Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Invité le Lun 12 Juin - 9:27

A mi Madre Like a Star @ heaven

Je vais vous écrire d'un point du vue d'une Ame dans un corps...

j'ai toujours su que j'étais une âme dans un corps... Rolling Eyes
Cela engendre 1000 malentendus et conflits au sein d'une famille fusionnelle. J'ai toujours eu un tempérament solitaire et petit en école primaire je rêvais  d'être Ermite et habiter dans les collines environnantes...c'est dire  Rolling Eyes
Jésus aurait dit a ses disciples;
"Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.
... l’homme aura pour ennemis les gens de sa maison
" oui ça j'ai donné , je connais par cœur.
Mais le reste de l'histoire ,c'est qu'il nous faut construire un monde nouveau donc remettre son ouvrage 1000 fois sur le metier. Recommencer -recommencer...
Mi Madre n'accepta pas que je partis loin à l'age de 19 ans comme ça , d'un coup, un matin,  pour vivre "ma" vie.
Elle souffrit toujours de ça et m'en voulu longtemps car  je ne fis jamais aucune concession à son besoin fusionnel ainsi qu'a celui du reste de la famille.
S'affirmer comme Ame est extrêmement difficile .
Car nul n'est prophète parmi les siens , surtout si on est  moins un prophète qu'un destructeur de schéma.
Mais j'ai toujours eu confiance en le pouvoir de l'Ame.
petit a petit je revins chercher ma Mere...
Je passe les détails qui s'étendent sur des années et des années.
Mi Madre compris vers la fin de sa vie  que je voyais son âme et qu'elle était comme une petite sœur pour moi tout en restant mi Madre, une manifestation  de la MADRE.
Un jour que mes parents étaient en vacances chez nous, je la fis venir dans ma pièce de pratique.
Je la fis s'asseoir en lui demandant de fermer les yeux , sur une chaise ,au centre de la pièce.
Je me vêtis de ma tenue "spéciale" et je savais que cela aurai un effet marquant sur elle .
C'était le but .
Le Partage avec elle de cette Rigueur Sacrée qui m'anime.
Quand je lui demandai de ré-ouvrir les yeux elle fût comme "figée".
En elle ,elle se dit à ce moment ,<< celui là ce n'est pas moi qui l'ai fait!>> elle était fortement  émue et hyper réceptive et j'entamais autour d'elle le rituel d'Aset.
Sa dévotion était impressionnante...
mi madre  repensa à ce moment...sans cesse lors  de sa longue maladie qui se declara l'année suivante .
Quand le rite fut terminée elle resta silencieuse...contemplative.
J'eu l'injonction intuitive de faire descendre sur elle le Yidam de Kwan Yin...(oui c'est une chose que je peux faire sans doute héritée d'une vie antérieure) Cela se déroula à merveille sans obstacle , ma clairvoyance  s'étant accrue en état d'une légère transe, lucide ,comme quand j'opère avec les Devas...ou les intelligences de Mercure.
Je voyais nettement cet aspect oriental de la Mere descendre sur la tête de Mi Madre , la bénir, et que cela serait une Initiation* pour elle... (*cela n'est pas de mon ressort je fus juste l'artiste momentané .Le pinceau par lequel naquit l'Oeuvre)
Ensuite je lui donnai un Mala  bouddhiste tout neuf que mon ami Dhyan m'avait offert jadis et lui récitait le mantra de Kwan Yin à l'oreille*...(*transmission Traditionnelle)
Je n'ai jamais eu l'autorisation de travailler contre sa maladie mais je su que la Mere la protégerait  afin qu'elle ne souffrit pas...
ce qui advint...
sa résistance rendait perplexes les médecins qui la voyaient dans leur cabinet debout devant eux avec un quota d'air dans ses poumons moribonds  en dessous du normal à respirer  pour survivre.
j'ai bien dit survivre.
Quand au téléphone, de très loin, je lui récitais le mantra elle pleurait direct...
elle me revoyait encore et encore  en tenue ...
Je me souviens ce qui l'avait impressionné c'est le son de ma voix m'avait t'elle dit.. En effet quand le pratiquant s'éveille ma voix devient très grave , basse , puissante  et la vibration sonore touche les gens au coeur .
le Rituel mi Occidental et mi Oriental,l'avait marqué à jamais.
Quelques temps après, suite à  trois ans de galère cardio-respiratoires ou même l’appareillage d'assistance medicale n'y suffit plus ,elle s'éteignit en dormant... sans trop de souffrances physiques. Je me souviens lui avoir dit peu avant son départ
<< maman  rappelles toi  que nous sommes des âmes dans des corps ,toi qui a eu si peur de la Mort regarde comment tu l'appelles maintenant pour te délivrer, nous sommes liés a jamais et l'on se retrouvera quoiqu'il arrive!  (je sais  que ma mère sera mon élève dans une  prochaine vie...)
Un peu triste de ne plus pouvoir entendre sa voix je n'ai pas souffert de son départ.-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Maintenant je vais partager ce que j'ai vu pour soulager ceux qui ont perdu  un proche .
Quand elle passa de l'autre côté il y a quelques mois ,j'ai pu la suivre un certain temps.
son corps enterré et  son Ame libérée elle était radieuse de ne plus être en cage .
Elle était  sur le plan astral comme vêtue de lumière.
Son aspect était celle d'une jeune femme avec une pêche inouïe.(incroyable!)
Sauf que dans l'au delà il y eu un grand étonnement quand elle se revêtit des attributs de Kwan Yin.
Je vis que l'Initiation était opérative...
Elle portait la vibration de la Mere spirituellement cette fois ci à son retour d'ici bas.
Sa famille spirituelle vint l'accueillir et je n'avais jamais vu ou imaginé semblables êtres.
Ces "personnes" étaient liées à l'évolution du végétal sur la Terre et ma Mere était l'une d'entre elles(ma mere avait la main verte  et un rapport avec les fleurs et les plantes d'une rare intensité, sa concentration lorsqu'elle s'en occupait ou quand  je l'emmenais dans les champs,  forçait mon admiration, bon elle etait un peu voyante naturelle aussi...)
Elle allait devenir  une  instructrice sur le plan astral ,ça je l'ai vu.
Puis ses chers disparus lui manquant depuis longtemps elle partit les retrouver.
Pendant ce temps sur terre toute la fratrie souffrait autour de la tombe.
(ils m'en voulurent un peu de ne pas être autant affecté qu'eux... )
Ensuite elle monta "d'un étage" et je ne pu la suivre...(je ne devais pas je crois...)
.
Je me souviens d'un de ses  dernier regard sur moi, avec une dévotion ..comment dire...pfff....
je lui dit "Maman comment tu me regardes! tu as une telle confiance dans les yeux... elle me dit tu es mon grand, mon ainé,  j'ai une confiance totale en toi"
je ressens sa présence parfois chez moi et en pensées je lui envoies mon amour en m'inclinant debout à l'orientale avec un salut "mes respects Mere"
frat.
A.


Dernière édition par Arathos le Lun 12 Juin - 20:10, édité 8 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  P'tit Jo le Lun 12 Juin - 10:05

Témoignage très touchant, merci beaucoup Surprised

Une question, dans le même domaine... Quelle attitude adopter face au décès de quelqu'un qui s'est suicidé ?
Essayer d'émettre de l'amour, de la compréhension en essayant de l'orienter vers la lumière ?
Des prières ?
Si quelqu'un s'y connaît sur ce sujet... Merci I love you
avatar
P'tit Jo

Messages : 173
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Invité le Lun 12 Juin - 10:37

Code:
Essayer d'émettre de l'amour, de la compréhension en essayant de l'orienter vers la lumière ?
Des prières ?
C'est Parfait Tibro Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  P'tit Jo le Lun 12 Juin - 10:48

C'est ce qu'on ressent instinctivement... Maintenant il n'y a plus qu'à espérer ! En tout cas la mort est une leçon pour le défunt c'est sur, mais aussi beaucoup pour l'entourage.

Frat sunny
avatar
P'tit Jo

Messages : 173
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Invité le Lun 12 Juin - 10:51

c'est un passage Initiatique pour tous Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

à Arathos

Message  philippe le Lun 12 Juin - 11:40

Arathos,
Merci pour ce partage.............intime..........
C'est émouvant, beau, et triste à la fois!
A en pleurer!
Je te présente mes condoléances!
philippe

philippe

Messages : 161
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Invité le Lun 12 Juin - 13:35

Merci bro;
La joie secrète ne me quitte plus...
Si l'homme  abrite l'enfant qui a perdu sa maman , je suis aussi l'Adulte habité par l'Amour .   I love you

La forme disparaît cependant  la Vie ne meure jamais:
voici mon Haïku favori
je ne sais plus si c'est de Basho(?)
<< des fleurs meurent en toutes saison mais où s'en va leur parfum?>>
J'étais à jour avec mi Madre, donc tout baigne, je ne souffre pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  ehdim le Lun 12 Juin - 14:08

Merci pour le témoignage Arathos, c'est une belle leçon qui m'a vraiment touché.

Toutes mes condoléances I love you
avatar
ehdim

Messages : 52
Date d'inscription : 24/11/2016
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Amarante le Lun 12 Juin - 20:26

Oh comme c’est beau Arathos !

Merci beaucoup sunny
avatar
Amarante

Messages : 709
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Deva le Mer 14 Juin - 23:27

Merci Arathos de ce témoignage remplie d'amour,de pudeur et d'espoir !

Deva

Messages : 16
Date d'inscription : 12/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Petrus le Jeu 15 Juin - 1:25

Merci Arathos pour ta confidence très personnelle qui m'a vraiment touché, dans mon âme !

Je ne suis pas ici seulement impressionné par tes pratiques et curieux, je pense que cela va bien plus loin que cela cette fois ci !


Petrus

Messages : 70
Date d'inscription : 24/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Invité le Jeu 15 Juin - 8:17

Merci à vous pour le retour car je vois que le but de ce partage est atteint Like a Star @ heaven

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort ou est ton aiguillon? avant et après le trépas de mi Madre...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum