L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Dim 20 Mar - 7:34



" Plus j'avance dans la connaissance de mon "moi",
plus je m'approche de la connaissance de Dieu."

Saint Bernard.
https://www.youtube.com/watch?v=MgTMcc26-_A&feature=related

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Sam 22 Oct - 21:41

En effet, plein de choses dites sur l'ego. Je n'ais pas les réponses, mais je peux donner un point de vue.

Pour moi, déjà, je ne penses pas qu'il faut confondre ego et personnalité, car je crois qu'il y a souvent ce rapprochement de fait en spiritualité. Comme quoi il faudrait détruire la personnalité, l'ego, afin de laisser s'exprimer l'Ame, le fameux Soi etc... Dans cette vision des choses, il y a comme une séparation. Séparation de nous meme et de l'Ame, la Source... Et peut être bien que détruire sa personnalité en vient à détruire son Ame...

Mais je me pose donc une question, sommes nous vraiment séparé de la Source?... Pouvons nous vraiment l'être?...

Je penses qu'il y a notre personnalité, qui est constamment connectée à la Source, mais suivant les personnes, la connection se fait peut être tout simplement à des degrés différents suivant l'équilibre intérieur de chacun qui est lié à l'équilibre extérieur. Personne n'est déconnecté réellement, sans la connexion à la Source pourrions nous simplement vivre?... Qui donc fait battre notre coeur?...

Donc pour moi, nous avons une personnalité connectée à la Source. (D'ailleurs peut être bien que nous sommes simplement des manifestations partielles de la Source elle meme.) Et ce que l'on appelle l'ego, c'est les divers déséquilibres intérieurs provoquant donc des déséquilibres à l'extérieur (dans le monde que nous voyons (le monde extérieur est un reflet de notre monde intérieur)). Par déséquilibre, on peut y voir toute sorte de manifestations qui visent par exemple à faire du mal aux autres, ou faire des choses pour soi au détriment des autres etc... Déséquilibres peut être en bonne partie dus au pouvoir donné à diverses influences externes (idées, préjugés, croyances etc...).

Je penses qu'en tant que personnalités, nous avons tout pouvoir sur notre chemin de vie. Mais lorsque l'on donne ce pouvoir à des influences extérieures de toutes sortes, en ne suivant pas ce qui provoque des énergies de bien être en nous (mais au contraire, ce qui provoques des énergies négatives), nous devenons le pantin de ces idées et quelque part nous nous déconnectons un peu de notre propre Source. Mais nous sommes toujours libre de revenir à l'essentiel, il suffit de ne plus donner pouvoir à ces influences.

L'ego n'existerait donc pas vraiment au final, car il serait une déformation du Soi, de la Source, de la personnalité vraie. L'ego serait une création de toute pièce provenant de l'ignorance. Notre propre création suite aux resistances internes que nous avons créés face au courant interne de bien être.

Un moyen qui permettrait de petit à petit défaire ces déformations, serait de suivre ce qui provoque en nous des émotions positives, des énergies positives. En sommes, défaire les resistances internes qui empêchent plus ou moins la circulation du courant de vie intérieur. Laisser couler la vie en nous...

En ce qui me concerne donc, il n'y a que la personnalité vraie, le Soi, mais plus ou moins déformé.

Ce que vise à mon avis une voie de libération, de bien être, c'est de revenir donc à notre vraie personnalité, à ce qui fait que nous sommes réellement nous meme. "L'ego" n'étant que ce qu'en a dit Et Basta! ha! ha! Very Happy Une construction, une déformation de notre vraie personnalité (du à des peurs, des préjugés, idées reçues etc...), c'est à dire cette personnalité qui nous rend heureux et dans laquelle circule un courant bienfaisant de paix, joie etc... Cette personnalité que l'on aime vraiment au final. Pour ensuite pouvoir aimer les autres. Et donc prendre soin de soi et des autres.

Certaines voies prônent la destruction des plaisirs, désirs etc... En ce qui me concerne je ne vois pas ce que je suis venus vivre ici si ce n'est le plaisir (bien sur la souffrance existe, mais peut être pour faire exister le bien être... pas d'ombre sans lumiere.). A mon avis ce n'est pas égoiste d'avoir du plaisir. Cela peut être qualifié d'égoiste que si cela nuit à d'autres. Et je penses que cela est compatible avec un cheminement spirituel.

Certains disent "Pere que ta volonté soit faites"... Je suis d'accord, mais qu'elle est donc la volonté du Pere? Vous, étant pere ou mere, voudriez vous encourager vos gosses à avancer vers vous les genoux à terre en sang, sur une surface coupante?




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Dhyân le Sam 22 Oct - 22:04

Ce que vise à mon avis une voie de libération, de bien être, c'est de revenir donc à notre vraie personnalité, à ce qui fait que nous sommes réellement nous meme. "L'ego" n'étant que ce qu'en a dit Et Basta! ha! ha! Une construction, une déformation de notre vraie personnalité (du à des peurs, des préjugés, idées reçues etc...), c'est à dire cette personnalité qui nous rend heureux et dans laquelle circule un courant bienfaisant de paix, joie etc... Cette personnalité que l'on aime vraiment au final. Pour ensuite pouvoir aimer les autres.

Il est justement là le problème de toujours s'attacher à une personnalité fut-elle la plus parfaite, la plus noble, la plus pure... Tout cela n'est qu'une illusion et il faut aller au-delà de la personnalité. La vraie personnalité n'existe que dans l'instant de la réalité qu'on lui donne. Plus on avance plus on doit faire attention au "matérialisme spirituel" est ne pas tomber dans l'éternalisme ou le nihilisme, véritable écueil de l'évolution sprituel. Cela ne reste que mon avis perso. L A C H E R P R I S E !Very Happy
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Sam 22 Oct - 22:21

Merci de me faire cette remarque pertinente. Smile

A mon avis ça se rejoint bien. Smile Car qu'est ce que j'entend par personnalité? J'entend par là ce que nous sommes vraiment. Le fondement de notre etreté. Et donc en ce qui me concerne je ne suis pas attaché absolument à la forme, à ce corps, qui est pour moi un véhicule de manifestation. Mais par personnalité, j'entend surtout cette énergie de vie que nous sommes finalement. Une energie de vie s'exprimant dans ce grand théâtre universel.

Pas d'accord? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Dim 23 Oct - 2:29

Mais je crois voir ce que tu essais d'expliquer. Tu parles surement de cette personnalité figée, où l'on s'identifie par rapport à divers évènements extérieurs. Et qui, au final, est une sorte de construction de toute pièce. Mais qui comme meme possède sa réalité pour la personne qui le vit. Quelque part meme si certaines choses sont illusion pour certains, pour d'autre c'est réalité. Et je crois qu'il y a autant de réalités que d'êtres vivants. Mais cela fait peut être aussi partie de la beauté du spectacle.

Mais en effet, je penses de toute manière que celui qui se laisse totalement influencer par les choses extérieures, et qui prend pour vrai ce que l'extérieur lui rapporte, sans le vérifier par son ressenti, par son propre discernement, aura du mal à avoir une existence heureuse.

Donc pour moi, la personnalité (j'aurais pu employer le mot identité ou etreté, peu importe en fait, je veux dire par là ce que nous sommes), cet être que nous sommes, n'a pas de couleurs particulières. Je penses que quelque part nous sommes comme un univers, mais en plus petit. Un être possédant une grande palette de couleurs, mais qui je penses a un état naturel qui exprime la joie, la confiance, la paix. Et la tristesse, la souffrance serait une sorte de déconnexion avec cet état naturel. Et tel un artiste, il circule dans le courant de vie et y expérimente les diverses facettes, y apportant sa contribution en évoluant toujours vers du mieux lorsque l'actuel se fane.

albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Dhyân le Dim 23 Oct - 8:18

Tu perçois bien qu'il y a quelque chose au delà de l'Ego mais tu l'identifies toujours à une personnalité, hors la personnalité est humaine, et notre "AME" (voie occidentale) ou le principe créateur de notre esprit d'où tout émerge (voie orientale) n'a pas de personnalité car d'essence divine et non humaine.
Aujourd'hui on n'a l'impression que vivre sans ego est impossible mais les êtres réalisés qui sont passés sur notre planète nous ont pourtant montrer le contraire, je te conseille de regarder le film amateur délivrance : http://delivrance.dhammadana.org/ , car il s'agit bien dans ce film de montrer que l'être humain peut très bien vivre dans notre monde sans ego ou plutôt comme tu l'a dis sans identification systématique à la forme à travers l'attachement des sens aux formes.
La libération passe par un travail intérieur sur la réalité profonde de ce qui nous entoure mais aussi par la possibilité progressive d’émettre cet amour universel sur tous les êtres, véritable raison d'être de l'être humain sur terre.
L'Adam Kadmon... Very Happy

avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Dim 23 Oct - 15:46

Bah tout dépend du sens que l'on donne aux mot. Une personnalité divine peut etre impersonnel. Laughing ha! ha! Cela reste un être, donc une existence. Une personne impersonnel! Laughing

Mais tu as raison, oui en effet je perçois qu'il y a quelque chose au dela de la personnalité et que j'appelle personnellement la Source.

Je donne juste une approche un peu différente dans laquelle, je penses, nous pouvons la laisser couler de plus en plus en nous.

Car jusqu'à présent, généralement, dans les voies orientales ou occidentales, il y a comme une généralisation du fait que l'homme pour cheminer vers la Source doit absolument détruire sa personnalité, souffrir etc...

En ce qui me concerne, je penses qu'il est possible d'avancer vers la Source en équilibrant sa personnalité, la vivre pleinement et aller toujours vers le mieux, le plus beau etc... Et en prenant plaisir de vivre.

D'ailleurs l'arbre kabbalistique que tu nous montres peut très bien être vu sous cet angle aussi. L'angle de l'équilibre. Du tout pour le Tout, et pas forcément du vide pour le Tout.

Je vais regarder le film "Délivrance", cela peut être intéréssant.

Bien à toi! Very Happy

EDIT: D'ailleurs... comme le stipule l'arbre kabbalistique... il faut aussi prendre soin de sa fondation les gars! ho! ho! Laughing


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Mar 25 Oct - 6:20

Merci Dyan Chohan de m'avoir conseillé le film Délivrance. J'ais bien aimé. Smile

Cela me rappelle une période où je voulais partir dans les montagnes Himalayennes tout seul pour méditer! ha! ha! Laughing (EH! Si c'est pour être ermite, autant l'etre jusqu'au bout! Very Happy )

Au final tout se rejoint, peu importe les chemins, les moyens, pourvus qu'ils mennent à la délivrance. D'ailleurs, est il possible de ne pas évoluer dans ce monde? Meme lorsque il y a souffrance, le chemin continue, l'évolution continue. Une souffrance peut donner suite à une bonne prise de conscience.

Malgré les apparences austères de certaines voies, ceux qui se sont libérés par elles ont atteint une certaine forme de plaisir. Un bien être intérieur.

Pour moi, le détachement ne signifie pas être totalement coupé du monde, de la réalité physique. Mais cela signifie ne plus y resté coute que coute accroché et ensuite balayé après la moindre vague qui n'irait pas dans le sens que l'on attend.

D'après l'experience que j'en ai, il y a quelque part deux poles qui rentrent souvent en conflit lors de la souffrance. Il y a ce que l'on ressent et ce que l'on penses. Imaginons quelqu'un qui se sente attiré vers quelque chose, il ressent une sensation positive à ce moment là. Et puis, vient toute une construction mentale liée à la personnalité de la personne, qui commence à imaginer vers où d'après elle la chose devrait la mener. Les capacités personnelles intellectuelles des humains étant finalement très faibles devant l'intelligence divine, donc lorsqu'ensuite les choses ne vont pas dans le sens que nous pensons, nous éprouvons alors une frustration, une souffrance. C'est alors à ce moment une des conséquences de l'attachement. Cette souffrance est finalement seulement liée au fait de notre conception limitée de la vie. Par contre si nous laissons un peu de coté nos propres concepts, si nous nous y accrochons pas coute que coute, et que nous nous focalisons sur le ressenti intérieur, donc que nous nous laissions plus guider par le ressenti intérieur sans chercher à atteindre un résultat spécifique, les choses circulent, et nous pouvons rester présent dans un courant de bien être et expérimenter les phénomènes de la vie sans y rester attaché, frustré.

C'est en tout cas l'impression que j'en ai. Depuis que je ne fais plus de grandes constructions mentales et que je me laisse de plus en plus guider par le courant positif intérieur, je me sens bien.

Le film est intéréssant, j'y est retrouvé certaines choses que j'expérimente.

Peu importe les voies que nous suivons, que nos chemins aillent vers la libération de la vie.

Bien à vous! rabbit




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  fluorikar le Mer 2 Nov - 19:48

Pour ma part, j'ai du expérimenter pas mal de façon de transformer la
spiritualité en chemin de souffrance (sans non plus trop m'y enfoncer.)
ça peu arriver de tant de façons différentes.. Dans un sens, il faut
oser affronter la souffrance. Mais je pense qu'il ne faut pas l'alimenter,
et c'est plus facile à dire qu'à faire, je te remercie Ermite car tu me
remet en selle !!

Je repense à ce passage de RâmaKrishna:
750 — Avant d’accomplir un acte quelconque, il faut
avoir en soi la foi et la perspective joyeuse du succès.
C'est alors seulement qu'on se met résolument au
travail. Par exemple, il faut d’abord avoir l’idée, puis la
croyance qu'un vase plein de pièces d’or est enfoui dans
votre jardin. Ensuite viendra la joie de vous efforcer à
découvrir ce trésor. Vous creuserez avec persévérance
jusqu’au moment ou votre pelle, heurtant le vase, rendra
un son métallique; votre joie alors sera grande; elle
deviendra plus intense encore lorsque vous verrez le bord
du vase, et elle ira ainsi en augmentant.

J'ai pensé plein de chose sur le sujet de la souffrance depuis
que tu a posté ces messages, le sujet est vraiment très complexe
et je n'arrivais pas a en faire un discours cohérent..
Je continue d'y réfléchir..
avatar
fluorikar

Messages : 756
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Mer 2 Nov - 23:20

Oui, ce n'est pas un sujet évident. Je continue aussi à y réfléchir, mais de plus en plus j'observe (et ressens) plus que je ne réfléchis. Car réfléchir est quelque part manipuler diverses idées préconçues (mais pourquoi pas, si elles sont bonnes), c'est rester dans le passé, présent, futur. Alors que lorsque l'on observe (meme nos pensées), nous sommes dans ce qui est maintenant, le nouveau, et il est je penses alors plus facile de déceler les mécanismes de cette manière. Car nous voulons nous sentir bien maintenant... Et pour cela, il faut donc voir ce qui ne va pas maintenant.

Plusieurs fois dans mon cheminement, je crois m'être rendu compte que cette souffrance au final était provoquée par moi meme, mon mental. Je penses que ce que l'on appelle personnalité se trouve dans le mental. C'est à dire que pour moi, la personnalité est un regroupement de diverses pensées accumulées depuis l'extérieur. Un regroupement de pensées, d'idées, de croyances diverses. On décide d'en prendre certaines et d'en rejeter d'autres, avec en passant, parfois, divers mécanismes de peurs. La personnalité souvent se modèle suivant ce qui l'entoure, et puisqu'elle veut être accepté par ce qui l'entoure, fait sienne certaines idées. Mais souvent certaines idées ne sont pas celle qui nous correspondent vraiment à l'intérieur de nous meme... Et par cela nous pouvons souffrir, car n'étant pas en accord avec notre intérieur.

Plusieurs fois j'ai été en souffrance à cause de l'attachement à la mentalisation des choses, à l'intellectualisme personnel. On malaxe diverses idées à l'intérieur de nous, parfois de très négatives, et l'on s'attache à une certaine vision figée. Et lorsque ces idées sont négatives, remplies de doutes, on entre dans une spirale descendente, vers la souffrance. Mais en réalité il n'y a pas à douter car la vie est parfaite... C'est nous seuls (certes il y a notre ignorance aussi) qui nous laissons happer par la souffrance. Mais je ne veux bien sur pas dire que pour comprendre il faut avoir une foi aveugle, je penses que nous pouvons le faire par la remise en question et l'observation détachée de ce qui se passe maintenant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Mer 20 Juin - 23:11

Salut!

Petit déterrage du sujet car il me vient une petite idée.

L'ego pour moi reste un mystère... scratch C'est comme si c'était un mec bizarre à l'intérieur de moi qui veut me la faire à l'envers...

Arathos disait récemment que l'ego n'était pas juste une saisie que l'on relâche comme ça et hop! En effet, j'ai l'impression que l'égo ne peut pas être définit comme une simple saisie mécanique qui disparaît dès que l'on relâche d'une certaine manière.

Parfois je suis surpris des réactions qui se passe à l'intérieur de moi. Je suis en train de faire une chose et tout à coup je perçois une manifestation interne qui a envie de faire une chose mais de manière égoiste, ou qui est jalouse par exemple. Je perçois cette manifestation, et bizarrement je perçois aussi que ce n'est pas bien et que cela ne me correspond pas... Alors ça c'est quand j'en suis conscient, il y a surement des moments où je le suis moins et où je me laisse avoir...

Pour donner un exemple concret, il y a pas longtemps j'écrivais un message sur le forum et j'ai été surpris de percevoir une manifestation de mon ego qui voulait se montrer, que l'on parle de lui... (lui? moi? moi-lui? Question scratch ) Donc une manifestation qui voulait que l'on parle de moi, et que pour se faire, je devais orienter le texte d'une certaine manière... Là cela donne l'impression d'une chose longue, mais en vrai c'est rapide... Donc une fois que j'ai vu ça, j'ai refusé cette action en quelque sorte et ai continué dans un autre sens.

Mais du coup, je m'interroge sur la nature de l'ego. Qui est-ce cet ego? confused Fait il partie de moi? Est ce moi aussi? Ou est il en quelque sorte externe à ce que je suis?

Car ça me donne un peu l'impression que l'ego serait un testeur... Comme si parfois il voulait tester mon discernement en plaçant une carotte empoisonnée, et voir si je la gobe ou pas... scratch Serait il possible que l'ego soit en quelque sorte un diablotin nous mettant à l'épreuve? Ou fait il partie de nous aussi?

Et est ce qu'il disparait à un moment donné sur le chemin? Ou est ce que l'on fusionne avec lui en quelque sorte? scratch

En tout cas pour moi il reste un mystère.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Dhyân le Jeu 21 Juin - 6:45

Avis perso :
EGO = personnalité du moment mais aussi personnalités liées au karma du passé et du future comme potentiel.
En méditant sur la "claire lumière" de l'Esprit (voie orientale) tu te reconnectes à ta nature essentielle et ton Ego disparaît, la voie progressive pour y arriver est Vipassana (Laktong en Tibétain).
Comme le corps humain te (ton Âme!) permet d'expérimenter le monde physique, l'Ego te permet de faire vivre une personnalité à ta nature Divine. Very Happy

Cela me fait penser à une base sur laquelle on a rajouté pleins de choses que l'on croit réel :

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Fleur2lys le Jeu 21 Juin - 8:03

Very Happy Very Happy Very Happy
Bien vu le légo Dhyän!

Ce que tu décris, Ermite je le vis aussi. Merci d'y mettre des mots et des images. Pour ma part je perçois à ces moments qu'ils seraient propices à ce que je pressens du lâcher prise, mais tout ce que j'expérimente àlors c'est, dans les grands moments Laughing , "ne t'y arrête pas" (style laisse tomber les "aïe! ce n'est pas bien ce que tu penses là ma cocotte!, culpabilise vite fait! allez hop!") Rolling Eyes

Après relecture, je ne suis pas sûre d'être très claire ! Very Happy
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Dhyân le Jeu 21 Juin - 8:15


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Dhyân le Jeu 21 Juin - 16:37

Je lis actuellement un livre sur la Kaballe qui parle du voile de Paroketh, le voile du temple intérieur, qui coupe l'Ego de la conscience du soi Divin et en fait un instrument au service des sens et des passions du mental...

Lorsque l'homme entre en contact avec la Triade Supérieure, il prend conscience, non seulement de lui même, mais aussi des nouvelles facultés qu'il peut mettre en oeuvre dans sa vie courante et dans son évolution personnelle. Ainsi, les passions et les désirs de Netzach sont dominés et dirigés par la "Volonté" de Gebourah. Les notions mentales et intellectuelles issues de Hod sont analysées intérieurement puis accumulées, en tant qu'expériences faisant grandir, par la mémoire de Chésed. Ce chassé croisé d'influences passe par le filtre de l'imagination en Thiphéreth"

Selon H.P.Balvatsky :
L'intellect naturel, mais terrestre ou physique, enfermé dans, et lié par la matière, et par suite sujet à l'influence de celle-ci ; c'est le soi inférieur qui, agissant sur ce plan illusoire, s'imagine être le véritable Soi ou Ego..."

Ce voile pas si opaque que cela doit donc parfois lorsque les conditions s'y prêtent nous laisser entrevoir pour certains une part du Soi Divin et nous faire approcher les limites de l'Ego actuel mais le voile se refermant, le Mental classe cela comme "rêve ou illusion" alors que c'est la "réalité véritable" qui surgit, néanmoins cela interpelle les personnes en quête de spiritualité qui pour certaines chercheront la vérité, le bug de la Matrice ! Very Happy

On dirait que les Traditions se rejoignent même si la vision et les moyens pour y arriver diffèrent... cheers sunny

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Invité le Jeu 21 Juin - 18:54

Merci pour vos réponses.

Fleur2lys, c'est très clair, j'ai pas capté du premier coup mais au deuxième c'était bon. Smile

J'ai tendance à séparer l'égo de la personnalité. De sorte que dans ma vision des choses il y aurait l'égo, la ou les personnalités, et le Soi supérieur. Voir aussi peut etre l'Observateur, le Témoin... Mais bon pas sur... scratch

Le truc c'est que je penses que l'égo est cette partie inverse du Soi supérieur en quelque sorte. Donc plutot quelqu'un qui nous met des batons dans les roues, à nous et aux autres, et qu'il faut comprendre. A mon avis ce n'est pas juste une possession mécanique dont il faut seulement se débarrasser... ça s'accroche comme si c'était conscient et il faut bien comprendre le processus. Ce n'est pas comme si tout était mauvais dans la personnalité. Après le Soi supérieur en ce qui me concerne n'est pas seulement (ou pas du tout Question ) les bons coté de notre personnalité... Vu qu'il se manifeste vraiment de manière assez concrète que lorsqu'il y a un travail conséquent d'effectué... Et non uniquement lorsque l'on a juste un peu défriché ce qu'il fallait défriché. Après, peut être que commencer à manifester certaines qualités dans la vie quotidienne est déjà une certaine connexion au Soi supérieur, car je ne penses pas que les choses soient si divisés du genre Soi/pas Soi. Je penses aussi que ce qui se manifeste de meilleur en nous vient quelque part du Soi supérieur. Mais je penses aussi que le Soi supérieur se manifeste très concrètement (de sorte que l'on ne peut nier son existence) seulement à partir d'un travail assez conséquent.

Cette manifestation de l'égo que je décris est assez surprenante je trouve, car je ne penses pas que ce soit la meme mécanique que lorsque l'on commence à se désidentifier du mental, de notre personnalité illusoire mentale. Ici, la chose est directement perçue comme étrangère en quelque sorte, de sorte que je sais que ce n'est pas moi, et donc je n'y suis pas identifié. Et j'ai l'impression que cela remonte d'une partie profonde de moi meme.

Quoi qu'il en soit, tu as peut être bien raison Dhyan. Je penses que dans tout ce processus il doit y avoir en quelque sorte plusieurs couches de personnalités ou d'égo. Au moins dès que l'on s'en aperçoit, on sait ce qui nous reste à faire. Smile Donc reste plus qu'à continuer la pratique en pleine conscience.

Au boulot! rabbit


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'égo et sa place dans une recherche spirituelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum