Origine de la magie salomonienne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Sam 23 Juin - 23:03


Bonsoir a toutes et à tous,

Je m'intéresse de près à la magie arabe, fabuleuse, et complexe.

À ce sujet, un verset du coran ( livre saint des musulmans, comme notre bible ou la torah):

"et ils créèrent ce qu'avait inventaient les démons à l'encontre du règne de Salomon..."

Ce passage est intéressant car il est le seul à parler de l'origine de la magie, de toutes les magies.
En effet, la magie aurait pour origine les démons, est donc démoniaque.
Et les démons l'auraient fait apprendre aux hommes.
Ce n'est pas Salomon comme on le pense tous, le premier mage, le créateur de la magie. Mais les démons.

Et donc, ce passage des démons aux hommes aurait pour but final la tentative de déstabilisation de Satan, un peu comme la nouvelle pomme à croquer. Une tentation du mal. On fait peser la balance du mauvais côté.

Un choix s'impose alors: soit l'assumer car on sert l'ordre des choses, vu que les démons sont la création de la divinité. Soit nous ne l'assumons pas, et on se retire.
Un choix!

Même lorsque nous agissons pour aider, nous faisons donc le jeu des démons. Nous servons le yang.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Sam 23 Juin - 23:14


Suite et fin.

Pareil pour l'ouvrage , un travail de pharaon, le livre ultime: le shams al-maarif.
Ce livre, ceux qui le maîtrise, maîtrise la mort elle-même.
Il est difficile à comprendre, et très mal traduit. Car tous qui l'ont traduit n'était pas versé dans les secrets de cet art,
C'est un mode d'emploi sur toute les utilisations des noms de la divinité... C'est aussi le plus complet ouvrage astrologique qui soit. Malheureusement, ou heureusement, sans maître on ne peux ni le comprendre ni s'en servir.
La aussi, la connaissance de ce livre implique un choix à faire en amont.
On assume, ou on se voile la face...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Dim 24 Juin - 12:38


Hum…je reconnais comme un écho du « fond » de ce message, même si la « forme » est bien de toi…
Tu le salueras au passage ! Wink

Ce verset parle bien de Salomon, Aliah, mais ce n’est pas le seul (loin de là) , et de plus il est tronqué.
Le Coran, à l’image de certains écrits hébreux, comporte de multiples niveaux de lecture.

Je reprends le verset, en entier :
« Et ils suivirent ce qu’avaient inventé les démons contre le règne de Salomon. Salomon ne fût point mécréant, mais les démons furent bien mécréants, en enseignant aux hommes la magie et ce qui fut révélé aux deux anges à Babylone, Hârut et Mârut. Ceux-ci n’instruisaient personne avant de dire : « Nous ne sommes rien qu’une tentation : ne soit pas mécréant ! ».
Ils apprenaient auprès de ces deux là les moyens pour semer la désunion(…), mais ne trouvaient nuire à personne, par cela, sauf avec la permission de Dieu.
Ils apprenaient donc ce qui leur nuit et ne leur est pas profitable, tout en sachant que celui qui acquiert n’aura aucune part dans la Vie Dernière. Funeste négoce qu’ils ont fait de leur personne. Si seulement ils avaient su ! »

Ce verset à beaucoup été commenté, car il soulève pas moins de trois points : l’origine de la magie, la nature et la réalité de celle-ci et enfin son statut juridique.

Tu remarqueras aussi un point obscur : Le verset parle de Salomon en le dédouanant, puis indique quels sont les deux démons qui sont à l’origine de la magie (auprès des hommes), en creux, cela signifie qu’il ne s’agit pas de Gabriel et Michael (comme on le pensait alors).
Puis, il passe des deux Démons, au pluriel, à un autre pluriel « Ils » sont les nommer. Qui sont ces « ils » ? (Salomon est au singulier). De multiples commentateurs se sont battus durant des siècles pour tenter de trouver la réponse à cette question.

Et enfin, Aliah, le point le plus important de ce verset, que tu as tronqué et interprété pour aller dans ton sens, ou plutôt dans celui de l’idéologie de « ton groupe » (et aussi un peu le mien), est le suivant, et je l’ai souligné : « sauf avec la permission de dieu ».

La magie ne peut semer la discorde sans la permission de Dieu, Hârut et Mârut n’ont pu enseigner leur savoir qu’avec la permission de Dieu, l’enseignement lui-même est précédé par un avertissement divin des « deux Démons » : ne soit pas mécréant !

La magie, ou loi de la nature (comme l’explique un autre verset), est elle-même soumise à la divinité…

Harûn et Mârut ont agit tel que leur nature le leur permet, conformément aux lois divines, dans le sens du divin…

La magie a pour origine la divinité elle-même
, et non les démons.

Il faut monter d’un cran dans la lecture entre les lignes, laisser comme dirait ce bon vieux Arathos, la dualité au placard. Tout revient à Dieu, tout sert les desseins de Dieu.


PS: Le shams al maarif est considéré comme la source dont s'est inspiré le Nécronomicon.
Et en effet, c'est un ouvrage trés complexe, trés dense. Mais on ne peut saisir l'astrologie arabe, ni la magie arabe sans passer pâr son étude.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

démon-daemon-Daîmon

Message  Invité le Dim 24 Juin - 13:14

je sais que le mot démon ou daemon, ou daîmon dans l'ancienne acception du terme, est possiblement interprété dans un sens antique tout different de celui usité de nos jours et depuis plusieurs siecles .
Genre Socrate et son daîmon.
Palcebard notre érudit, a peut être étudié la question? Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Dim 24 Juin - 19:16

certains anges enseignèrent aux hommes certains arts
donc dans cet hypothèse, cela vient plutot d'anges au destin prométhéen
-----
La lignée de Caïn...ceux qui edifiérent le temple de Salomon ?Idea
extrait du web:...

Tubal-Caïn fut l'inventeur de l'art du forgeron et des autres arts des métaux, c'est-à-dire, du fer, de l'acier, de l'or et de l'argent

Tubal-Caïn, descendant de Caïn est l’ancêtre des forgerons En effet, dans certaines langues sémites, Caïn signifie « forgeron ». Il était déjà d’usage, au temps des Patriarches, de travailler le fer et le cuivre. Les forgerons fabriquaient des armes et des chars et aussi des statues, L’exercice de cette profession était donc réglementé. Les forgerons étaient des artisans recherchés.

Caïn eut pour descendants Mathusalem, inventeur de l'écriture; Tubal-Caïn, habile à travailler les métaux,et Jubal, inventeur de la musique. Bref, les Fils de Caïn sont les auteurs des arts et des métiers. En conséquence, quand Jéhovah choisit Salomon, le rejeton de la race de Seth, pour construire une demeure en l'honneur de son nom, la sublime spiritualité d'une longue lignée d'ancêtres, divinement guidés, s'épanouit dans la conception du temple magnifique appelé temple de Salomon, bien que Salomon ait été simplement l'instrument chargé d'exécuter le plan divin révélé par Jéhovah à David.

Mais Salomon était incapable de réaliser en forme concrète le dessein divin. En conséquence, il s'est vu obligé de s'adresser au Roi Hiram de Tyr, le descendant de Caïn, qui choisit Hiram Abiff, le fils de la veuve. Hiram Abiff est donc devenu le Grand Maître d'une armée de constructeurs. En lui, les arts et les métiers de tous les Fils de Caïn qui avaient vécu jusqu'alors avaient atteint leur pleine floraison. Il était plus habile que tous les autres dans le travail matériel sans lequel le plan de Jéhovah serait toujours demeuré un rêve divin, sans réalité concrète. La perspicacité terrestre des Fils de Caïn était aussi nécessaire à la réalisation du temple.
voici ma pensée , en prenant l'analogie de l'ame de Rubis obtenue par la raison et celle de Diamant obtenue par la foi ,proposée par Max Heindel.
Cain est l'ancêtre de la science Occulte, comme Abel celui de la Mystique .
La maturité de CAÏN tua la Foi et l'abandon au divin, personnifiés par ABEL .
Ce qui eut pour effet d'experimenter, la rebellion, la volonté individuelle, le libre arbitre, le mental ,la raison, la science et les arts autrement dit la Magie Like a Star @ heaven
Cain et Abel:
Les deux sont a réunifier en SOI ( en réanimant Abel afin de redevenir une race de Géants) .
étonnament selon la tradition Musulmanne , les deux en question avaient chacun une soeur jumelle et Cain voulait epouser la sienne... Wink
https://www.claire-lumiere.com/t1473p30-processus-du-sommeil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Dim 24 Juin - 23:18

Ayin, on ne peut décidément rien te cacher, s'en devient même effrayant! Il te passe le salue aussi,,.

Mais Harut etMarut sont des démons, qualifié comme tel par Al Buni lui- même...( qui fut le maître de Pythagore)

Sandros m'a dit que tu possédais l'ouvrage original, j'adorerais pouvoir y jetter un œil...
J'ai un exemplaire traduit par Raduf Fahmi. Il est génial, on bosse dessus.

Et n'oublie pas qu'à chaque fois que l'on parle de magie on parle des "shayatin" qui se traduit par démon... Et surtout, par exemple pour la voyance, se sont les shayatin qui montent écouter au ciel les propos tenu par les anges ( donc opposition ange-démon) jusqu'à ce qu'ils en soit chassé par des étoiles filantes. Donc ils écoutent des bribes de choses vraies et rajoutèrent des mensonges démoniaques pour mieux tromper les hommes.

Tout ce qui font donc de la voyance, font commerce avec les shayatin, Salomon le premier.

Ce qui nous amène aux origines démoniaques de la magie. Le tout est d'assumer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Dim 24 Juin - 23:44

Et surtout, par exemple pour la voyance, se sont les shayatin qui montent écouter au ciel les propos tenu par les anges ( donc opposition ange-démon) jusqu'à ce qu'ils en soit chassé par des étoiles filantes. Donc ils écoutent des bribes de choses vraies et rajoutèrent des mensonges démoniaques pour mieux tromper les hommes.

Tout ce qui font donc de la voyance, font commerce avec les shayatin, Salomon le premier.
Ce qui nous amène aux origines démoniaques de la magie. Le tout est d'assumer.
Ayin ;
Sister,que penses tu de cette assertion ? Suspect
D'ici on sent nettement que Le point de vue intellectuel est nettement sous influence religieuse... cyclops
sauf mes respects aux parties en cause...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 11:46

Aliah, je vais reprendre point par point ton message :

Mais Harut etMarut sont des démons, qualifié comme tel par Al Buni lui- même...( qui fut le maître de Pythagore)


L’identité de Harut et Marut n’est pas connu. L’interprétation même que l’on fait du Coran est sujet à débat entre les quatre écoles officielles (et celle officieuse), même si l’école Malikite a été au courant de l’histoire celle qui a eu le plus de poids.

Hélas, ces 50 dernières années avec la prise de puissance du Moyen-Orient (pétrole oblige), et qui financent à tour de bras toutes formes de pratiques religieuses (mosquées formation des imams, gros chèques a Al-Azhar, et j’en passe), afin de mieux propager l’interprétation Hanbalite (la plus radicale et linéaire du Coran), ce qui leur permet, par ricochet, d’assoir le pouvoir religiieux, et donc politique des familles régnantes, on assiste, impuissant, à une montée en puissance du Hanbalisme, qui se répercute sur les interprétations régulièrement imprimé dans les ouvrages édités dans les librairies.
Pour prendre ses distances avec ces points de vues biaisées, il faut se reporter à des ouvrages antérieures, ou plus « confidentiels».
En l’occurrence, et j’ai pu le constater dans vos écrits, vous vous basez sur une forme d’interprétation que j’appelle, sans vouloir offenser prsonne « 1er degré ».

Je m’explique et j’en profite pour me référer au message de Zuz (les anges rebelles qui auraient « couchés » avec des humaines).

Le livre d’Enoch reprend, en substance, une légende antérieure, que l’on attribuerait à Ibn Hanbal, qui dit :

« Lorsque la corruption eut augmenté parmi les fils d’Adam-la paix soit avec lui- (…) les anges le blâmèrent. Alors Dieu le Très Haut leur demanda : « N’est-ce pas vrai que si vous étiez à leur place, et que J’instillais en vous ce que J’ai instillé en eux, vous agirais de même ? »
« Que Tu sois glorifié ! », dirent-ils, « cela ne nous convient pas ! ». Alors, il répliqua : « Choisissez donc deux anges parmi les meilleurs des vôtres ! ». Ils choisirent Hârut et Mârut, qu’Il fit descendre sur terre en instillant en eux la concupiscence.
Un mois ne s’était pas encore écoulé, qu’ils furent tentés par une femme dont le nom en nabatéen était Bîdukht et en arabe Az-Zuhara, qui l’emporta sur eux. Ils essayèrent de la séduire mais elle refusa, à moins qu’ils n’entrent dans sa religion, boivent du vin, et tuent des êtres humains que Dieu a déclaré inviolables. Ils la satisfirent, burent du vin et couchèrent avec elle. Pris sur le fait par un homme, ils le tuèrent. Puis elle leur demanda le nom par lequel ils montaient au ciel ; ils le lui apprirent, elle le proféra et monta au ciel, où elle fût métamorphosée en astre. (…) »



Il y a un débat pour tenter de déterminé l’identité de ces deux anges (donc ce sont des anges qui ont été choisi « parmi les meilleurs » et ils ne se sont pas rebellés (ce qui indiquerait une liberté d’action, un libre arbitre, non : c’est Dieu qui leur a permis de succomber à la faute, en leur distillant la concupiscence !

On rapproche Hârut et Mârut des deux archanges zoroastriens « Haurvatât » et « Ameratât », qui signifient : Intégrité et immortalité. Dans les croyances de Zoroastre, se sont les divinités pour l’un, des eaux et des plantes, pour l’autre, de la santé et tout ce qui s’ensuit (guérison, etc).
Idem, en araméen, Mârut signifie la puissance, et donc Hârut son alter ego, dans le sens coranique (en arabe, langue sémite très proche de l’araméen) « Yajuj et Mâjuj.

Le livre d’Hénoch a repris, dans le récit de la Genèse, cette légende relaté dans les religions iranienne et araméenne, en insistant sur les amours des « Fils d’Elohim» pour les filles de l’Homme.
L’école d’interprétation Malikite, qui a fait office de référence dans le monde musulman durant plus de 13siècles, considère ce verset sous un angle de lecture beaucoup moins « terre à terre » et considére Hârut et Mârut comme des instruments angéliques dont se sert le Divin pour mettre les hommes à l’épreuve. Ce qui expliquerait la mise en garde : ne sois pas mécréant !

De même, l’interprétation ésotérique du Coran, basé sur la numérologie, donne encore une dernière version de ces deux noms (que je ne donnerai pas ici).

Et enfin, pour compliquer le tout, le Coran est un texte oral, que l’on a tenté tant bien que mal, de mettre par l’écrit.

Ainsi, les mots « les deux anges » « al malakayni » est très très proche de la vocalisation « al malikayni » qui signifie… les deux rois. Et donc Hârut et Mârut serait les deux rois qui régnaient sur Babylone à cette époque.


Le problème de Sandros, est qu’il se base dans ses cours essentiellement sur al Qurtubi (comme tout mauritanien qui se respecte). Or, cet exégète considère exclusivement que la magie est résolument satanique.
J’aime bien Al Qurtubi, loin de là, mais il mélange sans état d’âme l’adoration des démons et leurs pactes, l’envoutement, l’influence des astres, les formules magiques tirés des noms de Dieu, les talismans, etc. C’est très confus, on sait jamais trop de quoi il parle, et je ne parle même pas des traductions en langues étrangères de ses écrits…

L’histoire, encore une fois, les Hanbalite ont en fait l' « exégète en chef » de tout ce qui a trait aux commentaires ésotériques, car ça arrange leur paroisse. Il est le plus conforme à la vision manichéenne propre à leur école de pensée. Et comme c’est eux qui finance…


Sandros m'a dit que tu possédais l'ouvrage original, j'adorerais pouvoir y jetter un œil...
J'ai un exemplaire traduit par Raduf Fahmi. Il est génial, on bosse dessus.



Oui, je l’ai. Et il m’a couté un bras, deux reins et un poumon… Mais je regrette pas, j’ai même dormi avec les premières nuits (j'ai jamais été aussi "contacté" que durant ces nuits, il est tres chargé... Il date du 17éme siècle, ce n’est pas un « original « , mais quand je vois à quel point il est chargé, tout me semble à croire que le propriétaire précédent l’a gardé avec lui pendant ses rituels…

Raduf Fahmi a traduit à peu prés 200 pages d’un ouvrage qui en fait…1100 !
Et comme son nom ne l’indique pas, il est copte, et n’a que très peu de référence islamique pour « saisir » le sens et les références d’Al buni. L’exemple d’Al zuhara est un cas parmi mille. Ce bouquin est un ramassis d’âneries, et Sandros le sait.


Et n'oublie pas qu'à chaque fois que l'on parle de magie on parle des "shayatin" qui se traduit par démon... Et surtout, par exemple pour la voyance, se sont les shayatin qui montent écouter au ciel les propos tenu par les anges ( donc opposition ange-démon) jusqu'à ce qu'ils en soit chassé par des étoiles filantes. Donc ils écoutent des bribes de choses vraies et rajoutèrent des mensonges démoniaques pour mieux tromper les hommes.


Encore une fois, ce n’est pas tout à fait juste. Comme je l’ai expliqué plus haut, la traduction de tous ces termes est problématique et souvent arbitraire. Je peux te donner au moins 5 interprétations de ce terme, qui va de diable, à esprit…


Quant à ce verset, quatres interprétations sont possibles. J’y reviendrai dans un prochain message.

Le point de vue Malikite des pratiques magiques différent sensiblement de celui des Hanbalites. Dans le Risalâ, texte de référence du 10 éme siècle, il est noté :

« il n’y a pas de mal à se préserver par des charmes contre le mauvais œil et autres choses de ce genre, ni à prononcer des formules préservatrices(… ) surtout s’il s’agit de formule tiré du Livre de Dieu ou tout au moins pieuses. On peut également faire des allumettes suspendues au cou et contenant des versets du Coran.

Sachant que l’Islam est fortement influencé par le judaïsme, et les Hébreux « tolérant » les allumettes aux noms divins, je penche plus pour ce angle d’approche…


Il y a aussi une grosse difficulté dans les traductions spécialement du Coran, mais de tous les ouvrages anciens, dont celui d’Al buni, c’est qu’ils grouillent de mot non –arabes, ou des termes arabisés d’autres langues, notamment hébraique, araméenne, nabatéenne, iranienne(perse qui il y a 15 siècles possédaient plusieurs versions de langages très différentes, etc, etc).

Un exemple parmi mille : dans la citation ci-dessus, il parle de « Az zuhara ». Ce terme, dans la traduction anglaise (la seule qui existe) de Shams el maarif est traduit par la fleur. Et serait donc un terme obscur que beaucoup (même arabisant) interprètent (sous influence probable d’écrits alchimiques ancien), comme le symbole se référant à la terre.
Et c’est comme ça, dans tous les talismans qui tournent d’ « inspiration » d’Al buni, on retrouve les symboles de la terre pour activer certaines intelligences.
Et on me dit : « ouaou, ça marche ! » lol. Ca m’étonnerait beaucoup (ou alors un effet placebo)…

Al Zuhara ne signifie aucunement la rose (même si c’est sa traduction première, mais…astre Vénus ! Ce qui d'ailleurs est plus logique vu qu'elle devient astre qui porte son nom, le nom de Vénus. Ce passage traîte également de la création de cet astre (dans la tradition cité, hein, pas greque ou autre).




Dernière édition par ayin le Mar 26 Juin - 15:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 12:14

Aliah,

j'ai oublié un point important que tu soulève dans ton message: Il y a un principe fondamentale qui dit: "Dieu a le pouvoir de créer ce qu'Il Veut"

Donc, si la magie est efficace et elle se cogne à l'éternel problème de la remise en question de l'omnipotence de Dieu.
Forcément, on est tenté de dire, comme l'ont fait toute les religion se basant sur une logique manichéenne, c'est donc forcément le diable.
Mais on peut aussi se dire, qu'il s'agit d'une "possibilité"' laisser par le Divin à la portée des hommes, afin de mieux les mettre à l'epreuve. Non?
Et enfin, la tradition islamique rapporte que tous les "démons" sont des "anges" qui ont chuté, car cette possibilité leur a été permise. On en revient au Divin. La boucle est bouclé! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 13:10


Merci Ayin pour ces explications,

Je vais réfléchir à ce message, et je te répondrai plus tard,

Mais juste un détail: tu dis que la traduction d'Al Buni est erronné en donnant l'exemple d'al Zahra. Or, dans mon ouvrage, il est bien traduit par Venus et pas par fleur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 13:26


Ma belle,

Pour Vénus, l'exemplaire que tu possèdes n'est pas celui de Fahmi... Regarde à l'avant dernière page! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 13:48

Mais on peut aussi se dire, qu'il s'agit d'une "possibilité"' laisser par le Divin à la portée des hommes, afin de mieux les mettre à l'epreuve. Non?

Et enfin, la tradition islamique rapporte que tous les "démons" sont des "anges" qui ont chuté, car cette possibilité leur a été permise. On en revient au Divin. La boucle est bouclé!

Complètement o.k. la dessus.
Et ça c'est surement une clé majeure dans tout l'esoterisme. Idea





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 13:52

tout à fait d'accord Arathos et je tiens le livre d'Enoch comme plein de vérités , le passage concerné :

Chapitre 7.
1. Quand les enfants des hommes, se furent multipliés dans ces jours, il arriva que des filles leur naquirent élégantes et belles.
2. Et lorsque les anges, les enfants des cieux les eurent vues, ils en devinrent amoureux ; et ils se dirent les uns aux autres : choisissons-nous des femmes de la race des hommes, et ayons des enfants avec elles.
3. Alors Samyaza leur chef leur dit : je crains bien que vous ne puissiez accomplir votre dessein.
4. Et que je supporte seul la peine de votre crime.
5. Mais ils lui répondirent : nous vous le jurons.
6. Et nous nous lions tous par de mutuelles exécrations ; nous ne changerons rien à notre dessein, nous exécuterons ce que nous avons résolu.
7. En effet ils jurèrent et se lièrent entre eux par de mutuelles exécrations. Ils étaient au nombre de deux cents, qui descendirent sur Aradis, lieu situé près le mont Armon.
8. Cette montagne avait été appelée Armon, parce que c'est là qu'ils avaient juré et s'étaient lié par de mutuelles exécrations.
9. Voici le nom de leurs chefs ; Samyaza, leur chef, Urakabarameel, Akibeel, Tamiel, Ramuel, Danel, Azkeel, Sarakmyal, Asael, Armers, Batraal, Anane, Zavebe, Samsavel,Ertael, Turel, Yomyael, Arazeal. Tels furent les chefs des ces deux cents anges ; et le reste étaient tous avec eux.
10. Et ils se choisirent chacun une femme, et ils s'en approchèrent, et ils cohabitèrent avec elles ; et ils leur enseignèrent la sorcellerie, les enchantements, et les propriétés des racines et des arbres.
11. Et ces femmes concurrent et elles enfantèrent des géants.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 14:11


c'est vrai. Le mien est en français alors que celui de Fahmi est en anglais! Mais alors qui est l'auteur?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 14:12

mais AMHA laissez tomber al-buni , tourner vous vers : Al-Fûtûhât al-Makkiya

la synthèse définitive d'Ibn arabî sur son enseignement

37 volumes divisés en 7 parties chacun . une infime partie traduite :



c'est la connaissance de Dieu qui est le but et non pas l'obtention de charismes fugaces que le wâli authentique , loin de les rechercher, redoute .
" le parfait , chaque fois que sa sation s'élève , son hâl décroit"





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 14:38

Je connais rien à la magie, cependant la magie n'est elle pas uniquement l'application des lois universelles?...

De sorte que généralement on réduit la magie à des rituels, des talismans, etc... Donc a de petites choses comparé à ce que doit être en vrai la Magie. Comme ce que peut en dire Franz Bardon.

Car dans une optique plus globale, la Magie n'est elle pas tout ce qui existe?... La science d'aujourd'hui était de la magie auparavant...

Pour moi la magie est juste la connaissance et l'application des lois universelles. On a utilisé ce terme simplement pour désigner cet inconnu. Mais ce n'est pas parce que l'on ne connait pas quelque chose qu'il dévie tout de suite de l'ordre des choses universelles. A mon avis si l'on prenait connaissance de toutes les choses du monde, on se rendrait compte qu'il n'y a pas de magie, car ce qui est magie est lois universelles...

Dans cette optique, meme ce que je suis en train de faire (écrire sur un ordi) est magie. Vous vous imaginez que des gens vivant en 2000 avant J.C nous voient en ce moment en train d'écrire sur nos ordi ou tout autre technologie d'aujourd'hui? Forcément ça paraitrait comme de la magie.

Donc dire que la magie vient des démons est pour moi une grosse réduction de la chose car tout ne vient pas des démons... Par contre la magie est pour moi comme toute chose, elle peut être utilisé dans un sens bénéfique ou non. Tel le couteau qui peut servir à tuer ou à couper des légumes.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Lun 25 Juin - 23:34


Bonsoir

je vois ton point de vue Ermite et je le respecte.
Mais tu peux dire pourquoi tu dis que ça ne vient pas des démons? C'est juste une inspiration ou tu te bases sur quelque chose?
Je voulais savoir qui est l'auteur du livre que j'ai Ayin, car il est en français? Si tu dis que c'est pas Fahmi?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 9:10

Bonjour Aliah,

La magie existait bien avant Salomon fils de David et de Bethsabée. Elle a été inspirée et enseignée par exemple par les Neterou Egyptiens en occident, par les Dakinis ou les Bouddhas en orient et par tant d'autres représentations partout sur Terre. En conséquence, je souhaiterai avoir ton avis sur cette question : considères tu toutes les manifestations que je viens d'énoncer comme démoniaques ?

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 10:59


Bien avant Salomon, la magie existait. Déjà dans la préhistoire, il y avait des rites magiques...

Dans l'exode 7.1 on lit que pharaon appela ses sorciers qui transformèrent leurs bâtons en serpents...

Mais déjà à l'époque de Moïse, la magie était publique à Babylone et en Égypte. Et toutes les manifestations magiques sont classés dans les pratiques a inspiration démoniaques. On retrouve la classification aussi bien chez Qurtubi sur chez Ibn Khaldun. Il s'agit du moyen qui est la magie de contrecarrait la gestion du monde par Dieu.

Tous ceux qui contrecarrent l'ordre des choses, on se servant des forces surnaturelles sont d'inspiration démoniaque.

Après on peut se voiler la face, c'est un fait. En même temps, cet état de fait est essentiel à la bonne marche du monde. Car le bien n'a d'existence et de raison d'être que par son opposé le mal. L'un ne peut aller sans l'autre l'un a besoin de l'autre. Sinon sa propre existence est anéantie. Donc il n'y a pas de mal à l'assumer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le feu Prométhéen

Message  Invité le Mar 26 Juin - 12:42

Salut Aliah le débat que tu soulèves promet d'être riche et extrêmement fructueux, si personne campe sur ses positions définitivement mais s'ouvre aux hypothèses que l'autre présente.

Le tout est de s'entendre sur le "sens du mot "démons" .
je crois qu'on devrait commencer par là.
Quelque part on "sent" que tu veux que ça colle a tes "choix"...
Je me doute depuis ton arrivée parmis nous, que tu veuilles suivre la voie de la Goethie ou une version parallele, aussi libre à toi.
Le souffre fait partie de la voie initiatique c'est indéniable.
Le feu Luciferien est le feu de Promethée, et peu sont capables de supporter cette idée.
Si on commence a faire une association Promethée=Hermes... les cheveux se dressent.
L'Archange qui est maitre de ces feux a été oté de la liturgie.
J'ai nommé Ouriel.
Je n'ai pas d'érudition en matière de Magie Arabe: mes pas m'ayant portés ailleurs , mais c'est très interressant.
Le genie directeur de la sphere astrale de la terre Est aussi le garant et le pourvoyeur de ces feux mais outre que Lilith lui est ombrageusement relié, il est aussi un gardien couroucé des grands mysteres.
Sans doute ne savons nous pas ou que trop peu ce que nous lui devons au sujet de la voie Bardon.
Si on ne voit qu'avec un oeil on voit Aschmunadai comme un démon.(Asmodée)
Aussi il convient d'ouvrir les deux.
et d'en faire un Promethée Hermetique sur son plan Rolling Eyes
Il y a une histoire legendaire tres riche de sens prometheen qui circule au sujet du Christ .

On dit qu'un jour sur terre, Christ se pencha sur une surface d'eau pour voir son reflet...
Il vit lucifer...




Dernière édition par Arathos le Mar 26 Juin - 12:48, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 12:48

Re,

Aliah a écrit:Il s'agit du moyen qui est la magie de contrecarrait la gestion du monde par Dieu.

Tous ceux qui contrecarrent l'ordre des choses, on se servant des forces surnaturelles sont d'inspiration démoniaque.

Voici donc ta définition de la magie, appuyée par des auteurs religieux, c'est à dire le détournement de la volonté divine pour un usage visiblement personnel et tout bonnement égoïste.

La magie vois tu depuis l'antiquité était perçue comme tout à fait l'inverse de ce que tu viens de nous présenter. Celle-ci était entendue comme la compréhension et l'application des lois naturelles (et donc divines) comme l'a très bien rappelé Ermite (qui feint l'ignorance le petit chenapan). C'est la raison par exemple pour laquelle Porphyre et Cicéron la nommaient Divina Sapientia (Sagesse Divine). Elle n'a donc rien à voir avec le "sur" naturel dont tu fais mention. En t'appuyant sur le Prêtre-Roi Salomon, tu ne nous présente qu'une petite partie de la magie, c'est à dire l'art goétique. Cette forme de magie fait en effet usage d'intelligences démoniaques, mais elle est à mille lieues de représenter l'art entier. A mon sens, si tu utilises cette dernière pour un usage égoïste ou pire pour nuire à autrui, là effectivement tu peux détourner le cours des choses (et non pas les lois divines qui elles sont immuables) et donc fatalement tu as la possibilité de t'écarter du Plan Divin. Fatalement également, tu en subiras les conséquences. Si par contre, à l'image du Prêtre-Roi Salomon, tu uses de tes connaissances pour la construction du Temple de Jérusalem, alors là c'est tout à fait autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 14:52


Salut Aliah, salut à tous,

Arathos a raison : il faudrait commencer par préciser ce que l’on entend par le terme « démon »… Se serait bien si tu voulais préciser ce point…

Ensuite, tu te bases sur Qurtubi et Ibn Khaldun. Soit.

Déjà tu dois savoir que Qurtubi était un adepte de Malakh, certes un peu rigoriste. Puis le verset auquel tu fais allusion :

« Les démons écrivirent la magie et les « niranjiyyât » au nom d’Asaf, le scribe de Salomon, et les enterrèrent sous le temple de ce dernier lorsque Dieu le priva de son règne, sans que Salomon s’en aperçoive. A la mort de Salomon, ils les déterrèrent : « Ce n’est qu’a l’aide de ceci qu’il vous a dominé : apprenez-le donc ! ».
Les savants parmi les fils d’Israël dirent alors : « Que Dieu nous garde de considérer cela comme science de Salomon ! » mais la lie du peuple répliqua : « C’est la science de Salomon ! » et se mirent à l’enseigner (…) »


Il faudra attendre par la suite « la descente » du verset dont on a parlé plus haut, pour disculper le Roi-Prophète Salomon de la paternité’ de ses pratiques et laver Son Nom face aux accusations « Et ils suivirent ce qu’inventaient les démons contre le règne de Salomon ».


Ce passage est troublant. Mais il y a une nuance importante qui modifie le sens: il est précisé « contre » le règne de Salomon et non « Sous » le règne de Salomon… (ce qui daterait la magie au règne de Salomon). Non, le coran utilise un terme qui se traduit par « contre », donc il ne date pas la magie dans le règne de Salomon mais AVANT celui-ci… (Sans plus de précision).

Donc vous êtes tous d’accord : la magie est antérieur au prophète Salomon ce dernier n’en ai ni la source, ni l’investigateur premier.

Surtout, toujours à propos de Qurtubi, dans un de ces écrits (bizarrement le seul à ne pas avoir été traduits et diffuser massivement par les riches mécènes saoudiens hanbalites Rolling Eyes ), il rejette la cause de la rébellion de Satan (Iblis) en la reliant au fait qu’ils aient des origines non angéliques, mais aux djinns (comme c’était le cas de beaucoup).

De plus, il commente un autre verset on appuyant le fait que « ’enfer est surveillé par des anges redoutables et terrifiants, mais non par des démons ».

Pour finir, Qurtubi est conscient de la distinction entre les attributions des pouvoirs particuliers des astres et de ce qu’il appelle les « âmes fortes », et les manipulations magiques basés sur la domination des djinns grâce aux formules et potions.
En gros, il ne rejette que ceux qui amènent à la mécréance.

Donc, je serai curieuse de savoir pourquoi tu écris que Qurtubi attribue la magie a une inspiration démoniaque ??
Idem pour Ibn Khaldun, je ne vois nulle part cette attribution, encore moins même que pour Qurtubi ?? Ibn Khaldun est lui-même l’auteur de plusieurs traité de magie, dite, « divine » ?

Pareil pour Al Buni, qui a laissé à la postérité une œuvre colossale de pas moins de 7 branches, que se soit en science des nombres et numérologie, en science des carré magiques, en sciences des lettres, en science des quatre natures, en science astrologique, en science des détermination astrales, et en sciences des Noms Sacrés ??? Chacune de ses parties est précéder par une formule à la gloire du Tout-Puissant ?


Quant au livre dont tu parles, en réalité des copies pdf de mélange d’extraits traduits de plusieurs auteurs, toute la partie concernant Al buni est mon œuvre, soit une cinquantaine de pages en français, corrigé. Le reste, je sais pas...

Bien à toi,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  fluorikar le Mar 26 Juin - 16:12

ça me fait penser a Merlin qui était le fils d'une femme
et du diable. Mais, Merlin je pense sert la divine providence !

Je ne suis qu'un petit padawan et pratique plus la méditation.
Mais depuis que j'étudie la magie, je me suis juré de l'utiliser
pour le bien (mais quel usage pour cela ? comment avoir la
conscience de l'acte positif !)
J'ai décidé de ne pas user d'esprit et encore moins de démons
mais plutôt des énergies. Par contre des Dieux Ange ou la
source divine peuvent intervenir. Mais souvent j'essaye de
contacter la source car j'ai peur que des esprit se fasse passer
pour autre chose.
A mon avis, les énergies les plus efficace sont les plus subtiles
et les plus proches du divin.

Mais qu'est ce que l'énergie, est elle constitué d'esprit ou d'âme ?
Peut-être, mais si je rends l'énergie plus subtile et divine, je libère
ces âmes de la mélasse ou elle se trouvait.

Je remet cette image qui représente un peu une de mes théories:
Les mauvais esprit ne s'attaque pas directement à nous, ils envoient
des énergies. Si ces énergies négative trouve une raisonance en
nous elle absorbe une part de nos énergies positive et retourne
nourrir l'esprit. Mais ils ne peuvent pas agir directement sur nous.

Le mage ne s'attaque pas directement au esprit. Il bloque leur
énergie au moyen du feu (voire même le feu noir) il transforme
alors celle ci en énergies positives et leur renvoi tant est grand
son pardon.
Que les énergies soient composé d'âme ou pas, ce ne sont pas
les âmes qui sont brulée, pour respecter le libre arbitre..


avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 17:18

Salut ayn,

ayin a écrit:Salut Aliah, ... Arathos a raison : il faudrait commencer par préciser ce que l’on entend par le terme « démon »… Se serait bien si tu voulais préciser ce point…

Vu le titre du post et les références, pour moi il n'y a guère de doute. A ma connaissance, l'association Salomon / magie a toujours été lié à l'art goétique, que cela soit dans les formes judaïques, allemandes, latines, arabes, etc ... Par exemple, selon Le Livre des Noms Mortels et de mémoire, l'art de soumettre les 72 Djinns a été enseigné au Roi Salomon par le Roi Djinn Fiqitush, le plus terrible de tous. Dans cet ouvrage, c'est clair et net les Djinns sont démoniaques et pas du tout dans le sens neutre du terme grec. Tous les grimoires les plus anciens que j'ai pu consulter traitant de magie salomonienne sont des ouvrages de goétie. Il est donc très facile du coup si l'on part de cette source de créer l'amalgame en associant la magie à des pratiques démoniaques.

+ +

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Invité le Mar 26 Juin - 17:41


Bonsoir a tous,

Je rassure Arathos, je suis pas là pour m'enteté, ni même pour convaincre. Juste discuter.
Et j'apprecie de parler avec des gens qui ne tombent pas à la renverse des lors qu'on sort du "politiquement correct" ( et polutiquement rassurant).

Ce que j'entend par démon, c'est des êtres de feu, invisibles aux yeux de chairs, d'essence démoniaque et non divine (même déchu). La magie arabe indique que les djinns ou démons sont avec les anges les deux charges de la terre. C'est l'équilibre qui tient le monde.
Je n'aime pas les termes démons, ni mal. Parceque ça a une signification négative. Or, ils sont essentiels à la création. C'est le pendant, l'autre pied qui fait qu'on tient debout.

Vous, si je comprends bien, vous faites une distinction entre la gentille magie, qui fait le bien et aide l'humanité. Et la vilaine magie, pas gentille, qui crée la discorde et dont on va subir les conséquences, comme un effet boomerang. Je pense que vous êtes bloqué dans des structures mentales religieuses qui fait une distinction: gentil-méchant, très rassurante mais illusoire. Salomon était un roi, un prêtre ou un prophète selon chacun. Et pourtant, qu'il ait été à l'origine ou pas de la magie, il s'en ai servi et lui n'a pas fait cette distinction dont vous parler. Et pourtant il est reconnu unanimement comme une "pointe" dans le domaine.

Moi aussi je veux bien, mais dans ce cas donnez moi un exemple de gentille magie? Un exemple concret?

Ayin, j'ai certaines pratiques d'al buni comme des khatimes ou il utilise des noms démoniaques... Il est pas si politiquement correcte que ça!

Merci beaucoup pour ce débat!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Origine de la magie salomonienne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum