Considérations personnelles sur les ovnis

Aller en bas

Considérations personnelles sur les ovnis Empty Considérations personnelles sur les ovnis

Message  Invité le Mer 5 Sep - 13:43

Bonjour,

Aujourd'hui, je vais vous livre un peu mon sentiment personnel concernant l'ufologie. Ceci dans l'optique non pas de parler de moi-même mais de lever, peut être, quelques débats sur le sujet.

En vérité, il y a quelques mois le sujet des ovnis ne m'intéressait pas plus que cela. Je trouvais de temps en temps des articles intéressants sur internet mais qui n'éveillait pas plus que de la curiosité. De plus le sujet était souvent traité de manière fantasmagorique, de la même manière que les sujets bien new-ageux. J'associais plus facilement l'ufologie moderne à des personnages mielleux et irréels comme Ashtar, comme à des prises de vues truquées, des témoignages bidons, à des preuves jamais claires dont notre seule foi (bien souvent aveugle) arrivaient à nous convaincre du bien fondé de la réalité présentée.

Ces derniers mois, mon âme de chercheur s'est brusquement activée. Je ne comprenais toujours pas le monde dans lequel je vivais, pourquoi tant de limitations sociales, culturelles et religieuses pouvaient donner à l'homme la possibilité de vivre comme une pâle copie de lui-même. J'ai fini par gratter ça et là quelques informations invérifiables dans un premiers temps. J'en ai fait des arguments de réflexion. Et j'ai commencé par me dire "est-ce que ce que l'on me montre, me dit, est finalement vrai ?". Depuis tout petit, il faut dire, on nous apprend une "vérité" que nous ne remettons jamais en cause lorsque nous devenons adultes. Nous devenons bien trop occupés par la vie de tous les jours pour remettre en cause quoique ce soit.

A ce jour, métro, boulot, dodo rythme encore davantage ma vie. Et hélas ! L’énergie n'est pas encore si facilement renouvelable dans l'homme.

Donc nous partons tous avec une idée de ce qui est bien et ce qui mal, de celui qui est gentil et celui qui est méchant. Je me rappelle qu'en regardant les films d'actions américains, les méchants étaient souvent les arabes, les russes, les chinois. Les ennemis en prenaient pour leurs grades et j'avoue que l'action menée me plaisait bien. Mais il est clair que ce qui rythme notre quotidien devient une seconde nature "fabriquée" que nous conservons alors longtemps si nous n'y prenons pas garde. Les autres domaines de la vie sont du même acabit. Et je ne peux que saluer les gens qui suivent leur vie à contre courant, prenant conscience que les apparences sont trompeuses.

C'est ce même sentiment que j'ai ressenti en parcourant les ouvrages sur les ovnis. Hélas pour moi ! Je ne connais pas de groupes ufologiques mais seulement les publications de leur travail. Les américains sont vraiment très pointus en la matière, et je trouve d'ailleurs étonnant que seuls les américains semblent être des référents dans ce domaine. La France semble jouer une triste figure sur ces sujets. Tout au plus, un rapport officiel nommé "Rapport Cometa" a été rapporté à Jacques Chirac et Lionel Jospin faisant état de la menace potentiel du phénomène ovni sur la défense nationale.

Ce qui a produit un tilt chez moi, ce sont les anciens astronautes. Si effectivement cela se base plus sur de la théorie que de réelles preuves, il y a quand même pas mal à gratter. De nombreux textes anciens, qu’ils soient amérindiens, hindous ou tibétains (et j'en passe) révèle des êtres sur des charriots volants, parfois pour se battre. D'ailleurs, je ferais le point plus tard sur ces textes dans un autre sujet. De nombreuses sculptures, peintures ont clairement représenté des êtres dotés de scaphandres ou combinaisons, semblant être considéré comme des Dieux par les peuples qui les ont peints. Dans les années 70, une série d’ouvrages a été écrit sur le sujet. Notamment les livres de Robert Charroux, de Von Daniken, Christine Dequerlor etc … C’est d’ailleurs la période la plus prolifique sur les anciens astronautes.

On a longtemps considéré les textes anciens comme des métaphores, des poésies fantaisistes et non comme des témoignages exacts. Cela rappelle un peu l’histoire d’Heinrich Schliemann qui découvrit certains sites grecs présentés dans les descriptions qu’en fit Homère dans l’Iliade. Persuadé, comme les Anciens, que les poèmes d'Homère décrivent une réalité historique, il avait entrepris des fouilles en Grèce et en Asie Mineure pour retrouver les lieux qui y sont décrits. En bref ! Dans quelques situations, les anciens textes se sont montrés révélateurs et justes.

Si effectivement la théorie des anciens astronautes n’apportent pas de réponses tangibles à nos nombreuses questions sur notre passé, elle a pour avantage de remettre certains éléments en cause. Sans tomber dans une lourde énumération, on pourrait citer les pyramides (qui les ont construites ?), le chaînon manquant de l’homme (qu’est ce qu’il en est, manipulation ADN ou non ?), les organisations sociales et religieuses (sont-elles issues des connaissances E.T. ?).

Les détracteurs de la théorie des anciens astronautes, bien qu’hostile à cette approche sont en revanche incapable de donner une explication plus plausible des mystères du passé. Ils ont pour seul bénéfice d’être des référents officiels auprès des autorités internationales. Mais est-ce que cela traduit que l’intelligence ne se trouvent limités qu’à ces cercles référents ? Heureusement que non.

Ce que je trouve toutefois surprenant, c’est qu’il n’est plus trop fait état des ovnis et des E.T. plusieurs siècles après la gloire des civilisations passées (égyptiens, grecs, perses, sumériens, incas, mayas …). Le moyen-âge en Europe ne semble plus s’y référer à part, me semble t-il, sur quelques peintures. Les dieux du passé ont vraisemblablement été remplacés par une représentation plus catholique ou du moins plus en phase avec les nouvelles religions. De plus les nombreuses catastrophes naturelles ayant balayés la Terre plusieurs fois, dans l’histoire de l’homme, ont peut être éradiqué une majorité de la population humaine, qui ont du reconstruire sur les vestiges de leur propre passé. En résumé, c’est comme si tout une partie de l’histoire avait été balayé. D’ailleurs sur point, de nombreux chercheurs ne sont pas d’accord sur la chronologie de l’histoire de l’humanité.

C’est vers la fin de la 2ème guerre mondiale qu’on reparle des ovnis. On estime que ce sont les bombes atomiques lancées sur le Japon qui ont réveillés l’intérêt des E.T. pour l’humanité. A priori le nucléaire serait leur souci permanent. A la suite de l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima, il a été observé un ovni gigantesque stationné au dessus de zones irradiées. On devrait, selon certaines sources, à cet ovni le fait de contenir et de traiter un certain nombre d’éléments polluants. Ce n’est d’ailleurs pas le seul phénomène mystérieux qui a été observé au Japon à ce moment là.

En 1947, il y eut l’affaire Roswell, que tous les officiels américains ont démentis comme une affaire E.T. Il s’agirait d’un crash d’un ballon sonde selon eux. Le souci c’est qu’il y a actuellement beaucoup de témoignages d’anciens militaires révélant qu’il s’agit bien d’un ovni. C’est d’ailleurs le point initial de la majorité des études ufologiques. C’est dire l’importance qu’il a suscité, d’un côté pour la désinformation, de l’autre pour les recherches de preuves et l’élaboration de fantasmes.

Depuis cette fameuse période, l’œil humain pour le ciel n’a plus été le même et un flot ininterrompu de témoignages sont venus garnir les dossiers des ufologues, du SEPRA et du GEIPAN (pour ce qui est de la France). Alors toujours la même question posée différemment : « Pourquoi attendre la fin de la 2ème guerre mondiale pour se manifester aussi ouvertement » ? Trucage ou réalité ? ou plus simplement un problème moyens technologiques que la course à la guerre avait réussi à dépasser ?

En réalité, je considère qu’il y a deux types d’études. L’une basée sur l’observation, où des témoignages relatent les faits d’une rencontre distante (apparition de lumière, d’une soucoupe, d’un E.T.) et l’autre sur de réelles interactions avec ces êtres d’une conscience, sans doute, supérieure.

Ce n’est pas tant les observations qui ont provoqués chez moi le plus grand émoi. Ça y est, j’accepte cet état de fait : « Les ovnis sont une réalité qui ont l’objet de milliers de témoignages. Passons à autre chose ». Ce qui m’a troublé c’est l’aspect interaction avec ces êtres et le lien avec la spiritualité humaine. L’homme a traité le sujet ovni comme un mystère dont il n’a pas cherché à sonder les profondeurs. C’est presque un fait divers. On a vu un ovni et après « on en fait quoi ? ».

Les américains ont fait des E.T. des ennemis. Il y a qu’à lire les livres, BD et regarder les nombreux films sortis dernièrement au cinéma pour s’apercevoir que dans l’inconscient collectif ce qui vient d’ailleurs doit être nuisible. Je pense que c’est une phase préparatoire afin que l’humanité n’ait pas trop longtemps à choisir un camp au moment où une révélation planétaire pourrait être faite sans l’accord du gouvernement « occulte » qui nous manipule. En ce sens, j’entends que cette révélation pourrait se produire sur la simple décision des E.T. C’est une possibilité à ne pas négliger et c’est d’ailleurs dans ce sens que tous les témoins s’orientent. La fin 2012 pour une apparition planétaire me semble trop rapide. Les gens ne sont pas prêts, et une révélation hâtive produirait selon moi des catastrophes psychologiques importantes. Le célèbre Dr Steven M. Greer, raconte dans son livre « Vérités cachées – Connaissances interdites » qu’un certain nombre de personnes ayant été mise au courant de ces choses s’étaient suicidés. Ils n’avaient pas supporté ce flot d’informations nouvelles qui les dépassaient et leur demandaient une remise en cause trop conséquente.

Les américains (les puissants de ce monde) veulent maitriser les informations ovnis. Il y aurait beaucoup à perdre si les gens savaient, toutes les institutions seraient remises en question. Cette désinformation globale sert avant toute chose les intérêts des hommes forts de la planète : banquiers, politiques, clergé, royautés … Après avoir régner sur l’humanité pendant des siècles tout pourrait être remis en cause parce qu’il est impossible de prévoir le comportement d’une variable, à savoir, la réaction de l’homme face à ces vérités.

Je crois que les E.T. ont toujours été parmi nous. Mais où étaient-ils pendant tous ces siècles ? Je me rappelle alors des réincarnations successives de maîtres de sagesse ayant finalement mené la destinée (directement ou indirectement) des nations vers des objectifs évolutifs précis. Et si finalement ces E.T. avaient également eu des rôles importants au sein de nos sociétés afin de conduire leur expérimentation (c.f. théorie de la manipulation de l’ADN de l’homme) jusqu’à un but inconnu. Il m’arrive même de faire cette association Maître de sagesse/E.T., d’autant que la hiérarchie spirituelle initiale est connue pour venir de Vénus. Donc les associations ne sont donc pas si hasardeuses que cela. A cette question : « Quel est intérêt pour un peuple vénusien de conduire ou d’aider à la conduite de la destinée du peuple Terrien ? », je n’ai pas de réponse. Et pourtant cela me tarabuste. Quel est donc notre rôle dans tout ça ? Si je me réfère à tous les enseignements religieux et occultes, l’homme a toujours été sous la tutelle de quelqu’un ou de quelquechose. Il n’a jamais été réellement libre et l’on attend clairement quelque chose de lui. Aussi, l’étiquette de « Expérimentation » que je lui colle aujourd’hui, n’est peut être pas si idiote que cela.

Qu’est ce que veut dire alors ? Que les fondements même des religions, de l’occultisme et de l’ésotérisme pourraient tremblés devant certaines révélations sur les E.T. ? Je le pense.

Il y a vraiment plus à puiser là dedans. Mais je m’arrêterais là aujourd’hui, en remerciant ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu’au bout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Considérations personnelles sur les ovnis Empty Re: Considérations personnelles sur les ovnis

Message  Et Basta ! le Mer 5 Sep - 20:24


Bonsoir,

Les théories des anciens astronautes et néo-évhéméristes ont le mérite d'expliquer beaucoup de choses :
- la construction des monolithes cyclopéens, des lignes de Nazca, des pyramides diverses ...,
- les graffitis étranges un peu partout dans le monde,
- la disparition des dinosaures ou de diverses civilisations,
- la venue de l'homme sur Terre, son origine et peut-être sa finalité,
- les phénomènes étranges de soucoupes volantes, d'enlèvements ...

Elles offrent, en fait, un paradigme quasi exhaustif !
Mais cela reste une hypothèse ...
Comment faire le tri entre témoignages crédibles et affabulations d'illuminés ? entre preuves scientifiques et désinformations ? entre canulars et possibles manœuvres souterraines de groupuscules divers et variés ?

Alors l'homme : bétail ? Expérience ? Espèce protégée (surtout d'elle-même) ?
Et que devient la spiritualité quand on est un cobaye ?
A qui vont nos prières ?

Et Basta !

Messages : 1135
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Considérations personnelles sur les ovnis Empty Re: Considérations personnelles sur les ovnis

Message  Invité le Mer 5 Sep - 22:44

Comment faire le tri ? Il est vrai que la question mérite amplement d'être posée. De mon côté, j'analyse énormément les informations qui sont données ici et là, je les compare et j'essaye d'en faire une synthèse crédible.

On pourra hélas toujours se tromper.

Toutefois, j'accorde ma confiance à Steven M. Greer qui me semble être le plus sérieux en matière d'ovni. Cela n'ôte pas le mérite à certains de nos ufologues français, qui demeurent plus discret pour le grand public.

Steven M. Greer s'est quand même vu approché par de trés hautes autorités et je ne crois pas que c'est pour rien. De plus ce dernier à compilé dans deux ouvrages quelques centaines de témoignages de personnes ayant pu attester du phénomène ovni. Militaire, responsables des services secrets, ingénieurs ... beaucoup de gens qui ont baignés dans le domaine.

D'ailleurs ce dernier nous disait que ces témoins étaient prêts à en parler moyennant une protection. C'est finalement ce qu'exige Greer auprès du gouvernement officiel américain, et ceci, de manière publique. C'est qu'il y a là une volonté de la part de nombreuses personnes de crever l'abcès.

Donc imagine Et Basta ! des centaines de témoignages portés par des gens encore vivant prêt à faire le pas. Ce n'est pas rien. Là on mouille clairement le maillot, la prise de risque est réelle quoi qu'atténuée par l'aspect médiatique que cela produit aux états-unis. En France cela fait très peu d'écho, il faut le reconnaitre.

Un autre conférencier me parait fort intéressant, il s'agit de Bob Dean. Il a baigné dans pas mal de projet liés aux ovnis et E.T. et me donne l'impression qu'il en sait encore davantage que ce qu'il en dit.

Kerry Cassidy de Project Camelot est un élément de divulgation intéressant et sérieux. Elle présente de nombreuses interview vidéo de personnes qu'elle considère digne d'intérêt et de sérieux.

Bon ! Ce sont tous des américains. Mais ils se bougent. En France à part les repas ufologiques, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Nous sommes assez frileux, semble t-il.

N'oublions pas également qu'on parle aujourd'hui de sommet exopolitique européén (notamment en 2009) où se sont succèdés un certain nombre de spécialiste à travers diverses conférence. Je rappelle la définition d'exopolitique : “L’Exopolitique est une discipline consistant à étudier les relations entre nos civilisations humaines (terrestre) et d’autres civilisations intelligentes supposées dans l’Univers (extra-terrestre).”

Imaginez vous qu'on parle déjà de ce type politique avant même qu'une déclaration mondiale officielle ne soit faites sur l'existence des E.T. C'est assez formidable non, c'est là que ça pousse, ça pousse ...

D'ailleurs, j'invite celui qui est intéressé par le sujet à visiter le site suivant : http://www.exopolitics.fr

Chacun pourra constater que l'on est plus entrain de rire lorsqu'on parle d'E.T. et d'ovnis. C'est un sujet extrêmement sérieux et je crois, pardonnez moi cette assurance, que le sujet ovni est en passe d'être le sujet le plus important pour l'humanité. Et ceci très certainement à court terme.

Je pense que le visage de l'ufologie doit changer radicalement dans sa présentation des faits pour qu'elle offre au public une réelle légitimité.

Alors qu'elle est la place de l'homme ? Honnêtement, je l'ignore complètement d'autant si celui-ci peut être lié à une expérience. Car l'homme aurait tout autant pu ne pas être dans ce cas. Nous avons toutefois les mêmes outillages que les E.T. et cela laisse penser que notre évolution a certainement un sens également. Ce qui me surprend davantage, c'est qu'on présente largement les E.T. comme des êtres dotés d'une conscience supérieure. Et ces derniers possède toujours un corps physique, et sont pourvus de sentiments et de pensées élaborées. Et cela avec sans doute plusieurs centaines d'avance sur l'homme en de multiples domaines. Aussi, peut-on se poser la question suivante : A quand la libération tant attendue et promise par les maitres de sagesse ?

Dieu attend t-il quelque chose de différent, que l'on soit humain ou E.T. ?

A qui vont nos prières ? C'est une question que je me suis posé maintes fois. Je n'ai pas une réponse claire. En réalité, je crois que ces prières se tournent vers nous même, vers cette partie divine qui nous habitent. Cela pourrait tout à fait être assimilé à la pratique de l'intention. Bêtement nous pensons toujours que le divin est extérieur, mais nous élaborons simplement des symbôles qui répondent à notre nature profonde et avec lesquels nous trouvons de la motivation (nous donnons ainsi du sens à ce que nous faisons). Ces symbôles que beaucoup d'étudiants estiment être d'origine externe, sont bien plus simplement en nous. Et tout dépend de la manière dont nous y répondons (car il faut bien être honnête sur le fait que de nombreux rituels ne sont pas de notre confection, nous ne faisons que les reproduire dans un premier temps). Je passe volontairement sur les approches égrégoriques qui allourdiraient sans doute mon discours ce soir.

Les choses, les êtres, les symbôles doivent être abordés dans un rapport d'énergie. Leur donner un nom est essayer de s'en rapprocher et d'en définir une image plus proche de la réalité concrète. C'est une forme d'identification.

Peut être sommes nous des cobayes en réalité, mais il semble que nous libérions petit à petit de ce rôle de victime pour assumer un rôle plus responsable et plus conscient. Si effectivement nous étions destiné au service des E.T., il faut croire que ces derniers ont été surpris par notre émancipation. Nous avons tous bien conscience d'être et du potentiel de notre avenir. Aujourd'hui, plus qu'hier, je considère que la voie occulte est fondamentale en terme de liberté. Elle est garante d'une forme d'indépendance et de droiture, tel est du moins la ligne d'horizon cible qui devrait nous inspirer.

Si la venue des E.T. était plus concrète rien ne dit que nous ne tomberions pas autrement sous le joug d'une autre forme de manipulation. Etant donné que l'histoire humaine a tendance à ce réécrire de la même manière cycliquement, il est important de rester prudent. Il faut bosser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Considérations personnelles sur les ovnis Empty Re: Considérations personnelles sur les ovnis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum