mais voilà à quoi me fait penser cette phrase, ou plutôt qu'est ce que je veux y voir: "Nous sommes déjà éveillé". Car je ne dirais pas là maintenant que je suis totalement éveillé, dans le sens que j'aurais totalement éveillé tout mon potentiel. Je sais que j'ai à l'intérieur de moi des capacités, des perceptions que je n'utilise pas maintenant mais qui attendent d'être éveillés. Et pour cela il faut se bouger, rien arrivera juste comme ça. Mais nous devons nous demander aussi pourquoi est il si dur de développer ces capacités? Pourquoi aucune réelle connaissance libératrice n'est parvenue à l'homme depuis tout ces siècles? Ces capacités sont faites pour être utilisées dans la réalité physique non?... Pour moi une première réponse est que le Mal est parmis nous. Oui! Le Mal, ou un mal. Nombres d'idées dans le milieu spirituel prone le "tout est bon", que tout est bien huilé et que ça marche nickel, ou que certaines choses ne sont pas jolies car c'est le Karma... Laughing Ou encore car nous sommes des pécheurs... NON. Toutes les idées en spiritualité accusent constamment l'homme comme cause de tout les problèmes ou dénaturent le naturel dans l'homme... Mais en ce qui me concerne je penses qu'il y a autre chose. La vie ici n'est pas parfaite. Les mécanismes de nos vies ne sont pas parfaits. Quelque chose bloque... Quelque chose d'extérieur à nous. Cette idée de pensée positive peut être dangereuse aussi, de constamment pensée au positif... Cela nous fait rentrer dans une illusion... On voit que le positif et on occulte le reste, la crasse... Posez vous à ce moment la question suivante: "A qui profite le crime?"... Cela ne profiterait donc pas à des êtres crasseux?...

Dans cette petite phrase "nous sommes déjà éveillé", il peut y avoir cette vision assez dangereuse qui dit "ne fais rien car t'es déjà éveillé"... Donc cette idée de ne rien faire, de se laisser balloter par la vie dans tout les sens, en ayant cette croyance que tout est bon, qu'il faut accepter tout ce qui vient etc... Faut faire gaffe.

Et il y a aussi ce que tu dis, donc cette idée de recherche de quelque chose, qui finalement nous fait passer à coté de la vie, à coté de l'instant présent. J'ai été dans ce cas pendant un bon bou de temps, où j'étais un peu comme dans une bulle, coupé de l'extérieur en train de pratiquer une voie qui je pensais allait m'amener vers un Eveil avec un grand E... Alors que je me suis rendu compte que ça avait l'effet inverse... J'étais constamment en introspection, épiant les moindres de mes soi disants "défauts", ce qui m'a au final de plus en plus coupé de mon pouvoir intérieur, car je m'étais pris comme responsable du bordel de mon existence... Et voulait sans cesse réduire cet "ego" en moi... Oui mais sauf que sans cet ego, sans notre personnalité, nous ne sommes rien, nous sommes impuissants. Et c'est peut être bien ce que veulent certains êtres pour nous, "que nous soyons rien"...

Et c'est là qu'il faut se poser un instant et réfléchir deux secondes. N'est il pas étonnant que dans le milieu spirituel il y a toujours cette idée que nous sommes les seuls responsables de tout les malheurs de la Terre? Que meme un éveillé meurt et que ce n'est qu'après la mort qu'il se libere du cycle des réincarnation (et pourquoi pas pendant la vie?), dans ce cas comment savoir?

Je veux souligner que dans cette phrase: "nous sommes déjà éveillés", pour moi il y a ce petit sens, ce petit quelque chose qui dit: "arretes de croire à toutes ces conneries spirituelles manipulées, qui voudraient te faire croire que ta vie est un désastre à cause de toi uniquement, et qu'il faut purifier ton sale ego, détruire ta personnalité, retirer les voiles qui te barrent la "vraie vue" afin que tu es la soi disante "Vision" que tout est bon... et regarde la vie! Tu la vois déjà! Tu sais déjà que c'est un désastre! Que tout n'est pas bon! Que tu n'est pas le seul responsable! Rentres dans ta mémoire, et regarde quand as tu été responsable de la famine dans le monde et de toute les horreurs...". Quelque chose de cet ordre là quoi. Car je me rends compte que dans la spiritualité il y a depuis très très longtemps les memes idées, sorties des meme religions, ou du new age, de divers systèmes etc... et qui n'ont absolument rien résolues durant toutes ces milliers d'années. Comme par exemple le Pacifisme, qui dis donc de ne pas utiliser la violence... Pour des gens mals intentionnés, n'est ce pas une idée merveilleuse que d'avoir tout un groupe devant soi de pacifistes?...

Il faut se demander pourquoi donc la civilisation égyptienne était elle si avancée au début. En Egypte, il n'y avait aucun des prophètes ou Dieux des religions d'aujourd'hui, et ils ont fait des choses que nous n'aurions pu faire, et étrangement ensuite tout s'est éteint, l'Atlantide, l'Ile de Pâques et tout. Alors que pourtant il y aurait eu déjà tant de progrès effectués. Et que dire des découvertes archéologiques occultées (pourquoi?), du mensonge sur les OVNI etc...

En tout cas, depuis peu je pratique une voie qui contredit toute cette spiritualité "classique", toute ces idées générales véhiculées dans le milieu spirituel, et je me sens bien mieux, suis remplis d'energie, et je retrouve mon pouvoir intérieur. Etonnant non?...

Donc "Déjà éveillé": Oui pour le fait d'ouvrir les yeux, Non en ce qui concerne notre potentiel.

Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Jeu 12 Jan - 21:19

Pour accompagner ce sujet de discussion :

  1. Toute la Puissance qui fut ou sera à jamais est ici en cet instant même.
  2. Je suis un centre d'expression pour la primordiale Volonté de bien qui éternellement crée et soutient l'univers.
  3. A travers moi, son infaillible Sagesse prend forme en pensée et en mots.
  4. Rempli de la Compréhension de sa parfaite loi, je suis guidé à chaque seconde le long du sentier de la libération.
  5. Des richesses inépuisables de sa substance sans limite, je tire toutes les choses nécessaires, aussi bien spirituelles que matérielles.
  6. Je reconnais la manifestation de l'inflexible Justice dans toutes les circonstances de ma vie.
  7. En toutes choses, grandes et petites, je vois la Beauté de l'expression divine.
  8. Vivant de cette volonté, soutenu par sa Sagesse et sa Compréhension indéfectibles, la Vie Victorieuse est mienne.
  9. J'attends avec confiance la parfaite réalisation de l’Éternelle Splendeur de la Lumière – sans – limite.
  10. En pensée, en parole et en acte, j'édifie ma vie, jour après jour, sur l'inébranlable Fondation de l’Éternité de l’Être.
  11. Le Royaume de l'Esprit est incorporé dans ma chair.

Le Maître-Plan selon Paul Foster Case.
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Dim 15 Jan - 2:24

Merci pour la citation, en ce qui me concerne je ne suis pas d'accord avec ces trois points:

"
6. Je reconnais la manifestation de l'inflexible Justice dans toutes les circonstances de ma vie.
7. En toutes choses, grandes et petites, je vois la Beauté de l'expression divine.
9. J'attends avec confiance la parfaite réalisation de l’Éternelle Splendeur de la Lumière – sans – limite. "

Mais je l'ais assez longtemps été, ou plutôt y ais cru.

Pour le "6", il s'agit en gros du Karma, où donc tout ce qui nous arrive ne serait que Justice, Juste retour etc... Rolling Eyes

Pour le 7, je rajouterais perso la Mocheté aussi... Car il n'y a pas que de la Beauté dans ce monde. Certes on peut voir la beauté de certaines choses que l'on aurait pas vu auparavant. Mais pour moi ici, avec juste la Beauté, cela fais partie d'une grosse illusion spirituelle. Le viol c'est beau? La pédophilie? Les guerres?... NON. Mais souvent avec tout ce qu'on nous a fourré dans le crane, un spiritualiste va se dire (en tout cas cela a été mon cas...), " bah j'en sais rien, après tout, peut être que tout a une cause, que c'est juste, le Karma etc... ". Il va à tout prix chercher le positif meme dans la pire merde, et s'accrocher à cette pensée unique, cette vision partielle de la Vie. Et on devient une sorte de Oui-Oui ambulant incapable de se défendre et de réagir fasse à des injustices et de dire Non. Car ici en meme temps, on anesthésie notre révolte, notre colère, notre haine, moteurs de lutte contre l'Injustice, le Mal.

Le 9, ici pareil, toujours cette foi aveugle, cette attente, cette confiance que les évènements ne peuvent être que parfaits. Que tout ce qui se déroule est bien.

Ces trois points sont portés par le concept qu'il n'y a que le Bien et que le Mal n'existe pas. Si donc il n'y a que le Bien, pourquoi l'humanité souffre? Pourquoi est ce autant le bordel?... AH oui j'oubliais... Karma... nous sommes des pêcheurs... nous sommes ici pour apprendre (déjà, apprendre quoi puisque l'on oublie tout si l'on est sensés se réincarner... et puis n'y a t il pas de meilleurs moyens pour apprendre non?...)... le Mal c'est uniquement nous etc...

Enfin il y a déjà bien sur tout un tas d'explications sorties tout droit du micro-onde pour expliquer le désastre que nous sommes en train de vivre. Mais créer des explications bidons (mais qui peuvent paraitre plausibles...) c'est facile, on peut le faire avec tout, meme le truc le plus tordu, mais nous devons chercher le Vrai, nous meme, peut importe ce qu'en dis notre entourage, nos idéologies.

Puisqu'ici on cherche l'Eveil, la Vérité, il serait assez bete je penses de négliger certaines possibilités uniquement car elles ne figurent pas en tete de liste des versions les plus répandues. D'autant plus après toutes ces années de chaos sur cette Terre. Pour moi il faut arrêter d'étouffer la révolte, et j'ai bien l'impression que c'est le chemin (en général) que prend la spiritualité. Pas de colère, pas de haine, aimer son ennemi (bah tiens! super content l'ennemi! il ne lui reste plus qu'à nous enfoncer un couteau dans le dos...) etc... Comme si nous étions au Paradis, dans un monde parfait...

Petite question: "Devant un viol, un acte pédophile etc... Pas de haine?... Pas de colère?..." Doit on se dire: "ah! bah c'est Karma!..." Rolling Eyes Non! La colère peut tout à fait être justifiée. Colère, haine, font parties de notre éventail d'émotions, de vie en nous, que nous devons utiliser lors d'injustices. Et pour cette explication du Karma: pensez vous que ce serait un truc aussi tordu pour nous faire subir justice sur des choses dont on se souvient plus? Connerie.

Avec Karma, tout n'est que Passé Oublié, le Présent c'est pour expiation des "pechés", et le Futur pour d'autres expiations. Super! J'suis dans Prison Break sauf que j'ai oublié de me tatouer le plan pour sortir. Laughing En tout cas il y a bien un créateur de ces visions tordues, et ce qui est sur, c'est que je ne suis pas avec lui.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Dim 15 Jan - 19:23

En réalité, je pensais surtout à la 1ere phrase avant de publier l'intégralité du texte.
C'est juste Ermite, colère, tristesse, etc... font partie de l'éventail de nos émotions et ne sont pas répréhensibles en soi. La vision d'un certain milieu spiritualiste New âge font l'impasse (en réalité = refoule..) sur ce type d'émotions qualifiées de "négatifs" en arborant un positivisme forcené.
En fait, le seul souci qui peut se présenter, c'est l’excès en tout genre, quand on dépasse les capacités d'homéostasie biologique et psychique, sauf peut être en amour, étant la loi gouvernante de notre système, il ne peut y avoir d’excès d'amour.
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Lun 23 Jan - 2:53

Au fait j'ai pensé à ce que tu dis sur l'amour.

Si nous parlons de amour/haine, pour moi il peut y avoir excès. Dans le sens que si nous nous mettons à aimer notre ennemi qui veut nous tuer lorsqu'on a rien fait, alors là je crois qu'il y a un problème! lol! Mais bon, ici je ne penses pas qu'il s'agisse de notions "mathématiques". On peut aussi se battre par amour par exemple. Ou aussi detester quelque chose par amour d'autre chose. Je penses donc qu'il peut y avoir exces, car nous ne pouvons tout aimer. Pour qu'il y ai un certain ordre, un équilibre, on aime certaines choses pour en detester d'autres.

D'ailleurs je me rend compte que amour/haine agissent toujours de pair... Et d'ailleurs c'est ce qu'ils doivent peut être faire pour exister mutuellement... Car lorsque l'on aime quelque chose, on hait autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  fluorikar le Lun 23 Jan - 11:31

ça dépend, il est possible de se défendre tout en aimant son
ennemi. Sans doute avec un amour d'un type un peu différent.
Un amour qui ne justifie pas non plus son acte meurtrier.
Cela peu même rendre plus efficace dans cette défense.
Parfois, la haine amène des gestes incontrôlés, ou brouille
l'esprit.
Mais c'est vrai qu'on nous vend souvent un amour qui est plutôt
passivité, subir, esclavage,ne pas remettre en question,
se refuser à soi même... Dans le fond, on nous vends une
haine/peur masquée.
avatar
fluorikar

Messages : 756
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Lun 23 Jan - 13:33

Ermite a écrit:Si nous parlons de amour/haine, pour moi il peut y avoir excès. Dans le sens que si nous nous mettons à aimer notre ennemi qui veut nous tuer lorsqu'on a rien fait, alors là je crois qu'il y a un problème!
C'est une confusion entre le fond et la forme. L'amour au sens d'acceptation inconditionnelle et l'amour pris dans son sens usuel (j'aime = je désire), c'est à dire, polarisé, et donc opposé à la haine (je déteste = je rejette). En réalité, il est tout à fait possible de se défendre face à une agression tout en restant dans l'acceptation de l'instant, donc dans un état d'amour. Dans certaines voies, c'est même un idéal de vie.
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Lun 23 Jan - 21:20

Fluorikar, je suis d'accord que dans un acte de defense il peut y avoir de l'amour, mais pour moi c'est plutôt du genre: je me defend par amour de la justice, de ma liberté, de ma vie etc... Mais forcément dans cet acte je vais agir avec le sentiment de ne pas aimer certaines choses (j'aime/j'aime pas), de ne pas accepter, sinon je me fais tuer. Dans ce cas, en ce qui me concerne je n'aimerais surement pas mon agresseur, mais avec ces trucs "d'amour inconditionnel" de religions etc... On peut en venir à trouver de manière exagéré des points positifs à l'agresseur en se disant: "le pauvre... il ne sait pas, il est tourmenté etc...". N'empêche que tout ça ne justifie rien et que l'agresseur mérite amplement une correction sévère, il s'agit comme meme de la vie de quelqu'un qui peut être prise injustement! Après je suis d'accord que l'agresseur peut être victime d'autres choses aussi, mais dans l'instant on a pas à penser à ça... On se défend, point barre. Je ne vais pas commencer à dire au mec:"oh! mon pauvre ami... je comprend ta douleur... viens j'vais t'faire un calin!" ha! ha! ha! lol!

Mais je suis d'accord qu'il faut canaliser notre coté destructeur qui est après tout necessaire. La vie est construction/destruction. Et il peut y avoir autant de la bonne construction que de la mauvaise construction, et autant de la bonne destruction que de la mauvaise destruction.

Hélionyme je comprend pas ce que tu dis. Pour moi c'est contradictoire. Tu parles d'acceptation inconditionnelle, et pourtant tu parles de défense... Si tu te défend c'est que tu n'acceptes pas (quoi de plus normal d'ailleurs...)... A moins que tu ne trouves d'autres mots pour exprimer ce que tu penses, car avec ces mots là, c'est ce qui en ressort pour moi.

En tout cas pour moi, l'amour inconditionnel est une pathologie grave... flower "Venez amis! Je suis une belle fleur et je vous aimes tous, venez me dépouiller de mes belles pétales! J'accepte absolument tout. Ce sera oui, oui et oui!". ha! ha! ha! lol! Ce n'est clairement pas/plus ma voie.

Pour qu'il y ai amour inconditionnel, cela suppose qu'il y ai cette croyance que tout est bon, que chaque instant de la vie est en ordre, et est donc parfait en soi. Donc dans ce cas là, en effet, la philosophie de l'acceptation don tu parles tient en place, en toute logique. Surement que cela fait partie de tes croyance. Je n'ai rien contre. En ce qui me concerne, ce ne sont pas/plus les miennes, et je me sens bien mieux comme ça. Comme pour moi, tout en ce moment n'ai pas forcément bon, à sa place etc... J'applique aussi en toute logique, un autre mode de pensée qui comprend et l'acceptation et le rejet. Donc je n'accepte pas tout, je fais des choix, dis oui et non.

Mais bon, possible que je me trompe. rabbit En tout cas, tu sais ce que j'en penses, ce qui te permet de rectifier.

A plus! Cool Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Lun 23 Jan - 21:41

Mais non Ermite, ça n'a clairement rien à voir avec les bénis oui-oui ou les bisounours ! Haha!
Qu'une chose soit bonne ou mauvaise selon un certain point de vue, n’empêche nullement cette chose d'être, à partir du moment où elle entre dans notre réalité et que nous l'expérimentons dans l'instant. Et cela n'exclut en rien notre participation.
Allez fais fonctionner tes neurones... Very Happy
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Mar 24 Jan - 2:16

Ouf! Tu me rassures! J'ai cru que t'avais dépassé le point de non retour...:



lol!

Bien sur j'ai exagéré le truc, utilisé un peu d'humour, mais j'ai pensé aussi à des degrés un peu plus subtils. Car ce qui peut paraitre grossier comme ça, prend ses sources dans du moins dense.

Je suis d'accord avec ton dernier message. Mais je vois pas du tout comment il peut expliquer l'expression "acceptation inconditionnelle" (voir aussi amour inconditionnel) que tu as utilisé.

Ah! J'viens de découvrir que je peux faire fonctionner mes neurones! Ca va peut etre m'aider! Very Happy

Donc sérieusement, il me vient à l'idée un truc en lisant ton dernier message. Donc cela n'empêche nullement à cette chose d'être (OK), et cela n'exclut en rien notre participation (OK). Pour la participation, on est obligé d'y participer, vu que ça nous tombe dessus. Et pour l'Etre, cette chose Est, ça c'est sur, mais cela n'explique en rien ça légitimité d'être. Le fait qu'une chose est ne veut pas dire qu'elle est juste. Cela ne veut pas dire que l'on doit forcément l'accepter, être dans l'acceptation.

Mais attention, je ne parles pas des Eléments Purs de l'Univers... Qui eux Sont, et possèdent cette légitimité afin qu'existe l'Univers que nous voyons. Les Eléments sont indépendants de toutes notions de Bien/Mal, Juste/Injuste. Comme je l'ai dis dans un autre message, Juste/Injuste, Ordre/Désordre est en rapport avec la qualité d'interaction des éléments entre eux. Donc dans le cas du mec qui veut me tuer injustement, tout les Elements composants cette scene ne sont pas remis en cause, et ne sont pas rejetés (atomes, émotions, air, sol, yeux, transpiration etc.. tout élément quoi), par contre ce qui doit être remis en place est l'interaction des éléments entre eux... en l'occurrence ici dans la personne qui veut nous tuer... et donc si je ne contre pas, ne rejette pas cette interaction avec mon autre interaction, je risque de mourir.

Il y a donc pour moi la nécessité dans notre monde d'accepter certaines choses et d'en rejeter d'autres, de faire des choix, mais surtout pas d'amour/acceptation inconditionnelle, en niant l'autre pole étant le rejet. Qu'une chose Soit, c'est un fait... mais cela ne veut pas dire qu'elle l'Est de manière Juste, Ordonnée, Bonne.

Alors voilà, j'ai fais fonctionner mes neurones, mais je ne sais pas si j'ai réussi à toucher un peu le fond de ta pensée. On verra bien.

A bientôt! Very Happy




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Mar 24 Jan - 21:44

Tention ! Ce que j'avance n'a pas pour objet de dire, c'est mieux de penser comme ceci ou comme cela. Comme tout chercheur consciencieux, je cherche, expérimente et en tire mes propres conclusions. Celles que vous lisez.
Il me semble que de se laisser porter par les "flots de la vie" sans but, c'est faire comme un naufragé sur la mer, attendant de tomber sur un récif... Donc cette présentation est un idéal, une direction dans la vie. Passons...

Si on considère l'amour comme un sentiment et qu'on le place au même niveau que les autres émotions. Il est clair que l'expression : "Colère + amour" par exemple est inconciliable. Comment peut on aimer son ennemi tout en ressentant de la colère ? A moins de faire semblant ? Si j'ai bien compris ta réponse Ermite.
Toutefois, si l'habitude d’accueillir ce qui vient est bien ancrée. Lorsqu'une émotion de valence négative (il est rare de rejeter une émotion positive : joie, enthousiasme...) se présente, alors assez rapidement - par la force de l'habitude - cette énergie sera transformée, et ne laissera aucun résidu karmique. Elle se libère d'elle même sans refoulement de notre part. Sur le plan énergétique, la colère va monter du ventre (plus particulièrement des organes Foie/VB) pour aller à la rencontre de l'énergie du Coeur. Si ce dernier vibre sur la note de l'acceptation, la colère pourra s'exprimer spontanément (et carrément même!!) tout en étant maitrisée (c'est là un "truc" surnaturel ou surhumain de cet état), et elle ne laissera aucune trace. Si par contre, on ne sait fonctionner que dans un mode exclusif de désir/rejet, la colère sera refoulée, refoulée... jusqu'à ce qu'elle éclate quelques temps après. Et au lieu d'être libérée durant un laps de temps T, elle le sera au bout de X fois ce temps. Pas très écologique non ?

C'est facile à dire ex situ, de reconnaitre que puisque "tout est" par définition, il est naturel de l'accepter. On dira que ça croule sous le bon sens. Mais dans le feu de la réaction.... Pour reprendre l'exemple de la colère, son refoulement sera dû à des croyances du type : c'est mal d'être en colère, ce n'est pas "spirituel", ...etc, et toutes les conneries qui viennent de notre société ultra formatée.

Pour donner une image plus "parlante" qu'un long discours. On peut faire un rapprochement avec l'électricité.
En comparant l'état d'acceptation inconditionnelle avec l'état de supra-conductivité. Peu importe la nature du courant qui circule dans un supra-conducteur, cela n'engendre aucune résistance...
Est ce que de cette façon, mes propos sont plus compréhensibles ?
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Jeu 26 Jan - 0:20

Oui c'est bien plus clair, merci. Smile

En ce qui concerne ton paragraphe d'introduction, j'admet cette philosophie du "naufragé" dans le cas où nous sommes perdu, et donc on peut errer un certains temps comme ça. Mais pour moi ce n'est plus un but. Lorsque je rencontre justement un récif et "qu'il me parle", et donne donc un nouveau sens à cette vie, une nouvelle direction, que je trouve plus logique, plus correspondante à ce que je vis etc... je vais alors l'explorer, et voir ce qu'il cache, et si ce qu'il a en lui répond à certaines questions et améliorent certaines choses. Si après exploration, il n'y a plus rien à explorer et que cela ne nous correspond plus, alors je pars vers un autre récif. Mais dans mon cheminement, il s'agit plutôt de trouver un bon récif pour s'y installer, et ainsi évoluer vers plus de compréhension, vérité, amélioration etc... Mais ce n'est bien sur ici que mon avis.

Concernant ce que tu dis sur la colère, pour moi cela n'a rien à voir avec de l'amour ou de l'acceptation inconditionnelle. Ici il y a une condition, tu acceptes la colère car il y a danger, et c'est tout à fait normal, mais la condition est là. Mais en ce qui concerne la situation, le mec qui veut te tuer, tu ne va pas l'accepter, car c'est injuste et que tu va te défendre, et donc normal que tu n'acceptes pas. Dans tout les cas pour moi, il ne peut jamais y avoir que acceptation, que "amour inconditionnel", on ne voit ça que dans le New Age, le channeling, et certaines philosophies. A moins que la personne soit complètement lobotomisée et qu'elle veut devenir esclave de tout le monde. Donc ça c'est que dans Bisounours Land. Very Happy Pour moi il est tout à fait normal que dans nos vies nous utilisions et l'acceptation et le rejet. Sinon c'est Bisounours! lol!

Je viens de relire ton deuxième paragraphe et je n'avais pas remarqué une chose. Apparemment pour toi il serait donc possible d'accepter son ennemi tout en ayant de la colère et en se défendant? Pour moi non. Si tu acceptes l'ennemi, tu ne va pas le rejeter, donc tu ne va pas te défendre. J'ai une situation en tete qui m'est arrivé, où je ne savais que faire. C'était une période de questionnement intérieur, et de confusion. Je ne savais que faire en situation de conflit (pour X raisons "spirituelles"...). Je suis donc resté assis là à rien faire, attendant une quelconque réponse de l'intérieur... Résultat, rien! D'ailleurs, je penses que dans cette situation j'étais justement dans l'acceptation du moment, car je me disais qu'il avait une bonne raison d'être... J'ai réagit après coup quand s'était terminé, me rendant compte de ma connerie... Donc pour moi, c'est acceptation/rejet. Jamais "d'amour inconditionnelle"...

C'est facile à dire ex situ, de reconnaitre que puisque "tout est" par définition, il est naturel de l'accepter. On dira que ça croule sous le bon sens. Mais dans le feu de la réaction.... Pour reprendre l'exemple de la colère, son refoulement sera dû à des croyances du type : c'est mal d'être en colère, ce n'est pas "spirituel", ...etc, et toutes les conneries qui viennent de notre société ultra formatée.


Puisque tout Est par définition, il n'est pas naturel de l'accepter pour moi, non... Que ce soit in situ ou ex situ ou tout ce que tu veux. Very Happy J'accepte les Eléments d'une scene... Pas forcément leurs Configuration ou Interaction entre eux. Après, en ce qui concerne la colère, je suis bien sur d'accord qu'il faille parfois l'accepter, c'est une composante qui n'est à la base ni Bonne ni Mauvaise, tout dépend des situations. Parfois faut construire, parfois faut détruire.

Donc en gros, pour moi il ne peut y avoir que acceptation, que cela soit inconditionnel ou autre. C'est renier l'autre pole qui est le rejet. Dans la scene qui est prise comme exemple, il y aura de l'acceptation (colère, defense, justice, amour de notre vie, etc...) et du rejet (rejet de l'action de la personne, de notre mort, de l'injustice etc...).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Jeu 26 Jan - 10:14

Ben non manifestement ce que j'ai expliqué n'a pas été compris !
Cela me rappelle trop l'époque de Frabato.aceboard, et le temps énorme consacré à rédiger, expliquer, argumenter... pour au final pas grand chose. Plus envie d'y passer autant de temps. Donc ta réponse Ermite me va très bien ! Haha! Smile
Mais le jour où tu vas lire un ouvrage de vulgarisation sur la mécanique quantique, tu vas péter les plombs en entendant parler des états superposés, du chat de Schrödinger qui peut être à la fois "mort" et "vivant" ?!
Pour reprendre l'exemple de l'électricité, il y a quand même une différence entre un courant (nommons le pour l'exemple "colère") qui passe dans un circuit sans résistance, et dans un autre avec résistance ?!
Bref, l'essentiel c'est de présenter et de découvrir d'autres points de vue, et si on est heureux avec le sien : Faut continuer sur sa lancée ! lol!
Allez a++ bonne journée!
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Jeu 26 Jan - 17:46

Ha! Very Happy

Oui, nous nous comprenons pas ou ne sommes pas d'accord. Mais pas grave du tout! Smile

Je te rejoins dans ton constat. Pour ce sujet, on a eu l'occasion de se répondre 2-3 fois, et puisqu'au bou de ces réponses, on a eu le temps de faire le tour de la question, et que chacun reste sur sa position, ça sert à rien de continuer. Vaut mieux garder cette énergie pour autre chose, que de débattre dans le vent. Wink

Je penses que tout simplement, ce qui nous sépare ce sont nos experiences respectives dans lesquelles on a visiblement pas perçu les memes choses. Donc plutôt que les longs discours théoriques, je penses en effet qu'il sera plus fructueux pour chacun de nous de retourner à nos activités. Car après tout, nous ne sommes pas du tout obligé de nous rejoindre dans nos conclusions.

On a échanger nos points de vues, essayer de se comprendre l'un l'autre pour éventuellement s'ouvrir vers quelque chose de nouveau. Finalement ça bloque, mais c'est pas grave.

Bonne continuation à toi! Very Happy ....

..... espèce de Bisounours! lol! ( Wink )


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Mar 1 Mai - 19:18

Hélionyme si t'es encore en vie ( lol! ), je voudrais dire qu'après ce temps qui s'est écoulé et après donc des changements au niveau intérieur, je penses comprendre ce que tu as voulu dire. Smile

Le point sur lequel je bloquais était dut à une perception mentale de la chose... Je voyais un peu l'aspect interieur que tu as voulu exprimer, mais j'ai bloqué sur les idées liés à ce genre d'experiences, donc l'aspect morale, non acceptation de ce comportement (au niveau mental) etc... Et c'est d'ailleurs toujours ces constructions mentales qui nous mettent des batons dans les roues...

Cependant, dans l'instant présent, il n'y a pas tout cet aspect mental... La peur entraine en effet un blocage interne de l'energie, une fragmentation, une paralysie... et donc ce que tu as voulu exprimer je penses est cette ouverture du Coeur, cet état d'esprit d'ouverture dans l'instant présent (donc avec le terme "acceptation"), qui entraine en effet une meilleure circulation de l'energie interne, une plus grande unité intérieure...

Enfin, je me rend compte de toute manière que mes mots ne peuvent exprimer à la perfection cette experience qui n'est tout simplement non mentale... Mais je voulais montrer au moins que les choses changent. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Mar 1 Mai - 21:29

Bravo Ermite, t'es un champion !
Oui je suis toujours en vie, et je vais très bien en ce moment, merci pour ton message. Smile

C'est tout le problème de l'instanciation (pour prendre un terme d'informatique) ou de l'étiquetage. Tout se passe dans notre inconscient à une vitesse vertigineuse. On perçoit quelque chose qui nous rappelle autre chose, et paf! on lui colle une "étiquette", si bien qu'elle nous rend incapable de percevoir au delà de celle ci.
Et cette "étiquette" mentale est le pur produit de nos rejets, croyances...etc, bref de tout ce qui déforme notre perception de la réalité.
De plus, le mental rationnel tend à linéariser ce qu'il perçoit. Donc avec les états superposés coexistant ensemble (par exemple, être potentiellement "mort" et "vivant" simultanément), là il a du mal à suivre ! Haha!

" Lorsque le Sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt.

Lorsque le Sage explique que son doigt n'a aucune importance et que c'est la lune qui est intéressante, l'imbécile écoute le Sage et trouve qu'il parle vraiment bien.
(<-- j'adore ^^)

Lorsque le Sage exige de l'imbécile qu'il regarde cette "putain de lune", l'imbécile a peur et baisse la tête."

(Tradition Zen revue par Weber)

Voilà c'est à l'attention de l'idiot qui est en chacun de nous, tout en rendant hommage au sage qui s'y trouve aussi... Smile

a++
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Jeu 3 Mai - 1:40

Content que tu ailles bien. Very Happy

C'est tout le problème de l'instanciation (pour prendre un terme d'informatique) ou de l'étiquetage. Tout se passe dans notre inconscient à une vitesse vertigineuse. On perçoit quelque chose qui nous rappelle autre chose, et paf! on lui colle une "étiquette", si bien qu'elle nous rend incapable de percevoir au delà de celle ci.
Et cette "étiquette" mentale est le pur produit de nos rejets, croyances...etc, bref de tout ce qui déforme notre perception de la réalité.


Tout à fait! Et cela ne se passe justement pas uniquement avec de grosses pensées qu'on a le temps de voir! C'est plus généralement des resistances internes, des peurs, des mémoires, des énergies qui bloquent etc... C'est souvent assez subtil je penses.

J'aime bien la citation aussi. Very Happy


Bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Sam 5 Mai - 1:01

bonjour,
J'ai essayé de suivre votre joute, et voilà ce qu'elle m'inspire:
Quand on est attaqué, bien sûr, on se défend. Very Happy
Normal, ne serait ce que par pur instinct de conservation.Même pas la peine de se demander si c'est juste, bisounours ou autre!...
Maintenant, dans quel état d'esprit doit on être pour se défendre de la manière la plus efficace?
La colère? elle nous permet de dégager d'un coup une énergie intense mais qui ne dure pas dans le temps.
Est ce qu'il n'est pas plus interessant de développer une action , plutôt qu'une réaction?
Il me semble que "accepter" (ce qui semblait être le point le plus crucial de votre dispute)consiste en fait, simplement à se situer au point central , au coeur, d'un espace qui nous permet d'apréhender d'un coup notre situation (de danger dans ce cas) et simultanément, la façon dont nous allons en sortir victorieux, ce qui va nous amener à prendre une décision presque instantanée, qui sera véritablement l'action adéquoite choisie , tout ça dans un temps étonamment court. Alors selon notre choix, ça pourra être l'affrontement, ou la fuite, ou la discussion...mais la décision ne sera prise que dans ce "centre", dans ce "moment". On ne peut se trouver là que dans un état de oui total.Un état de conscience, un état d'éveil. Non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Dim 6 Mai - 2:05

Bonjour!

Alors déjà je voudrais dire que je n'ai pas vécu ce genre d'experience dans cet état d'ouverture à l'instant. J'ai déjà eu certaines embrouilles mais je penses que c'était plus ou moins toujours dans cet état de colère, de resistance interne, de peur, donc plutôt de fermeture contrairement à l'ouverture... Néanmoins je vais essayer de dire ce que j'en penses, car j'ai pu comme meme expérimenter parfois des discussions avec un petit peu de tension dans un certain état d'ouverture.

Concernant la colère, je ne me souviens pas trop la dernière fois que j'ai été en colère, mais il me semble que celle ci a tendance à bloquer l'énergie interne plutôt que de la libérer. En tout cas, surtout si c'est fait dans un état de conscience séparé de l'autre, donc dans un état de conscience plutôt de fermeture intérieure. Fermeture intérieure qui nous ferme donc à l'extérieur. Car pour moi ceci va de pair, plus on s'ouvre intérieurement, plus on ouvre son coeur, plus l'on s'ouvre à toute chose. D'ailleurs la colère ne peut arriver sans peur il me semble, aussi minime soit elle. Car sans peur, pourquoi être en colère?... Et la peur quant à elle paralyse, bloque l'énergie...

Concernant l'acceptation, pour moi ce qu'Hélionyme a voulu désigner par ce mot est notre état interne lors de cet évènement. En ce qui me concerne je préfère le mot ouverture. Mais je penses tout de meme voir ce qu'Hélionyme a voulu dire. Car en effet, puisque l'on va se défendre, on ne va pas dire oui à l'agression effectuée par l'autre... Donc lorsque l'on regarde la chose avec le mental, on ne va pas accepter. Cependant pour moi la meilleure manière d'agir correctement dans cette action, c'est d'être dans un état d'ouverture intérieure, d'ouverture du Coeur. C'est à dire dans cet état où commence la non dualité, sans le mental. Dans cet état d'oubli de notre personnalité, où il n'existe plus que la réalité, où l'on s'ouvre à l'instant, où l'on s'ouvre à toute chose, et où donc l'energie interne circule, et où la sensation de séparation d'avec l'autre a tendance à s'effacer. Donc dans cet état où l'on a tendance à "être" l'autre... où on le sent, on est quelque part en "fusion" avec lui etc...

Dans cet état d'ouverture, si l'on va se défendre, il apparaitra donc peut être que l'on acceptera la circulation interne de l'energie, on acceptera la défense, on sera ouvert à l'instant, ouvert à tout ce qui se passe etc...

Après, je penses déjà que cet état d'ouverture à lui seul a tendance à supprimer les conflits, on est bien plus en phase avec les autres, plus efficaces dans notre communication, etc...

Aussi, pour moi on peut être dans un état plus ou moins ouvert. C'est pas du genre: je suis ouvert/je suis pas ouvert.

Comme je l'ai dis, je n'ai pas vécu de situation de réel conflit physique dans un état d'ouverture, cependant je me dis que peut être est il possible d'ailleurs de ne pas éprouver de colère à partir d'un certain degré d'ouverture, d'une certaine progression. Car c'est un peu ce vers quoi cette ouverture mène, cela mène à une plus grande stabilité interne, où la colère, le chaos, les sentiments négatifs ont tendance à s'effacer.

Mais j'en suis pas là Very Happy , dans mon experience je suis plus ou moins ouvert, j'ai beaucoup de boulot, et en spiritualité il me semble que rien est acquit... La conscience peut très bien monter si on est dans l'état adéquat, comme elle peut baisser si on se relâche ou qu'on n'a pas bien comprit quelque chose.







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Dim 6 Mai - 10:46

Bonjour,

Attention Eiou à ne pas coller une "étiquette" sur cet échange qui en réduirait sa portée. En ne voyant que l'aspect "différence d'opinion" du début, tu vas louper le reste...

Est ce qu'il n'est pas plus intéressant de développer une action , plutôt qu'une réaction?
Voilà, y'a plus ka comme dirait l'autre ! Smile

Concernant la colère, je ne me souviens pas trop la dernière fois que j'ai été en colère, mais il me semble que celle ci a tendance à bloquer l'énergie interne plutôt que de la libérer. (...) Et la peur quant à elle paralyse, bloque l'énergie...
Non du tout Ermite. C'est la stagnation de la colère qui bloque l'énergie interne, et l’excès d'expression qui l'épuise. Le problème vient je pense du sens péjoratif qu'on attribue à la colère et à la peur. Puisque dans la majorité des situations, on en voit que leur aspect dysharmonieux.

Dans la symbolique orientale, la colère est associée à la saison du printemps, et au mouvement ascendant, exactement comme la graine qui éclot sous la terre pour monter vers le ciel. Peut on dire que la "colère" de cette plante n'est pas belle ?? C'est celle là même qui lui donne la force de s'exprimer, de franchir les obstacles sur sa route et de parvenir à son but : une fleur !

Et pour la peur, je peux donner un exemple personnel. J'aime beaucoup les films catastrophes parce que cela engendre chez moi un léger frisson de peur avant l'instant ultime, juste ce qu'il faut pour me sentir bien. Smile

Dans cet état d'ouverture, si l'on va se défendre, il apparaitra donc peut être que l'on acceptera la circulation interne de l'energie, on acceptera la défense, on sera ouvert à l'instant, ouvert à tout ce qui se passe etc...
Voilà c'est ça !

Après, je penses déjà que cet état d'ouverture à lui seul a tendance à supprimer les conflits, on est bien plus en phase avec les autres, plus efficaces dans notre communication, etc...
Oui, j'en ai bien l'impression. A vérifier sur le long terme, mais en attendant cet état d'esprit m'interpelle pour ne pas dire plus ^^

A bientôt.
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Dim 6 Mai - 13:22

Tu as peut être bien raison concernant la colère et la peur. Le truc c'est que dans un certains état d'esprit, l'effet interne est tellement différent de cette stagnation énergétique, que du coup j'ai peut être tendance à penser que c'est quelque chose de différent. Car je me souviens bien des fois où cette peur et cette colère étaient bloqué en moi, et cela avait un effet bien différent. Cependant j'ai déjà vécu un peu cette sensation de rebellion tout en étant dans un certain état d'ouverture, j'ai l'impression que c'est plus controlé, plus fluide. D'où ma pensée sur le fait que peut être au bou d'un certains degré d'ouverture on éprouverai pas de colère. Mais peut être bien que la colère serait toujours là en fait, mais qu'elle serait simplement mieux utilisée.

A plus!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Hélionyme le Dim 6 Mai - 15:16

Oui c'est ça, à un certain point d'acceptation ou d'ouverture du coeur, son expression est différente, mais toujours dynamique !
A tel point qu'il serait peut être intéressant de lui trouver un autre terme plus approprié, parce que dans notre culture, il n'y a pas vraiment de nuance pour ça. La colère est cataloguée au rayon des 7 péchés capitaux ! Partant de là c'est foutu d'avance !

J'ai trouvé ça sur wiki : 生气 (en chinois, shēngqì) : naître + souffle = se mettre en colère.
Naitre + souffle...

C'est un sujet important parce que si on a une conception moins négative de cette Force, on sera plus à même de l'accepter quand elle se présentera et donc de la maitriser.

a++
avatar
Hélionyme

Messages : 207
Date d'inscription : 29/10/2011
Age : 48
Localisation : Vietnam

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Invité le Lun 7 Mai - 2:47

La colère est cataloguée au rayon des 7 péchés capitaux ! Partant de là c'est foutu d'avance !


ha! ha! Very Happy C'est clair! En spiritualité je trouve d'ailleurs qu'il y a comme ça plein d'idées reçues, plein de limitations que l'on a tendance à s'imposer et qui nous mettent des batons dans les roues... Dans notre exemple avec la colère, le fait de justement la refouler, ne pas l'accepter, donc avoir des idées reçus tirée de je ne sais quelle religion ou autre, fait que justement l'energie va mal circuler. Donc comme tu dis c'est un sujet important. D'autant plus qu'avec cette stagnation énergétique interne, on se sens mois bien, et on a tendance à trainer cette sensation bien plus longtemps que si l'energie circulait...

Je vais prendre un exemple qui s'est passé aujourd'hui: je caresse mon chat pendant un certain moment, je décide ensuite de me déplacer pour prendre le petit dejeuner. Et pendant que je me déplace, le chat me suit et tout à coup il saute sur mon pied et me mord sans aucune raison apparente (c'est peut être un chat ninja le filou... scratch ). Dans cet instant je sens alors tout de suite une peur avec de la colère (tout ceci de manière très rapide). Et tout de suite après, j'ai dégagé mon chat avec mon pied. Cependant, dès que ceci s'était fait, du fait de la circulation énergétique interne, la colère et la peur se sont "évanouis", ça a circulé sans laisser de traces. Je n'ai gardé aucune rancune pour mon chat, tout a été dégagé dans l'instant. Et quelques petites secondes après, il est meme venue vers moi, et je l'ai caressé sans ressentiment, de manière normale, sans aucune colère. La colère s'est seulement exprimée dans l'instant, elle a été expulsée, et n'a laissé aucune trace à l'intérieur.

Alors que si je n'étais pas dans cet état d'ouverture à l'instant, il aurait été bien probable que l'energie interne aurait stagné et que donc la colère aurait été gardée avec du ressentiment, une sensation désagréable, une séparation etc...

Je penses qu'en fait tout est dans la manière, dans notre état de conscience. La colère, la peur ou autre sentiment sont quelque part des outils de l'Univers. Rien de tout ceci n'est mal en soi si l'on prend ces éléments de manière séparée. Chacun peut avoir une bonne utilité si c'est tout simplement utilisé de manière correct. Tout les éléments de l'Univers servent à quelque chose, et peuvent aussi bien être mal utilisé que bien utilisé. Dans notre cheminement donc, je penses que ce qui fait surtout la différence c'est notre état de conscience.

Ce sujet que Fluorikar a lancé a pour titre: "Déjà l'éveil". Je voudrais dire quelque chose à ce propos. Pour moi, la méditation, le chemin spirituel, c'est quelque part comme si notre conscience était à la base un diamant, une pure étincelle. Cependant, ce diamant est enrobé de boue, ou de noeuds divers... Les noeuds se sont les resistances, les peurs inutiles, les limitations, les croyances etc... Tout ceci étant lié au niveau mental. J'ai pu remarquer par exemple, que dès qu'il y a ne serait ce qu'une petite resistance interne, une petite energie qui bloque, alors nos pensées ne sont plus les memes, et ont tendance à être négatives... C'est un peu comme si on était un canal, et qu'en fonction du niveau de "noeuds" que l'on possède à l'intérieur, les pensées seront plus ou moins pures, plus ou moins "lumineuses". Donc pour moi, le type de travail que requiert la quête du "Soi", la quête spirituelle, tient plutôt du lacher prise, de l'ouverture, et non de la concentration extreme ou de la construction de quelque chose qui ne serait pas déjà là... C'est plutôt défaire nos noeuds intérieurs, lacher prise à tout ceci, afin que l'energie circule, afin que le diamant puisse briller...

Donc c'est plutôt dans le thème de ce sujet Smile . Le Soi est déjà là, il suffit juste de le débarrasser des choses qui empêchent sa libre expression.

(j'ai regardé mes premiers messages dans ce sujet... Wouah! affraid Il est clair que j'ai grave changé! Very Happy )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Déjà l'eveil !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum