L'importance du détachement

Aller en bas

L'importance du détachement  Empty L'importance du détachement

Message  Invité le Ven 25 Jan - 22:24

Je veux gravir le premier degrés de Bardon, depuis mes 17 ans.

Seulement voilà, la vie est instable, et les désirs sont donc changeant, vu qu'ils sont influencer par : rupture amoureuse, changement de projets, imprévus, chocs, agression, ect... Toujours obligé de réajuster les désirs !

C'est épuisant à force ! Alors, je me suis tenu de n'avoir qu'un désir en tête ! (c'est dur !), c'est celui de devenir imperméable à ce qui se passe autour de moi.

Le détachement, totale ! Car en ayant cette qualité ! Un être cher peut mourir, et on peut toujours continuer de se concentrer sur 1 but (pour le miroir).

Qu'en pensez vous ? Dans le Yoga, et autres système, le détachement est une condition sine-qua-non du progrès, vu qu'on doit devenir positif sur les plans inférieurs et négatif sur les plans supérieurs.

Des suggestions, anyone ? Des expériences similaires ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Tryskel le Ven 25 Jan - 22:59

Passer le niveau 1... avant toute chose détends-toi et apprends à contrôler ton mental, c'est là le plus important.

Concernant la réalisation du souhait par l'alimentation et la respiration consciente, un bon conseil choisis un souhait facile pour commencer, "arrêter de dire des conneries sur internet" par exemple, c'est facile à réaliser et tu y arriveras sans problème.

Moi quand j'avais débuté, il y a 3 ans, j'avais mis la barre trop haut et comme ça ne marchait pas, j'avais abandonné par dépit et aussi car j'avais eu des échos négatifs (totalement injustifiés mais je n'avais pas la maturité pour m'en rendre compte à l'époque) sur un autre forum. Au final le souhait avait commencé à se réaliser des mois et des mois après, alors que je m'étais un peu détourné de la méthode Bardon.

Si tu as déjà bien travaillé sur la spiritualité auparavant et si tu sais déjà méditer, le degré 1 est une mise en bouche, le deg 2 et 3 en revanche remue sacrément la structure énergétique... Je ne m'exprime pas comme un spécialiste de la méthode, mais comme un pratiquant qui travaille simultanément sur les deg 2 et 3, tout en essayant de parfaire sa maîtrise du deg 1, qui n'est pas simple, mais sur lequel on ne doit pas rester bloqué trop longtemps car il est rébarbatif, quitte à y revenir par la suite.

Anecdote : Je suis revenu à la méthode Bardon par hasard, un jour de dépit en lisant le livre, j'ai pratiqué dans la foulée la méditation de niveau 4 sur les charges successives entre les 4 éléments et là j'ai commencé à ressentir quasiment immédiatement l'ouverture du troisième oeil*... Pourtant je ne savais pas faire une charge correctement à l'époque et c'est encore dur actuellement, car il faut une grande qualité de visualisation et donc un excellent contrôle mental pour charger correctement...

*Je dis bien le troisième oeil pas la glande pinéale !


Dernière édition par Tryskel le Ven 25 Jan - 23:20, édité 1 fois
Tryskel
Tryskel

Messages : 109
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Tryskel le Ven 25 Jan - 23:19

Ha oui une dernière remarque concernant le détachement puisque tu en parles, attention de ne pas confondre le but et le chemin, à mon sens le détachement n'est pas un but en soi mais il est la conséquence des pratiques qui permettent l'épanouissement du moi supérieur. Sans quoi si on veut juste être détaché sans cultiver l'épanouissement de notre être spirituel, on va simplement devenir une espèce de robot psycho-rigide insensible à tout. Donc d'abord rechercher le contact avec cet être spirituel divin (par les pratiques), le détachement s'installera naturellement après sans qu'il soit un but, mais plutôt comme un état mental conséquence* du contact avec l'âme...

Il en est de même de la sexualité. La frustration sexuelle découle d'une mauvaise circulation d'une énergie hautement spirituelle coincée au niveau du bassin, si les canaux énergétiques le long de la colonne vertébrale sont un minimum décrassés (par les pratiques bardon deg 2, 3 et 4), on laisse remonter ces énergies tranquillement le long de la colonne vertébrale jusque dans la tête et la frustration sexuelle est transmutée en vitalité et créativité. Après on fait ce que l'on veut de cette énergie, et il n'est pas interdit d'utiliser cette énergie transmutée pour une sexualité épurée ou pour aller cueillir des fleurs, cela n'a pas d'importance, l'important est que cette énergie ait pu être transmutée par l'esprit...


* Si tu as l'impression d'être en contact avec ton moi supérieur sans que cela induise une forme de détachement libérateur, c'est que ce n'est pas avec ton moi supérieur que tu as créé un contact
Tryskel
Tryskel

Messages : 109
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Ven 25 Jan - 23:51

Tryskel a écrit:Sans quoi si on veut juste être détaché sans cultiver l'épanouissement de notre être spirituel, on va simplement devenir une espèce de robot psycho-rigide insensible à tout. Donc d'abord rechercher le contact avec cet être spirituel divin (par les pratiques), le détachement s'installera naturellement après sans qu'il soit un but, mais plutôt comme un état mental conséquence* du contact avec l'âme..

Insensibilité et détachement, sont deux choses, je le conçois bien.

L'extérieur et l'intérieur se répondent, je le conçois bien.

Le déplacement de la conscience de l'ego à l'âme, apportent de surcroît un détachement, comme une sorte de réalisation de l'impermanence des choses, et de la nature impersonnelle de son corps, de ses amis, de sa maison, de sa vie..

Je ne parlais bien sûr, pas de développé le détachement, comme une Qualité à inspiré, à manger, et à s'auto-suggestionner machinalement, mais comme un but et une voie, menant vers une pratique de la Spiritualité, qui serait, sur le long terme, beaucoup plus porteuse de fruit, que sans (ce détachement).

En développant ce détachement, par méditation, concentration, réalisation, exercices et attitudes..

Je demandais, si des personnes, avaient eu des chemins de vies similaires, des réalisations similaires, par apport à Bardon, à la spiritualité en générale.

Je ne vois pas, comment on peut-être attaché, à des choses de ce monde, qui sont littéralement en train de mourir, et espérer un jour atteindre Moksha.

Après plein d'expériences, je me demande, si le détachement n'est pas, le but et la voie, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, plus tard. (Je pense à des temps de Guerre, des temps de conflits, des crises économiques avec des famines, des crises personnels, des deuils, des morts subites, des mauvaises surprises).

Certes, le contact avec le Moi Supérieur créer du dégagement, malheureusement, ce n'est pas parce-qu'il y a contact avec le Moi Supérieur qu'il y a réalisation, le moi inférieur devra toujours être buriné par la volonté, afin d’accueillir mieux et mieux, les venus de l'âme.

C'est un flux et un reflux, mais l'on est toujours là, avec notre personnalité et ses multitudes de défauts, qu'il faudra ajuster ensuite.

Comme on ajuste le corps, dans le Yog, pour incarner mieux et mieux les énergies du Cosmos.

Je voulais réellement, savoir si des personnes ont eu des réalisations similaires avec Bardon, et le Détachement, étant donné la nature imprévisibles des forces, de l'Akasha, de l'environnement, de la Vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Sam 26 Jan - 0:23

Tryskel a écrit:La frustration sexuelle découle d'une mauvaise circulation d'une énergie hautement spirituelle coincée au niveau du bassin, si les canaux énergétiques le long de la colonne vertébrale sont un minimum décrassés (par les pratiques bardon deg 2, 3 et 4), on laisse remonter ces énergies tranquillement le long de la colonne vertébrale jusque dans la tête et la frustration sexuelle est transmutée en vitalité et créativité. Après on fait ce que l'on veut de cette énergie, et il n'est pas interdit d'utiliser cette énergie transmutée pour une sexualité épurée ou pour aller cueillir des fleurs, cela n'a pas d'importance, l'important est que cette énergie ait pu être transmutée par l'esprit...


Là encore, c'est une question de détachement ou non, par apport au monde.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Tryskel le Sam 26 Jan - 0:44

Sitael a écrit:
Tryskel a écrit:La frustration sexuelle découle d'une mauvaise circulation d'une énergie hautement spirituelle coincée au niveau du bassin, si les canaux énergétiques le long de la colonne vertébrale sont un minimum décrassés (par les pratiques bardon deg 2, 3 et 4), on laisse remonter ces énergies tranquillement le long de la colonne vertébrale jusque dans la tête et la frustration sexuelle est transmutée en vitalité et créativité. Après on fait ce que l'on veut de cette énergie, et il n'est pas interdit d'utiliser cette énergie transmutée pour une sexualité épurée ou pour aller cueillir des fleurs, cela n'a pas d'importance, l'important est que cette énergie ait pu être transmutée par l'esprit...


Là encore, c'est une question de détachement ou non, par apport au monde.

Oui ! Ok je n'avais pas bien compris le sens de ton message initial...

Utiliser les techniques d'induction magique proposées par F Bardon pour atteindre l'état de détachement de manière directe, je n'y avais jamais pensé ! C'est intéressant comme idée, je vais y réfléchir !


Dernière édition par Tryskel le Sam 26 Jan - 18:30, édité 1 fois
Tryskel
Tryskel

Messages : 109
Date d'inscription : 12/09/2018

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Xenon le Sam 26 Jan - 11:16

le désir c'est comme l'essence que l'on met dans une voiture c'est utile c'est évident maintenant il faut ne pas avoir d'attachement avec l'objet du désir, le simple fait de se concentrer (l'avoir en tête ) dessus augmente son pouvoir sa densité et si ce désir est négatif cela ne fait que le renforcer.

vouloir se detacher absolument revient a s'attacher car ''je veux me détacher" au début cela donne une essence pour atteindre son but mais après cela devient une étape ou l'on doit se detacher du détachement....(j'espère être claire ).

un travail sur le mental est important comme l'a dit triskel et également sur tes croyances ...bonne continuation


Dernière édition par Xenon le Sam 26 Jan - 11:22, édité 1 fois
Xenon
Xenon

Messages : 363
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Sam 26 Jan - 11:21

Oh oui, c'est très clair, merci de cette précision, j'avais oublier cette aspect de "charge" du corps mental par concentration... mmmhhh... une tension vers, qui créer un relâchement quand la tension est trop forte... à méditer...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Xenon le Sam 26 Jan - 11:27

sinon tu peux purifier tes différents organes en fonction des émotions dont tu veux te liberer ex foie dans son coté négatif crée la colère... utilise une lumière blanche pour nettoyer cet organe et ensuite recharge avec une lumière verte, cela permet de libérer le foie au niveau éthérique/astral de son émotion négative et te le recharge avec une énergie positive (correspondance foie/vert/jupiter) ...cela pourrait t'aider en plus ....
Xenon
Xenon

Messages : 363
Date d'inscription : 02/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Sam 26 Jan - 12:04

Thanks, very good astuce indeed. Avec une palette d'expériences à la clé !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Mar 29 Jan - 11:50

Cher tous,

Ce qui crée les bloquages, c'est le déséquilibre élémental.

En ré-équilibrant ses éléments, progressivement, on peut espérer réussir petit à petit les exercices de Franz Bardon.

La où cela se complique, c'est que certains niveaux d'équilibre élémental qui permettent de réussir certains exercices spirituels correspondent à de hauts niveaux de maturité.


On ne peut pas grandir et obtenir de la maturité immédiatement, cela met du temps : c'est comme le vin qui se bonifie avec l'âge.

Donc dans une certaine mesure, il est inutile de culpabiliser et de regretter que l'on arrive pas à faire tel ou tel exercice : il vaudrait mieux se demander avant, quelles sont les implications du niveau (même invisibles, il faudrait méditer dessus) et comprendre par l'intuition la raison pour laquelle "on y arrive pas".

Il y a des niveaux de Bardon qui correspondent à des niveaux de Maturité Spirituelle et selon moi ces niveaux sont indépendants de tous les efforts que l'on peut faire, car enfin... c'est une question de maturité, de Sagesse...

Généralement à ces moments de notre vie, toutes sortes de malheurs ou d'épreuves viennent nous frapper, et on devrait se réjouir, car ces épreuves vont permettre d'amener en nous la MATURITE SPIRITUELLE qui nous manque, et faire de nous des Mages progressivement de plus en plus adultes : ce qui permettra à terme de réussir là où l'on bloquait.


Il faut parfois être "crucifié" pour renaitre...
Renaitre à un équilibre élémental et une maturité spirituelle supérieure...

Bonne journée

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty l'imprévu c'est Dieu !

Message  Invité le Mar 29 Jan - 12:20

Bonjour à vous ,

Mon expérience (maigre Laughing ) me montre que le soucis avec le CVIM c'est justement quand on se fixe un but.
Le but d'arriver au degré X ou Y , je fais peut être à nouveau une erreur mais cette fois je vais pratiquer sans but précis , je ne mettrais pas le désir de réussir, ni l'intention de réussir.
JUSTE PRATIQUER.
Quand je me sentirais a l'aise avec la totalité des exerces du degré I , bah je regarderais le II , sans date , sans objectif , sans but.
JUSTE PRATIQUER.

Certains d'entre vous font du sport ?
Vous entretenez donc une hygiène de vie de votre corps physique , avez vous un but quand vous pratiquez ? battre un record ? arriver au degré III de la course a pieds ésotérique mondiale ?
Donc pourquoi ne pas voir la pratique du CVIM comme une hygiène de vie du corps mental et du corps psychique ? sans but autre que d'avoir une pratique qui contribue à une bonne santé mentale et psychique.
Si ca marche tant mieux ! Si ca marche pas tant pis car vous entretenez au moins votre capital santé.
Puis croyez vous que c'est la personnalité ( par sa façon de forcer) qui décide si oui ou non certaines facultés se développeront ou pas ? je ne pense pas , c'est plus par grâce divine que cela est octroyée, ou la Divine Mère selon votre convenance.

C'est étonnant ,ce sujet justement faisait parti de mes réflexions matinales , moi qui suis insensible au lâcher-prise ce sujet tombe bien ...
C'est le petit moi qui refuse de lâcher-prise , la perso car elle voudrait que cela se passe à sa manière , de sa façon, pire elle estime que c'est grâce à ses efforts que cela devrait arriver et se révolte contre ce qui est.
Mais la perso n'est pas ce qui arrive. Ce qui est imprévu et donc non calculé par la perso c'est Dieu ! la Divine providence qui vous met ça dans les dents , à chaque fois.
L'accepter c'est lâcher-prise , c'est beaucoup plus facile d'accepter l'imprévu quand on sait que c'est la Divine Providence qui nous le place devant nous .

Ce n'est que mon point de vue 2019 sur la chose Laughing
A prendre ou à laisser , si ca peut aider ...
Prenez soin de vous !



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Mar 29 Jan - 12:23

Azerty a écrit:C'est étonnant ,ce sujet justement faisait parti de mes réflexions matinales , moi qui suis insensible au lâcher-prise ce sujet tombe bien ...
C'est le petit moi qui refuse de lâcher-prise , la perso car elle voudrait que cela se passe à sa manière , de sa façon, pire elle estime que c'est grâce à ses efforts que cela devrait arriver et se révolte contre ce qui est.
Mais la perso n'est pas ce qui arrive. Ce qui est imprévu et donc non calculé par la perso c'est Dieu ! la Divine providence qui vous met ça dans les dents , à chaque fois.
L'accepter c'est lâcher-prise , c'est beaucoup plus facile d'accepter l'imprévu quand on sait que c'est la Divine Providence qui nous le place devant nous .


Très étonnant aussi, la réponse d'Aerty et la tienne faisaient aussi parties de mes réflexions matinales... Et j'en suis arrivé aux même conclusions... C'est cool d'avoir mis à l'écrit tout ça, afin que je ne l'oublies pas en retombant par faute dans de vieux schéma.. lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Mar 29 Jan - 13:05

Cher tous,

La pratique des exercices de Bardon, c'est un peu comme la pratique d'un sport : cela fait partie d'une hygiène personnelle.

Lorsque l'on fait du sport, on le fait pour se sentir bien, pas pour se présenter aux jeux olympiques.

Cela devrait être la même chose lorsque l'on pratique les exercices de Bardon : on le fait pour notre exercice personnel et petit à petit on finit par avancer et un jour, lorsque l'équilibre élémental est satisfaisant, la pratique se débloque.

Mais il faut faire tout ça pour notre hygiène personnelle, sachant que de toutes façons les facultés se solutionnent sur le long terme, il faut lâcher prise et s'entrainer parceque l'on aime ça, pas pour un résultat qui fatalement mettra beaucoup de temps à arriver.

Il est de plus probable que plus on est attaché à l'obtention d'une faculté, plus cela révèle un déséquilibre des éléments, et plus ce déséquilibre nous empêche d'obtenir la faculté désirée: c'est un cercle vicieux!
Il vaut mieux lâcher prise et s'entrainer pour son hygiène globale : les pouvoirs et facultés se réveilleront en temps utile!
Il ne faut pas s'en préoccuper!

Bonne journée

Invité

Messages : 905
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  P'tit Jo le Mer 20 Fév - 11:42

Bonjour à tous ! Smile
Pour le détachement, je suis partisan d'une approche plutôt pragmatique, c'est à dire dans un premier temps utiliser son mental puis dans un deuxième temps s'en détacher.
Par exemple, je ressens de l'impatience (émotion) ; je vais alors utiliser mon mental pour me questionner dessus: première étape. Je me pose la question "pourquoi je ressens de l'impatience ?" "cette impatience est-elle véritablement fondée ?" "ai je réellement choisi d'être impatient à ce moment ?"
Déjà, l'emprise du corps émotionnel diminue, rien qu'en passant par notre "ami" le mental Very Happy ...
Deuxième étape : je me détache petit à petit de mon mental en étant attentif au moment présent. J'observe mon corps, ce qu'il y a autour de moi. Je ne me questionne plus sur rien. Finalement, on oublie l'impatience, elle n'a plus lieu d'être.

On pourrait directement aller à l'étape 2, c'est à dire observer directement ses émotions avec détachement, mais je trouve ça beaucoup plus ardu ; je préfère passer par le filtre du mental dans un premier temps. C'est un bon intermédiaire !

Fraternellement
P'tit Jo
P'tit Jo

Messages : 257
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  empathry le Mer 20 Fév - 18:37

P'tit Jo a écrit:Je ne me questionne plus sur rien.

... puisqu'à la fin, je saurai que je ne sais rien ... alors, à quoi bon se questionner alors que la Vie coule en nous !  

... mais s'être questionné, ça a sûrement valu le coup n'est-ce-pas puisqu'il a fallu en passer par là avant d'arrêter de se questionner ?  

... et une fois que je ne me questionne plus sur rien ?  Que reste t'il encore à faire ?





?





il reste à oublier ce sur quoi l'on s'est questionné,


et à force de tout oublier, on finit peut-être par s'oublier soi-même,


à se relativiser, à ignorer un "ego" encombrant, et qui du coup se fait humble et petit,


avant de disparaître définitivement !

empathry

Messages : 199
Date d'inscription : 20/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

L'importance du détachement  Empty Re: L'importance du détachement

Message  Invité le Mer 20 Fév - 19:55

oui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum