Où vont les animaux morts ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  artisanfr le Jeu 20 Sep - 15:06

cher Petrus,

La prochaine vie dépend du niveau de conscience que nous aurons acquis.

Je prends des exemples caricaturaux:

Si dans cette vie, par exemple, nous nous lions à une loge négative, les pratiques de ces loges négatives vont abaisser notre conscience, même si nous ne ressentons rien.

Cet abaissement de la conscience va ultérieurement amener une augmentation de l'ignorance, qui nous poussera à faire de mauvais choix, et qui créera des conséquences karmiques négatives.

Cet abaissement vibratoire de la conscience est indissociable de l'alourdissement de nos Skhandas et Vasanas, qui sont les courants karmiques qui tissent notre destinée. En alourdissant ces courants, nous nous créons un avenir difficile et lourd.

Il faut comprendre que, paradoxalement, le présent de ce genre de personnes peut être remplies de joie et de bonheur, tout simplement car :

1/ les Skanhas  et vasanas de leur conscience qui sont opaques et négatifs ne sont pas encore arrivés à maturité, on dit aussi que leur karma négatif n'est pas arrivé à maturité: le karma négatif n'étant pas arrivé à maturité, le reste de karma positif qu'il leur reste continue de se manifester, puis s'arrête souvent net une fois ce karma positif épuisé :
on prend souvent l'exemple de Napoléon qui a eu énormément de succès, puis d'un seul coup, une chute dans la réussite.
En politique, on peut prendre l'exemple d'un ancien président Français à qui tout réussissait, puis après un accident cardiaque, tout est devenu de mal en pis. (croisement karmique)
2/ L'opacification de leur conscience ne leur permet pas de ressentir une gène due aux courants négatifs karmiques : un disciple positif et avancé ressent un malaise lors de l'arrivée de ce genre de skhandas et vasanas négatives, ils se posera donc des questions et ressentira les effets négatifs bien avant leur concrétisation, à cause de la nature spirituelle et relativement pure (ou plus exactement "travaillée" de ses corps, qui même s'il lui reste beaucoup de défauts, sont plus sensibles que celui d'une personne qui a laissé abaisser sa conscience)

Ce genre de personne épuise donc son karma négatif tout en se créant un avenir difficile : le peu de sensibilité de sa conscience - qui s'est abaissée et opacifiée - l'empêche de percevoir l'avenir qu'il s'est crée, l'empêche d'avoir des remords : l'ignorance fondamentale est augmentée chez lui.


Pour s'imaginer l'avenir possible d'un être humain qui vivrait un échec, il faut s'imaginer un humain, qui progressivement, laisserait sa conscience s'abaisser de plus en plus. Au bout d'un certain temps, la conscience vibre tellement bas, que les constituants de sa nature supérieure son âme, (atma bouddhi manas) sont atrophiés, voire se séparent de son corps car dans certains cas très rares et horribles le corps physique mental et astral est tellement porté vers le mal que, comme un aimant, il repousse l'âme de l'être humain.
Ce cas limite est celui des magiciens noirs.

Je n'ai pas lu le livre de Deepak Chopra, mais il est clair que la loi Karmique s'applique à tout dans l'univers.

Celui qui n'a pas payé sa facture d'éléctricité recevra un rappel par voie postale, c'est inévitable.

Il existe des cas rares, où, il est vrai, des entités supérieures nous aident, on appelle ça la "grâce" de la Vierge Marie, et donc il est vrai que la grâce vient parfois alléger notre fardeau, mais ce n'est pas automatique.

Ce qui est automatique, c'est la loi karmique.

C'est à nous de faire un effort en conscience, de développer un minimum de qualités qui feront de nous une entité suffisamment bonne pour que la nature ne nous "mette pas à la poubelle", lors de la "pesée des âmes".

L'effort doit venir de nous, il faut qu'il y ait une petite flamme en nous qui nous fasse avancer de vie en vie, et que cette flamme ne s'éteigne point.

C'est la flamme de la conscience.

En conclusion, si la conscience s'abaisse, on se crée un karma négatif inévitable via l'accroissement de l'ignorance.
Si la conscience s'élève, on se crée un karma positive en voyant de plus en plus les choses conformément à la Réalité et on a : Pensée Juste, Parole Juste, Action Juste. Ce qui crée un bon karma.

La seule lutte qui existe consiste donc à conserver notre conscience et si possible l'augmenter.

Tout cet univers est, d'une manière absolue une illusion, car toutes les formes et toutes les situations ne sont que des tests qui tendent à polariser notre conscience vers un des deux pôles de l'univers : l'Amour ou la Haine.

Toutes ces expériences illusoires (illusoires car les mondes, les pays, notre vie humaine, ont une existence tellement fugace, que par rapport à la vraie éternité et Vie de notre Conscience, ils ne sont ni plus ni moins des rêves -la vie étant un rêve plus long que la moyenne, mais néanmoins un rêve, puisqu'à la prochaine vie nous perdons tout intérêt pour notre ancienne vie et ce qui pourtant nous intéressait alors: nous redevenons adolescents... ainsi de suite ) ne servent qu'à révéler ce que nous avons en nous, vraiment dans notre coeur.

Ceux qui sont tièdes, sont détruits.

Ceux qui sont polarisés vers le bien, deviennent des Dyans Chohans, c'est à dire des sortes de Elohim de la Kabbale, et leur destin est très heureux.

Ceux qui sont polarisés définitivement vers le mal, deviennent "immortels dans le mal", ils deviennent des "Mamo Chohans" (au Japon, Mamonno veut dire "démon"). Leur existence est aussi horrible et insupportable que celle des Dyans Chohans est agréable et douce.
Ces êtres "immortels dans le mal", réagissent uniquement à l'ignorance, la destruction... c'est en quelque sorte, leur loi.
On pourrait se demander à quoi ils servent dans l'économie de la nature et les textes théosophiques nous instruisent clairement sur le fait que c'est eux qui président aux destructions périodiques : ce sont dont eux qui règnent sur les Pralayas, dans les plans inférieurs, c'est donc par leur action que l'univers physique disparait ponctuellement et périodiquement de nos sens matériels.

Comme leur loi est la destruction, l'annihilation, l'ignorance, ils détruisent le plan matériel à la fin d'une période de manifestation, laissant la Nature et ceux qui ont atteint la Conscience Absolue se résorber dans la Subjectivité de la Vie Une.

Leurs conditions de vie étant horribles et particulièrement insupportables, a titre personnel je me suis souvent dit que certains enseignements avaient pour but, non pas vraiment de favoriser des disciples déjà avancés, mais bien plutôt d'essayer de récupérer ceux qui peuvent l'être de la chute vers le pôle inférieur de l'âme (la haine) et de leur éviter un manvatara d'horreur et de souffrances en tant que sous-vie "immortelle dans le mal".

L'univers comme l'âme de l'homme ont deux pôles, l'amour et la haine. Ce sont les deux seules choses qui soient immortelles dans le sens où ce sont les deux états de conscience qui se perpétuent éternellement.

Notre Vie, elle est éternelle, la seule chose qui peut varier, la seule chose qui change, c'est notre conscience.

Si notre conscience se polarise vers le Bien, l'Amour", à terme nous sommes amenés à animer une forme de Vie supérieure liée à ce plan, et cette destinée est extrêmement agréable et dure une période d'évolution : un manvatara.

Si au contraire, notre conscience se polarise vers le mal, nous serons amenés à devenir "immortel dans le mal", mais ce plan étant le plan le plus bas de tous les systèmes, la vie y est naturellement aussi horrible que celle des plans d'Amour est agréable.

Cette dernière phrase correspond donc au Mystère du Mal et à ces choses qui n'ont pas été révélées.

Bien à toi
Arti

PS: IMPORTANT :
PROSCRIRE TOUTE MEDITATION OU REFLEXION TROP LONGUE SUR LES "IMMORTELS DANS LE MAL" Ou les M... Chohans.


En effet, "l'énergie suit la pensée" et en réfléchissant ou en méditant trop sur eux, nous amenons leur énergie et leur présence sur nous.

Si leur but dans l'économie de la nature est de détruire les mondes, les civilisations, présider à des destructions dans les guerres, il faut savoir aussi qu'ils président dans la TENTATION DE L'AME DU DISCIPLE.

Ils réveillent donc toutes les faiblesses latentes, les défauts du disciples et président à tout ce qui peut faire CHUTER le disciple.

Dans le fonctionnement de la Nature, c'est le Chochan de la Loge, ou de Maître du disciple, qui , une fois ce dernier disciple arrivé à L'initiation, Libère QUAND IL LE FAUT ces énergies afin de voir si le disciple est mur pour l'initiation, ou si au contraire il échoue.

Ils sont donc naturellement présents , en tout cas indirectement via les "Dugpas" - magiciens noirs - lors de l'initiation du disciple.

Mais c'est le Maître ou l'instructeur du disciple qui doit provoquer ou non leur présence dans la vie du disciple, et non le lecteur imprudent, qui évoquerai par ignorance, étourderie ou présomption, ces énergies négatives dans sa vie.

Il ne faut donc, sous aucun prétexte les évoquer : lorsque nous aurons le niveau d'être tentés par un Maître lorsque nous serons en Probation, les épreuves seront suffisamment dures, sévères et implacables pour nous, qu'il est inutile d'en rajouter une goutte de plus par un comportement inconséquent et immature.

Si jamais on a médité sur ces êtres, on peut immédiatement après appeler et visualiser, soit la Vierge Marie, et / ou les Maîtres spirituels avec lesquels on a le plus d'affinité.

Le lecteur est ici mis en garde et cette mise en garde est hélas TRES sérieuse! Arti

artisanfr

Messages : 770
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  Petrus le Ven 21 Sep - 1:55

Merci Arti pour ta réponse.

Je comprends mieux que pour évoluer il faut faire évoluer sa conscience.

Je dois relire Moryason à ce sujet, il explique bien lui aussi au sujet de la conscience et du karma.

Bien à toi.

Petrus

Messages : 192
Date d'inscription : 24/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  artisanfr le Mer 31 Oct - 11:56

Oui c'est ça.

D'une manière absolue, nous sommes déjà de l'Akasha, des "Feux au dessus du Feu", parfaits dès l'origine.
Ce qui peut changer, la seule chose qui "bascule" en nous, c'est notre conscience.

Il est possible d'être immortel, que dans le Bien ou le Mal, l'Amour et la Haine, dit autrement, nos "Feux" individuels, -nôtre Âme- ne peut s'installer dans l'éternité qu'en rejoignant :

- Les Feux Divins : Au niveau de Kether, soit l'Amour, faire partie de la collectivité des Dhyan Chohans, les "Elohim" de la Kabbale et du "Berechit". On note que Elohim est au "pluriel", ce qui heurte beaucoup les chercheurs s'intéressant à un Dieu Unique. L'explication est que notre Dieu, la Divine Providence, est L'Akasha, L'Espace, (représenté par la Vierge Marie) et non une personne, aussi magnifique soit elle. Comme tout espace de l'univers, ce Loka très spirituel est habité par des Entités, qui correspondent à la Sagesse et la Pureté de ce plan : ce sont les Dhyan Chohans. Ce sont d'ancien êtres humains qui ont gagné le droit de "jouer le rôle" de ces hautes Entités pendant un temps extraordinairement long et toutefois fini.

Les Feux de la Haine :L'ignorance. Les plans infernaux au dessous de Malkthout, symboliquement en dessous des pieds de la Vierge, là où le serpent vit et se fait écraser. Bien que la Haine ne soit pas un principe, elle existe inévitablement à chaque manifestation comme force de dissolution : Certains êtres deviennent "immortels dans le mal" et se maintiennent dans cette condition de vie misérable pour des temps des temps inimaginable ment longs et pourtant cet état a aussi une fin.
Ce principe est l'énergie de dissolution, qui sert à détruire les formes: techniquement elle est indispensable à la manifestation de notre Univers, mais au niveau Conscience, les êtres qui se meuvent à l'extrême de cette énergie ont perdu toute conscience et ne sont que de l'énergie Pure de destruction au Service des Maîtres du Karma. Les anciens êtres humains qui échouent ici ont perdu leur conscience, pour devenir Un avec le Mal, qui devient leur Loi : la destruction, l'ignorance, la dissolution, devient donc leur Loi. Ils sont utilisés par l'univers en devenant une force pure de dissolution inconsciente, on va dire donc que l'univers les utilise, de la même façon que nous utilisons un détergent pour nettoyer une surface, ou un antibiotique pour détruire une maladie.
C'est une forme d'existence misérable et inimaginable ment difficile à vivre: cet état d'être s'étend dans des périodes de temps incalculables. Cet état horrible d'être est le principe qui a donné l'inexact "Enfer Chrétien" que l'on promettait aux pêcheurs.

Mais, dans ces deux états, notre composition interne reste ce "Feu au delà du Feu", seule change notre Conscience, et par voie de conséquence, la Qualité de ce Feu : tourné vers L'Amour, le Bien la construction, Ou au contraire tourné vers la Haine, le Mal la Dissolution.

Cette vie sur cette terre et le chemin que nous prenons vers le Bien ou Vers le Mal sont un préalable qui détermine notre avenir.

Il est cependant à noter que, -selon les Maîtres -  les Cas d'êtres humains chutant vers le Mal total et la perte donc de leur conscience, est extrêmement rare, malgré toutes les erreurs que peut faire le genre humain.

C'est rassurant et cela indique qu'à force d'erreurs stupides et de turpitudes décevantes, l'être humain finit presque toujours à s'orienter vers le Bien : même s'il lui faut hélas -comme nous le voyons beaucoup autour de nous - beaucoup souffrir avant d'arriver à ce heureux résultat.

Arti

artisanfr

Messages : 770
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

les animaux morts...

Message  philippe le Dim 4 Nov - 10:44

salut tout le monde!

Et ou vont les millions d'animaux massacrés chaques jours dans les abattoirs…? Evil or Very Mad


Encore un scandale dénoncé par une vidéo cachée de L214 pas plus tard qu'hier…. Sad

Toutes les affaires dénoncées depuis ces deux trois dernières années nottement par L214 qui fait un super boulot, ne font pas avancer la cause du bien etre animal, en tous cas pas assez vite...des tarés, pervers continuent de maltraiter et torturer des etres innocents n'ayant rien demandé…..et c'est quotidien!! Sad

Un holocauste animal quotidiennement rien qu'en France…..alors..au niveau planétaire... Sad

Je me rejouis chaque jour, et ma conscience aussi...d'etre devenu il y à dix ans déjà , végétarien….

philippe

Messages : 212
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  artisanfr le Dim 4 Nov - 16:00

Cher tous,

Ils reviennent à leur "âme groupe".

Tant qu'ils n'ont pas été individualisés, ils n'ont pas l'êtreté suffisante pour continuer une destinée "personnifiée".

Les animaux domestiques, au contact des humains et de leur vibration, prennent très rapidement la voie de l'individualisation : certains développent même un caractère et un tempérament bien trempé! : Ce genre d'animal en général s'individualise et devient prêt, lorsque la nature l'autorise, à rejoindre à courte échéance le règne humain. A l'heure actuelle la porte menant vers le règne humain est fermée, car le cycle actuel vise à la remontée vers l'esprit et cette remontée à court terme n'est pas compatible avec le fait d'acquérir la conscience strictement humaine (car il faut aller une étape au dessus, vers le "royaume", étape déjà complexe pour les humains et donc impossible à réussir pour une entité qui vient tout juste de quitter le règne animal)

La souffrance inutile des animaux est révoltante et les Grandes Âmes de la Loge Blanche ont toujours indiqué qu'ils souhaitaient que cette horreur s'arrête.

Toutefois, il faut selon moi garder le juste milieu : l'homme est un omnivore et se passer totalement de viande peut générer des maladies : le cas le plus connu est celui du Dalaï Lama, que l'on peut guère accuser de négligence pour ces choses, qui a été victime d'une jaunisse suite à son régime végétarien : il a été obligé de rétablir l'équilibre au niveau de son alimentation.

Lorsque j'étais plus jeune, j'avais prédit à une amie strictement végétarienne qu'elle allait avoir un problème de santé, quelques années après lorsqu'elle venait chez moi, elle était obliger d'amener chez elle des escalopes de dinde qu'elle cuisait gauchement et mangeait à contre coeur, tout simplement car le docteur le lui avait prescrit afin d'éviter une déterioration de sa santé (probablement une jaunisse, j'ai oublié les détails.)

Comme à chaque fois, il faut garder le juste milieu.
Ce qui est totalement inadmissible, c'est de tuer quotidiennement des animaux et jeter leur carcasse à la poubelle, car on ne les a pas vendus. Ces animaux ont souffert pour rien.

-Franz Bardon insistait bien sur le fait que toute la nourriture mise dans l'assiette (et chargée) doive être mangée.
-Les indiens d'Amérique avaient un rituel, après avoir tué et mangé l'ours, pour vérifier que son âme acceptait qu'on l'ait tué et les pardonnait en quelque sorte.

Ce qui pose problème, c'est de tuer sans respect et de jeter n'importe comment la carcasse d'êtres sensibles, qui souffrent ainsi pour rien. Ils sont élevés dans des conditions horribles, tués dans des conditions horribles, puis une grande partie de leurs corps est jetée car invendue.

Je pense que, au moment actuel de notre évolution, l'être humain moyen est un omnivore et il est inévitable de manger au moins un peu de viande de temps en temps. Ce qu'il faudrait faire, en attendant que notre structure subtile devienne totalement végétarienne, c'est :
-élever les animaux décemment et de la même façon que nous aimerions être traités.
-tuer juste les animaux qui seront intégralement mangés
-manger le plus possible toutes les parties de l'animal et jeter le moins possible
-bien traiter les animaux qui ne sont pas tués en leur assurant une retraite paisible.
-Arrêter la pratique immonde qui consiste à tuer un grand nombre d'animaux pour en vendre un ou deux...

Le problème pour les intérêts financiers, c'est que cette façon de faire s'oppose à leur juteux commerce.

Le problème de l'être humain, c'est qu'il ne saisit pas la voie du juste milieu, soit il choisit un extrême, soit il en choisit un autre.

Le problème du végétarianisme n'échappe pas à ce travers.

De nombreuses personnes nous font la morale sur l'impureté de la viande, remettent en cause notre sérieux sur le chemin magique car nous prônons l'équilibre en tout plutôt que le végétarianisme strict : il font tout cela en nous regardant droit dans les yeux, tout en fumant un joint de Thc... Il est amusant que pour eux, l'usage de ces drogues n'est pas de nature à remettre en cause quoi que ce soit...

Ce même genre de personnes qui trouve normal d'attaquer une boucherie avec des barres de fer, ou de l'arroser de peinture rouge, sans comprendre que notre véritable ennemi c'est l'excès en tout, et que leur mascarade finit par nuire en fin de compte, à la cause qu'ils prétendent défendre.

Mais l'évolution humaine est ainsi, elle fonctionne avec des effets de "balancier" : d'un extrême à l'autre, on apprend de ses erreurs et l'on finit par avancer.

Si l'on peut être totalement végétarien sans effets secondaires sur la santé, c'est certes une chance pour la pratique occulte : à la condition toutefois que l'on s'abstienne aussi d'alcool et de drogues, sans quoi l'heureux effet sur les corps subtils serait totalement nul.

Bon week end.

artisanfr

Messages : 770
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

..............

Message  philippe le Dim 4 Nov - 16:44

Je consomme des œufs et encore un peu de poisson...je suis végé à 99%....et merci pour l'instant ça va...je suis sportif avec une pratique régulière, course à pieds, muscu légère, je consommait de la volaille il y à encore deux ans de ça et j'ai céssé également d'en consommer pour les memes raisons.

Les proteines on les trouve ailleurs que dans des morceaux de cadavre...meme si je suis conscient de consommer encore un peu de cadavre de poisson, mais très peu…

Légumes, fruits, fèves, céréales, œufs….(qui tant qu'ils ne sont pas fécondés ne sont pas des animaux en devenir)….

Meme dans le Coran il est dit" que votre estomac ne soit pas une tombe pour les animaux"....meme si tous les musulmans que je connais mangent de la viande…

Et oui, Arti, tu l'as dis, l'homme est omnivore, il peut donc manger de tout ou presque….et sa conscience lui permet justement de choisir ce qu'il met dans son estomac, choix que les animaux, eux n'ont pas...

philippe

Messages : 212
Date d'inscription : 15/02/2017
Localisation : Grand Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  artisanfr le Dim 4 Nov - 23:52

Au niveau de ta structure occulte, ce genre de discipline a la réputation d'assurer des corps spirituels très favorables à la Théurgie et à la pratique magique.

Ce que sous-entendais toutefois par le fait que l'homme est un omnivore, c'est que des centaines d'années nous ont conditionnés à être omnivores et lorsque nous changeons ce régime alimentaire, des déséquilibres et des maladies (comme la jaunisse du Dalaï Lama) peuvent se manifester.

Même si je suis tout à fait persuadé que l'avenir est au végétarianisme et que progressivement, nous reviendrons au régime alimentaire Atlante d'il y a un million d'années, il reste à déterminer le temps qu'il nous faudra pour revenir à ce régime alimentaire de façon naturelle.

Le corps humain a été progressivement conditionné, pendant plusieurs dizaines de milliers d'années, à manger de la viande, et il nous reste à déterminer le temps qu'il faudra pour revenir à ce régime alimentaire idéal sans que cela ne nous pose de problèmes comme la jaunisse ou autres carences en fer...

Ce qui me parait plus réaliste déjà, c'est la diminution drastique de la quantité de viande consommée dans les pays développés par exemple : c'est nos corps eux mêmes qui réclameront de consommer moins de viande pour améliorer les analyses sanguines, avoir moins de cholestérol...

Je pense qu'il est plus probable que les choses se fassent progressivement et naturellement en plusieurs générations : diminution des quantités de viande et plus de "bio" avec un animal mieux traité.

Mais j'ai des doutes pour ce qui est de devenir végétarien strict car j'ai vu beaucoup de gens avoir des carences, alors que ces dernières ne sont jamais observées dans un régime omnivore "un peu de tout, - le juste milieu du bouddha - ".

Evidemment, si tu as la chance d'avoir un corps qui non seulement tolère parfaitement ce régime alimentaire, mais te permet aussi d'être un grand sportif, le tout sans manifester de carences , alors il faut en effet saisir cette chance.

Bonne semaine!

artisanfr

Messages : 770
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Où vont les animaux morts ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum