L'illusion du moi et des perceptions (pour ou contre)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: L'illusion du moi et des perceptions (pour ou contre)

Message  Dhyân le Sam 28 Avr - 0:42

Voilà comment je perçois le duo Esprit ou Âme et conscience :

avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'illusion du moi et des perceptions (pour ou contre)

Message  Fleur2lys le Sam 28 Avr - 10:23

Ermite a écrit:
Pour moi, au début vient l'ignorance qui créé la peur. La peur bloque la circulation de l'energie interne. S'en suit un mécanisme de défense qui fixe des barrières mentales par rapport à notre environnement. Les barrières sont le flot des pensées séparatistes, les construction mentales intérieures qui nous donnent l'illusion que c'est nous en tant que petit être humain qui faisons toutes les actions quotidiennes comme penser, parler, bouger, voir, être en vie etc... Tout ceci se fait avec de telles pensées: "Je bouge", "Je parle", "Je fabrique le pain" etc... alors qu'en fait tout arrive de la Conscience Une, tout arrive et il n'y a qu'observation. Nous ne sommes que le témoin de cette enchainement incroyable d'évènement (sur cette dernière phrase, en réalité je ne sais plus comment me définir, je n'y accorde d'ailleurs pas vraiment d'importance en fait, là où auparavant je me définissais comme petit être à part entière, du coup maintenant c'est comme si je n'existais pas (ou que j'étais plutot tout Question ), il y a juste observation, et tout arrive... ça peut paraitre effrayant pour certains mais je vous rassure il n'y a rien d'effrayant Very Happy ).

Donc je penses que cette civilisation hypermentale vient essentiellement de la peur, de l'ignorance. Dès que la peur ou autre energie interne bloque la libre circulation intérieure, "nous nous cachons" derrière toutes ces pensées. Et s'en suivent donc tout les malheurs humains... Le sentiment de solitude, la séparation avec les autres etc.. En sommes, dualité au lieu d'unité.

Pour finir, voici une citation de Maitre Dogen qui a personnellement provoqué en moi un début de prise de conscience:

« Se connaître soi-même, c'est s'oublier. S'oublier soi-même, c'est s'ouvrir à toutes choses. »


Ces phrases correspondent à ce que j'expérimente ces temps ci , de manière pacellaire et fragmentée. Merci donc, d'y mettre des mots si précis et ta continuité de pensée. Un déclencheur également au niveau sentimental, émotionnel, je ne sais trop comment le classifier, c'est l'Amour, qui rend confiant et permet de "lâcher" la pensée pendant quelques instants bénis pour expérimenter la liberté de la "non dualité".
Je n'écris pas beaucoup, n'ayant pas clairement en tête le sens précis de chaque concept. Bref, Amour et méditation devraient faire "bon ménage" et ouvrir encore d'autres possibilités.
flower sunny


Dernière édition par Fleur2lys le Mar 1 Mai - 21:33, édité 1 fois
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'illusion du moi et des perceptions (pour ou contre)

Message  Invité le Mar 1 Mai - 21:08

Salut à tous!


Je pense juste, sur l'illusion du choix et sur la conscience;
En fait on fait quand même des choix. Mais ces choix se font
a un autre niveau qu'on ne le pense.


Oui c'est bien possible Fluorikar. D'ailleurs je penses qu'on fait des choix. Il me vient l'idée que le choix se situe peut être au niveau de notre décision de nous ouvrir à la Source, ou de ne pas nous ouvrir... En tout cas, je penses que c'est déjà un des choix que nous avons. Mais je suis très loin de percevoir toute la complexité qui est en jeu... Smile Dans un état d'ouverture intérieur, d'ouverture à la réalité de l'instant présent, c'est cependant ce que j'ai l'impression de ressentir parfois. Comme quoi tout arrive, on accepte la source etc.. Mais en vrai, c'est plus nuancé bien sur...

Si on ne développe pas le lieu de conscience de ses choix,
On va être balloté par de nombreuse pensée, on risque de
s'arrêter en chemin. Perdu dans diverse images de soi, des
autres et autre justification.


Pour moi il n'y a rien à développer... Je penses qu'à l'intérieur de nous, il y a une étincelle impérissable, pure, qui est déjà parfaite en soi... Seulement, elle est encombrée à notre vue par divers filtres en raison justement de toutes ces resistances internes, de toutes ces pensées, ces constructions mentales etc... Qui empêchent donc la circulation de l'energie interne, qui empêchent de ressentir ce sentiment d'unité intérieure. Donc pour moi la seule chose à faire c'est de se débarrasser de toutes ces constructions, de toutes ces barrières pour justement laisser s'exprimer l'étincelle en nous... Et tout ceci tranquillement, sans forcing, de manière progressive.

La majorité des gens perçoivent la réalité au travers de leurs pensées, de leurs constructions mentales, donc au travers de tout ces filtres internes... Donc lorsqu'ils utilisent leur "Je" (le pronom personnel), ce "Je" est impregné en fait de toutes ces pensées. Ils utilisent ce "Je" en pensant qu'ils sont toutes ces constructions mentales, toutes ces pensées... Cela constitue leur personnalité... Parce qu'ils ont vécu telle ou telle chose, ils en viennent à emmagasiner tout ça à l'intérieur. Ils en viennent à emmagasiner toutes ces pensées... Et cela forme leur personnalité, leur "Je"...

Cependant nous ne sommes pas toutes ces pensées... Ces pensées sont seulement des experiences que l'on a vécu mais sur lesquelles ont s'est trop attaché, pensant à tord que nous sommes tout ceci...

Mais lorsque nous perdons toute cette identification à cette univers mental, lorsque nous regardons la réalité dans l'instant présent, sans toutes ces pensées, sans toutes ces barrières mentales... lorsque nous sommes simplement... et que nous expérimentons simplement l'instant présent, alors au bou d'un moment nous prenons conscience que nous ne sommes pas toutes ces pensées. A ce moment là, notre "Je" habituel s'évanouit... cette personnalité disparait car nous savons que nous ne sommes pas tout ceci... Il ne reste que la réalité... Et nous devenons un peu comme un observateur, un petit point d'observation... Et en fait on a toujours eu cet Etre au fond de nous... Nous sommes déjà, et il faut simplement prendre conscience de ça, il faut Etre simplement ce que nous sommes vraiment, sans ces barrières...

C'est pour cela que lorsque une bonne partie de ces barrières sautent, il y a cette impression que tout ne fait qu'arriver... Et qu'il n'y a rien à faire... Puisque l'étincelle est déjà là, notre Etre profond est déjà là, et que les pensées, les évènements etc... ne font qu'arriver lorsqu'on est dans cet état d'ouverture.

Par exemple, en ce moment j'écris, mais je n'ais pas l'impression de fabriquer mes pensées. Elles arrivent, et l'écriture vient. Cependant en vrai il y a surement des nuances... C'est juste que c'est ces mots qui me viennent à l'esprit. Les mots étant bien sur imparfaits et n'étant pas la chose elle meme.

Ces pensées peuvent néanmoins parfois être un début de retour
à la source. Commencer à se poser des questions sur la liberté.


Je suis d'accord, le chemin est progressif, il ne faut pas forcer! Par exemple, lorsque j'ai eu une première experience d'unité, je me souviens que j'avais entamé une pratique très intense de concentration dans l'instant présent. Je me forçais à rejeter toute pensées, à rester concentrer sur le Coeur etc... Tout ceci en forcing... J'ai eu alors une assez puissante experience d'ouverture du Coeur, mon corps se saturait d'energie etc... Cependant aussi vite j'étais "monté", aussi vite j'étais redescendu... lol! Et je suis retourné à mon état de conscience "normal" sans avoir rien appris de cette experience...

Alors que dernièrement, les choses se font en douceur, l'experience est moins puissante, mais je peux bien mieux la stabiliser et la maintenir en place.

Donc tranquille... Smile

En plus, cette image peut-être vendue, détournée, liée à des peurs..
De même l'image ou le concept ne permet pas de créer un "système
moral" inaliénable. La justification par la pensée n'est pas assez
consciente; on ne se rends pas compte que des peurs ou des désirs
vont influencer ces pensées. Mais en prenant conscience de la source
il est possible de comprendre ces influences.. Et quand on en prends
conscience c'est facile de les soigner.


Tout à fait d'accord. Les mots, les concepts, l'univers mental sont des choses malléables, pouvant porter à confusion. Prendre conscience de notre source, oui.

Bref, Amour et méditation devraient faire
"bon ménage" et ouvrir encore d'autres possibilités.


Fleur2lys, en effet, n'oublions pas l'Amour! I love you Pour moi, la méditation (assis ou au quotidien...) ce n'est pas une concentration extreme mécanique, qui consisterait à refouler tout sentiment, l'Amour etc... D'ailleurs les sentiments, les ressentis etc... font justement partie de l'univers non mental. Je penses d'ailleurs que le véritable Amour peut jaillir à partir de cette Univers non mental, où l'on est en plein dans la Vie, dans la réalité... Je penses donc qu'il faut au contraire s'ouvrir, laisser couler justement cet Amour.

Donc être dans l'instant présent tout en s'ouvrant à ses ressentis...

Enfin je veux juste préciser que dans ce que j'essaye de décrire, il n'y a rien d'absolu, rien d'ultime etc... Pour moi cela fait partie des premiers pas vers la non dualité. Cela peut être plus ou moins nuancé d'ailleurs. L'évolution continuant, d'autres étapes, d'autres marches se présentant. Ma conscience reste très limitée et ne peux percevoir toutes les subtilités de la Vie. Je veux juste partager un peu mon experience dans le but que ça serve.


Bien à vous! (ouf! désolé pour la longueur! What a Face )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'illusion du moi et des perceptions (pour ou contre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum