La voie Bardon chez les pratiquants qui ont connu d'autres voies avant et qui avaient commencé à entamer la fin de l'identification à l'égo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La voie Bardon chez les pratiquants qui ont connu d'autres voies avant et qui avaient commencé à entamer la fin de l'identification à l'égo

Message  Invité le Ven 15 Juin - 12:31

Voici suite à mes pratiques quotidiennes une reflexion en partage.
C'est un sujet sur lequel j'ai "buté" longtemps car si je suis un pratiquant de longue date je suis avant tout un simple "bonhomme" .
Un gars bien d'ici.
cà c'est mon orgueil a genoux qui me l'a appris...
Avant de connaitre la voie Hermetique Bardonienne, Certains d'entre nous avaient déjà commencé à dissoudre une partie de leur identification à l'égo , dans leur vie, par la vie, ou par le biais d'ecoles initiatiques et spirituelles traditionnelles.
Or Bardon ,même s'il parle de gens ayant , au préalable faits de la méditation, se positionne comme un instructeur qui parle à des gens completement identifiés à leur "moi perso" ce qui est la base.
Aussi ,pour être conforme au livre, revêtir de nouveau un rôle(dépassé , même un peu) d'un "moi novice qui fait les exercices" de contrôle du mental au degré1,par exemple, en partant de cette hypothese (pour la diffusion livresque externe, accessible au grand public, c'était obligé) qu'il est un "moi apprenti mage", restera pratique antinomique, pour la bonne raison qu'il n'est déjà plus tout à fait ressemblant au postulat de départ de l'ouvrage.
donc il va penser les exos mais pas les faire réellement.
Mais s'il n'est plus tout à fait conforme au postulat initial, il n'est pas arrivé pour autant au terme de l'initiation. pale
Le cul entre deux chaises donc .
Donc le "truc" c'est d'aller directement au centre de l'emetteur de tout ce parasitage , de toutes ces imperfections, en regardant "le moi " le sens d'Ahamkara, le centre d'où partent les idées anarchiques, dès le début des pratiques du calme mental... l'emetteur, et non pas les emissions elles mêmes qui seront encore pires et plus bruyantes , plus nombreuses, que chez un debutant bon teint clown
Le mage ne sera jamais lui, le moi,. Idea
C'est ce sens qui dévie les pensées issues de l'Akasha pour en faire des fantasmagories.
je parle pour des gens experimentés qui ont "baroudé" et qui se reconnaitront Idea
frat.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie Bardon chez les pratiquants qui ont connu d'autres voies avant et qui avaient commencé à entamer la fin de l'identification à l'égo

Message  Invité le Ven 15 Juin - 14:11

salut Arathos , je ne vais pas parler du CVIM mais du processus que je ressens qui ressemble à ce que tu énonces

J'avais commencer par certains cours qui m'enseignait une technique A
je l'ai pratiqué sans chercher à comprendre ( en fait il n'y avait pas beaucoup d'explications données et mon attention était portée sur les effets de cette technique A )

Puis , dans le même domaine d'étude que les cours que j'avais suivi mais donné par un autre enseignant
étaient donné des précisions sur certains points en amont et en aval de cette technique A ( tenants et aboutissants)
et il me fallait reprendre , parce qu'étaient mis en lumière certains pré-requis cette technique A depuis le début
c'est à dire réapprendre la technique A avec certains points

Puis, toujours dans le même domaine , un autre point de vue est apparu qui a apporté également certaines précisions éclaircissantes , et là je dois tout recommencer ...

pour illustrer cet exemple , je parlerai de l'orbite microcosmique

1) Au début je l'apprends , une technique de prise de conscience de circulation du Ch'i selon un circuit au niveau du corps humaine et certains de ses effets

2) En second je découvre que Dan Tian inférieur ( Hara japonais , centre gravité ) n'est pas du tout un point imaginaire et qu'il faut le découvrir , le sentir conciemment

3) En troisième je réalise que ce circuit passe par certains "flash point" dont il faut avoir conscience également

Et alors que je me croyais , pas super expert , mais bosseur sur la pratique de l'orbite micocosmique , je réalise .. que je ne l'ai même pas effleuré

mais là c'est encore pire , parce que je réalise , qu'avant même de parler de pratiquer l'orbite microcosmique , il faut que je sache me détendre
non je ne sais pas me détendre . oui je sais comment on fait . Mais suis-je capable d'être détendu en quelques instants à volonté . non.

Tout exercice , n'importe quelle pratique aborde le sujet de la relaxation :

On la voit tellement cette technique puisqu'elle est Un des prérequis fondamentale de toute efficacité , tellement décrite qu'on n'y fait plus attention , on finit par connaître par coeur le processus , on passe d'un enseignement à un autre et toujours dit ce prérequis de la relaxation , on connait ! et quand on est en phase de relaxation , on pense relaxation ,mais on se relaxe pas , on mentalise les étapes progressives comme un cavalier monté sur sa monture imagine qu'il a déjà franchit les obstacles et évalue la suite alors que le cheval n'est même pas arrivé au premier ...

le corps est lent , la pensée va vite

bref je regressse , mais peut-être mieux vaut-il 5 pas/heure dans la bonne direction que 50 pas dans la mauvaise qui nous éloigne grandement de la vrai destination

Concernant les activités du psychismes ( les pensées) j'ai une question : elles produisent des effets energétiques mais est-ce qu'elles en consomment pour fonctionner , je veux dire par là , se "vider" en éliminant le surplus d'énergie non consommé facilite t-il le calme des pensées .
par la pratique ( la "bonne" fatigue suite au sport par exemple ) je dis oui , et dans ce cas , l'exemple de la posture de l'arbre dont tu parles Arathos ne serait-il pas utile dans les premiers degrés ô combien important de la maitrise des pensées du cvim

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

une petite nuance dans le point de vue.

Message  Invité le Ven 15 Juin - 19:34

Salut amigo.
Mon point de vue est celui ci;
Imagines (juste un peu...)Tu es dans la peau d'un gars qui pratique depuis plusieurs années le chi kung, l'orbite microcosmique , petite et grande circulationet tu as un fort t'an tien.
Tu ressens comme une boule qui tape parfois dans le ventre sous le nombril ,cette zone devient dense et tu saisis ce ressenti pendant la posture de l'arbre.
tu sens des racines de plus en plus grandes et grosses qui font sauter les barrieres mentales quant à la notion de "normes" relatives aux dimensions humaines.
Ton chakra splénique (splénique, ça l'fait non? Wink )vibre et palpite, une fois tes racines "formées" et tu te recharges facilement.
Donc tu en a une experience vivante. Smile
Ce même gars decide d'aller dans un club, dans le but de se perfectionner (et non de découvrir)pour pratiquer le tai chi afin de mettre dans le mouvement martial, l'energie créée.
Le prof ne sais pas son parcours ou n'en tient donc pas compte et le positionne en section débutant dans son cours général .
Par fidélité à la méthode de cette école , il va donc vider sa tasse.
Mais Il va aussi se perdre un peu, ou beaucoup, en jouant au novice qui découvre son corps d' energie pour la premiere fois .
Les autres co-disciples eux ne jouent pas de rôle," ils sont" et obtiennent de bons resultats en temps réel.
Notre ami patine donc dans la semoule et fait du "sur-place"en mimant un débutant , ce qui est une parodie et quelque part une tricherie!. silent

Seulement , un jour ou l'autre, il devra prendre la responsabilité de ce qu'il a déjà experimenté auparavant par une autre methode et l'actualiser, sachant qu'on ne peut remettre de l'être dans ce qui "est " déjà.

Car ce que les bases de cette nouvelle école, permettent de decouvrir, ce gars là, les a déjà experimenté mais sous un angle different.
Vider sa tasse , pour la remplir, oui ça c'est de l'humilité.
Faire comme si on ne savait pas marcher pour être conforme à un protocole d'entrainement alors qu'on a les rudiments de la course à pied , au meilleur, c'est une bonne révision ... Suspect
mais le but c'était de continuer à courrir plus vite par l'entrainement athletique que propose cette ecole dans ces programmes superieurs. Arrow
bon ce sont des images : Wink
-------------------------------------
oui avec la posture de l'arbre on peut faire quasiment tout le cvim... mais maintenir plusieurs heures cette posture est un défi de ouf!
perso je tiens 50 minutes et c'est dur!
le demi lotus je peux tenir 3 heures ,aprés si je continue , je marche en canard.
--------oui le fait de faire de l'exercice physique libere des tensions et favorise le calme mental. mais il ne faut pas trop forcer car c'en est fini de la zen attitude avant les exos mentaux ou la medit.
Yoga , tai chi, katas d'art martiaux(surtout respiratoires) le chi kung, la natation, sont excellents! .
Une bonne séance de musculation( à l'ancienne...) comme le footing modéré, elimine direct, les tensions de l'ascèse et pallie aux exces de feu par exemple , focalise et eventuellement, restreint l'amplitude exagéré de l'air, stimule les inerties de terre et d'eau...
pont clé; la regulation inspi-expir est le point fondamental cependant. Idea

je répète qu'en changeant d'école pour se parfaire, quant au but initiatique vers l'eveil, il faut toujours se souvenir , pour ainsi rester son propre maitre et developper une confiance en soi faite de sa propre experience antérieure ,qu'on ne peut remettre de l'être dans ce qui Est déjà !
(si c'est le cas bien sûr I love you )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie Bardon chez les pratiquants qui ont connu d'autres voies avant et qui avaient commencé à entamer la fin de l'identification à l'égo

Message  artisanfr le Ven 6 Juil - 15:00

Cher tous,

Le système de Bardon est fantastique, mais il ne donne pas la "clé" de la bonne attitude, il faut la découvrir par soi même.

C'est pour ça que des livres comme la lumière sur le Royaume ont été écrit, pour amorcer le "chemin", spirituel et d'ouverture de conscience sans lequel la pratique des exercices est fortement , très fortement ralentie.

C'est l'esprit de service, l'humilité et la dévotion et l'envie d'aider les êtres humains, liés à un contact télépathique conscient ou inconscient avec les Maîtres, crée par l'admiration pour Franz Bardon par exemple, qui a tendance à débloquer le développement du disciple.

En fait , tous les problèmes gisent dans le corps astral et les motivations secrètes et intimes du pratiquant. Les pouvoirs ésotériques , surtout dans leur composante mentale, ne font que se greffer sur l'astral, et si ce dernier corps est impur, ce que l'on construit d'une main (par des exercices mentaux) on le détruit d'une autre (par l'imperfection du corps astral) et on se retrouve avec un manque de progrès dans le développement du cours de Franz Bardon.

Cette situation n'est pas un accident, elle est voulue et est en fait un gardien du seuil , une sorte de test dans le développement et l'initiation

Bien à vous

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La voie Bardon chez les pratiquants qui ont connu d'autres voies avant et qui avaient commencé à entamer la fin de l'identification à l'égo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum