Les 22 lettres de l'aleph-bet

Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Dim 18 Nov - 10:59

Bonjour,

Lisant un peu tout et n'importe quoi sur Internet, des livres très complets traitant du Tarot, de la Kabbale, des 72 noms de Dieu, de l'Alchimie, des Anges et de la Vierge Marie, j'ai un peu lu un tas de trucs et je ne trouvais toujours pas ce que je cherchais. Du coup j'ai aussi arrêté de chercher un peu tout et n'importe quoi.

Je souhaite simplement étudier, j'ai donc décidé de m'en tenir à l'Hébreu. Une fois que je connaîtrai mon alphabet, peut-être que, comme c'est déjà arrivé par le passé, "quand l'élève est prêt, le maître apparaît".

J'ai lu le beau livre de Frank Lalou "Les 22 clefs de l'alphabet hébraïque" et le relis à chaque fois que j'en ressens le besoin. Je me constitue un carnet où je calligraphie jour après jour chaque lettre hébraïque et je la lie à sa numérotation alphabétique, sa valeur finale si nécessaire ainsi qu'à sa guématria pleine, à son -ses- symbole-s, à sa partie du corps. Cela me permet de plonger dans la connaissance des caractères hébraïques avec méthode et profondeur.

J'ai écrit sur la première page les mots "Of all thoughts of wickedness and corruption, man turns away", trouvés dans le Sepher Raziel, qui résonnent pour moi comme un encouragement et une conduite à tenir dans mon étude comme dans ma vie.

Les 72 noms de Dieu que l'on peut maintenant trouver un peu partout sur Internet sont le résultat d'années de travail de grands Kabbalistes, donc je me suis dit que si j'utilise ces noms en français sans même en connaître les tenants et les aboutissants, c'est dangereux. Alors, je veux pouvoir lire les livres que je souhaite lire en version originale.

En attendant, je médite sur א une fois par jour. Quand je le sentirai, je passerai à ב, puis ג etc. Ces symboles sont d'une richesse bouleversante.

Etant seul dans cet entreprise, je souhaite un interlocuteur avec qui échanger à propos de mon entreprise, qui soulève beaucoup de questions auxquelles internet ne répond pas. Donc je poste ici.

J'ai été très touché par le livre "La clef des grands mystères" d'Eliphas Lévi, où l'on peut lire toute une correspondance entre Lévi et le Baron Spedialieri : au fil des questions et réponses, ce livre m'a permis de comprendre beaucoup de choses sur plusieurs univers ésotériques qui semblent se rejoindre. J'aimerais avoir le même genre d'ami, avec qui échanger des lettres aussi riches en termes de découvertes et d'enseignements.

N'hésitez pas à alimenter ce fil si le sujet vous intéresse.

Amicalement,

Emmanuel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Dim 18 Nov - 21:02

Bonjour Emmanuel,

Franck Lalou et sa compagne m'ont laissé le souvenir de gens adorables.

Pour certains "noms de D.ieu", dans ma conception ils correspondent, lorsqu'ils sont utilisés de manière authentique, à l'ensemble des énergies d'une sphère: l'appel de l'ensemble de ces énergies peut évoquer aussi le régent qui correspond à cette sphère et l'on peut obtenir des résultats concrets.

Nous avons pu constater par l'expérience que la kabbale n'est pas une chimère et que ses techniques fonctionnent.

Le problème ne porte pas sur l'efficacité de la kabbale, mais plutôt sur les effets secondaires de l'utilisation de ces techniques sur des êtres humains imparfaits, ayant trop d'impuretés. Dans le milieu Juif Orthodoxe, on appelle ça, la "Kabbala Mahasit", ou " l'utilisation de Noms de D.ieu" : on dit que c'est très dangereux car dans tous les milieux (Orthodoxes ou non) on constate un taux de réussite misérable parmi les disciples qui ont pratiqué ces méthodes et ceux qui ont échoué vivent des drames qui correspondent à des films d'horreur : mort des enfants, ruine accidents, ...

C'est ce qui explique la réticence de ceux qui connaissent certaines clés, à les expliquer ouvertement.

Etant seul dans cet entreprise, je souhaite un interlocuteur avec qui échanger à propos de mon entreprise, qui soulève beaucoup de questions auxquelles internet ne répond pas. Donc je poste ici.

Nous te répondrons avec plaisir si c'est dans nos capacités.

Bonne fin de week end à toi

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Dim 18 Nov - 21:07

A noter que tu peux avec profit lire "La clé de la Véritable Kabbale" de Franz Bardon.

Il est frappant de voir que, selon Bardon, l'apprentissage de l'Hébreu n'est pas obligatoire pour la pratique de la Kabbale.

Pour Bardon, les lettres sont un premier voile, elles n'ont donc pas d'importance primordiale, car ce sont leurs correspondances qui sont évoquées par l'opérateur.

Il est cependant intéressant de noter que les lettres Hébraïques, par leur formes, signification ... nous confirment en quelque sorte les correspondances qu'elles représentent. L'hébreu est une langue très proche des sons originels, ce qui fait une autre raison de s'y intéresser.
Enfin les mots de pouvoir des rituels que nous utilisons sont dans cette langue.
Toutefois, à mon avis personnel il est plus urgent de développer une voyance permettant de percevoir ce qui se passe lorsque l'on prononce ces formules Hébraïques plutôt que de trop s'investir dans l'étude de cette langue.
Comme le développement des pouvoirs psychiques prend du temps, on pourra avec profit compléter son entraînement de leçons d'Hébreu, mais il ne faudrai pas à mon sens que l'apprentissage intellectuel prenne le pas sur les exercices de développement spirituel.
@+

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Dim 18 Nov - 23:23

Merci beaucoup.

Cela me confirme ce que mon intuition me souffle, et autant l'apprentissage de l'hebreu est important pour moi, autant je le conçois de loin en loin au fil de mon temps libre. Cela me semble moins nécessaire que le développement de mon ressenti énergétique et médiumnique et le discernement des énergies.

La Kabbalah Mahashit, j'ai eu la chance de tomber sur une vidéo d'un rabbin génial car a la fois précis, pédagogique et drôle. Il parlait de celui qui étudie et pratique la kabbale de manière authentique et qui est entendu, et de celui qui utilise la kabbale pratique, et dont.tous les enfants sont morts atrocement. D'où ma précaution à utiliser cette voie. Je connais les mots et suis plutôt doué avec les langues, c'est pour moi le plus accessible et le plus logique pour aborder le monde énergetique d'etudier une voie déjà bien ancrée dans ma vie.

J'apprécie beaucoup parcourir le CVIM de Bardon mais ça me rebute, je manquede souplesse la dedans. Ce modèle a fait ses preuves pour développer ses capacités mais, comme les échecs, persévérer dans un apprentissage aussi codifié m'est difficile.

Je vais chercher le livre de Bardon sur la Kabbale, il me semble que je ne l'avais pas lu car il me semblait réservé à ceux qui avaient passé les derniers degrés du cvim et de son livre sur la magie evocatoire.

Frank Lalou, a travers ses écrits, a été une source incroyable de force, de chaleur et de douceur pendant l'année la plus difficile de ma vie. Son livre m'a accompagné et réconforté, et l'on m'a offert "La Calligraphie de l'Invisible", que j'ai hâte de ressortir de mes cartons dès mon ré-emménagement !

Une des questions qui me turlupine...

Je souhaite comprendre les relations entre le magnétisme et la kabbale. Mon principal intérêt est la possibilité de soulager les maux de mes proches quand c'est nécessaire et les miens.

Les rituels, la magie évocatoire, les entités... Ca me parait demesuré comparé aux désirs qui m'animent, et c'est intimidant.

Vis a vis du soin, je me demande où et comment le verbe manie l'energie. Je commence à comprendre intérieurement comment cela fonctionne mais pas du.tout ce que chaque lettre génère ni comment en faire usage. Je ressens simplement la présence de la lettre que je visualise, mais comme tu dis, cela ne semble pas produire d'effet. A part une circulation d'energie plus dense que d'habitude mais ce est aucunement desagreable. Et jour apres jour je mets le doigt sur des petits details, des petits voiles qui s'enlèvent.

Désolé pour les accents, il est tard et sur smartphone ca requiert plus d'efforts que sur l'ordi pour les trouver.

Merci de tes messages, c'est nourrissant Smile

Bonne soirée.

PS : qu'entends-tu par correspondances et sons originels ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Lun 19 Nov - 12:30

Je t'en prie!

La Kabbalah Mahashit, j'ai eu la chance de tomber sur une vidéo d'un rabbin génial, il parlait de celui qui comprend la kabbale et que Dieu écoute, et de celui qui utilise la kabbale pratique dont tous les enfants étaient soit morts soit souffrant d'altérations colossales. D'où ma précaution à utiliser cette voie.

Les Rabbins Orthodoxes disent la même chose que Franz Bardon ou Alexandre Moryason, avec des mots différents :
-Pour ce qui est de la Kabbalah Mahasit, les Rabbins Orthodoxes disent que ceux qui ont du pouvoir sont les gens qui sont très "Saints" "kadoch", comme par exemple Baba Salé ou Rav Kadouri. Dans le système de Franz Bardon et Alexandre Moryason, on dit la même chose mais avec des mots plus techniques, on dit que c'est l'équilibre des éléments qui fait de cette personne qu'elle est proche de D.ieu et que la nature l'écoute. En gros, plus nos quatre éléments sont équilibrés, plus la Divinité est proche de nous, et plus nous pouvons "intercéder" (d'un point de vue religieux) ou plus la nature tend à réaliser nos voeux.

Lorsque nous avons équilibré nos quatre éléments (voir cours de Bardon) et que donc nous sommes "kadoch" ou relativement "kadoch", le danger s'éloigne car la Nature ou D.ieu tend à réaliser naturellement nos voeux. (et nos voeux sont conforme au Plan Divin car nous sommes équilibrés/"kadoch")

Dans l'usage de noms de D.ieu ou de la Kabbalah Mahasit, le drame et le danger vient du fait que l'opérateur est déséquilibré et qu'il n'est pas "kadoch" du tout. Il attire sur lui de grandes énergies, sur sa structure qui penche et les grandes énergies étant programmées pour abattre ce qui n'est pas "kadoch", on a des retour de manivelle. Parfois aussi il s'agit des désirs de l'opérateur et de ses tentatives qui sont viciées dès le début : tout cela débouche sur un drame.

C'est pour cela que le premier but de tout disciple ou pratiquant de magie ou de kabbale devrait être l'équilibre des éléments, être "kadoch", pur, en tout cas le plus possible.

Sans cet équilibre, sans cette pureté, la réussite est impossible. L'échec peut dans certains cas être très amer.

J'apprécie beaucoup parcourir le CVIM de Bardon mais je sens que ce n'est pas pour moi. Ce modèle fait ses preuves pour développer ses capacités mais, comme les échecs, persévérer dans un apprentissage aussi codifié m'est difficile. La rigueur ne l'est pas, une fois que j'ai constitué ma routine de travail.
Les premiers niveaux de Bardon sont indispensables pour favoriser un certain équilibre chez le disciple et lui donner certaines bases et une certaine structure . On peut évidemment choisir un autre système, mais dans ce cas il faudra faire bien attention d'obtenir l'équilibre et la structure demandée en suivant scrupuleusement un autre système éprouvé.
C'est comme vouloir s'entrainer à tel ou tel sport à presque haut niveau : quand on vise un certain niveau on ne peut pas faire l'économie de certaines routines d'exercices : sinon, c'est la blessure...

Je vais chercher le livre de Bardon sur la Kabbale, il me semble que je ne l'avais pas lu car il me semblait réservé à ceux qui avaient passé les derniers degrés du cvim et de son livre sur la magie evocatoire.
La kabbale est un art qui est masqué. Aucun texte occulte n'est parfaitement dévoilé : tu gagnes donc à lire tous les textes faisant autorité, ce qui te permettra, avec de la méditation et de l'intuition, d'espérer pouvoir passer le voile qu'on laissé les écrivains.

Tu parles bien des sphères de l'Arbre de Vie ?

Oui les sphères sont relatives à l'arbre de vie, les "noms de Dieu" peuvent être une manière d'évoquer kabbalistiquement les êtres vivant dans les sphères subtiles : d'où le danger de cet évocation chez des gens non équilibrés. Il existe même des formules pouvant évoquer l'intégralité des régents de toute une sphère simultanément.

Les formules dont tu parles sont consignées dans le livre de Bardon ?

Il y a des formules qui sont consignées dans le livre de Franz Bardon, mais le risque est très limité avec son enseignement car il est tourné de tel sorte que l'élève s'entraine avec des clés simples. L'utilisation de certains noms est expliquée mais ne fait pas partie du corps de l'entrainement, car dans le système de Bardon il faut avoir à l'esprit qu'une partie de l'enseignement doit être révélé à l'élève par l'intuition, les rêves, la prière, certains êtres des sphères...

Frank Lalou, a travers ses écrits, a été une source incroyable de force, de chaleur et de douceur pendant l'année la plus difficile de ma vie. Son livre m'a accompagné et réconforté, et l'on m'a offert "La Calligraphie de l'Invisible", que j'ai hâte de ressortir de mes cartons dès mon ré-emménagement !

Frank Lalou est un très bel être humain. Bien sûr aucun d'entre nous n'est parfait, mais dans ce monde très gris il apporte une chaleur et une humanité qui semblaient avoir disparu de nos cycles très sombres. Sa compagne Tina est très sympathique aussi, ils savent se mettre à la portée de leur auditoire et savent parler de choses D.ivines avec des mots simples et accessibles, quel que soit le chemin de la personne. Ils m'ont laissé un très bon souvenir.

Je souhaite comprendre les relations entre le magnétisme et la kabbale. Mon principal intérêt est la possibilité de soulager les maux de mes proches quand c'est nécessaire et les miens.

Il me semble que c'est plutôt une bonne démarche : la nature semble avoir moins de réticence à dévoiler ce genre de secrets (ceux où l'on se rend utile aux autre).
La Kabbale va aller, via le principe Akashique (c'est pour cela que c'est le Verbe), commander aux forces inférieures du magnétisme afin de guérir une personne x ou y. Dans le système de Bardon, pour sa propre santé, la lettre G permet de guérir, non seulement les maladies, mais aussi et surtout les attaques occultes. C'est à dire que lorsque des énergies négatives nous sont envoyées et dont la racine n'est pas liée définitivement à notre Karma, l'action de cette lettre fonctionne bien. Il est évidemment possible de guérir aussi, mais tout dépend de la charge karmique et puis du niveau du mage. Plus la racine est karmique et plus la guérison sera difficile à obtenir, quel que soit le niveau du Mage: l'histoire de Franz Bardon utilisant un composé alchimique pour se guérir et qui finalement développe une complication de la maladie qui le fatiguait encore plus illustre le fait que quand la charge karmique est là, aucune magie ne peut fonctionner, à part celle qui consiste à dissoudre la charge karmique. Bardon n'avait pas d"intérêt immédiat à dissoudre sa charge karmique, car justement, le mauvais karma du corps qu'il avait "incorporé" lui servait de "lien karmique" lui permettant de travailler dans ce monde. Il aurait pu alléger le karma de ce corps, mais en le faisant, il n'aurai pas pu mener à bien sa mission en entrant au contact de gens qui avaient le même mauvais karma que lui, rentrer en contact avec des magiciens ou des loges qui risquaient de prendre "le chemin de gauche"... ainsi de suite.
Par contre, pour guérir les autres par la kabbale, la lettre unipolaire ne peut être faite car on bipasse "le livre de vie", c'est à dire l'endroit où sont écrites les archives akashiques : c'est une technique que l'on ne peut utiliser que pour soi pour des raisons karmiques.

Il est important de savoir que le magicien, s'il a du succès, arrive d'abord à avoir des résultats sur le plan mental, puis sur le plan astral et enfin il arrive à créer des évènements ou à obtenir des résultats physiques. Ainsi il me semble qu'on ne peut s'affranchir de pratiquer au moins le B-a BA, qui dans le système de Franz Bardon, correspond à son premier livre, le chemin de la véritable initiation magique. Il me semble évident qu'il faille au moins avoir pratiqué le magnétisme avant de vouloir guérir par la kabbale: à moins d'être initié par un guru, je pense que les raccourcis sont hasardeux. Et même un guru aura à coeur de tester son élève, ce qui rend l'espoir de raccourci, encore plus aléatoire...

Les rituels, la magie évocatoire, les entités... Ca me parait demesuré comparé aux désirs qui m'animent, et c'est intimidant.

Ce ne sont que des outils ou différentes facettes de la Nature : il faut se familiariser un minimum avec afin de rendre service aux gens autour de nous.

Vis a vis du soin, je me demande où et comment le verbe manie l'energie. Je commence à comprendre intérieurement comment cela fonctionne mais pas du.tout ce que chaque lettre génère ni comment en faire usage. Je ressens simplement la présence de la lettre que je visualise, mais comme tu dis, cela ne semble pas produire d'effet. A part une circulation d'energie plus dense que d'habitude mais ce est aucunement desagreable. Et jour apres jour je mets le doigt sur des petits details, des petits voiles qui s'enlèvent.

Cela dépend de ta pratique. Le coeur de la kabbale est que nous imitons la Divinité lorsqu'elle donne un ordre aux forces de la nature. Nous allons donc, par notre pratique, créer le même style de vibration (en ayant la conscience la plus pleine et entière des différentes correspondances liées à la vibration) et les Vies Inférieures captant cette consigne, ne font en vérité aucune distinction entre la consigne de la Divinité ou la nôtre : ainsi elles tendent à matérialiser nos désirs. Seuls les Grands Régents d'un élément, d'un fluide ou d'une Sphère, ont la maturité pour percevoir cette différence.
Cependant, la subtilité de conscience qui est nécessaire pour ce genre de pratique dépasse ce qui est demandé pour les exercices du premier livre de Franz Bardon, aussi est-il évident qu'il faille le pratiquer si on veut avoir un succès en kabbale.
Franz Bardon a expliqué qu'un homme honnête pouvait pratiquer la kabbale selon son système, mais qu'en l'absence de la pratique du premier livre, il devrait construire ce qui lui manque, ce qui sera très long. Quand aux gens déséquilibrés, ils prennent le risque de ruiner leur santé ou créer toutes sortes de situations délicates.

PS : qu'entends-tu par correspondances et sons originels ?

Les correspondances sont un des secrets les plus importants en magie : ce sont les liens existant entre plusieurs choses, ces liens n'apparaissant pas clairs pour les natures intellectuelles ou celles à qui la Nature voile ses secrets.
Par exemple, le fait qu'à l'élément air soit lié la poitrine, est une correspondance.
Le fait que l'élément terre soit lié aux jambes, c'est une correspondance.

Les correspondances sont voilées par la nature et certaines natures très intellectuelles où celles chez qui la Maya voile la vérité sont tout à fait incapables de les percevoir et de les comprendre. La kabbale est basée sur les correspondances, à un niveau très profond, celui qui correspond à l'action de la Divinité dans son action créatrice. En imitant la Divinité par ces correspondances, nous pouvons espérer une pratique efficace en kabbale. C'est pourquoi la compréhension de ces correspondances est primordiale, il s'agit non seulement d'une compréhension intellectuelle, mais surtout intérieure et intuitive, profonde.

Les sons originels ou sons authentiques sont les lettres originelles de la kabbale telle que le monde a été crée. Les traditions magiques venues après ne reprennent pas l'intégralité des sons originels créateurs dans leur alphabet, peut être pour voiler le sujet.
Quelques lettres sont authentiquement liées aux sons originelles, pour les autres il faut être initié, ou voir par soi même le son originel tel qu'il sort de l'univers et comprendre donc comment et pourquoi la lettre a été "voilée".

Dans les enseignements Kabbalistiques Hébreux, il me semble que les Rabbins ont mis un effort démesuré et réitéré à cacher la Sagesse inscrite dans les textes, si bien qu'une poignée de justes doit en connaitre le sens exact durant chaque siècle.

De tout ce que dessus, il me semble préférable de bien travailler ses bases en magie afin d'être équilibré et de commencer à percevoir au moins un minimum les énergies en magie avant d'aller plus loin en kabbale.

La kabbale recèle certes des dangers et il faut avoir un certain niveau (Franz Bardon demande le niveau 8 de son premier livre), mais c'est surtout que ça pratique demande une subtilité de perception et de conscience qui fait que si on est, par exemple, pas capable de percevoir et manipuler correctement à l'aide de ses sens subtils une énergie aussi simple que la force vitale (le magnétisme), comment pourrait on évoquer une lettre dans son esprit avec toutes ses subtilités et toutes ses correspondances?
Il est évidemment possible de se former sur le tas, mais il est clair que cela prendra beaucoup plus de temps que si on a méthodiquement travaillé les degrés précédents, c'est ce qu'indique d'ailleurs Franz Bardon.

Il me semble que ça vaut le coup de s'entrainer et de bien maitriser les bases!

Bonne journée à toi
Arti

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Lun 19 Nov - 18:30

Bonsoir Arti,

J'ai trouvé un pdf du livre de Bardon sur la Kabbale hier soir, dont j'ai lu une bonne partie avec une certaine avidité. Comme tu me l'as dit, cela répond à la plus grosse partie de mes questions. De voir où débouche l'enseignement de Bardon m'a fait comprendre quantité de choses, dont la nécessité du premier tome.

J'attaque donc consciencieusement le premier degré du CVIM.

La lecture de ton message y ajoute quantité d'éléments indissociables d'un lancement réussi, si je puis dire !

Je m'étais bien aperçu que pour percer la coquille de la mystique juive il faut être sacrément assidu, mais aussi, et c'est ce détail qui avait attiré mon attention sur la mystique juive, avoir de l'humour. De tous ceux qui parlent de la Kabbale sur le net, ceux qui m'ont semblé être les plus sensés dans leurs paroles sont aussi les seuls qui m'ont fait marrer.

Je suis d'autant plus conquis que je suis musicien depuis l'enfance, et les perspectives dévoilées par certaines correspondances entre fréquences et lettres font écho à mes fantasmes et rassurent mon intuition, qui cherchait où et comment lier le son et l'énergie.

Comme tu le dis, ça vaut de loin le coup de s'entraîner, d'acquérir et de maîtriser les bases...

Merci encore, je n'ai (pour le moment) plus de questions, et D.ieu que ça allège !

Bonne soirée,

Emmanuel




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mar 20 Nov - 13:48

Bonjour Emmanuel,

Je suis très heureux de voir tout cela.

Avoir l'équilibre élémental, (au moins un minimum pour éviter les drâmes), être "kadoch", (au moins ne pas être totalement déséquilibré) c'est la base.

cela permet d'éviter la débacle symbolisée par la 16ème carte du tarot. : celui qui n'est pas équilibré, celui ou celle qui n'est pas kadoch, penche, comme une tour qui penche et sera amenée à terre...

Les 22 lettres de l'aleph-bet 71731414

Je m'étais bien aperçu que pour percer la coquille de la mystique juive il faut être sacrément assidu, mais aussi, et c'est ce détail qui avait attiré mon attention sur la mystique juive, avoir de l'humour. De tous ceux qui parlent de la Kabbale sur le net, ceux qui m'ont semblé être les plus sensés dans leurs paroles sont aussi les seuls qui m'ont fait marrer.

Je pense que tu tiens quelque chose d'important ici : les authentiques Sages, Tzadik, Initiés ou Guru sont sous l'influence de la Triade Divine, Atma - Budhi - Manas, en Kabbale Kether Chokmah Binah. Cette triade amène, pour les Grans Gurus comme Ramana Maharishi, "Sat Chit Ananda", la félicité qui peut être vécue comme une extase continuelle. Chez d'autres Maîtres ou disciples plus humbles, cela se retrouve en vibration d'extase pour les Maîtres, joie, détachement, humour... Cette vibration est communicative aux autres.
Le sens de l'humour étant un corollaire de la joie, cette dernière étant la conséquence de la vibration de détachement d'Atma Budhi Manas, il me semble que tu as bien mis le doigt sur un détail important ! : d'Ailleurs ne dit-on pas que Bardon était toujours joyeux, affable et avec de l'humour? ( A l'exception des moments où il était très tourmenté par son Kama)

Nota bene : certains disciples authentiques sont écrasés par les épreuves de la vie auxquels ils sont confrontés : il arrive parfois qu'ils paraissent dépassés, hagards, groggy et sérieusement dépressifs . Même si ce sont des gens ayant une démarche authentique, ils ne sont pas encore des Maîtres, ainsi la charge très lourde de notre sphère a sur eux un effet bien plus néfaste que sur un être plus évolué et il peut leur arriver de traverser de longues périodes où ils ont l'air déprimés, tristes et peu actifs : ne pas en conclure que parce qu'ils ne sont pas joyeux, ce ne sont pas des personnes authentiques.

Les disciples vivent des épreuves et ces dernières peuvent être difficiles à supporter, ce qui peut les amener plus ou moins ponctuellement à traverser des moments difficiles.

Bien à toi

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mar 20 Nov - 20:44

Bonsoir,

Je ne me permettrais bien sûr pas de juger quelqu'un qui ne me fait pas rire ni d'utiliser ce détail pour ranger un disciple dans la catégorie 'non', tout le monde a ses problèmes ma foi. Les seuls (et pourtant nombreux) qui peuplent cette catégorie sont ceux et celles qui se font berner par le mental, des projections illusoires, des postures arrogantes ou que sais-je encore qui fait que je ne le sens pas.

Il est très facile de tomber dans l'un ou l'autre piège. Étant moi même tombé dans tous, je me sens comme un cul de jatte de facto à la sortie d'un champ de mines : je pisse le.sang mais je suis en vie, j'ai mes deux bras et la détermination... de regarder où je pose la jambe, enfin la prothèse, à chaque seconde de ma vie.

Bref, je ne jetterai jamais la pierre, quand on est au plus bas, soit on y reste, soit on remonte..

Merci pour les analogies avec les lames... C'est tout un univers que j'aborde de loin de temps en temps. Je trimballe la Mort dans mon sac depuis une bonne année pour m'accompagner dans le changement.

Je viens de.terminer une séance de kundalini yoga solitaire qui me secoue bien comme il faut. Il est possible que je ne pratique pas correctement, je vais aller découvrir la section yoga du forum.

Bonne soirée,
Emmanuel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mar 20 Nov - 20:57


Bonsoir Emmanuel,

Tu devrais faire attention avec la kundalini. Il est très facile de mal s’y prendre et les dégâts peuvent être importants. As-tu un instructeur dans ce domaine? Quelqu’un qui peut te corriger car on le corrige lui-même et qui a une longue pratique reconnues ?
Car la kabbale avec la kundalini c’est deux systèmes qui n’ont rien à voir.
Attention à ne pas multiplier les approches qui, mal exécutées et mal coordonnées, peuvent être dévastatrices.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mar 20 Nov - 21:28

Non rien de.tout ça, une vidéo sur internet, là j'ai fait mon gros débile. En fait j'ai.pris certains exercices zur internet pour me denouer un peu les lombaires et le systeme digestif, je fais ca très irregulierement et je me rends compte qu'une petite gymnastique et des étirements de fitness ce sera très bien.

Pas de soucis je pense, un peu sonné et fatigué, sensation de vide affectif étrange et des sacrées visions tout à l'heure, + réveil de sensations liées à mon burnout de mai dont je sors tout juste, cerveau gauche qui rame et cerveau qui semble physiquement se séparer en deux. On verra demain matin comment ca s'est dilué. Mais c'etait la dernière, vu les effets sur mon psychisme je comprends que des personnes prennent un aller simple pour l'hopital psy en.ayant fait n'importe quoi. Leçon retenue, je garde le zen et pis c'est tout Mad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mer 21 Nov - 1:32

Cher tous,

A mon sens nous traversons une fin de cycle, on est proche de la fin des cycles de 25 mille ans qui forment l'année de Platon : on voit bien partout qu'il se passe quelque chose. Même l'homme de la rue, lorsque l'on discute avec lui, est conscient qu'il y a une accélération du temps.

Le bon côté est que cette pression d'énergie, permet de faire de grands progrès spirituels à cause de la densité dont la pression est supérieure à la normale

le côté négatif est évidemment que cette densité rend tout travail occulte plus difficile et par conséquent il sera hasardeux et difficile de faire trop d'expériences à l'issue incertaine :

il vaut mieux à mon sens suivre un planning d'exercices d'un système éprouvé, ce qui est déjà une chose difficile à faire.

A mon humble avis, la pression vibratoire actuelle est si dense qu'elle ne laisse pas de place aux expériences à l'aveugle.

Ce n'est que mon humble avis personnel, mais je pense que la mise en garde est un bon conseil.

Même des disciples diligents ayant appliqué scrupuleusement et sérieusement un système très traditionnel et balisé sont souvent épuisés et hagards... Alors si on prend quelques libertés avec le planning...

Bien sur, cette remarque n'est que mon avis personnel et n'engage que moi!
Bien à vous

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mer 21 Nov - 8:32

Bonjour Artisan,

artisanfr a écrit:Cher tous,

A mon sens nous traversons une fin de cycle, on est proche de la fin des cycles de 25 mille ans qui forment l'année de Platon : on voit bien partout qu'il se passe quelque chose. Même l'homme de la rue, lorsque l'on discute avec lui, est conscient qu'il y a une accélération du temps.

Le bon côté est que cette pression d'énergie, permet de faire de grands progrès spirituels

A mon humble avis, la pression vibratoire actuelle est si dense qu'elle ne laisse pas de place aux expériences à l'aveugle.


Peux-tu développer cette partie? Sur quoi te bases-tu pour parler de l'année de Pluton ? Et de ses conséquences sur l'intensité vibratoire et l’accélération du temps ?

Je connaissais l’ère du Verseau, mais l'année de Pluton ?

Merci !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mer 21 Nov - 9:54

Arti, 

Je suis d'accord avec toi et, aussi conscienscieusement que j'ai commence le cvim, je travaille de la même manière sur mon insouciance et ma négligence, entre autres choses...

Mon quartz rose hier soir et une bonne nuit de sommeil m'ont fait du bien.

Merci de ton invitation à la precaution.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mer 21 Nov - 13:52

Labeyre a écrit:Bonjour Artisan,

artisanfr a écrit:Cher tous,

A mon sens nous traversons une fin de cycle, on est proche de la fin des cycles de 25 mille ans qui forment l'année de Platon : on voit bien partout qu'il se passe quelque chose. Même l'homme de la rue, lorsque l'on discute avec lui, est conscient qu'il y a une accélération du temps.

Le bon côté est que cette pression d'énergie, permet de faire de grands progrès spirituels

A mon humble avis, la pression vibratoire actuelle est si dense qu'elle ne laisse pas de place aux expériences à l'aveugle.


Peux-tu développer cette partie? Sur quoi te bases-tu pour parler de l'année de Pluton ? Et de ses conséquences sur l'intensité vibratoire et l’accélération du temps ?

Je connaissais l’ère du Verseau, mais l'année de Pluton ?

Merci !

Salut à tous,

Il s'agit de l'année de PLATON :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Platon

Platon qui avait reçu une initiation très élevée et il n'a donc parler que de ce qu'il pouvait parler. (il y avait un serment de secret, surtout qu'à cette époque, les hommes étaient naturellement doués en magie par rapport à nous, et ils auraient fait un usage immédiatement négatif de tout savoir dans ce domaine)

Je fais référence à la fin d'une année sidérale, ou "grand âge" :

http://esopedia.urobore.net/Grand_Âge

Disons que vers la fin de ces cycles, il arrive toutes sortes de choses, donc la plus évidente est l'arrivée à la manifestation du :

Rayon IV (viendra lentement en manifestation après 2025. )

Il est clair aussi que la grande pression à laquelle je fais référence est tout particulièrement manifestée entre les années 1965 et 2025 , selon :

"La Lumière de l'Ame" d'Alice Bailey, pp.IX-X) a écrit:Depuis lors, la marée de la vie spirituelle a continuellement reflué vers l'Occident, où nous pouvons maintenant nous attendre à une ascension semblable, dont l'apogée se situera entre les années 1965 et 2025. Les adeptes de l'Orient et de l'Occident œuvrent en collaboration pour atteindre ce but car ils suivent toujours la Loi.

On peut lire d'autres référence à cette année dans différentes sources que l'on trouve sur ésopédia :

http://esopedia.urobore.net/2025_(année)

La manifestation du IVème rayon va emporter toutes sortes de changements dont nous présentons déjà les effets très notables (pour ne pas dire parfois violents), il me semble aussi qu'il n'est pas impossible que ce nouveau cycle soit l'occasion de la diffusion d'un nouvel enseignement.

Nous verrons bien, la manifestation de ce nouveau rayon génère les conditions dont j'ai parlé : possibilité de faire de grands progrès grâce à la densité qui cloue au sol (progrès obtenus par les efforts plus importants à faire pour avancer spirituellement), mais aussi impossibilité de "tester" des enseignements non éprouver ou de faire son propre programme, tout simplement parceque la difficulté est aujourd'hui trop élevée et que cette démarche risque de se fracasser sur le mur vibratoire de la densité actuelle.

La difficulté actuelle s'explique aussi par le fait que nous sommes entrés dans le cycle de Saturne depuis le 21 mars 2017, cycle de purification et de liquidation du karma, qui durera 36 ans. Le livre de David Anrias, Adeptes des 5 éléments, ( https://www.moryason.com/e-boutique/david-anrias/29-adeptes-des-cinq-elements-9782352800040.html ) donne les clés de certaines dates de manière Assez bluffante : le cycle de mars commence tout juste lors de la première guerre mondiale et se finit à la deuxième, le cycle de la lune qui dure 36 ans correspond aux trente glorieuses, le cycle du soleil épouse le destin de certaines politique sociales de redistribution des richesses (s'ouvrant en 81 avec mittérand et se clôturant avec François Hollande, un éléphanteau, tous deux sous l"influence de ce cycle solaire. C'est cette énergie qui fait dire que Mittérand était le dernier "roi soleil")... jusqu'au cycle de saturne actuel...

Voilà quelques pistes! Je n'ai pas la prétention d'en savoir tout dans ce domaine, mais avec ce que dessus, on voit clairement pourquoi nous sommes à la charnière de plusieurs cycles, au niveau des rayons, du karma (saturne), et très probablement de l'enseignement spirituel.

Bien à vous,
Arti

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Les 22 lettres de l'aleph-bet Empty Re: Les 22 lettres de l'aleph-bet

Message  Invité le Mer 21 Nov - 13:53

Emmanuel a écrit:Arti, 

Je suis d'accord avec toi et, aussi conscienscieusement que j'ai commence le cvim, je travaille de la même manière sur mon insouciance et ma négligence, entre autres choses...

Mon quartz rose hier soir et une bonne nuit de sommeil m'ont fait du bien.

Merci de ton invitation à la precaution.

Je t'en prie! Ce n'est que mon avis, mais en effet, sincèrement je suis persuadé que la période actuelle est trop agitée, et donc peu propice aux risques inutiles.

Bises et bonne pratique
Arti

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum