L'identification : le problème de l'humanité

Aller en bas

L'identification : le problème de l'humanité

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 17:40

Bonjour,

Aujourd'hui, je voudrais parler du problème de l'identification. L'identification aux choses, aux pensées et aux sentiments sont considérablement encouragés dans nos sociétés modernes. Aussi échecs et réussites sont abordés avec une intensité "surnaturelle", qui dépasse trés fréquemment le cadre de ce qui est nécessaire et utile.

Aussi, lorsque la souffrance se fait présente, nous cherchons trop souvent l'élément extérieur qui nuit à nos intérêts. Lorsque nous ne trouvons pas ce coupable tiers, nous le cherchons alors en nous. Nous cherchons les moyens adaptés pour dépasser toutes nos fragilités.

Par contre, lorsque nous baignons de joie, de réussites, nul responsable n'est trouvé. Nous considérons qu'il n'est pas alors nécessaire de chercher ce qui est la cause de ce sentiment de bien être. On considère alors ce "bien" comme une norme à laquelle nous cherchons à tendre, chaque instant de notre vie.

C'est à la mesure de ce, qu'en tant qu'être humain, nous sommes amener à considérer les choses dans nos activités quotidiennes. Nous mettons bien plus souvent en avant ce qui est mal plutôt que ce qui est bien.

Dans 90% des cas (oui je me laisse 10% d'erreur, il parait qu'il y a des saints parmi nous), ces réactions au bien ou au mal n'est qu'une manière dont l'égo réagit à ce qui se déroule sous nos sens.

Et l'intensité de la réaction est à la mesure de la force d'identification que l'on a vis à vis des choses, des émotions et des pensées.

Aussi, toute notre vie est faites de hauts et de bas, variants en expérience et en intensité diverses.

Nous oublions alors que le fonctionnement que nous adoptons envers les situations de bien va à contre-courant de celui engendré par les situations de mal (autrement dit de souffrance). Nous considérons alors que les schémas sont différents et nous n'y accordons pas la même attention. Nous sommes alors dans un dysfonctionnement fonctionnel, si je puis m'exprimer ainsi.

Car le schéma que nous réprimons dans les situations de mal, nous le réactivons dans les situations de bien. Tout cela car, comme je le disais précédemment, nous ne percevons pas ces deux situations comme un seul tenant, comme un schéma global s'exécutant selon l'identification de l'égo.

Aussi, nous nous débattons tout le temps, pensant qu'un jour le bonheur absolu arrivera à nos portes. Sans doute cela est possible, mais il faudra être capable de laisser derrière soi toute identification aux choses, aux émotions et aux pensées.

Je pense que là, se tient en l'homme le mal absolu, la fameuse maladie invisible que l'on peine à identifier. Celle qui mène, dans l'extrême, à la dépression.

Je pense m'être assez mal exprimé sur le sujet mais je ne vois pas, sur l'instant, comment être plus clair.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  Dhyân le Jeu 31 Jan - 21:13

Un petit poême du très saint Gyalsé Ngultchou Thogmé :


Si ce corps illusoire que je crois mien est malade,
Eh bien, qu'il soit malade !
Cette maladie me permet d'épuiser
Le mauvais Karma de mes actes passés,
Et les activités spirituelles que je pourrai alors accomplir
M'aideront à purifier les deux voiles.

Bien portant, je suis heureux,
Car, avec un corps et un esprit sain,
Je peux approfondir ma pratique spirituelle
Et donner tout son sens à cette existence humaine
En tournant mon corps, ma parole et mon esprit vers le bien.

Pauvre, et par là sans bien à protéger,
Je suis heureux,
Tant il est vrai que les querelles et l'animosité
Jaillissent des graines de la cupidité et de l'attachement.

Riche, je suis heureux,
Car mes biens me permettent d'accomplir
encore plus d'actes positifs,
Ces actes positifs d'où résultent
Les bonheurs temporaire et ultime.

Si je meurs bientôt, c'est parfait,
Car, soutenu par mes quelques mérites,
J'ai bon espoir d'entrer dans la voie sans erreur
Avant qu'un obstacle ne se présente.

Si ma vie est longue, je suis heureux :
Inséparable de la chaude et bienfaisante pluie
des instructions spirituelles,
Je peux faire longtemps mûrir en moi
La moisson des expériences intérieures.

Aussi qui qu'il arrive, je suis heureux.

Very Happy

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1866
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  Invité le Jeu 31 Jan - 22:10

Quand tu parles du problème de l' identification,Patrice,je pense que tu parles en fait de la conscience que l,on a de soi.De l' identification=de l' ego,est ce que je fais fausse route?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  fluorikar le Dim 3 Fév - 20:40

Toujours intéressant Patrice merci, j'ai bien aimé les derniers sujets que tu a lancé !
ça me fait penser à une idée qui m'est venue il y a peu:

IL existe une part de nous qui n'a aucune mémoire,
Aucun évenement du passé ne peu la toucher, c'est
une naissance perpetuelle.
Bien que la mémoire est utile, parfois la solution
se trouve dans cette amnésie..

Et hier c'étais justement Imbolc la fête du printemps celtique
C'est le moment ou l'énergie remonte dans le sol..
avatar
fluorikar

Messages : 752
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  Invité le Jeu 7 Fév - 18:53

Bonjour bonjour,
C'est vrai, Patrice pour en revenir au sujet que tu as lance l'autre jour, que si on considère que les choses sont«normales» quand tout va bien, on a une incapacité chronique à considérer que quand elles ne vont pas dans le sens souhaite elles ne sont pas anormales pour autant.on a tendance à où bien chercher une raison bonne ou mauvaise à cet état de chose ou de manière totalement immédiate et inconsciente,à s'opposer de façon irrémédiable et violente a la réalité.Et la :boulette! On pédale dans la s' moule.On tourne en rond et ca peut durer des années. on se cogne la tête dans les murs etc etc...Déprime ?!!! ho oui!
La faute à qui? a notre ego qui nous place avec complaisance au milieu de la galaxie et à notre mental qui nous démontre par a+b que «c'est ben vrai,ca!»
Et nous voilà ,pauvres de nous a halluciner et à nous dire:« quel temps de objet nauséabond ,aujourd'hui!» Au lieu de penser:« Jolie journée pluvieuse:un temps à rester sous la couette!»
Très joli texte Dhyan, merci merci
pour en revenir à la question de façon un peu plus sérieuse, ça n'est pas toujours évident de nous apercevoir dans l'instant des tours que nous joue notre mental.Mais quand a force d entraînement , on y parviens, à mon avis, on tient le bon bout.Courage!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  Invité le Jeu 7 Fév - 18:56

«objet nauséabond»= M.e.r.d.e.
j espère que ca va passer comme ca...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'identification : le problème de l'humanité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum