Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mar 3 Juil - 8:45

Un Maître est celui qui a atteint la Sagesse et utilise les préceptes de Savoir, Vouloir, Oser. Un Maître est celui qui sait se Taire (pour faire progresser son élève notamment). C'est celui qui enseigne et instruit parce qu'il est éminent dans son domaine.

Un Maître ce n'est pas celui qui s'autoproclame mais celui qui est reconnu comme tel. Un Maître ce n'est pas un directeur de conscience, c'est même précisément le contraire. Un Maître n'est pas celui qui commande, qui est en domination.
Il ne demande rien en échange de ses enseignements, sinon la juste énergie déployée pour témoigner de la bonne volonté de son élève. Ce qui est de sa seule compétence, c'est qu'il accepte l'élève comme "digne" de l'enseignement.

*
* *
Sujet sensible car perçu avec une mentalité d'occidentaux.
Nous en sommes à transformer le titre de "Maître" et "Maîtresse" pour les enseignants du primaire changé en "Professeur des Ecoles". En procédant ainsi, c'est toute la fonction qui est dévaluée. Car la définition qui s'entendait était : celui qui enseigne quelque art ou quelque science.

Comme je soulignais dans un autre post, j'en ai croisé 3 dans ma vie. Dieu merci, je les ai reconnus et ils m'ont acceptée comme élève (pas comme disciple nuance de taille).


Bonne journée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mar 3 Juil - 15:16


Un Maître ce n'est pas celui qui s'autoproclame mais celui qui est reconnu comme tel.
Un Maître ce n'est pas un directeur de conscience, c'est même précisément le contraire.
Un Maître n'est pas celui qui commande, qui est en domination.

Il ne demande rien en échange de ses enseignements, sinon la juste énergie déployée pour témoigner de la bonne volonté de son élève. Ce qui est de sa seule compétence, c'est qu'il accepte l'élève comme "digne" de l'enseignement.


Je te suis totalement. J'ai même séparé les points importants pour mieux les mettre en valeur.
Si je peux me permettre, je rajoutterai:

Un maître ne couche pas avec ses éleves, ni ne les drague, ni ne les embrasse, et ce, même aprés 20 ans à se cotoyer quotidiennement. Pas plus qu'il n'"enseigne" des pratiques "ésotériques" à caractère sexuel dans lequel, bien evidemment et en maître consciencieux Rolling Eyes , il ne donne personnellement de sa personne, avec ses éleves. (même s'il n'appelle pas ça coucher, hein, faut pas avoir l'esprit tordu, sinon même qu'il se fache! Twisted Evil )

Un maître ne prends pas d'argent de ses élèves, ni n'en donne à ses élèves, ni ne laisse l'argent s'intervertir dans la relation, d'aucune manière que se soit. Pas plus qu'il ne crêche chez ses élèves, ou vis à leurs dépends, et ce, même en échange de services divers.

Un maître n'intervient pas dans les relations privés de ses élèves, que se soit familiaux ou sentimentaux, pas plus qu'il ne dicte le métier à suivre, ou le lieu de vie de ses élèves. Il n'intervient d'aucune manière dans la vie privés des élèves.

Avec tout ça, si genre de maître existe, je veux bien le rencontrer ! Very Happy
Plus sérieusement, je ne sais pas si ce genre de relation propre aux Indiens, Asiatiques, etc, est compatibles avec nos mentalités d'occidentaux.
Je pense qu'il faut faire preuve d'une grande ouverture d'esprit et d'adaptabilité pour les rencontrer et les cotoyer.

De même, de mes propres impressions sur ce sujet, et de tout ceux que j'ai eu à rencontrer, dont certains particulièrement avancés, et trés mur spirituellement, je n'ai jamais vu pour autant des "maîtres". C'étaient des personnes avec beaucoup de qualités (dont certaines dû à un long travail sur Soi), et quelques défauts, qui font pipi-caca comme tout le monde, et qui font preuve de beaucoup de travail et de passion pour avancer dans leurs cheminements.
Ils ont des rêves et des espoirs, quelques soucis aussi.
Pour pouvoir ressembler aux "maîtres" tels qu'on se les imagine, il me semble qu'il faille se couper des choses de ce bas monde (genre aller vivre dans la montagne) et même là, ne s'agit-il pas d'une voix de facilité?

Oui, je pense en ce qui me concerne qu'il s'agit d'un soucis de terminologie. Car je n'ai pour Maître que Dieu, et toutes ses créatures, mêmes les plus avancées dans la Voie, je les appelle "Enseignants".

Bien à vous,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 7:42

C'est curieux Azin, tu ne relèves que les points négatifs... Alors que je souhaitais souligner les points positifs. Je fais donc comme toi, pour que ce soit plus clair Smile

Un Maître est celui qui a atteint la Sagesse
Un Maître utilise les préceptes de Savoir, Vouloir, Oser.
Un Maître sait se Taire (pour faire progresser son élève notamment).
C'est celui qui enseigne et instruit parce qu'il est éminent dans son domaine.

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Amarante le Mer 4 Juil - 12:37

Bonjour,

Quelle est donc la différence entre un élève et un disciple ?
avatar
Amarante

Messages : 711
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 14:58

Amarante,
Quelle est donc la différence entre un élève et un disciple ?
L'êtreté...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 15:08

Je penses que ça dépend simplement des personnes.

En ce qui me concerne, je n'appellerais jamais un être humain Maitre... Car pour moi ça n'existe pas.

Je suis d'accord avec Ayin pour dire que le seul Maitre est Dieu.

La seule "chose" sur laquelle je pourrais éventuellement m'autoriser à employer le mot Maitre, c'est sur ce que j'appelle le Soi supérieur ou en gros, cette conscience intérieure qui nous est supérieure et qui dépasse complètement notre conscience humaine.

Mais peut être que meme ce que l'on appelle Soi supérieur n'est qu'un intermédiaire entre un autre Soi encore plus haut et ainsi de suite jusqu'à peut être à la fin arriver à ce que l'on appelle Dieu... Mais bon, si ça se trouve ça se passe encore autrement.

Pourquoi je suis si réticent au mot Maitre? Car ce mot vient de Maitrise... Et qui dit Maitrise dit MAITRISE... Smile Ce n'est pas le "bah je maitrise un peu comme si comme ça, mais pas toujours"... Laughing

Et donc je ne nommerais pas un être humain Maitre car il ne Maitrise tout simplement rien. De plus, c'est à mon avis qu'une "gâterie" pour l'ego de la personne. A mon avis, un vrai pratiquant ayant déjà un certain niveau refuserait ce titre car il sait bien qu'il n'est pas que enseignant mais élève aussi, puisque le chemin n'est pas terminé pour lui. Il a atteint un certain degré c'est sur, mais il reste un élève qui a beaucoup de choses à apprendre tellement l'Univers est vaste... Et puis je me dis que pour un tel pratiquant cela le mettrait mal à l'aise de voir des gens s'agenouiller devant lui alors qu'ils les considère comme frères et soeurs... Je vois bien un tel être relever les gens devant lui et les amener à échanger avec lui de manière naturelle, d'égal à égal... Montrant par là son Humilité... (Après j'admet aussi que ce ne peut qu'être que des conceptions erronées de ma part...).

Pour ma part donc, pas de Maitres à part Dieu, et tout le reste peuvent être au mieux de bons pratiquants de telles ou telle choses, chacun restant à la fois enseignant/élève dans des domaines spécifiques. Un bon pratiquant pour moi verra les autres comme frères et soeurs et ne se sentira pas supérieur car il verra par quoi il est passé... Il est juste au niveau qui est le sien, qui découle naturellement de son cheminement, et agira selon ce qu'il est à l'instant.

De plus, j'ai l'impression que ce que l'on appelle la Maitrise vient petit à petit suivant notre ouverture de coeur, et donc notre ouverture à cette conscience plus grande à l'intérieure de nous. Donc pour moi, la Maitrise est le propre du "Divin" en nous, de cette ou ces consciences qui nous dépassent totalement, et qui n'a plus rien d'humain. Dans ma vision des choses, ce qui peut arriver de meilleur pour chacun proviendra de la divinité intérieure, donc cela n'a plus rien de personnel, et provient à mon avis d'une connexion plus grande à la "conscience de l'Univers".

Aussi on peut voir tout ces charlatans qui peuple le milieu spirituel... Y compris des personnes très connues en Inde ou autre, qui avait endossées le titre de "Maitre", et où l'on a pu voir qu'il y a eu des abus divers...

Tu parles de mentalité occidentale Annapurna, mais que dire de ces mentalités orientales qui s'agenouillent devant le premier Maitre autoproclamé et qui se font entuber direct? confused Pour ma part je penses qu'entre Orient et Occident il y a un certains équilibre à instaurer.

Tu parles de Sagesse Annapurna, mais justement quel degré de Sagesse un être doit il atteindre pour commencer à être un Maitre? Car bon, là aussi, à mon avis au niveau de la Sagesse c'est comme pour la Maitrise, il y a plusieurs degrés. Et surtout, nous en tant qu'humains comment pouvons nous savoir le degré d'évolution d'une personne? Les critères que tu emploie Annapurna sont tes critères. Je les respecte, ça me pose aucun problème. Les personnes que tu dis avoir rencontrée, et qui sont selon toi des Maitres répondent visiblement à tes critères, peut être pas aux miens.

Et puis qu'est ce qui te dérange dans le fait d'appeler un Maitre, enseignant? n'est ce pas la meme chose? confused Pourquoi vouloir à tout prix donner le titre de Maitre à une personne. En ce qui me concerne je préfère enseignant, c'est plus juste. Comme je l'ais dis, Maitre c'est Maitrise... Alors qu'enseignant c'est enseignant. Et chaques enseignant reste pour moi un élève... Donc un être humain ne peut être uniquement enseignant car il reste aussi un élève... Si il a pas comprit ça le mec, il a rien comprit. Sleep

Voilà mon avis sur la question.

Si je rencontre un de ces pseudos gourou d'Inde, je lui serrerais simplement la grappe, c'est un etre humain comme moi. Si il se sent "offusqué" par ça, j'aurais alors tout compris... Very Happy

Bien à vous!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 18:23

Mais Ermite, le Maître te répondrait simplement qu'il est lui aussi l'élève d'un Maître.

Flatter son ego ? S'il le prend ainsi c'est qu'il n'est pas digne de la "charge" Wink

Il en va du Maître comme de l'élève, l'un l'autre doivent se trouver, l'un l'autre doivent s'accepter.

Si cela ne vous est jamais arrivé, je vous dirais simplement... pas de chance.

Qu'est-ce qui dérange dans le fait d'appeler un enseignant Maître et réciproquement ? Une reconnaissance, simplement une reconnaissance d'un statut si tu veux. A force de vouloir lisser les mots, on dévalue la "charge". C'est comme Maître à l'école, Emminence pour un Evêque (qu'on appelle aujourd'hui Père Evêque), Docteur pour un pharmacien (qui a fait l'équivalent d'années de médecine d'études)...

Moi ça me dérange et ce qui me dérange encore plus c'est qu'assez systématiquement lorsqu'on lit à ce propos c'est pour en souligner l'aspect négatif.

Avoir un Maître si tu veux, c'est avoir assez d'humilité pour comprendre que l'autre en face a une "dimension" que je n'ai pas, une Sagesse que je n'ai pas et qu'il est disposé à me les transmettre (pour peu que je sois en mesure de comprendre et d'entendre). Et si parfois je ne comprends pas tout, mon Ame en saisit la substance.

S'il vous plaît, ne soyez pas trop "terriens" Smile


Dernière édition par Annapurna le Mer 4 Juil - 19:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'Etreté

Message  Invité le Mer 4 Juil - 18:35

Arathos écrit : la différence entre un disciple et un élève est l'Etreté. En voici la définition :

Notre nature est Une, indivisible, atemporelle et impersonnelle.
Lumière, pure conscience observante et observée sans être l'une ou l'autre et les contenant.
Lorsque l'interposition mentale s'efface, le "je" n'existe plus, seul reste l'Océan de quiétude duquel jaillissent et retournent toutes les formes de Création.
L'Océan de quiétude, Silence imperturbable immaculé et illimité, est.
La vie qui en jaillit, est.
Ensemble et de façon contemporaine dans cet état dit incarné.
La vie est processus au sein de son Créateur infini, tout cela est êtreté.
Le Silence, Bien Aimé, tout en étant sans émotion ni sentiment , est venu, Maître de céant, reprendre place.
Abyssal, insondable, infini, Il est.
Source Mystère tout se dissout en lui dans un abandon bienheureux.
Peu importe les soubressauts réactifs apeurés, illusion d'existence propre, quelqu'ils soient.
Imperturbable Silence attend sans attente ces formes de vie, simples frémissements de surface, qui reviendront à lui abandonnées en un souffle expirant.

Source http://www.etrete.com/

Mais... pardon Arathos, je ne comprends pas bien Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Amarante le Mer 4 Juil - 19:45

Très belle image Arathos.

D'un point de vue de vocabulaire, un Maître sans élève ou disciple n'est pas un Maître. L'un ne peut exister sans l'autre, c'est une relation. Si je peux ajouter mon grain de sel, la qualité de l'élève fait le Maître.
avatar
Amarante

Messages : 711
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 20:25

Et bien là j'ai compris Wink Merci Amarante

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Mer 4 Juil - 21:03

Anna , le site que tu cites est un peu "évaporé" pour myself...
ce n'est pas ce que j'ai voulu signifier quant au reste.
voici une citation d'un sage :
source: http://maharajnisargadatta.blogspot.fr/2009/03/entretien-de-novembre-1980-sois.html

La conscience est liée aux cinq éléments mais elle les précède. Elle est d’abord pénombre, comme la lumière de la lune à l’aube. La conscience est juste consciente de son existence, sans aucun nom et c’est l’espace. Tout commence par l’espace, à partir de là apparaissent causes et effets qui participent à l’apparition des quatre autres éléments par réaction les uns avec les autres. Le monde minéral est créé qui ensuite épouse toutes les formes manifestées n’étant, chacune, qu’une expression particulière de la conscience. Mais tout ce manifesté, depuis l’apparition en espace jusqu’à l’ensemble du cosmos, n’est que le non-manifesté prenant conscience de lui-même et cela n’a lieu que lorsque vous êtes « étant », conscient, sans formulation, de vous-même. Lorsque vous demeurez présent à votre êtreté sans rien

.................................................... Idea

En resituant le sujet sur le chemin initiatique.
le degré d'ouverture de la conscience à son êtreté est la difference qu'il y a entre un élève et un disciple.
Quant a ce dernier ,à un stade critique de développement de cette presence à Soi, le maitre en lui apparait , il nait...

Pourtant Ils furent toujours UN.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Amarante le Mer 4 Juil - 21:52

Ah ok Arathos Very Happy

J'ai saisi. C'est magnifique sunny Merci.

T'es quant même balaise... c'est vrai. Je ne dirai pas que tu es sage-femme mais presque puisque tu es un accoucheur d'idées.
avatar
Amarante

Messages : 711
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Ven 6 Juil - 18:17

Qu'est-ce qui dérange dans le fait d'appeler un enseignant Maître et réciproquement ? Une reconnaissance, simplement une reconnaissance d'un statut si tu veux. A force de vouloir lisser les mots, on dévalue la "charge". C'est comme Maître à l'école, Emminence pour un Evêque (qu'on appelle aujourd'hui Père Evêque), Docteur pour un pharmacien (qui a fait l'équivalent d'années de médecine d'études)...


En ce qui me concerne je n'aime justement pas trop tout ces titres que l'on se donne. C'est à croire que l'on oublie qu'on est pareils... De plus je trouve que le mot Maitre met une barrière dans la communication, un peu comme le vouvoiement. Car forcément si on appelle quelqu'un Maitre, on ne va pas s'adresser à lui comme à un ami proche. Et c'est ce qui me dérange. Car j'aime bien voir des gens d'horizons totalement différents communiquer entre eux comme si ils étaient frères et soeurs, simplement. Meme si certains possèdent une plus grande maitrise dans divers domaines.

Pour avoir de la reconnaissance, je ne penses pas qu'il y a nécessité d'utiliser quelconque formule. La reconnaissance se fera, je penses, dans notre rapport avec l'autre, dans notre manière d'échanger, avec respect ou pas. Donc dans notre attitude surtout.

Moi ça me dérange et ce qui me dérange encore plus c'est qu'assez systématiquement lorsqu'on lit à ce propos c'est pour en souligner l'aspect négatif.


Combien existe t il de ces Maitres dont tu parles? Surement très peu. Et je penses que la majorité pour lesquels ont attribue ce titre doivent avoir pas mal de défauts... Ce mot à une connotation assez Absolu en lui meme... scratch On peut appeler Maitre un petit enseignant de Karaté, mais dans ce mot il y a comme meme cette racine "Maitrise", ce qui fait que ça place la barre assez haut (dans ma vision des choses).

Donc en raison de toutes ces choses, pour ma part j'ai en effet tendance à donner mon avis négatif sur ce sujet, car il me semble que les mises en gardes sont statistiquement plus utiles que de donner uniquement des avis positifs sur ce que peuvent être les Maitres.

Mais bon, il y a surement des choses positives. Après je parles juste pour moi, les autres donnent leurs propres avis aussi. J'ai une vision assez négatives de tout cet univers de "Maitres", j'y peux rien c'est comme ça. Je trouve que ça éloigne un peu du rassemblement des êtres humains. C'est à dire d'un monde où l'on ne verra plus untel comme Maitre ou Docteur ou encore je sais pas quoi d'autre, mais où l'on verra que nous ne sommes que frères et soeurs unis sur le chemin (et oui, je reve parfois! flower lol! ).

Mais bon, je dis bien que c'est uniquement sur le mot que je ne suis pas d'accord. Après, je penses qu'il y a en effet des personnes plus qualifiés que d'autres pour enseigner certaines choses. Mais je trouve que dire Maitre à un tel enseignant ça fait trop gros, j'aime bien voir que celui qui enseigne et celui qui se fait enseigner se considère d'égal à égal. Et puis, lors d'un autre jour, il se peut que les roles s'inversent et que l'enseignant ai besoin d'être enseigné par l'élève. Donc je trouve que le mot Maitre fige trop les choses.

Avoir un Maître si tu veux, c'est avoir assez d'humilité pour comprendre que l'autre en face a une "dimension" que je n'ai pas, une Sagesse que je n'ai pas et qu'il est disposé à me les transmettre (pour peu que je sois en mesure de comprendre et d'entendre). Et si parfois je ne comprends pas tout, mon Ame en saisit la substance.


Pour ma part, si l'on m'entend dire un jour Maitre pour quelqu'un, je penses que ce sera de la fausse humilité de ma part. Car cela ne correspond pas à ce que je suis, et à la vision que j'ai de ce mot. Mais je n'ai pas besoin de ce mot pour comprendre qu'un autre a une Sagesse que je n'ai pas, des capacités que je ne possède pas, et qu'il peut être donc plus qualifié que moi dans certaines choses ou dans toutes.


Donc voilà mon avis, tu en as un autre et c'est très bien ainsi si c'est ce qui te convient. Smile

On est tous différent, faut l'accepter. Si un jour je vois quelqu'un à coté de moi prononcer le mot Maitre pour quelqu'un d'autre, je penses pas que ça me dérangerais, faut juste pas que l'on exige ça de moi. A part si je vois cette personne tomber dans des attitudes pas très équilibrées qui apporteraient des risques d'abus dans l'échange de la part des autres. Mais sinon, je penses que ça dépend juste des personnes, je respect vos choix.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Ven 6 Juil - 18:22

Ermite a écrit: On est tous différent, faut l'accepter.
Aurais-je l'air de ne pas l'accepter ? Wink

Ermite a écrit:Si un jour je vois quelqu'un à coté de moi prononcer le mot Maitre pour quelqu'un d'autre, je penses pas que ça me dérangerait, faut juste pas que l'on exige ça de moi.
Mais enfin, qui pourrait l'exiger de toi, sinon toi-même ? Et comme visiblement ce n'est pas le cas...

Merci de témoigner du respect pour ce que j'exprime, tu as le mien tout garanti en retour;

Frat.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Ven 6 Juil - 19:16

Aurais-je l'air de ne pas l'accepter ?


Je m'adressais globalement, mais c'est vrai que de la manière que je l'ais écris, ça peut faire penser que. Désolé. Embarassed Very Happy

Je me rend compte d'ailleurs que j'ai été un peu trop tyrannique dans cette phrase ( lol! ). Car non, on est pas obligé d'accepter, libre arbitre oblige. rabbit Après, faut assumer les conséquences, surtout si elles sont négatives.

Bien à toi.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Ven 6 Juil - 21:23

... et en récolter les fruits quand sont positives Smile La progression et les "marches montées" peuvent être tout à fait, comment dire, spectaculaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  artisanfr le Sam 7 Juil - 3:30

Cher tous,

Franchement, tout ça, c'est des problèmes dûs à la vision occidentale du statut de Maître?

Et pourtant quel est le destin d'un Maître? Il a plutôt une vie d'esclave , en acceptant un karma difficile, et il passe plutôt son temps à jouer le "sani broyeur", c'est à dire qu'il sert surtout à recycler les énergies déviées de notre sphère, comme un gigantesque égout...

Alors dans la vision occidental du Maître, ce dernier serait plutôt une sorte de Docteur dans une ONG, qui accepte de soigner tout le monde gratuit, qui dort à même le sol, sans être payé, et avec un seul pantalon, le tout dans une chaleur torride. Quand il aura un peu de temps, il investira ses modestes économies pour payer les frais de communication lors des échanges avec certains disciples de la science initiatique qu'il s'épuise à essayer d'éclairer le mental, parfois presque contre le subconscient du disciple lui même qui se débat et qui réagit face à l'arrivée de toutes cette lumière! (la télépathie ou l'utilisation de techniques de communication occultes n'est pas toujours autorisées dans l'interêt même du développement du novice)

Est-ce donc une incarnation si enviable, une position de pouvoir dont on pourrait être jaloux?

En fait ces Maîtres passent plus de temps à servir et à prendre les énergies négatives sur eux, plutôt qu'à se faire servir ou à briller de leur savoir.

C'est l'occidental, qui , parcequ'il est d'un orgeuil sans borne, visualise le Maître bien au dessus de l'élève, et c'est l'occidental qui ne perçoit pas que le Maître est surtout là pour servir, comme un docteur dans une ong qui dort à même le sol dans une pièce à la chaleur torride et sans pantalon de rechange, plutôt que d'apparaître comme une divinité sur son char pour être adoré des autres.

C'est un problème de mentalité, la mentalité occidentale a vraiment un problème de rapport humains dans plein de domaines, homme femme, couleur de peau, jeune vieux, et on a le même problème pour le rapport instructeur à élève.

Pourtant le Maître est avant tout un Ami lors de l'Initiation, jamais il n'essaie d'influencer l'élève et il le laisse toujours faire ses choix et s'épanouir (il y a quand même une exception, c'est lors de l'initiation, le Maître peut poser un piège à l'élève pour tester son éthique, mais ça se produit très rarement et c'est juste un "test" unique et qui est contrôlé par le supérieur du Maître aussi)

En conclusion tout cela est très triste, car les Maîtres sont accessibles, mais la mentalité présente occidentale inverse totalement les choses et ne perçoit même pas correctement les vrais buts des Maîtres, qui est d'aider les novices comme le feraient des véritables Amis, et de servir l'humanité. Comme cela n'est pas perçu, et est même compris de travers, il est inévitable que la communication entre les Maîtres et l'humanité ne soit pas si simple...

Bien à vous

artisanfr

Messages : 766
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Sam 7 Juil - 8:20

I love you I love you I love you Merci Artisan I love you I love you I love you

Pour toi qui dit simplement ce que j'exprime de manière alambiquée

flower flower flower flower flower flower flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Dhyân le Sam 7 Juil - 10:11

Je suis d'accord avec toi Artisan, de plus je dirai que lorsqu'on rencontre un véritable maître, on se retrouve face à un miroir et ce sont nos tendances qui s'y reflètent et qui sont percées à jour, rien n'échappe au miroir... Pour le commun des mortels, la première réaction serait donc plutôt de fuir au plus vite cet être décidément trop imparfait ; pour une personne sensible à la spiritualité et qui se cherche, de fondre en larmes car l'Amour du maître est une Energie très très perceptible et pour une personne sur le chemin c'est à chaque fois un rendez vous avec lui-même, comme retrouver un ami d'enfance qu'il aurait oublié... I love you


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  artisanfr le Sam 7 Juil - 22:04

Anna,

moi aussi je t'envoie des fleurs ! flower flower flower flower flower flower lol!

Je te suis tout à fait Dhyân, cependant , je me permettrais de suggérer un bémol, car hélas, comme l'a suggéré, Aïyn,

il existe malheureusement des gens qui usurpent la réalité et les effets secondaires de la présence d'un Maître, pour expliquer leur propres manques, leurs propres failles du corps astral, et assouvir leurs bas instincts, il s'agit souvent de prendre de l'argent, et si possible si le/la disciple est joli(e), d'avoir des rapports sexuels avec ce(tte) dernier(e).

Ce sont des gens qui vont tout inverser:
- si par exemple, on est fatigué parce qu'ils nous abrutissent en parlant sans cesse, ils vont dire que c'est normal, c'est notre corps astral qui a du mal à supporter la vibration Divine qu'ils irradient, et ce en illustrant de moultes citations, prises dans les ouvrages de spiritualité et de magie les plus respectés.

Je ne donne pas plus de détails car on pourrait donner des exemples sans fin, si on est interessé on peut lire les messages des victimes sur internet, ils détaillent bien ce qu'il leur est arrivé et le mécanisme en jeu...

Bref, il faut ouvrir l'oeil , et savoir que ce genre de situation se présente toujours, car lors de l'initiation le corps astral n'est pas préparé, et il va donc attirer en premier lieu, par reflet de l'Akasha, des personnes très "humaines", qui si elles investissent tant de temps avec des novices gratuitement le font hélas avec une idée derrière la tête...
De plus cette rencontre avec des gens négatifs sert aussi à discriminer et a faire un choix, c'est en gros une expérience qui permet d'avoir à choisir entre des idéaux élevés, ou rester dans une logique et un milieu très mesquin et humain. Le choix est important car pratiquer la magie dans un groupe sans ethique solidement affirmée vers le bien, ou avec des tendances trop mesquines et égoïstes va inévitablement dévier vers des pratiques "marron caca", et puis finalement vers un truc vraiment "noir : c'est un piège....
Mais l'initiation, c'est aussi être testé, pesé, examiné, et être mis face à des choix : le bien ou la mesquinerie, la petitesse, et peut être aussi, le mal...

Pour le commun des mortels, la première réaction serait donc plutôt de fuir au plus vite cet être décidément trop imparfait
Oui Dhyân, c'est très juste. Malheureusement, à 90% les êtres humains entre un Maître de Sagesse et un arnaqueur, vont se sentir plus proche de l'arnaqueur ou , en tout cas, vont se méfier plus du Maître de Sagesse: c'est dû à la différence entre les atômes:

*Taux vibratoire*
Bas haut
arnaqueur --- humain normal --- Disciples --- Adeptes --- Maîtres de Sagesse

En gros, on peut conclure du petit diagramme ci-dessus que les Arnaqueurs ont des vibrations très proches de l'humanité ordinaire, alors que les Adeptes, ou les Maîtres de Sagesse, ont des vibrations qui en sont très éloignés. C'est pour ça que l'humanité, naturellement, tend à faire plus confiance à des menteurs ou des praticiens noirs (dont la forme de pensée et la vibration est proche de l'humanité moyenne) qu'à des Adeptes ou des Maîtres Authentiques, dont les vibrations, bien qu'authentiques sont trop éloignées de l'humanité moyenne ce qui crée une incompréhension ou une sensation de rejet intuitif (car le subconscient humain sait qu'il va être détruit par le Maître, ou même par le disciple)


comme retrouver un ami d'enfance qu'il aurait oublié...
Oui tout à fait Dhyân! Un vrai Ami...
D'autant plus qu'il apparaît souvent que ce n'est pas la première fois, ou la première incarnation, qu'on croise cet "Ami"...

Bien à vous

artisanfr

Messages : 766
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Dim 8 Juil - 2:08

Bonjour,

Le message d'Artisan reflète exactement ce que je voulais répondre à Anna, mais je ne l'avais pas fait par manque de temps.

C'est trés bien dit.

Je comptais l'exprimer de cette manière;

"On attire à soi ce que l'on est", et le hic, c'est que le niveau vibratoire du novice lambda est relativement dense... L'écho se répète et est répercuté sur un "recepteur" compatible, qui flaire "le terrain favorable" et saute sur l'occas' et pas pour les beaux yeux du novice, vous vous en doutez bien, hélas...


Le point est, annapurna, et je te l'avais déjà mentionné, c'est que tu regardes autrui à travers ton propre filtre. Tu projettes sur autrui un peu de toi (comme tout le monde). Et ton essence est plus épuré que la moyenne. D'où ta "hauteur" (dans le sens inconscient "je suis une personne positive, qui "apporte" à autrui (plus qu'elle ne consomme vibratoirement parlant), d'où des contacts avec des personnes compatibles et donc assez épurée également.

Mais c'est loin d'être le cas de la majorité, d'où nos mises en garde.

Et d'ailleurs Artisan, les escrocs ne se tapent pas que les "joli(e)s novices", ils peuvent se contenter de gros boudins (tels qu'ils les décrivent eux-mêmes) faute de mieux, et même vivre avec, s'ils voient que cette personne leurs apportent des avantages (et en attendant de trouver plus potable). "Et puis quand on a faim, faut bien manger", glauque, mais hélas véridique... La noirceur de ce genre d'âme est sans égale.


Bien à vous,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  artisanfr le Dim 8 Juil - 3:15

"Et puis quand on a faim, faut bien manger"

sans commentaire... Je pense aux victimes, ça doit pas être facile, surtout que dans des cas comme ça on ose pas trop en parler parce qu'on a honte de s'être fait avoir...

....

Bonne nuit...

artisanfr

Messages : 766
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Dim 8 Juil - 11:41



Et ben, de moins en moins... Les gens osent désormais, et de nombreux "arrangements" juridiques sont permis. Je connais trois personnes qui ont témoigné "à couvert" (c'est à dire que leurs identités n'est connu que de la police et du procureur). En aucun cas elle n'est révélé à qui que se soit.
Il y en a un autre, qui a fait beaucoup de dégats pendant 30 ans, sur plusieurs dizaines de victimes, plus de 15 ont témoigné sous ce régime. Il se morfond derrière les barreaux à l'heure où nous parlons... So.
Non, vraiment les choses évoluent dans le bon sens, et les pouvoirs publics prennent ce genre d'abus de plus en plus au sérieux avec des coopérations trés efficace au niveau européen...

Pour en revenir au zozo, figures-toi que le "gros boudin" ( qui n'est pas si boudin que ça, surtout quand on voit la face de macaque de l'autre) vit toujours avec, et s'occupe même de faire sa promo et son site... lol...
Elle ne se doute pas que dés qu'elle a le dos tourné, il raconte les pires horreurs sur elle... Moche, marionnette, accro aux films porno, et j'en passe... J'ai deux personnes qui m'ont repété les mêmes dires...
Mais bon. Il y a des personnalités "fragiles" qui ont "besoin" de se sentir maltraité. Ca relève de la psychologie.

Ce passage m'a interpellé:
pour une personne sensible à la spiritualité et qui se cherche, de fondre en larmes car l'Amour du maître est une Energie très très perceptible et pour une personne sur le chemin c'est à chaque fois un rendez vous avec lui-même, comme retrouver un ami d'enfance qu'il aurait oublié...

J'ai vécu dernièrement une expérience assez troublante, que je n'explique pas. Et ce passage sonne comme un écho dessus... "comme retrouver un ami d'enfance qu'il aurait oublié"...
Peux-tu développer stp?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Dim 8 Juil - 12:14

ayin a écrit:Le point est, annapurna, et je te l'avais déjà mentionné, c'est que tu regardes autrui à travers ton propre filtre. Tu projettes sur autrui un peu de toi (comme tout le monde).

Voilà 3 fois (je crois) que tu me fais cette remarque. Pour tout dire je la trouve normative négative donc dévalorisante. En pratiquant de la sorte, tu induis que je n'ai pas "toute ma lucidité" pour témoigner ou émettre un avis. Pourquoi, parce que chaque fois que tu pratiques ainsi je ne suis pas en accord avec ce que tu penses ou exprimes ?

Même si je suis fatalement influencée par mon propre filtre, comme toi ou d'autres, je suis aussi capable d'avoir un avis tranché sur quelque chose et c'est ce que j'exprime ici. Ensuite, qui'l y ait des avis contraires ou complémentaires à mes propos, c'est la règle d'un Oppidum et d'un Forum Initiatique.

Enfin, tes commentaires sur le sujet sont le fruit de ton expérience, les miens de mon expérience et c'est évidemment de mon expérience que je témoigne ici. Je ne fais aucun prosélytisme pour les déviants de toutes sortes. Reconnaître un Maître (au sens où l'expliquent bien mieux que moi Artisan ou Arathos) n'est pas valider des actes répréhensibles, n'est-ce pas ?

Je précise que j'apporte ce commentaire après mure réflexion, sans agressivité aucune et qu'il m'apparaît nécessaire de clarifier ce point. Vois-tu je m'écoute, je prends soin de moi, et j'écoute surtout mon Chakra du Coeur Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Invité le Dim 8 Juil - 13:05



Bonjour Anna,

Cette caractéristique n'est pas unique, c'est à dire que chez toi. C'est une caractéristique propre aux êtres-humains dans leurs ensemble.

Nous regardons tous à travers nos filtres. L'interprétation que tu en tires "pas lucide" etc, t'es propre. Tu interprêtes comme tu vois. Pas comme je vois, ni n'est voulu dire. Wink On est encore "en plein dedans"...

Néanmoins je t'ai entendu, je te promet de ne plus jamais faire ce genre de remarque sensible...

Peace! flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maître - Problème d'entente sur un mot, une terminologie ou problème d'ego ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum