Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Dim 19 Déc - 9:02

Un enseignement vidéo vraiment très intéressant afin de reconnaître notre nature profonde et se débarrasser des pièges de l'égo :
http://www.nous-les-dieux.org/index.php/Eckhart_Tolle_-_Retraite_%C3%A0_Findhorn

ps :prenez un peu de temps pour visualiser l'ensemble cela vaut vraiment le coup...



Dernière édition par Dhyân Chohan le Mar 4 Jan - 7:02, édité 1 fois
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Lun 20 Déc - 6:48

Je pense que Jésus, le Bouddha, les philosophes grecques... pratiquaient ce genre de discours passionnant pendant des heures et qui laissaient bouche bée les observateurs. I love you
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Invité le Ven 13 Mai - 12:41

Son livre "le pouvoir du moment présent" est un bouquin remarquable, autant pour sa simplicité que pour son efficacité. Ce livre à le pouvoir d'offrir une libération totale, et est accessible à tous, quel que soit le niveau.

Quelqu'un sur l'ancien forum frabato l'avait conseillé, je lui dis un grand merci au passage Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Invité le Ven 13 Mai - 13:10

j'avais même pas vu qu'il y avait cette vidéo... merci à toi Dhyân, c'est de l'or. Une adéquation parfaite avec mes questionnements du moment.

sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  fluorikar le Ven 20 Mai - 15:59

J'ai enfin pris le temps de le voir en entier !
Il est magnifique ! Quel aide précieuse !
Je vais lire le livre dont parle Graindesable !
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Sam 29 Sep - 10:16


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Invité le Dim 2 Déc - 6:20

évidemment, je vais un rien choquer le lecteur de mon post
entre deux tasses de thé dans le kerala, entre deux monastères, je passe sur le forum Claire lumière et je relis et je réécoute le message de Tolle
et je suis toujours amusé de cet "instant présent" qui n'existe pas pour le cerveau, cet outil qui nous sert bien, autant pour apprendre un langage que pour gérer les
perceptions, les sensations, les émotions, l'équilibre du corps, les 100 000 milliards de cellules qui le composent en permanente division et réarrangement
D'une part notre cerveau est en retard sur la conscience exécutrice (entre environ 500 millisecondes et 1 seconde) et nos décisions appliquées sont aussi toujours en retard sur la décision originelle qui est en retard sur la conscience qui la met en branle. D'autre part notre cerveau ne fonctionne que par anticipation et projection ... aucune décision ne peut être prise si elle n'est promesse d'une action, aucune sensation ou émotion ne peut être vécue s'il n'y a projection dans un futur (toujours en retard sur la conscience) plus ou moins proche sur la flèche du temps.Que nous reste-t-il donc de ce moment présent ?
Un souvenir passé que nous reprojetons dans le futur pour le ressentir?
De la même façon, ce passé remémoré n'est jamais le souvenir tel qu'il fut vécu (les 1000 0000 milliards de bactéries-10 fois plus nombreuses que nos cellules et elles ont aussi un mental et une conscience- qui nous habitent ont aussi leur mot à dire) et est toujours une création nouvelle
mais toujours aussi fonction d'une action à effectuer... ce moment présent est selon moi une aberration théorique. De plus, je ne vois pas l'intérêt de vivre un moment présent alors que notre conscience (cette polyconscience) est toujours en avance sur ce qu'elle nous fait vivre par le système nerveux, ses longueurs et ses freins, ses filtres et ses chemins les plus formatés (économiquement intéressants sur le plan des forces à investir dans l'action)
L'idée est gentille, comme Eckart Tolle peut l'être, mais pragmatiquement, c'est là une manipulation lénifiante du mental d'autrui
et qui peut plaire mais en ce qui me concerne, elle fait partie d'une pseudo transcendance statique et non d'un dynamisme créateur.
Je pourrai aussi m'étendre sur cette notion de silence ... qui reste une idée et non une réalité car est tout simplement impossible. SI je ne possède pas l'organe percepteur de telle vibration ou de telle onde ou de tel champ magnétique ni tout le système qui me permettra d'y mettre de l'ordre et de le classer, de le ranger, de le percevoir, c'est certain qu'il y aura silence relatif.
Nous baignons dans l'information et nous ne pouvons y échapper... nous sommes informations, vibrations, champs électromagnétiques en mouvement, flux de forces et le silence par définition signifierait une absence de tout cela... Comment serait-ce réalisable ? Pour percevoir une absence, un silence, il nous faudrait une conscience sans force et sans mouvement, une conscience qui n'aurait de référence, même pas d'elle-même... et ce serait encore là une perception... une sensation... comme "sentir le vide" par exemple
Cette notion de silence est aussi une aberration théorique très manipulatrice de la foi des gens simples.
Le silence mental, dès lors que l'on sait que les cellules possèdent un mental vital que nous voulons ignorer, signifie tout simplement : mort du corps
et jusqu'à présent... les morts même lorsque le cerveau est à plat et que le corps ne bat plus, émettent encore des ondes visibles, sonores, infrarouges etc...
et le mental des bactéries qui vivent le corps est encore bien intense et même accroît son intensité.
L'idée du silence est fausse dès que l'on nous fait croire que l'individu peut parvenir au silence alors que l'individu n'existe pas !

cordialement
michel-marie solito de solis

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Dim 2 Déc - 6:51

Très intéressant ce que tu dis, tu fais une très bonne analyse des mécanismes corps / conscience.
Bien sûr l'Instant présent est une illusion puisque nous vivons dans notre propre temps qui est totalement différent des cellules qui nous habitent ou d'une super nova dans l'espace.
Selon moi, l'intérêt se situe dans le Calme Mentale qui n'a qu'un but : s'affranchir des contraintes du Moi / de l'Ego qui nous limitent et nous empêchent percevoir justement ce que tu expliques si bien la conscience de l'Esprit qui elle se situe au delà du domaine des perceptions et des pensées (note pour le lecteur : la pensée n'est pas la conscience). Clarté - Vacuité d'où tout émerge par le pouvoir de l'Intention (La Mienne ? La notre ? Celle du monde ? Celle de l'univers ? Celle de Dieu ? ...).
Sans cette conscience de l'Esprit nous restons esclaves de nos perceptions et de l'Ego que l'on s'est construit tout au long de notre vie même nos pratiques spirituelles, nos prières, nos Rituels... ne sont que "Mondains" et purement matérialistes tant que nous ne sommes pas capable d'observer cette "Réalité" = Le matérialisme spirituel...
"Choisis la bonne pilule !" (référence à Matrix DSL).
La physique quantique commence à percevoir cette "illusion" de notre perception toute humaine du monde, de l'univers et de ces phénomènes, car plusieurs réalités existent au même moment mais dans des plans différents, il y a donc plusieurs consciences ? Very Happy


_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Dim 2 Déc - 7:47

Petite aparté :
entre deux tasses de thé dans le kerala, entre deux monastères,"
Tu veux dire des temples, je connais le Kerala, pourquoi l'adresse IP de ton message se situe en Belgique ? Suspect

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Harigato ;ce que tu dis tu le dit tres bien.

Message  Invité le Dim 2 Déc - 9:51

Oui !
tu as mentalement, intellectuellement, sans doute metaphysiquement , philosophiquement et semantiquement parlant raison !
mais...
tu ne te rappelles plus "l'autre rive" ?
étonnemment pour un habitué des monasteres... confused
pourquoi l'adresse IP de ton message se situe en Belgique ?
sinon tu estimerais probablement, qu'exposer comme tu le fais, cette perception projective et décalée du cerveau, "penser" en quelque sorte ,
dans le sens de Sartre ou Heidegger,
necessite un subtil "hors de soi" hyper rapide ,
si rapide que la conscience humaine de base, dite, de veille,(proche du rêve ) n'enregistre pas .
Puisque; pour qu'elle naisse; "l'épiphénomène dont tu parles brillamment doit se taire et cesser, mourir à soi ...
Il s'agit bien d'un lacher prise retors à toute ratiocination speculative, et que seule l'experience valide.
l'intellect miroir reprenant ensuite seulement son existence car ce qui se Perçoit clairement s'énnonce clairement etc... Smile
Les livres d'Eckhart Tolle (ainsi que ceux de Krishnamurti*) transpirent de son experience du Present.
Sans cette experience on est encore qu'un "magiste". (terme Eliphaséen, que tu dois connaitre...)
j'en atteste!
Ha j'oubliais ...
L' à priori, utile à souvenance, est que le cerveau baigne dans le Mental en Raja Yoga ,et non l'inverse Wink
Pour un pratiquant "agguerri" la Meditation est sans pensée , la meditation metaphysique occidentale , même la meditation orientale dite"avec semence "sont des hors sujets encore.
Car la pensée procède du geniteur Nombre 2.
pour s'approcher descriptivement, du nombre "1" il faut un code que seuls, ceux qui en ont eu l'experience, peuvent saisir dans cette "immediateté" paradoxalement narrée sur papier .
Nombre "1"lui même subtilement manifesté et exterieur à la source"zéro"...inexprimable mentalement What a Face
Ceci dit; il est possible de penser en temps réel... la voie est paradoxale, il faut s'y habituer Idea
Mais là...
"Cela" se pense dans sa Manifestation ... traduit en nombre=1+2+3=Zéro;)
L'Orient l'ennonce ainsi: <<Ayant pénétré l'univers avec un fragment de moi-même ; je demeure .>>

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

ke râla

Message  Invité le Dim 2 Déc - 13:33

salutations,
contente de vos réponses, elles me situent quelque peu votre intérêt pour la "chose" et pour l'exploration de la conscience par la conscience
ou par les "consciences". En ce qui concerne l'adresse IP... quelle est celle de l'instant ? faut voir si c'est moi ou ma femme encore restée en belgique qui écrit
en mon nom. Peu importe, si j'écrivais de la lune ou de centreafrique, jeudi je serai à kanyakumari à l'ashram vivekananda, la bibliothèque est pas mal en cet endroit
et j'adore lorsque l'ambassador blanche m'attend dans l'allée pour aller me promener dans les gats..
Là où je me questionne cependant encore et en corps, c'est dans ces interférences du cerveau... à l'université de liège pour laquelle je travaille parfois, l'étude des comas par le dr Laureyns est très sérieuse et il n'est pas un jour sans découverte de ce que le cerveau fonctionne... même lorsque le mental intellectuel semble nul...
l'analyse des graphiques pour des patients en stade avancé de décérébration (état végétatif) et de longue date, commence à prouver que une certaine conscience de soi apparaît, même lorsque l'attention à soi semble HS et que des réponses à des questions sont données, qui invitent à croire que le patient comateux saisit du monde des événements sélectionnés et qu'il peut les mémoriser ! De même que je pense nous baignons dans les consciences et non l'inverse (conscience comme résultat épiphénoménal des organisations biologiques) je pense aussi que mettre HS le cerveau (voire l'amener à des états autistiques réversibles-pourquoi pas) n'est pas chose commode tant les sous-réseaux existent indépendamment de notre volonté.
Pour rappel, le cerveau n'est jamais "objectif", mais toujours subjectif, il évalue, donne des valeurs qu'il extrait de la comparaison relative de deux anticipations, ou de deux projections toujours A VENIR, à réaliser afin d'en apprécier d'avance le résultat en terme de récompense ou de gain. En ce sens, la nature est impressionnante de régularité et d'automatismes très difficiles, je pense à circonscrire et à interdire. D'autant plus que nos décisions qu'elles qu'elles soient sont le plus souvent prises par le pilote automatique (éventuellement moins en état de transe volontaire, de méditation, de samadhi, d'extase etc...) et assez rarement par le pilote exécutif assez nouveau venu dans le neocortex préfrontal.
Tant que j'ai encore la parole, si je réagis à cette promulgation de la doctrine de "vivre l'instant présent" c'est parce que je vois les catastrophes que pareille assertion peut engendre dans le comportement des gens simples qui n'ont pas accès aux structures rationnelles un peu unifiées ou très analytiques et que vivre le moment présent, correspond à une inertie faramineuse souvent destructrice, vouée au plaisir immédiat et à la paresse la plus désinvolte vis-à-vis du reste du corps mystique, de la chair partagée, de l'humain en devenir.
Car il n'est pas de mental que le mental intellectuel qu'il s'agirait de mettre en suspens (et non de faire taire, ce qui est impossible) mais encore du mental vital, physique et même du mental matériel qui ont eux aussi leurs exigences, leurs ondes de forme et leurs champs d'applications en ces lieux où nous manifestons notre masse et notre présence à cette masse par cette idée saugrenue d'un EGO, qui en soi n'existe que pour ceux qui veulent s'en défaire (le rendant par là très présent mais encore plus solide... alors qu'il n'est qu'un relais fantôme indispensable à l'individualisation de la conscience dans le jeu de l'évolution)
Et là... j'ai beau contempler les organismes aquatiques primitifs (larves et protozoaires) dont je suis un expert, je ne vois pas comment je peux les faire taire et a fortiori, je ne vois pas comme je pourrais vivre l'instant présent en cet organisme qu'est ce corps apparent (le "mien"?) qu'est la matérialisation de cette masse sans mettre en suspens toutes ces cellules qui vibrent, rayonnent, s'affairent et poursuivent leur voie propre dans le dédale des phénomènes que leur propre conscience met en évidence pour leur perception ! Lorsque je remarque leur intelligence, leurs prévisions, leur apprentissage spontané de solutions que jamais ils n'auraient pu trouver en dehors de la connaissance de la physique élaborée, je ne peux m'abstraire de l'idée qu'il nous est impossible de réaliser pragmatiquement une vérité autre que celle-là:
nous sommes tout cela... et ici et là et demain et hier et pas à l'instant présent qui n'existe pas puisque je n'existe qu'à l'instant passé
(le moi ou moi-je est un flash de conscience a posteriori qui endosse une action ou un dit ou une pensée mais toujours après-coup: moi-je est un résultat passé et jamais un présent)
voilà, d'un autre IP, demain sans doute
corridalement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

entierement d'accord.

Message  Invité le Dim 2 Déc - 13:58

si je réagis à cette promulgation de la doctrine de "vivre l'instant présent" c'est parce que je vois les catastrophes que pareille assertion peut engendre dans le comportement des gens simples qui n'ont pas accès aux structures rationnelles un peu unifiées ou très analytiques et que vivre le moment présent, correspond à une inertie faramineuse souvent destructrice, vouée au plaisir immédiat et à la paresse la plus désinvolte vis-à-vis du reste du corps mystique, de la chair partagée, de l'humain en devenir.

le même phenomene s'applique avec le "lachez prise car Dieu pourvoit" qui vire à l'indolence. IL EST SANS DOUTE NECESSAIRE DE CONNAITRE (anterieurement à un réel lacher-prise dans le Present qui doit devenir "necessité" et non calcul nebuleux )UN BON DEVELOPPEMENT DU MENTAL AVEC (pour apogée)CETTE CRISE PAROXYSTIQUE du "to be or not to be ?"
D'ailleurs juste avant le vrai lacher prise, le mental est en etat de stress maximum.
Le mental outil doit être performant, c'est sûr!
dépassé et non point éludé ce qui confine à l'idiotie.Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Dim 2 Déc - 15:58

Very Happy



Qui s'occupe de cet Ashram vivekananda ? Tu pourrais lui exposer ta théorie de l'instant présent et nous faire profiter de sa réponse, si tu le souhaites bien sûr. sunny

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Invité le Dim 2 Déc - 18:14

je commence à apprécier vos réponses
sds

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  fluorikar le Mar 4 Déc - 18:23

C'est très intéressant !
Pour ma part en tant que petit padawan, j'ai encore la folie
de croire en la possibilité d'un moment présent qui se trouverait
dans l'âme. Les intentions aurait pour base l'âme et ensuite
rejoindraient le cerveau. Ce n'est qu'une théorie bien impossible
à démontrer..

Serait on des larves si on étaient que dans le moment présent ?
Je crois que cela dépend de la conscience et du type de moment
présent.. D'une certaine façon je crois que le futur ne doit pas
pour autant disparaître de l'esprit c'est plutôt la relation qu'on a
avec lui qui change.

Ne serait ce pas aussi une notion d'équilibre, ne pas être trop
dans le futur ou trop dans le présent ?

Ce qu'il y a aussi c'est que la pensée est une sorte de construction,
on a battit ces pensées au cours du temps. Quand j'ai une pensée,
en fait il y a des centaines de petites pensées qui interviennent sans
que je n'en aie vraiment conscience, parce que j'ai construit une
façon de penser qui contient des automatismes. Avec la méditation
je peu me rendre compte de ces pensées automatiques et les modifier.
Quand c'est le cas, cela donne l'impression de s'approcher du présent
car la conscience se trouve a un niveau antérieur de création des
pensées.

Mais au delà des pensées il y a aussi les sentiments, les émotions,
les sensations .. Combien de temps mettent ils à se créer ? A transiter
vers le cerveau; mais dans le fond, suis je mon cerveau ou l'ensemble de
mon corps (cette dernière assertion est encore plus absurde je sais !)
Est ce que chaque particule quantique peu instantanément faire transiter
de l'information ou de la conscience ?
avatar
fluorikar

Messages : 749
Date d'inscription : 08/12/2010

http://evol-ution.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Eckart Tollé

Message  Invité le Mar 19 Mar - 15:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Dhyân le Mar 19 Mar - 16:06

C'est bien vrai ! Very Happy

_________________
L'homme de Bien n'exige pas de l'autre qu'il soit parfait. Il l'aide à accomplir ce qu'il a en lui de meilleur. (Lao Tseu)
avatar
Dhyân

Messages : 1859
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 46
Localisation : Toulon

http://www.magie-thai.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Invité le Mar 19 Mar - 16:22

Oui, c'est quelqu'un, lui aussi, et il y en a plein qui vont arriver, qui vont naître "en conscience". C'est ce que je pense . Et apres le centième singe... Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Eckart Tolle

Message  Invité le Sam 25 Mai - 13:16


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Entrer dans le moment présent _ livre audio

Message  Siroco le Dim 15 Juin - 18:38

Bonjour , avec l'accord de Mr LibreHeureux sur youtube, et je le remercie énormément de son travail et de me permettre de vous retranscrire ses videos à la suite de ce post très intéressant

d'abord le lien du livre audio en entier :

https://www.youtube.com/playlist?list=PLbYXUP5NZoJUNoYyybptV7nE3fzKbvXqG

et là pistes par pistes :

INTRODUCTION



Le but de cet enregistrement est de vous aider à lâcher prise sur l'attente
en tant qu'état mental
Il existe un autre état sans la présence du mental conditionné
dans lequel nous ne vivons pas en attente du moment suivant
Essayons de découvrir et d'approfondir ensemble
cet état de conscience de non mental : l'état de présence
Mon objectif n'est pas d'ajouter de nouvelles informations à vos connaissances
mais plutôt de vous aider à comprendre que la pensée
n'est pas le seul état , ni même l'état le plus élevé
pour les êtres humains
en faisant la transition
de la pensée conditionnée
à la nouvelle conscience
la pensée perd son rôle prédominant
et, en perdant son rôle
elle devient plus efficace
moins destructrice
la majorité des gens sont constamment en quête de quelque chose
Plus de connaissance, plus de croyance
Mais
ce n'est pas en cherchant sur le plan de le pensée
que vous recevrez des réponses
les réponses
s'obtiennent en allant au-delà du contenu du mental
au delà de la pensée
en permettant à ce qui existe d'être
parce que cela existe
En acceptant ce fait,
vous découvrez que le besoin compulsif
de penser
est en grande partie reliée au fait
de ne pas accepter ce qui est
dans le moment présent
(suite à venir)
avatar
Siroco

Messages : 315
Date d'inscription : 09/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Siroco le Dim 15 Juin - 19:00



2. De la pensée à la conscience

Un soir
alors que je regardai le ciel étoilé
une évidence sur la nature de l'univers m'est apparu
Que voyons nous lorsque nous levons les yeux vers le ciel
Nous voyons qu'il y a 2 dimensions
Il y a les objets célestes
et il y a l'Espace
l'Univers est composé de choses manifestées
le soleil, les planètes, la lune, les milliards de galaxies
Puis,
il y a l'immense étendue de l'espace
qui créé ce sentiment d'ébahissement
et d'infinitude
la profondeur de l'espace est inconcevable
elle est sans fin au point que même si nous nous déplacions
à la vitesse de le lumière jusqu'à notre galaxie voisine Andromède
Cela prendrait 2 Millions 300 milles années pour nous y rendre
et il y a des milliards de galaxies dans l'univers
Cette immensité inimaginable de l'univers extérieur
s'applique aussi à l'univers intérieur
il y a également en vous 2 dimensions :
les choses , et l'espace
avatar
Siroco

Messages : 315
Date d'inscription : 09/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eckhart Tolle - Retraite à Findhorn

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum