Les 5 agrégats de la conscience selon le Bouddhisme Traditionnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les 5 agrégats de la conscience selon le Bouddhisme Traditionnel

Message  Dhyân le Mar 26 Fév - 20:18

L'Ego ne doit pas être annihilé mais transcendé, dompté, maîtrisé... C'est l'attachement aux formes via les perceptions qui produisent l'insatisfaction de l'Ego et la souffrance du monde. Dans le bouddhisme traditionnel on parle des 5 agrégats de la conscience qui donnent l'illusion de la réalité d'un Soi qui doivent être démasqués pour être transcendés, donc pas de destruction... Tout provient du Dharmadatu la base de l'Esprit, l'espace de la réalité absolue, l'Ain Soph de la Kabbale. Bien sûr les bouddhistes reconnaissent l'utilité de l'Ego dans notre monde, le réfuter serait soit Nihiliste (la non existence des phénomènes) soit Eternaliste (l'existence absolue des phénomènes), la Bouddha a enseigné le Madhyamika, la voie médiane.
« Pour qui voit l'origine du monde tel qu'il est avec un juste discernement, le terme "non-existence" ne survient pas à son égard. Pour qui voit la cessation du monde tel qu'il est avec un juste discernement, le terme "existence" ne survient pas à son égard.»
Source : Le Bouddha, Kaccayanagotta sutta.

Les cinq agrégats

Ils font partie de la première Noble Vérité du Bouddha. Le Bouddha affirma en effet dans sa première Noble Vérité : "En résumé, les cinq agrégats d'attachement sont dukkha." Ils sont les composantes de tout "être" en ce monde, instruments de l'attachement et donc de la souffrance. Ce que nous appelons un "être" dans notre langage habituel n'est qu'une combinaison des cinq agrégats en perpétuels changements, ce n'est qu'une étiquette que l'on donne à cet ensemble d'agrégats, en pensant qu'il existe un "soi".

La forme ou matière :

Cet agrégat comprend les quatre éléments fondamentaux (terre, eau, air, feu), leurs différents états et leurs dérivés. Les dérivés sont les appareils sensoriels (la vue, l'ouïe, l'odorat, l'olfaction, le toucher) et leur correspondance dans le monde (les formes visibles, les sons, les odeurs, les goûts, le contact des objets avec le corps) ainsi que les formes non révélées (pensées, idées). Le domaine entier de la matière (intérieure ou extérieure) est englobé dans cet agrégat de la matière.

Les sensations :

Cet agrégat comprend les sensations plaisantes, douloureuses ou neutres forment cet agrégat, qui sont de six catégories : celles issues du contact de la vue avec les objets visibles, de l'ouïe avec les sons, de l'odorat avec les odeurs, de l'olfaction avec les goûts, et l'organe mental avec les pensées.

Les perceptions :

L'agrégat des perceptions correspond à l'identification conceptuelle ou non conceptuelle des sensations de six catégories, de façon faible, étendue ou incommensurable. Il y a six sortes de perceptions correspondant aux six sortes de sensations et en relation avec nos six facultés sensorielles. Ce sont les perceptions qui reconnaissent les objets extérieurs ou mentaux.

Les facteurs composants :

Cet agrégat comprend les formations mentales et les actions. Il y a en effet un lien entre les formations mentales (volontés ou volition) et les actions qui ont une influence karmique. C'est ce qu'on appelle les actes volitionnels. C'est la volition est l'activité mentale qui dirige nos actes. Selon leur portée mauvaise, neutre ou bonne, l'action volitionnelle entraîne un bon ou mauvais karma. La volition a six formes, tout comme les six sensations et les six perceptions, cependant les sensations et les perceptions n'ont pas d'effet karmique. Seules les actions volitionnelles ont un effet karmique.

51 facteurs mentaux ou formations mentales ont été dénombrés :

5 facteurs omniprésents : sensation, perception, intention, contact et concentration de l'attention.
5 facteurs mentaux déterminants : aspiration, croyance, attention et mémoire, stabilisation, connaissance supérieure.
11 facteurs mentaux positifs : confiance, honte de soi, respect humain, détachement, absence de haine, absence de confusion, effort joyeux, souplesse d'esprit, assiduité, équanimité, non-nocivité.
6 souillures mentales fondamentales : désir, aversion, orgueil, ignorance, doute, vue fausse.
20 souillures secondaires : colère, rancune, dissimulation, malveillance, jalousie, avarice, tromperie, malhonnêteté, infatuation, nocivité, absence de honte, absence de respect humain, léthargie, agitation, absence de confiance, paresse, indolence, oubli, distraction, absence d'introspection.
4 facteurs mentaux variables : regret, sommeil, examen, analyse.

La conscience :

Cet agrégat comprend les états de la conscience qui ont pour origine les facultés sensorielles et l'organe mental (pensées) et pour objet les formes du monde physique (sons, odeurs, etc.). Par exemple, la conscience visuelle a pour origine l'œil et pour objet la forme visuelle. La conscience mentale a pour origine l'organe mental et pour objet l'idée ou la pensée. Il faut préciser que la conscience n'est pas une entité permanente, qui serait à l'opposé de la matière. Le bouddhisme montre qu'il n'y a pas de "soi", la conscience a pour cause la condition à cause de laquelle elle prend naissance, elle n'a pas d'existence propre ou de "soi" permanent. Par exemple, ayant pour causes l'œil et une forme visible, se manifeste ou apparaît la conscience visuelle.

Dans la méditation, les cinq agrégats peuvent être un support, notamment comme antidote contre l'égo ou l'orgueil, en méditant sur le fait que nous ne sommes que constitués par ces cinq agrégats en mutation permanente.


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum