Avis sur la cosmogonie de notre monde

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Avis sur la cosmogonie de notre monde

Message  empathry le Mer 6 Juin - 11:23

Bonjour Ehdim ; je me suis souvent (sûrement tout comme toi) posé la question de la crédibilité de la philosophie grecque ... surtout par rapport aux religions du Livre ... et je suis tombé sur ce mot : arkhê.

Je vais essayer d'orienter ce sujet en utilisant une méthodologie scientifique et rationaliste (après tout, pourquoi pas  Very Happy ?).

Veuillez donc excuser cette méthodologie qui se veut orientée-rationaliste ; nous sommes ici dans un forum de magie et de spiritualité où l'argument (très sec) rationaliste n'a peut-être pas la place qu'il mérite ... mais ce n'est en tout cas pas Socrate ni le modérateur qui m'empêcheront de l'utiliser !

= = =

Le plus souvent, nous voulons obtenir/concevoir des méthodes scientifiques dont les hypothèses d'application ne soient pas trop restrictives.

Ainsi ; toute doctrine théologique ne pourra être établie qu’à partir d’une axiomatique (du grec αξιωμα/axioma, « considéré comme digne, convenable, évident en soi » … lui-même dérivé de αξιος (axios), « digne ») qui n’est qu’une proposition indémontrable utilisée comme fondement d’un raisonnement.

Bâtir une doctrine (y compris théologique) avant d’avoir des données est une erreur monumentale ; insensiblement, on se met à torturer les faits pour qu’ils collent à la doctrine alors que ce sont les doctrines (car il peut coexister plusieurs doctrines théologiques) qui doivent coller avec les faits.  

La "résistance" permet d'avoir une certaine insensibilité aux quelques erreurs localisées qu'il peut y avoir dans les données. Une méthode résistante doit produire un résultat qui ne changera que légèrement si une petite partie des données est remplacée par de nouvelles valeurs qui peuvent être très différentes des originales. Les méthodes résistantes doivent accorder une importance assez grande à la partie principale des données et laisser une part très faible aux possibles « lointains ».

A titre d’exemple, le calcul de la médiane est une statistique résistante tandis que le calcul de la moyenne ne l'est pas.

La "robustesse" implique une insensibilité aux écarts dûs à une non-conformité aux hypothèses sous-jacentes à un modèle probabiliste.

A titre d’exemple, les méthodes classiques d'analyse statistique nécessitent très souvent une distribution Gaussienne des données. Les méthodes robustes garantiront que le résultat est bon pour une très grande collection de distributions sans pour autant être les meilleures pour une en particulier.

= = =

Nous en arrivons maintenant aux philosophes grecs :

Force alors de constater que la réflexion philosophique d’Anaximandre (école pré-Socratique ; 600 av. J. C.) :  

<< Ce d'où il y a génération des entités, en cela aussi se produit leur destruction, selon l'obligation, car elles se rendent les unes aux autres justice et réparation de leur injustice, selon l'assignation du Temps. >>  

Anaximandre suggère donc, comme plus tard Démocrite et Epicure, la pluralité des mondes.  Ces penseurs supposaient qu’ils apparaissaient et disparaissaient pendant un temps, que certains naissaient lorsque périssaient d’autres ; et ils affirmaient que ce mouvement était éternel, car « sans mouvement, il ne peut y avoir ni génération ni destruction. »

Anaximandre disait aussi que le principe des êtres émane de l’infini, duquel proviennent les cieux et les mondes.

Je me permets de penser que ce sont des réflexions philosophiques à la fois "robustes" et "résistantes" en ce qu’elles restent tout à fait modernes et en phase avec les dernières considérations de l’astrophysique :

« car elles se rendent les unes aux autres justice et réparation de leur injustice » ;

... cela ne vous inspire-t’il pas (en tout cas pour moi, de manière évidente) le concept de matière et d'antimatière ?

Cela ne vous induit-il pas le concept du Ying et du Yang ?

Et maintenant que j'ai défendu la philosophie grecque, cher Ehdim, je vais évoquer un autre concept : celui de la COSMOVISION.

= = =

De cela, je dirai que Ta COSMOVISION, cher Ehdim, est la plus parfaite qui puisse être (en ce temps et à ce jour) ... et tout autant que la Mienne ... et tout autant que celle de n'importe quel membre de ce forum.

Echanger (sur ce forum) consiste seulement à essayer de "faire part" de sa COSMOVISION personnelle aux autres (ceux qui te lisent), mais cela n'ira pas plus loin dans la mesure où Ta COSMOVISION à TOI, cher Ehdim, c'est ce qui y a de plus accompli et de plus sacré dans tous les Univers ; PARCE QUE c'est le noûs de Ehdim.

En philosophie et dans l'antiquité grecque, le noûs (νοῦς), est l'esprit, l'intellect, la raison. Pour Platon, le noûs désigne le plus souvent la partie la plus divine de l'âme, l'intelligence. De grande importance dans l'histoire de la métaphysique, ce mot est aussi souvent utilisé par Anaxagore, Aristote et Plotin, notamment pour désigner le Premier principe de toute chose, c'est-à-dire à la fois la Raison universelle et, selon certaines interprétations, Dieu.

Tu vois donc, cher Ehdim, que la philosophie grecque, avant de la balancer à la flotte, il conviendrait d'essayer de s'en enquérir un tout petit peu (un micro-chouïa conviendra parfaitement !)

Wink  

ORA ET LABORA

PS :

La Bible a vraisemblablement été rédigé entre les VIIè et Vè siècles av. J.-C

Anaximandre en est contemporain : 600 ans avant .C.

empathry

Messages : 154
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

amusant

Message  pierre2 le Mer 6 Juin - 18:00

Oui pour le clin d'oeil je pourrais écrire amusant que désormais dès que je lis doctrine...je n'ai qu'une seule envie me barrer en courant!
Alors même que ce doit justement être tout sauf un endoctrinement, que comprendre?
le mot scientifique pour moi correspond à celui qui s'imagine avoir tout compris par l'étude de phénomène que lui seul et ses congénères est sensé comprendre...alors qu'en définitive il n'a pas compris grand chose...à moins d'être un être inspiré.

Tout de même le sentiment que le ying le yang, le bien le mal, on devrait peut être voir les choses d'une autre façon, sortir du monde de la matérialité et de la causalité enfin si on y arrive...dans tous les cas tous ceux qui autour de moi ont pensés chopés une maladie l'ont contractés dans les années passées....si le bien et le mal désigne aussi un Dieu vengeur (je prends ce simple exemple) alors aujourd'hui j'en suis très loin.

Vaste débat...

J'ai lu quelques pages sur Kardec et sa bible du spiritisme, il évoque lui aussi à sa façon une explication des mondes.

Toujours pareil.....est ce la réalité?..tant que j'émet des doutes hein pas simple! (pas encore de visons suffisantes pour m'apporter un début de réponses (sic))

bonne journée


Dernière édition par pierre2 le Jeu 7 Juin - 0:57, édité 1 fois

pierre2

Messages : 35
Date d'inscription : 06/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis sur la cosmogonie de notre monde

Message  empathry le Mer 6 Juin - 23:23

artisanfr a écrit: La beauté du monde à venir est difficile à imaginer !

C'est plutôt sympa ce que tu écris artisanfr, ce concept de boue et de densification ... OK, je te l'accorde en a-priori ... mais ce "monde à venir" que tu sembles appeler de tes regards embués et que d'aucuns pourraient appeler "paradisiaque" ; qu'est-ce qu'on va s'y faire chier si son changement d'état (de paradigme) n'est pas moins qu'une Apocalypse !    

Sleep

empathry

Messages : 154
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Empathry

Message  ehdim le Sam 16 Juin - 3:28

Bonjour chère Empathry,
Je n'avais pas vu ton post, désolé du retard de la réponse.

Tout d'abord, je ne me suis jamais réellement penché sur la philosophie grecque, mais je ne la balance pas à la flotte non plus Laughing

Ce que tu écris est très "dense", mais aussi très intéressant et je pense cerner une petite partie de ce que tu expliques.
Suis-je d'accord ou non ? Pour l’instant je ne sais pas, faute d'une bonne compréhension.

Ora et labora comme tu dis, je continue donc à relire et à décortiquer ton post qui me semble volontairement complexe et pleins de sous-entendus (?)

En tous cas, merci pour tes éclaircissements (surtout sur le concept du Noûs)

Bonne journée Smile
avatar
ehdim

Messages : 99
Date d'inscription : 24/11/2016
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis sur la cosmogonie de notre monde

Message  artisanfr le Mer 4 Juil - 21:53

empathry a écrit:
artisanfr a écrit: La beauté du monde à venir est difficile à imaginer !

C'est plutôt sympa ce que tu écris artisanfr, ce concept de boue et de densification ... OK, je te l'accorde en a-priori ... mais ce "monde à venir" que tu sembles appeler de tes regards embués et que d'aucuns pourraient appeler "paradisiaque" ; qu'est-ce qu'on va s'y faire chier si son changement d'état (de paradigme) n'est pas moins qu'une Apocalypse !    

Sleep

En fait, il ne faut pas voir ça comme un truc super, c'est un changement de terrain d'expérience.

Imagine que tu as un prof de solfège dans une pièce avec 30 nourrissons qui crient comme des fous.

L'apprentissage du solfège est tellement difficile qu'il est réservé à une minorité et on appelle ça l'initiation.

Maintenant, il arrive un moment dans l'histoire de la classe, où on se rend compte qu'on perd du temps à laisser les 30 nourrissons gueuler et qu'il est préférable de créer une crèche dans laquelle on met les nourrissons, et de ne laisser dans la classe que les gens qui ont le niveau pour apprendre le solphège.

La raison pour laquelle on a attendu est que pendant cette période de temps, certains pendant les nourrissons ont évolué et sont devenus suffisamment sages, gentils et désireux d'apprendre qu'ils peuvent rester dans la classe de solphège, en étant parmi les débutants.

Donc en fait, même si j'appelle cette période de mes yeux embués, c'est parceque c'est la fin d'une cacophonie qui est devenue, de part notre cycle, inutile.

Maintenant, la période à venir n'est pas non plus un "paradis": juste l'opportunité d'apprendre le solphège sans avoir une armée de bébés qui nous crient dans les oreilles...

Voilà , c'est imagé, mais je pense que ça résume bien l'idée
Bises

artisanfr

Messages : 707
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avis sur la cosmogonie de notre monde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum