Pratique Chamanique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pratique Chamanique

Message  philippe le Jeu 30 Nov - 16:49

Salut à tous!

En lisant un peu à gauche et à droite des ecrits sur les pratiques chamaniques, que ce soit celles pratiquées par les populations indigènes d'Afrique, d'Amerique ou d'Asie...............ou de quelque autre endroit sur la planète, ou bien les pratiques du néo-chamanisme, tel que pratiqué un peu partout, on se rend bien compte que, comme le dit Michael Harner, toutes ces traditions ont de nombreux points communs....malgrès leur éloignement  géographique!

D'abord, la transe, induite par le son des instruments, souvent un tambour, et/ou, l'usage de psychotropes...

Ensuite les cosmogonies se ressemblent souvent aussi, les trois mondes chamaniques, monde d'en bas, monde du milieu, et monde d'en haut...

Et puis, quand aux services proposés par les chamans.....guérison, envoutements/désenvoutements, extraction l'ors des rituels de guérison, recouvrement d'ame......etc...

On nous dit souvent, et je le pensait encore il y à peu, que le chamanisme est la solution "initiatique" et écologique, meme et surtout, pour nous occidentaux...qui ne sommes que d'horribles matérialistes, peu enclins aux choses de l'esprit, blablabla....blablabla......et blablabla......

Il est probablement vrai que cette pratique multimillénaire est à l'origine de toutes les pratiques magiques/esoteriques/religieuses de la planète.

Néanmoins, les choses et les connaissances de ces choses ayant evolués............et bien,je me pose la question de la pertinence d'une tentative de retour aux sources "occultes" (ce n'est surement pas le bon terme) par le biais de ces pratiques, pour nous occidentaux.... Question  Suspect

Le chamanisme ancestral et authentique est mort depuis longtemps en europe, bien que ce qui lui à survecu se retrouve en partie dans la sorcellerie....

Nous avons aujourd'hui d'autres pratiques à notre portée, pratiques découlant de la tradition "occidentale"...

Je pense par exemple à Bardon, Moryason, aux ordres occultes opératifs, etc....

Est ce que ce retour au chamanisme, qui est en fait un néo-chamanisme, constituerait une avancée salvatrice..... (étrange ce terme d'avancée  pour un retour...mais bon...) ou bien, une régression....... Question

Notre pratique "magique" à considérablement changé, je ne dis pas évolué, depuis deux milles ans....avec l'adoption du monothéisme...

Ne vaut il pas mieux continuer sur la lancée.....c'est à dire mettre en pratique les enseignements hermétiques "contemporains" et les faire évoluer au fil du temps (car rien n'est immuable), plutôt que de vouloir à tous prix revenir à des pratiques dont nous avons de toutes façons en occident tout oublié...ou presque... Question .............ce qui nous amène à singer les chamans authentiques........voir à inventer.... Suspect

Questions que je me pose depuis un bout de temps...............au vu de mon interet ou plutôt de ma curiosité pour le chamanisme, questions dont je n'ai pas les réponses.... Suspect

Si quelqu'un à une vision de la chose à exposer................au plaisir d'échanger!

Bien à vous tous!

philippe

Messages : 161
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratique Chamanique

Message  artisanfr le Jeu 30 Nov - 23:21

Salut Philippe!

Les techniques chamaniques sont en fait des techniques de bases magiques.

Le Mage se met en transe, mais il n'utilise pas de psychotropes ni la palette de pharmacopée qui est habituellement présente dans le chamanisme.

Le Mahamoudra, bouddhisme ésotérique, a de fortes ressemblances dans ces pratiques avec le Bön tibétain indigène, une sorte de chamanisme ancien : les techniques sont presque les mêmes, de même que les enseignements ultimes sur la nature de l'âme : le Mahamoudra a juste purifié et redressé le Bön en excluant tout ce qui avait dégénéré.

D'abord, la transe, induite par le son des instruments, souvent un tambour, et/ou, l'usage de psychotropes...

Ces techniques sont déséquilibrées et produisent des déséquilibres dans la structure nerveuse de l'être humain et sont déconseillées par Bardon.

Le chamanisme ancestral et authentique est mort depuis longtemps en europe, bien que ce qui lui à survecu se retrouve en partie dans la sorcellerie....
De même avec la plus grande partie du Bön ancien, c'est ce qui a rendu la réforme du Mahamoudra si urgente et utile, même si, il y a très longtemps, c'étaient probablement les mêmes enseignements.

Mais pour répondre à ta question :

Le système de Bardon et Moryason sont des systèmes équilibrés qui demandent beaucoup de travail, de rigueur et les résultats sont ardus à obtenir. C'est assez frugal.
On te promet beaucoup de travail, des larmes et un avancement millimètre par millimètre.
Chez Bardon, le centre de tout est l'équilibre élémental.

Au contraire, le système du chamanisme va caresser ton ego par le sens du poil en évacuant la vérité du besoin d'un équilibre élémental et on va aller utiliser des techniques déséquilibrées comme une pharmacopée souvent interdite en France et des techniques hypnotisantes afin de fracturer ton élément terre et créer des états alternés de conscience : c'est une technique déséquilibrée et il y aura des effets secondaires en magie qui sont inévitables, sans compter les suites juridiques relatives à la consommation de substances prohibées.

Enfin, le théâtre extérieur du chamanisme, s'il peut être sympathique, est toutefois pour nous occidentaux, plus un amusement bourgeois bohème qu'une véritable initiation : on se déguise de peaux de bêtes et on fait du bruit dans la montagne : tout cela pour un occidental ayant été élevé ici et non dans le pays relatif à ce type d'initiation, n'a pas de sens. C'est certes un plaisir de se retrouver dans la nature entouré de gens ouverts à la spiritualité, couvert de peaux d'animaux, en faisant de larges sourires aux joli(e)s célibataires qui tambourinent comme nous, il se trouve que ce n'est pas ça l'essence de l'initiation!

ça peut faire une idée de séminaire de motivation, et permettre de trouver un copain ou une copine, mais pour moi, ce n'est pas de l'initiation.

La base de l'initiation consiste à rétablir l'équilibre élémental, ce qui se fait avec un effort sur soi même : le rétablissement de cet équilibre permet alors progressivement de réussir mieux les exercices et de développer des facultés occultes.

Vouloir réussir à avancer en magie sans rétablir cet équilibre, c'est comme vouloir réussir sa course sportive sans s'être entrainé par le biais d'une espèce de "doping"

C'est selon moi une stratégie vouée à l'échec et qui se retournera sur celui qui la pratique : on ne triche pas avec la nature.

On voit bien ce qui arrive aux sportifs qui prennent des produits...

Bien à vous tous,
Arti

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pratique Chamanique

Message  philippe le Dim 3 Déc - 15:45

Salut tout le monde!

Salut Arti et merci de ta participation!

Enfin, le théâtre extérieur du chamanisme, s'il peut être sympathique, est toutefois pour nous occidentaux, plus un amusement bourgeois bohème qu'une véritable initiation : on se déguise de peaux de bêtes et on fait du bruit dans la montagne : tout cela pour un occidental ayant été élevé ici et non dans le pays relatif à ce type d'initiation, n'a pas de sens. C'est certes un plaisir de se retrouver dans la nature entouré de gens ouverts à la spiritualité, couvert de peaux d'animaux, en faisant de larges sourires aux joli(e)s célibataires qui tambourinent comme nous, il se trouve que ce n'est pas ça l'essence de l'initiation!

ça peut faire une idée de séminaire de motivation, et permettre de trouver un copain ou une copine, mais pour moi, ce n'est pas de l'initiation.


Laughing clown rendeer king flower .................................................................... lol!

Bon............pour l'usage de certaines substances, tout le monde n'est pas utilisateur non plus dans ce milieu, je pense par exemple à ceux qui se contentent de la transe induite par l'usage du tambour...

Je pense à la FFS de Michael Harner là.....et dont Laurent Huggelit est je crois le représentant en France, à ma connaissance, dans l'enseignement chamanique qu'ils dispensent ils n'utilisent pas de psychotropes......mais dans le secret de pratiques avancées, je ne sais pas....honnêtement.....

La base de l'initiation consiste à rétablir l'équilibre élémental, ce qui se fait avec un effort sur soi même : le rétablissement de cet équilibre permet alors progressivement de réussir mieux les exercices et de développer des facultés occultes


Je suis bien evidemment d'accord, mais je me demandais si la pratique chamanique ne permettait pas de travailler ce rééquilibrage également....

Vu le contact intime que le chamanisme semble entretenir avec la nature , les animaux, et les éléments, je me suis dis que ce pouvais peut-etre  etre une autre voie...

Bien à vous tous!

philippe

Messages : 161
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratique Chamanique

Message  artisanfr le Mar 5 Déc - 19:25

Cher Philippe, Cher Tous,

Il faut que je précise ma pensée pour être bien compris.

L'initiation s'inscrit normalement dans la culture de l'individu. Cette culture est liée à des symboles.
Ces symboles ne sont pas forcément interchangeables.

Une initiation traditionnelle Juive pas exemple, n'aura pas de sens pour une personne qui n'a pas été élevée dans le Judaïsme, sa culture, et ses interdits.

Ainsi, lorsque l'on passe de sa culture, à un type extérieur d'initiation qui ne correspond pas à notre culture et notre psychologie, des émotions totalement opposées à ce qui était prévu peuvent venir dans l'esprit de l'officiant.

Par exemple, chez certains indiens, le fait d'être admis dans certains endroits était une marque qu'on était devenu réellement un élément important du groupe, et on arrivait avec une intense vénération et un grand respect : cette attitude n'est pas naturel à un occidental et donc déjà toute la partie de ce processus sera absente du même rituel, fait par un occidental.

J'imagine bien que tout le monde ne consomme pas de psychotropes.

Cependant, selon l'enseignement de Franz Bardon, les techniques servant à créer des états de conscience altérés par le rythme, les danses, ... ainsi de suite, sont à proscrire car elles créent des déséquilibres dans la structure et induisent des effets secondaires : le vrai but de l'initiation est de réussir à atteindre ces états élevés à volonté par la concentration et son équilibre personnel!

Je suis bien evidemment d'accord, mais je me demandais si la pratique chamanique ne permettait pas de travailler ce rééquilibrage également.... Vu le contact intime que le chamanisme semble entretenir avec la nature , les animaux, et les éléments, je me suis dis que ce pouvais peut-etre  etre une autre voie...

J'ai été très tranchant dans la négative, pour les raisons qui suivent :

La technique du chamanisme, si le Maître est un "vrai", est une voie de développement authentique.
Je pense à castanéda par exemple.

Le problème, aujourd'hui, consiste à trouver un "Maitre" authentique dans le domaine du Chamanisme, c'est à dire une personne ayant le niveau de ce que l'on voit dans les livres de Castanéda : c'est pour moi, chose presque totalement impossible.
Je n'en connais pas un seul, et je n'ai rencontré, au mieux des gens sympatiques vivant une spiritualité un peu "light", et au pire des escrocs. Je ne compte pas le nombre de "coach" qui ont modifié leur programme de prestations pour l'appeler "chamanisme", juste parce qu'il faut bien faire bouillir la marmite!

Afin de comprendre pourquoi il est selon moi important de choisir une voie authentique et non un enseignement bancale :

Le taux de réussite dans la spiritualité est très bas : lorsque cet enseignement commence à être sérieux, il fait ressortir nos défauts les plus profonds et les plus subtils : le taux de réussite est très bas, disons 45% même avec une méthode bien connue et balisée.
Avec une méthode un peu moins sérieuse, la pratique attire des entités dont le but est de faire ressortir nos défauts et nos manques subtils : avec peu de sérieux, peu de rigueur, pas d'équilibre élémental, le taux de réussite va tomber à 20% dans le meilleur des cas et avec le vent dans le dos.

Il faut savoir que l'initiation n'est pas du tout un moment amusant : lorsque cette recherche est réelle, c'est âme ou l'égo inférieur qui doivent mourir, l'un ou l'autre, l'échec emporte des conséquences vraiment horribles et il vaut sincèrement mieux faire autre chose dans sa vie et trouver un autre passe temps que de déclencher, dans de mauvaises circonstances, ce mécanisme de la nature.

La nature est programmée dans notre sphère pour créer de la conscience. Si on lance se mécanisme sans être prêts, la nature est programmer pour nous effacer et nous détruire de la même manière qu'elle détruit les formes de vie qui s'opposent au plan Divin.

C'est pour cela que j'ai été très sévère sur le Chamanisme : dans l'absolu, si on rencontre le Maître de Castanéda, on ne fait pas d'erreur à le suive et pratiquer son enseignement. Mais dans le monde d'aujourd'hui, compte tenu du peu de sérieux des formateur, compte tenu de notre culture totalement différente, compte tenu du fait que l'enseignement de Franz Bardon est destiné aux occidentaux, ... etc.. Compte tenu de tous ces éléments négatifs il me parait tellement peu probable, pour ne pas dire impossible de réussir à réunir les conditions nécessaires pour une authentique pratique du chamanisme que j'ai préféré, dans mon message ci dessus, décourager toute tentative.

Sans exagération aucune, il sera bien plus facile au disciple de trouver trois pratiquants du Livre de Franz Bardon qui arrivent au moins à maitriser une lettre kabbalistique qu'à trouver "un demi" Chaman authentique en occident.

Bien cordialement;
Arti

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Pratique Chamanique

Message  philippe le Mer 6 Déc - 17:04

Salut Arti et tout le monde!


L'initiation s'inscrit normalement dans la culture de l'individu. Cette culture est liée à des symboles.
Ces symboles ne sont pas forcément interchangeables


Ok.....je le pense aussi, bien que certaines traditions, je pense à la théosophie là.....disent que tout est un....

Une initiation traditionnelle Juive pas exemple, n'aura pas de sens pour une personne qui n'a pas été élevée dans le Judaïsme, sa culture, et ses interdits

Yes!
sauf que peut etre............... peut etre, le passage d'une tradition monothéiste Abrahamique à une autre est surement plus aisé en terme de "compréhension", que de passer d'une culture monothéiste à une culture animiste par exemple...

Cependant, selon l'enseignement de Franz Bardon, les techniques servant à créer des états de conscience altérés par le rythme, les danses, ... ainsi de suite, sont à proscrire car elles créent des déséquilibres dans la structure et induisent des effets secondaires : le vrai but de l'initiation est de réussir à atteindre ces états élevés à volonté par la concentration et son équilibre personnel!

Je suis d'accord avec la necessité de rétablir, ou d'établir un veritable equilibre élémental, mais en ce qui concerne Bardon, il parle entant qu'enseignant de la tradition occidentale............est ce que cet enseignement "occidental" ferait sens pour un shaman amérindien ou sibérien dont la psyché est toute différente....?

Peut etre, penseraient ils la meme chose de nous quand à nos pratiques.......à savoir que pour eux ce type de pratique est peut etre également une chose bizzare et déséquilibrée....................

Je parle sans savoir naturellement, mais mode de pensées different égal analyse différente...et qui à raison et qui à tort.... Question

La technique du chamanisme, si le Maître est un "vrai", est une voie de développement authentique.
Je pense à castanéda par exemple


Oui, Castaneda..............la référence....

Mais à son sujet de nombreuses rumeurs circulent également...et parmis celle ci, le fait qu'il aurait tout inventé, et que Don Juan, son maitre Yaqi, n'aurais meme pas existé......

Les avis sont très partagés à son sujet....

Et il à "parait il" assez mal fini, entrainant d'autres personnes dans son déclin et sa disparition, je l'ai lu de la part d'auteurs sérieux, il faudrait que je retrouve les articles...

Il y à un praticien français qui se réclame de son enseignement, pas en tant qu'élève direct, mais en tant que lecteur assidu des oeuvres de Castanéda, et ayant fait une synthèse de ses livres, c'est Paul Degryse.

Voici les liens pour les curieux...

http://chamanisme-ecologie.com/documents/presentation.html
https://www.youtube.com/watch?v=JsI1MYBOMso

Il faut savoir que l'initiation n'est pas du tout un moment amusant : lorsque cette recherche est réelle, c'est âme ou l'égo inférieur qui doivent mourir, l'un ou l'autre, l'échec emporte des conséquences vraiment horribles et il vaut sincèrement mieux faire autre chose dans sa vie et trouver un autre passe temps que de déclencher, dans de mauvaises circonstances, ce mécanisme de la nature


Je commence à penser ça aussi..............
Je me demande tous les jours ce qui me pousse à pratiquer.....................
Je me dis alors, enfin, la première réponse qui me vient, c'est..................."pour me mettre au service"....
Mais qui m'à dit que je devais me mettre au service....?.................................personne..........!
Pourquoi alors, est ce que je pratique...?
Pour me mettre au service alors que personne ne me l'à demandé...?....................si c'est ça, n'y à t'il point un problème d'égo....?
Ou, tout du moins, une auto-illusion sur ma petite personne...?
Je n'ai bien sur pas la réponse cyclops clown Rolling Eyes scratch

Sans exagération aucune, il sera bien plus facile au disciple de trouver trois pratiquants du Livre de Franz Bardon qui arrivent au moins à maitriser une lettre kabbalistique qu'à trouver "un demi" Chaman authentique en occident.


"cher meussieur Arrrrtisssan!

il faut nous donner les noms de ces personeuuu!

Fou ne foulez pas!

Arrrrhhhhhh..........!!!!!!

Mais nous z'affons les moyens de fous faire parreler"........................ geek geek geek geek

Bonne soireé a tous!

philippe

Messages : 161
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratique Chamanique

Message  artisanfr le Mer 6 Déc - 23:28

Cher tous,


L'initiation s'inscrit normalement dans la culture de l'individu. Cette culture est liée à des symboles.
Ces symboles ne sont pas forcément interchangeables

Ok.....je le pense aussi, bien que certaines traditions, je pense à la théosophie là.....disent que tout est un....

Il ne s'agit pas de philosophie, mais d'éducation.
Si par exemple tu as été élevé dans la traditions Juive des Hassidim, le rapport au corps nu est assez impensable et le fait de regarder les femmes est un gros problème!

Si tu as été élevé avec des parents soixante huitards qui avaient l'habitude de se baigner nus devant toi et les autres, la composition de ta psyché sera totalement différente.

ça n'a rien à voir avec le fait que tout est un, l'initiation -pour ce qui est des test du caractère -est un processus psychologique : on dit bien "pouvoirs psychiques".

Tu vas comprendre par un exemple.
Prenons un type d'initiation Kabbalistique Juive, de type Hassidim. Avant de donner certains secrets à un jeune du midrash, je vais tester son caractère. Je vais donc faire venir de Tel-haviv à Jerusalem, une jeune fille un peu "tentatrice" et je vais la payer quelques semaines pour faire le ménage, et je vais voir comment il se comporte. Dans l'initiation traditionnelle Juive, c'est un grand péché de regarder cette fille, de voir un corps dénudé...
Pour l'étudiant élevé dans cette tradition rigoureuse, cette jeune fille de tel Aviv, sera une vraie tentation. Son corps, chacun de ses sourires, ... et si elle se dénude... il faudra un effort surhumain pour refuser...

Pour te faire comprendre pourquoi ces types de tradition ne sont pas interchangeables : prenons maintenant notre jeune français dont les parents soixante huitards, passaient leurs été à se baigner nus . Imaginons que ce jeune homme soit par le hasard de la vie, Juif par sa mère et que par un autre hazard , apprenant qu'un tel est un grand kabbaliste, il atterrit au midrash du dit kabbaliste : est-ce que la tentation de la jolie ménagère de tel Aviv marchera avec lui? -> On comprend que, compte tenu de sa culture et de son vécu familial très permissif, la tentation ici n'a pas de sens. Il est même fort probable que la vue d'un corps nu ne l'émoustille à peine, et il lui sera très facile de refuser les avances de cette fille, lui qui n'a jamais eu de manque lors de sa jeunesse élevé par les soixantehuitards. Au contraire, pour un jeune élevé dans un milieu très puritain et traditionaliste, ce genre d'épreuve constitue une grande tentation, tentation d'autant plus difficile que les "pitris" qui constituent la structure subtile de son corps le rendent très sensible au charme féminin.

Ainsi tout système initiatique n'a de sens que s'il est en rapport avec le caractère de l'individu.

Généralement, c'est L'AKASHA, qui crée des situations qui font ressortir nos défauts, car cette substance est programmée pour créer l'harmonie et ainsi elle crée naturellement des situations qui vont permettre de rééquilibrer nos défauts.
Toutefois, lors de l'élaboration d'un programme d'entrainement occulte, le Maître qui élabore ce programme va le faire en tenant compte du profil psychologique de la peuplade concernée et de leur tournure d'esprit.
C'est ainsi que tel entrainement est plus indiqué pour des occidentaux, ou des orientaux, pour des peuplades rigoureuses du nord... mais pas forcément pour des gens qui ont la mentalité "du sud"... ainsi de suite.

sauf que peut etre............... peut etre, le passage d'une tradition monothéiste Abrahamique à une autre est surement plus aisé en terme de "compréhension", que de passer d'une culture monothéiste à une culture animiste par exemple...
Oui bien sûr. Il est possible de se mettre "dans l'ambiance" d'une culture pas trop éloignée, mais il faut se mettre dans l'ambiance. En reprenant l'exemple plus haut des hassidim, on peut rentrer dans leur type d'initiation en faisant l'effort de rentrer dans leur univers et leurs codes et ainsi , progressivement, en entrant dans leur atmosphère, pratiquer leur système initiatique prend progressivement un sens.
C'est pour cela que je critiquais la pratique d'une initiation "chamanisme" en venant d'une culture occidentale, sans avoir pris le temps de s'intégrer avec la culture indigène, d'adopter leurs codes, leurs interdits, leurs réfléxes ... c'est seulement après avoir réellement adopté profondément cette culture qu'en utiliser les techniques initiatiques a un sens.

C'est pour cela que je critiquais l'utilisation de techniques initiatiques du chamanisme, sans s'être préalablement profondément imprégné avec la culture authentique qui correspond à cette initiation : sans cette imprégnation préalable, tous ces rituels ne peuvent que manquer leur cible, car ils ciblent à l'origine un indigène et non un occidental né sur du béton et qui a un portable connecté de manière ininterrompue à Facebook greffé au bras...

Je suis d'accord avec la necessité de rétablir, ou d'établir un veritable equilibre élémental, mais en ce qui concerne Bardon, il parle entant qu'enseignant de la tradition occidentale............est ce que cet enseignement "occidental" ferait sens pour un shaman amérindien ou sibérien dont la psyché est toute différente....?

L'équilibre élémental, en tant que principe , est commun a toutes les peuplades car il s'agit d'un principe technique lié aux énergies du corps astral : déséquilibres = problèmes ; équilibre = bonnes conséquences.
Une introduction à l'enseignement de Bardon pour les orientaux peut se trouver dans les "Le YOGA TIBÉTAIN et les Doctrines Secrètes ou les Sept Livres de la Sagesse du Grand Sentier" Lama Kasi Dawa Samdup. Édité par le Dr W. Y. Evans-Wentz.
On peut s'intéresser à tous les livres traduits par Dr W. Y. Evans-Wentz qui a eu la chance de côtoyer de grands Maîtres de son époque. Lorsque l'on lit ces livres qui sont destinés aux orientaux, on remarque qu'ils manquent de directives techniques précises, mais complètent sûrement les livres occidentaux dans d'autres domaines.
Personnellement, je pense que les livres écrits pour les orientaux éclairent assez utilement les écrits de Bardon : On réalise que Bardon est un génie çar il a réussi à écrire ses exercices avec un génie tel que, même en lisant et comprennant les secrets de certains manuscrits orientaux, on reviendra mécaniquement aux exercices de Bardon tout simplement car le tout est un chef d'oeuvre. Il faut voir et lire les manuscrits orientaux pour comprendre la chance que nous avons.
Les manuscrits orientaux permettent de compléter l'enseignement de Bardon dans le sens où il n'a pas explicitement, noir sur blanc, parlé du problème de l'être et du non être. Chez lui, il s'agit de l'union avec Dieu, il en a montré le chemin mais ce chemin est moins détaillé chez Bardon que chez les orientaux.

Il vaut mieux lire aussi bien les textes orientaux que les occidentaux car les uns et les autres se complètent. On reviendra cependant beaucoup aux techniques de Bardon, tout simplement car elles sont très bien écrites. Les gens se plaignent de la difficulté à pratiquer un exercice de Bardon, mais ils seraient perdus avec un manuscrit oriental, qui est bien moins balisé et parfois très poétique, ce qui peut rendre le tout encore plus obscur.

Je ne pense pas que l'enseignement occidental fasse sens pour un shaman amérindien ou sibérien, je pense qu'ils le verraient comme un manuel destiné à des sortes de "robots" sans créativité, nous avons en effet, des psychés différentes.

Je parle sans savoir naturellement, mais mode de pensées different égal analyse différente...et qui à raison et qui à tort.... Question
Dans le problème des techniques orientales ou occidentales, personne n'a raison et personne n'a tord : on choisit la méthode qui correspond le plus à notre culture et notre tournure d'esprit, c'est tout.
L'occidental est très pratique et est perdu s'il n'a pas des directives très précises, car il n'est pas voyant ou sensitif naturellement.
L'oriental ou le chaman sibérien, par exemple, est naturellement sensitif et il trouvera facilement la direction avec des instructions plus poétiques et imagées. Les nombreuses directives techniques précisent pourraient être inutiles à ce genre de profil, ou même , ce qui serait pire, refroidir son ressenti et sa "dévotion", émousser ses perceptions.

Mais à son sujet de nombreuses rumeurs circulent également...et parmis celle ci, le fait qu'il aurait tout inventé, et que Don Juan, son maitre Yaqi, n'aurais meme pas existé......
Tout le monde est critiqué. Bardon fait aujourd'hui l'unanimité car son cours est tellement complet et tellement bien construit qu'il ne fait aucun doute que c'est le travail original d'un champion du genre. Mais à l'époque les gens qui l'avaient cotôyé ne se privaient pas pour dire du mal de lui ou mettre telle ou telle chose en cause...
Il suffit de dire que l'enseignement de Castaneda recèle suffisamment de points authentiques et importants pour que s'informer sur son contenu vaille la peine.
Si on dit qu'un tel ou tel a fini par chuter et faire des erreurs, c'est fort possible : l'ésotérisme est une épreuve délicate et l'échec est très commun, trop. C'est dans cet esprit que je déconseille la voie du chamanisme en l'absence d'instructeurs sérieux et de plan de travail clair : il me semble que ce serait du suicide.

Je me dis alors, enfin, la première réponse qui me vient, c'est..................."pour me mettre au service"....
Bonne réponse! Nous sommes voués, en cas de réussite, à être des "auxiliaires de la nature" : rendre service.
On parle de Maîtres, mais même ce mot est un voile de l'initiation, car les vrais Maîtres sont en effet juste parfaitement Maîtres d'eux mêmes, mais surtout Serviteurs de l'Humanité.

Mais qui m'à dit que je devais me mettre au service....?.................................personne..........!
Pourquoi alors, est ce que je pratique...?
Pour me mettre au service alors que personne ne me l'à demandé...?....................si c'est ça, n'y à t'il point un problème d'égo....?
C'est l'âme elle même qui est aspirée vers le haut, il n'y a pas de problème d'égo : on sort de l'égoïsme de l'homme animal pour progressivement atteindre l'altruisme de l'homme divin et se mettre au service de l'humanité. c'est notre âme qui nous envoie ces pensées, ou plus exactement, ces pensées germent de l'Akasha et naissent au sein de notre mental car nos "vasanas" et nos scandas, par notre karma, sont produites suite à la maturité que nous avons atteinte.

il faut nous donner les noms de ces personeuuu! (qui maitrisent au moins une lettre kabbalistique)

Elles se cachent, et encore aujourd'hui pour l'exemple une personne, maitrisant très bien la magie, me demandait de ne surtout pas mentionner son nom, même par mégarde : il y a tellement de méchanceté chez les êtres humains, beaucoup.
Ils sont fatigués de la méchanceté humaine et des buts vils et mesquins des gens qu'ils rencontrent.
Tim Scott dans "advice to a young occultist", mettait déjà en garde sur le milieu occulte et qu'on pouvait y rencontrer des criminels, des voleurs...
En fait, il faudrait savoir les raisons réelles pour lesquelles on pratique l'occultisme.
J'ai vu de mes yeux des gens qui ont eu des preuves de la magie pratique, la Kabbala mahasit, devenir totalement fous dès qu'ils ont vu comment telle ou tel trésor pouvait être obtenu : ils ont parfois peu après ruiné leur famille, leurs enfants, leurs amis.

L'occultisme fait ressortir ce que nous avons dans le coeur et malheureusement, tout ceux qui s'intéressent à la magie ne s'y intéressent pas toujours pour de bonnes raisons.

Parfois, il faut 14 ans pour qu'un défaut finalement soit existé par la pratique magique, et si le disciple n'arrive pas à l'extirper, c'est la chute!

Le Dalai Lama disait, si vous visez des buts très élevés, attendez vous à risquer de perdre beaucoup. Il parlait en connaissance de cause...

Je ne veux pas paraître trop pessimiste, mais l'échec est une réalité et ce n'est pas chose facile de voir les conséquences de l'échec sur des gens qui semblaient pourtant bien partis depuis des dizaines d'années!

Il suffit d'un gros défaut pour que les conséquences soient terribles, aussi, très sérieusement, dans certains cas il vaut mieux choisir un autre passe temps que l'ésotérisme, si on est pas totalement sincère.

Il est évident que celui ou celle qui est réellement sincère et qui cherche vraiment à s'améliorer pour rendre service et aider les autres ne risque absolument rien.

Bonne soirée!

artisanfr

Messages : 496
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratique Chamanique

Message  Synthesis Hier à 21:46

Bonjour à tous, Phil, Arti Very Happy

Certains spécialistes sont d'avis que le shamanisme qui est vraiment très ancien, serait en fait à l'origine des diverses branches d' enseignements ésotériques et religieux. Il y aurait non pas un seul shamanisme mais de très nombreux shamanismes divers et variés, je ne suis pas un spécialiste donc je m'arrête là.
La récapitulation que Castaneda a rendu célèbre dans ses livres est en fait une pratique très ancienne dont il semblerait qu'elle existe aussi dans d'autres traditions comme le bouddhisme. La récapitulation est en quelque une sorte de rappel du passé, n'utilisant ni drogues, ni tambours, ni costumes. Ceux qui la pratiquent disent que c'est comme une psychothérapie qui permet de guérir les chocs du passé et donc de retrouver son niveau optimum d'énergie.

http://spiritpartage.forumactif.com/t4186-la-recapitulation-chamanique

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9capitulation_(Castaneda)

Synthesis

Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratique Chamanique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum