Contemplatifs et Théurgistes : l'investissement personnel et le Temps

Aller en bas

Contemplatifs et Théurgistes : l'investissement personnel et le Temps

Message  empathry le Sam 9 Aoû - 21:18

Bonjour à Toutes et à Tous,

J'avoue mon inexpérience absolue dans la voie de dite "de la Théurgie" (que je n'ai pas suivie), tandis qu'à contrario, je pourrais m'exprimer sur la voie dite "Contemplative".

Il est très difficile d'obtenir des données quantifiables quant aux apprentis-qui-seraient-devenus-maîtres (tout est d'ailleurs relatif) i.e. qui ont obtenu de que nous allons appeler "des résultats spirituels tangibles".

Je vais donc partir de ce que je connais (assez) bien ; la contemplation, la méditation.

Une connaissance, habituée de longue date aux lamasseries et voyages extrême-orientaux a obtenu une nuit un "résultat spirituel tangible" ; une "effusion" digne de ce nom.

(notez bien que je ne qualifie pas l'effusion en tant que telle de tangible ; c'est le fait qu'elle soit advenue que je qualifie ici de tangible puisque cette personne a noté la date de l'évènement.)

Cette personne a considérablement investi dans le Temps (plus de dix années exclusivement consacrées à la méditation) et dans les Moyens mis en oeuvre (la répétition inlassable d'un Mantra un nombre de fois avoisinant 100.000 : cent-mille-fois) et dans la Dirigeance en ce qu'il a-fait-ses-classes avec l'aide Maîtres reconnus.

Il a fait connaissance avec ce qu'il appelle maintenant l'AMOUR PARFAIT.

Ma question est d'ordre quantitative :

- beaucoup d'appelés et peu d'élus ?
- l'investissement en Temps et en Moyens est-il raisonnable ou confine aux limites du déraisonnable ?
- Une fois le but atteint, qu'advient-il ?   (continuer, persévérer signifierait que le But n'a pas été atteint => donc qu'il n'y a finalement pas de but à atteindre.)      

J'en appelle à votre sagesse et à votre expérience.

merci.

empathry

Messages : 99
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contemplatifs et Théurgistes : l'investissement personnel et le Temps

Message  Invité le Dim 10 Aoû - 10:20

Bonjour Empathry.
très fine ta "queste"...
Code:
donc qu'il n'y a finalement pas de but à atteindre
je suis au diapason , donc en plein accord avec ce que tu sous entends par là Smile 
néanmoins voici comment , il y a pas mal d'années ,j'ai répondu "pour myself" à cette question que tu soulèves.
"S'il n'y pas de but spirituel a conquérir,
si le chemin est le but ,
si nous sommes le "Soi" fondamental;
Il n'en demeure pas moins que mes capacités à le rendre "opératif" via ce que je suis ici bas ( démarche théurgique)sont limitées de part la nature même de la matiere objective ,limitative, tendant toujours vers l'inertie .
L'évolution de l'être humain est elle terminée?
piètre tableau en ce cas n'est ce pas ...?
j'en concluais que s'il n'y a que l'Impermanence , la Vie et la Mort qui soient certaines, les moyens de les Conscientiser dans la plenitude sont à parfaire.
Nous sommes si limités pour le moment...
Par "moyens ", j'entends; les capacités latentes,  l'échelle des talents, l'éventail des pouvoirs .
Je suis partisan de l'Evolution et adhère pleinement à la Glorification possible de la Matiere.
cela  demande du Temps, de l'ESPACE,de l'Effort.
Ce qui signifie que le relatif de la nature humaine,  est voué à un effort évolutif sans fin dans sa quête d'Absolu.
Sans fin donc sans but , mais avec une acuité  de l'instant sans borne !
Vivre en expansion de conscience, infiniment.
"Ayant pénétré l'univers avec un fragment de moi-même ,
je demeure..."
Bhagavad Gîta.

bien à toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contemplatifs et Théurgistes : l'investissement personnel et le Temps

Message  empathry le Dim 10 Aoû - 14:41

Merci de ta réponse Arathos (je l'attendais) ; principalement en sa qualité poétique.  Le mot "queste", ou le mot "geste" y sont pour beaucoup et cela m'a (merci encore Arathos) permis de lire avec plus d'acuité qu'auparavant cette phrase de l'Evangile de Jean :   JE SUIS LE CHEMIN, LA VERITE, LA VIE.

Nous retournons alors à nos enfances où émerveillés, nous désirions COMPRENDRE et alors, sans même préjuger de ce que serait le futur, avons pris notre bâton de pélerin pour nous avancer soit vers Compostelle, soit vers ROME (tous les chemins mènent à Rome), soit même vers la Jérusalem Céleste.

Je m'avance vers l'autel de Dieu ; peu importe la motion et l'avancement (topologique), c'est la jonction, au temps présent de JE et de M'AVANCE qui compte.

Et quand fatigués, peut-être même incompris, plutôt silencieux et très sûrement seuls nous poserons ENFIN le bâton de pélerin ; peut-être le garderions-nous frébilement crispés dans nos vieilles mains diaphanes, jusqu'à notre dernier souffle ... ou alors nous l'aurons "enfin" posé près de l'âtre où il n'intéressera guère que les enfants qui nous demanderons encore une fois les yeux émerveillés :  

<< Dis grand-père, raconte-nous encore une fois l'histoire de ce guerrier qui a combattu !  ... tu la racontes si bien ! >>  

I love you

empathry

Messages : 99
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contemplatifs et Théurgistes : l'investissement personnel et le Temps

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum