Les dangers du Channeling

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 17:38

Juste une expérience réelle et dramatique que je vais relater ici, en espèrant que cela aidera d'autres à ne JAMAIS tomber dans certains travers...

On entend de plus en plus parler de personnes qui correspondent avec leurs guides, leurs parlent et… suivent leurs conseils.
Les livres à ce sujet foisonnent dans les librairies, tout le monde ou presque discute avec ses guides, tout le monde ou presque propose une méthode pour entrer en contact avec ses guides, etc.
Certes, l’entrée en contact avec son, ses guide(s), ses anges, ou autres appellations est un passage obligé à un moment ou à un autre, mais cela ne prend pas forcément la forme d’un « dialogue » de visu, ni de « retour » sous forme spirit, etc.
Le danger, ce sont les gens qui prennent argent comptant les paroles de ceux qu’ils croient être leurs guides, suivent leurs conseils aveuglément, perdant au passage tout esprit critique et rationnel.

Une amie à moi, intelligente et dotée de bien des compétences, vient d’attenter à ses jours, car sa vie est un champ de ruine, après 15 ans à suivre scrupuleusement les directives de celui qu’elle appelle « son guide ». Vu qu’il lui disait deux-trois trucs vrais (notamment le 11 septembre ou les attentats de Londres), elle en a perdu toute indépendance d’esprit, car forcément il avait raison sur tout.

Elle avait un super boulot qu’elle a quitté en 98 car son guide lui affirmait que son rôle sur terre était « d’aider les autres à se sentir mieux». Elle a démissionné pour se lancer dans le Feng chui et le magnétisme et l’astrologie. Durant 3 ans elle demandait un prix dérisoire pour monder des thèmes natales (à couper le souffle de justesse), aménager des intérieures (et bénévolement pour les maisons de retraites), et soigner. Elle s’est endettée durant cette période, mais son guide l’encourager dans cette voie.

Mais fin 2000, une patiente qu’elle avait soigné des douleurs à l’estomac, réaménager sa maison de fond en comble, près d’un an à la voir régulièrement contre… quelques dizaines d’euros au total (67 tout compris !) , lui intenté un procès pour escroquerie et demandait 20000 euros de dédommagement pour retirer sa plainte. Choquée et profondément blessée par ces accusations, elle mit en vente sa maison pour conclure l’accord, voulant à tout prix éviter un procès psychologiquement difficile (alors qu’elle l’aurait probablement gagné).

Son guide lui conseilla alors de se retirer en Angleterre et écrire des livres avant le 11 septembre, car se serait un jour de catastrophe. Ce qu’elle fit à la va-vite. Une fois là bas, elle écrivit un livre très intéressant et le reste de ses économies y passa car il fallait louer et manger le temps de l’écriture. Une fois écrit, l’éditeur lui promit qu’il serait publié rapidement, mais trois ans après toujours rien ! A bout de peine, elle revint en France, son guide lui disant que cet échec était de sa faute, car elle aurait fallu monter sa propre maison d’édition. Ce qu’elle fit en empruntant des sous à une banque, le livre revu et augmenté fut imprimé, une de ses amies s’occupa des détails administratifs et comptables (gratis), et moi-même de la distribution, notamment à la bnf pour archivage, pourparler avec la fnac etc ainsi que des détails avec d’autres enseignes, histoire de lui venir en aide, car elle c’est une artiste, une vraie, comme on se l’imagine. Tout allait bien, jusqu’à ce que son livre se retrouva en vente sur priceminister avant même que l’imprimeur n’ait délivré le stock ! Enquête faite, l’imprimeur avait détourné le stock vers d’autres qui le revendaient déjà ! Et paf, plainte de police, avocats, frais divers, plus de sou, l’imprimeur ne remis pas le stock, plus de distribution, un crédit à rembourser, plus de maison, pas de boulot, un échec sur toute la ligne ! Et le pompom son guide qui lui assène que « c’est de sa faute », etc. Le coup de grâce fût lorsqu’elle découvra que son premier éditeur avait plagié son livre pour le publié sous le nom d’un autre en anglais et que celui-ci était parmi les meilleurs vente en Angleterre et canada (très rare pour ce genre d’ouvrage)…

Tout le monde lui conseillait la prudence et de faire preuve d’esprit critique, de ne pas être crédule devant les « conseils » du premier esprit venu se faisant passer pour guide… Mais sa Foi dans toutes ces techniques de channeling et autres « new age » était la plus forte. Résultat, elle a tout perdu, sa maison, son boulot, mais surtout 15 ans de sa vie, et ses illusions…

Donc attention, toujours faire preuve d’esprit critique et d’indépendance de jugement. C’est à nous de vivre notre vie et d’en décider, pas à de pseudos-guides ou anges ! Un peu de bon sens, bon sang !







Dernière édition par ayin le Jeu 11 Oct - 15:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 18:45

Hello ayin,

Je te remercie pour ce témoignage qui illustre parfaitement les dangers et les dérives du new age et plus particulièrement, ceux du channelling.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 18:53

Merci pour ce témoignage Ayin, Ô combien douloureux mais plein d'enseignements.

Il est clair que je suis également toujours surpris de l'emprise que peut avoir une rencontre, une communication provenant de l'astral sur un individu.

J'essayais également de le dire hier lorsque je disais que dès lors qu'on rentrait en contact avec une énergie différente, subtile, invisible (comme le contact avec la sphère astrale sous quelques formes que ce soit) on avait tendance à plonger dedans les yeux fermés. Trop excités de cette nouveauté que l'on veut alors définir comme la nouvelle réalité dans laquelle on veut vivre.

Sont concernés alors les channels, ceux qui réalisent des OBE (voyage astral) et les autres techniques liées au spiritisme.

Si tout cela amène à fuir les choses de l'astral, je les considère toutefois comme faisant partie de notre réalité. C'est donc un terrain qu'il faudra explorer à un moment ou à un autre. Mais cela demande une attention particulière étant donné que les fragilités des êtres humains sont décuplées dans ce monde. C'est le monde des "ILLUSIONS". Il ne doit pas être un refuge, et ce qui nous est montré là-bas reflète rarement une réalité pure. A priori, ce monde est le plus souvent sous l'influence d'une multitude de créatures, bien ou mal intentionnées, tout comme sous notre influence. Une influence, si nous n'en prenons pas conscience, qui risque de nous piéger et faire ainsi s'alimenter un circuit énergétique qui nous sera nuisible à court ou moyen terme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 19:00

la dessus je te rejoins tout à fait Patrice.
Amicalement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 20:02

Quel témoignage incroyable Shocked Et que de dommages dans sa vie, une leçon très douloureuse pour elle, elle y a laissé des plumes, mais je trouve qu'elle est un peu naïve, la plainte, la vente de la maison etc ne sait-elle pas se battre ? Selon la loi du karma, ceux qui l'ont exploité seront exploités à leur tour dans des vies futures... on ne passe JAMAIS à travers !

J'ai connu une femme complètement décentrée également qui était en relation avec un guide... en fait, non seulement ces gens là ne sont aucunement avancés mais en plus la médiumnité est une maladie...

merci pour la narration ayin et espérons qu'elle puisse se reconstruire, le suicide n'est jamais une solution... jamais !

VDC

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 20:19

Patrice a écrit:Si tout cela amène à fuir les choses de l'astral, je les considère toutefois comme faisant partie de notre réalité. C'est donc un terrain qu'il faudra explorer à un moment ou à un autre.

C'est ce que je croyais au début de ma recherche spirituelle et j'ai perdu beaucoup de temps à croire ce genre de choses.. mais je parle en tant que yogi et non en tant que mage...

Le plan physique, les plans astral et mental appartiennent toujours à la Matrice dont il faut se libérer mon ami. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 20:39

Le plan physique, les plans astral et mental appartiennent toujours à la Matrice dont il faut se libérer mon ami.
Qui a dit le contraire ? Il y a plusieurs manières de traiter de son astralité Wink

Si l'astral pose effectivement problèmes et multiples questions, il ne faut pas pour autant le considérer comme un tabou. Il est vrai que le new age renforce cette idée négative, à juste titre.

Quand je parle de tabou, je ne parle pas spécialement pour toi VDC. Je vois clairement que c'est un aspect qu'on préfère d'ordinaire éviter. Pour moi c'est un terrain d'expérimentation. Et sans doute le yogi travaille cette sphère à sa manière. Je ne vois pas comment maîtriser un plan sans s'y trouver confronté à un moment ou à un autre.

Concernant le voyage astral, il est, pour les plus sérieux d'entre nous très utile pour assurer une continuité du travail à l'état de repos apparent. D'ailleurs, je me souviens que D.K. conseillait cette pratique pour poursuivre le service d'une autre manière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RE: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 20:42

Bonsoir,

Merci pour ce temoignage...La pauvre! Cela arrive aussi a ceux qui suivent AVEUGLEMENT un "gourou"...Je connais des personnes qui ont vecu de pareilles choses et des tentatives de viol dans l'ashram de pseudo-gourous. Apres cela, le traumatisme est si grand qu'ils/elles ont du mal a reintegrer une vie normale. C'est douloureux et triste! Y AURAIT-IL ASSEZ DE SOLIDARITE, SURTOUT PARMI LES MIEUX LOTIS, ENTRE NOUS, POUR LUI VENIR EN AIDE ET L'AIDER A SE REVELER?

Autre chose, nous oublions qu'en Occident cela peut nous arriver aussi si on se jette trop corps et ame dans un systeme donne SANS SEPARER DU TEMPS POUR VIVRE SA VIE, car on peut passer tout son temps a faires des rituels et dire des mantras, mais LE VRAI DEVELOPPEMENT SE FAIT APRES, DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS, sinon il y aura desequilibre certain...

Que ces exemples nous servent de phares sur notre chemin!

Bien a vous,

Pelerin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 21:03

Patrice a écrit:Et sans doute le yogi travaille cette sphère à sa manière. Je ne vois pas comment maîtriser un plan sans s'y trouver confronté à un moment ou à un autre.

D'ailleurs, je me souviens que D.K. conseillait cette pratique pour poursuivre le service d'une autre manière.

Le yogi ne travaille aucunement en relation avec le Plan Astral, mais il cherche à purifier les parties constitutives de son être qui passent donc aussi par les chakras en relation avec les Plans. Swadhistana est en relation avec l'Astral et c'est le chakra qu'il faut éveiller pour devenir conscient à l'astral. Mais le yogi continue son parcours vers le haut.

Certes, on peut être amené à servir sur ce Plan Astral si tel est ton désir (?) et c'est dans ce sens que DK en faisait une allusion mais il n'a jamais encouragé quiconque à s'intéresser à l'astral qui est le plan des illusions.

Tu as cité le livre de Monroe dans ton sujet sur les OBE, Monroe remarqua ce qu'il appelait des "Incarnations Finales" et il voyait ces derniers traverser les "Anneaux" (Astraux et Mentaux) à toute allure et disparaître à jamais et nul ne les revoyait plus. Arrow

De même Satyananda qui est parti (mort) d'une volonté délibérée, a dit avant de quitter son corps en maha-samadhi, qu'il savait parfaitement où il irait, qu'il traverserait tous les Plans comme une fusée sans s'arrêter au passage. On peut faire le rapprochement de ce qu'il dit avec l'observation que Monroe a faite en sortie hors du corps.

Bien à vous,
VDC

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 21:47

Swadhistana est en relation avec l'Astral et c'est le chakra qu'il faut éveiller pour devenir conscient à l'astral.
Ok. Et ensuite vous faites quoi la conscience de l'astral ? ça veut dire quoi être conscient de l'astral pour un yogi ? Quel est le but et l'application que le Yogi en retire ?

Certes, on peut être amené à servir sur ce Plan Astral si tel est ton désir (?) et c'est dans ce sens que DK en faisait une allusion mais il n'a jamais encouragé quiconque à s'intéresser à l'astral qui est le plan des illusions.
Là, tu tu pratiques un peu la mauvaise foi. Servir sur le plan astral sous-entend s'y intéressé. Par exemple, je ne peux pas jouer aux échecs sans un échiquier, ses pièces et connaitre les règles. Tout va ensemble.

Pour en revenir à D.K., il dit clairement que le travail doit se poursuivre sur les autres plans. De plus, il explique comment y parvenir. Si ce n'est pas un encouragement pour le disciple, qu'est ce c'est d'autre ? Cela fait partie d'une des règles du "traité sur la magie blanche".

Tu as cité le livre de Monroe dans ton sujet sur les OBE, Monroe remarqua ce qu'il appelait des "Incarnations Finales" et il voyait ces derniers traverser les "Anneaux" (Astraux et Mentaux) à toute allure et disparaître à jamais et nul ne les revoyait plus.

De même Satyananda qui est parti (mort) d'une volonté délibérée, a dit avant de quitter son corps en maha-samadhi, qu'il savait parfaitement où il irait, qu'il traverserait tous les Plans comme une fusée sans s'arrêter au passage. On peut faire le rapprochement de ce qu'il dit avec l'observation que Monroe a faite en sortie hors du corps.
Oui tu as sans doute raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 22:07

Patrice, je disais que le chakra Swadhistana permettait de devenir conscient à l'astral, j'ai dit que le yogi purifie chaque "étage" de son être mais je n'ai pas dit qu'il voulait (absolument) devenir conscient à l'astral. Bien sûr ce n'est pas interdit mais fortement déconseillé par les Maîtres (car il faut continuer le chemin sans se laisser distraire).

J'ai un vague souvenir des enseignements de DK mais sincèrement je ne me rappelle pas du tout qu'il encourage le "voyage astral". Toute citation et repère bienvenue. Dans le cas contraire, faudra attendre que j'ouvre de nouveau ces livres pour étayer mon opinion.

S'il y a des aides (Helpers) (Aspirants et Disciples) sur le Plan Astral pour assister les décédés et autres voyageurs égarés, les Maîtres habituellement ne descendent pas sur ce plan.

Seul ce qui a de l'intérêt ce n'est pas le voyage astral en lui-même mais la continuité de la conscience. Mais c'est vrai que le voyage astral permet de développer cette faculté. Alors dans ce sens là, tu as raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mar 9 Oct - 22:46

Pour honnête, D.K. ne cite pas le terme "voyage astral". Je ne pense pas cette appellation existait déjà à l'époque de Bailey. Par contre dès demain matin, je copie la partie du texte qui en parle.

Seul ce qui a de l'intérêt ce n'est pas le voyage astral en lui-même mais la continuité de la conscience. Mais c'est vrai que le voyage astral permet de développer cette faculté. Alors dans ce sens là, tu as raison.
Exactement.

Pour revenir au Yoga, ne pense tu pas que la peur de l'astral est révélatrice d'un problème émotionnel ? La maîtrise ne doit-elle pas passer par une exploration de l'astral et son expérimentation ? La peur est alors peu à peu remplacée par la connaissance et le savoir. De cette manière les liens avec l'astral peuvent se défaire naturellement sans pour autant l'éviter comme la peste. On rompt alors les dépendances et les influences qui émanent de ce plan.

Là, je ne veux pas parler de voyage astral. Par exemple l'approche de Bardon est intéressante en ce sens, on met la main dans le cambouis en quête de la maîtrise de la personnalité. Aussi on explore consciemment les capacités de l'astral en les manifestant en soi et autour de soi. Ceci n'est pas dû au simple fait du corps astral. Il utilise une matrice, un environnement qui correspond à ses besoins et qui répond aux propriétés matérielles nécessaires pour être façonné.

Je me rappelle, quand j'étais plus jeune, qu'on me parlait de deux voies : celle de la perfection et celle de la sainteté.

Est ce que le Yoga est considéré comme une voie sainte ? Au quel cas, je comprendrais davantage la différence de nos points de vue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 8:43

Passage du Tibétain dans le "Traité sur la magie blanche" - Onzième règle - Chapitre "Libération de la mort" :
En ce qui concerne l'entraînement auquel un homme peut se soumettre, je donnerai quelques informations qui offriront un nouveau sens à une grande partie du travail qu'accomplissent tous les aspirants. Les Frères Aînés de l'humanité, qui guident cette humanité depuis des siècles, s'occupent maintenant de sa préparation pour le prochain pas à franchir. Ce pas conduira à la continuité de conscience qui éliminera la peur de la mort et fera la liaison entre le plan physique et le plan astral d'une manière si étroite qu'ils constitueront en réalité un seul plan. Tout comme l'unification doit se faire entre les divers aspects de l'homme, ainsi une pareille unification doit se faire entre les divers aspects de la vie planétaire. Les plans d'existence doivent s'unifier aussi bien que l'âme et le corps. C'est déjà fait dans une large mesure quant au plan éthérique et au plan physique dense. L'unification doit se faire maintenant entre le plan astral et le plan physique. Elle se réalise grâce au travail des chercheurs dans toutes les branches de la vie et de la pensée :
l'entraînement suggéré ici aux aspirants sincères et sérieux vise à des objectifs autres que celui de faire l'unification entre l'âme et le corps, objectifs qui ne sont pas mis en relief, étant donné la tendance humaine à mettre l'accent sur de faux objectifs.

[...] puis plus loin :

3. Apprendre, en s'endormant, à retirer la conscience dans la tête. Ceci devrait être pratiqué comme exercice chaque soir. Il ne faut pas se laisser plonger dans le sommeil, mais s'efforcer de garder la conscience intacte jusqu'à ce que le passage se fasse consciemment sur le plan astral. Vous devez veiller à la relaxation, à la concentration de l'attention et à vous retirer vers le centre de la tête. Tant que l'aspirant n'a pas appris à être conscient de tout le processus qui précède le sommeil et à garder en même temps une attitude positive, il est dangereux de se livrer à ce travail. Les premiers pas doivent être faits avec intelligence et il faut persévérer pendant plusieurs années avant d'atteindre à ce travail d'abstraction.

4. Noter et surveiller tous les phénomènes liés au processus de retrait, que vous l'appliquiez au cours de la méditation ou en vous endormant. Beaucoup de gens se réveillent avec un sursaut pénible à peine ils se sont endormis, ce qui est dû au fait qu'ils sortent de la conscience par un orifice partiellement fermé. D'autres peuvent entendre une sorte d'explosion dans la région de la tête, ce qui est causé par les airs vitaux en elle dont ils ne sont pas conscients ; c'est dû à une grande sensibilité de l'oreille qui permet de percevoir des sons qui d'habitude ne sont pas enregistrés. D'autres encore en s'endormant verront de la lumière ou des nuages colorés, des drapeaux ou des rubans violets ; ce sont des phénomènes éthériques qui n'ont pas d'importance réelle, et se rapportent au corps vital, à des émanations praniques et au réseau de lumière.

Alors bien sur, je sors le paragraphe de son contexte mais pour celui qui connait les livres du Tibétain il est assez difficile d'en sortir des extraits exhaustifs de sens.

Un peu avant cette portion de texte, il est question qu'en qualité de disciple le travail doit être effectué (dans le cadre d'une continuité) aussi bien sur le plan physique que sur le plan astral, ce qui sous-entend que la conscience doit se retirer du plan physique vers le plan astral. Alors OUI, on parle ici d'une voie de service.


Dernière édition par Patrice le Mer 10 Oct - 9:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Amarante le Mer 10 Oct - 9:05

C'est une histoire Ayin est vraiment très triste cependant, ce n'est pas le channeling qui est dangereux, c'est l'utilisation que l'on en fait.

C'est notre responsabilité de faire preuve de discernement en toutes circonstances.

Avec un couteau, on peut manger mais on peut tuer aussi, tout dépend de la main qui le tient.
avatar
Amarante

Messages : 712
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 9:22

bjr,
je suis tout à fait d'accord avec Amarante,
c'est l'usage que l'on en fait qui définit la dangerosité ou non de la chose

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 9:35

Le channeling peut avoir sa raison d'être lorsque c'est un être de haute stature spirituelle qui s'exprime ce qui est rare. Ceux et celles qui ont ce genre de contact mais qui ne sont pas toujours apte pour discerner le niveau d'évolution de leur guide, devraient chercher conseil auprès d'un connaisseur afin de passer au crible l'enseignement donné. Il est très facile de déterminer le niveau d'évolution d'un guide en fonction de sa vision, de ses propos etc... Incarné nous avons des armes pour déjouer toute usurpation d'identité dans l'astral et éviter ainsi de se laisser berner par des âmes ordinaires en peine de reconnaissance. En fait dans l'histoire rapportée par ayin, le danger n'est pas chez le guide mais dans les réponses tout à fait inadéquates du channel qui fut manipulé par manque de discernement spirituel. Autrement dit, l'immaturité spirituelle est un véritable danger pour les aspirants qui s'engagent tête baissée dans des pratiques liées à l'astral moyen ou du bas astral... VDC

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 9:39

Patrice a écrit:Un peu avant cette portion de texte, il est question qu'en qualité de disciple le travail doit être effectué (dans le cadre d'une continuité) aussi bien sur le plan physique que sur le plan astral, ce qui sous-entend que la conscience doit se retirer du plan physique vers le plan astral. Alors OUI, on parle ici d'une voie de service.

J'aurais aimé que tu cites ce passage car dans l'extrait je ne vois pas d'eau à ton moulin, dans le sens que DK enseigne la continuité de la conscience qui a une réelle valeur mais j’attends toujours les passages où il parle de voyage astral... ( Question ). A preuve du contraire je maintiens que DK n'encourage pas le voyage astral.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 9:43

L'usage est effectivement le problème qui se voit le plus. Néanmoins derrière cela il y a également les raisons qui conduisent à utiliser ce mode de communication de telle ou telle façon. Cela est bien moins palpable.

Pour une personne qui n'a jamais été mise en relation avec de telles énergies, elle peut penser, du jour au lendemain, qu'elle a trouvé la boite de pandore et s'y consacrer à perte. C'est actuellement le souci d'une grande partie des individus dits "sensibles".

Aussi, je crois qu'il est important qu'il soit indiqué ici et ailleurs que la bonne conduite de ce type de communication est directement conditionné par l'état psychique et mental du pratiquant. Il faut déjà faire abstraction d'un certain nombre de choses pour aborder ces contacts au-delà des peurs individuelles, des motivations égoïstes et d'autres éléments de supersititions. Ce sont autant d'éléments qui conduisent alors un individu à agir plus en mécanisme de défense que de manière intelligente, par lui-même. Et dans le monde astral, semble t-il, un certain nombre d'être sont capables de jouer sur la corde sensible d'un individu. En terme de vices, de manipulations diverses etc ... le monde astral en est aussi fortement pourvu.

Il faut rappeler également que de telles aptitudes de contact ne sont nullement assujéties à un haut degré de développement spirituel. Et sur ce point beaucoup de personnes encore font des amalgammes. Cela reste un outil, une expérience mais ce n'est pas une voie.


Dernière édition par Patrice le Mer 10 Oct - 9:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 9:54

Bonjour VDC,

Je pensais pourtant que le point 3 était assez clair. A moins que tu ne veuilles lire exclusivement "Voyage astral" dans ses livres. Je le redis, ce terme n'était pas utilisé auparavant et même dans les livres plus anciens. On parle davantage de retrait, de projection éventuellement.

Le déroulement décrit est clairement celui du voyage astral. Pour l'avoir expérimenté jusqu'à un certain point, je peux dire que la technique, le but qui est le passage de la conscience d'un plan à un autre, les sensations observées sont clairement les caractérisiques observés en début de processus.

Par contre, il ne fait pas dans la littérature. Il est relativement rapide dans ses propos.

Ensuite, lis les choses comme il te plait ou comme c'est le moins dérangeant Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 10:05

Le point 3, Patrice, ne parle pas de sortie astrale ou hors du corps (si tu préfères..) mais d'un déplacement de la conscience sur le plan astral ce qui est fort différent !! J'attends toujours ta démonstration ou les extraits où DK enseigne et conseille le déplacement astral en sortie hors du corps..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Amarante le Mer 10 Oct - 10:08

Alors il est question ici de l'apprentissage du discernement et en la matière c'est à la personne concernée de faire ses propres expériences heureuses ou malheureuses et d'en tirer des conclusions. Et d'épreuves en remises en questions, on finit par s'aiguiser.

Se pose également la question du rôle de l'entourage... Bien sûr que nous devons porter assistance à personne en danger autant qu'on le peut. On ne peut demander l'impossible à personne. Mais, avant cet instant critique, dans quelle mesure avons nous le droit d'interférer dans les épreuves des autres ? de leur enlever la possibilité d'un soubresaut de conscience qui va leur permettre de puiser la force en elles-mêmes ?

Une dernière question que je me pose, pouvons-nous vraiment cheminer seul ? Il me semble que non car les autres sont un point d'ancrage indispensable. Travailler sur la qualité de cette ancre est fondamental.

Amicalement,



avatar
Amarante

Messages : 712
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 10:08

VDC,

Fais moi, si tu veux bien une liste des différences entre sortie astrale et transfert de conscience dans l'astral ?

Afin que je puisse comprendre où est le point de désaccord.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 19:27

Patrice a écrit:Je me rappelle, quand j'étais plus jeune, qu'on me parlait de deux voies : celle de la perfection et celle de la sainteté. Est ce que le Yoga est considéré comme une voie sainte ? Au quel cas, je comprendrais davantage la différence de nos points de vue.

Je dirais plutôt qu'il existe les voies Occulte et Mystique mais seule la Voie Occulte comprends aussi la Voie Mystique. Bref le Mystique doit devenir aussi l'Occultiste.

Le Magicien doit équilibrer les 4 éléments dans son corps astral, ce qui est très difficile à obtenir et souvent négligé par les apprentis magiciens et la cause des nombreux échecs. C'est seulement à cette condition que le magicien est apte à agir dans le monde puissamment. Pour moi c'est un peu la Voie des Boddhisattvas dont il faut savoir mesurer toutes les conséquences (...)

Le YOGI se moque d'équilibrer son corps astral car il cherche à s'extraire des 4 éléments qu'il aura purifié au préalable. C'est une différence de taille que n'a pas compris William Mistele qui faisait remarquer que les gurus qu'il avait rencontré manifestaient des déséquilibres des éléments dans leurs tempéraments. Ce qu'il n'a pas compris c'est que le YOGI se moque de cet équilibre car il travaille à des niveaux supérieurs.

VDC


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 19:43

"Certes, l’entrée en contact avec son, ses guide(s), ses anges, ou autres appellations est un passage obligé à un moment ou à un autre, mais cela ne prend pas forcément la forme d’un « dialogue » de visu, ni de « retour » sous forme spirit, etc.
Le danger, ce sont les gens qui prennent argent comptant les paroles de ceux qu’ils croient être leurs guides, suivent leurs conseils aveuglément, perdant au passage tout esprit critique et rationnel."

effectivement un grand merci d'en parler et de mettre les gens en gardent......car il y a beaucoup d’escrocs parmi ces entités.....:-) cependant ces reflexions peuvent s'étendent pas seulement au niveau de channeling mais de la vie en générale de l'influence des mondes invisibles sur l'homme...sujet intéressant :-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Invité le Mer 10 Oct - 22:04

Patrice a écrit:Fais moi, si tu veux bien une liste des différences entre sortie astrale et transfert de conscience dans l'astral ?
Afin que je puisse comprendre où est le point de désaccord.

Tout simplement que l'on peut connaître des états de consciences astraux sans quitter le corps. Puis on remonte ainsi de corps en corps (donc de plan en plan) jusqu'au samadhi. Selon Blavatsky, le yogi en samadhi commence son absorption au niveau causal pour le finir au niveau du Logos Lui-même pour le plus doué. Mais il ne peut quitter ce système.

DK n'a jamais encouragé la sortie hors du corps mais le transfert de la conscience vers les plans subtils. On connaît mal les pouvoirs et capacités de la conscience, certains même nient la sortie du corps physique en elle-même mais parlent plutôt d'un voyage dans la conscience (voir le magicien Donald Tyson). Et que penses-tu de la vision à distance ? Très apparenté aussi au voyage astral ! A l'Institut Monroe on parle de "Phasing" et je peux mettre un texte pour expliquer ce concept.

Je dirais une dernière chose Patrice, si cela ne te demande pas trop d'efforts et d'entraînements et si tu ramènes à la conscience des souvenirs bien clairs de tes expériences, va, mon ami, mais dans le cas contraire, si cela te demande d'énormes efforts pendant des années pour des résultats frustrants, alors il est préférable de renoncer car cela n'est pas si important que çà. On est plus souvent en-dehors d'un corps que dans un corps et si on quitte l'astral pour prendre un corps physique c'est que l'on ne peut pas atteindre la réalisation du Soi dans l'astral ou même en Dévachan. On doit reprendre un corps physique. En définitive, on fait pleins de sorties les nuits sans s'en souvenir sans parler de la merveilleuse sortie que l'on fait au décès, alors pourquoi trop se soucier d'une chose que l'on connaît déjà et que l'on connaîtra à coup sûr en fin de vie ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers du Channeling

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum