Voyage astral

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Voyage astral Empty Voyage astral

Message  Invité le Mar 7 Fév - 15:17

Bonjour à tous,

Je cherche quelques témoignages concernant le voyage astral. Je m'y entraîne actuellement, et je ne suis pas forcément doué en la matière.

Alors, ce n'est pas forcément une méthode que je cherche. Il y en a tout un tas sur internet et dans les ouvrages dédiés à ce sujet.

J'en suis au moment où je ressens des vibrations dans tout le corps, avec perte de sensibilisation général. Y a un moment, où une lumière apparaît au dessus de mon crâne et je m'interroge sur son origine et sa signification.

A un certain stade de la décorporation cette lumière apparaît. A ce jour, je n'ai pas vu de témoignage en la matière permettant de comprendre si c'était normal et que tout le monde l'observait à un moment donné.

Quelqu'un a t-il une idée sur ce qu'elle est ? (perception de l'éthérique ?). Quelle est la suite du processus de la décorporation ? Une sorte de bruit de moteur d'avion serait attendu ensuite d'après ce que j'ai pu lire ici ou là.

Merci.

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 7 Fév - 15:41

Bonjour!

Moi aussi j'essaye des fois en ce moment avant de dormir. Smile Pas facile le truc. scratch Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 7 Fév - 15:44

Techniquement, je ne pense pas que cela soit si compliqué. C'est l'attitude général (nos émotions, nos pensées rattachées au corps) qui posent réellement problème.

Tu en es où Ermite ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 7 Fév - 20:48

Alors, je m'allonge sur mon lit, sous la couverture, sur le dos, écarte un peu mes membres de mon corps, et je commence à détendre tout les muscles de mon corps. Au bou d'un moment une certaine lourdeur se fait sentir, et parfois de l'energie, comme si mon corps s'enveloppais d'électricité. De rares fois, j'ai eu cette sensation de chute, mais tout de suite après, c'est comme si je revenais à un stade antérieur.

Le truc qui me gene souvent lors de la tentative, c'est la position de mon corps. Au bou d'un moment, ça devient genant de rester comme ça sur le dos, et je dois faire un effort au niveau de la volonté.

Pour ceux qui y arrive, éprouvez vous une gene dans votre position que vous surpassez par votre concentration? Ou bien votre position vous est elle confortable?

Car j'ai parfois l'impression que si je n'arrete pas l'exercice, je vais rester dans cet état toute la nuit sans bouger d'un poil. Smile Donc au bou d'un moment j'arretes. Aussi je dors sans coussin, je vais essayer avec.

Parfois ce qui peut gener aussi, ce sont des démangeaisons... Un jour j'en ai eu une sur le visage. Je me suis dis, je vais rester concentrer, je ne vais pas ceder, faire un effort de volonté et ça va partir tout seul (car généralement ça part...). J'attend, j'attend... ça pique! lol! (putain d'bordel! c'est quand que tu va partir! ha! ha! Very Happy ) Et ça part pas... donc je me gratte et repars à zero! lol! Et oui! Y en a qui en ont des problèmes! Very Happy Mais pour ça, je penses que c'est bien de prévoir une petite douche chaude avant d'essayer. Ca détend les muscles et évite les petites démangeaisons.

Donc j'en suis à des petits essais. Je ne le fais pas dans un esprit d'y arriver à tout prix, mais dans l'esprit de profiter du moment lorsque je me couche pour tenter.

Pas mal de choses peuvent en effet se passer dans la tete. Mécanismes inconscients ou autres.

Mais le fait d'échanger sur ce sujet là maintenant me donne envie de m'y investir un peu plus. Smile Je penses que je vais essayer ce soir. Et être plus attentif aux diverses choses qui peuvent se passer.

Je te souhaite bon voyage. Smile On va y arriver!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 7 Fév - 22:50

Merci Ermite pour ces détails.

Pour ma part, je pars donc allongé également. Je maitrise ma respiration et je l'utilise pour obtenir les sensations de fourmillements. Je ne fais pas de visualisation, il y a juste une évidence qui s'installe et qui me permet d'obtenir cette perte de sensation progressive du corps physique.

Ensuite, y a le stade du coeur qui bat vite et que je rassure en inhibant les émotions de peur qui passent. J'arrive à le calmer et je relache le verrou que je lui ai imposé. Par la suite, c'est un peu la sensation du vertige, je vois des points blancs se dessiner autour de mon corps puis j'ai vraiment la sensation que mes pieds se surélèvent. Je ressens des vibrations autour du corps comme des bourrasques d'air qui vont et viennent en ondulant, mais ce n'est pas fort. Une sorte de perturbation générale.

Puis arrive cette fameuse lumière blanche au dessus de la tête, dont je ne sais rien. Elle est grande, je ne la vois pas entière, environ un demi cercle. J'ai ouvert les yeux rien, puis je les ai refermé et je la revoit. Trés curieux. Je pense au corps éthérique, c'est à dire que la conscience franchit cette couche. Le tibétain disait justement que les perceptions auditives et visuelles de ce moment était du à l'activité électrique du corps éthérique.

Le souci étant que dès lors que nous faisons une association avec le corps physique (se gratter, ouvrir les yeux, peur de mourrir etc ...) la séparation devient impossible. On se réancre dans la matière.

L'astuce visiblement étant de se perdre totalement dans la sensation. Si on arrive à la paralysie du corps physique, il est clair qu'on ne ressent plus grande chose, même les chatouillements.

Je m'arrête là pour le moment. Par contre j'ai essayé également la MMD (Musique Multidimentionnelle de Jacotte Chollet), c'est assez impressionnant car ça met rapidement dans les bonnes conditions pour débuter le voyage. Avec cette musique, il faut être capable de repérer chaque changement de rythme cérébral. ça passe de droite à gauche, il faut apprécier tout ces mouvements musicaux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mer 8 Fév - 20:35

Interessant.

J'ai essayé comme prévu hier soir, avec un coussin cette fois ci. Et je sais pas si c'est le coussin ou quoi mais je me rappelle de rien, j'ai surement du m'endormir. Smile Mais c'est rare en étant allongé, peut etre que je me suis retourné et est dormis. Question Cependant certaines vagues pensées me reviennent, notamment sur le fait que j'ai été bien détendu.

J'ai aussi essayé ce matin au réveil. Car à ce qui parait c'est aussi une bonne période. Et ce qui est interessant c'est que je reconnais un stade de progression dans ton témoignage. Donc j'étais dans la meme position, et au bou d'un moment en essayant de décontracter tout mes muscles, je vois que je stagne, je reste sur place au niveau du processus. Cela n'avance plus. Alors j'ai l'idée de me concentrer sur ma respiration, et d'essayer à ce qu'elle soit la plus douce, naturelle possible, apaisante, profonde. Et là je commence à sentir ces fourmillements, cet engourdissement du corps, comme si une sorte d'électricité parcourait mon corps. Après j'ai arrêté. Pour ma part, c'est un peu ça ma technique, dès que je stagne, j'essaye de trouver un autre truc pour avancer dans le processus. Mais à part ça, pour le moment je n'utilises pas les techniques de la corde et tout.

Je penses que je vais essayer aussi de le faire avant de me coucher, en étant pas trop fatigué, et dans une autre position qui me soit plus confortable. Car apparemment on est pas obligé de rester sur le dos. Les fois ou j'ai essayé dans d'autres positions, je me suis endormi. D'où le fait de peut être le faire avant de me coucher en étant pas trop fatigué, peut être ce sera mieux au niveau de la conscience.

Il y a quelques années j'essayais de faire un voyage astral justement en soirée, pas trop tard, sur un tapis de gym, et j'ai eu cette sensation de chute, comme si j'étais tombé. Et il me semble aussi que durant ces essais, une fois j'étais arrivé à bouger mon bras droit (enfin, la meme forme de ma main physique mais dans un autre corps plus subtil). Mais je n'ai pas persévéré ensuite. Cependant je penses qu'aujourd'hui j'ai bien plus de motivation, plus de force grace aux diverses remises en questions, le travail sur moi meme. Donc je vais inclure cet exercice au niveau quotidien, cela permettra de bien experimenter.

Mais je vois aussi le stade du coeur qui bat vite don tu parles. Il me semble bien que je l'avais déjà vécu avant la sensation de chute.

Pour ce qui est de la musique, j'ai vu que ça existait en effet, pourquoi pas essayer un jour. Pour l'instant je veux essayer en "brut", histoire d'apprendre à mieux me contrôler. Mais j'ai vu aussi qu'il existait des mantras par exemple.

Enfin, du moment que ça marche, pourquoi pas. C'est surtout au début que c'est galère j'imagine, après ça doit être comme le vélo. Une fois qu'on voit un peu le truc, on le reproduit.

Bonne pratique! Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Et Basta ! le Mer 8 Fév - 21:34


Bonsoir,

J'ai ressenti assez souvent cette chute et cette peur de la mort lors d'exercices de relaxation préludes à d'autres, comme des tentatives de rêves conscients. Ces peurs irraisonnées me bloquent souvent, mais cela doit être de mon fait et non une généralité.
Peut-être est-ce en effet dû au déplacement de la conscience dans un corps plus subtil.
Par contre, jamais de phénomène lumineux.

Et Basta !

Messages : 1151
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Amarante le Jeu 9 Fév - 8:14

Bonjour Patrice,

Cette lumière est peut-être du fait de ton ange gardien qui veille sur toi...
Amarante
Amarante

Messages : 709
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Jeu 9 Fév - 9:09

Salut,

Comment vas-tu ?

Je ne pense pas à un ange gardien, je pense que c'est plus une réaction mécanique. L'univers est une grande mécanique qui s'exprime à travers diverses énergies. D'ailleurs notre rapport à Dieu répond à notre mécanique personnelle. C'est sans doute pour cela que les hommes se mettent constamment sur la tronche, car ils ne comprennent pas qu'une vision globale ne peut être pleinement acceptée par tous.

Mon souci étant d'arriver à glisser cette lumière dans l'explication du processus. Le vivre par contre ne doit pas faire appel à l'intellect, il faut lâcher toute identification.

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Ven 10 Fév - 20:36

.


Dernière édition par Zuz le Mar 14 Fév - 9:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  aurora-maria le Sam 11 Fév - 18:08

Bonjour Patrice,

Je peux parler de mes tentatives, bien qu'elles n'ajoutent rien de nouveau... Tout comme Ermite, j'avais essayé il y a quelques années. Je lisais souvent le site d'Astral Sight à l'époque et notamment le topic sur les projections astrales Réussir une PA en moins de 28 jours ...

J'ai acheté le bouquin de Chrys Monroe dont il est fait mention dans le post en question, et j'ai appliqué à la lettre la "méthode", persuadée que ça devait fonctionner... Mais rien... Après je me suis débarassée de ce bouquin trop prometteur ! Peut être me suis-je découragée trop vite, je ne sais pas. Mais tout comme l'a expliqué Ermite, je n'arrivais pas à rester immobile, surtout si je me l'imposais, très très longtemps... J'avais moi aussi, alors, des démangeaisons, des crampes, ou des douleurs subites qui m'obligeaient changer de position et tout était à recommencer ! Et puis par moments je "voyais" à travers mes paupières, donc j'ouvrais les yeux pour voir si ce que je "voyais" les yeux fermés était identique à ce que je pouvais voir les yeux ouverts... Ou alors je percevais une lumière très intense et très blanche et là, j'ouvrais aussi les yeux pour voir si elle était dans ma chambre ! Very Happy Tout ça parce que ça ne se passait pas exactement comme décrit dans le bouquin : je ne ressentais pas les autres "symptômes", donc je pensais me tromper, ou mal faire...

Puis je me suis mise à douter sur mes motivations à vouloir à tout prix réussir. J'ai pensé que si je devais y arriver, cela devait se faire sans intervention de ma volonté, tout du moins sans forcer à ce point, sans y mettre autant d'acharnement. Et une nuit, dans un rêve je me suis vue allongée sur mon lit, depuis le plafond de ma chambre. Mais c'était dans un rêve, et ce n'était pas une sortie astrale : d'après les explications qui m'ont été données (merci à son auteur sunny ) c'était la rencontre avec mon Gardien du Seuil...

Mais sur le site dont je parlais plus haut, de nombreux participants expliquent leurs propres expériences, et peut être peux-tu trouver matière à réflexion ?

Pour ma part j'ai arrêté de vouloir... mais peut être que je retenterai, au vu peut être de tes résultats ? Wink









aurora-maria
aurora-maria

Messages : 25
Date d'inscription : 25/02/2011
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Dim 19 Fév - 21:01

......


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Fleur2lys le Lun 20 Fév - 16:46

Question qui me taraude : pourquoi vouloir à tout prix sortir de son corps délibérément, si cela arrive automatiquement lorsqu'on y est prêt ? Suspect scratch
Fleur2lys
Fleur2lys

Messages : 1171
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 57
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Lun 20 Fév - 16:52


Cette question révèle une grande sagesse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Fleur2lys le Lun 20 Fév - 17:01

Merci, mais il y a quand même un sacré nombre de chercheurs qui s'y attèlent...
Fleur2lys
Fleur2lys

Messages : 1171
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 57
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Lun 20 Fév - 19:41

.....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Lun 20 Fév - 20:29

Merci pour ton partage AltaMajor.

J'avais émis l'idée que le voyage astral c'est un peu comme le vélo, mais je retires ce que j'ai dis! ha! ha! lol! Pour moi, c'est apparemment plus long que l'apprentissage du vélo. rabbit Mais bon, je continue mes essais, tranquilement ( Cool ) sans pour autant rester scotché dessus et je vois qu'il y a de petites prises de conscience peut être, on essaye des trucs etc... Donc c'est en cours.

J'aime bien ta petite phrase dans ton dernier message. Smile

Car en effet, je ne penses pas que dans la vie les choses arrivent automatiquement comme ça. On serait pret à faire un voyage astral et cela nous arriverait d'un coup comme ça, par magie? "oh! je vole!" Smile J'en doutes...

Et donc justement, peut être que l'on est pret lorsque l'on a la volonté, l'envie de le faire, et on le fait. Ainsi, petit à petit on s'entraine et on progresse peut être pour y arriver. Car autrement si l'on essaye pas, je penses tout simplement que l'on y arrivera pas. Regardons dans nos experiences respectives, la vie nous ramène t elle tout pret sur un plateau?... Question

En ce qui concerne le pourquoi, pour moi il s'agit juste de découvrir une autre experience, donc faire des experiences, voir si je peux y puiser des choses positives dans la compréhension de mon existence, du pourquoi de la vie et de toutes ces éternelles questions. Et plus simplement, vivre. Essayer de vivre comme on peut, en explorant les diverses facettes de la vie.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Lun 20 Fév - 22:48

Bonsoir AltaMajor, Ermite,

Merci à AltaMajor tout d'abord. Car tes propos reflète le genre de propos que je me délecte de lire.

Je partage un peu le même avis qu'Ermite sur le fait qu'atteindre un but n'arrive jamais sans peine.

Bien que pour ma part je considère certains ressentis physiologiques désagréables au moment de la tentative de sortie, je pense néanmoins que c'est une phase évolutive nécessaire.

Prêt, pas prêt ? Je n'en sais rien en vérité. Mais ça risque devenir la justification de l'échec.

Le corps astral n'est-il pas une maison également (certes secondaire) ?

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Lun 20 Fév - 23:01


J'ai conscience que l'image que j'emploi est assez particulière, mais c'est la seule qui me vient à l'esprit... geek

Avez-vous déjà essayer de percer un abcès qui n'est pas mûr?

Et bien on y arrive logiquement pas et si on "force" on crée une infection, et c'est cette infection qui va crée du putride à l'intérieur et on pense qu'on a réussi à le percer... L’objectif est atteint, mais à quel prix? Au prix d'une infection locale et d'une jolie cicatrice...

Lorsque l'abcès est "mûr" il suffit de l'effleurer pour le percer, voir le plus souvent il se perce tout seul...

Il y a aussi la question du « sens » de la démarche…
Pourquoi voulez-vous « sortir » ? Pour faire du tourisme ? Vous prouvez qu’il y a « quelque chose » ailleurs ? Autre raison?
Répondre à cette interrogation, permet aussi d’éclaircir certains points et certains blocages…


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 21 Fév - 1:25

.....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 21 Fév - 8:46

Je reconnais là le fond et le contenu de ce message. Lol! Very Happy
C'est marrant de voir que de forum en forum les discussions se répètent. On en avait beaucoup discuter si je me souviens bien sur le forum de la voie du feu du disciple, non?

je n'ai pas tout lu car je dois faire vite ( boulot) mais une réflexion rapide d 'ordre plus générale: Il n'est jamais bon d'être cristallisé dans une approche ou vision particulière...
La vie est évolution, se scléroser dans des certitudes assénées ne fait pas avancer. Pire ça démontre une certaine paralysie mental qui, à mon avis, peut être néfaste à soi.

S'ouvrir aux interrogations, se poser des questions qui vont au- delà de ce qu'on croit être vrai car lu dans la littérature ésotérique, et basé sur sa propre expérience, me parait, à mon avis, plus propice.
Le but étant de favoriser les idées qui pourraient faire avancer ceux qui trouvent des difficultés dans leur propre démarche.

Pour le reste tu connais ma position sur tes arguments vu qu'on en a déjà parlé en long, en large et en travers. Inutile donc de se répéter (et puis c 'est pas le but, je crois)

Bon courage à tous dans vos tentatives!






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty les avis se completent

Message  Invité le Mar 21 Fév - 10:20

Interressant.
Il faut faire table rase de son avis perso et vous lire en totale ouverture, c'est utile.
pour ma part je termine certaines experiences pour pouvoir la ramener en sachant de quoi je parle.
Déjà se poser la série de questions inspirées de R .Vitoz.
<< qu'est ce que je veux faire une fois en sortie astrale ?
en ai je les capacités?
est ce que je le veux "vraiment"?>>
cette deniere question exige une réponse honnete car l'inconscient et la supraconscience sont les deux faces d'une même etoffe... Wink

D'experience je peux me dire d'ors et déjà que le voyage astral dans le sens commun de la litterature sur le marché , n'est pas le "pur" voyage astral.
En général, les gens voyagent dans leur astralité et c'est différent.
En général, "on" fabrique par la plasticité de sa pensée un pseudo corps astral qui voyage dan son espace interne...et "on" est content!
mais c'est une vessie qui se degonfle bien vite.

ce qui est déjà tout un monde en soi, mais c'est une aventure intra muros de sa propre astralité.
Le principal obstacle et c'est ce qui affole le corps dans sa conscience instinctive de survie, c'est la couche mentale liée au corps et à son identité.
La dépasser exige une maitrise psychique plus forte qu'à l'ordinaire.
Le voyage astral c'est aussi comprendre la "caput mortem" des alchimistes
le vieil homme ne peut voler.
car la conscience du "voyageur experimental" n'est plus liée au sens usuel du"moi". Il est bon d'inviter sa supraconcience à prendre la direction des operations .

j'ai pas fini l'experimentation, mais ça J'ai bien verifié .
j'aime beaucoup cette image qui correspond à mon leitmotiv de "voyage experimental"...
Voyage astral Photo-1096233-L
Je m'aperçois aussi que la réalité astrale entrevue est le reflet du niveau de conscience atteint en conscience de veille.
Me dédoubler pour faire le tour de la maison, je m'en fous comme de l'an 40!
le voyage astral est un outil pour se rendre avec la conscience sensorielle , là où le corps physique ne peut pas.
Pour apprendre ,evoluer , soigner, se rendre dans les ecoles spirituelles , contacter les esprits de la nature, transmettre des connaissances. Idea
Les fortes passions sises en notre "humanimalité", sont attirées par leur correspondances Astrales.
Ainsi une colère interieure non maitrisée et transmutée par la purification, nous rapproche dangereusement de la forme pensée de la colere sur le plan astral .
idem pour la sensualité "hard"... Embarassed
Etouffer sa libido pour être saint est une calamité sur le sentier initiatique.
Heureusement ; il arrive que
La divine providence maitresse du Karma, fasse en sorte de mettre en contact intime, des personnalités sinceres , engagées sur le sentier, ou proches de l'être, afin que chacune des deux parties , se mire dans l'autre...révélant au passage ce que l'on a maitrisé ou étouffé seulement...
nettoyant en cela, plus nettement les ecuries d'Augias





Dernière édition par Arathos le Mar 21 Fév - 11:05, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 21 Fév - 10:51

Bonjour,

Je souhaites faire l'expérimentation pour plusieurs raisons. Loin de vouloir de me justifier mais plutôt, peut être, pour poursuivre le débat autour de mes propos.

Je remarque simplement que les hommes stagnent d'une manière générale dans leur évolution personnelle. Beaucoup d'artifices nuisent, désormais, à cette évolution. La peur conduisant très certainement à un état de cristallisation. Peur étant bien entendu relative à la mort.

Ensuite, je pense que l'expérience astrale est une connotation initiatique forte. Elle participe à la maîtrise, de fond, des émotions. D'ailleurs associée à l'eau, la maîtrise de ce monde illustre très certainement la seconde initiation abordée par la Théosophie et Alice Bailey.

Ce que je veux dire, c'est que le monde astral a sa nécessité d'être exploré, parallèlement au monde physique. Quand bien même est-il identifié au monde des illusions. Il va falloir savoir s'en prémunir, car lorsque je vois beaucoup d'individus ayant effectué l'expérience considérant ce qu'ils ont vu est la réalité, je pense que cela est dangereux. Je pense comme Arathos, que beaucoup s'enferme dans une astralité personnelle et finisse par s'illusionner de leur propre subjectivité. Ce monde n'est visiblement pas qu'une sphère de sensation, elle a une dimension spirituelle particulière.

Je trouve également, qu'il est important de pouvoir observer les échanges d'énergies qui s'y produisent pour établir un parallèle avec le monde physique. Jusqu'à présent les principales connaissances de ce monde, émanent de livres. Les maints rituels et exercices spirituels n'étant pas toujours probant de réalité et de résultat convaincant. On se lance souvent avec des armes que l'on a appris mais qui ne sont pas les nôtres. Je pense fondamentalement que nous devons forger nous même nos outils, nos moyens, même si effectivement nous nous appuyons sur quelques aides qui nous sont "extérieures" au début. Le tout étant de ne pas être dépendant.

Pour répondre à Ayin, le fait de vouloir effectuer l'expérience est peut être le signe que nous sommes prêts. Ceux qui ne le sont pas, n'ont peut être pas du tout l'idée dans la tête.

AltaMajor, tu parlais de protections. Peux-tu développer davantage s'il te plait ?

Patrice


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 21 Fév - 13:23



On m’a demandé, à juste titre, ce que j’entendais par « mûr » la maturité spirituelle… En effet, on me relisant, mes propos peuvent laisser penser ça.

Seulement il faudrait savoir ce qu’on entend déjà par maturité spirituelle… Est-ce le fait d’épurer sa personnalité des défauts ? Est-ce le fait de réussir à s’approcher du Divin ? Etc Etc. Tout le monde n’a pas ces objectifs… c’est très flou comme expression, et mériterait à elle seule un post…

Mais dans le fond, on faisant fi de ces approximations conceptuelles, ce n’est pas ce que mon message entendait. Oui, un « mage noir » peut parfaitement réussir des sorties de toutes sortes…. (D’ailleurs qu’est-ce qu’un mage noir ? Ce n’est pas forcément quelqu’un qui fait le mal autour de lui, c’est surtout quelqu’un qui fait ce qui lui plaît et use de toutes ses techniques et savoirs pour obtenir ce qu’il veut, ce qu’il désire en utilisant le plus souvent des énergies aux vibrations basses, énergies qui peuvent aussi être utilisé positivement pour le protection ou autre… Donc tout est relatif, il faudrait développer plus mais là n’est pas le sujet ici).
Je connais directement et personnellement un pratiquant confirmé suivant la tradition des Templar (on fait difficilement plus glauque), qui m’a littéralement scotché par ses capacités à quitter son corps physique comme d’autre se lèvent de leurs chaises…
J’en connais aussi un autre, même pas vraiment « pratiquant », parlant souvent de ce qu’il ne connais pas, d’une médiocrité affligeante, absolument pas humble, largement pervers et malhonnête, qui pourtant, réussi parfois les voyages astraux pour « espionner » autrui…

Qui plus est, dans mon cas personnel, je ne me considère pas comme mûr spirituellement !

Donc non, être mûr est à prendre dans le sens de « prêt » tout simplement : on le fait car on veut vraiment réussir pour des raisons que l’on considère comme très importantes dans notre cheminement personnel… (d’où ma question sur le pourquoi de la démarche…). Il n’y a pas de raison meilleure que d’autres, il n’y a pas de réponse idéale à donner, ou de listing de réponses à donner pour étaler son savoir théorique, ou de hiérarchie des réponses l’une valant mieux qu’une autre, non ! la comparaison ici n’a pas lieu d’être !
La clé de la réponse ici n’est pas en elle-même, mais dans le fait de prendre conscience de ce qu’on désire vraiment au-delà du fait de la simple expérimentation du dédoublement… C’est ce que j’ai qualifié de sens ! Lorsqu'on ne sait pas où on va, il est difficile d'y arriver...


Il y a certaines personnes « avancées » (avec des pincettes), que j’ai côtoyé plus jeune, qui systématiquement, lorsque je posais une question concernant telle ou telle pratiques, me rétorquaient : « tu n’es pas prête pour comprendre ou pratiquer ce genre de chose. C’est pour plus tard » Ce qui avait le don de m’agacer prodigieusement… et ce qui cache surtout l’ignorance véritable, expérimentalement parlant, des « avancés » en question…

Lorsqu’on pose une question, c’est qu’on est prêt à recevoir la question.

Et Arathos aussi lorsque dans ce post ou d’autre, il dit :

"Tant que certaines experiences ne sont pas vecues dans la chair (la moêlle) sur le sentier de la connaissance de soi, on specule theoriquement pour /contre au sujet des faits ;
Mais une fois en prise avec l'experimentation ,on y voit plus clair."

Les croyances s'effacent ne pesant rien face à l'experience.
Aussi la question est de savoir si l'on parle vraiment d'experience .


Rien à ajouter…

Et là :

pour ma part je termine certaines experiences pour pouvoir la ramener en sachant de quoi je parle.

Tout à fait !
Avec votre permission, je vais ramener ma fraise cette fois-ci histoire, peut-être que mon expérience puisse être utile à d’autre ! Décidemment dans ce post, je ne fais que parler de moi…

Personnellement, la méthode dont parlent certains plus haut n’a jamais marché pour moi.
Ce qui ne signifie pas que cela ne peut pas marcher pour d’autre !

Dans mon cas, une méditation profonde est indispensable pour relâcher le mental (qui est programmer pour assurer la survie de l’être et donc provoquer la peur dés lors qu’on explore quelque chose qu’il ne peut appréhender). C’est très simple : lorsqu’on a peur, on stoppe, il ne faut jamais se forcer. C’est ce que j’applique à moi-même et dans tous les domaines. Toujours suivre son Intuition…

Juste une remarque : du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours pratiqué les sorties, seulement le processus de dédoublement en tant que tel, m’était inconnu. Par la simple volonté, spontanément on va dire.
Plus tard, beaucoup plus tard, j’ai voulu essayer en restant consciente durant le processus de dédoublement, et en le ralentissant au maximum pour bien en saisir les étapes, et c’est donc de ça qu’il s’agit ici. Et là, comme tout le monde, j’ai dû buter contre certaines difficultés.

Ici, ma toute première réussite c'est-à-dire en restant totalement consciente avant, pendant, après (au retour).
J’étais donc chez moi, en essayant d’atteindre progressivement un état de vacuité mental très poussé. Pour cela, je m’étais aidé de la cohérence cardiaque. Pour moi, ça marche (encore une fois, je parle de moi, je n’applique pas mes expériences sur autrui, en disant : ca marche pour moi donc forcément ça doit marcher pour les autres…).
A un moment donné, je ressentais des odeurs bizarres (comme dans toutes mes précédentes tentatives conscientes), parfois des bruits, etc. Cette fois-ci je décidais de rester stoïque face à ses manifestations (je suis habitué des tentatives de déstabilisation psychique), jusqu’‘à commencer à percevoir des dizaines de stations… radios (lol). Le changement vibratoire et dés lors important. Je me souviens d’une sensation de légèreté incroyable, et c’est ça qui m’a montré que je venais de franchir le cap. Puis d’une sensation de blocage au niveau des hanches… Et cette sensation de rester bloquer à ce niveau qui paradoxalement m’a fait prendre conscience que j’étais « débloquer » du reste. Puis, alors même que j’avais atteint un état de vacuité mental vraiment poussé, je me m’y à avoir des « pensées » ? (je ne sais pas comment le décrire ni l’expliquer, comme vous tous ici je suis moi-aussi au début de mon cheminement…). Et là, par intuition sans doute, j’ai pensé à… la mère de ma cousine, qui était très malade.... Sans même m’en apercevoir, je me suis retrouvé dans sa chambre d’hôpital. J’ai su qu’elle n’était pas loin… Puis, j’ai vu sa mère couché, un teint de peau marron, se… dédoubler !!! Elle s’assit sur son corps, moitié dedans, le tronc et la tête à la verticale. Je venais d’assister en directe à sa décorporation ! A ce moment, j’ai compris que la machine qui l’a maintenait en vie venait d’émettre une alerte (je ne me souviens d’aucun son), car soudain je vis deux personnes entrées précipitamment dans la chambre. Puis un médecin, puis mes cousins qui pleurait, ma cousine tomba dans les bras de son frère, il y eu beaucoup de tristesse dans la pièce (c’est ce que j’ai ressentie). Puis, ma tante termina de se lever, je me souviens d’un regard en ma direction, elle tourna la tête vers ses enfants et le reste du personnel, et sans une expression, sans aucune émotion, (elle paraissait en meilleure apparence), sans aucune mimique, elle s’avança tout droit… A ce moment, secoué par ce que je venais de « vivre », je me suis demandé si je rêvais. Instantanément, cette sensation de légèreté disparu, et je me souviens du froid ressenti sous mes paupières. J’eus un mal fou à réussir à ouvrir les yeux (sensation que cela pesait une tonne, mais vraiment). Alors, j’ai essayé juste de bouger un tout petit peu une paupière (pas d’ouvrir), et là, comme un fluide énergétique qui passait dans le corps soudainement, je réussi à reprendre possession de mon corps entièrement.
Je suis resté au moins deux heures pour « ancrer » ce que je venais de voir dans ma mémoire car j’avais l’impression que ca s’évaporer, et à me remettre de ces sensations. Plus tard, dans la soirée, ma famille m’appela pour me faire part du décès de ma tante…

Je ne sais pas si cette réussite était fortuite ou dû au fait que je « devais » assister à cette décorporation…

Depuis, à force, les choses sont plus aisées. Pour autant, je ne vois aucun « cordon » qui me relie à mon corps, les perceptions ne sont pas vraiment identique à celui de l’éveil physique, je n’ai jamais joué au super-héros de l’astral, et il m’est arrivé un nombre conséquent de crasses et d’attaques en tout genre lorsque je suis dans cet état… Si j’écris en ce moment, c’est que je n’en suis pas morte… So.
J’ai appris depuis pas mal de techniques très efficaces pour m’en prémunir, ou du moins les limités, c’est donc faisable.

Néanmoins, les meilleures et plus enrichissantes expériences ont été celles où cela avait lieu « automatiquement ».


Pour autant, je continu de penser que si on se « force » pour « dépasser » cette peur, si on se fait violence, on crée une blessure astral qui va rester bien ouverte et accueillante pour toutes une séries de parasites.

Encore une fois, j’insiste sur ce point, il s’agit de mon avis personnel. A prendre donc pour ce qu’il est, juste un avis…


En espérant que cela apportera un peu de lumière à vos lanternes…


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voyage astral Empty Re: Voyage astral

Message  Invité le Mar 21 Fév - 13:49

Merci Ayin pour ton joli témoignage que j'ai très apprécié.

Honnêtement, je pense que le souci engendré par la projection astrale consciente est plus assujetti aux différents ressentis physiques au début du processus.

Que cela joue sur l'aspect de la structure astrale, je veux bien le croire même si je n'en mesure pas les dommages potentiels.

Le grand souci, c'est que bien souvent on parle plus de l'astral qu'on ne le vit (c'est un peu comme les frites McKain).

Par contre l'aspect protection est important. Si tu veux bien nous en parler, ainsi qu'AltaMajor.

Merci à vous deux.


Dernière édition par Patrice le Mar 21 Fév - 14:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum