Le Silence intérieur - Techniques essentielles

Aller en bas

Le Silence intérieur - Techniques essentielles Empty Le Silence intérieur - Techniques essentielles

Message  khalem le Dim 27 Oct - 11:22

Salut à tous,

avant d'effectuer les pratiques les plus complexes, il est une base essentielle à maîtriser : le Silence intérieur. Le Silence est indispensable à toute Voie magique, spirituelle, théurgique, à tout acte effectué dans un état modifié de conscience : c'est la Porte sacrée qui s'ouvre sur les dimensions subtiles. De sa qualité, sa profondeur et sa stabilité, dépendent toutes nos réussites dans nos Arts respectifs. Et, bien au-delà, c'est le socle fondamental de notre évolution, celui sur lequel repose la connaissance de soi, la remise en question, la guérison, la captation et le déploiement des énergies, etc.

Je parle des pensées dans ce qui suit car elles sont la perturbation première, mais chaque fois que vous lirez pensées, comprenez que l'attention sur les émotions, sensations corporelles et distractions extérieures est incluse dans ce concept --> Il s'agit ici de traiter de l'obtention du Silence et je suis donc cette ligne, mais dans la pratique, par exemple, une émotion accompagnée d'une sensation physique qui surgissent soudain depuis le Silence profond, ont peut-être quelque chose à nous apprendre sur laquelle nous pouvons nous attarder quelques instants...


Avant tout, il faut chercher une posture agréable et stable en évitant d'être allongé (pratiquer efficacement en étant allongé sans le moindre effort musculaire est inaccessible avant un long moment) : cette posture et son maintien tranquille, demandant un effort minimal mais présent, sont une aide très importante, la stabilité de l'attention en est renforcée. N'hésitez pas à réajuster par petites touches cette posture au gré de la pratique, d'infimes ondulations du tronc, un réalignement subtil de la colonne vertébrale, les épaules qui bougent légèrement, les hanches qui retrouvent leur axe : c'est un effet naturel du déploiement du Silence intérieur et des énergies qui accompagnent ce Vide empli de Vie. Votre posture doit donc être à la fois agréable et facile pour vous à maintenir sans douleur, stable mais pas verrouillée : votre corps doit garder une certaine ouverture à ce qui se produit et une certaine souplesse afin de s'adapter en temps réel si besoin. Cette attitude corporelle est naturelle en réalité et se développe / se redécouvre dans la pratique.

Ensuite, la respiration : je ne vais pas dans ce post traiter de techniques de ce type, simplement vous rappeler que la respiration est un véhicule essentiel de votre Conscience/Énergie, et il est très utile de maintenir son attention dessus en se rapprochant du Silence intérieur, là aussi l'attention en est grandement stabilisée. Ne cherchez pas forcément à la contrôler d'une façon ou d'une autre, ou si vous avez de l'expérience dans ce domaine faites comme vous le sentez. Sachez simplement qu'elle est une aide fondamentale dans les pratiques internes et en particulier l'obtention du Silence. Elle accompagne également ensuite, à mesure que le Silence s'approfondit, les énergies internes dans tout le corps, ce qui produit les micro réajustements dont j'ai parlé plus haut, la libération des nœuds et tensions, et beaucoup d'autres choses...

Voici les techniques essentielles d'obtention du Silence intérieur, décrites en synthèse selon les 2 axes fondamentaux, Yin (lâcher prise et abandon) et Yang (contrôle et volonté). Chacun de ces deux axes s'appuie sur les pensées ou sur le Silence lui-même, ce qui donne 4 techniques.

Lâcher prise / Abandon :

- Se désintéresser des pensées qui affluent, reconnaître leur vacuité intrinsèque et leur inutilité fondamentale à cet instant, ne plus leur accorder la moindre importance --> Il y a un travail de lâcher prise qui s'effectue envers les pensées, à partir d'elles.

- S'abandonner au Silence par le lâcher prise profond de la surface, on largue les amarres et on se laisse absorber par le Silence --> Le travail se fait à partir du Silence lui-même - toujours présent au fond de soi -, auquel on s'abandonne profondément.

Contrôle / Volonté :

- Rejeter les pensées par un acte volontaire, un contrôle déterminé qui les repousse chaque fois qu'elles se présentent --> On exerce sa volonté sur les pensées afin de les exclure de sa conscience.

- Plonger dans le Silence par la volonté, la décision claire et unilatérale de se retrouver baigné dans le Silence intérieur --> L'acte s'effectue vers le Silence au sein duquel on plonge à l'instant où la volonté jaillit.


Dans la pratique et dans la visée réelle de faire émerger le Silence intérieur, il est difficile d'utiliser une seule de ces techniques à l'exclusion des 3 autres. De plus, comme vous le verrez plus bas, au fur et à mesure de la maîtrise grandissante de chacune d'elles, elles se combinent et se recombinent naturellement au cours d'une même session, le but n'étant plus de parfaire un outil pour lui-même, mais d'établir le Silence intérieur et de s'y maintenir, s'y épanouir.
Si on prend par exemple le rejet volontaire des pensées : si on est à l'affût, en chasse, cette disposition interne crée immanquablement les pensées. C'est une des raisons qui fait que cette pratique utilisée seule n'a que peu d'intérêt dans l'obtention d'un véritable Silence : sa réelle utilité en pratique principale lors d'un exercice consiste en l'entraînement à se servir de sa volonté, afin à terme de pouvoir chasser tranquillement, sans effort et dans l'instant des pensées qui perturberaient le Silence profond déjà établi.

Chacune de ces techniques peut donc dans un 1er temps être travaillée en elle-même, indépendamment des 3 autres, afin de développer les qualités et capacités qui en découlent. Sachant concrètement que pour ceux qui n'ont aucune expérience du Silence intérieur, il va d'abord s'agir de s'exercer sur les pratiques Yin et Yang appliquées aux pensées.


Ensuite, le contrôle et le lâcher prise, la volonté et l'abandon, peuvent s'effectuer dans une alternance quasi instantanée, et même ensemble au sein d'un acte centré et uni : cette harmonie qui se met en place est un très bon signe. Dans la pratique réelle du Silence, ces techniques sont donc naturellement associées entre elles au cours d'une même session : selon l'Équilibre interne réel du pratiquant et sa maîtrise de chacune d'elles, une harmonie s'effectue entre ces 4 techniques fondamentales, elles se déploient ensemble, par 2, 3 ou 4, s'allient, se soutiennent et se renforcent mutuellement selon les besoins avec fluidité, naturel et rapidité. Quelques exemples simples :

- À partir des pensées : au début de la session, un ensemble de pensées liées à un sujet quelconque sont présentes en ma conscience, je m'en désintéresse dans l'instant, elles perdent très rapidement leur substance et leur présence, elles sont comme loin, très loin, calme, lenteur, paix, silence... soudain une pensée surgit, elle n'a pas le temps de se formuler clairement que je la chasse dans un calme olympien... l'espace sacré du Silence intérieur émerge peu à peu...
--> L'acte même de se détourner des pensées se fait sainement et efficacement quand la décision ferme mais douce est accompagnée d'un profond lâcher prise envers elles. Parfois, il est impossible de dire s'il y a eu volonté et/ou abandon et ça n'a d'ailleurs aucune importance... qui sait s'il y a même eu l'un ou l'autre ? Une longue expérience de la vacuité des pensées amène naturellement une grande facilité à s'en détacher dans l'instant.

- À partir du Silence : j'ai déjà acquis une certaine expérience du Silence intérieur et je l'invoque en moi, je décide de m'y plonger... je commence déjà à sentir sa Présence et je m'y abandonne plus profondément... ma volonté de m'y immerger est soutenue par la paix, la plénitude et la grâce qu'il m'octroie et par lesquelles je me laisse absorber, nulle résistance, je lâche prise totalement et suis de + en + au cœur d'un Silence d'une profondeur insondable...
--> De même que plus haut, l'acte de faire éclore le Silence intérieur se fait naturellement avec l'expérience dans un seul acte tissé de volonté et d'abandon. Et là aussi, au fur et à mesure de l'avancée du pratiquant, ces notions elles-mêmes deviennent superflues, quand le Silence est simplement invoqué naturellement et que la conscience s'y trouve immergée dans l'immédiat.

- Plus complet et avec des combinaisons diverses : je commence la session avec un mental agité, je formule d'abord la décision claire d'atteindre le Silence tout en lâchant prise à ces pensées... une semble plus tenace, je la chasse tranquillement tout en m'abandonnant un peu plus au Silence qui commence à émerger... son Énergie pure, son Vide empli de Tout me nourrissent et m'appellent, m'absorbent, les pensées ne sont plus que de lointains souvenirs... quand soudain un chien aboie au loin... ha oui, je dois acheter des croquettes ce soir pour Bella... mais ce n'est pas le moment et dans un même acte, je me détache de cette pensée qui ne m'intéresse déjà plus, j'accompagne son retour dans la vacuité d'une poussée volontaire tranquille et d'un rappel immédiat de ce Silence toujours présent au fond duquel je plonge et m'abandonne à la fois...

==> Ces exemples décrivent partiellement la fulgurance et le naturel de toutes ces combinaisons possibles. Chacune de ces techniques essentielles représente un aspect fondamental de la conscience qui se complètent et entre lesquels il n'y a aucune frontière.

Une dernière chose, on a tous un Centre en Soi, Celui de sa conscience, c'est ce que j'appelle le Cœur : plus on Le connaît, plus il suffit d'y placer son attention pour immerger dans l'instant sa conscience dans le Silence profond. À partir de là, ces techniques gardent leur intérêt pour maintenir si besoin ce Silence et l'approfondir tout en œuvrant d'une façon ou d'une autre selon sa propre Voie.

Bien à vous, bonnes pratiques ! sunny


Dernière édition par khalem le Dim 27 Oct - 12:02, édité 1 fois

khalem

Messages : 86
Date d'inscription : 21/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Le Silence intérieur - Techniques essentielles Empty Khal...

Message  un pèlerin de passage le Dim 27 Oct - 11:38

pfff...impeccable...bro… du bon travail...l'exposé est limpide et te ressemble tant !
La nécessité également "d'être à jour" ...pour que le mental soit en paix..et docile…
perso il m'a fallut x années de travail et de règlements d'évènements karmiques en tout genre  pour être en paix mentale…
Quand on est enfin "a jour" surtout affectivement comme tu sais et comme tu es aussi passé par cette obligation,  le mental entame sa pacification...et ce que tu nous dis là est facilité... on peut alors faire ce que tu exposes sans amarres au cul...qui nous retiennent à quai...bon il faut une attention constante ensuite sur cette notion du "Etre à jour" moment par moment, c'est très subtile...et facilite la pratique .
Super post …de haut niveau dit dans l'experience.
frat
A
un pèlerin de passage
un pèlerin de passage

Messages : 290
Date d'inscription : 27/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Le Silence intérieur - Techniques essentielles Empty Re: Le Silence intérieur - Techniques essentielles

Message  P'tit Jo le Dim 27 Oct - 12:20

Un grand merci pour ces éclairages !
D'une limpidité remarquable...

Bon dimanche Smile
P'tit Jo
P'tit Jo

Messages : 311
Date d'inscription : 04/01/2017
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum