Les failles du pays de Oui-Oui

Aller en bas

Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mar 28 Juin - 16:53

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d'abord, qu'est ce que j'entends par le pays de oui-oui ? C'est le monde que bien des chercheurs rencontrent dans leur cheminement et dont ils tentent de garder une vision idyllique trés longtemps comme pour se préserver de la noirceur ambiante du monde.

Cela sous-entends plusieurs idées :
- La première c'est que bien et mal se cotoient nécéssairement dans notre environnement de vie, et que l'un sans l'autre plus rien n'a de sens. Nous sommes encore beaucoup de chercheur a rechercher le bien et le beau en tout chose, en essayent de se prémunir contre toute source de mal, sans chercher réellement à comprendre le monde dans sa globalité.

- Le monde que s'inventent souvent les chercheurs est plus proche de leurs aspirations profondes que de la réalité concrète et subtile. Aussi beaucoup se réalisent dans le subtil, notamment le monde astral pour lequel ils vouent une énorme passion et que certains voient comme une fin en soi.

Je considère que la maitrise de l'art magique est celui qui tend à nous mettre en face de toutes les manifestations du monde, bonnes et mauvaises, tout en ayant une connaissance réelle et réaliste des énergies mises en mouvements (Voyez ici les émanations globables, tout ce que vous pouvez imaginer à défaut de ne pas toutes les concevoir).

Par exemple, depuis peu j'étudie des cas de phénomènes paranormaux au sein d'une association qui nous conduit à enquêter sur des phénomènes plus ou moins glauques, plus rarement lumineux.

Bien des enquêtes ont mis les membres de cette association aux prises avec des forces erratiques (pas forcément de manière dangereuses, les principaux dangers étant issu de nos peurs et dans la manière de gérer ces dernières), plus ou moins prononcées. Le tout étant appréhendé avec les capacités inhérentes à chaque individu (c'est dire si les personnes gèrent les rencontre différemment, lorsqu'il y en a).

Je pense que cela peut être une voie intéressante pour un occultiste car cela redéfini un monde bien moins lisse que la réalité que l'on essaye d'inventer ou de partager avec les autres comme pour prouver la qualité de notre propre ascension ("faites comme moi, regardez ce que je suis").

Le mal est formateur quoiqu'on en pense. Il est totalement irraisonnable de penser qu'il est nécessaire d'en détruire la source. Tout du moins travaillons chacune et chacun afin de nous en préserver le plus possible.

Je l'ai dit dans le passé et je le pense encore, la Terre n'est pas une planète promise à la perfection humaine.

Si l'on s'en remet à la Théosophie,la Terre est une école vers la perfection, et non pas le siège abritant la perfection. Et ceux "parfait" sont en mesure de se libérer de l'incarnation terrestre et de choisir une autre voie en cohérence avec ce qu'ils sont devenus. Ainsi la Terre n'abrite plus "les parfaits" ou alors sous la forme d'un service dont les acteurs sont relativement limités en nombre et avec des domaines d'activités précis.

Le pays des bisounours, le monde oui-oui où "tout le monde est beau, tout le monde il est gentil", ne représentent pas la réalité ou alors c'est que ceux qui portent cette parole ont une réelle connaissance de ce qui les entourent. Ce monde représente plus vraisemblablement une fugue dans le monde des sens, qui nous subjugue tel les sirènes d'Ulysse auxquelles nous nous laissons aller.

Les individus sont de plus en plus sensibles aux sens subtils et par conséquent reçoivent plus fréquemment des messages subtils conscients. Aussi il est presque normal, à travers la notion de psychologie, de se laisser dépasser par les impressions que nous captons ça et là comme une ou des nouveautés. Mais est-ce là la réalité ultime de ce qui nous entoure ? Je pense que beaucoup de ceux qui partagent des monts et merveilles sont en proie à ces illusions. Car ils sont à un niveau d'abstraction personnelle qui ne peut se vérifier pleinement chez autrui dans la quasi totalité des cas.

Ensuite, je suis bien conscient que beaucoup offrent ici et ailleurs des témoignages de qualité. Je remercie ces personnes et en apprécie la douce lecture.

Si toutefois je devais mettre une conclusion à ce message, je dirais simplement : Ayons une attention particulière à ce que nous définissons comme la réalité, à ce que nous offrons, même dans la plus grande honneteté. Réfléchissons peut être également sur notre capacité à tout affronter. L'étude des phénomènes paranormaux m'a amené à réfléchir sur ce que j'étais en capacité de gérer. Quand la question pointe, généralement les problèmes ne sont pas loin.

Voyez ce message comme une source de discussion et de débat. Il ne faut pas se sentir viser outre mesure, je préfère le préciser car y en a toujours quelques uns qui se montent le bourichon et qui sentent le besoin de se justifier de telle ou telle manière. Ce n'est pas ici l'objet de la question, sinon un hors sujet.

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mar 28 Juin - 17:14

Très raffraichissant comme message, qui dit beaucoup de vérités et pour avoir aussi eu à faire face à certains phénomènes qui n'étaient pas franchement lumineux, je comprends, je pense, la portée de ce que tu veux dire. Comme beaucoup, plus jeune (pourtant je ne suis pas trop vieille encore), j'ai tendu vers la Lumière avec un grand L, craignant les ténèbres. J'ai eu, comme beaucoup, une vision manichéenne, vision que notre morale jdéo-chrétienne nous donne parce que nous sommes nés dans cette civilisation.

Et puis j'ai été confrontée à des choses moins reluisantes, qu'elles soient sur un plan occulte ou non. J'ai rencontré des personnes brandissant les bonne causes et créant pourtant le mal autour d'eux. Et j'ai rencontré des pratiquant de la voie dite de la main gauche, qui ne cherchaient pas à créer la souffrance chez autrui, mais étaient pleins de sagesse et de bon sens. Devrais-je avoir honte? Car j'ai songé qu'il y aurait beaucoup à gagner à savoir dialoguer les uns avec les autres, et qu'il existe forcément un sacré équilibre puisqu'on trouve le mal dans ce qui est sencé être bien et le bien dans ce qui est sencé être mal. J'ai trouvé, et je trouve toujours cela fascinant.

J'ai passé du temps à lire et à dialoguer avec des personnes de ces voies obscures, j'ai constaté leurs limites mais ai aussi beaucoup appris sur moi, et sur la nature humaine. J'ai appris à ne pas les craindre, ni ne craindre les ténèbres, car les ténèbres vivent en toute personne et ne pas reconnaître nos propres ténèbres serait gravement se leurrer, même lorsqu'on cherche le bien. Reconnaître ses parties sombres permet, à mon sens, de gagner en paix intérieure et dépasser nos paradoxes et nos mauvais penchants. Il s'agit de les apprivoiser, et au lieu de les rejetter violemment, de leur "parler" avec plus de compréhension. Tout cela, c'est bel et bien "se connaître soi-même", sans s'adorer ni se haïr.

Il existe une saga livresque d'heroïc fantasy qui parle de la folie d'un prêtre-roi qui demanda au dieu du Bien de détruire le mal. Au lieu de détruire le mal, le dieu du Bien a envoyé un cataclysme et les dieux se retirèrent de ce monde durant plusieurs centaines d'années. Les dieux savaient l'utilité et la nécessité de l'équilibre des forces sur terre, ou du moins leur terre. Même si le cataclysme est une réponse sévère, c'est une vision assez sage qui est présentée dans ces livres. Cette saga est Lancedragon. Ca me rappelle mon adolescence tout ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mar 28 Juin - 17:30

D'accord avec toi Patrice. Le mal est nécessaire à notre évolution, c'est forcé... Je ne dis pas qu'il "bon" bien sur Smile , mais c'est un bon éducateur en tout cas. Comment s'apercevoir du bien s'il n'y a pas de mal ? et y aurait-il tout simplement du "bien" s'il n'y a pas de mal ?

La Terre est un lieu d'apprentissage, un lieu où les sens, où la densité (et donc le "mal" pour certains) sont présents. Pourquoi avons-nous besoin de nous réincarner ? car nous n'avons pas assez appris... du mal. "La-Haut" nous ne pouvons pas expérimenter ce mal. Nous avons donc besoin de "descendre" pour l'expérimenter, et... le surpasser, en se rendant compte de son action déformante et involutive.

Une fois ce mal surpassé, nous n'aurions plus besoin de nous réincarner... car nous n'apprendrions plus rien !

Bon aller, après ces belles paroles, au boulot ! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  fluorikar le Mar 28 Juin - 17:38

héhé, j'avoue que j'espère encore qu'un âge d'or futur soie possible,
même si cette conception fut ébranlée à de très nombreuse reprises
et que les probabilités semblent très faibles !
Et en même temps, le mal n'y serait pas absent dans ma vision..
Mais c'est vrai que la conception de l'âge d'or est aussi utilisée
pour des pièges très efficaces !

Et ton témoignages est très intéressant ! En effet, il faut prendre
conscience de toutes ces failles, et aussi de ma part d'illusion
bisounours !! (haha, il y a des autocollants bisounours qui sont
réapparu, sur la porte de chambre de mon enfance, ils étaient
masqués par un poster guns n roses à tête de mort ! En les
voyants j'ai pensé que leur influence avaient été grande Laughing !)

Enfin, des conceptions, des motivations, mais le plus important,
évoluer et donner de l'amour, et se considérer comme un chercheur !
Perso, je n'ai aucune certitudes, mais de nombreux espoirs insensés !







avatar
fluorikar

Messages : 756
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Et Basta ! le Mar 28 Juin - 21:55


Comme toujours, des messages constructifs, argumentés et intéressants.
Tu te fais trop rare, Patrice !

Haeresis :
Pfou ! Lancedragon ! Ça me ramène à mon adolescence également !

Et Basta !

Messages : 1098
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mar 28 Juin - 22:37

Je parie que tu aimais bien Raistlin. Mais pourquoi suis-je en train de penser cela? ... Mouhahaha.

Désolée pour la digression un peu hors du sujet initial.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Frères Majere

Message  Et Basta ! le Mar 28 Juin - 22:56


Oui, bien sûr. Tanis était assez plat comme perso, le duo comique Flint et Tasslehof est assez convenu ; mais la relation des frères Majere était intéressante.
Ça reste de la petite heroic fantasy, mais je les relis régulièrement. Avec plaisir.
Mais l'âge aidant, je me suis mis au Disque Monde. On mûrit ... (Mouarf Arf Arf !)

Fi de ce petit aparté littéraire.

C'est vrai que l'on est tenté de rester dans le pays des Guimauves quand on y trouve accès. On est fier (à juste titre sans doute) de ses découvertes spirituelles, on se sent bien, on a envie des les partager et de les revivre au possible.
Cependant, ce n'est qu'un aspect de la totalité ... les autres aspects, on les occulte volontiers, plus ou moins consciemment ?
En plus, du coup, on stagne.

Je n'ai rencontré qu'une seule fois un mage noir (enfin, du moins, quelqu'un qui se considérait comme tel).
Comme l'a écrit justement Patrice, c'est en fait nos propres craintes et angoisses qu'il nous faut affronter.
Il n'avait pas d'autres pouvoirs que ceux que je voulais bien lui conférer.


Et Basta !

Messages : 1098
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Fleur2lys le Mer 29 Juin - 8:39

[
C'est vrai que l'on est tenté de rester dans le pays des Guimauves quand on y trouve accès. On est fier (à juste titre sans doute) de ses découvertes spirituelles, on se sent bien, on a envie des les partager et de les revivre au possible.
Cependant, ce n'est qu'un aspect de la totalité ... les autres aspects, on les occulte volontiers, plus ou moins consciemment ?
En plus, du coup, on stagne.

[/quote]
Me semble une phrase de certitude absolue (même si je me doute que ce n'était pas ton intention)EB; Suspect

Si la pensée et les actes créent autant que vous le dites tous, et que je le crois aussi, c'est logique qu'un choix se présente à chacun régulièrement et que, me semble-t-il, chacun doive le faire et le refaire encore à chaque croisée des chemins. I love you

Sans avoir expérimenté grand chose d'extraordinaire à ce jour, je reprononce mes voeux pour l'Amour et la Lumière, en contribuant ainsi à mon niveau ,je l'espère, à l'harmonie divine. sunny
Tant pis si cela passe pour mièvre.

Bisounourcette. albino
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mer 29 Juin - 10:04

Bonjour à tous,

Et Basta ! a écrit:C'est vrai que l'on est tenté de rester dans le pays des Guimauves quand on y trouve accès. On est fier (à juste titre sans doute) de ses découvertes spirituelles, on se sent bien, on a envie des les partager et de les revivre au possible.
Cependant, ce n'est qu'un aspect de la totalité ... les autres aspects, on les occulte volontiers, plus ou moins consciemment ?
En plus, du coup, on stagne.
Je suis en total accord avec toi Et Basta ! L'avancement ne se mesure pas aux nouveautés accumulées. Même si ces nouveautés répondent à une certaine sensibilité, c'est plus simplement un nouveau regard sur le monde qui nous est alors proposé. Bien souvent ceux qui sont séduits par ces visions se perdent pendant un temps certain à exploiter le plus souvent les messages de leur inconscient en leur donnant foi et réalité concrète. Là encore je rejoins l'idée d'une stagnation qui ne peut être dépassé que par celui qui vit l'expérience et, ce, qu'importe ce qui peut être dit autour de lui (mise en garde, conseils ...).

Et Basta ! a écrit:Je n'ai rencontré qu'une seule fois un mage noir (enfin, du moins, quelqu'un qui se considérait comme tel).
Comme l'a écrit justement Patrice, c'est en fait nos propres craintes et angoisses qu'il nous faut affronter.
Il n'avait pas d'autres pouvoirs que ceux que je voulais bien lui conférer.
Là encore je suis pleinement d'accord et c'est une clé fondamentale pour toutes les formations visant à l'épanouissment spirituel de l'être.
Le mal n'a de prise que si on lui permet d'en avoir une. Le mal ne fait que s'accrocher à une source de vie capable de la véhiculer. De nos doutes naissent de multiples superstitions (bien plus que nous le pensons) que nous essayons de faire taire maintes fois mais en vérité en agissant ainsi nous constituons déjà le ciment qui permettra de nous mettre la main dessus.

Fluorikar, tu parlais d'un age d'or. Mais un age d'or pour qui ? Je me suis confronté à cette même image et j'imaginais le monde et moi-même vivant d'une félicité digne du monde des dieux. Après quelques années j'ai analysé le fait que c'était essentiellement ce que je voulais voir, moi, mon égo. Que je voulais redéfinir le monde selon des concepts trés personnels. Et ça nous arrive à tous (pour ma part c'est encore le cas de temps en temps).

Maintenant je ne dis pas que ce que vivent les uns et les autre n'est pas bien. On ne peut être un bon juge en la matière (ou alors il est tellement plus simple de s'y improviser en tant que tel), il faut simplement considérer que nous vivons tous les choses de la manière dont nous pouvons et plus réellement parce qu'il faut les vivre ainsi à un moment donné.

Certains donnent un élan plus mystique à leur vie, d'autres un élan plus occulte. Certains confondent parfois leur nécessité mystique avec leur nécessité occulte du moment. D'ailleurs il y a parfois un fossé bien clair entre mystiques et occultistes qui n'abordent pas du tout la voie selon même vision, la même sensibilité Ce qui créé dans parfois des fractures, même légères.

Il y a donc nécessité que l'occultiste travaillent sa part mystique, et inversement. Je pense que c'est dans l'union de ces tendances (à l'image du TAO, de son yin et de son yang) que nous devons nous diriger. C'est sans doute la seule réponse à l'impasse spirituelle humaine.

Quoiqu'il en soit, attention aux rêveries diverses. Faison l'effort de nous réveiller de temps en temps afin de remettre à l'épreuve les éléments de nos certitudes personnelles.

Patrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Et Basta ! le Mer 29 Juin - 10:56

Fleur de Lys a écrit [que mes propos auparavant]
Me semble une phrase de certitude absolue (même si je me doute que ce n'était pas ton intention).

Salut,

Je pensais qu'on me ferait le crédit de l'honnêteté.
Tu penses Fleur de Lys que j'ai toutes les réponses ? J'enseignerais à Shamballa ! Ha Ha Ha !
Les pratiques spirituelles sont source de mieux-être, de joie et d'extase.
Cependant, il existe plusieurs dangers : s'y attacher, en devenir tributaire, et penser qu'on a touché au summum de la spiritualité et du coup "stagner".
Ça, je le sais d'expérience, et toute personne se regardant honnêtement ne peut qu'y souscrire.

Je ne dis pas que les personnes "gentilles" et aimables sont mièvres ou méprisables, loin de là !
Juste qu'il faut prendre garde aux mirages.
DIEU merci, la Vie se charge de temps en temps de nous mettre au pied du mur par une épreuve ou une expérience.
Elle vient nous dire : "Alors, où en es-tu ? Qu'as-tu appris ? Et que vas-tu en faire ?"
C'est l'occasion de changer de point de vue, et c'est parfois salutaire.

Aller, aller, aller ensemble au-delà du par-delà, sur la rive du Satori !

A vouloir modeler la réalité selon ses désirs et les craintes qui naissent de ceux-ci, on s'égare ou on tourne en rond.

...
Je me relis, et ça m'apparait infiniment prétentieux ! Ha Ha Ha !
Mais je sens quelque part que ce que j'écris contient du bon sens. Vous serez donc indulgent !
Ha Ha Ha !


Et Basta !

Messages : 1098
Date d'inscription : 12/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Mer 29 Juin - 11:03

Je te rassures Et Basta !, à chaque que je me lis ça me le fait aussi : Je suis prétentieux Smile

Il est difficile de rester mollaçon dans nos propos je pense, il faut y voir plus un engagement de notre part, avec une certaine énergie, sans gage d'y trouver la vérité ultime pour tout un chacun. C'est comme cela que les gens devraient le prendre.

Ben j'avais dit : Ne vous vous sentez pas visés ! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  fluorikar le Mer 29 Juin - 16:29

Prétentieux sans doute moi aussi !
Et en même temps, je pense que communiquer et partager
et chercher la vérité vont souvent soulever quelque
prétention au moins apparente , que nous détendront d'une
bonne blague clown !
Et si la terre était juste une bonne blague ! Avouez qu'elle
est bonne, on a bien rigoler clown !

C'est aussi une bonne place pour développer notre être !
Puis j'aime la terre ! Je voudrais quelle survive avec les
hommes.. Puis pour un âge d'or, je ne sais pas ce que c'est,
juste un peu moins d'esclavage et de pollution serait déjà
pas mal !


avatar
fluorikar

Messages : 756
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Pas à pas...

Message  Fleur2lys le Mer 29 Juin - 18:57

On avance, on avance on avance...
Faut Bien qu'on réfléchisse et qu'on pense!

Et c'est trop bon d'échanger!
Comme on le sent, sans se sentir jugé.

Merci à ce forum de permettre cela et à vous tous d'y participer.

sunny sunny sunny sunny sunny sunny
avatar
Fleur2lys

Messages : 1170
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 56
Localisation : entre Lyon et Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Ven 1 Juil - 18:29

Bigre !

Le débat n'est pas tiède, c'est bien. C'est aussi une question importante. Bien sûr qu'il existe les deux parties duales pour conduire à une compréhension et une expérience du tout dans la matière, c'est naturel. Nous nous avons choisit de vivre d'abord la matérialité pour progressivement ramener à sa juste place le Dieu en toute chose. Mais bon, on n'a rien sans rien, sans l'ombre on ne voit pas qu'il existe la lumière et inversement. Ensuite, les intentions jouent aussi sur qui on rencontre ou quoi. Et puis, plus la lumière croit en nous, plus le reste vient "voir la lumière", car il y a aussi un phénomène de neutralité en action car le développement de la planète suit une "vitesse" précise qu'elle décide, non nous. En revanche on peut la soulager à partir de notre petit individualité en comprenant toutes ses parties de nous qui sont séparées les unes des autres. On peut aussi faire ce suprême effort de se réconcilier avec soi-même, faire face à ses émotions, les comprendre, les accepter et les aimer pour ce qu'elles sont : nos créations. C'est bien de savoir quel défauts, corresponds à quels éléments, c'est constructif pour se connaître mais une fois que l'on se connaît en ombre et lumière par exemple (à l'image de ce qui se passe dans le monde... à se demander si le monde n'est pas notre reflet...) on n'a pas encore fait le nécessaire pour faire taire cette dualité.

Là je le crois profondément est notre travail de chercheur, mage, est de transformer nos défaut en qualité et donc retrouver une certaine unité de nous même, notre vrai nous-même pas de changer le monde en tentant de convaincre. En plus, c'est pas comme si on ne le disait jamais, l'ombre est déterminée dans son action, donc on en voit plus facilement la matérialisation proche du monde physique. A nous maintenant d'être tout autant déterminé...on est moud du genou je trouve, LOL, franchement complaisant envers nos faiblesses aussi. Enfin, chacun trace est réalise son propre chemin, c'est un fait, nous avons la chance d'être à présent maître de notre destin et suivre la direction voulu la plupart du temps. Je suis plutôt confiante dans ce sens Wink
Ah oui et j'oubliais un détail, c'est juste un type il y a 2000 ans qui disait que le mal absolu n'existe pas, par contre, en chacun existe son propre mal. Vous voyez, ce que je sais aujourd'hui c'est que tout ce qui nous entoure est notre reflet à la fois individuel et collectif. Individuel car on est sans cesse remis en présence de nos faiblesses intérieurs (nos défauts si vous voulez) pour y mettre un point définitif ; collectif car ensemble nous créons ce monde à notre image à tous, ce que nous croyons juste, nos frontières intérieurs, tels les frontières des nations. La domination parce que nous voulons avoir désespérément raison et imposer un point de vue sans tenir compte de la vérité à côté de nous. Biens entendu il existe beaucoup de version intérieur de ce qui existe à l'extérieur. Je pense surtout, rassemblons en nous nos morceaux, de beau, de vrai, matérialisons dans la matière nos intentions, nos pensées, nos paroles et alors et alors seulement tout sera enfin aligner sur le plan égoïque. Quel bon en avant si au moins on s'avouait notre vérité, sans s'en vouloir non plus mais en ce disant, bon ça suffit, aujourd'hui je me décide à ...

Voilà, petites pensées qui n'engage que moi, bien sûr.
Amicalement, Lucia

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Invité le Ven 1 Juil - 21:31

l'équilibre!..... " quand la corde est trop tendue, elle se brise et la musique disparaît, quand la corde est trop lâche, l'instrument ne peut émettre aucun son et la musique ne peut apparaître"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les failles du pays de Oui-Oui

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum