ENCENS, RÉSINEUX ET GOMMES DANS LA WICCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ENCENS, RÉSINEUX ET GOMMES DANS LA WICCA

Message  Invité le Jeu 1 Aoû - 7:31

ENCENS, RÉSINEUX ET GOMMES DANS LA WICCA

L'Art des encens, nous a été transmis du fond des âges, il nous vient de Mésopotamie !

Le Berceau de l'humanité....
Situé comme chacun sait entre le Tigre et l'Euphrate, ce "Pays entre les Fleuves" était jadis un jardin d'éden ...une terre généreuse...avec une  végétation luxuriante, et les paysages étaient d'une beauté à vous couper le souffle .

Sumer, la plus ancienne civilisation, faisait un commerce important avec les peuplades des contrées  voisines, de bois odorants,  qu'ils utilisaient en  fumigations en l'honneur de divinités .
L'encens dont les Sumériens raffolaient, était constitué à base de Genièvre, et pour honorer la Déesse Mère, ils faisaient brûler de grande quantité de Baies de Genièvre .

Ils utilisaient aussi le cèdre qu’ils faisaient venir des hauts plateaux de Phénicie (l’actuel  Liban), et qu'ils débitaient  en "copeaux" ainsi que le Cyprès, le Pin et faisait également une grande consommation d'une variété de Thuya Méditerranéen, avec lequel ils confectionnaient de petits fagots qu'ils jetaient dans des braises .

Cette espèce qui c'est  hélas raréfiée, (ne poussant plus de nos jours  que  dans l'Atlas Marocain), est appelée Thuya de Berbérie,  dont on tire la fameuse résine : la Sandaraque .

Et c'est évidement aux Sumériens que l'on doit l'invention de l'encensoir .

C'était une sorte de poêlon, qu'ils remplissaient d'abord d'encens, et en suite ils y versaient des braises à l’intérieur, ce qui était fort onéreux, vu les quantités d'encens utilisées, mais il pouvait  déplacer aisément l'encensoir et aller ainsi dans toutes les parties de la maison .

De nos jours nous faisons exactement le contraire, nous plaçons une pincée d'encens sur un charbon ardent .

Les Temples et les lieux d'habitation des riches marchands étaient emplis d'odeurs agréables et divines .

Les quantités d'encens brûlées étaient si importantes, chacun voulant faire étalage de sa richesse, que le célèbre historien Grec Hérodote, retrace dans ces écrits, une cérémonie ou il y fût brûlé prés de 1000 talents d'encens !

1 Talent équivaut à 26 kg !

L'encens ne permettait pas seulement d'entrer en contact avec les Dieux, mais ils repoussaient également les créatures des enfers, ces dernières ne supportant que les mauvaises odeurs .

L'encens  est  "le pont" qui relie le Matériel, la vie terrestre, au Spirituel, le Ciel.  Par ces effluves et volutes qui montent dans l'air, il est le lien entre les hommes et le Divin .
Plus tard les Alchimistes Babyloniens en extrayaient des résines ou gommes plus faciles d'emploi .
Dans la Grande Babylone, s'élevait lors des banquets, de longues volutes de fumées aux odeurs exquises .

Les Babyloniens, en plus de l'héritage des Sumériens, usaient généreusement de Myrrhe et d'Oliban, qu'ils faisaient venir de contrées lointaines, du futur pays de la  Reine de Sabbat .

Ils étaient passés Maîtres dans l'art de composer les résines et les fragrances, et une culture sensorielle olfactive, sublime et raffinée était née !
L'encens était entré dans nos cœurs .

Retrouvez vous aussi, chez vous, ce plaisir exquis de plonger vôtre âme dans cette ambiance divine .

Source:  Book of Shadows.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum