Les débordements émotionnels

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 8:36

Comment faites-vous pour ne pas vous laisser "déborder" et manger votre énergie pas les débordements émotionnels liés à la peur ou la colère ?

Plus j'élève ma conscience, plus j'ai constaté que ces sentiments ont le pouvoir d'attirer ce que je crains.

Alors, certes, il y a la prière (si quelqu'un me fait peur je prie Saint François d'Assise pour lui) mais vous, que faites vous ?

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 13:47

Si je peux me permettre de donner un avis, ce que je fais dans le cas de la colère, c'est que j'essaie de retourner un peu en arrière et de bien identifier la pensée qui à généré cette émotion. La plupart du temps je me rends compte que cette colère n'est pas si justifiée voir justifiable, puis je concentre mon attention sur le corps émotionnel. Dans un cas de forte colère ou d'accumulation de cette dernière, je rejette la colère par expiration pulmonaire et cutanée et j'inspire la paix c'est très efficace.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Emotions

Message  Fleur2lys le Mer 25 Mai - 18:06

Super bonne idée graindesable!
moi quand je suis sur place, je vais dans ma petite pièce de prière et de méditation pour me calmer, quelle que soit l'émotion que je n'approuve pas, et je me concentre sur ce qui compte pour moi maintenant et qui est symbolisé par cet endroit et ce qu'il contient. flower
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 19:08

Dans un cas de forte colère ou d'accumulation de cette dernière, je rejette la colère par expiration pulmonaire et cutanée et j'inspire la paix c'est très efficace.

c'est vrai, c'est tres efficace comme dit Grain de sable.
pour ma part un truc qui m'a beaucoup aidé c'est d'accepter cette colère (qui a sa raison d'être) avant de travailler sur elle.
Puis de ressentir cette energie brute en soi...
voir son origine , voir les mecanismes de reponses du corps,
puis ensuite seulement, je travaille à son évacuation .
En fait il s'agit de "tourner son esprit " d'une autre manière et pour ce faire il faut lacher prise Idea


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Dhyân le Mer 25 Mai - 19:15

Pour ma part, je rayonne le feu du coeur, cette énergie puissante balaye toute émotions qu'elle qu'elle soit, j'ai découvert cela au cinéma grand foyer d'émotions ! Pour activer le feu du coeur je me suis fait un "mantra" perso : OM OM OM Je vous aime vous êtes tous des créatures divines. Very Happy
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 19:18

Vous évoquez tous la colère, mais comment "traitez-vous" la peur ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 19:57

comme une "chose"...exterieure à moi qui est l'ombre de la colere... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Dhyân le Mer 25 Mai - 20:53

La colère émerge de la base en tant qu'énergie, le mental l'identifie comme réel et se l'approprie, ensuite c'est l’ego qui a peur...
avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 21:02

Dans le cas présent, il n'y a pas de lien entre colère et peur, ces deux sentiments sont bien distincts et reconnus comme tels. J'ai appris au fil du temps à ne pas transposer un sentiment par un autre. Cela s'appelle l'expérience et c'est précieux.

Dhyân, ton mantra perso me parle bien pour la colère, tu le dis combien de fois ?

Il va falloir que je sois assez "raisonnable" pour le dire, que je trouve le temps de le dire avant d'exploser et ne pas me laisser déborder par l'émotion de colère car quand je suis en colère, je ne suis plus moi-même, comme dit mon mari, je suis le feu du volcan personnifié Very Happy

Oui, oui, je vous entends, je n'ai pas l'air comme ça ! heureusement que je prie !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Dhyân le Mer 25 Mai - 21:09

Il faut te faire ton propre mantra qui parle à ton coeur... L’énergie du coeur sublime tout !

avatar
Dhyân

Messages : 1865
Date d'inscription : 08/12/2010
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 21:49

Désolé mais vous ne vous en tirerez pas si facilement les amigos. rendeer
colere et peur sont une seule même energie exprimée soit en pôle + ou -( en hermetismecomme en psycho c'est ainsi. cherchez Idea ) Colere ou peur ? on parle de la même chose c'est juste le côté de la lorgnette qui change.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 22:18

Donc je suis déphasée en pôle + et en pôle - !

Cela ne me rassure pas pour autant Very Happy

Comment puis-je stabiliser tout cela, parce que je vous promets, c'est épuisant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 22:34

Je suis aussi d'avis que colère et peur sont distincts. Autant je ressens très rarement de la colère, autant il y a des peurs, ou pour être plus précise, des angoisses (puisque je sépare les peurs et les angoisses) qui me collent à la peau depuis aussi longtemps que je me souvienne, alors que ma raison fonctionne assez bien pour me répéter sans cesse que c'est irrationnel.

A mon sens, dominer l'angoisse semble plus dur que la colère. Ou bien c'est uniquement l'avis d'une personne qui n'est pas colérique de nature. Peut être que dominer la colère pour une personne colérique semble très difficile et un vrai défi de volonté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Mer 25 Mai - 22:37

Ben là on va dire que je n'ai pas de chance car moi ce sont les deux qui me "bouffent" !

En revanche tu as tout à fait raison de dissocier peur et angoisse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 6:35

Ben là on va dire que je n'ai pas de chance car moi ce sont les deux qui me "bouffent" !

qui bouffent qui?... Idea
là est le véritable travail spirituel dans la recherche de la réponse ..non? Like a Star @ heaven
Dominer la colère est très très dur! en effet ( quand on a beaucoup d'énergie et une réactivité fulgurante à la base et une forte volonté )
cela m'a pris plusieurs dizaines d'années.( que de galères mémorables...) est ce possible d'avoir été un Volcan un jour?... Very Happy
mais que d'énergie gagnée et de force interieure!
maîtriser la colère équivaut à une cure de rajeunissement!
au niveau de l'ALCHIMIE interne, cela apporte la sagesse du miroir m'a t'on dit...(?)( je medite encore sur le sens profond de ces mots dits par un Lama...)

Le Tigre est pour moi la colere incarnée et sa maitrise manifestée...
(on devrait faire un atelier de reflexion sur les angoisses ...un travail collectif de donnée collectées d'impressions; d'intuitions! hein? Very Happy


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Amarante le Jeu 26 Mai - 7:25

Bonne idée pour le travail collectif Arathos.

avatar
Amarante

Messages : 711
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

colère et ..

Message  Fleur2lys le Jeu 26 Mai - 8:27

La colère doit etre sur un "prisme?" (pas bonne en géométrie) car encore un autre coté de la "médaille" : les pleurs de détresse. A la place d'exploser extérieurement, on implose en retournant contre soi ces énergies là.

Sous certaines dépressions il y a cela et sous certaines angoises, cela aussi , ou un mélanges (pelote) d'émotions mélangées les unes aux autres.

Smile
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 10:00

Un atelier sur les angoisses me semblerait une bonne chose.

En effet, la colère ne représente pas de défi pour moi, car elle est rarement forte, jamais durable, et dans le cas où je me sentirais en colère, c'est exactement comme le dit Fleur2lys : c'est une manifestation de déception, de frustration ou de tristesse. Donc soit je "ravale" ma colère et je me fais violence en me concentrant sur la création d'une situation positive la remplaçant, soit c'est qu'il y a derrière une grande peine et alors je laisse cette tristesse s'exprimer afin de m'en défaire au plus vite. La colère serait en fait juste le prélude de la vraie émotion sous-jacente : déception/tristesse/désarroi.

Maintenant, comme je le disais, je ne suis pas de tempérament colérique et ce n'est pas pour moi un suprême effort de volonté d'abandonner la colère. Ce n'est pas non plus trop difficile de ne pas broyer du noir à la place ou déprimer, puisque mon tempérament n'est pas non plus à ça. Je suis triste un bon coup et ça va mieux quelques heures après ou le lendemain. Même pour les plus grandes peines de la vie, je tâche de m'en défaire au plus vite, en les laissant s'exprimer librement sans les contenir, de sorte de laisser mourir ce qui doit l'être pour plus rapidement devenir au positif.

Donc il n'y a que les angoisses qui m'échappent encore, malgré tous mes efforts, tout ce que j'ai essayé pour y remédier. J'ai beau user d'exercices de respiration, d'auto-suggestion, d'aromathérapie ou d'autres choses encore, cette boule d'angoisse qui se situe dans mon estomac ne me lâche pas, lorsque je me trouve dans un moment où cette angoisse est activée. Et si je parviens à la maitriser quelque temps, à peine je relache un peu mes efforts que tout me revient directement. J'avais déjà pensé à de l'hypnothérapie mais je crains de tomber sur des charlatans, ou pire, des personnes dangereuses.

On dit qu'il est nécessaire de connaître la cause de ses angoisses pour y remédier. Je pense connaître la quasi totalité des causes (je me laisse la possibilité d'une inconnue) mais malgré cela, j'éprouve le plus grand mal à chasser l'angoisse. Le mieux que j'aie encore trouvé est de vivre avec, le plus agréablement possible. De cohabiter en somme. Mais si un moyen existait de m'en débarasser, ce serait vraiment un grand gain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 11:11

Ce matin, j'étais toujours dans le même état d'esprit avec la boule au ventre. Puis, j'ai copié et lu la Prière à Notre Dame de Lourdes et d'un seul coup, la boule s'est dissipée (comme éclatée) et depuis je me sens nettement mieux.

Donc aujourd'hui, je serais en communion avec Notre Dame de Lourdes et dès qu'une pensée parasite viendra me polluer, je lirai la prière !

https://www.claire-lumiere.com/t723p15-le-mois-de-marie

c'est la dernière postée Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Amarante le Jeu 26 Mai - 12:32

Bravo Annapurna cheers
avatar
Amarante

Messages : 711
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Interessant...

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 14:05

Au lieu d'employer de l'énergie à effacer ou à gommer l'engoisse en question... ne serait-il pas mieu, au contraire, de travailler à avoir confiance (et foi) en la vie (donc en nous même) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 14:42

Personnellement, je n'ai aucun problème avec le fait d'avoir foi en moi-même, je sais exactement en quoi je peux compter sur moi-même et où sont mes limites. Quant à la vie, j'ai confiance dans la mesure où je sais que ce qui doit arriver arrive. Que les choses se passent telles qu'elle doivent se passer.

Mais si les angoisses concernent autrui, notamment la confiance dont on a, ou non, en autrui, avoir foi en moi ne servira à rien puisqu'il ne s'agit pas de moi. Chacun dispose d'un certain libre arbitre, pas toujours bien utilisé. A part chercher l'acceptation, je ne pense pas que la confiance soit de mise en ce cas là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 15:31

Ne pas avoir d'angoisse, c'est avoir la certitude inébranlable et absolue que rien de mal ne peut arriver... ce qui est impossible.

Cela étant, une peur nous ramène à un état antérieur où un événement lambda nous a fait mal.

L'idée de le revivre nous met la boule au ventre, rien que l'idée et quand on évolue spirituellement on sait combien de telles pensées parasites peuvent attirer ce que précisément on craint.

Intuitivement, c'est là qu'est le levier pour un praticien de la Magie et c'est la raison pour laquelle j'ai posé cette question ici.

Le double effet kiss cool est que ces peurs, ces colères font partie intégrante de l'initiation et partant de l'évolution.

Pouff pouff pas facile facile Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Emotions

Message  Fleur2lys le Jeu 26 Mai - 15:44

Et du coup, se refaire un petit coup de miroirs bardonniens, en découpant ses faiblesses en 4, sans trop de manichéisme peut aider a transmuter ces faiblesses en plusieurs forces sous jacentes.
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Invité le Jeu 26 Mai - 16:08

Ne pas avoir d'angoisse, c'est avoir la certitude inébranlable et absolue que rien de mal ne peut arriver...

Pourtant Jésus n'était pas angoissé à l'idée de se faire crucifier...

Donc ne pas avoir d'angoisse signifie dans un sens : accepter tout ce que la vie nous réserve, non ? bref, c'est synonyme de confiance, ou de foi...

Après comment l'accepter ? La seule réponse qui me vient à l'esprit est de lâché-prise, le détachement du "je" au service du "Soi"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les débordements émotionnels

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum