Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Fleur2lys le Mer 6 Juin - 13:12

Il me semble que même lorsqu'on a l'impression d'avancer seul et sans référence particulière à une voie, c'est totalement faux car d'une part, considérant la réincarnation, les apprentissages ont pu être réalisés dans les précédentes, et d'autre part, se croire solitaire c'est à mon sens refuser d'admettre que nous faisons partie d'un "Tout" et surtout refuser les apports permanents de ce Tout... (ça se rapproche p'tet bien de la non dualité ?...)

Il suffit parfois de dire "Oui j'accepte" au lieu de dire "Non! moi tout seul!"

Mais ce n'est que mon avis et il est vrai que je le partage geek lol!
Fleur2lys
Fleur2lys

Messages : 1171
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 57
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  fluorikar le Mer 6 Juin - 16:10

C'est vrai ! Et aussi le fait de savoir qu'il y en a beaucoup d'autres
qui partage nos espoirs, de sentir la fraternité ça aide beaucoup !
Une fois, j'ai eu l'impression de sentir un amour très grands. comme
si au fond d'eux tout les êtres vivants m'adressais un grand amour.
Me rappelle aussi une voix; je ne sais plus à quelle occasion je l'ai
entendu sauf que c'était dans un moment de détresse. Elle disait
simplement: " la vie, c'est beau tu sais" et sa douceur continue de
m'aider de temps en temps..

fluorikar
fluorikar

Messages : 755
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Mer 6 Juin - 19:29

La vie c'est beau tu sais Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Mer 6 Juin - 21:46

Oui, c'est beau, la Vie! I love you Exclamation sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Jeu 7 Juin - 10:46


Bonjour Palcebard,

Vu que tu connais mon prof (d'ailleurs je suis sûre que personne ne doit le connaître mieux que toi Very Happy ), j'aimerai savoir ce que tu penses de cette formation en astrologie indienne (pour ceux qui veulent approfondir certains points...):

http://www.astrologievedique.fr/ecole-d-astrologie-cosmique/

Et vous tous aussi, si vous connaissez ou avez eu des echos (positifs ou négatifs)...

Merci beaucoup,


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Jeu 7 Juin - 16:04

Ayin,

ayin a écrit:Vu que tu connais mon prof (d'ailleurs je suis sûre que personne ne doit le connaître mieux que toi Very Happy ), j'aimerai savoir ce que tu penses de cette formation en astrologie indienne (pour ceux qui veulent approfondir certains points...):

http://www.astrologievedique.fr/ecole-d-astrologie-cosmique/

Je ne sais pas ce qu'il t'a dit, mais si tu fais allusion au fait que j'ai passé au scalpel son thème natal ( hé, hé drunken ).

Sinon pour l'annonce, je pense en premier lieu que cette personne est très influencée par le new age et enfin qu'elle ne maîtrise absolument pas l'astrologie indienne. Je peux même te dire que c'est un débutant qui s'est monté son propre système. D'ailleurs, elle ne s'en cache même pas :

C'est auprès de lui que j'ai appris les rudiments de cet art, complétés par des apports glanés parmi les autres branches de l'astrologie.

Et voilà … Encore un qui a picoré et qui essaye de voler précocement de ses propres ailes. Comme l'a dit très justement Patrice, il y en a 90 % des gens comme ça. Cette personne n'a d'ailleurs pas retenu grand chose vu les nombreuses erreurs qui sont faîtes dans cette simple page de présentation. Je m'arrête là, ne voulant pas trop "charger la mule" mais je peux néanmoins développer un petit peu si tu veux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Jeu 7 Juin - 16:55



Hé bé! C'est quand même dingue le nombre d'amateur pressé de s'enrichir sur le dos des naïfs! Shocked

Oui, si tu as le temps, et l'envie, j'apprécierai beaucoup que tu explicites. Car comme je l'ai rencontré, il m'a paru extrêmement sérieux et compétent. Le hic, c'est que mon intuition me faisais "biiip", du coup, j'ai pas voulu m'inscrire... Et apparemment j'ai eu raison...
Il va de soi que je ne lui dirais rien... Juste pour savoir ce à quoi j'ai failli perdre mon temps.

En plus, cela me fait encore plus apprecié la "valeur" de mes profs... (qui d'ailleurs ne m'a rien dit, c'est juste que je "sens" la même empreinte vibratoire Wink , mais je respecte totalement... Smile )

Mille merci,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Ven 8 Juin - 14:02

Bonjour ayin,

En premier lieu, je laisse de côté la personne que tu as rencontrée vu qu'elle est très explicite sur l'enseignement qu'elle a reçu (des rudiments). Pour moi, ton intuition est juste. Son astrologie co(s)mique est une construction personnelle. Vu qu'il fait commerce de ses "connaissances", testes le si tu peux.

En second lieu, je te conseille (tu en fais biensûr ce que tu souhaites) de faire très attention au papillonage. Tu devrais peut être par exemple approfondir ce que tu as commencé à étudier avant d'élargir ton horizon vers d'autres courants astrologiques. Une fois ceci fait, si tu es vraiment intéressée par l'astrologie indienne, je te conseille pédagogiquement au vu de ton cursus de commencer d'abord par le courant Parasara (tu comprendras plus bas pourquoi).

Ensuite, pour que les choses soient éclaircies, je ne remets pas en cause la démarche de son maître Sri Yukteswar que je connais absolument pas. Je constate juste que ce dernier s'est trouvé confronté à une difficulté, celle d'adapter son art à des particularismes locaux étrangers. En effet, une des qualités qui fait un très bon astrologue est sa capacité d'adaptation. Imaginons par exemple que tu ailles voir un astrologue et que tu aies une fille. Celui-ci constate que le maître du temps associé aux cycles planétaires est très favorable à l'annonce d'un mariage pour celle-ci. Si la demoiselle en question a 14 ans et que tu es occidentale et bien cela ne sert absolument à rien qu'il t'en parle (du moins j'ose l'espérer … Rolling Eyes ). Par contre si tu es indienne, ce n'est pas du tout la même chose … Autre exemple : dans l'astrologie indienne comme occidentale le soleil représentera le père. Par contre particularisme local, jupiter donnera également des indications pour un indien. Pourquoi ? Et bien tout simplement puisque dans la culture indienne, le père a une fonction religieuse : il est considéré pour sa famille comme un guru (un guide). Si l'astrologue ne le sait pas, il passera à côté de l'information et son jugement sera erroné. En conclusion : ce n'est pas à l'astrologie de se plier aux caprices de l'astrologue, mais à l'astrologue d'être en adéquation avec la Nature et ses lois, aussi bien les lois générales que les particulières.

Pour éclairer un peu plus les difficultés qu'à rencontré ce sage, rappelons que sous le terme "astrologie indienne" se cache en réalité (principalement) 3 grandes écoles :

- le courant Jaimini de facture très indienne qui remonte probablement au III ème siècle avant la venue du Christ,
- le courant Parasara qui est d'origine grecque, Alexandrine plus précisément. C'est ce système qui a donné les 12 signes du zodiaque à l'astrologie indienne. Il a été importé au Ier siècle et porte le nom de son auteur supposé. Il a poursuivit sa route sur le sol Indien en démontrant que l'astrologie est universelle en essence et peut donc sans problème s'adapter sur les particularismes locaux,
- le courant Tajika qui est lui une importation plus tardive puisqu'il date du XV ème siècle. Il signifie littéralement "Perse". Même remarque que précédemment.

S'il n'a fait que du Jaimini, je peux comprendre ses difficultés. S'il appartient ou s'il a étudié un des deux autres courants ou qu'il a vraiment approfondit sa discipline, là je ne comprends pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Re: Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation.

Message  Invité le Ven 8 Juin - 14:57



Bonjour Palcebard,

Merci pour toutes ces précisions… En effet, je comprends mieux.
Mais je ne vais pas tester ses cours, car j’ai mieux à faire de mon temps (et de mes sous, car ce sieur est loin d’être gratuit…). Et puis j’ai déjà bien assez à faire avec mes études en cours, déjà bien dense…
Tu n’es pas le premier à me parler de ma tendance à la dispersion. Au début, quand j’ai fais la liste de tous ce que je devais, ou aimerais corriger chez moi, j’avais déjà noté cette tendance à l’éparpillement. Mais elle me paraissait très secondaire, et même un défaut accessoire…
Mais plus le temps passe (déjà deux mois !), plus je me rends compte qu’en fait, non, c’est une des choses primordiales à travailler, car cela a des effets négatifs sur la totalité de ma vie, et dans tous les aspects du terme !
Ce mot revient régulièrement, je le lis régulièrement, et je l’entends aussi parfois (et quelque fois de manière assez cocasse : genre, j’étais dans une superette à faire la queue à regarder à droite à gauche je-ne-sais-quoi (je sais même pas à quoi je pensais), lorsqu’une mamie-que je ne connais pas- me dit en passant : « Vous m’avez l’air bien dispersé, jeune fille », lol !). Bref.
Mais en réalité les racines sont beaucoup plus profondes qu’il n’y paraît…
Toute ma vie, j’ai fais les choses en double ; double, voir triple cursus en même temps, double job (parfois le même jour), double lecture, etc. J’ai un besoin inexplicable de toujours faire des tas de choses, en même temps, sinon… sinon quoi, justement ? Qu’est ce qui m’effraie ?
C’est un véritable travail en profondeur qui s’est entamé…
J’essaie de comprendre depuis quelques temps. Je pense, non, qu’il ne s’agit pas à proprement parlé de la peur de la mort (au contraire, lorsque j’y pense, j’ai presque « envie » d’y être (naturellement hein, pas en abrégeant ma vie, sinon se serait un échec à mon examen). Non, il s’agit plus de la trouille du temps qui passe, et surtout, du fait de savoir quoi répondre lorsqu’on me demandera: qu’as-tu fais du temps qui t’a été impartie ?...
Mais bon, on tombe dans la psycho, et ce n’est pas l’objet de ce forum… Comme quoi, les travaux spirituels peuvent aussi « bousculer » et révéler beaucoup de nœud psychiques qui étaient bien enfouies…

Enfin bref, en tout cas et encore une fois, mille merci Palcebard ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Suite du hors-sujet sur le sujet de l'incorporation. - Page 2 Empty Réponse

Message  Invité le Sam 30 Juin - 0:48

Bonsoir Palcebard,

Une réponse tardive sur ce sujet, mais une réponse quand même pour ne pas laisser à penser que je suis d'accord avec ce qui a été dit.
Quand j'entrevois dans une discussion, une finalité du genre "moi je connais mieux la tradition que toi versus tu ne connais rien à cette tradition...etc", comme j'ai pu le lire entre toi et un autre membre (artisan ?), j'ai tendance à laisser courir... C'est le type d'échange qui me saoule grave.

Après tout à quoi cela sert-il d'insister ? Chacun fait son expérience et finira par se rendre compte s'il s'illusionne ou pas.

Là, tu évoques Djwal Khul et donc l'Ere du Verseau. Je ne sais pas si tu as quelques compétences en astrologie (moi si), mais saches si ce n'est pas le cas que cette Ere n'aura lieu que dans plusieurs siècles. Ma démarche (personnelle) se contente de l'instant présent. Enfin, pour répondre à ton questionnement, je ne me base pas sur une "croyance" mais sur des informations qui peuvent être chiffrées et vérifiables là tout de suite, c'est à dire sur les registres et les annales des monastères qui continuent au moment même ou je te parle d'être mis à jour.
Bon d'une part il faudrait savoir ce qui est recensé, un éveil à l'état naturel ou la réalisation du corps arc-en-ciel ? Quels sont les critères d'évaluations car s'il s'agit d'une attestation subjective d'un tiers supposés avoir réalisé le même état, ce n'est pas une preuve objective, donc vérifiable. Dans ce cas, il s'agit bien de croyances, sur la base du crédit que tu leur accordes.

Quant à ce que tu racontes à propos de Djwal Khul, pardon mais ça n'a pas de sens. Les écrits du Tibétains sont fait pour être utilisés maintenant, pas dans plusieurs siècles. D'ailleurs son enseignement est largement diffusé, et la partie concernant les rayons par exemple couvrent la période actuelle. Notamment le passage du Rayon 6 (Idéalisme) au Rayon 7 (Idéalisme dans l'action). Le R6 c'est l'approche "mystique" c'est à dire la quête d'un idéal, aujourd'hui révolue.
Et l'émergence du R7 offre une opportunité toute particulière à la mentalité occidentale (et plus précisément dans le milieu scientifique je pense) de parvenir au supra-mental par l'intégration de cet idéal dans leurs activités. On n'est plus dans une fuite du plan matériel pour se barrer en corps arc-en-ciel... mais dans l'expression de la vibration de l'âme dans la matière, avec toutes ses contraintes.
Mais tu vas me rétorquer que c'est faux parce que a+b = c.....blablabla. Bref, ça n'a pas d'importance! Si ma perception te semble erronée, si effectivement il n'y a pas dans ta démarche une part de rejet du plan matériel et de ses contraintes (= des relents de R6 entretenu par ta participation à cet égrégore), alors tu auras tôt fait d'oublier cette discussion. Dans le cas contraire, j'espère que mes propos seront utiles à toi ou à d'autres.

Si par exemple dans quelques années, et malgré ton assiduité dans cette tradition, tu en viens à ressentir comme une insatisfaction, une incomplétude, alors tu auras compris de quoi il en retourne. L'approche est à revoir.

Et puis pour quelqu'un qui estime être intégré à la société, avoir besoin de collectionner des "retraites spirituelles" pour avancer... c'est quand même curieux non ?!

Bref, à bon entendeur, et laissons le temps en juger...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum