Paṭicca samuppāda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paṭicca samuppāda

Message  Dhyân le Dim 24 Fév - 7:14

paṭicca samuppāda
Par l’ignorance se produisent…
… les formations mentales.
Par les formations mentales se produit la conscience.
Par la conscience se produisent les phénomènes physiques et mentaux.
Par les phénomènes physiques et mentaux se produisent les six sphères des sens.
Par les six sphères des sens se produit le contact.
Par le contact se produit la sensation.
Par la sensation se produit le désir passionné
Par le désir passionné se produit l’attachement.
Par l’attachement se produit le devenir.
Par le devenir se produit la naissance.
Par la naissance se produit la décrépitude, la mort, les lamentations, les peines, les douleurs, les chagrins, les désespoirs (dukkha).
De cette façon se produit ce monceau de souffrance.
En ordre inverse…
Par la cessation complète de l’ignorance…
…les formations mentales cessent.
Par la cessation complète des formations mentales, la conscience cesse.
Par la cessation complète de la conscience, les phénomènes physiques et mentaux cessent.
Par la cessation complète des phénomènes physiques et mentaux, les six sphères des sens cessent.
Par la cessation complète des six sphères des sens, le contact cesse.
Par la cessation complète du contact, la sensation cesse.
Par la cessation complète de la sensation, le désir passionné cesse.
Par la cessation complète du désir passionné, l’attachement cesse.
Par la cessation complète de l’attachement, le devenir cesse.
Par la cessation complète du devenir, la naissance cesse.
Par la cessation complète de la naissance, la décrépitude, la mort, les lamentations, les peines, les douleurs, les chagrins, les désespoirs (dukkha), cessent.
Telle est la cessation complète de tout ce monceau de souffrance.


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

avec tout mon respect, et à mon avis relatif,

Message  Invité le Dim 24 Fév - 10:21

Je trouve que ce genre de textes completement d'une autre époque , devitalisants , desesperants, "à côté de la plaque "pour un occidental.
Une Mere de famille de quelques nationnalité qu'elle soit ne s'y retrouvera pas!
De plus le christianisme tant exoterique qu' esoterique, ainsi que la Kabballe et l'hermetisme, prêchent completement l'inverse;
soit la voie de l'incarnation du verbe , de ses pouvoirs redempteurs ainsi que transmutateurs .
Du haut vers le bas pour transmuter le monde ,Ce qui est l'attitude theurgique par excellence.
Ces textes sont bons pour des moines renonçants,j'ajouterai un rien trouillards,aigris
et Pas pour les gens en lutte avec le quotidien .
Ils disent << la vie n'est que souffrance! et ne vaut pas la peine d'être experimentée>> pour eux peut être mais après la souffrance dûe au labeur ,rien ne remplace la joie du regard et la paix de l'esprit qui se pose sur le travail (ou le devoir)bien fait.
Ce texte est completemnt pessismiste et un rien morbide! Mad
où intervient la notion de service?
du boddhisatvas, qui grace aux cinq aggregats annoblit le monde.?
Où est la notion alchimique du lotus qui nait dans la vase, grandit dans l'eau et s'épanouit au soleil?
C'est pourquoi je pense que même le bouddhisme devra être en partie reformé un jour futur ...pour être synchro avec le monde qui change sous la loi de l'impermanence*.
Question; l'immuabilité des enseignements n'est elle pas en contradiction avec cette loi *justement confused



Dernière édition par Arathos le Dim 24 Fév - 12:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paṭicca samuppāda

Message  Dhyân le Dim 24 Fév - 10:30

Je ne suis pas de ton avis fréro, on parle de formations Mentales car tout provient du Mental en ce bas monde... On parle de la souffrance au sens des quatre nobles vérités du Bouddha pas de pessimisme ou nihilisme ou je ne sais quoi. Il s'agit ici de reconnaître le mécanisme interne pour avancer... Very Happy
Très bonne vidéo sur le sujet avec la maitre Thich Nhat Hanh :

I love you

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paṭicca samuppāda

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum