phénomène d'incorporation

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Lun 21 Mai - 11:44

Salut à tous les participants de ce fil, salut à tous,

Selon moi, dans ce topic et dans d'autres, nous ne discutons pas toujours sur le même registre ce qui est source de confusion et d'incompréhension entre nous. Soit nous nous référons à une voie directe (Dzogchen, Tchan, autre) et donc à l'Absolu en priorité, soit à une voie indirecte (Théurgie, Tantra, autre) et donc au relatif en priorité. Les vues et les procédés mis en oeuvre par ces deux cheminements sont différents, mais le résultat principal par contre (c'est à dire "l'accès au divin") est en somme identique. En définitive peu importe le moyen, n'est il pas nécessaire de garder à l'esprit le plus important : le résultat ?

Ceci-dit, revenons à nos moutons. Wink

Dès lors que l'incorporation est encadrée et correspond bien à une réelle praxis, il ne résulte aucun danger lorsque celle-ci est effectuée via la démarche théurgique. Si l'on sort du cadre par contre, il arrive ce qu'explique très bien AltaMajor : lorsque le vase n'est pas prêt, il se fissure ou se brise. Ne pas oublier que dans la méthode théurgique, l'humain laisse sa volonté personnelle au profit de la volonté divine : c'est un lâcher prise complet. C'est ce qui distingue la théurgie des autres formes de magie : il n'y a aucune volonté personnelle dans le processus, l'être s'abandonne entièrement au divin. Aussi, pour réaliser l'Oeuvre, l'initié est guidé. Avant l'incorporation (qui n'est pas la finalité du procédé), il usite en général des techniques préliminaires telles la telestikê (consécration d'une image ou d'une statue afin que cette dernière devienne vivante et l'instruise) ou encore l'engkoimêsis (l'incubation dans les rêves). Ce n'est qu'après plusieurs étapes de ce type que la possession divine devient enfin réalisable. Pour la petite histoire, j'ai été témoin il y a plusieurs années maintenant de ce genre de phénomènes. Je considère donc que cela est possible.

Biensûr, ce que nous présente ici ayin n'est pas du domaine de la théurgie mais éclaire le fait qu'un enseignement, certaines qualités (même si elles sont "déviées" du divin) peuvent être accordés par ce procédé.

+ +

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Lun 21 Mai - 15:39

....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Lun 21 Mai - 16:21



En effet Palcebard seul le résultat final a vraiment de l’importance. Les chemins pour y parvenir sont selon la sensibilité de chacun.

Par le terme « praxis », est-ce que tu entends « Activité physiologique et principalement psychique, ordonnée à un résultat » (dico) ?

Par ailleurs j’adorerai approfondir les pratiques dont tu parles, c'est-à-dire la telestikê et l'engkoimêsis, pourrais-tu nous conseiller quelques sites ou bouquins qui en parle ? (j’ai rien trouvé de bien probant).

C’est vrai les exemples que je cite n’ont rien de théurgiques, j’espère avoir la chance un jour d’assister à de tel phénomènes intenses en théurgie.

Alta Major, sur ce coup je suis bien d’accord avec toi. Je n’ai indiqué ces liens que dans le but de dire que ces phénomènes existent, en aucun cas pour les encourager…

Se sont des pratiques dangereuses, et à titre personnel je ne l’ai jamais vécu et ne souhaite surtout pas l’expérimenter… D’ailleurs, quand je vois le soin ultime que prennent les énergies à ne surtout pas me toucher, c’est que mon aversion pour les contacts est connue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 12:00

Bonjour ayin, j'espère que tu te portes bien.

ayin a écrit:Par le terme « praxis », est-ce que tu entends « Activité physiologique et principalement psychique, ordonnée à un résultat » (dico) ?
Pas exactement. Praxis en grec signifie action. Ici, c'est le protocole à mettre en œuvre pour obtenir un résultat.

ayin a écrit:Par ailleurs j’adorerai approfondir les pratiques dont tu parles, c'est-à-dire la telestikê et l'engkoimêsis, pourrais-tu nous conseiller quelques sites ou bouquins qui en parle ? (j’ai rien trouvé de bien probant).

lol! , ça ne marche pas du tout comme ça ! Tu n'as rien trouvé et tu ne trouveras rien, tout simplement puisqu'il n'y a rien d'accessible "au tout public". Ces pratiques sont protégées et même si tu les découvraient dans un manuscrit ancien ou si quelqu'un te les filaient, il te manquerait des choses. Il est indispensable de rencontrer quelqu'un de qualifié sinon cela ne sert quasiment à rien et même pire cela peut s'avérer très dangereux. C'est exactement comme dans les voies tibétaines. Je détaille : en allant tout simplement à la FNAC, tu peux te procurer par exemple des écrits sur diverses pratiques (Bouddha de médecine, pratique du Garouda Rouge, etc) et essayer de les mettre en action. Cela ne fonctionnera pas. Pourquoi ? Et bien tout simplement puisqu'il faut au préalable que tu reçoives le lung (vent) par un Lama qualifié et ça en général ils ne te le disent pas dans le bouquin. Cela n'est pas grand chose en apparence : concrètement cela consiste à la simple lecture du texte par le Lama. C'est cependant ce qui t'autorise vraiment à pratiquer. Cela évite entre autre que les gardiens de la tradition te sautent dessus et ne créent dans ta vie des obstacles. Ca, c'est le minimum, beaucoup de gens s'arrêtent à cette étape et ignorent souvent la suivante. En effet, le véritable potentiel de pratique se libère lorsque tu reçois l'Initiation par le Lama qui te révèle alors le mantra secret d'activation. Et là, c'est un truc de fou. Par contre, il est extrêmement rare qu'un Maître t'amène jusque là, il faut avant tout que tu fasses tes preuves, c'est à dire que tu t'investisses sérieusement dans la pratique. Au bout de plusieurs années de ta relation "privilégiée" avec le Maître, tu peux espérer recevoir ce genre de chose, pas avant. Certaines Initiations étant dangereuses, c'est toujours le Maître qui décide, jamais toi. Pour illustrer ce que je raconte une anecdote : j'ai rencontré plusieurs fois le Directeur de Recherche du CNRS pour la partie tibétologie (Jean-Luc Achard) qui est une personne qui est devenue exceptionnellement intelligente et vive d'esprit suite à une pratique de ce type. J'en ai discuté avec lui, il n'était pas du tout comme cela "avant". Il a reçu l'initiation puis a récité le mantra des milliers de fois comme cela était requis en l'accompagnant avec les pratiques annexes. Suivant ses dires, un jour en pratiquant, il a senti un "déclic" : il était alors complètement différent. C'est vraiment très impressionnant, on dirait un véritable génie. Ceux qui auront l'opportunité de le rencontrer un jour pourront se faire leur propre opinion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 12:10

.....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 12:18

Salut Altamajor,

AltaMajor a écrit:Encore une preuve de l'élitisme de certains

Hum, tu penses sérieusement que les Lamas ou les spiritualistes sérieux ont du temps à perdre avec l'"élitisme" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 14:16

Bonjour,

En ce qui me concerne, je dirais qu'il existe une forme d'élitisme dans tous les domaines de la vie. Je crois que ceux, certains, d'avoir une mission capitale pour l'humanité, se baignent dans ce sentiment de faire parti d'une élite même s'ils ne caractérisent pas les choses en ces termes. Et qu'ils destinent à une poignée d'hommes une connaissance qu'ils considèrent comme importante.

Il y a une force de groupe qui unit chaque hommes entre eux, et qui les influence les uns les autres nécessairement.

Ce qui me fait dire finalement que je ne sais pas ou je ne sais plus ce qu'est un spiritualiste sérieux. Sérieux dans quel contexte ? C'est une question qui ne demande pas de réponse, mais plus le sens d'une question personnelle.

Plus j'avance dans ce monde, plus je constate qu'il s'est développé et se développe sur des principes et des valeurs illusoires (et je pense également que la spiritualité est également touchée). Et ceci touche également tous les domaines imaginables de la vie.

Le souci dans l'occultisme c'est qu'on cible énormément la "perfection" en écartant soigneusement la réalité des hommes et de nos sociétés (en gros la réalité globale du terrain). Je pense qu'on se baigne souvent dans le déni. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut y penser constamment mais que cela doit être pris en compte plus intensément.

D'une certaine manière je trouve que l'occultisme culpabilise le faible de ne pas avoir su gravir les marches de son propre sentier. Mais selon quelle référence ?

Pour parler un peu du même sujet, je peux dire que je ne fais pas partie du même monde que ces grands lamas ou autres grands guides. Eux, qui n'ont pas le souci de mener une famille à bon port, qui ne se soucie pas des problèmes financiers gérés par des sous-fifres et alimentés souvent par des dons. En bref ! eux qui ne soucient pas de grand chose matériellement parlant et qui ont donc tout le loisir d'étudier leur intériorité puisqu'on leur soustrait toute chose perturbant leur équilibre.

Oui, je ne fais pas parti de leur monde et je ne suis pas sur qu'ils fassent parti du mien.

C'est comme ces grands champions, à qui on vante tant de mérites pour avoir décroché un titre. 20 ans d’entraînements intensifs pour certains, n'est-ce pas alors normal d'obtenir de juste récompenses ? Rien n'est finalement exceptionnel dans ce monde, il y a là toute une somme de travail qui a permit d'arriver à un résultat. Et ensuite on veut nous faire croire à l'aspect exceptionnel d'un être, d'une chose. En vérité nous ne faisons qu'entrevoir la réalité (sous entendu la nature) d'une chose à un moment donné.

Finalement, croire en soi est peut être la voie la plus saine et la plus juste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 18:10

Bonsoir Patrice,

Patrice a écrit:Bonjour,

En ce qui me concerne, je dirais qu'il existe une forme d'élitisme dans tous les domaines de la vie. Je crois que ceux, certains, d'avoir une mission capitale pour l'humanité, se baignent dans ce sentiment de faire parti d'une élite même s'ils ne caractérisent pas les choses en ces termes. Et qu'ils destinent à une poignée d'hommes une connaissance qu'ils considèrent comme importante.

C'est bien vrai ce que tu racontes là. Il y a en effet certaines personnes qui ont ce sentiment et qui agissent ainsi. Par contre pour moi ce n'est pas de l'élitisme : c'est un état de rêve, l'illusion d'un sentiment d'importance.

Patrice a écrit:Ce qui me fait dire finalement que je ne sais pas ou je ne sais plus ce qu'est un spiritualiste sérieux. Sérieux dans quel contexte ? C'est une question qui ne demande pas de réponse, mais plus le sens d'une question personnelle.

Je ne suis pas certain qu'elle ne demande pas de réponse. Pour moi, un spiritualiste sérieux est l'antithèse du touriste spirituel. Peu importe la voie qu'il a choisit, c'est un théoricien certes, mais avant tout un pratiquant.

Patrice a écrit:Plus j'avance dans ce monde, plus je constate qu'il s'est développé et se développe sur des principes et des valeurs illusoires (et je pense également que la spiritualité est également touchée). Et ceci touche également tous les domaines imaginables de la vie.

C'est très vrai sur ce que tu dis du développement du monde, du moins de mon point de vue. Pour moi par contre la spiritualité n'est pas touchée : quand les choses se dégradent la spiritualité fait place alors à la superstition.

Patrice a écrit:Pour parler un peu du même sujet, je peux dire que je ne fais pas partie du même monde que ces grands lamas ou autres grands guides. Eux, qui n'ont pas le souci de mener une famille à bon port, qui ne se soucie pas des problèmes financiers gérés par des sous-fifres et alimentés souvent par des dons. En bref ! eux qui ne soucient pas de grand chose matériellement parlant et qui ont donc tout le loisir d'étudier leur intériorité puisqu'on leur soustrait toute chose perturbant leur équilibre.

Oui, je ne fais pas parti de leur monde et je ne suis pas sur qu'ils fassent parti du mien. .

Moi non plus figures toi, puisque je suis un laïc. Par contre, je tiens à te dire que tu viens à l'instant de véhiculer une image entretenue par les médias en généralisant quelque chose d'extrêmement rare. Il y a très peu de monastères riches. Les moines sont en général très pauvres, n'ayant ordinairement qu'un seul vêtement qu'ils lavent le soir et qui sèche pendant la nuit. Ils n'ont de plus qu'un bol de riz et un peu de soupe pour se nourrir quotidiennement. Par contre si tu parles des quelques monastères made in USA alors effectivement c'est différent.

Patrice a écrit:C'est comme ces grands champions, à qui on vante tant de mérites pour avoir décroché un titre. 20 ans d’entraînements intensifs pour certains, n'est-ce pas alors normal d'obtenir de juste récompenses ? Rien n'est finalement exceptionnel dans ce monde, il y a là toute une somme de travail qui a permit d'arriver à un résultat. Et ensuite on veut nous faire croire à l'aspect exceptionnel d'un être, d'une chose. En vérité nous ne faisons qu'entrevoir la réalité (sous entendu la nature) d'une chose à un moment donné.

Détrompes toi, l'entretien d'un monastère occupe la plus grande partie du temps des moines et ils passent beaucoup plus de temps à astiquer le sol qu'à méditer (sauf les plus âgés bien sûr) qui eux ont des responsabilités moins physiques tel que bibliothécaire, intendant ou encore professeur. Il n'est pas rare de plus que ces derniers cumulent les mandats, ce qui leur laisse en définitive très peu de temps pour eux. Bref, ce n'est pas du tout ce que tu t'imagines. Si tu veux vraiment pratiquer correctement et bien il est préférable d'être yogi ou encore laïc avec une situation suffisamment confortable. Les Maîtres que je fréquente personnellement passent eux leur temps à faire le tour du monde pour enseigner dans des sangha 8 mois de l'année et lorsqu'ils récoltent des fonds le reste du temps ce n'est que pour des œuvres humanitaires, jamais pour eux.

Patrice a écrit:Finalement, croire en soi est peut être la voie la plus saine et la plus juste.

Pour moi Patrice cela n'est envisageable que si tu te trouves à deux pouces de l'Eveil, sinon c'est donner proéminence à l'imagination. Au contraire même, je dirai même que c'est là que se trouve la perdition : laisser le capitaine ivre et sans équipage tenir le gouvernail. C'est aussi exposer le navire à tous les risques de naufrages possibles ou envisageables, mais je te l'accorde : c'est un choix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mar 22 Mai - 21:34

....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mer 23 Mai - 6:58

"Il y a bien sûr d'autres manières comme le pentagramme en bannissement, les dégagements, les mots de pouvoirs, les mantras etc..." disais tu Altamajor...

Pour en revenir aux phénomènes d'incorporation, je suis totalement ignorante, concernant ce genre de phénomène, mais je dois dire que j'ai eu des résultats tres positifs dans ma vie, que j'attribue à la pratique du pentagramme. Comme si , à partir du moment ou j'ai commencé à pratiquer, je reprenais les rennes de ma vie, je redevenais moi même, les rencontres que je faisais, qu'elles soient physiques ou intellectuelles, avaient à nouveau un sens, une raison d'être, et m'apportaient du positif.
J'en ai déduit sans doute de manière naïve que j'avais redécouvert le sens de la prière.
Mais peut être y avait il plus que ça
Alors Question

Je suis généralement très sceptique, mais assez humble tout de même, pour admettre que je ne sais pas tout et loin de là. Rolling Eyes

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mer 23 Mai - 11:02

Patrice a écrit:Pour parler un peu du même sujet, je peux dire que je ne fais pas partie du même monde que ces grands lamas ou autres grands guides. Eux, qui n'ont pas le souci de mener une famille à bon port, qui ne se soucie pas des problèmes financiers gérés par des sous-fifres et alimentés souvent par des dons. En bref ! eux qui ne soucient pas de grand chose matériellement parlant et qui ont donc tout le loisir d'étudier leur intériorité puisqu'on leur soustrait toute chose perturbant leur équilibre.

Bonjour,

Il faut reconnaitre que bien des moines mènent un genre de vie qui leur permet de se consacrer totalement à leur ascèse/enseignement. De là à s'imaginer que ce faisant ils sont plus évolués, c'est une autre affaire... L'évolution ne se mesure pas en terme de performance.
Ensuite je partage l'avis de Patrice, collez un ou deux marmots sous la responsabilité d'un de ces moines et vous verrez si au bout de quelques semaines, après avoir torché, nourrit, couru pour accompagner les enfants à l'école et les récupérer, leur faire faire les devoirs, payer les factures...etc, bref d'avoir dû accorder de l'attention pour quelqu'un d'autre que pour eux mêmes (leur pratique, leur initiation, ...etc), ils restent toujours zen...

Je pense que c'est une autre dimension de vie tout simplement, et il me semble malaisé de comparer ou de s'y référer comme un exemple à suivre.

Enfin il y a une théorie en rapport avec l'élitisme Tibétain : Le fait qu'ils aient été chassés hors de leur pays s'explique sur le plan karmique par une tendance séculaire à thésauriser leurs savoirs et à se replier sur eux mêmes, refusant de se mêler avec le reste du monde. Cette mentalité élitiste attire tôt ou tard des "envahisseurs".
Voilà de quoi relativiser certaines choses...

a++

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mer 23 Mai - 15:09

Bonjour Hélyonime,

Lorsque les communistes chinois ont envahi le pays, ils ont concentré leurs sévices (viols des nones, meurtres, tortures, …) sur la classe dirigeante à savoir le clergé, tout simplement puisque le système politique en vigueur au Tibet au moment de l'invasion était la théocratie. Mon Maître a dû lui même s'enfuir de son monastère au moment des faits et alors qu'il courait dans la neige pour atteindre la frontière du Népal, les soldats chinois qui le poursuivaient, abattaient ses moines. Plus que le savoir ésotérique inestimable de ce pays, c'est tout un peuple avec une culture qui est menacé. En effet, le gouvernement chinois à travers diverses actions, comme par exemple "les jeunesses communistes", essaye d'étouffer pour le futur toute possibilité de retour à l'ancien système, son objectif étant de créer à terme un "Tibet Chinois".

Pour ce qui concerne l'"élitisme" tibétain, je ne vois absolument pas de quoi tu parles, puisque les textes sont très clairs à ce sujet : l'enseignement des méthodes pour atteindre l'Eveil (qui remontent au Bouddha Primordial) doivent être données à tous les Êtres qui en font la demande et ce sans aucune distinction. Ainsi un Maître, à partir du moment ou tu le sollicites pour qu'il t'enseigne le dharma est "obligé" d'accéder à ta requête. C'est la raison pour laquelle depuis des siècles des spiritualistes du monde entier ont eu accès à ces enseignements, tel l'alchimiste Jabir Ibn Hayyan au VIII ème siècle par exemple.

PS : Désolé ayin, mais une question en amenant une autre, on s'est carrément éloigné de ton sujet ... Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Mer 23 Mai - 23:29

Bonsoir,

Je ne remets pas en cause la souffrance du peuple Tibétain, ni n'approuve l'action belliqueuse de l'armée chinoise. Je pars d'un constat : Les moines Tibétains ont été chassés hors de chez eux manu militari ou s'ils restent, obliger d'abandonner leur culture. Même le Dalai Lama est en exil !
Résultat : Les moines ont été incités à diffuser leur enseignement dans le monde.

Quelle est la cause de tout cela, sachant qu'il n'y a pas de hasard ?
L'hypothèse de réponse que j'ai apporté, tient la route, et du même coup fait un "pied de nez" à cette tendance que l'on pourrait avoir à placer les moines tibétains sur un pied d'estale. Ils ne sont dignes d'aucune éloge, pas plus que le père ou la mère de famille qui assument ses responsabilités.

Évoluer ne se mesure pas en terme de performance ascétique ou théurgique, mais dans la capacité à aimer son prochain et son environnement, autrement dit à accueillir ce qui est. Donc no stress pour ceux et celles qui pensent nécessaire le passage dans un temple ou une loge pour leur évolution.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Jeu 24 Mai - 9:45



Bonjour !

PS : Désolé ayin, mais une question en amenant une autre, on s'est carrément éloigné de ton sujet ... Embarassed

Je pars du principe que quand je post un message, il ne m'appartient plus, mais il vit sa vie, et vogue au gré des uns et des autres...
Donc ne vous inquiètez pas, je vous lis avec interêt Very Happy

Par contre, si vous connaissez un moyen ou des trucs pour aider mon ami que je sens sur une pente descendante, je vous en serez à tous trés reconnaissante,




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Jeu 24 Mai - 10:29

Bonjour,

Pour poursuivre l'idée que j'avais émise dans les jours passés, je rajouterais les propos suivants :

J'ai longtemps suivi l'histoire du peuple tibétain et je suis également parrain d'une nonne tibétaine qui a pu se réfugier dans un monastère au Népal.

Je connais donc, globalement, ce qui rythme son quotidien, ses tâches et son travail.

Le système religieux Tibétain est tout autant hiérarchisé que n'importe quel autre système humain. Aussi, il existe là-bas, comme partout ailleurs, une élite bien pensante qui pense pour tout le monde.

Effectivement, les moines tibétains de base ont d'autres préoccupations que la manière avec laquelle doit être gérée la politique de leur religion. Ils ont la priorité de leur quotidien (manger, méditer, étudier, laver, dormir).

Et il est clair que les monastères sont pauvres. Il faut toutefois reconnaître que la vie monastique est assez culturelle pour ce peuple. Si on fait la comparaison entre le ratio moines/population tibétaine et religieux/population française, je pense que la France se trouve très loin en position concernant le nombre de prêtes, curé et autres.

Il y a donc un contexte culturel a prendre en compte. Il faut également considérer que l'éveil est aussi peu fréquent parmi les tibétains que chez les occidentaux. Si effectivement ce manque ne vient pas forcément de la méthode cela vient plus certainement de la manière dont on l'a comprise et assimilée. Aussi, les tibétains n'ont rien à envier aux occidentaux au niveau de la "stagnation" (le mot est fort, j'en conviens) de l'évolution.

Certes ils méditent ce qui est un plus, mais il en ressort qu'ils n'en sont pas complet pour autant. Car retiré du monde, il ont en main une seule source de vérité et l'âme ne pourra pas éternellement se satisfaire de vérités toute faites et du manque d'expérience qui en découle. C'est le besoin d'une incarnation qui se déroule ainsi sous nos yeux et rien d'autre.

Il ne s'agit pas de diminuer la grandeur de ce peuple, que j'admire beaucoup malgré mes propos qui pourrait être compris tout autrement.

Il s'agit davantage de remettre les choses dans leur contexte. Et je crois que la vérité personnelle n'est pas forcément ailleurs. Beaucoup d'occidentaux cherchent à s'extraire des boites que la société a voulu leur infliger, mais ils oublient que s'ils ont été collés dans de boites c'est parce qu'ils se sont appropriés eux-même cette idée, culturellement.

Aussi, je ne crois pas en un accomplissement des moines plus poussé pour autant.

Ensuite, je crois que les grands lamas, les grands guides (peu importe leur nom) qui vont et viennent dans les différents pays du monde professer leur connaissance sont quand même bien" soignés". Ils ont montés un certain nombre d'organisation humanitaire mais se sont défait d'un certain nombre de tracas, pris en charge par les équipes qui les secondent. Donc, je le redis, lorsqu'on a pas les mêmes préoccupations on ne peut pas parler de la même chose.

Enfin, je ne trouve pas la vision occidentale très réaliste sur la vie mais je ne trouve pas la vision de ces guides tout autant réaliste. Car ces derniers encouragent le culte d'un enseignement, de symboles qui ne libèrent pas toujours autant qu'ils le prétendent.

Pour conclure, je crois qu'il n'y a pas meilleur enseignement que la vie quotidienne avec la condition de demeurer bien ouvert à ce qui se présente (ce qui sous-entend une forme d'analyse réaliste couplé à une pratique équilibrée et ADAPTEE (ce qui est rarement le cas - on se soumet trop souvent aux courants à la mode) à notre propre nature. Le double aspect profane/pratiquant a toute sa raison d'être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Jeu 24 Mai - 11:19

Bonjour Hélionyme,

Pour ce que tu as dit plus haut sur le peuple tibétain, je ne m'étais pas du tout en cause quoi que ce soit à ton niveau, je soulignais juste le fait que pour moi le véritable problème c'est avant tout la souffrance du peuple tibétain.

Hélionyme a écrit:Évoluer ne se mesure pas en terme de performance ascétique ou théurgique, mais dans la capacité à aimer son prochain et son environnement, autrement dit à accueillir ce qui est. Donc no stress pour ceux et celles qui pensent nécessaire le passage dans un temple ou une loge pour leur évolution.

C'est très beau et surtout très vrai ce que tu viens de dire, mais si la capacité à aimer son prochain et son environnement suffisait, il y aurait beaucoup plus d'Eveillés sur Terre, ne penses tu pas ? De plus, il ne faut pas selon moi mélanger "performance" et résultat, ce n'est pas du tout la même chose et les moines crois moi le savent très bien. Tu dis qu'il n'y a pas nécessité de passer par une loge ou par un temple pour "réussir", je suis entièrement d'accord avec toi. Il faut déjà à mon sens à tout prix éviter les gros groupes tel l'AMORC, la GD, l'AS et certains temples "made in USA". Ce sont soit des pompes à fric, soit des nids à égo. Par contre, il existe en marge de ces structures des petits groupes de pratiquants sérieux et les rencontrer, cela n'a pas de prix. Citons pour exemple l'Aureau Crucis qui perdure en Occident depuis des siècles ou encore les sanghas "privées" à travers le monde.

Mais qu'est ce qu'il y a dans ces groupes là qui fait la différence ? Et bien le plus souvent, une bonne volonté mise en commun et pour les groupes les plus anciens, un cumul de connaissances et d'expériences. Ces groupes ne conservent encore une fois que ce qui marche.

Y participer n'a rien à voir avec une forme d'élitisme quelconque mais repose pour moi sur deux critères :

- avoir conscience que ces groupes de gens de bonne volonté existent,
- le critère karmique : on ne rencontre pas ces gens par hasard car, comme tu le dis très justement : ce dernier n'existe pas.

Enfin, pour le "ce n'est pas juste" pourquoi restent ils invisibles ? Et bien certains groupent sont obligés de demeurer invisibles pour diverses raisons. Les connaissances scientifiques de l'Aurea Crucis par exemple dépassent de loin ce que nous avons l'habitude de côtoyer. Nous connaissons très bien cette société qui prônait très clairement des idées humanitaires très en avance sur son temps. La Rose+Croix, qui n'en a pas entendu parlé ? Outre ces idées révolutionnaires pour l'époque, cette société d'hermétistes, autrement dit de scientifiques est très en avance sur les procédés de manipulation de la lumière de la Nature. Patrice qui s'intéresse à la parapsychologie serait j'en suis sûr très heureux de les rencontrer. Ils possèdent à ce sujet des instruments de physique occulte qu'ils ont développé au cours des siècles en observant l'Univers. Dans un document de cette fraternité, il y a par exemple le schéma d'un "système de sécurité occulte" qui consiste en un jeu de miroir construit en electro magicum pur et qui permet d'utiliser la lumière et l'ombre pour influencer la substance. Cela peut être aussi bien utilisé pour la guérison d'un tiers que pour sa destruction. Dans les instructions, il est indiqué que si tu touches dans le miroir le reflet du bras de la personne cette dernière aura l'impression qu'un être invisible vient de toucher son propre bras et que si tu jettes de l'eau sur son ombre, elle aura l'impression de se noyer. Ce n'est qu'un exemple, mais ça donne une idée des raisons pour lesquelles il restent invisibles, surtout qu'une fois la machine construite, n'importe qui peut l'utiliser. Aussi mettre ce genre de connaissances entre toutes les mains serait tout simplement de mon point de vue de la folie pure. Cet exemple ne constitue qu'une infime partie de leurs connaissances, le niveau le plus "bas" de leurs études qui s'étendent ensuite également sur le plan astral, puis sur le plan spirituel.

Enfin voilà, si je raconte tout ça, ce n'est pas du tout pour plomber le courage de certains mais bien au contraire pour encourager les gens à bouger. Par expérience, je puis affirmer qu'il y a deux types d'occultistes : les occultistes de terrain et les occultistes de salon ! De mon point de vue, l'Esprit ne nous attend pas, il faut que nous allions vers lui, tout comme l'a fait notre alchimiste arabe au VIII ème siècle en se rendant au Tibet malgré les difficultés d'accès (imaginez à l'époque ce qu'il a dû endurer pour traverser les cols !). Bref devenons déjà "un Noble Voyageur" pour reprendre l'expression du XVIII ème siècle avant d'essayer de devenir un jour un "Chevalier de l'Humanité" tel Saint-Germain ou Cagliostro. Cela ne devant pas nous empêcher localement biensûr d'agir en fonction de nos petits moyens comme nous en avons déjà discuté dans un autre fil.

Bonjour Patrice,

Patrice a écrit:Le système religieux Tibétain est tout autant hiérarchisé que n'importe quel autre système humain. Aussi, il existe là-bas, comme partout ailleurs, une élite bien pensante qui pense pour tout le monde.

Sérieusement qu'est ce que vous avez tous avec cette notion d'"élite" Shocked ? A mon avis, tu as du tomber sur de sacrés cocos dans tes pérégrinations ésotériques pour avoir tourné cette phrase de cette manière. Il y a effectivement une classe dirigeante qui est composée en général d'une part de moines ayant fait leurs preuves au cours de leur existence et d'autre part de Maîtres qui ont été reconnus dès leur plus jeune âge comme la réincarnation de sages Lamas. Ne penses tu pas que ce serait un sacré bordel si dans un monastère comme Menri (qui comprend plus de 200 moines) chacun faisait ce qu'il voulait ? C'est une communauté, la vie y est réglée et c'est normal.

Patrice a écrit:Il y a donc un contexte culturel a prendre en compte. Il faut également considérer que l'éveil est aussi peu fréquent parmi les tibétains que chez les occidentaux. Si effectivement ce manque ne vient pas forcément de la méthode cela vient plus certainement de la manière dont on l'a comprise et assimilée. Aussi, les tibétains n'ont rien à envier aux occidentaux au niveau de la "stagnation" (le mot est fort, j'en conviens) de l'évolution.

Très bien, parlons en de l'aspect culturel, c'est en effet une très bonne idée. Déjà pour le ratio Eveil tibétain / occidentaux, je ne vois pas où tu as pu trouver cela, mais bon je vais néanmoins te suivre sur ce terrain très glissant. Connais tu au fait les raisons de l'arrivée de ta filleule au monastère ? Sa venue est elle due à un choix personnel (très faible chez les tibétains) ou à un choix de sa famille de l'y laisser dès son plus jeune âge ? Ensuite, comme tu le dis très justement, ce "manque" d'efficacité ne vient pas de la méthode mais le plus souvent de la motivation du moine qui le pauvre a le plus souvent été placé là sans qu'on lui demande son avis alors qu'il était encore tout jeune et qui aurait peut être préféré être artisan comme son oncle où encore garder les bêtes puisqu'il adore les animaux. Imagines : "J'aime le foot, la bière et les femmes et pas de pot me voilà moine !" Je grossis volontairement le trait mais ça figures toi, c'est très courant. Souvent les motivations des familles tibétaines à ce sujet sont très étranges pour notre esprit occidental : se débarrasser d'une bouche à nourrir (et oui …), pourvoir à une éducation (ils apprennent bien entendu à lire et écrire dans un monastère), intéressées et religieuses (mon fils fait partie de la classe théocratique dirigeante), désintéressées mais religieuses (j'ai fait un enfant afin d'offrir à une âme la possibilité de se réincarner sur Terre et donc d'obtenir plus facilement l'Eveil que dans l'un des autres Royaumes), etc. Ceux qui réussissent, "les Maîtres" sont de mon expérience par contre eux parfaitement à leur place.

Patrice a écrit:Certes ils méditent ce qui est un plus, mais il en ressort qu'ils n'en sont pas complet pour autant. Car retiré du monde, il ont en main une seule source de vérité et l'âme ne pourra pas éternellement se satisfaire de vérités toute faites et du manque d'expérience qui en découle. C'est le besoin d'une incarnation qui se déroule ainsi sous nos yeux et rien d'autre.

Ces allégations et cette dernière affirmation Patrice me paraissent bien péremptoires, ne trouves tu pas ? Le statut de moine est selon la culture tibétaine, le statut qui a le plus de chance de te permettre d'obtenir la libération. Selon toi, il leur manque l'expérience du monde profane pour y parvenir. Tu ne vois pas là comme une incompréhension de ta part ? Ne penses tu pas qu'ils considèrent par exemple que du monde profane et bien ils en ont croqué au cours de leurs innombrables incarnations précédentes et que donc ils estiment qu'il est temps pour eux de s'y soustraire pour parvenir à leur but ? Là, je parle biensûr des personnes qui ont fait le choix d'être moines ou qui se sont révélées très jeunes comme très avancées. Je te rappelle qu'un Eveillé ne fait plus aucune saisie sur quoi que ce soit. Aussi, je ne suis pas certain qu'avoir une femme, des enfants et tout le toutim soit la meilleure façon d'y parvenir. Je ne dis pas par contre que c'est impossible (et je ne l'espère pas puisque sinon je suis sacrément mal barré). D'ailleurs des Maîtres qui ont toujours été laïcs ont atteint l'Eveil, mais si tu veux que l'on fasse une fois encore le ratio (et là c'est possible cette fois ci par contre puisqu'il y a des annales et des registres) et bien la proportion de moines et de beaucoup plus importante.

PS : Si la modé pouvait couper et déplacer le fil ce serait bien, vu que là cela n'a plus rien à voir avec le sujet initial.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Dhyân le Jeu 24 Mai - 21:55

On peut ouvrir un sujet sur le Tibet Wink

Pour revenir au sujet :

Si c'est le cas, peut-on l'aider à revenir en arrière?

Est-ce que cette personne le désire vraiment ?
Dhyân
Dhyân

Messages : 1905
Date d'inscription : 08/12/2010

https://magie-thai.com/

Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Jeu 24 Mai - 23:55

Bonjour Placebard,

En fait, je trouve que tu mets bien facilement les tibétains sur un pied d'estale. Ils ont toutefois du mérite car beaucoup s'en sortent comme ils peuvent.

Ne penses tu pas qu'ils considèrent par exemple que du monde profane et bien ils en ont croqué au cours de leurs innombrables incarnations précédentes et que donc ils estiment qu'il est temps pour eux de s'y soustraire pour parvenir à leur but ?
Ne dis tu pas toi même que beaucoup d'individus se sont trouvés moines pour de mauvaises raison ? Aussi, est-il évident, pour ceux là, que ce n'est pas leur vocation. Je crois qu'on fait beaucoup d’amalgames entre moines tibétains et le besoin du retrait de la vie profane. De mon point de vue, tu as levé une légère contradiction dans tes propos.

Pour la majorité des moines, le monastère a été un refuge pour se protéger de la percussion chinoise de même que beaucoup d'immigrés dont le pays étaient en guerre ont rejoint les pays occidentaux pour demander l'asile. Hors, dans notre culture ce n'est pas le monastère qui protège et accueille, c'est un système social et économique.

Là encore, il y a un choc des cultures. Les besoins des hommes restent les mêmes à la base mais on y répond différemment dans chaque pays, en fonction des moyens (culture, finance...).

Aussi, je ne suis pas certain qu'avoir une femme, des enfants et tout le toutim soit la meilleure façon d'y parvenir.
Je confirme que cela rend les choses un peu plus complexes.


Dernière édition par Patrice le Ven 25 Mai - 9:03, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Ven 25 Mai - 0:34

....


Dernière édition par AltaMajor le Ven 2 Nov - 12:34, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Ven 25 Mai - 16:44



Merci pour vos conseils... Pour tout vous dire, non, je ne pense pas qu'il le veuille. Au contraire... Je pense qu'il pratique ces incorporations volontairement et ceci afin d'accroître ses capacités occultes pour entrer en contact, via l'entité incorporé, avec le ou les entités de personnes souffrant de possession...
Il a compris que j'avais remarqué sa nouvelle attitude, et il fais un peu le dos rond pour éviter d'en dire davantage.

Aprés c'est sa vie, mais ça me fais mal au coeur car en magie, on n'a rien sans rien, et le prix qu'il devra payer pour ce genre d'aide dépassera de loin les avantages qu'il espère en tirer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Dhyân le Ven 25 Mai - 17:55

je ne pense pas qu'il le veuille. Au contraire... Je pense qu'il pratique ces incorporations volontairement

scratch
Dhyân
Dhyân

Messages : 1905
Date d'inscription : 08/12/2010

https://magie-thai.com/

Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Ven 25 Mai - 18:16

Je ne m'y connais pas du tout en incorporation et autres pratiques occultes. D'où mon silence.

Cependant, après les divers échanges, peut être que la base du problème n'est peut être pas si "occulte" que ça. A part prévenir ton ami et lui faire savoir qu'il peut compter sur ton aide si il change d'avis, je vois pas quoi faire d'autre...

Apparemment tu l'a prévenu, donc dans le cas où tu ais vu juste, il a normalement connaissance des risques et maintenant c'est à lui de voir. Je ne connais pas du tout les conséquences d'une telle pratique, au pire il se prendra un mur et il comprendra peut être (en espérant que si ça doit arriver, que cela ne soit pas trop violent pour lui).

Je dis ça comme ça, j'en sais rien en fait.

Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  fluorikar le Ven 25 Mai - 18:47

Si il fait ça pour aider dit lui peut-être de travailler sur l'intention,
On aide pas les gens en se tirant une balle dans le pied..
Il y a toujours d'autre solution et parfois il vaut mieux chercher
une autre "stratégie" si on a un mauvais retour.
Je suis le tout petit padawan, ce n'est pas une parole expérimenté
mais la parole d'un enfant plutôt.
Mais a mon avis pour déposséder les gens il vaut mieux être complétement
imperméable soi même.
Et a moins d'avoir un contact direct avec la source ultime mieux vaut compter
sur ces propres forces plutôt que d'espérer être aidé par des esprits...
Les hommes sont tous des Dieux mais il cherche a l'extérieur ...(moi aussi lol.)
fluorikar
fluorikar

Messages : 763
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Ven 25 Mai - 21:21



Oui, je sais que l'on ne peux empêcher les gens de plonger, hélas... Mais bon, peut-être que c'est son Karma d'en passer par là...
Mais regarder passivement mes amis basculer, ça n'ai pas possible.
J'ai quelques idées et vous m'en avez inspirer d'autres... J'agirai dans les limites de son libre-arbitre et de mes possibilités karmiques.
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

phénomène d'incorporation - Page 2 Empty Re: phénomène d'incorporation

Message  Invité le Ven 25 Mai - 22:03

Je suis le tout petit padawan, ce n'est pas une parole expérimenté
mais la parole d'un enfant plutôt.


On est au moins deux alors! What a Face

Par le pouvoir de la Force! lol!

J'ai quelques idées et vous m'en avez inspirer d'autres... J'agirai dans les limites de son libre-arbitre et de mes possibilités karmiques.


Surtout te laisse pas trop bloquer par ce que peuvent dire les autres. Si tu as des idées et que tu ne vois pas pourquoi ne pas essayer, c'est peut etre parce que c'est justement la chose à faire. rabbit

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum